Bad Girl, Sexy Boy – Elizabeth O’Roark

Les Tentatrices - Résumé WP (1)

Je ne suis pas une grande fane de romance de base. Et puis, le résumé, l’ambiance, la couverture… tout m’a convaincu de plonger dans cet univers. Et je peux vous dire que je ne regrette pas du tout !

107538761_309873076833343_864522563700080272_nBad Girl, Sexy Boy c’est avant tout l’histoire de deux âmes écorchées vives qui vont se rencontrer. Olivia, une coureuse née, qui n’arrive plus à mettre un pied devant l’autre.

Virée de son université pour avoir tabassé à coups de batte de base-ball un mec, elle perd sa bourse et ses résultats sportifs dégringolent. Que lui arrive-t-il ? Pourquoi n’arrive-t-elle pas à garder d’excellents résultats ?

Elle est propulsée dans l’école et donc dans l’équipe d’un certain Will, un coach qui n’a aucune envie d’être là mais qui aime son équipe et qui lui souhaite le meilleur.

Le directeur de l’école voit en l’arrivée d’Olivia la possibilité pour eux, enfin, d’obtenir de meilleurs scores et d’atteindre, pourquoi pas, les régionales.

Mais voilà. Olivia rencontre Will. Will rencontre Olivia. Ils se détestent. Ils s’intriguent. Ils se dévoilent. C’est leur duo qui va rythmer le texte, déterrer les secrets, les uns après les autres, pour comprendre pourquoi Will est si renfrogné, pourquoi Olivia est si violente.

107603230_327761194885361_3364131604167927450_n

Parce qu’Olivia est violente, punaise ! J’ai cru que je n’accrocherais pas au début du roman à cause de son caractère.

Il faut aimer les héroïnes dures à cuire et parfois très tranchantes et cyniques. Pourtant, au fil des pages, elle a su me convaincre. Cette violence a une raison, une origine.

Son incapacité à garder un bon rythme sur les courses est lié à ce qui anime ses nuits : des crises de somnambulisme terrible.

Si Will veut obtenir de bons résultats, il va devoir la veiller, toute la nuit… Et de ces moments nocturnes va naître une attirance indéfectible.

J’ai adoré ma lecture. La plume de l’auteure est tantôt piquante, tantôt poétique. J’ai trouvé leurs échanges parfaits, leurs moments tous les deux très intenses.

Je me suis laissée prendre au jeu, ai aimé tomber amoureuse de Will.

Et qu’est-ce que je l’ai aimé ! Protecteur, jaloux, passionné… Lui aussi cache de grosses cicatrices de son passé.

Il y a une alternance de chapitres courts, qui donnent une lecture tonique. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde et chaque fois que je refermais le livre, c’était pour avoir envie de poursuivre rien qu’un chapitre de plus…

Pour conclure, vous aimerez cette romance si vous aimez : les jeux du chat et de la souris, les interdits (Will est son coach !), les slow burns (car ils ne se mettent pas tout de suite ensemble) et les romantic suspense.

Car j’ai beaucoup aimé cette dimension thriller du roman. Que s’est-il passé pour Olivia pour qu’elle ne puisse plus trouver le sommeil ? Est-ce que Will réussira à l’aider, alors qu’elle refuse de se montrer « faible » ?

Je remercie chaudement HQN pour ce service presse à la hauteur de mes espérances. ♥

Note 4,5LOGO LES TENTATRICES Service Presse - Fond Blanc - lectrice noire Version 2

Mêlée à deux de Angela Morelli

melee-a-deux-674276-250-400

R2SUM2

7 rugbymen. 15 jours. Une maison.
Lorsqu’elle a quitté Paris pour s’installer à Montauban afin d’aider sa tante Mila à tenir une maison d’hôte, Eugénie espérait y trouver le calme. Le calme, le soleil, des champs de maïs à gogo et des légumes du potager 100 % bio. Et même si, avec ses piercings, ses T-shirts Gandalf et ses cheveux roses, Eugénie sait qu’elle a plus l’air d’une geekette que d’un chef trois étoiles, elle est une vraie mordue de cuisine. La maison d’hôte lui semble l’endroit rêvé pour exercer sa passion en toute tranquillité. Enfin ça, c’était avant que sa tante lui annonce un petit changement de programme. « Petit » comme sept armoires à glace. Car Mila a accepté de recevoir en catastrophe la moitié d’une équipe de rugby. Oui, oui, de RUGBY. En toute simplicité. Cerise sur la croustade ? Eugénie va devoir partager SA chambre avec l’un des musclors.
Avis Jenni

