Sasha Urban, Tome 2 : La Diseuse de Mésaventure – Dima Zales

Résumé WP(9)
Sasha Urban, Tome 2 : La Diseuse de Mésaventure – Dima Zales * Mozaika Publications (avril 2020) * 332 pages

Si le premier tome avait quelques points négatifs qui ont desservi ma lecture, je me suis surprise à me lancer directement dans la suite. Et chose encore plus surprenante, le scepticisme ressenti a été complément balayé dans ce deuxième tome.

J’ai adoré ma lecture ! « Sasha Urban » est vraiment une lecture qui fait du bien et qui plaira aux fans d’Urban Fantasy.

98361763_885223991970339_4520537324823511040_nBien sûr, il y a encore quelques longueurs et des passages peu crédibles mais j’ai trouvé que l’histoire partait moins dans tous les sens et que l’on y rentrait plus en profondeur.

En effet, on plonge un peu plus dans l’univers créé par Dima Zales et je dois avouer que c’est fort intéressant voire même original : on y découvre de nouveaux mondes, de nouvelles créatures et le mystère reste en suspens concernant certains personnages. Cela donne du rythme et nous garde dans l’attente tout au long de la lecture.

Ça m’a donné envie de tourner les pages frénétiquement pour avoir des réponses… !

Le personnage de Sasha est toujours aussi sympathique et plus ça va, plus je m’attache à elle. J’adore son caractère, son intelligence et ses traits d’esprit. Le mystère sur son passé reste entier et j’ai vraiment hâte d’en apprendre plus sur elle !

98368635_2648107665433563_6455196813501661184_nNero, son patron, m’a un peu fait penser à Barron Jerricho de par son comportement : à souffler le chaud et le froid, à rester mystérieux sur lui, ses sentiments et sur ce qu’il est. Son personnage m’intrigue au plus haut point, et son charme sauvage ne me laisse pas insensible, je dois dire.

Concernant les autres personnages, j’adore particulièrement les trois colocataires de SashaFélix, Ariel et son chinchilla, Fluffster ! Ils forment une belle bande soudée et attachante. Et l’auteur leur donne une place entière dans la vie et le récit de Sasha Urban et c’est vraiment appréciable.

Ce deuxième tome est bourré d’action, il ne se passe pas un chapitre où l’héroïne ne risque pas sa vie tant elle a un karma de merde… Mais on accroche malgré tout à l’histoire, à l’univers et aux personnages. On se surprend à en redemander et à être déçu que la fin arrive si vite.

J’ai maintenant hâte de me plonger dans le tome 3 et retrouver tous les personnages.

Note 4,5

Retrouvez ce roman sur Amazon en cliquant sur les liens du format qui vous intéressent :
Format Broché / Format Numérique

 

 

Sasha Urban, Tome 1 : La Fille Qui Voit – Dima Zales

Résumé WP(8)
Sasha Urban, Tome 1 : La Fille qui Voit – Dima Zales * Mozaika Publications (mars 2020) * 398 pages

Je suis tombée tout à fait par hasard sur cette série. Je ne suis pas très friande de ce genre de couverture mais, je dois dire, que le résumé succinct m’a intrigué. De plus, je ne connaissais pas l’auteur, c’était donc l’occasion de me lancer pour découvrir une nouvelle plume.

Si l’univers est très intéressant et nous laisse, à la fin du roman, un petit goût de « j’y reviendrais bien volontiers » , le roman compote quelques défauts qui pourraient ne pas plaire à certains.

97070987_445393549645649_1885738316528091136_nEn effet, j’ai trouvé quelques longueurs qui rendent certains passages redondants et des explications de mots superflues. Comme si l’auteur avait eu besoin de faire des phrases pour augmenter le nombre de pages. Le début du récit paraît un peu lent à se mettre en place, l’auteur tâtonne à nous abreuvant de détails partants dans tous les sens, ce qui dessert cette première partie du roman, d’après moi. Aussi, le manque de crédibilité de certaines scènes m’a fait lever les yeux et soupirer à de nombreuses reprises.

