D.I.M.I.L.Y, Tome 2 : Did I Mention I Need You ? – Estelle Maskame

D.I.M.I.L.Y - 2 - Did I Mention I Need You - Estelle Maskame RESUME.png

Editions Pocket Jeunesse (4 mai 2016) – Environ 352 pages

Avis Jenni

J’avais attaqué le premier tome « Did I Mention I Love You ? » sans trop savoir à quoi m’attendre. Finalement, j’avais accroché à l’histoire, mais le ton trop familier et léger m’avait dérangé. J’étais curieuse de découvrir ce qu’Estelle Maskame réservait à ses lecteurs dans la suite de sa série qui fait un carton chez les ados…

« Did I Mention I Need You ? » reste dans la même lignée que le précédent volume, mais je l’ai trouvé moins intéressant.

Eden habite désormais avec sa mère à Santa Monica, à proximité de la maison de son père. Elle est dorénavant en couple avec Dean, le meilleur ami de son demi-frère, Tyler. Elle vit une belle idylle avec Dean et est convaincue que Tyler a tourné la page. De toute façon leur relation est vouée à l’échec puisque leur amour est interdit.

Tyler lui, est parti vivre un an à New York pour participer à des conférences sur les violences, afin de partager son histoire, pour lui permettre de libérer les démons qui le hante. Tyler propose à Eden de le rejoindre le temps des grandes vacances, avant qu’il ne rentre et avant qu’elle ne parte pour l’université.

Voilà 359 jours qu’Eden a attendu de revoir Tyler. Ils s’étaient donné rendez-vous l’été prochain et, celui-ci est enfin arrivé ! Elle le rejoint pour partager les six prochaines semaines… Eden sera t’elle fascinée par la ville qui ne dort jamais ou par le beau Tyler ?

J’ai survolé de nombreux passages à cause des longueurs répétitives. Beaucoup de détails qui plombent le récit et qui rendent la lecture ennuyante. Les personnages ont grandis mais restent immatures. Ils ont d’ailleurs tendance à vous faire lever les yeux au ciel, à faire le yoyo et à avoir le cul entre deux chaises pour se montrer (ne serait-ce qu’un peu) réfléchis ! Eden peut être sympathique mais son côté « pleurnicheuse » m’exaspère et ses réactions restent puériles. Le personnage qui m’a le plus intéressée finalement dans cette suite, c’est Dean. J’ai de la peine pour lui car il est chou.

Pour résumer, cette suite n’apporte (selon moi) rien de nouveau et n’a pas forcément besoin d’exister mais elle se lit ! Il n’y a rien de transcendant pour autant et tout tourne en rond une fois de plus. Il y a certes des « rebondissements » mais pas au point de nous couper le souffle.

La fin est incompréhensible… « Tout ça pour ça ? ». En tout cas, ça ne m’empêchera pas de lire le dernier tome, à sa sortie afin de savoir comment l’histoire va se terminer entre les deux tourtereaux ! Bref, ça reste mignon et c’est parfait pour les ados.

Note 2,5

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.