Un petit oubli de lecture dans ce marathon 100% sexy Rugby, aussitôt rattrapé !
Il y a maintenant un an qu’Eugénie s’est installée chez sa tante à Montauban, qui fait de la maison d’hôtes. Sa tante Mila étant malade, elle l’aide en œuvrant comme une parfaite femme de maison en se pliant en quatre pour satisfaire les visiteurs venant loger quelques jours et plus précisément en leur concoctant de bons petits plats, qui est son petit « plus » depuis toujours.

A côté de ça elle aime la vie paisible qu’elle mène et ne reviendrait pour rien au monde à sa petite vie parisienne. Très investie dans son travail, elle aime également sa tranquillité, qui lui permet de profiter pleinement du calme et du beau temps. Mais, ce qu’elle aime davantage, c’est la lecture du genre Fantasy qui la fait s’évader en rêvassant à un bel homme aux yeux verts qui un jour, fera battre son petit cœur en mal d’amour…

En attendant que l’amour vienne frapper à sa porte, sa tante lui annonce que sept rugbymans seront logés dans leur maison pour quinze jours. Faute de place car la maison possède que trois chambres de deux personnes, elle devra libérer sa chambre et partager la chambre de sa tante avec elle.

Voilà que celui qui occupe sa chambre est entièrement fait de muscles avec un regard vert profond qui la fait fondre sur place…Ses pensées dérivent lui faisant perdre la tête et ses envies la font frémir…

Je ne me suis pas identifiée à l’héroïne mais j’ai bien aimé son physique extravagant qui sort des héroïnes ordinaires. Au moins elle ne ressemble pas à « madame tout le monde » ! Elle a sa propre personnalité, son caractère et les assument très bien. Mais je ne dis surtout pas qu’elle ne m’a pas plu ! Bien au contraire ! J’ai apprécié son personnage aux cheveux roses, avec des petits seins, portant des salopettes, et avec des jurons loufoques ! Elle est rêveuse, maladroite et attachante. Lui, Rodrigue le rugbyman super sexy à un fort pouvoir d’attraction sur elle. Un lourd passé le ronge mais il fait tout son possible pour s’acheter une bonne conduite. Et malgré les réticences de la jeune femme à son égard, l’attirance est bien trop palpable pour y résister…

J’ai passé un bon moment de lecture. Cette nouvelle est rafraîchissante et les personnages sont sympathiques.

Délicieuse Dépendance – Eve Borelli

cover73571-medium

R2SUM2

Amour, rugby et erreur de plaquage

Un mot griffonné à la va-vite sur un morceau de sopalin. Voilà le type de rupture à laquelle Agathe a eu droit après plusieurs mois d’une relation passionnée avec celui qu’elle croyait être l’homme de sa vie. Elle aurait dû s’en douter : Nico, talentueux rugbyman, était bien trop sexy pour rester avec un médecin de campagne comme elle. Mais, aujourd’hui, après des semaines passées à lutter contre les souvenirs, elle doit affronter le retour de son ex en ville à l’occasion d’un match. Si jamais elle le croise, elle s’est juré de rester distante. Oui, elle sera digne, imperturbable, invulnérable… une vraie reine des glaces ! Alors pourquoi son cœur s’emballe dès qu’une ombre passe devant sa fenêtre ?

Avis Jenni

N’y connaissant absolument rien au rugby, c’est avec joie que je poursuis mes lectures dites 100% sexy, en découvrant dans chaque nouvelle, un Dieu du stade… juste Wahou à chaque fois !

Merci pour ce SP, très plaisant dans le milieu des rugbymans !

Agathe est médecin et à le cœur brisé depuis plusieurs un an maintenant à cause d’un célèbre rugbyman : Nico Tagliacioni, qui n’est autre que l’étoile montante du rugby français. Il l’a quittée du jour au lendemain, en lui laissant un simple mot sur une feuille de sopalin, lui disant « C’est fini. Ne m’appelle pas ».

