Comme un battement d’elle – Sylvia Day

Comme un battement d’elle – Sylvia Day – Editions J’ai Lu – Juin 2020 – 248 pages

Je remercie les éditions J’ai Lu pour ce service presse.

Je referme ce livre et reste très sceptique. C’est la première fois que je lis un livre de Sylvia Day bien que j’ai 2 livres d’elle dans ma PAL qui attendent depuis des mois…

L’histoire commence trèèèès vite, beaucoup trop vite.

Lors de la première rencontre, Teagan, la protagoniste principale, décrit Garrett, le nouveau voisin, comme froid. Mais, on ne sait ni comment ni pourquoi, le lendemain tous deux s’avouent leur attraction réciproque. 

Euh.. Ai-je manqué un chapitre ? Ou deux ? Ou cinq ? Non je n’ai rien manqué, c’est simplement comme ça. 

Dans la foulée et sans plus d’explication, Teagan comprend que cet homme est quelqu’un de complexe, de sombre. Je n’ai pas compris d’où ça sortait, j’ai juste dû faire avec et m’en accommoder.

Bref, j’étais dans l’incompréhension la plus totale. Normalement, on apprend, on découvre ce genre de choses après plusieurs rencontres et confidences sur l’oreiller ou non. Là c’était en accéléré. J’ai eu l’impression de lire le milieu d’un livre, de lire une histoire déjà écrite, mais que je n’aurais pas lu, tant les les choses se passaient vite.C’est un peu dommage car j’ai trouvé l’histoire pas trop mal montée mais beaucoup trop rapide, beaucoup trop concentrée. 

J’ai eu du mal à cerner Teagan. Plusieurs fois dans différentes scènes on la voit répéter une action, on se dit qu’il doit y avoir quelque chose en lien avec ça mais en réalité pas du tout. D’un cela n’a rien à voir, de deux, cela n’apporte absolument rien car, derrière, ça n’aide pas mieux à la comprendre.

A côté de ça, je manquais cruellement d’informations la concernant. Pourquoi était-elle dans cet état ? Que lui était-il arrivé ? Je n’ai pas su comprendre son caractère, son comportement

En ce qui concerne Garrett, la magie n’a pas non plus opéré. La faute au trop rapide je pense. J’ai bien compris l’importance que Teagan avait pour lui de par son métier, sa passion. C’est un artiste qui a perdu le goût de peindre. Les écrivains ont le syndrome de la page blanche, lui de la toile blanche. Et sa rencontre avec Teagan va lui redonner envie, elle va devenir sa muse. J’ai bien évidemment été peinée par son histoire mais au delà, rien.

Les scènes de sexe étaient pas trop mal, mais j’ai surtout ressenti du programmé, comme si c’était prévu, comme s’il n’y avait pas ou trop peu de spontanéité, c’est un peu dommage. Je m’abstiens de tout commentaire sur les dialogues lors des scènes hot…

Sur la fin, eh bien comment dire, j’étais un peu entre deux mondes, me demandant si je comprenais bien l’histoire, relisant encore et toujours les passages mais force est de constater que oui j’avais bien compris. Mon cerveau a tourné à plein régime. Je ne me suis absolument pas doutée de ce qu’il en était.

La révélation est bien évidemment énorme mais… ça n’a pas su relever le reste de l’histoire.

J’ai trouvé certaines incohérences bien trop grosses pour me laisser prendre à ce jeu. J’ai essayé de comprendre ce qui s’était passé dans la vie de Teagan, mais j’avoue que j’en suis toujours au même point et je suis pétrie d’incompréhensions.

Alors évidemment, cette fin, m’a fait comprendre beaucoup choses, j ai été très surprise mais à côté de ça, eh bien, je reste perplexe, vraiment. 

Ce livre survole les domaines de la dépression (je pousserais même à trouble psychiatrique), des blessures, des reconstructions, du deuil.   

