Campus Initiation – Louise Valmont

Déçue, je pense que c’est ce qui résume le mieux mon état d’esprit en renfermant ce livre.

Le résumé que j’ai lu ne correspond pas à cette histoire. Il est question d’un étudiant qui a le monde à ses pieds (eh bien je ne l’ai pas vraiment vu, mais au final c’est pas plus mal), que Will est son ennemi juré (ah bon ? Et depuis quand ?), qu’il veut se venger de ce dernier (ah tiens, celle-ci non plus je ne l’ai pas vue) et enfin que Margo, la fille, par fierté, veut lui résister (euh… Nope vraiment ce n’est la même histoire).

Donc je vous fais ce que moi j’ai ressenti et lu.

Tout d’abord, la première révélation, intéressante, est rapidement amenée. Les pseudo retournements de situation sont légèrement inattendus. Les choses entre Margo et Jay sont biiiiiiiien trop faciles. Il n’y a strictement aucune difficulté. La pression exercée par l’entourage est, pour ma part, difficilement compréhensible. L’instigateur des coups montés était trop évident.

Bref, l’histoire n’était pas à la hauteur du résumé, au plutôt, le résumé n’était pas proche de l’histoire, ce qui m’a déçue, car forcément j’avais un minimum d’attentes et aucune ne s’est retrouvée assouvie.

Bien que je n’ai pas accroché à l’histoire ou aux protagonistes, j’ai apprécié la plume de Louise que j’ai trouvé très douce et agréable. Merci aux éditions Addictives.

Addicted To You – Amheliie & Maryrhage

Addicted To You - Amheliie & Maryrhage RESUME.png

~ Édition VRS&CO (août 2016) ~ Environ 375 pages ~

Avis Marina

J’aime beaucoup les livres de Amheliie & Maryrhage, je me suis donc jetée sur Addicted To You  sans même lire le résumé, remerciant simplement les auteures de leur confiance.

Il s’agit d’une romance new-adult.

Une histoire d’amour improbable entre un sportif populaire et une gothique intellectuelle, dans une université américaine…

En lisant ça, vous vous dites peut-être que, l’adage qui dit « Les extrêmes s’attirent » a déjà été maintes fois exploité… Peut-être avez-vous même l’impression de connaître l’histoire avant même de l’avoir lu ? Si c’est le cas, c’est que vous ne connaissez pas ce duo d’auteures ! Et je peux vous assurez que vous vous plantez…

Malheureusement (pour vous), je ne sais pas comment expliquer ce qui fait la différence sans spolier l’histoire…. Je vais donc m’abstenir de vous résumer l’histoire, et simplement vous dire que ce ne sont pas leurs différences qui pourraient séparer, les héros mais justement ce qu’ils ont en commun…

Alors, à part arrêter ici et faire la chronique la plus courte de l’histoire, il ne me reste plus qu’à vous parler de mon ressenti.

Dans un premier temps, j’ai eu peur de ne pas être convaincu par les personnages.  Tout simplement à cause des clichés sur les « sportifs populaires sans cervelles » et les « gothiques qui voient la vie tout en noir ».

Grosse erreur de ma part, j’ai tout simplement adoré les héros…

Parce que, justement, ces fameux clichés sont démontés avec humour et utilisés pour des joutes verbales entre les personnages… Au lieu de suivre le « schéma » de ces étiquettes pour construire leurs personnalités, Amheliie et Maryrhage s’en sont servies pour gratter sous la surface… C’est de cette manière qu’elles nous les révèlent, les rendant d’autant plus crédibles et attachants…

Ensuite, j’ai été surprise de découvrir « le fond du problème », et je n’étais pas « convaincue » par ce problème qui m’est totalement étranger…

Et pourtant… Je n’ai pas seulement plongé malgré tout dans l’histoire, j’ai carrément ressenti de l’empathie, aussi bien pour l’un que pour l’autre des héros…

J’ai avalé ce livre d’une traite… Me régalant de la tension sexuelle entre Memphis et Seth… Passant de la colère et l’empathie pour le héros et admirant la force de l’héroïne…

Un excellent moment de lecture et un grand merci pour ça à Amheliie & Maryrhage.

a lire

LOGO LES TENTATRICES Service Presse - Fond Blanc - lectrice noire Version 2Note 4,5

Avis Jenni

En découvrant le résumé, j’ai été intéressée, mais sans plus. Je me suis dit que ce serait une histoire avec des jeunes dans un campus américain. Bref, quelque chose de simple, sans prise de tête et agréable.  Mais cette fois, le côté « sororité », apporte une autre dimension à l’histoire.

