Thoughtless, Tome 5 : Sauvage – S.C. Stephens

Thoughtless - 5 - Sauvage - S.C. Stephens RESUME.png

~ Edition Hugo Roman (Juillet 2016) ~ Environ 560 pages ~

Avis Jenni

Même si j’étais pressée de découvrir l’histoire de Griffin, je craignais que le récit soit répétitif étant donné que je l’ai lu à la suite de « Sensible »… Mais finalement pas du tout ! C’est tout autre chose.

C’est un véritable plaisir de retrouver Griffin. « Sauvage » est génial et reflète à la perfection l’image que j’avais de ce D-Bags si … SPECIAL ! Il est hors norme celui-là ! J’ai ri avec lui et J’ai ri de lui !

Je remercie les éditions Hugo roman pour l’envoi de ce service presse.

Alors qu’iI a tout pour être heureux, Griffin n’aspire qu’à une seule chose : briller sous les projecteurs. Une prochaine tournée arrive à grand pas et il attend beaucoup de celle-ci…
Relégué au rôle de bassiste pendant trop longtemps alors qu’il rêve d’être sur le devant de la scène. Il se dit être un génie et est persuadé que les autres membres du groupe ont peur qu’il leur fasse de l’ombre, s’ils lui donnaient l’occasion de briller. Cet homme sauvage, à l’ego surdimensionné, en a assez d’être dans l’ombre de Kellan Kyle. Il est temps pour lui de passer à la guitare solo, et d’être sous les projecteurs. Il estime être le meilleur et tout le monde devrait le savoir !
Marre d’être écarté du rôle qu’il veut depuis toujours et se sentant incompris et rejeté par les autres qui le trouvent immatures en ne prenant rien au sérieux, il bout intérieurement et est à la limite de l’explosion et de nuire au groupe. De toute évidence, il n’est pas un membre à part entière. On l’avait assigné à un rôle qui l’obligeait à se fondre dans le décor, à passer inaperçu. Or, cette place sur scène ne lui correspond pas et il en a sa claque d’y être confiné ! Anna est la seule qui parvient à le comprendre et à le réconforter. Avec elle il sent qu’il ne compte pas pour du beurre.
Lorsque Griffin a une idée en tête, il est difficile de lui faire entendre raison. C’est même quasi impossible ! C’est pourquoi, lorsqu’une occasion se présente à lui, pour faire carrière seul, il n’hésite pas une seconde à tout plaquer et à tourner le dos aux D-Bags, en pliant bagages direction L. A. avec sa femme et ses filles, sans se retourner. Il compte régner en maître sur scène et rien ni personne ne pourrait l’en empêcher.
Il veut son heure de gloire sous les projecteurs sans que les autres ne lui fassent de l’ombre. Est-ce trop demander ? A réagir de la sorte, il oublie malheureusement que son comportement ne concerne pas juste sa petite personne. Il affecte aussi tous les gens qui sont liés à lui et il va vite déchanter car à vouloir plus, il ne va plus rien lui rester…

S. C. Stephens s’est totalement accaparé le personnage. Son récit est à la perfection l’image que j’avais de Griffin. Il est égocentrique, orgueilleux, odieux, menteur. La célébrité va lui monter à la tête et le rendre abruti. Il est insupportable, exécrable, exubérant, totalement décalé et imbu de sa personne. Sérieusement, il vit dans son petit monde à lui et je ne sais pas combien ils sont dans sa tête ! Il est le « best de la connerie » ! Eblouit par sa perfection, il est une diva et se comporte comme un connard. Sa folie va être destructrice car une fois qu’il aura touché le fond, il ne lui restera plus qu’à prendre conscience de la vraie valeur des choses. Si cela n’est pas trop tard…

Anna et Griffin forment un duo explosif, hallucinant et ahurissant ! Elle est vraiment faite pour lui. En tout cas, il ne laisse aucun répit à sa femme. Perso je ne pourrais pas vivre avec un tel phénomène. C’est un crétin mais qui se révèlera être attendrissant lorsqu’on finit par le connaitre (en tout cas sur les derniers chapitres !)

