Breaking the ice – Nina Loren

Beaking the ice – Nina Loren – Editions Addictives Luv – 20 Juillet 2020 – 289 pages

Je remercie les éditions Addictives Luv pour ce service presse.

Je dois avouer que j’ai commencé ma lecture en ayant une petite appréhension. J’avais déjà lu un livre sur le hockey (Insolent Bastard des éditions Addictives) et je craignais de voir une histoire trop similaire. Ce ne fut pas le cas, je ne crois pas avoir pensé à l’autre livre hormis au tout début de ma lecture. 


J’ai suivi Paige, une femme de 26 ans qui ne m’a pas du tout fait penser à une personne de cet âge. Elle m’est apparue très gamine dans ses pensées et dans sa façon de faire et de réagir. Excitée comme une puce pour quelque chose de banal par exemple. Etat d’autant plus difficilement compréhensible quand on sait que sa vie n’a pas été toute rose et qu’elle a du faire face à une chose horrible. Malgré ça, je dois dire qu’à certains moments, je me suis un peu reconnue dans Paige, j’ai compris où et quelles étaient ses attentes. En revanche, je ne peux pas affirmer que je l’ai appréciée plus que ça. Son manque de confiance en elle est infernal, l‘estime de soi est quasi absente et elle m’a fatiguée avec ses questionnements éternels et redondants. Sans oublier que Paige pleure. Elle pleure beaucoup, beaucoup trop. Durant de longues années elle va se reconstruire grâce à Soren, un bleu, un jeune joueur, qu’elle rencontre alors qu’elle n’a que 16 ans. Très rapidement, en quelques minutes, il se passe quelque chose entre eux deux, une étincelle apparaît. La rencontre demeure furtive mais marquante pour Paige. Et c’est à ses « côtés », à la TV, que Paige va tenir bon pendant une décennie. Finalement, le temps passe et Paige finit par intégrer le staff médical des Rangers, l’équipe de Hockey sur glace. Quelle n’est pas sa surprise quand elle apprend que Soren va rejoindre l’équipe.
Ce dernier est un gars de 2 ans son ainé, je le décrirais comme naïf et trop gentil. Un type qui ne m’a pas attirée plus que ça.
On plonge directement dans une ambiance sympa avec les joueurs, on se sent bien, en sécurité ce qui est assez paradoxal quand on connait un peu le gabarit de ces gars et qu’on découvre leur franc parler.   
L’histoire est accessible à tous même si on ne connaît rien au hockey (pour avoir déjà assisté à des matches en France et regardé la NHL à la TV, j’étais bien dedans, pari réussi de ce côté là.)  

Les protagonistes secondaires sont sympathiques mais j’ai eu du mal à croire en une amitié aussi rapide et importante entre Paige et Thomas, l’un des Rangers.


Je n’ai pas été énormément embarquée par l’histoire de Paige et Soren, même si j’ai apprécié le rapprochement vers la fin de la première partie car on ne voit pas toujours ce genre de « conditions ».
Il y a une petite intrigue avec lui et son passé, on se pose des questions et quelques indices sont parsemés ici et là, ce qui est appréciable
Bien que les scènes hot soient très bien écrites, il m’a manqué de l’intensité dans leur relation, j’ai beaucoup apprécié leur face à face sur la glace mais au delà de ça, je n’ai pas énormément vibré. L’histoire est néanmoins un peu trop gentillet à mon goût.

Comme le décrit l’auteure dans ses remerciements, c’est une histoire assez fleur bleue et c’est peut-être l’une des raisons qui a fait que je n’ai pas été embarquée bien qu’elle se lise facilement. 

Extreme Risk, Tome 2 : Enflammé – Tracy Wolff

                                     Extreme Risk, Tome 2 : Enflammé – Tracy Wolff // Editions Milady

*Je remercie les Editions Milady pour ce SP*

Au vue de la fin du premier tome, j’attendais cette suite avec Impatience, Ash est vraiment un personnage que j’ai adoré découvrir dans le premier Opus. Cependant,  avec ce qui est arrivé à sa famille, j’étais vraiment curieuse de voir ce qui allait advenir de son personnage.