Difficile d’avancer en tirant un trait sur sa relation. D’autant plus qu’elle y garde un gout amer, puisqu’il est celui qui a piétiné son cœur et qui lui a fait le pire des plaquages qu’il puisse exister ! Malheureusement, elle reste malgré tout très attachée à lui et ne parvient pas à l’oublier. Elle l’aime et il lui manque …

Dans cette nouvelle, Agathe nous fait part à chaque fois des souvenirs qui la hante de sa relation avec Nico, en particulier de leur intimité. Aussi intense et torride était-elle avant le départ précipité de Nico, qui n’a même pas pris soin de lui laisser la moindre explication !

Puis arrive le jour où les joueurs de l’équipe de France reviennent à Montpellier, le temps d’un week-end pour un match.

Des retrouvailles gênantes, à venir ? Certes !

Le briseur de cœur va-t-il donner des explications, sur son départ furtif du fameux jour ? Une chose est sure… c’est que ce week-end-là, sera propice aux confidences, qu’ils le veuillent ou non !

J’y aie découvert une petite histoire toute mignonette, avec des personnages attachants que j’aurais aimé découvrir un peu plus. Cette nouvelle n’est pas l’une de mes préférées mais elle se révèle être agréable et nous fait passer un bon moment de lecture.

3

Prends-moi à l’essai – Louisa Méonis

cover73572-medium

R2SUM2

Qui a dit que les rugbymen n’étaient pas romantiques ?

Marc a tout pour lui, et il le sait. En tant que rugbyman professionnel, l’argent, la reconnaissance et les filles sont loin d’être un problème, d’autant que, au-delà des muscles, il est plutôt beau gosse. Non, le problème c’est une fille. Une fille qui, pour des raisons incompréhensibles, semble complètement insensible à son charme. Charlotte – la meilleure amie de sa sœur –a l’air pourtant normale à première vue : une beauté douce, une personnalité discrète… Mais dès qu’elle pose ses grands yeux bleus sur lui, il se sent maladroit. Stupide. Complètement naze. Et ça, c’est juste inacceptable. Alors, il va falloir redresser le tir, et vite. Le match s’annonce serré, mais Marc entend bien gagner la coupe.

Avis Jenni

Une nouvelle histoire de la collection « 100% Sexy Rugby », bercée de souvenirs se déroulant sur les 15 premières années du début de la relation entre un rugbyman et la fille dont il est tombé amoureux au premier regard…

Marc joue le dernier match de sa carrière, en le clôturant par la coupe du monde de rugby. Avant de raccrocher les crampons, il fait le bilan de sa vie, qui reste marquée depuis quelques années par Charlotte.

Pour mieux comprendre, revenons dans le passé de Marc en 2001, soit 15 ans en arrière… Marc a 22 ans et est en couple avec Myrtille. Une relation très sérieuse puisqu’elle dure depuis un petit temps déjà et où il s’y sent très impliqué. Il prévoit d’officialiser sa relation en présentant la jeune femme à sa famille pour Noël. Mais un jour d’octobre, il tombe littéralement et éperdument sous le charme des beaux yeux bleus de Charlotte, qui n’est autre que la meilleure amie de sa sœur, Cassandra. A ce moment-là, les filles ont 17 ans, et il ne s’était pas rendu compte que Charlotte vivait avec lui, chez ses parents. Les parents de Cassandra et de Marc l’ont recueillie les bras ouverts puisqu’elle est seule étant donné qu’elle a perdu ses parents, et dernièrement sa grand-mère…

Quelques mois passent et Marc ne parvient pas à oublier Charlotte. Totalement éprit par la jeune femme, il décide d’aller rendre visite à sa sœur à Toulouse, qui vit en collocation bien évidemment avec sa meilleure amie, pour leurs études. Mais une chose à changer chez Marc depuis leur dernière rencontre… Il est dorénavant libre comme l’air. Sa relation avec Myrtille a été un échec puisqu’il n’a pas pu cacher sa fascination et son attirance pour Charlotte lors du repas de Noël. Non seulement il est célibataire, mais il sait ce qu’il veut ! Et ce qu’il veut… c’est la belle Charlotte et compte bien gagner cette partie !