Ce livre aura été bénéfique pour moi puisqu’il m’aura réconciliée avec Kiera. Il était temps qu’elle se bouge un peu et qu’elle fasse moins l’idiote. ^^

Ce n’est pas mon livre préféré de la série car je trouve que le récit manque un peu de rythme et de surprises étant donné qu’on sent les choses arriver, mais je suis contente de l’avoir lu quand même. Griffin aura eu toute mon attention durant cette lecture. Au fil des pages, on le voit évoluer, mûrir et devenir responsable. Et on se dit « ENFIN !!! ». Il était temps qu’il se prenne en mains ! J’ai eu de la peine pour lui, à ne pas voir ce qu’il a autour de lui, ni à prendre conscience de la chance qu’il a. Néanmoins, je tire mon chapeau à Anna pour supporter ce fou. Elle a bien du courage !
Note 4

LOGO LES TENTATRICES Service Presse - Fond Blanc - lectrice noire Version 2

Avis Marina

Avec ce 5ème tome de Thoughless, SC Stephens m’a bluffée… Griffin est, effectivement Sauvage, mais, il révèle dans ce livre, une personnalité bien plus complexe.

Dans les tomes précédents, Griffin me faisait rire et j’étais heureuse de constater que ce volume lui était consacré. Pourtant, je l’avais très mal cerné… Quand il jouait les divas, j’y voyais des traits d’humour. Je ne soupçonnais pas qu’il avait un ego autant surdimensionné…

Au début, j’ai donc été un peu déstabilisée de découvrir à quel point il est…perché…ou crétin…au choix !

Griffin vit un rêve éveillé. Et pourtant, il fantasme tellement qu’il perd de vue la réalité… Persuadé d’être génial, bien au dessus de tout le monde, il vit comme une injustice de ne pas occuper le devant de la scène. Jaloux des attentions que les fans de D-Bags accordent à Kellan, il demande à être mis sous les feux des projecteurs. Mais devant son peu de sérieux, de concentration et d’investissement, les autres membres du groupe rejettent cette idée, qui pourrait nuire à leur succès.

Griffin les soupçonne d’être jaloux de son « génie » et de le reléguer à la basse de peur qu’il leur fasse de l’ombre. Dès qu’une proposition de connaître la gloire en solo se présente, il n’hésite pas. Il quitte le groupe, les mettant dans une situation difficile, pour se lancer dans une carrière d’acteur…. Entraînant avec lui sa femme Anna et leurs deux filles, à Los Angeles.

À vouloir encore plus de lumière, Griffin va se brûler…et comprendre l’importance de tout ce qu’il avait quand il aura tout perdu… Le succès et l’argent mais surtout ses amis et sa famille, qu’il entraîne dans la déchéance par pur égoïsme.

Au début de l’histoire, j’ai ri de ses délires et de ses frasques. J’ai kiffé la relation qu’il entretient avec Anna. Ils sont autant des meilleurs amis complices que des amants passionnés. Ils sont vraiment faits l’un pour l’autre, tant leur complicité est torride.

Mais quand son délire va trop loin, qu’il se transforme en connard égoïste et menteur, il m’a vraiment agacée. On voit le mur arriver, mais il continue à foncer tête baissée dedans… Et je l’ai détesté son comportement envers Anna…

Puis, vient le moment où Griffin a réussi à m’émouvoir… Même s’il mérite sa déchéance, j’ai compatis à sa souffrance et j’ai été bouleversé par ses remises en question… Je n’ai jamais souhaité une seconde chance à quelqu’un qu’à Griffin…

Le héros évolue tellement, qu’on a l’impression de découvrir 4 Griffin différents…. Et bizarrement, ce n’est pas celui qu’il est à la fin que j’ai préféré… je crois que j’étais plus attachée au Griffin grande gueule, vulgaire et « brut de pomme », que je ne le pensais…

L’histoire n’a pas un rythme effréné et je n’ai pas été « tenu en haleine »… Pourtant, je n’ai pas pu le lâcher après l’avoir commencé. SC Stephens nous entraîne dans une vraie métamorphose du héros… Et d’une manière que j’ai trouvé addictive…

Note 4

Thoughtless, Tome 4 : Sensible – S.C. Stephens

Thoughtless - 4 - Sensible - SC Stephens RESUME.png

~ Edition Hugo Roman (02 juin 2016) ~ Environ 560 pages ~ 

Avis Marina

Voilà deux ans que j’ai découvert la série Thoughless de S.C. Stephens. Et bien que Sensible soit la version de Kellan du premier tome, il y a suffisamment de temps entre mes deux lectures pour que je n’ai pas le sentiment de relire la même histoire…

D’autant que ce nouveau point de vue nous permet de découvrir des nouveaux passages mais surtout, cela explique les moments où je trouvais le héros lunatique. Et puis, on en sait plus sur le passé de Kellan, sur sa relation avec Denny et Evans… Ce nouveau tome dévoile aussi un peu plus les autres gars du groupe…

Mais il y a aussi des choses qui n’ont pas changé…. Le don de Kiera pour me mettre à bout de nerfs….

