Amoureux d’une étoile – Tessa Wolf

Amoureux d’une étoile – Tessa Wolf – Editions BMR – Version NumériqueVersion Broché – Sortie le 21/06/2019

Je remercie le Editions BMR et NetGalley pour ce Service de Presse.

Romance New Adult assez déroutante mais tellement intense…

Cassiopée, jeune française de 21 ans intègre une école d’art de New York pour devenir danseuse de ballet, grâce à une bourse. Si son don pour la danse est indéniable, son passé peu reluisant a laissé des traces au point qu’elle ne supporte d’être touchée par aucun homme. Keith est dans la même école, il va l’aborder pour rendre jalouse sa meilleure amie Violetta, danseuse elle aussi, dont il est amoureux.

Keith va donc insister auprès de Cassie pour qu’elle entre dont son jeu pour faire succomber Violetta …

Quelles seront les conséquences de ce « jeu » ? Arrivera-t-il à ses fins ? À quel prix ?

Tessa Wolf n’a pas son pareil pour fabriquer des personnages si torturés. Grâce à ses mots, ils s’aiment, se déchirent, se font du mal comme personne. C’est sa marque de fabrique, vous amenez au bord des larmes, à la limite de stresser pour la fin de l’histoire …

Keith a eu du mal à me convaincre au départ, je me suis demandé ce qu’il cachait sous sa gentillesse, où était le traquenard. Puis, il m’a énervée à s’entêter avec sa Violetta, avec laquelle il a une relation bizarre, puis obligeant quasiment Cassie à rentrer dans son jeu. Ensuite, quand le vent tourne, on ne peut que se douter que la catastrophe est imminente, mais quels en seront les dégâts. Pourtant, c’est à moment de l’histoire qu’il va capter mon attention, sentant sa fragilité, sa maladresse, ses non-dits.

Cette belle Cassiopée, cabossée m’a touché rapidement, malgré ses airs farouches et sauvages. Tout est intériorisé, muselé chez elle, à tel point que ce sera sa perte. Sa peur de l’abandon et du rejet l’effraie tellement qu’elle préfère s’enfuir et repousser ce qui n’arrangera aucunement les choses.

Ce trio un peu malsain va se faire du mal tout en s’aimant, c’est là toute l’ambiguïté de cette histoire. De plus, la poursuite de leurs rêves va les rapprocher pour mieux les éloigner ensuite.

Cette auteure a vraiment l’art de torturer sentimentalement ses héros et le cœur du lecteur par la même occasion. Si la première partie se place cinq plus tôt, la seconde se déroule aujourd’hui avec par moments le point de Keith. Du coup, la tension monte à plusieurs reprises, ménageant le suspense jusqu’au bout.

Même si j’ai mis un tout peu de temps à rentrer dans l’histoire, une fois que Keith et Cassiopée m’ont pris dans leur filet, j’ai eu du mal à décrocher passant successivement par des moments déchirants, doux, bouleversants.

Une vraie romance New Adult comme on les aime, grâce à la plume affûtée de Tessa Wolf exposant avec précision des sentiments intenses, mal maitrisés à tel point que la rupture, le déchirement, la culpabilité sont inévitables.

Vous pouvez commander ce livre sur Amazon en cliquant sur la couverture qui vous convient :

Mysterious Eyes : Tome 1 : Genèse – Tessa Wolf

TessaWolf – Auto Edition ( septembre 2018) – format numérique – format broché –

*Je remercie Tessa Wolf pour ce service de presse*

Avec sa couverture magnifique et son résumé alléchant, je ne pouvais que céder à la tentation de Mysterieous Eyes, d’ailleurs je découvre la plume de Tessa Wolf pour la première fois et je vous avoue que cela m’a donné envie d’en savoir plus sur ses précédents écrits.

Mysterious Eyes est un roman très captivant qu’on ne lâche pas avant d’avoir terminé et je trépigne d’impatience pour avoir le second tome dont je n’ai aucune idée de la date de sortie.

Cependant, malgré une histoire intrigante, et une trame bien exploitée, ce premier opus a des défauts qui m’ont beaucoup dérangé.

