Gâteau d’amour – Sophie Jomain

Résumé - Gâteau d’amour – Sophie Jomain
Gâteau d’amour – Sophie Jomain
Editions J’ai Lu ~ Juin 2019 ~ Env. 352 pages
Format numérique / Format poche

avis-de-jenni-les-tentatrices

-Je remercie les éditions J’ai Lu pour la lecture de ce titre en service de presse-

J’étais impatiente de découvrir cette histoire et j’en suis pleinement contente ! En fermant ce livre, mon ressenti est à court de mot tant l’ensemble m’a bouleversée. Sophie Jomain, nous livre là avec ‘Gâteau d’amour’ un écrit dévoué… d’une pure beauté !

 

L’histoire débute par un aperçu en arrière dans le temps. Annabelle âgée de dix-neuf ans est contrainte de régler tous leurs problèmes à elle et sa famille. Rien d’autre de toute façon n’est envisageable qu’hormis la vie de Charles, son petit frère. Et ce même si cela signifie devoir briser le cœur de son grand amour Antoine et le sien par la même occasion pour pouvoir accepter l’offre de Cédric. Offre qu’elle ne peut refuser étant donné l’urgence de la situation…

Puis nous voilà projeté quelques années plus tard où Annabelle a à présent quarante ans. Elle s’est enlisée dans une relation à prendre très peu de décisions dans sa vie… Sa situation, ses choix passés ne lui ont jamais permis d’être libre de décider quoique ce soit. Mais ce temps est révolu. Il n’est pas possible de changer le passé mais rien ne l’empêchera aujourd’hui de donner un nouveau souffle à sa vie… même si ses plaies sont bien trop visibles pour être délaissées.

 

Des personnages qui mènent chacun leur combat, avec des vies qui se croisent…

Confrontée et piétinée dans de la perversion narcissique par son mari. Annabelle est une femme usée et brisée aussi bien physiquement que psychologiquement.

Antoine s’il ne manque de rien en vivant selon son bon plaisir, au gré de ses envies, de ses caprices, il reste malheureusement seul. Il n’a personne de qui prendre soin ni pour combler son vide affectif. Il a eu le cœur brisé à vingt ans et jamais il n’a tenté de recoller les morceaux, préférant conserver ses sentiments dans une boite fermée à double tour…

Un véritable bras de fer va se jouer entre les deux hommes. Cédric se sait tout-puissant par rapport au frère d’Annabelle. Il va jouer sur cette corde sensible sur elle pour asseoir son pouvoir… Cédric n’est pas un personnage au profil lambda, mais un connard. Pas le connard arrogant qui fera fondre votre cœur mais la pourriture par excellence que l’on rêverait de détruire tant les dégâts qu’ils occasionnent sont irréversibles, ravageurs et destructeurs dans l’âme.

Sophie Jomain nous entraîne dans un écrit très complexe au niveau des choix de vie à faire pour ne pas avoir de regrets ni de remords sur ce que cela implique et les sacrifices encourus, qu’il est difficile de faire face aux coups durs de la vie tout en gardant la tête haute. Parfois nos envies sont à mettre au second plan au détriment d’un être qui nous est cher. Une vérité est certaine cependant c’est que tôt ou tard les gens qui usent et abusent des autres finissent par être utilisés à leur tour. Et le retour de bâton peut être terrible…

L’auteure affine méticuleusement les traits de personnalité de ses personnages pour nous permettre de comprendre leur fonctionnement et leur réflexion en y détaillant les tenants et aboutissants pour décrypter leur langage.

Entre Antoine et Annabelle les rapports ont été rompus mais la plaie reste béante. Antoine ne pourra pas rester la regarder sans agir. Il lui donnera la force dont elle a besoin pour affronter celui qui a fait d’elle ce qu’elle est devenue. Tétanisée, il sera son soutien pour l’encourager à ne pas faiblir. En douceur et avec prévenance et bienveillance, il va fissurer sa coquille pour réparer autant que possible les dommages collatéraux pour l’aider dans sa quête de reconstruction de soi. Lui aussi ne sera pas épargné dans tout ce chamboulement car il va devoir guérir l’amertume qui le consume où elle reste l’unique responsable. Ne dit-on pas que les blessures peuvent être réparées par la personne qui les a commises ?