Amhéliie et Maryrhage ont accompli une fois de plus, un très beau travail. Elles sont parvenues à la perfection à s’approprier l’univers et la nature des personnages et à s’imprégner des différents milieux pour chacun… A savoir le basket, l’astronomie, la dépendance sexuelle et le gothisme.

« Addicted to you » est une histoire prenante et palpitante.  J’ai adoré ce récit à double voix. Un énorme merci à ce duo sensationnel pour ce service presse.

En plus de celle de sportif talentueux, Seth Shelton a la réputation de tombeur et de fêtard. Il est devenu à l’université un « passage » presque obligatoire pour toutes les nanas des sororités du campus. Il a la réputation d’avoir plusieurs copines qui défilent dans son lit à tour de rôle et les places sont chères ! A la suite d’un test sur la dépendance sexuelle, les spécialistes ont établi un diagnostic qui le caractérise de personne atteinte de dépendance sexuelle a un stade plus ou moins avancé. La vérité fait mal à entendre et il lui est impossible de se contrôler. Malheureusement pour lui, un tel comportement serait néfaste pour son projet professionnel…

Memphis est dans la fraternité des « Crows », les gothiques. Cette étrange communauté méconnue et méprisée par tous les autres. Elle est de nature plutôt discrète et sait ce qu’elle veut et ne veut pas dans la vie. Elle souffre à cause de l’attitude de sa mère et trouve du réconfort dans les bras de son père.

Lorsque Memphis et Seth se rencontrent, ça va être un choc brutal mais révélateur, pour l’un comme pour l’autre. Il aura suffi qu’une gothique croise sa route pour foutre le bordel dans sa vie tranquille de jeune sportif ayant une existence considérée comme dépravée ou distrayante pour certain. Il est tout ce qu’elle déteste et pourtant il l’attire…

« Addicted to you » est une histoire fragile et émouvante. C’est intense et haletant ! Tout ce que je peux dire c’est qu’il ne faut pas se fier au résumé… Plongez littéralement dans cette histoire et laissez-vous charmer par cette relation passionnée et totalement enivrante. Elle vaut amplement le coup ! Memphis et Seth sont attachants, touchants et géniaux !

La plume est addictive à tel point que la pression monte crescendo, nous faisant dévorer chaque ligne de chaque chapitre avec gourmandise. C’est un régal de lecture ! Découvrir leur monde et leurs passions a été super ! Je n’ai pas pu me détacher tant que je n’avais pas atteint la dernière page. Et encore, je suis loin d’être rassasiée car j’en veux encore…

Il y a une belle leçon de vie à tirer de cette histoire, sur le fait que parfois les apparences que nous renvoyons ne sont pas notre vérité profonde. Il faut prendre la peine de creuser un peu plus pour découvrir les gens. Et souvent notre véritable nous, est bien loin de l’image que nous donnons.

J’ai beaucoup apprécié l’originalité de cette histoire. On a affaire à deux personnes que tout oppose et qui pourtant sont inévitablement attirés l’un par l’autre. Seth et Memphis sont mes petits chouchous, et leurs différences font leur authenticité !

À lire absolument !

LOGO LES TENTATRICES Service Presse - Fond Blanc - lectrice noire Version 2Note 4,5

Off-Campus, tome 1 : The Deal – Elle Kennedy

Off-Campus - 1 - The Deal - Elle Kennedy RESUME

~ Edition Hugo Roman ~ Environ 360 pages ~ 

Avis Helle

Un réel moment de plaisir, d’évasion, on lit cette histoire comme si on y été. Malgré une grande impatience à lire the Deal, je pensais trouver quand même du déjà vu dans l’histoire mais ce ne fut pas le cas.