Sans l’écriture ensorcelante de l’auteure dans le côté narratif, et parce qu’on sent que ce premier tome pose les bases d’une histoire qui semble tenir beaucoup de promesses. J’aurai peut-être arrêté ma lecture plus tôt.

J’ai eu beaucoup de mal avec les dialogues, après cela résulte peut-être du fait que je ne suis pas fan des héros qui m’ont vraiment tapé sur le Système.

Ava est chiante à souhait, beaucoup trop immature avec des pulsions qui ne viennent pas toujours au bon moment. Elle est assez spéciale et donne plutôt des envies de mettre des claques, on n’en est pas encore au meurtre ^^…  pour l’instant mais la tentation est forte lol.

Quant au mystérieux Aden, il est plutôt détestable, agréable à regarder et à fantasmer, mais un vrai salaud avec Ava. On ne sait pas trop sur quel pied danser avec lui et pourtant, on ressent une réelle tension sexuelle entre les deux, à ce niveau-là, c’est un sans-faute de la part de l’ auteure.

Mais entre la réalité et le rêve j’ai été un peu perdu par moment.

Mysterious eyes est une lecture qui me laisse vraiment mitigée, je ne sais pas trop quoi en penser, car d’un côté, j’ai aimé ma lecture et d’un autre j’ai été un peu déçu d’autant plus que je n’aie pas trouvé le rapport entre le titre et l’histoire pour le moment. En tout cas, j’ai quand même envie d’avoir le second tome, car cette histoire m’intrigue trop. 


Vous pouvez retrouver ce roman sur Amazon en cliquant sur la couverture du format qui vous convient :

    

I Hate U Love Me T.4 – Tessa Wolf

I Hate U Love Me – Tessa Wolf – Editions BMR – Version NumériqueVersion Broché – Sortie 16/05/2018

Je remercie les Editions BMR et Netgalley pour ce Service de Presse.

J’ai vibré au fil des pages… Mon coeur n’a pas cessé de se serrer de peur de ce qui pouvait encore se dérouler, car c’est le dernier tome, la dernière ligne droite, tout peut arriver même ce que la lectrice acharnée de cette saga que je suis n’a pas envie de lire !

Je ne ferai pas de résumé pour plusieurs raisons, la première celle de laisser le plaisir aux lectrices de découvrir la suite, la seconde comme c’est le dernier livre encore plus que les autres, il doit se lire, se vivre et s’apprécier librement.

La scène de séparation entre Farès et Eléna est juste bouleversante… Les mots, les actes, les émotions tout y est pour vous mettre le coeur en lambeaux comme le sont ceux de Fares et d’Elena.

Plus ma lecture avançait, plus j’avais l’impression d’être dans un ascenseur émotionnel, au point d’y croire pour eux… Elena et Fares se cherchent, essaient de se comprendre de se pardonner. Ils ne sont plus dans la vengeance, mais plutôt dans la terreur de ressentir encore cet amour qui peut à tout moment les détruire… Pourtant, il est bien là plus que jamais, passionnel, au-delà de raison.

La plume de Tessa Wolf est juste percutante de vérité et de justesse pour embarquer à ce point le lecteur au sein des émotions qui tourmentent Fares et Elena.

J’ai commencé ce tome en sachant que je ne le lâcherai pas sans l’avoir fini car c’est l’effet IHULM depuis le début : addictif, prenant, émouvant… J’y ai passé ma nuit… Tant pis pour la fatigue et les cernes du lendemain, car je suis heureuse d’avoir pu connaître le dénouement de cette histoire que j’ai cru voir échapper tellement de fois au cours de ma lecture.

Le lâcher prise de Farès m’a coupé le souffle au moment où je n’y croyais plus. Si dans le tome trois, la colère, la haine, la vengeance ont dominé Fares, dans celui-ci on retrouve un peu de l’adolescent, de l’amoureux dès premiers instants comme si les sentiments revenaient à la vie. Tout est centré sur ce duo Eléna-Farès, dans leur bulle, on a presque l’impression que les éléments de la vie : travail, responsabilités, amis et famille deviennent complètement secondaires. Comme si leur relation, leur futur sont plus importants que tout le reste au point de presque l’occulter. Certaines  paroles ou gestes sont touchants et doux, on toucherait presque un rêve du doigt, et puis les blessures passées, les incertitudes, les tourments viennent envahir les pensées, gâcher ces moments précieux. Mais comment en tenir rigueur après tout ce qu’ils ont vécu.