Non, vraiment… Les deuxième et troisième tomes de Thoughless avaient fini par tempérer mes ardeurs envers elle, et j’avais oublié à quel point elle était agaçante…

Son indécision, ses revirements, ses peurs… Cela m’avait déjà énervée en lisant Indécise, mais l’auteur avait réussi à me faire ressentir un peu d’empathie pour elle… Mais là… nous vivons l’histoire à travers Kellan… et l’envie de la tarter est 1000 fois plus forte…. Qu’est-ce qu’il déguste, le pauvre !!!

Le héros est un artiste à fleur de peau, qui trimbale ses névroses depuis l’enfance… Il n’a pas su se faire aimer de ses parents et vit avec la peur de ne jamais inspirer l’amour à qui que ce soit…

La soif de « connexion » de Kellan avec un autre être humain en fait un homme très… sexuel. Autant dans sa manière de chanter mais aussi dans sa façon d’enchaîner les conquêtes…

Jusqu’à sa rencontre avec Kiera… Jusqu’à ce qu’il découvre, grâce à la relation qu’elle a avec son meilleur ami, qu’il existe une autre manière d’être lié à quelqu’un… Jusqu’à ce que cela lui renvoie le vide de son existence et sa propre solitude… Jusqu’à ce que l’amitié, mâtinée d’attirance, qui va se créer avec Kiera, remplisse ce vide…. Jusqu’à ce qu’il ne puisse plus se passer d’elle, quitte à accepter n’avoir que des miettes….

Même si la « victime » est Denny (qui découvre que la femme qu’il aime le trompe avec son meilleur ami), tout le monde souffre dans ce triangle amoureux… Et Kellan peut-être encore plus que lui…

Découvrir Kellan aussi sensible, m’a beaucoup touché mais… il m’a moins fait rêver qu’en lisant la version de Kiera… Je crois que je n’étais pas prête à le découvrir aussi fragile…. Ca a un peu « cassé le mythe » pour moi.

Ne vous méprenez pas, j’ai adoré ma lecture, et ce n’est pas une critique ! C’était génial d’être dans la peau du héros, et je suis certaine que vous serez nombreuses à craquer encore plus pour Kellan en découvrant l’étendue de sa sensibilité.

a lire

Note 4

Avis Jenni

Étant une fan incontournable de la série Thoughtless et plus précisément des D-Bags, j’étais impatiente de lire l’histoire de Kellan et d’avoir son point de vue. Dans « Sensible », je revois cette histoire d’un œil nouveau. Je suis ravie de retrouver tous les personnages après tout ce temps…car même si Kiera je ne la supportais pas, elle m’avait manqué ou plutôt ça m’avait manquait de ne pas détester une héroïne de la sorte !

Kellan Kyle est un musicien dans l’âme. Depuis ses six ans il avait commencé à jouer de la guitare.
Son enfance n’a rien de magique. Délaissé par ses parents, il a appris tout seul à faire des accords. Il commençait par essayer de reproduire les chansons qu’il entendait à la radio. Une fois qu’il maîtrisait les accords il était déterminé à jouer tous les morceaux qu’il pouvait ! La musique était sa planche de salut. Loin de se douter de l’impact qu’aurait sa passion sur sa carrière, il s’est laissé porter par les notes. Sa guitare avait besoin d’être jouée et lui, avait besoin de jouer. C’était une relation mutuelle, belle, symbolique, et pendant longtemps, ce fut la seule…
Kellan a toujours été un musicien hors pair et a toujours eu un groupe. Avec son ami Evan, il a formé un groupe puis, ils ont dégotés Matt et Griffin. Ensemble ils forment le groupe des D-bags et s’entendent très bien. Très vite devenus inséparables, ils jouaient un peu partout à L.A., puis ont choisis de suivre Kellan, lorsqu’il a dû revenir à Seattle, à la mort de ses parents. Ils sont soudés et depuis ne se sont jamais quittés.
Les garçons ont pour habitude de se rendre au Pete’s bar. C’est leur QG. Il menait sa vie comme il l‘entendait, jusqu’à ce que son ami Denny l’informe qu’il vient s’installer avec sa petite amie à Seattle. Denny avait illuminé son enfance. Il représente une période d’accalmie dans son passé, mais a aussi donné un sens à sa vie. Il lui est redevable. Sa maison étant trop grande pour lui tout seul, Kellan lui propose d’emménager chez lui… Il est seul, sa vie est vide. La vie à trois promet bien des surprises !