La plume de l’auteure est agréable et fluide. Les fans de la série Crossfire seront heureux de retrouver leur héros sur quelques lignes.

En soit, ça aurait pu être une histoire beaucoup mieux montée, avec des indices distillés ici et là. J’aurais pu être totalement éblouie à la fin par ce coup de génie qui se révèle ne pas en être un pour ma part de par le manque d’informations, le survol des problèmes, voire même, le bâclage. En revanche, cela aura peut-être fonctionné pour d’autres.

Les Shadow Stalkers – Sylvia Day

Résumé - Les Shadow Stalkers - Sylvia Day.png
Editions J’ai Lu, Collection Fiction fantasm – octobre 2017
Format numérique & broché – Env. 381 pages

avis-de-jenni-les-tentatrices

Je remercie les éditions J’ai Lu pour cette lecture en service presse. La couverture est splendide. Je la trouve non seulement très belle mais aussi bien sensuelle que fragile.

J’ai été agréablement surprise par le contenu de ce livre ! ‘Les Shadow Stalkers’ est un recueil composé de quatre nouvelles courtes, mais pleines de désir, de charme et de passion ! Ces chasseurs d’ombre vont vous donner chaud à coup sûr ! Oh la vache je n’en reviens pas moi-même…^^ La plume de Sylvia Day est aussi bien addictive qu’aphrodisiaque !!! J’ai complètement été happée par cet intégral… Les histoires sont différentes et ne se ressemblent pas. Pourtant, on y trouve à chaque fois un point commun…ces hommes se révèlent chez ces femmes leur point d’ancrage.

 

1/ Absolument toi

Dans les bureaux de l’U.S Marshals Service on y rencontre Jack Killigrew… Sa fonction de Marshal de Shadow Stalker l’amène à se mesurer à des criminels sans scrupules, des terroristes, parfois même des Kamikazes. Il pourchasse les fugitifs les plus recherchés du pays. Son travail il l’exécute de manière quasi-mécanique, sans jamais défaillir. Surnommé « L’homme de fer » en référence à son sang-froid à toute épreuve. Il n’a peur de rien, pas même de la mort… Bravant ainsi le danger comme s’il n’avait rien à perdre… Pourtant il existe bel et bien une faille qui le fait frémir à la seule idée de se retrouver face à une femme…. Mais pas n’importe quelle femme ! Cette femme qui peut causer sa perte ? C’est Rachel Tse… Il est tombé amoureux de la seule femme pour qui il n’est pas fait !

Intrigant et envoûtant, Jack a un sex-appeal de dingue à en faire frémir nos petites culottes ! Toute sa description est alléchante et de plus, son métier fait de lui un homme fascinant dans la lutte qu’il accompli en traquant jour et nuit les pires horreurs et dangerosité. Le personnage de Rachel est incroyable. Cette héroïne sait ce qu’elle veut et est prête à se faire entendre en inversant la tendance. Jack est dans sa ligne de mire et cette fois elle ne compte pas le laisser plus longtemps de côté… Elle a besoin de lui autant qu’il a besoin d’elle ! On assiste à la naissance de la relation. C’est court mais très plaisant. Et malgré le fait que tout aille très vite étant donné que c’est une nouvelle, l’auteure à accentuée l’intensité de sa plume pour la rendre encore plus chaude, sensuelle et électrique… Et cela pour notre plus grand plaisir !

***** ***** ***** ***** ***** *****

2/ Pas sans toi

Brian Simmons est amoureux d’une femme placée sous protection, dans le cadre du programme de défense des témoins.