Comme une dépendante, j’aurais souhaité quelques pages de plus : ne pas juste connaître leur avenir par une déclaration de chacun. C’est du pur égoïsme, il faut que je me fasse une raison cette saga est terminée…

Et quel final : l’auteur nous a tenu en haleine tout du long mais ça en valait la peine. C’est puissant comme ce qui lie Elena à Fares !

Cette histoire, qui se déroule sur plus de dix ans en quatre livres, m’a chamboulée, retournée, fait vibrer, je n’ai pas pu décrocher même avec l’attente entre chaque sortie. Cette auteur m’aura ravie avec chaque opus même s’il a fallu s’armer de mouchoirs parfois, j’ai adoré et j’espère que vous ferait bientôt partie des accrocs de Fares et Elena.

Vous pouvez commander sur Amazon, en cliquant sur la couverture qui vous convient :

 

I Hate U Love Me T.3 – Tessa Wolf

 

I hate U Love Me T.3 – Tessa Wolf – BMR – Format Numérique – sortie le 29/09/2017 env 407 pages

Je savais que ce tome serait décisif mais je ne pensais pas à ce point … Embarquer à bord de l’ascenseur émotionnel Farès-Eléna !!!!!

L’écriture de Tessa reste fluide et l’histoire addictive. Je me suis plongée dans cette lecture (que j’attendais avec impatience) et j’en suis ressortie qu’après l’avoir dévoré entièrement !

Deux années ont passé depuis la fin du tome 2, Elena a divorcé d’Eric, au prix d’un lourd combat, de menaces, de violences. Elle s’est recluse chez ses parents, laissant son travail, sa vie parisienne. Après avoir ouvert et lu la lettre que Farès lui avait écrite juste avant son mariage, elle décide de retrouver l’amour de sa vie. Elle part le rejoindre dans son pays, avec la cousine de ce dernier, Claire. Ce qu’elle n’avait pas prévu, c’est que le temps écoulé, les stigmates du passé ont transformé l’homme qu’elle aime. Il est devenu plus sombre, dangereux, presque dépourvu d’humanité.

On assiste à une danse infernale entre ces deux êtres : Elena recherche le moindre indice, espoir d’amour dans le comportement de Farès qui l’ignore ostensiblement. Lui ne cesse de la blesser, de la repousser pour la pousser à repartir en France.

L’a-t-il oubliée? Ne l’aime-t-il plus ?

Elle s’accroche, veut se faire pardonner, expliquer les raisons de leur rupture, les intimidations et le chantage d’Eric, le comportement de son mari qu’elle subissait. Farès est devenu un homme encore plus tourmenté, qui en veut Eléna, pour les choix qu’elle a faits deux ans auparavant :

  • de ne pas avoir partagé avec lui ses problèmes
  • de lui avoir presque fait abandonner son statut, son royaume, ses obligations, ses terres alors que son propre père, le roi, était malade sans qu’il le sache.

Il est terrifié par les sentiments qu’il avait pour une femme qui l’a rejeté, au final, car il ne voulait pas se marier, lui faisant presque perdre le bon sens des responsabilités.

Et surtout, il s’en veut à lui-même pour ne pas avoir pu la protéger, d’avoir été aussi faible.

La puissance de l’amour d’Elena, à la limite de l’abnégation m’a paru hallucinante.

Tout son état d’esprit est très bien décrit, par Tessa Wolf, tout comme le côté ténébreux de Farès, sa part de dualité.

L’immersion dans le royaume arabe, avec ses us et coutumes, ses codes est parfaite. On se croirait vraiment dans le palais des mille et une nuits.

L’alternance de points de vue permet de voir certains enjeux politiques qui se cachent dans les décisions prises par Farès mais également, ses pensées, ses actes profonds.