La présence d’Albertine dans cette histoire adoucie le côté dramatique du récit et apporte une touche de compassion et de générosité plus qu’appréciable ! Elle sera la bonne étoile d’Annabelle…

a-lire

Note 4,5 logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2



–> Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (numérique ou poche) :

Format numérique - Gâteau d'amour - Sophie Jomain Format broché - Gâteau d'amour - Sophie Jomain

Et tu entendras le bruit de l’eau – Sophie Jomain

Et tu entendras le bruit de l’eau – Sophie Jomain – Editions Harlequin – Collection &H – Version NumériqueVersion Broché – Sortie le 06/03/2019

Je remercie les Editions Harlequin pour ce Service de Presse.

C’est une romance tranquille et douce, bien loin des rebondissements en pagaille et du faste des milliardaires, à l’image de la quiétude du lieu où elle se déroule : la Baie de Somme.

Marion ou Fendie Miller, la journaliste people, se fait doubler par la concurrence sur le sujet sur lequel, elle travaillait et devait publier. Elle n’a plus la motivation, elle s’arrange avec son patron pour qu’il lui octroie tous les congés qu’il lui doit. Elle, la parisienne, célibataire, s’en va se mettre au vert, en plein hiver, dans un éco-lodge, en Baie de Somme. Ses journées sont rythmées par les balades, l’écosystème, et la découverte de cette région, de son écosystème, qu’elle se fait un plaisir de photographier. Au détour d’une longue marche, elle aperçoit des phoques qui mettent bas. Elle sent bien qu’on l’observe, un homme, pas très aimable, lui signifie bien qu’elle n’est pas la bienvenue malgré toutes les précautions qu’elle prend pour respecter le bien-être de ces animaux. Elle s’en va en s’excusant auprès de cet homme désagréable, mais elle sera bien étonnée de le retrouver à son lodge, au « Bruit de l’eau », puisqu’il n’est autre que son voisin Ben, zoologue qui vient, chaque année, pendant plusieurs mois, observer les phoques gris pour son travail.

Comment va se passer la cohabitation avec un tel individu ?

Pour Marion, c’est la lassitude de son travail qu’elle cherche à oublier ou à transformer. Elle ne pensait pas tomber amoureuse de son coin, si peu avenant en plein hiver, mais qui lui fait tant de bien.

L’auteure nous fait partager son amour pour cette région, certainement, ou alors elle s’est très bien documentée sur les lieux. Tout y est dépeint avec authenticité, rien n’est délaissé, les balades, les villages, le temps typique de cette province française à laquelle on ne penserait pas en premier pour une histoire romantique.

Il y a un côté également engagé qui met en exergue la condition, et l’avenir des phoques et veaux marins qui vivent, se reproduisent dans cet univers naturel qu’il faut continuer à respecter, protéger.

Ses personnages sont plutôt secrets, à un tournant de leur vie personnelle, et professionnelle pour Marion. Ce n’est pas une relation passionnelle qui se joue entre Ben et Marion mais plutôt fonctionnelle, directe sans faux-semblants tout en étant maladroite. A l’image de Ben, qui n’est pas l’homme le plus loquace du monde, mais qui ne s’embarrasse pas et va à l’essentiel. Il ne fait pas spécialement rêver, pourtant il arrive à être touchant sous son air bourru et sauvage, indélicat dans ses échanges. Par contre, il affirmera ne vouloir aucune relation suivie, ni tomber amoureux. Il m’a donné envie de le secouer, à plusieurs reprises, notamment vers la fin ! Marion, qui par son statut de journaliste people pourrait être superficielle ou la citadine remplie de préjugés, surprend le lecteur par son humilité face à la nature et cette région préservée.

Mine de rien, Sophie Jomain nous livre au détour de son histoire, de cette romance, des sujets engagés, très bien informés comme, les migrants mineurs, les camps de migrants, l’exploitation du gaz de schistes, et la préservation de la faune du littoral de la Baie de Somme.