C’est ainsi qu’ils se cherchent, se trouvent, se construisent, se disputent, se brisent !

Puis nous voilà transporté dans le présent de Marc, le jour de son match finale. Il a maintenant 36 ans. Avec beaucoup d’inquiétude, il appréhende de commencer le lendemain de cette journée, en étant seul… Sans Charlotte et sans rugby !

Mais ce fameux match, ne cacherait-il pas une autre victoire ? Qui sait ! La vie réserve parfois bien des surprises…

L’histoire est plaisante mais le fait qu’elle se déroule entre le passé et le présent du héros, m’a gênée à plusieurs reprises pour m’y retrouver. Le personnage de Marc est attachant mais également énervant par son comportement trop « abruti » au niveau de ses paroles et de ses pensées qui peuvent agacer. J’ai quand même passé un bon moment de lecture.

3

Pour ton bien – Emily Blaine

cover73564-medium

R2SUM2

L’enfer est pavé de beaux apollons…

Achille avait son talon, Benjamin a son genou. Alors que le match de sélection pour la Coupe du monde de rugby approche, la douleur devient de plus en plus insupportable. Mais hors de question de montrer sa souffrance : cette sélection, c’est la dernière de sa carrière, il ne la manquera pour rien au monde. Pas même pour les beaux yeux de Clémence, la nouvelle kiné de l’équipe qui a remarqué ses mâchoires crispées et veut l’obliger à passer des examens. Clémence et ses grands yeux verts. Clémence et ses lèvres appétissantes. Oui, il va se faire un plaisir de la convaincre de ne rien dire…

Avis Jenni

Appréciant les écrits d’Emily Blaine, j’ai aimé cette nouvelle ayant pour thème une idylle entre un rugbyman et une kiné. Même si je dois l’avouer, je n’y connais rien dans ce sport ! J’y ai découvert une histoire captivante avec des personnages agréables et touchants.

Merci pour ce SP très sportif !

Benjamin, la trentaine, est un rugbyman exalté et obsédé par la victoire… Il souffre le martyr depuis quelques temps au niveau de son genou mais il est impossible pour lui de le faire savoir par crainte d’être mis aussitôt au placard. Même s’il souhaite arrêter sa carrière professionnelle, il veut malgré tout finir en apothéose, soulever la coupe avec ses coéquipiers et rester ainsi dans l’histoire du rugby. Mais pour cela, il doit se faire remarquer pour la prochaine sélection afin de participer à la coupe du monde. C’est son choix… et rien, ni personne ne l’empêchera d’aller jusqu’au bout !

Un soir après un match, son frère ainé lui demande de venir diner chez ses parents à sa rescousse car leur mère a organisé un repas en invitant une jeune femme nommée Marie-Clémence pour mettre en couple son fils ainé, avocat de carrière, pour qu’il fonde enfin une famille. Sauf qu’Arthur ne l’entend pas de cette oreille et n’est pas prêt à rentrer dans le droit chemin que lui dicte sa mère.

En se rendant chez ses parents, Ben a un accrochage avec sa voiture avec celle d’une jeune femme. Subjugué par la beauté de la jeune femme, il en perd ses mots et est intimidé. Une forte attraction se fait sentir, mais il prend peur. Il lui laisse son numéro en lui promettant d’établir un constat et de payer pour les réparations nécessaires. C’est ainsi qu’il prend la fuite sans même lui demander son nom, ni son numéro de téléphone. Choses qu’il va de suite regretter ! Mais c’était sans compter sur le destin qui en a décidé autrement …
Ne cessant pas de penser et de revoir le visage de la jeune femme, il est surpris en découvrant que le rencard arrangé pour son frère n’est autre qu’avec la jolie brune de l’accrochage en voiture. Aïe !