Enflammé est un roman qui m’a bouleversé et extrêmement touché. L’histoire d’Ash est un concentré d’émotions tout le long et j’ai été frappé en plein coeur.

Tracy Wolff nous offre un personnage totalement différent du premier tome, un personnage qui a été marqué par la tragédie, un personnage qui s’accuse, qui se punit, à qui on a ôté la vie même je dirai. Il ne lui reste que la peur et la culpabilité pour quelque chose dont il n’est pas responsable.

On prend ses sentiments de plein fouet comme si on avait été frappé par un ouragan, c’est puissant, dévastateur et surtout cela fait mal. J’ai eu mal pour eux, et j’ai souffert comme eux.

Mais l’espoir est apparu en la personne de Tansy, elle respire la vie, le bonheur, cette fille est un rayon de soleil mais surtout un vrai arc-en-ciel. J’ai adoré sa personnalité, sa fraîcheur, sa combativité , sa naïveté. Elle essaye de croquer la vie en pleine dent et je suis Fan.

Je n’ai jamais autant eu autant envie de voir un couple être enfin ensemble que ces deux-là. Au contact de Tansy Ash redevient un peu celui qu’il était avant et elle, elle vit enfin quelque chose d’extraordinaire. Je les trouve tellement adorables et touchants ensemble.

C’est un roman et une romance qui m’a transporté, l’histoire est Captivante et le couple Passionnant. Le plus c’est que ce n’est pas seulement une romance, cette histoire est aussi une vraie leçon de vie.

Je suis complètement fan de cette série, de l’univers que nous propose Tracy Wolff et j’ai très hâte de voir le prochain Tome.


–> Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format numérique ou broché :

     

Extreme Risk, Tome 1 : Enfiévré – Tracy Wolff

                                      Extreme Risk, Tome 1 : Enfiévré – Tracy Wolff / Milady Romance

*Je remercie les Editions Milady pour ce SP*

Alors comment vous dire… J’ai adoré, adoré, adoré !

J’ai débuté Extrême Risk car si vous me connaissez une couverture pareille, je suis obligée de foncer d’un et de deux le résumé est à tomber.

Enfiévré nous embarque dans un univers fait de neige, de glisse, de beaux mecs, de figures improbables, de snowboard. Un univers où la compétition est à son plus haut niveau et où Z Michaels fera la connaissance de la seule fille qui va oser lui dire NON Ophelia Richardson.

Un roman que j’ai adoré découvrir et qui m’a transporté du début à la fin. Dès les premiers mots on est complètement pris par l’histoire. Z nous captive, nous ensorcelle, on veut en savoir plus sur sa personne car sous son air arrogant, séduisant, cette confiance qu’il dégage et son talent indéniable pour le snowboard, il se cache derrière cette tête brûlée aux tendances suicidaires un homme torturé par son passé.

Ophelia Richardson est venue à Park City pour se reconstruire, elle a été marquée par sa dernière relation et ne cherche pas à faire partie du tableau de chasse de Z mais comment résister à son charme ?

Une romance absolument magnifique et réaliste, portée par deux personnages remplie de profondeurs dont j’ai aimé faire la connaissance. Ils ont tous les deux des blessures à soigner et au contact de l’autre vont changer au même rythme que leur relations va évoluer. Pourtant ce n’était pas gagné d’avance car ils ont érigé tous les deux un mur contre le reste du monde.

Je ne connais absolument rien du snowboard et avec ce premier tome Tracy Wolff m’a rendu complètement curieuse sur ce sport extrême. Elle a instauré un vrai univers autour de ce livre, de son environnement, les personnages secondaires de ce tome sont aussi importants que les principaux et je peux vous dire que j’ai très très hâte de lire la suite au vu de la qualité de ce premier tome qui est un mini coup de cœur pour moi.