Ce fut un véritable plaisir de lire son histoire et je suis encore une fois tombée amoureuse de lui ! Il est craquant et il est difficile de ne pas lui résister. Kellan n’a pas eu une enfance facile. Seul, brisé et torturé, il est parvenu grâce à la musique, à devenir très talentueux. Sa guitare est toute sa vie mais lorsque la miss Kiera débarque dans sa vie, elle va en un rien de temps chambouler tout son quotidien. Ils n’avaient même pas encore été présentés l’un à l’autre, qu’elle lui faisait déjà l’effet d’une bombe ! Il l’a dans la peau. Il la désire. C’est plus fort que lui et cela au détriment de son amitié avec Denny. L’amitié était impossible une fois que l’amour s’en mêlait…

S. C. Stephens a fait un travail remarquable. Ses personnages n’ont aucun secret pour elle. Elle sait ce qu’elle veut et parvient à la perfection à retranscrire ce qu’elle souhaite. On ressent à la perfection les différentes émotions de Kellan et on comprend ses troubles.

J’ai préféré la Kiera dans son point de vue à « elle ». (Eh oui faut le faire quand même !) Elle m’énervait, mais ici, elle met mes nerfs à rudes épreuves !!! Elle est exaspérante et me donne envie de la secouer. Sérieusement, elle a un don pour énerver celle-là !!! C’est une vraie tête à claques ! J’ai du mal à comprendre l’acharnement de Kellan pour elle alors qu’elle ne cesse de lui en faire baver !

J’ai aimé découvrir Kellan plus en détails. Avoir sa vision des choses, nous permet d’en savoir plus sur lui. On découvre ses faiblesses, ses blessures et sa souffrance non pansée. On en apprend sur sa jeunesse, son ami Evan qu’il fréquente depuis longtemps et ce qui le lie à Denny. Il est et a toujours une part de fragilité en lui et on comprend pourquoi il est ainsi. Je le vois différemment. Il est craquant et très touchant.
Ce qui m’a dérangé, car il faut bien un petit hic, c’est le voir faire le canard comme ça. Ça fait perdre un peu de sa valeur. Son regard, le rend trop sensible, fleur bleue et à tendance à m’embêter. Ça aurait pu être un coup de cœur s’il avait été (un tout petit peu) bad boy ou alors moins guimauve ! ^^

Note 4,5

Thoughtless, Tome 3 : Intrépide – S.C. Stephens

PicMonkey Collagert

Lire la suite

Thoughtless, Tome 2 : Insatiable – S.C. Stephens

PicMonkey Collaged

S.C Stephens – Trilogie Thoughtless – Insatiable, tome 2 – Edition Hugo Romance

 R2SUM2

Dans Indécise, le premier volet de la trilogie, Kiera s’était retrouvée en plein milieu d’un triangle amoureux, avec son lot de mensonge, de trahison et de souffrance. S’ils sont parvenus à s’avouer leur amour, si Kiera a enfin fait son choix et quitté Denny, si Kellan et elle forment désormais un véritable couple, leur vie ne sera pas pour autant un long fleuve tranquille. Car l’histoire se répète : en effet, alors que Kiera et Kellan s’étaient rapprochés à l’occasion de l’absence de Denny, c’est maintenant au tour de Kellan de laisser seule la fragile Kiera. Son groupe a décroché une tournée et le très sexy chanteur des D-Bags doit donc s’absenter. Kiera devra tirer les enseignements de ses erreurs passées et prendre de l’assurance ; Kellan, lui, devra apprendre à se confier ; bref le jeune couple devra se faire confiance. Et leur relation étant née dans la trahison, cela ne s’annonce pas facile ! Y parviendront-ils ? Un parcours vers l’âge adulte plein de sensibilité, de sensualité et non dénué d’humour.

avis-helle1

Coucou les amis, bah nous revoilà avec The couple. Sinon on en parle du titre, aucun rapport avec le livre, et pourtant ils avaient  si bien commencer avec le tome 1 car Oui notre Kiera international à bien étè Indécise tout le long et on a eu des envies de meurtre tout le long aussi.