Heureusement, la deuxième partie de roman s’avère beaucoup mieux construite et les nouveaux évènements redonnent un bon rythme à la lecture.

L’univers en soi est vraiment sympathique. On y trouve des vampires, sexy et attirants bien sûr, de la magie, des zombies parfois dignes de Walking Dead et bien d’autres créatures… Entre être « Conscient » et sous « Le Mandat » le contexte s’avère être assez originale pour que l’histoire sorte un peu du lot. 

96596484_2620218554893683_1337232965188452352_nMême si je l’ai trouvé un brin naïve, j’ai beaucoup aimé la personnalité de Sasha, notre personnage principal. Elle est fraiche et dynamique, avec ses failles qui rendent son personnage beaucoup plus crédible. J’ai beaucoup aimé les détails sur le côté illusionniste/mentaliste de Sasha. L’auteur nous dévoile quelques secrets sur ses tours passe-passe, et c’est vraiment intéressant de comprendre comment les illusionnistes arrivent à berner les spectateurs ! Ça me rendra d’autant plus observatrice quand j’en verrai un à la télévision.

Les protagonistes qui gravitent autour d’elle sont tout aussi intéressants et intrigants. On sent une certaine tension avec l’un d’entre eux et on ne peut s’empêcher d’être dans l’attente d’une petite romance (qui se fait attendre dans ce premier tome).

Quelques zones d’ombre nous laissent avec des interrogations et nous donnent envie de continuer cette série. Malgré les quelques défauts présents dans ce premier tome, la plume de l’auteur est fluide et agréable lire. Je lirai sans doute la suite car je suis curieuse de voir ce que l’auteur réserve désormais à Sasha.

3,5.png

Vous pouvez retrouver ce roman sur Amazon en cliquant sur le lien du format qui vous intéresse :
Format Numérique / Format Broché

Dette de sang, Tome 1 : Un paquet d’os et d’or – Hailey Turner

Editions MxM Bookmark, Mars 2019 ~ Env. 408 pages
Cela doit faire une bonne année que je ne m’étais pas lancée dans un M/M et à chaque fois, je me demande pourquoi je n’en lis pas plus souvent.. ! Cette fois ci, c’est un M/M qui se passe dans un univers d’Urbain Fantasy et c’est totalement une première pour moi.
J’ai beaucoup aimé ce premier tome. L’auteure nous offre un roman très riche et fournis, autant en détails qu’en créatures. Un mélange de magie et mythologie qui m’a légèrement fait pensé à la série « Danny Valentine » de Lilith Saintcrow, pour ceux qui connaissent.
Pour les moins « aguerris », vous risquez de, peut-être, vous perdre au début du roman. Hailey Turner met en place son histoire en donnant de nombreux détails qui pourraient laisser quelques lecteurs en cours de route mais cela vaut le coup de s’accrocher !
En effet, « Un paquet d’os et d’or » est prenant et addictif. Personnellement, je n’ai pas vu le temps passé tant ce premier tome est rythmé et bourré d’actions. Les événements s’enchainent et ne laissent aucun répit aux personnages. L’auteure nous tient en haleine jusqu’à la fin avec une intrigue maîtrisée de A à Z.
J‘ai aimé que la romance ne prenne pas le pas sur l’histoire et que cette dernière ne tourne pas à l’eau de rose. Si les sentiments arrivent rapidement, elle reste cohérente avec l’histoire et les événements qui surviennent. Les personnages de Patrick & Jono restent fidèles à eux-mêmes, c’est à dire bruts, sauvages et crus à certains passages.
Pour autant, je me suis quand même attachée à eux, chacun jouant son rôle à la perfection. Le personnage de Patrick rend l’histoire légèrement sombre et torturé de part son histoire passé. Les personnages secondaires se sont pas en reste, certains m’ont intrigué et j’aurais beaucoup aimé avec un peu plus d’informations sur leurs propres histoires.
En bref, « Un paquet d’os et d’or » est le début d’une série très prometteuse. Ce premier tome est complexe mais vraiment réussit grâce à l’originalité de l’histoire, son intrigue cohérente autant que maîtrisée. La plume de l’auteur rend également le tout digeste et offre une lecture très fluide !
Le tome 2 & 3 étant déjà sortie, je lirai la suite rapidement et avec grand plaisir !
Note 4,5
Retrouvez ce livre sur Amazon en cliquant sur les liens du Format qui vous intéresse :