C’est Layla Creed qui hante ses rêves, et même ses nuits… Ils ont eu une relation auparavant mais ont été amenés à rompre, d’une part parce qu’il vit trop dangereusement et d’autre part parce qu’il n’accorde que peu de valeur à sa vie. Si elle l’avait quitté, c’est par instinct de survie…

De tempérament vigilant, il l’est d’autant plus avec elle. Non seulement parce qu’elle est un témoin sous protection, mais aussi parce qu’elle est la petite sœur de son meilleur ami, et la femme qu’il avait autrefois aimée (et qu’il n’a jamais cessé d’aimer…). Nous avons ici un héros un peu brut de décoffrage et incapable d’exprimer ce qu’il ressent pour celle qui compte le plus à ses yeux. Il existe beaucoup d’incompréhensions entre eux mais par-dessus tout il existe une attraction incroyable qui ne cesse de s’intensifier… Plus que jamais, ils ont besoin l’un de l’autre ! Car ils sont en cavale, et des agents ont sacrifié leur vie pour celle de Layla. Pressés par le temps il va devoir tout mettre en œuvre pour lui faire changer la vision qu’elle a de lui dans l’espoir de reformer un couple pour qu’elle comprenne enfin qu’il est celui dont elle a besoin pour prendre soin d’elle, pour la faire sourire et pour la rendre heureuse.

***** ***** ***** ***** ***** *****

3/ Toi ou rien

Dix années sont passées depuis que Anastasia Miller l’avait plaqué sans revenir sur ses pas. Alors qu’elle était partie sans se retourner, Jake, lui, n’avait toujours pas tourné la page et ça le rendait dingue…

Jake Monroe était son ancien amour de lycée… Rester en couple avec Jake n’a jamais été une option envisageable pour elle, en dépit de l’amour qu’ils éprouvent l’un pour l’autre. Jusqu’à présent, il a toujours abordé les problèmes d’un autre point de vue que le sien – celui de la loi-, et depuis son plus jeune âge, il avait décidé qu’il exercerait une profession liée au maintien de l’ordre. Elle ne l’imaginait pas faire un autre métier que celui de policier. Comment pourrait-elle demander à un homme tel que lui de partager sa vie avec une bande de criminels ? Le motif qui la forçait aujourd’hui à revenir ne faisait que prouver à quel point elle avait eu raison de partir…

Jake a beau représenter tout ce qu’elle a toujours désiré chez un membre du sexe opposé, elle ne pourra jamais l’avoir… car les hommes de loi et les escrocs ne se mélangent pas… C’est pourquoi elle va tenter de mettre de la distance entre eux en se montrant froide et réservée… Sauf que lui la connait mieux que personne et sait comment l’apprivoiser et la faire réagir… !

Une relation qui a beau être condamnée à l’avance à cause d’une incompatibilité sur des choix de vie va démontrer qu’avec des sentiments amoureux forts, intenses, et uniques il est possible d’être sur la même longueur d’onde et d’avancer au même rythme… Ici l’auteure nous embarque dans des pages torrides, pleines de désir avec des personnages insatiables qui tentent tant bien que mal de rattraper le passé et de repartir sur des bases nouvelles et solides.

***** ***** ***** ***** ***** *****

4/ Juste pour toi

Darcy est l’inspectrice spécialisée dans les incendies. Les habitants de Lion’s Bay la paie pour qu’elle veille sur eux et les maintiennent à l’abri du danger… Malheureusement la ville est touchée par de multiples incendies… et selon elle la seule manière de calmer les esprits, ce serait d’arrêter le psychopathe qui tourmente la population et ses nuits…  L’agent Jared Cameron, U.S. Marshal de son état lui vient en aide pour résoudre cette lourde et étrange affaire sur le pyromane en question …

Leur collaboration n’est pas de tout repos… et va s’avérer très révélatrice mais aussi très intense. Ensemble ils jouent avec le feu. Ils ne sont ni plus ni moins que des animaux, dominés par leurs pulsions. Darcy et lui éprouvent l’un pour l’autre une fascination explosive qui repose sur cette base. Et aucun des deux ne désire la combattre… Entre eux il existe une attraction de dingue ! L’auteure a vraiment une très belle plume et son écriture est fluide car elle parvient à nous mettre dans la peau de chaque personnage… et nous fait ressentir de nombreuses émotions. Ce binôme est superbe… aussi bien dans la relation que dans le duo qu’ils vont former pour mener l’enquête.