C’est une quête de soi, une recherche du bonheur, du bien-être, avec en toile de fond la Baie de Somme avec une touche d’amour. En effet la romance est presque secondaire par rapport à la recherche personnelle, puis professionnelle  de Marion. J’ai regretté qu’il n’y ait un épilogue pour en savoir plus sur l’avenir … 

Si vous cherchez une histoire intense avec de l’intrigue ou de rebondissements, passez votre chemin, si je puis me permettre. En revanche, si vous êtes plutôt en quête d’un livre reposant, se lisant facilement avec des beaux paysages sauvages, des personnages engagés, lancez-vous dans la lecture de « Et tu entendras le bruit de l’eau » qui vous plaira surement.

Vous pouvez commander ce livre sur Amazon au format qui vous convient :

 

 

Fais-moi taire si tu peux!-Sophie Jomain

Image résumé
Editions Harlequin ( Mars 2018) environ 306 pages- Format BrochéFormat numérique

Avis de Valou

Je remercie Mélanie des Editions Harlequin pour ce service presse

J’avais particulièrement aimé lire  » Cherche Jeune femme avisée » et « D’un commun accord » écrits par Sophie Jomain. C’est avec grand plaisir que je me suis plongée dans cette romance légère et printanière. 

Louise travaille en tant qu’employée chez une fleuriste à Lille. Elle se donne à fond dans ce qu’elle entreprend, par amour pour son métier. La boutique dans laquelle Louise exerce est très sollicitée pour préparer des compositions florales pour les mariages. La jeune femme ne manque pas d’idées pour proposer aux futurs mariés des décorations aussi jolies qu’originales. Lors d’un mariage, la fleuriste est témoin d’une situation pour le moins cocasse: le père Loïc qui officie pour marier le futur couple, au moment de prononcer l’homélie traditionnelle, se met à débiter des horreurs sur la mariée. Résultat, le mariage est annulé, ce qui ne plait pas à la patronne de Louise, qui y voit une mauvaise pub dont elle se passerait bien! Telle n’est pas la surprise de la jolie fleuriste, lorsqu’elle se rend compte, que père Loïc n’a rien d’un prêtre conventionnel…

Sophie Jomain nous propose une comédie légère et rafraîchissante. Ici s’enchaînent  quiproquos, concours de circonstances et situations cocasses. Le métier de Louise est vraiment mis en avant et c’est plaisant à lire. Loïc est mystérieux, au fil des pages, on se demande qui est ce personnage si cabotin et irrévérencieux. Cependant, j’ai regretté que Louise et Loïc n’aient pas davantage d’interactions dans la première moitié du livre. Leurs échanges sont pourtant piquants et comiques, j’aurai aimé en lire plus. L’auteure a certainement fait ce choix, pour que son histoire ne soit pas seulement qu’une romance, mais aussi, l’histoire d’une jeune femme, en perte de repères familiaux, qui se cherche et se donne à fond dans sa passion. 

Sophie Jomain propose donc une romance feel good, drôle, qui se lit bien. Sa plume est fluide et les chapitres s’enchaînent avec plaisir. Ce livre m’a accompagné au cours d’un week-end pour lequel j’ai eu des trajets relativement longs en train. C’était vraiment la lecture idéale pour me changer les idées et annoncer le printemps que nous attendons tous avec impatience. Néanmoins, j’ai trouvé que la fin était un peu rapide, j’aurais aimé que la lecture continue, pour en savoir encore plus sur la relation entre Louise et Loïc, mais ne dit-on pas que toutes les bonnes choses ont une fin? Si vous aimez le style Chick-Lit , Fais-moi taire si tu peux est fait pour vous!!

note

COUV BROCHE

Les Etoiles de Noss Head, Tome 3 : Accomplissement – Sophie Jomain

Les étoiles de Noss Heas

Chez, j'ai lu477 pages

Resume de l editeur

« Je n’avais aucune idée du tour qu’allait prendre ma vie, absolument aucune. J’allais avoir 19 ans dans quelques jours et j’étais devenue ce que je n’aurais jamais dû être. Le destin m’avait surprise, j’étais magnifique, d’une allure renversante. J’aurais pu défier n’importe quelle reine de beauté, mais c’est bien tout ce qu’il me restait… Toute une vie dans la peau de quelqu’un que je n’étais pas, que je détestais. Et si je me trompais ? Et si tout pouvait redevenir comme avant ? Je ne le savais pas encore, mais tout allait être différent… »

Avis Kiera

Les Étoiles de Noss Head est une série que j’avais lu il y a quelque temps déjà, c’était ma première série Bit lit et ça été à l’époque un vrai coup de cœur.
Alors quand les Éditions J’ai Lu m’ont fait parvenir le Tome 3, c’était l’occasion de me replonger dans les aventures de Leith et Hannah et cela été un vrai plaisir de lecture.