 

 

Monkey Business Trio, Tome 2 : Getting Rough – CL Parker

Monkey Business Trio - 2 - Getting Rough - CL Parker RESUME.png
Monkey Business Trio, tome 2 : Getting Rough – C.L. Parker ~ Le Livre de Poche (nov.2016) ~ Environ 416 pages ~ Format poche ~ Format numérique ~

avis-de-marina-fond-noir

Voilà enfin Getting Rough !!! J’attends le deuxième tome de Monkey Business Trio de C.L. Parker depuis deux longs mois !

Dans Playing Dirty, j’avais craqué pour la relation électrique de nos deux héros. Entre les dialogues au vitriol et les scènes de sexe torrides, j’avais été embarqué dans l’histoire Et j’étais autant impatiente de les retrouver que d’avoir la suite d’une fin hyper frustrante.

Cassidy Whalen aurait pu remporter le contrat qui l’opposait à son concurrent et amant… Mais, au lieu d’accéder au poste d’associée qu’il y avait à la clé, elle déclare forfait et repart dans le Maine.

Elle rentre chez elle parce que sa mère vient d’avoir un accident, mais l’arrogant Shaw s’imagine que c’est parce qu’il lui inspire de la pitié à cause de son passé qu’elle vient d’apprendre… Et il refuse de gagner de cette manière….

Il la poursuit jusqu’au petit port de pêcheur avec l’intention avouée de lui dire le fond de sa pensée… et peut-être, inconsciemment, parce qu’il n’a pas envie de la laisser le fuir….

La distance est faible entre la haine et l’amour… Surtout pour les adeptes de l’amour vache.

Pour mon plus grand plaisir, le style de C.L. Parker est toujours aussi rythmé et les dialogues n’ont pas perdus de leur mordant.

Pourtant, Getting Rough est plus doux que Playing Dirty…

Parce que les héros se dévoilent plus, baissent leurs gardes et que leurs sentiments évoluent.

Cela n’altère pas l’attirance sexuelle qui les lie, ni même leur manière sans fard d’y céder… Mais, leurs corps à corps ressemblent moins ceux à un combat et plus à une union…

La fin de ce deuxième tome est moins frustrante que celle du premier, et on aurait pu rester sur ce happy end si l’auteur n’avait pas posé une petite bombe sur les dernières pages…

Cela suffit pour éveiller ma curiosité et me donner envie de lire le troisième tome à venir !

Note 4


avis-de-jenni-les-tentatrices

En étant totalement happée par le premier tome de « Monkey Business Trio » de C.L. Parker, la fin m’était tombée dessus d’un seul coup, me laissant dans un état de frustration total avec un besoin intenable de poursuivre l’histoire des héros. Un duo particulièrement attachant, que je me suis empressée de retrouver dans le second volume « Getting Rough ».

-Je remercie les éditions le Livre de Poche pour cette lecture en service de presse-

Entre eux c’est avec Denver Rockford que tout a commencé. Cassidy et Shaw sont en concurrence pour représenter le quarterback star le plus convoité du monde du football et remporter une petite part du gâteau, ainsi qu’un poste s’associé chez Striker Sports Entertainment. Shaw a gagné sur une question de procédure puisque Denver avait d’abord proposé à Cassidy de devenir son agent mais elle a décliné son offre et a insisté pour qu’il se tourne vers Shaw. Puis de là, elle a dû prendre un avion pour partir pour une durée indéterminée… alors que Shaw est persuadé que Cassidy a refusé le contrat car elle sait dorénavant qu’il n’est pas le riche play boy pour lequel il se fait passer…

Il ne veut pas de sa pitié. Du coup, il décide de prendre le premier avion pour la retrouver afin de lui dire le fond de sa pensée… Sauf qu’en allant retrouver Cassidy auprès des siens, Shaw prend conscience qu’il aura à faire à une toute autre compétition cette fois… Sur place, un rival de taille, occupant une grande place dans le cœur de Cassidy l’attend…