 


Dans son intégralité, ‘Les Shadow Stalkers’ est un livre que je vous recommande de lire… Sylvia Day nous embarque aux côtés d’hommes sauvages, charismatiques, des mâles alpha qui nous liquéfient en un battement de cil ! C’est des antihéros américains, des hommes insaisissables avec un côté froid et détaché, mystérieux donc mais terriblement envoûtants, entourés d’une aura qui ne laisse aucune femme insensible… et qui les font d’ailleurs tombées comme des mouches !

De plus, l’auteure prend soin dans chacune de ses histoires de nous faire part du rapport de force qui existe dans les relations entre les personnages, chose qui amplifie notre envie de connaître le dénouement pour savoir lequel des deux va dominer l’autre dans la relation. Les scènes sont érotiques, débridées même… mais il n’y a pas que ça puisqu’elle combine également du suspens, moults rebondissements et ressentis pour notre plus grand bonheur. On en ressort donc pleinement satisfaite !

Parmi ces quatre histoires, celle qui m’a le moins transportée est la troisième car je ne suis pas parvenue à être habitée par les personnages tandis que les autres histoires m’ont séduite et emportée sans problème. Toutefois, si je devais n’en choisir qu’une, ma préférence va pour l’histoire de Jared et Darcy… D’ailleurs je n’aurais pas dit non à quelques pages supplémentaires ! ^^

belle-decouverte

Note 4,5 logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2


–> Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format numérique ou broché :

Format numérique - Les Shadow Stalkers - Sylvia Day Format broché - Les Shadow Stalkers - Sylvia Day

 

La marque des ténèbres, Tome 3 : Amour et Enfers – Sylvia DAY

la-marque-des-tenebres

avis-de-helle-les-tentatrices

*Je remercié les Editions j’ai lu pour ce sp*

Un troisième Tome Vraiment prenant, passionnant, addictif et captivant. J’ai vraiment adoré cette Suite et ce troisième opus est le plus abouti de la trilogie pour moi. Alors même que, les nombreux personnages qui interviennent, peuvent nous faire passer à côté de l’histoire.

Bizarrement je n’ai pas été gêner cette fois ci, je pense que j’ai pris l’habitude et je commence à savoir qui est qui et qui fait quoi.

C’est toujours aussi aussi rythmé et soutenu, la vie d’Eve ne dispose d’aucun temps mort et sa vie est toujours aussi menacé et quand à sa situation amoureuse, une vrai catastrophe.

Cain et Abel se font toujours la guerre Mais alors que Cain est de moins en moins lui même et décide de prendre ses distances vis à vie d’ Eve, celle ci se rapproche dangereusement de son frère.

J’ai encore du mal avec ce Trio, je déteste Abel comme pas possible. Il est fourbe, très jaloux de son frère et fait tout ce qui est en son pouvoir pour lui Nuire. Alors qu’on sent que Cain est Vraiment attaché à Eve malgré ses sautes d’humeur et sa rivalité avec son frère, mais concernant celui ci c’est le flou total.

Aime t’il Eve où est ce seulement le fait de prendre quelque chose à son frère ?

Une incompréhension total pour moi, je ne sais pas pourquoi elle a attiré par lui car en dehors de son physique ce mec est tout à fait détestable.

De l’action, des rebondissements, de l’humour et du sexe que demander de plus… des sentiments car c’est ce qui manque atrocement à cette série pour qu’elle soit géniale. On ne ressent pas les émotions des protagonistes même Eve qui se dit amoureuse de Cain mais qui va batifoler avec le frère de celui ci, sérieusement qui fait ça. Cela manque cruellement de crédibilité.

Malgré ce mauvais point j’aime vraiment suivre cette série et vu la fin monstrueuse j’espère que Sylvia Day ne va pas mettre 10 ans pour nous sortir la suite car jusqu’à présent aucune date n’est disponible pour le Tome 4 :(.