Et vous savez quoi, bah grosse surprise en lisant ce tome, la kiera que j’avais eu envie de tuer tout le long du premier tome a comme qui dirait pris en maturité !!! Le choque, ou est passé la pleurnicheuse de service qui ne savait absolument pas quoi faire et faisait des choix débiles, Bah elle a presque bien appris sa leçon, tout es dans le presque. Il y’a des moment ou elle vous énervera quand même, on peut pas complètement changé, mais je suis contente de voir qu’elle a un peu grandit, après ce qu’elle à vécut bah elle avait intérêt la petite. Surtout que maintenant kellan et elle sont en couple. J’ai vu que j’avais écris un roman sur le tome 1, je vous rassure vous n’en aurai pas un ici loooool ou pas :D.

Pour en revenir à notre couple bah je suis heureuse de les retrouver, même la Kiera sisi je vous jure. Et en lisant les premières ligne on voit qu’on est toujous accroc, ils sont Enfin ensemble et plus amoureux que jamais, mais bah oui il y’a un mais, les pauvres ont du mal avec la confiance. Vu comment à commencer leur histoire c’est bien normal. Cette notion de confiance va être testé pendant la séparation de notre petit couple, ne vous inquiété pas ils sont toujours ensemble. Le groupe de Kellan s’est vu proposé une tournée par un autre grand groupe de rock, une grande occasion donc pour les D-Bags. Mais Kellan doute et hésite à partir, bah oui il a peur c’est normal, il n’a pas oublié que c’est à cause d’une même situation que Kiera et lui se sont rappochés. Le départ de Denny pour son stage. Et la grosse claque, je pensais vraiment que Kiera se comporterai comme elle l’a fait avec Denny mais NONNNN, au contraire elle pousse Kellan à accepter car elle ne veut pas détruire à nouveau le rêve de quelqu’un d’autre à cause de son égoïsme et son manque de confiance, ahhh la confiance il va leur en falloir à notre couple.

Kellan doute toujours de savoir s’il a été pour Kiera un second choix, et le fait qu’elle ne s’est pas comporté comme avec lui comme elle l’a fait pour Dennis le chagrine un peu. Il a peur qu’avec son départ en tournée imminent, que la solitude et l’ennuie pousse Kiera dans les bras d’un autre. On découvre aussi, qu’un mec amoureux est aussi nias qu’une femme loool. Kellan m’a fait beaucoup rire avec tous ses stratagèmes pour que Kiera ne l’oublie pas, il est juste adorable et on retombe encore plus totalement amoureuse de lui tellement il est chou.

De son côté Kiera est sans cesse confrontée aux fans et aux anciennes conquêtes de Kellan.et mazette il en a vraiment beaucoup le bougre. La pauvre Kiera n’arrête pas d’en croiser partout ou elle va, et il lui ai de plus en plus difficile de croire en la fidélité de Kellan quand celui ci partira en tournée vu la réaction de toutes les femmes quand il est dans les parages.  Dur, dur de sortir avec un Dieu vivant quand on manque déjà de confiance en soit.

C’est toujours aussi bien écrit, j’aurai aimé avoir des chapitres ou Kellan prends la parole mais bon c’est pas bien grave.  On est toujours aussi attaché à tous les personnages, on fait mieux la connaissance des autres membres du groupe  ainsi que leurs petite amies, on rencontre la famille pleine de principes de Keira avec un papa poule jouant un peu l’ours, sa sœur qui est Griffin version fille, encore une fois l’auteur à su faire régir ses personnages avec réalisme. Pareil pour l’ambiance sur la tournée, on a une petite description réaliste de ce qui s’y passe et c’est juste sympa.

Ce deuxième tome à pour maître mot la confiance, ils vont devoir apprendre à se faire confiance l’un et l’autre, à se confier leurs doutes et ne plus avoir de secret cette partie la à par contre étè bâclé par les deux et des malentendus qui aurait pu leur être fatal pour leur couple en a été le résultat. Leur histoire est toujours si prenante et adorable qu’on en redemande encore, j’enchaîne donc sur la suite!!!

Ps : Finalement j’ai encore écris un roman lol, dsl  dsl 🙂

 

 10
 coup-de-coeur

 

 

Thoughtless, Tome 1 : Indécise – S.C. Stephens

PicMonkey Collage

S.C Stephens – Trilogie Thoughtless – Indécise, tome 1 – Edition Hugo Romance

Lire la suite