Sasha Urban, Tome 2 : La Diseuse de Mésaventure – Dima Zales

Résumé WP(9)
Sasha Urban, Tome 2 : La Diseuse de Mésaventure – Dima Zales * Mozaika Publications (avril 2020) * 332 pages

Si le premier tome avait quelques points négatifs qui ont desservi ma lecture, je me suis surprise à me lancer directement dans la suite. Et chose encore plus surprenante, le scepticisme ressenti a été complément balayé dans ce deuxième tome.

J’ai adoré ma lecture ! « Sasha Urban » est vraiment une lecture qui fait du bien et qui plaira aux fans d’Urban Fantasy.

98361763_885223991970339_4520537324823511040_nBien sûr, il y a encore quelques longueurs et des passages peu crédibles mais j’ai trouvé que l’histoire partait moins dans tous les sens et que l’on y rentrait plus en profondeur.

En effet, on plonge un peu plus dans l’univers créé par Dima Zales et je dois avouer que c’est fort intéressant voire même original : on y découvre de nouveaux mondes, de nouvelles créatures et le mystère reste en suspens concernant certains personnages. Cela donne du rythme et nous garde dans l’attente tout au long de la lecture.

Ça m’a donné envie de tourner les pages frénétiquement pour avoir des réponses… !

Le personnage de Sasha est toujours aussi sympathique et plus ça va, plus je m’attache à elle. J’adore son caractère, son intelligence et ses traits d’esprit. Le mystère sur son passé reste entier et j’ai vraiment hâte d’en apprendre plus sur elle !

98368635_2648107665433563_6455196813501661184_nNero, son patron, m’a un peu fait penser à Barron Jerricho de par son comportement : à souffler le chaud et le froid, à rester mystérieux sur lui, ses sentiments et sur ce qu’il est. Son personnage m’intrigue au plus haut point, et son charme sauvage ne me laisse pas insensible, je dois dire.

Concernant les autres personnages, j’adore particulièrement les trois colocataires de SashaFélix, Ariel et son chinchilla, Fluffster ! Ils forment une belle bande soudée et attachante. Et l’auteur leur donne une place entière dans la vie et le récit de Sasha Urban et c’est vraiment appréciable.

Ce deuxième tome est bourré d’action, il ne se passe pas un chapitre où l’héroïne ne risque pas sa vie tant elle a un karma de merde… Mais on accroche malgré tout à l’histoire, à l’univers et aux personnages. On se surprend à en redemander et à être déçu que la fin arrive si vite.

J’ai maintenant hâte de me plonger dans le tome 3 et retrouver tous les personnages.

Note 4,5

Retrouvez ce roman sur Amazon en cliquant sur les liens du format qui vous intéressent :
Format Broché / Format Numérique

 

 

Sasha Urban, Tome 1 : La Fille Qui Voit – Dima Zales

Résumé WP(8)
Sasha Urban, Tome 1 : La Fille qui Voit – Dima Zales * Mozaika Publications (mars 2020) * 398 pages

Je suis tombée tout à fait par hasard sur cette série. Je ne suis pas très friande de ce genre de couverture mais, je dois dire, que le résumé succinct m’a intrigué. De plus, je ne connaissais pas l’auteur, c’était donc l’occasion de me lancer pour découvrir une nouvelle plume.

Si l’univers est très intéressant et nous laisse, à la fin du roman, un petit goût de « j’y reviendrais bien volontiers » , le roman compote quelques défauts qui pourraient ne pas plaire à certains.

97070987_445393549645649_1885738316528091136_nEn effet, j’ai trouvé quelques longueurs qui rendent certains passages redondants et des explications de mots superflues. Comme si l’auteur avait eu besoin de faire des phrases pour augmenter le nombre de pages. Le début du récit paraît un peu lent à se mettre en place, l’auteur tâtonne à nous abreuvant de détails partants dans tous les sens, ce qui dessert cette première partie du roman, d’après moi. Aussi, le manque de crédibilité de certaines scènes m’a fait lever les yeux et soupirer à de nombreuses reprises.

Heureusement, la deuxième partie de roman s’avère beaucoup mieux construite et les nouveaux évènements redonnent un bon rythme à la lecture.

L’univers en soi est vraiment sympathique. On y trouve des vampires, sexy et attirants bien sûr, de la magie, des zombies parfois dignes de Walking Dead et bien d’autres créatures… Entre être « Conscient » et sous « Le Mandat » le contexte s’avère être assez originale pour que l’histoire sorte un peu du lot. 

96596484_2620218554893683_1337232965188452352_nMême si je l’ai trouvé un brin naïve, j’ai beaucoup aimé la personnalité de Sasha, notre personnage principal. Elle est fraiche et dynamique, avec ses failles qui rendent son personnage beaucoup plus crédible. J’ai beaucoup aimé les détails sur le côté illusionniste/mentaliste de Sasha. L’auteur nous dévoile quelques secrets sur ses tours passe-passe, et c’est vraiment intéressant de comprendre comment les illusionnistes arrivent à berner les spectateurs ! Ça me rendra d’autant plus observatrice quand j’en verrai un à la télévision.

Les protagonistes qui gravitent autour d’elle sont tout aussi intéressants et intrigants. On sent une certaine tension avec l’un d’entre eux et on ne peut s’empêcher d’être dans l’attente d’une petite romance (qui se fait attendre dans ce premier tome).

Quelques zones d’ombre nous laissent avec des interrogations et nous donnent envie de continuer cette série. Malgré les quelques défauts présents dans ce premier tome, la plume de l’auteur est fluide et agréable lire. Je lirai sans doute la suite car je suis curieuse de voir ce que l’auteur réserve désormais à Sasha.

3,5.png

Vous pouvez retrouver ce roman sur Amazon en cliquant sur le lien du format qui vous intéresse :
Format Numérique / Format Broché