Note 5 A lire

LOGO LES TENTATRICES Service Presse - Fond Blanc - lectrice noire Version 2

La marque des ténèbres, Tome 2 : De la trêve au combat – Sylvia Day

la-marque-des-tenebres-tome-2-de-la-treve-au-combat-sylvia-dayAvis Helle

Une suite que j’attendais avec impatience et je trouve cette série toujours aussi prenante. La seule chose qui me dérange c’est le nombre d’intervenants, on s’y perds assez vite à force et encore une fois faut suivre. La moindre distraction vous fait perdre le fil et c’est bien dommage.

Eve est toujours aussi fantastique j’aime beaucoup cette fille, que je trouve très battante, héroïque, et hyper marrante. Dans le premier tome nous l’avons suivi dans son apprentissage, dans celui ci l’apprentissage se poursuit toujours mais il est vite écourté par une menace très sérieuse.

Par ailleurs, elle essaye aussi de jongler entre ses relations avec Abel et Caïn. Elle a de plus en plus de mal à savoir qui des deux et même si moi aussi je suis complètement gaga des deux j’en prendrai aucun.

Pourquoi ?

Si j’avais eu l’impression que Caïn tenait à Eve au tome précèdent et au début de ce tome, ce n’est plus trop le cas. J’ai l’impression que comme son frère ils se servent tous les deux d’elle pour leur propre essaim personnel. Ouai donc les frères aussi ténébreux et sexy qu’ils soient je mets un droit de véto à l’exception du sexe smileys rire larme.

Malgré ce fâcheux événements, j’aime toujours autant l’univers donc je me jetterai avec joie sur le prochain tome surtout au vue de la fin de celui ci.

Ce n’est toujours pas un coup de cœur et je pense que Sylvia Day peux faire beaucoup mieux avec cette univers si elle exploite le tout correctement et qu’elle ne se perds pas elle même smileys rire larme.

4

 

Crossfire, tome 5 : Exalte-moi – Sylvia Day

Crossfire - 5 - Exalte moi - Sylvia Day RESUME

~ Edition J’ai Lu (juillet 2016) ~ Environ 438 pages ~ 

Avis Marina

 

Je remercie énoooooormément les éditions J’ai Lu pour ce service presse, qui me permet de dévorer « Exalte-moi« , le 5ème tome de Crossfire, la saga culte de Sylvia Day.

Les trois premiers tomes de la série m’avaient rendue accro à Gideon et Eva…. et à la plume de l’auteur.

J’avais trouvé le quatrième tome d’un niveau en dessous des autres : Eva m’avait agacée, Gideon s’était trop « radouci », et l’histoire me donnait l’impression qu’on tournait en rond…

Seul le talent de l’auteur pour décrire l’intensité d’une passion avait permis que je passe un bon moment de lecture… et me donner envie de découvrir la fin de leur histoire.

Dans « Exalte-moi », on retrouve Monsieur et Madame Cross, fraîchement mariés (en secret), et décidés à faire équipe au lieu de s’affronter.

Ils ont dévoilé leurs secrets, leurs faiblesses et leurs peurs… Rendant leur couple plus uni. Cette nouvelle confiance renforce leur complicité et leur relation plus paisible…. sans entamer la force de la passion qui crépite entre eux.

Ils affrontent ensemble les pièges qui leur sont rendus et se battent côte à côte contre leurs ennemis… Plus ou moins les mêmes que dans les tomes précédents.

En tant que fan de la plume de Sylvia Day (et plus spécialement de Crossfire), je ne suis peut être pas objective… mais j’ai adoré ! Et même si je n’ai pas retrouvé la « magie » des trois premiers tomes, je l’ai préfère au quatrième.

Déjà parce que l’héroïne ne m’a pas agacée (ouf !). Gideon n’a pas remis son costume de « Noir Danger » que j’aimais tant, mais le volume précédent m’avait déjà permis de me faire à cette nouvelle facette du héros.