Par quoi je commence, l’héroïne Hannah ou le Sexy sportif Garrett, l’un ou l’autre ils m’ont transporté, ils m’ont fait passé un pure moment de bonheur, d’ailleurs mon sourire sur le visage en écrivant cet avis en dit long sur ce que je pense de ce livre. Ce n’est pas une histoire qui se raconte au risque de vous gâcher le plaisir, c’est une histoire qui se laisse lire, qui vous emprisonne dans son monde.

Les héroïnes universitaires ont cette grande tendance à nous agacer comme pas possible à cause de leur immaturité on se rappel encore de Tessa dans After qui nous a limite traumatisé lol. Hannah c’est tout autre, elle est proche de notre réalité « en tout cas de la mienne » elle est mature, ne se laisse pas faire, elle a du répondant mais aussi cette fragilité. C’est une héroïne comme je les aime « Dieu de la Romance, je ne sais pas si tu existes mais si c’est le cas entends ma prière, fais en sorte qu’elles soient toutes presque pareil »

Quand a Garrett, mon chouchou Garrett il n’a pas non plus sa langue dans sa poche et pas de filtre non plus, une chatte est une chatte avec lui. C’est une personne très intelligente, il n’est pas juste sportif il en a aussi dans la tête.

Leur histoire mets du temps à se mettre en place, on sait comment cela va se terminer mais on suit avec plaisir cette évolution, on dévore les pages et on a qu’une envie à la fin rependre depuis le début.

The Deal est une magnifique histoire, une histoire réel que vous allez j’en suis sur adorer.

Note 4,5

A lireLOGO LES TENTATRICES Service Presse - Fond Blanc - lectrice noire Version 2

Avis Marina

La saga Off-Campus de Elle Kennedy est du genre New-Adult… Et, entre le titre et le résumé, on a déjà une idée précise de ce que nous réserve The Deal.

Je m’attendais à une histoire, maintes et maintes fois, lue, entre la première de la classe et le sportif populaire de l’université… Et c’est bien de ça qu’il s’agit.

Et pourtant, Elle Kennedy en a fait une pépite ! Un de ses livres que vous avalez d’une seule traite et qui vous font passer un moment genialissime !

Je ne vais pas vous résumer l’histoire, Helle l’a déjà fait, mais juste vous parler de mon ressenti sur ce livre.

En premier lieu, j’ai kiffé les personnages.

D’habitude, les héroïnes « universitaire » ont tendance à me donner des boutons tellement elles m’énervent. Mais là, j’ai adoré Hannah. Son sens de la repartie, sa manière de ne pas baver devant Garrett et sa façon de le rembarrer, fait d’elle une héroïne comme je les aime. Et Garrett a ce côté « connard qui s’assume » qui en fait un héros selon mon cœur.

Ensuite, la plume de l’auteur est simplement formidable.

Elle nous fait grâce des « Je t’aime » au bout de trois chapitres et fait évoluer l’histoire à un rythme qui m’a plu. Je ne dis pas que ce n’est pas prévisible, mais il n’y a rien de mièvre, avec des sentiments qui déboulent trop vite. L’intrigue débute entre deux personnages qui ne s’apprécient pas, elle glisse ensuite vers une amitié sympa, pour se transformer en plan cul torride et se terminer sur une belle histoire d’amour.

Et le tout, est écrit avec un ingrédient qui fait toute la différence pour moi : l’humour. J’ai souri et ri un nombre incalculable de fois et je n’ai pas vu le temps passé !

Une chose de sûre ! Il ne faut pas passer à côté de ce livre ! Il est à lire absolument !

a lire

Note 4,5

The Ivy Chronicles, Tome 1 : Prémices – Sophie Jordan

The Ivy Chronicles – Tome 1 Prémices - Sophie Jordan

– Éditeur : J’ai lu (2 mars 2016) – Collection : J’ai Lu Fantasme – 320 pages –

Lire la suite

Le Divin Enfer de Gabriel, Tome 1 : Le Divin Enfer de Gabriel – Sylvain Reynard

Divin 1
R2SUM2

Gabriel Emerson est un professeur au charme envoûtant qui, à la nuit tombée, s’adonne aux plaisirs d’une vie libertine. Spécialiste de Dante, il dissimule derrière son assurance et ses désirs dominateurs un passé sombre et torturé.