Nous retrouvons Shaw et Cassidy là où on les avait quittés, sauf que cette fois dans « Getting Rough » le récit est plus intime et fait preuve de plus de douceur. Les personnages se dévoilent davantage et voient une autre facette d’eux qu’ils ne connaissaient pas… Pour Cassidy son retour à Stonington est plus compliqué qu’il semblait être d’autant que son héros est devenu celui dont on doit la sauver et son ennemi est à présent son sauveteur… Quant à Shaw, après une lutte acharnée au coude à coude avec Cassidy pour décrocher le contrat qui leur tenait à cœur, dorénavant il a un autre objectif en tête : devenir un autre homme… Ils ont commencé comme les pires rivaux sur le plan professionnel… Parviendront-ils à devenir partenaires sur le plan personnel ?

L’intrigue est toujours rudement bien amenée et le dénouement est à la hauteur de mes attentes ! La fluidité de la plume de C.L. Parker, nous fait tourner les pages à vive allure tellement l’histoire est addictive et la fougue des héros, palpitante ! Cassidy et Shaw forment un duo enivrant et entêtant de folie ! Au rythme des chapitres, ils vont laisser tomber les barrières, se dévoiler et s’ouvrir l’un à l’autre pour tenter de s’apprivoiser…

Malgré tout, même si je me suis régalée tout du long, j’ai dû ralentir le rythme de ma lecture pour la faire durer plus longtemps… La plume de l’auteure est sensuelle, passionnée et érotique… Un ensemble très plaisant ! En tout cas, il est impossible de décrocher sans avoir fini la lecture jusqu’à la dernière page. Et puis, que dire de cette fin… ce n’est pas possible !!! L’auteure me rend dingue car j’en veux encore… et il me tarde de poursuivre cette histoire.

a lire

     Note 4 LOGO LES TENTATRICES Service Presse - Fond Blanc - lectrice noire Version 2

Monkey Business Trio - 2 - Getting Rough - CL Parker EPUB.png Monkey Business Trio - 2 - Getting Rough - CL Parker BOOK.png

Monkey Business Trio, tome 1 : Playing dirty – CL Parker

monkey-business-trio-1-playing-dirty-cl-parker-resume

~ Édition Le Livre de Poche (septembre 2016) ~ Environ 318 pages ~

J’ai beaucoup aimé la saga Million Dollar de CL Parker, j’étais donc très curieuse de découvrir ce que l’auteure nous réservait avec Monkey Business Trio….

Et bien bingo! Le premier tome, Playing Dirty, est très prometteur.

Cassidy Whalen a grandi dans un petit village de pêcheurs… Ses parents et elle ont beaucoup sacrifié pour qu’elle ait l’avenir qu’elle souhaitait. Il lui a donc fallu travailler sans relâche pour s’imposer pour devenir un agent sportif respecté, alors qu’il s’agit d’un milieu d’hommes. Cela lui coûte le surnom de la « Reine des glaces » et une vie sentimentale inexistante, mais elle touche enfin son but du bout des doigts : devenir associée !

Mais son boss va rendre les choses plus compliquées… La personne qui aura le poste d’associé sera celle qui fera signer Denver, le sportif le plus convoité…. Et il va mettre Cassidy en concurrence avec Shaw Matthews…

Shaw a l’arrogance de ceux qui sont nés avec une cuillère en argent dans la bouche. Il a débarqué dans la société en pays conquis et Cassidy ne le supporte pas.

Carriéristes l’un et l’autre, ils sont prêts à tout pour gagner… Et à la guerre comme en amour, tous les coups sont permis.

J’ai commencé ce livre et à la fin du 2eme chapitre, je m’exclamais déjà « C’est excellent »… ensuite, je n’arrivais pas à le lâcher.