Ensuite, parce que ces pages sont ce qu’elles doivent être : un épilogue. Leur relation est plus « calme » et plus « sereine »…. Toujours passionnée mais moins destructrice.

Est-ce que ce tome est essentiel à l’histoire ? Non, probablement pas… Mais j’aurais été déçu de ne pas avoir cette fin !

Est-ce que Crossfire aurait dû être une trilogie ? Sûrement… Mais je suis tellement attachée aux héros que je suis heureuse que cela ne soit pas le cas.

J’ai parfois trouvé que ça traînait en longueur et au début, j’avais le sentiment que l’histoire n’emmenait rien de nouveau… Mais cela ne m’a pas empêchée de le dévorer et de le lire d’une seule traite.

Ce n’est donc pas un Coup de cœur… mais indéniablement un super bon moment de lecture.

Note 4Logo Tentatrice sp 1

La marque des ténèbres, Tome 1 : L’ange ou le Démon : Sylvia Day

l'ange

Résumé de l'éditeur-1

À dix-sept ans, Eve perd sa virginité dans les bras d’un mystérieux motard, qui disparaît quelques heures plus tard. Cette nuit n’aura pourtant pas été sans conséquence sur la jeune femme car, des années plus tard, elle devient une « Marquée » : elle porte l’empreinte de Caïn, le premier meurtrier de l’humanité. Eve va alors plonger dans un univers dont elle ignorait tout, un monde gouverné par la lutte entre Dieu et Satan, les anges et les démons. Mais Eve doit également faire face au retour de l’énigmatique Alec Caïn, l’inconnu de son adolescence, et aux avances du ténébreux Reed Abel. Succombera-t-elle à l’un des deux frères ennemis ?

Avis Helle

J’avais décidé de Boycotter tous les écrits de Sylvia Day tant que tous les tomes de la Série Crossfire n’étaient pas sortie.  N’ayant pas été emballé par les autres ce fut très facile de m’y tenir. Et puis j’ai vu celui ci est passé en  me faisant un petit coucou, curieuse comme je suis, je suis donc partie voir le résumé. Le tout étant très très intriguant et m’appelant surtout, j’ai donc,  en accord avec mon cœur car mon esprit était toujours en mode non non Helle, boycott. J’ai donc décidé de lever l’embargo Sylvia Day et de me lancer dans l’aventure.

Et la…

J’ai pris une petite claque, car je n’ai juste pas pu lâcher ce livre à la seconde ou je l’ai commencé j’ai su que j’étais foutue. Une nuit blanche, j’ai veillé jusqu’à 5H du matin captivée par le récit d’Eve. Alors tout n’est pas parfait, en même temps c’est le premier tome mais l’histoire en elle même est une totale addiction et mon dieu mon dieu

je veux la suiteeeeeeeeeeeee.

Voyez vous ce premier tome envoie du lourd pour la suite, des intrigues dans l’intrigue principal, une rivalité entre mecs super sexe et le fait que les deux soient des frères ennemies est juste ÉNORME. Et puis une héroïne comme je les aime, avec du caractère, du bon sens et une proportion à la malchance looool. Elle me rappelle un peu Charley.

Un premier tome qui pose le décors, et qui nous laisse présager une série haute et forte en couleur avec des personnages qui je pense vont nous étonner de tomes en tomes si l’auteur va dans la profondeur de ses idées. Car le petit problème avec Sylvia Day c’est l’aboutissement de ses idées, de bons si c’est plus approfondi et mieux travailler on pourrait avoir Excellent.

Je me suis éclatée sur ce premier Tome avec les actions, les rebondissements et les surprises et j’ai hâte de voir la suite.

Note 4,5

A lire

Logo Tentatrice sp 1

Historical, Tome 2 : Mariée à un inconnu – Sylvia Day

Historical - 2 - Mariee à un inconnu - Sylvia Day

~384 pages ~ Editions J’ai lu   j'ai lu

Résumé de l'éditeur-1

Le marquis de Grayson admire lady Isabel, jeune veuve aux moeurs libérées qui refuse tout attachement. Il lui propose un mariage où chacun trouvera son compte : ils seront amis et jouiront d’une totale liberté.