Tout comme Elena, je me suis demandé s’il n’était pas devenu « fou » par amour. Fou dans le sens déraisonné, insensible, inhumain, car Farès va loin dans la cruauté morale avec elle, et même physique avec sa vengeance sur Eric. Je me suis interrogée sur l’indulgence d’Elena :

Jusqu’où va-t-elle aller ? Jusqu’à quand va-t-elle endurer le comportement, les paroles de Farès ?

J’ai été chamboulée par certaines scènes, autant par le réalisme que la violence… de vraies montagnes russes sentimentales à tel point qu’on ressent l’atmosphère chargée, ça crépite entre eux. La force de certains mots qu’ils se disent, se jettent au visage m’ont touché comme s’ils mettaient adressés ! 

Ce troisième tome, tellement attendu, est vraiment à la hauteur de ce que j’attendais. Même si je sais qu’il va falloir être très patiente pour connaître la fin … Je me demande s’il y a un espoir pour eux …

Pitié Tessa, après tout ce qu’ils ont vécu, n’ont-ils pas droit à une petite chance ??? La fin de ce livre me fait vraiment peur, douter ! Autant dire que j’ai compté les jours jusqu’à la sortie du prochain… l’attente fut longue mais récompensée le 16/05/2018 !

Vous pouvez commander ce livre sur Amazon en cliquant sur le format qui vous convient :

 

I Hate U Love Me : tome 2 – Tessa Wolf

I Hate U Love Me : tome 2 – Tessa Wolf – Edition BMR – sortie 09/06/17 – Format Numérique –  env 394 pages

Je ne croyais pas que c’était possible, mais Tessa Wolf l’a fait !

Le second tome est à la hauteur du premier voir même plus !

Lu d’une seule traite, c’est toujours aussi intense et addictif !

Les personnalités se révèlent… Vous aurez des envies de révolte, de distribuer des uppercuts à certains…

La perte de mémoire d’Elena permet à Fares de se dévoiler enfin. Toujours tourmenté, il est partagé entre ses devoirs, sa culture et son amour pour elle. Il devient bienveillant, tel le gardien du bonheur de sa douce. Oui, je m’enflamme mais ce changement d’attitude est agréable, et évite les longueurs, les répétitions par rapport au premier livre. Leurs situations familiales compliquent tout, mais ne les empêchent pas de se redécouvrir et s’apprivoiser. Un nouveau de jeu de séduction et de souvenirs est lancé …

La question reste identique : Finiront-ils ensemble ? Car leur amour est une certitude mais est-il suffisant pour tout affronter, accepter et supporter ?

Bien entendu, arrivée à la fin de ce livre : GROSSE FRUSTRATION puisqu’il va falloir attendre le troisième tome ! Je sais que Tessa Wolf est en pleine correction, justement. Je n’ose imaginer toute la pression pour elle, car toute une « team » attend avec impatience la suite… et j’en fais partie !

Pour patienter, n’hésitez pas à lire les deux premiers tome de cette trilogie : la qualité vaut bien l’attente jusqu’au troisième opus !



 

Avis de Jess

J’ai mis du temps avant de me plonger dans ce tome 2. J’avais plus qu’adoré le premier tome mais la fin avait été d’une grande frustration. J’ai donc attendu que la sortie du trois ne soit pas très loin pour me plonger dans cette suite !

Et, oh.mon.dieu ! Je ressors colère.

Non pas que je n’ai pas aimé ma lecture, bien au contraire. A l’image du tome 1, je me suis totalement plongée dans les pages et je n’ai fait qu’une bouchée de ce roman. Non si je suis en colère, c’est auprès des personnages ! Qu’est-ce qu’ils m’ont énervé et qu’est-ce que Tessa Wolf aussi !!! Quand on pense qu’une accalmie arrive enfin, un évènement les percute en pleine face et c’est reparti pour un gros passage de « je t’aime, moi non plus ».

Non mais je vous jure, c’est tellement frustrant. Je guettais les moments calmes et bisounours avec pleine d’impatience mais l’auteur aime vraiment trop jouer avec les nerfs du lecture ! Elle n’hésite pas à malmener ses personnages, à leur faire subir tous pleins d’obstacles à leur relation.. pour notre plus grand malheur.