L’histoire n’est pas originale mais les personnages m’ont tellement plu que j’ai A-DO-RÉ !!!! Les héros ont un sens de la répartie, une envie d’en découdre, et une manière de gérer leurs colères qui m’a éclatée.

Alors, bien sûr, certains d’entre vous trouveront que ce livre est une succession de joutes verbales et de scènes de sexe… Mais j’ai adoré ces bagarres qui se transforment en étreintes passionnées…

Par contre, cette fin….. Grrrr…. J’espère que la suite va TRÈS VITE arriver !!!!

Note 4,5

Retrouver ce livre sur Amazon :

  format-ebub-amazon-lestentatrices  Format BROCHE - Amazon LesTentatrices.png

Pour découvrir l’avis de Jenni, cliquez ici

 

Les idoles du stade, Tome 6 : Le tour de chauffe – Jaci Burton

les-idoles-du-stade,-tome-6---le-tour-de-chauffe-605149-250-400

Résumé de l'éditeur-1

Gray Preston vit de sa passion, la course automobile. Pour réaliser son rêve, il a coupé les ponts avec sa famille, une riche dynastie de sénateurs. Mais lorsque la popularité du coureur atteint des sommets, le père de Gray, en lice pour la vice-présidence, voit en son fils un moyen d’augmenter sa popularité.

Il envoie donc son assistante, la jeune Evelyn, travailler avec le pilote afin de conquérir de nouveaux électeurs. Même si politique et sport automobile sont aux antipodes, Gray et Evelyn devront apprendre à oeuvrer en étroite collaboration…

 Avis Marina

* Un énoooorme merci à Milady Romance de nous donner l’opportunité de lire ce livre !*

J’adore cette saga et j’attends toujours avec impatience de passer un moment avec l’un des sportifs de Jaci Burton.

Evelyne est passionnée par la politique. Travaillée aux côtés du sénateur Preston est une étape importante pour sa carrière. Ambitieuse, son objectif est d’être un jour à la Maison Blanche…. Beaucoup pense qu’une femme doit faire un choix entre une carrière politique et une vie de famille, mais Evelyne pense être capable de concilier les deux… Avec un avocat ou une personne de son « monde »… Elle imagine même un pneu accroché à un arbre servant de balançoire à ses futurs enfants. Mais pas dans l’immédiat. Pour le moment, seul compte la campagne qui débute et la course aux voix des électeurs. Elle parvient d’ailleurs à convaincre le sénateur, de l’intérêt pour lui d’y associer son fils. Pilote de course célèbre, le soutien des fans de ce dernier serait une chance incroyable. C’est à elle que revient la mission de convaincre ce dernier….

Gray (oui… à une lettre près, on retrouvait Christian) déteste la politique. Son père a toujours fait passer ses ambitions politiques avant sa famille et lui a même coupé les vivres quand il a refusé de suivre sa trace. Ce qu’il aime, c’est les voitures, la vitesse, le sport… et les groupies, un peu vulgaires, mais toujours partantes pour passer un bon moment avec cet homme sexy. Quand Evelyne l’aborde dans son tailleur strict, il ne s’attend pas à la trouver attirante…et le fait qu’elle travaille pour son père qu’il déteste devrait le refroidir pour de bon. Elle n’a jamais été troublé par un sportif. Et pourtant, cet homme en sueur lui plait… Même s’il refuse sa proposition, mettant un frein à ses projets professionnels.

Mais, ils vont passer du temps ensemble…et ce qui devait être une relation sexuelle entre deux personnes de deux mondes opposés, n’ayant ni le temps, ni l’envie de s’investir dans un couple va se révéler plus complexe que prévu. Evelyne a du tempérament et est indépendante. Gray est sexy et la colère qu’il entretient envers les politiciens n’est qu’une manière de protéger une grande sensibilité. Encore un rendez-vous réussi !