 

Les Liens du sang, Tome 1 : Un Tempérament de Feu – Helen Harper

Résumé WP
MxM Bookmark, Collection Infinity ~ Avril 2020 ~ Env. 310 pages
 
Avant de commencer un avis, je voulais remercie la maison d’édition MxM Bookmark, et tout particulièrement la Collection Infinity, qui nous offrent des romans et traductions de qualités ! Notamment pour le plus grand plaisir des fans d’Urban Fantasy comme moi qui trouvent toujours son bonheur dans leur catalogue. (parenthèses fermées)
 
Helen Harper est une auteure que j’aime beaucoup. Son autre série, « Ivy Wilde« , est un petit bonbon acidulé que j’adore découvrir tome après tome. Je suis contente de la retrouver dans une série et je dois dire que, une fois de plus, j’ai terriblement aimé « Les Liens du Sang » !
 
Ce premier tome fut prenant et addictif. Il ne m’a fallu que quelques heures pour le renfermer (et entre nous, je le regrette déjà !). Il y a tout ce que j’aime : des personnages charismatiques, des répliques mordantes, du rythmes, de l’action, des révélations..
 
 
En ce qui concerne ces révélations, on en voit arriver certaines et on se demande bien comment l’héroïne ne peut pas les voir ? C’est gros comme une montagne mais rien à faire, elle reste naïve jusqu’au la fin. C’est vraiment le seul bémol qui m’a fait tiquer durant tout le livre.
 
En dehors de ça, Mackenzie est un personnage que j’ai beaucoup aimé : loyale, téméraire, avec un tempérament de feu. Elle n’a pas sa langue dans sa poche et fonce dans le tas pour protéger les gens qu’elle aime, quitte à y laisser sa peau. Sa dynamique avec Corrigan m’a beaucoup fait penser à Kate et Curran, dans la série « Kate Daniels« .
 
94443371_265338294508286_3283800869170053120_nIl se développe un jeu du chat et de la souris, à celui qui aura le dessus sur l’autre sans jamais montrer réellement ses sentiments. J’attends impatiemment de voir comment ce duo va évoluer mais je sens que l’auteure nous réserve quelques surprises.. !
 
« Tempérament de feu » est un premier tome introductif, avec un univers riche et assez originale pour se démarquer des autres séries sur les Métamorphes. Il y a de nombreuses créatures que l’on croise ou dont on attend parler, ce qui nous donne une idée du potentiel qui peut être développé pour la suite ! Il y a de quoi faire pour que le lecteur ne s’ennuie pas et j’espère que l’auteure continuera à se démarquer dans les prochains tomes.
 
Note 5
 
Retrouvez ce livre sur Amazon en cliquant sur les liens du Format qui vous intéresse :
Format Numérique / Format Broché

Melena Sanders, Tome 5 : Dissiper les Ténèbres

Melena Sanders, Tome 5 : Dissiper par les ténèbres – Susan Ilene
~ MxM Bookmark (24/10/18) ~ Env. 300 pages ~

~ Je remercie MxM Bokmark pour ce Service de Presse ~

Je suis tellement fan de cette série que j’attends chaque suite avec impatience, et à chaque fois je n’en fais qu’une bouchée, mais c’est avis viens largement en retard à cause d’une panne d’écriture. Cela n’arrive pas qu’aux auteurs malheueusement. 