Le tome 3 reprends sur la fin du tome 2, sachant que la fin du tome 2 est un arrache cœur, un coup de poignard.
Hannah se réveille auprès de Darius et prend conscience de l’absence de Leith à son chevet, elle va apprendre, s’adapter à sa nouvelle condition sous le regard bien veillant de Darius et de ses frères.

Hannah a le cœur brisé, elle souffre de l’absence de Leith, le retour à l’université est un moment compliqué et ce retour va remettre une couche de souffrance pour Hannah…et malgré tout pour Leith également.

leithhannah

Le retour de certains personnages secondaire comme Gwen est une bouffée d’air, quand à la relation entre Darius et Hannah celle-ci est touchante, Darius la protège, la soutient, la moralise, il est à la fois son meilleur ami, son protecteur, un grand frère.

darius

Ce tome 3 est un grand huit d’émotion, on passe du rire aux larmes, on s’accroche aux pages en espérant un revirement…et bon sang quel revirement !!!

Sophie Jomain est une tortionnaire d’émotion, elle fait partie de mes auteurs préférés qui arrive à m’embarquer, cet impression d’être un véritable spectateur, de vivre avec les héros leurs aventures.

Les Étoiles de Noss Head est une série à ne pas louper, elle reste un vrai coup de cœur pour ma part.

Note 5

Coup de Coeur

Felicity Atcock, Tome 4 : Les Anges sont sans merci – Sophie Jomain

felicity-atcock,-tome-4---les-anges-sont-sans-merci-499261-250-400
Chez Rebelle Editions, 300 pages
Ré

Des fées sorties de nulle part sont responsables du plus grand drame de ma vie. Elles m ont mise K.O., ça, c est certain, mais il ne sera pas dit que je me suis laissé marcher sur les pieds. Car s il y a bien un truc qu il ne faut jamais faire sous peine de représailles, c est voler à une femme ce qu elle a de plus cher. Alors c est vrai que je n ai pas vraiment le profil de la grande méchante, mais je suis quand même prête à leur botter l arrière-train, même si pour ça je dois d abord faire face à ce que je redoutais le plus : la trahison.

avis-kg
                                        Untitled

Alors celui là je l’attendais, j’aurai bien séquestré l’auteur arrivé à la fin du tome 3 mais ça aurait fait désordre (quoi que), je scrutais depuis dimanche sa sortie en numérique sur le site de Rebelle, et ce midi le saint Grale, hop hop j’ai fait du dégainage de carte bleu et 10 minutes après je le commençais, et quel plaisir de retrouver Féli et toute la clique!!

A la fin du tome 3, on avait laissé Feli qui était sur le point de mettre au monde  son petit bout, et on était tous dans l’attente: qui est le père?? Stan ou Terrence ? et la réponse est…….ta dam et biens non fausse joie je vous laisse découvrir ( je suis sadique hein!! chacun son tour, à vous de souffrir!!)

L’histoire reprend exactement là où on la laissé sauf que Adam le fils de Féli a été enlevé et remplacé par un bébé changeling par des Fées ( oui des fées, pourtant c’est tout gentil des fées, et bien là non, exit l’image de la fée clochette place à ça!!!)

th

Féli est submergé par la douleur, son cœur est broyé, mais elle est déterminée a retrouvé son bébé.

Terrence, Stan, les anges, tous réfléchissent, comment, qui, pourquoi?

Tous suspect Phil, le lycan, qui a disparut il y a quelque mois, et vont donc le rechercher afin qu’il s’explique, mais Féli reste persuader de sa loyauté, jamais il ne l’aurai trahi.