Ce 6eme tome est à la hauteur de mes espérances et des précédents volumes. J’entrevois au moins deux autres possibilités de couples dans les personnages secondaires… J’espère avoir très vite l’occasion de lire leurs histoires. 

4,5

A lire

Les frères Kelly, Tome 2 : Le match de la séduction – Crista McHugh

fr

R2SUM2

Est-ce qu’il peut faire fondre son cœur de glace?

La star de hockey Ben Kelly s’est retirée dans sa cabane dans les bois, dans la station de ski de Cascade, en Colombie-Britannique, pour se remettre d’une blessure au genou en fin de saison et réfléchir à son futur dans la NHL. Il ne s’attend pas à croiser la seule femme qui l’ait fui. Neuf années se sont peut-être écoulées, mais rien n’a atténué la chimie explosive entre eux. Aujourd’hui il veut plus qu’une seule nuit.

Lire la suite

Les frères Kelly, Tome 1 : La plus douce des séductions – Crista McHugh

les-freres-kelly,-tome-1---la-plus-douce-des-seductions-615813-250-400

R2SUM2

Lia Mantovani a créé un des restaurants les plus tendance du Magnificent Mile de Chicago, mais tout pourrait disparaître si elle perd son contrat de location avec Kelly Properties. Ses rêves lui ayant déjà été arrachés par le passé, elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour garder son restaurant. Son destin dépend du bon vouloir d’Adam Kelly, un homme au charme désarmant.

Adam a passé des années à essayer de convaincre le célèbre chef Amadeus Schlittler d’ouvrir un restaurant à Chicago, mais celui-ci veut l’endroit de rêve dont Lisa est locataire. Les affaires passent toujours en premier… jusqu’à ce que la rencontre de la jeune femme avec Adam fasse naître des étincelles. Au moment où l’ambiance devient plus chaude à l’extérieur de la cuisine, ils s’exposent tous les deux au risque de se brûler les ailes.

Avertissement : Parle d’un héros qui obtient toujours ce qu’il veut, d’une héroïne qui est aussi mortellement douée avec les gamberi qu’avec une batte de baseball, de mères marieuses indiscrètes et d’un berger des Pyrénées ayant tendance à faire chavirer l’héroïne.

Recommandé pour ceux qui aiment :
• les histoires romantiques et sexy contemporaines
• les mâles alpha
• les histoires d’ennemis qui deviennent des amants
• les héros milliardaires
• les héroïnes indépendantes
• les gros chiens qui bavent
• les descriptions culinaires qui mettent l’eau à la bouche

avis-de-marina1

untitled3

 La saga de Les frères Kelly est composée de petits livres de moins de 200 pages. Chaque volume est consacré à l’un des sept fils de Maureen Kelly… qui désespère de les voir toujours célibataires.

Dans ce premier tome, Maureen Kelly organise un repas de famille, préparé par Lia, la fille de l’une de ses amies. Chef d’un restaurant sur le point d’être l’un des plus réputés de Chicago, Lia consacre sa vie à son métier. Adam Kelly, le fils aîné, gère les propriétés de la famille de main de maître.

L’un et l’autre n’ont pas le temps d’avoir une vie personnel tellement ils sont accaparés par leurs carrière. Pendant ce repas, Adam n’est pas seulement tombé sous le charme de la cuisine de Lia… Il l’invite à faire un tour en bateau et leur attirance est tellement forte que la balade dérape rapidement. Mais, quand ils se revoient, ce n’est pas pour le plaisir. Le local où Lia a ouvert son restaurant fait partie des propriétés des Kelly. Le bail arrivant à terme, Adam a l’intention de ne pas le lui renouveler afin de pouvoir le mettre à disposition d’un chef célèbre et étoilé qui lui permettra d’augmenter les loyers de l’immeuble. Il s’est toujours refusé à mélanger plaisirs et affaires…

Mais, comme on dit souvent, il ne faut jamais dire « jamais ». Cette romance épicée (il y a des passages bien « chauds ») est très sympa à lire. Ce n’est pas un coup de cœur, il n’y a aucune surprise ni suspens dans le déroulement de l’histoire, mais c’est bien écrit et les personnages sont intéressants. Un bon moment de lecture, sans prise de tête, suffisamment agréable pour me donner envie de faire plus amples connaissances avec cette fratie plutôt sexy.