Quand l’innocente Julia devient son étudiante, un mystérieux lien sensuel se noue entre eux, au risque de compromettre la carrière du professeur. Toutes les certitudes de Gabriel volent en éclats, mais une seule demeure : il veut à tout prix posséder Julia.

Avis Helle*

Mais que j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire et pourtant c’est ma deuxième lecture du roman loool, faut croire que la première partie est vraiment lente, et l’héroïne je confirme toujours aussi agaçante et un peu neu-neu. Vous avez remarqué il y’a quasiment toujours un problème avec la fille, par moment elle arrive même à vous faire détesté le bouquin. Une lecture toujours mitigé, avec des hauts et des bas, beaucoup de longueur, qui font que  Gabriel n’est malheureusement pas un coup de cœur. Mais c’est une belle histoire quand même, je vais lire le tome 2 pour voir ce qu’il donne car pour moi un seul tome suffisait, mais on verra bien.

0af07db0bfd868a20a9319e54aa9da92Gabriel Emerson est un professeur à l’université de Toronto, c’est un spécialiste de la renaissance mais plus particulièrement de Dante et Béatrice  qu’il affectionne beaucoup. C’est un homme beau arrogant qui s’est se montrer charmant quand il veut lol. Il est cependant torturé par son passé et à donc du mal à lâché prise. J’ai bien aimé son coté un peu vieux-jeux et sa manière de plus ou moins tout théâtralisé, ça change un peu des autres. On dirait qu’il est d’un autre temps, du temps de Dante par exemple. Cela le rends charmant et Attachant , on ne peut que tomber sur son charme tout comme certains de ses élèves féminins et collègues féminine. Il fera la rencontre de Julianne lors de l’un de ses cours, elle éveille en lui des sentiments et des émotions contradictoires. Chose qui aura le don de l’énerver, avant qu’il ne découvre que ce n’est pas leur première rencontre, ayant oublié la première fois.

Julianne quant à elle s’est qui est Gabriel, et le fait qu’il l’ai oublié l’attriste horriblement. Elle se retrouve dans la classe de Gabriel car son mémoire repose sur le sujet de Dante et Beatrice et Gabriel est le seul spécialiste de l’université à travailler sur ce sujet. Leur début de relation est pour le moins très chaotique. Gabriel étant un vrai enfoiré avec elle, il n’a pas arrêté de la rabaisser avant qu’une connaissance commune vienne y mettre son nez.

52f5a6c57699406d40f24ab7b966dda5

A par les longueurs, qui ont plombé l’histoire au début, le récit est bien fait. Gabriel est comment dire Sublime, colérique mais aussi énigmatique, on ne peut que succomber, à la différence de Julianne alias Julian. On peut dire qu’elle ne m’a pas beaucoup marqué, trop naïve au début c’est soit blanc soit noir avec elle pas de nuance lool. Ses réactions étaient exagérées, sa timidité maladive. En gros elle m’a franchement agacé. Le seul moment ou je l’ai apprécié c’est lors de sa joute verbale avec Gabriel pendant un cours. Scène Mémorable, j’avais l’impression d’assister à un match de tennis tellement ce fut plaisant. J’aurai aimé qu’elle soit comme ça des le départ.

Au fur et à mesure de la seconde partie, l’écriture est devenue plus fluide, plus agréable à lire, moins lourdinque malgré les répétitions sur leur amour et un comportement un peu trop mielleux qui à tendance à agacer et lasser. J’ai bien aimé une romance contemporaine, car ils sont finalement tous les deux un peu vieux jeux lol. C ‘est jolie, on est conquis par leur amour, et puis on prends un peu un cours d’histoire sur Dante et Béatrice. J’espère quand même que le tome 2 sera moins en longueur :).

4