Lire la suite

Historical, Tome 1 : Sept ans de désir – Sylvia Day

Historical - 1 - Sept ans de désir - Sylvia Day

~379 pages ~Edition J’ai lu
j'ai lu

R2SUM2

Un soir qu’elle se promène dans le parc, Jessica Sheffield surprend les ébats d’Alistair Caulfield et de lady Trent. Embusquée dans la pénombre, elle observe la scène avec un mélange d’embarras et de fascination. Alistair l’aperçoit. Ils échangent un long regard. Entre ces deux mal-aimés, le désir est immédiat. Sept ans s’écouleront avant qu’ils puissent l’assouvir.

Avis Marina

Ce livre avait reçu un accueil un peu tiède à sa sortie. Les fans de Crossfire ne reconnaissaient la plume de l’auteur dans ce genre « historique ». Je l’avais mis dans ma PAL… Et je l’avais oublié. Le synopsis de « Mariée à un inconnu » m’a plu et en découvrant qu’il s’agit du deuxième tome de la même série, je me suis décidée à lire « Sept ans de désir » en premier… Un seul regret : celui de ne pas l’avoir fait plus tôt.

Lady Jessica a (durement) été élevé pour devenir une « grande dame » et elle a la réputation d’être froide et réservé. Elle est sur le point de se marier avec Benedict Sinclair. Un bel homme, gentil et de bonne réputation.

Alors qu’elle promène son chien, elle surprend la Comtesse de Trent et Alistair Caulfield en pleins ébats…. Ce qui devrait la répugner, la subjugue et quand le regard d’Alistair accroche le sien, elle en ressort bouleversée. Cet homme magnifique de deux ans plus jeunes qu’elle est anti-conformiste et libertin… L’exact opposé de ce qu’on attend d’elle. Et elle a besoin de l’oublier dans les bras de son futur mari.

Après 6 ans d’une union heureuse et sereine, Jessica se retrouve veuve. Un an de deuil et de sollicitude de son entourage commence à l’étouffer. Elle décide de partir en Jamaïque sur des terres qu’elle a hérité de son époux. Elle va faire le trajet sur l’un des bateaux de Alistair… Les années l’ont rendu encore plus beau et sulfureux… Et surtout aucun des deux n’a oublié cette fameuse nuit. 7 ans après, ils se retrouvent au milieu de l’océan, loin des rigueurs des convenances, libres tous les deux… Et toujours autant attirés l’un par l’autre.

Un sympathique romance historique épicée ! Ce n’est pas le meilleur livre de Sylvia Day, mais il se lit très facilement, sans prise de tête.

J’ai bien aimé qu’Alistair parvienne à décoincer Jessica… Et que cette dernière parvienne à le « discipliner » un peu.

L’histoire est sans surprise ni suspense mais, il aborde quand même des thèmes tels que la violence et la prostitution. Et puis, Sylvia Day a un talent certain pour écrire les passages chauds…. Rien que pour cela, elle reste une « valeur sûre ».

Je vais donc continuer sur ma lancée et attaquer le deuxième livre de cette série : « Mariée à un inconnu ».

3

Georgian, Tome 4 : Si vous me provoquez – Sylvia Day

 R2SUM2

Simon Quinn a un charme redoutable. Ses sourires semblent promettre monts et merveilles… mais malheur à celle qui s’attacherait à lui. Simon se prête souvent, il ne se donne jamais. Seulement, Lysette Rousseau n’est pas comme les autres. Tantôt c’est la plus adorable des femmes, tantôt la pire des pestes. À la fois perverse et innocente, elle lui déplaît ou elle l’enchante. Un jour, il a envie de la fuir, le lendemain, de lui baiser les pieds. C’est à n’y rien comprendre…

Lire la suite