Je n’en dirais pas plus afin de ne pas dévoiler toute l’histoire. Mais malgré qu’elle soit courte, cette nouvelle est plaisante et nous fait passer un bon moment. Elle m’a fait sourire à plusieurs reprises par la répartie des personnages, qui ont un caractère bien trempé. En particulier le frère de Ben, Arthur, qui m’a fait rire par son franc-parler avec ses paroles dépassant à chaque fois le fond de sa pensée ! Néanmoins, cette histoire aurait méritée d’être plus approfondie.
Les personnages principaux sont touchants par leur simplicité. Ben fait preuve d’entêtement en se montrant borné coûte que coûte ! Quant à Clémence, elle est déterminée et a le sens de la répartie ! Les deux font bien la paire ! Deal !

4

Bora Bora’s Bitches 2 : Le retour de la mort qui tue – Jacinthe Nitouche

bora-bora-s-bitches-2---le-retour-de-la-mort-qui-tue-526421-250-400
Chez Edibitch,
 Résumé de l'éditeur-1

Tu pensais être tranquille ? Tu croyais qu’elles coulaient des jours paisibles dans l’anonymat ? Naïf.
Philis défraie toujours autant la chronique avec sa chandelle de feu. Jane sauve encore plus de vies. Petra n’est pas sortie des méandres métaphoresques guếtapiques. Jacinthe est plus fan que jamais de Larusso. Quand Mme Gandus, elle essaie envers et contre tout de les faire virer par le syndic.
Accroche-toi à ton string, elles reviennent et ça va swinger dans les chaumières, surtout au 4A.

 Avis Kiera

 Un gros smack, allez sans la langue, à Jacinthe Nitouche et à Edibitch pour l’envoi du tome 2, retrouver les morues, et MON 4B, oui oui mon miens, ça été le pied, orgasmique!!!

Un tome 2 différent, plus sentimentalisme, on retrouve nos morues presqu’un an après le départ de 4B, une Jaja, une Jane, une Pétra et une Phillis toujours aussi déjantées.

Ce tome 2 envoie dans la buchette, c’est toujours aussi cru, du sexe, du sexe et encore du sexe, un 4B toujours aussi mouillant, qui nous fait frétiller le clito.

Mon tangua en a pris cher, et vous dis merciiiii, maintenant j’ai plus qu’a changer les piles d’Alfred.

Baise, bite, bifle, nifle, cul font toujours parti de leur quotidien, leurs échanges sont toujours aussi cinglants mais elles s’aiment, s’adorent.

Les club des cinq ( faudrait pas oublier Madame Gandus quand même) ont muries, ont des décisions à prendre, des risques, mais aussi des chagrins eh oui elles ne sont pas hermétiques aux larmes et nous avec.

Elles m’ont fait rire à me pisser dessus, mais j’ai eu aussi la larme à l’œil, le palpitant qui a fait des triples saltos.

Et là j’apprends qu’il n’y aura pas de tome 3, nooooooon, pourquoiiiiiiiiii? Mais en même temps ce n’est pas plus mal, ça serait tourner en rond et revenir à la même chose, laissons notre imagination faire son travail pour 4B et Jaja. 

Jacinthe Nitouche est de la bombe d’auteur, elle nous aspire dans son univers rose bombon, où le girl power règne en maitre, où Larousso résonne dans nos tête à chaque chapitre, Jacinte Nitouche nous rappel nos fantasmes d’adolescentes avec Drazic, non mais Drazic!! qui n’a jamais rêver de lui mordiller son oreille et de virer la Anita.

La musique fait partie intégrante du roman, et nous rappel des moments de notre vie, ta première danse de la langue dans la cavité buccale de l’ado prépubère, ton premier doigt…..oups de m’égare.

Ce tome 2 est intense, fort en émotion, non on tombe pas non plus dans la niaiserie, ou les personnages tombent dans les bras de leur chéri, et les demande en mariage un genou à terre, non pas de ça à Bora Bora, ça serait too munch, non là c’est la vrai vie, de vrai situation, des événements réels et concrets.

On passe par plusieurs phases, fou rire, rage, dépression, mouillage de culotte!! 

 Vous avez déjà connu ce moment de plaisir en commençant un livre dont vous savez d’avance que vous allez l’adorer, puis ce moment de désespoir lorsqu’il est fini ? Et bien voilas mon état d’esprit!!!

Maintenant j’ai plus qu’à aller me souler au bar et faire la réplique de la chandelle de feu.

 5
Fight for love - Rogue - Tome 4 Katy Evans