Et je ne vous parle même pas de cette fin qui me fait craindre le pire… Je suis à la limite de me demander si je continue parce que j’ai peur de la tournure que va prendre ce troisième tome. J’espère TELLEMENT que Fares n’a pas fait ce que je pense qu’il a fait (tellement mystérieuse cette phrase !) . Je serais hyper déçue de lui, déjà que je suis en colère ça ne va pas arranger son affaire à celui-là !! Je suis pleine d’appréhension pour cette future lecture.. Et lire les deux chapitres disponibles sur Wattpad n’ont pas arrangé mon affaire.

Mais forcément, il y aura un happy end à tout ça.. N’est-ce pas Tessa ? N’EST-CE PAS ? (Vous sentez toute la folie qui me gagne ?)

Bref. Si j’ai un conseil à vous faire : Lisez cette série, elle en vaut le détour ! C’est addictif et prenant, l’auteur nous envoie directement dans les montages russes des émotions mais attendez la sortie des trois tomes avant de vous lancer, la lecture va vous rendre tellement folle de frustration !

Note 4,5

 

Retrouver ce livre sur Amazon en cliquant sur la couverture (Format Numérique)

I Hate U Love Me : Tome 1 – Tessa Wolf

I hate U Love me : Tome 1 – Tessa Wolf – Black Moon Romance – format numérique – sortie le 21/04/17 – env : 439 pages

Je vous présente un de mes coups de coeur !

Une histoire saisissante de Tessa Wolf !

Quelle claque ce premier livre de la Saga « I Hate U Love Me » ou « IHULM » pour les intimes !!!!

Mais comment est-il possible de s’aimer avec une telle force en se faisant autant de mal ?

J’ai englouti, page après page, en vivant à 200% les émotions de chaque personnage. Elena – Farès deux âmes que tout opposent au départ, et pourtant leur relation va devenir intense au-delà du passionnel !

J’avais découvert cette histoire sur Wattpad mais pas dans sa version intégrale. J’avais déjà été happée , bouleversée par ces deux amoureux. Je l’ai relu avec autant de plaisir que la première fois sous sa version non définitive.

Les mots me manquent pour décrire Farès tellement ce garçon/homme est complexe, profond, sauvage, secret. Il ne peut pas vous laisser indifférente ! Je me suis dit au début : « Oh ! C’est quoi ce type ? , puis « Il est fou ! » et je ne me suis pas arrêtée là … Comme moi je pense, vous aurez envie de vivre les beaux moments d’amour mais, vous allez aussi le détester. Lorsqu’il veut blesser, toucher, il n’a aucune pitié, il vise verbalement ou physiquement où ça fait le plus mal. Votre langue vous brûlera de lui dire ses quatre vérités !

Quant à Elena, au départ je l’ai trouvée un peu trop niaise. Je voulais la secouer un peu, c’est peut-être mon côté latin ! Mais elle se révèle au fil de l’histoire, apprend de ses erreurs tout en encaissant les coups moraux portés. Je me suis demandée : jusqu’à quand allait-elle supporter les paroles, les non-dits, les attitudes, les trahisons de Fares ? Malgré tout ce qui leur arrive, à travers ses mots, l’auteure met en évidence l’alchimie, l’amour inconditionnel qu’Elena porte à Fares.

Les sauts dans le temps prouvent que ces deux âmes n’arrivent pas à s’oublier au-delà de la distance, des évènements vécus. Tous les personnages, même secondaires, amènent une dimension supplémentaire à leur histoire d’amour. Certains ne se dévoileront que vers la fin du premier épisode…

A la fin du livre, ce fut le cri du coeur : Non ! Pourquoi tant de violence, d’injustice, de mensonges ? Tessa Wolf m’aura faite passer par toutes émotions possibles avec ce premier tome. A tel point que je me suis précipitée pour lire la suite, parue il y a quelques jours.

A très vite, pour mon avis sur le second opus de cette trilogie.

Retrouver ce livre sur Amazon en cliquant sur la couverture (format numérique)