Les Changelings n’avait qu’un but, retrouvé leur place auprès des fées, leurs créatrices, pour cela ils leurs suffisaient de leurs offrir un enfant exceptionnel car les fées sont incapable de procréer.

 La fécondation d’une femelle Lycan à un mâle Changeling ayant été un échec, les deux chefs ont donc trouver une autre solution, un autre enfant : Adam

Féli veut qu’on lui rende son fils, et essaye par tous les moyens de trouver une solution, quitte à demander de l’aide à Satan, étant donner que le Grand Chef en l’occurrence Dieu, ne lèvera pas le petit doigt « la vie doit suivre son cours », et bang première claque pour Féli!! ( et d’autres vont suivre croyez moi!!)

Mais Stan, ahhh Stan (soupir, et pourtant j’étais pas fan de lui dans les premiers tome) à la solution, pénétrer dans le monde des fées, car lui seul peut les voir, mais pour cela Féli doit ramener son père, prisonnier des limbes de l’enfer

Papa démons, est une créature de l’enfer qui peut également voir les fées, entrer en contacte avec elles et surtout ouvrir les portes du monde des fées, grâce un pacte ancien, une alliance formées il y a quelques siècles.
Cependant les apparences peuvent être trompeuses !!!

Ce tome est un tome de révélation, de trahison, aussi bon que les 3 autres, tout aussi addictif, alors qui à trahit Féli ? pourquoi ? pardonnera t’elle ?

Je me suis accrochée, j’ai eu envie de hurler, Féli souffre, elle est déterminée, bornée, courageuse, sa relation avec son père est touchante. Quand à nos deux mâles préféré, ils m’ont bien surprise et un 3ème va refaire son apparition, et ne laissera pas Féli indifférente.

Encore une fois, c’est du très bon Sophie Jomain, elle m’a une nouvelle fois épatée, j’ai été happée du début à la fin, l’humour et les reparties sont toujours aussi poilantes,

 

Vivement le prochain tome !!!

4,5
Résumé des précédents tome
Tome 1
felicity-atcock,-tome-1---les-anges-mordent-aussi-243367-250-400
« J’ai vraiment pas de bol, il aura suffit d’une morsure, d’une seule, pour que je me retrouve embarquée dans une histoire sans queue ni tête. Je ne sais pas exactement comment ça a commencé, et je ne sais pas non plus de quelle manière tout cela va finir. Quoi qu’il en soit, celui qui fera en sorte que les jeunes vampires arrêtent de s’enterrer dans mon jardin, sera mon héros. Et si en plus il est beau, riche et intelligent, je ne me plaindrai pas ! Je veux retrouver ma vie d’avant, tranquille et… ennuyeuse à mourir. »Sauf qu’en voulant éloigner les ennuis, il arrive qu’on en attire d’autres… à plumes
Tome 2 

felicity-atcock,-tome-2---les-anges-ont-la-dent-dure-1876092-250-400

Quoi qu’il en soit, j’allais devoir me sortir au plus vite de ce pétrin, mais c’était sans compter que j’avais une deuxième préoccupation : Greg le Bulldozer. Cet idiot s’était amouraché d’une griffeuse psychopathe que je ne voyais pas d’un bon œil. Il avait l’air d’avoir de sérieux problèmes.
C’était plus fort que moi, il fallait que je m’en mêle, même si à coup sûr, j’allais au-devant de sacrés ennuis.»

 

 

Tome 3

felicity-atcock,-tome-3---les-anges-sont-de-mauvais-poil-301471-250-400

La fièvre du samedi soir a brûlé et mon jardin se retrouve une nouvelle fois envahi par les vampires. J’aurais dû savoir que j’allais au-devant de sacrés ennuis en acceptant de les héberger. Ma stupidité me perdra, me voilà encore plongée dans une histoire que j’aurais préféré éviter. Ce coup-ci, ce sont les changelings qui me tournent autour et ils ne sont pas de très bon poil. En ajoutant deux ou trois fées au décor, un fiancé mégalo et un lycan sexy à mourir, c’est l’explosion assurée. Il n’y a pas à dire, je suis un authentique aimant à problèmes.