3

Lire la suite

Fight For love, tome 2 : Mine – Katy Evans

PicMonkey Collage
R2SUM2

Le si sexy Bad boy de la ligue Underground de boxe, Remington Tate a enfin rencontré son âme sœur. Engagée pour s’occuper de sa condition physique, Brooke Dumas provoque en lui un désir intense et elle devient pour Rémy aussi nécessaire que l’air qu’il respire. Il ne peut plus vivre sans elle. Brooke n’avait jamais imaginé qu’elle ferait sa vie avec l’homme dont toutes les femmes rêvent. Malheureusement tous les rêves ne deviennent pas réalité et au moment où ils ont le plus besoin l’un de l’autre, Brooke doit s’éloigner du ring et donc de Rémy. Entre eux la distance et la noirceur s’installent et la seule chose que Brooke puisse faire est de se battre pour l’amour de cet homme qu’elle surnomme « Mine » (le mien).

Avis Helle

*Merci aux éditions Hugo New Romance pour ce Sp* 

Alalala Remington Tate le retour du serial killer de petites culottes, et cela n’a pas changé avec ce tome Hummmm Riptide. Tout comme ses fans et Brooke pour son grand retour sur la ligue, je suis excitée, la chaleur monte, je commence à transpirer, mes jambes tremblent et n’arrive plus à me faire tenir sur place. Mais j’ai surtout envie de l’avoir Rien qu’a moi, lui arracher ses vêtements, toucher ce corps si parfait, effleurer ses tablettes de chocolat, hummm me coller à lui…  humm ahh oui oui je m’égare mais c’est l’effet Rémy vous me comprenez en tout cas Exit Broooke.

 Non ce n’est pas de la Jalousie, enfin si un peu…   Sérieusement qui m’aide à m’en débarrasser sa présence à failli gâcher ce tome, plus Mièvre, Guimauve et Jalouse tu meurs, elle m’a énervée au plus haut point. Je n’ai rien contre les femmes amoureuses mais la trop c’est trop ça dégouline de bon sentiments et ça en devient même presque écœurant au lieu d’être tout simplement Beau et Parfait, c’est ça l’amour non. L’auteur à presque réussi à tuer son livre mais heureusement que…

 Rémy est la et que sa présence, sa sensualité, sa bestialité son Sex-Appeal enfin hummm je m’égare encore loool. Pour être tout à fais honnête ce tome est en dessous du tome 1 même au niveau de l’histoire. Cependant, je ne sais pas qu’elle miracle (Faudrait que Katy Evans m’explique ce tour de force car j’ai vraiment eu envie de fermer le livre à un moment) on est quand même pris par le feu de l’action et emprisonnée à tour de force et puis vu ma curiosité légendaire bah résultat des courses, une totale addiction malgré Brooke, je n’ai juste pas pu le lâcher avant la fin.

Je m’attendais à trouver un Rémy comme dans le premier tome qui partait au quart de tour, mais je suis étonnée je le trouve grandit, plus calme, plus responsable et qui se contrôle mieux comparé à une certaine Personne. Je sais je suis méchante avec Brooke loool, c’est une femme amoureuse et je devrai la comprendre l’amour nous rends très dépendant de l’autre, à tendance à nous gaga-tiser et j’en passe. Mais outre le comportement de sa Majesté Brooke, j’ai quand même passé un bon moment et j’ai apprécier même avec mes envies de meurtres.

 Ps: En vrai, ça vaut 4/5  mais comme c’est Rémy et vu le nombre d’Orgasmes !

Mention

5 coup-de-coeur