Encore une fois, Susan Illène nous délivre un excellent tome et toujours dans la continuité des précédents notre héroïne va devoir affronter plusieurs choses à la fois, mais le principal sur ce tome 5, éradiquer le virus qui sévit chez les êtres surnaturels qui devraient pourtant en être immunisé. 

Une véritable course contre la montre s’engage donc pour Melena et ses amis afin de trouver le remède pour contrer cette étrange épidémie et trouver les responsables, dans le même temps Lucas est toujours à la recherche de son frère disparut et Melena a de plus en plus de mal à garder le secret et à voir son homme partir le rechercher alors qu’elle sait qu’il est bien vivant et en pleine forme.

C’est le tome des révélations, il est prenant et captivant sans aucun temps mort mais ils nous emmène surtout pleins de tensions. 

Malgré les évènements, Melena s’efforce de toujours garder sa bonne humeur et son côté « je croque la vie à pleines dents » avec beaucoup d’humour. Une très bonne chose au vu des sombres bouleversements qui les frappent, on a besoin de ce côté léger pour ne pas sombrer dans l’hystérie.

On se rend compte qu’on s’est vraiment attaché à pleins de personnages qui gravitent au tour de Melena, on a peur pour eux et tout au long de la lecture, on prie pour qu’il ne leur arrive rien. 

Susan Illène est cependant une vraie sadique et j’ai eu le cœur encore une fois brisée, mais j’attends la suite avec empressement.

Si vous ne vous êtes toujours pas lancé, sérieux foncez d’autant plus que nous avons enfin le point de vue de Lucas et c’est rafraîchissant de voir des chapitres lui être consacré. Une série que je conseille vraiment à tous les fans d’Urban Fantasy, elle a vraiment tout ce qu’on aime et attend de ce genre.



Vous pouvez retrouver ce roman sur Amazon en cliquant sur la couverture du format qui vous convient :

   

Myria, tome 1 : La fille du Général – Mylène Régnier

myria1
~ MxM Bookmark, Collection Infinity (août 2017) ~ Env. 389 pages ~
~  Format numérique ~

Avis de Jess

~ Je remercie MxM Bookmark pour ce Service Presse ~

Il faut savoir que je suis totalement amoureuse de la « Collection Infinity » de chez MxM Bookmark.. Au fil des mois, leur catalogue s’étoffe pour nous offrir des histoires aussi différentes les unes des autres avec des couvertures à tomber. Et on peut dire que niveau catégorie « Imaginaire », ils envoient toujours du pâté !

Et ce roman ne fait pas exception à la règle. Dès que j’ai lu le résumé, avec cette petite touche d’humour que j’aime tant, j’ai voulu me jeter sur le livre.

« Myria« , c’est un univers original dans sa configuration tout en gardant des « bases » que l’on connait si bien : Hybride, Loup Garou, Magie, etc.. C’est un mélange tout à fait gagnant qui a su m’entrainer dans l’univers de Mylène Régnier dès le premier chapitre.

Et je peux vous dire que l’histoire ne nous laisse pas une minute de répit ! L’action s’enclenche dès les premières pages du roman, pour nous emmener à travers les rebondissements et les révélations qui ponctuent l’histoire.

Le récit est rythmé par la plume de l’auteur que j’ai vraiment pris plaisir à lire. J’ai trouvé que l’intrigue était relativement bien menée, on se doute de certaines choses quand d’autres nous rendent totalement dingues car l’auteur ne dévoile qu’au compte gouttes les mystères qui entourent Alicia, l’héroïne principale du roman.

Sans parler de cette fin tout de même assez frustrante qui nous promet encore de nombreux revirement de situation ! J’ai très hâte de pouvoir lire la suite.. En attendant je vais me consoler avec les belles sorties à venir chez MxM Bookmark..

Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format numérique :

Myria