Little Odessa – Ange Edmon

Et voilà, Ange a encore frappé. C’est le quatrième livre que je lis d’elle je crois et, boum ! Rassurez-vous rien n’est tombé sur ma tête si ce n’est un coup de ❤️.

J’ai dévoré ce livre en moins de 24h ! Bah oui, j’étais accro. Le résumé m’avait tellement plu que je n’ai pas résisté à ouvrir les pages.

J’ai été happée par l’histoire, par Vadim et Eli (Lorelei), leur amour, leur destruction, leur tristesse, leur passion, leur besoin intarissable. Mon dieu, qui ne rêve pas de vivre quelque chose comme ça ? Pas moi !

Je voudrais un Vadim dans ma vie.

Il m’a conquis, tellement vite. Et pareil pour Eli. Je les ai adorés tous les deux, avec leurs qualités et leurs défauts. Je ne crois pas avoir jamais trouvé quelque chose à redire (ah si, Eli est vraiment idiote à un moment et m’a fait lever les yeux au ciel, mais une seule fois, c’est tout).

J’ai également adoré les protagonistes secondaires et Ange, clairement je pense qu’un spin off sera régulièrement demandé. D’ailleurs il m’apparaît être assez légitime, d’autant plus avec une fin comme celle-ci.
Édit : un spin-off est déjà en cours d’écriture.

Très rapidement je me suis questionnée, je me suis régalée, éclatée, prise au jeu, j’étais parfois en mode WTF avec les révélations. Et aussi, je m’éclatais à entendre les phrases avec l’accent russe dans ma tête, c’était génial.

Et je suis tombée amoureuse de Vadim. я тебя хочу вадим (prononcez ia tiébia khotchou Vadim) (ouais j’ai fait un an de russe alors j’ai peut-être mes chances 😏). Et Vadim, t’as mis mon cerveau et mon coeur dans le dessus d’en dessous, pffff.

La plume d’Ange est toujours aussi addictive, douce, parlante, criante d’émotions, on ne la présente plus. Merci aux éditions Black Ink pour cette magnifique histoire.

Lien Broché : https://amzn.to/3AGaqu1

Lien Kindle : https://amzn.to/3aBsNpw

Note : 5 sur 5.

Campus Initiation – Louise Valmont

Déçue, je pense que c’est ce qui résume le mieux mon état d’esprit en renfermant ce livre.

Le résumé que j’ai lu ne correspond pas à cette histoire. Il est question d’un étudiant qui a le monde à ses pieds (eh bien je ne l’ai pas vraiment vu, mais au final c’est pas plus mal), que Will est son ennemi juré (ah bon ? Et depuis quand ?), qu’il veut se venger de ce dernier (ah tiens, celle-ci non plus je ne l’ai pas vue) et enfin que Margo, la fille, par fierté, veut lui résister (euh… Nope vraiment ce n’est la même histoire).

Donc je vous fais ce que moi j’ai ressenti et lu.

Tout d’abord, la première révélation, intéressante, est rapidement amenée. Les pseudo retournements de situation sont légèrement inattendus. Les choses entre Margo et Jay sont biiiiiiiien trop faciles. Il n’y a strictement aucune difficulté. La pression exercée par l’entourage est, pour ma part, difficilement compréhensible. L’instigateur des coups montés était trop évident.

Bref, l’histoire n’était pas à la hauteur du résumé, au plutôt, le résumé n’était pas proche de l’histoire, ce qui m’a déçue, car forcément j’avais un minimum d’attentes et aucune ne s’est retrouvée assouvie.

Bien que je n’ai pas accroché à l’histoire ou aux protagonistes, j’ai apprécié la plume de Louise que j’ai trouvé très douce et agréable. Merci aux éditions Addictives.

One Kiss – Lindsey T

J’ai dévoré ce titre comme une affamée qui vient de recevoir son premier repas depuis longtemps, je sais de quoi je parle, je suis en pleine période de jeûne en ce moment 😉 .

Non sérieusement, j’ai adoré ma lecture, j’étais tellement dedans que je n’ai pas vu qu’il était 5 h du mat quand je l’ai fini😅.

Je découvre la plume de Lindsey T pour la première fois et elle m’a totalement embarqué dans cette romance que je qualifierai de WTF et en même temps ils vont si bien ensemble que je me suis énervée à plusieurs reprises contre l’héroïne (pour ne pas changer).

Il faut dire que Cléo a de quoi vous foutre les nerfs, tantôt femme fatale, elle devient ensuite ultra-sensible voir fleur bleue et pour terminer une vraie coincée. Elle est très frustrante la fille, mais elle m’a fait passer par plusieurs émotions. J’ai eu envie de lui donner un high five, la secouer, la câliner et lui foutre une claque. Au final, je pense bien l’aimer, même si elle m’a cassé les pieds.

Quant à Sevan, le beau, séducteur, arrogant, sexy vétérinaire miammm, c’est un dessert succulent. J’ai adoré son personnage, on peut dire que c’est un salaud par moment, mais au moins, il a été presque honnête dès le départ.

Et puis ce n’est pas lui qui a lancé les hostilités en premier.


Vous l’avez lu ? Qu’en avez-vous pensé ?

I Hate You More – Elisabeth O’Roark

Dès le début, j’ai senti une tension, elle était archi palpable et cette sensation s’est confirmée au fil des pages avec cette même tension qui montait… montait et donnait envie.

L’atmosphère instaurée entre Erin et Rob n’était pas franchement folichonne, c’était vraiment pas sympa et ça ne donnait pas envie.

Les points de vue de Brendan (que des flashbacks) étaient trop clairs, on sait ce qu’il pense trop rapidement, j’aurais préféré un peu plus de mystère. En revanche, je n’avais pas imaginé le traumatisme qu’il portait et j’ai trouvé intéressant de pointer le doigt la dessus.

Hormis ça, j’ai bien aimé Brendan, je ne saurais pas trop dire pourquoi mais il émanait quelque chose de lui qui me plaisait.

On retrouve une femme qui s’était éteinte et qui finit par se rallumer, par retrouver la flamme, le bonheur.
Il y a un vrai questionnement sur sa vie et je pense que les mots qui les résument le mieux sont : « vivre dans le confort ou vivre dans le bonheur ».

Bien que la psychologie des protagonistes ne soit que très peu travaillée, je les ai bien aimés, et j’ai bien aimé l’histoire. En revanche, j’ai été assez déçue par les derniers chapitres (pas les tout derniers, les avant derniers on va dire lol). J’ai trouvé qu’Erin était d’une faiblesse déconcertante, en soit on peut le comprendre mais ça j’ai plutôt eu l’impression d’une fin « bâclée » pour pouvoir avancer. C’est un peu dommage.

Merci aux éditions Harlequin.

The Revenge Plan – Linda Kage

The revenge plan – Linda Kage – Edition Harlequin – Juin 2020 – 551 pages

Je dois dire que ce livre m’a réconciliée avec les éditions Harlequin. En effet, les deux derniers que j’ai lu d’eux m’avaient plutôt déçue. ”The Revenge Plan” a été une magnifique découverte. 

En lisant le résumé, je me suis dit « yesss, si c’est de la vraie vengeance, celle dont on ressent le besoin, qui n’est pas forcément très intelligente mais qui fait du bien… » Eh bien en fait l’histoire n’était pas du tout axée là dessus

Le résumé ne pose pas si bien le contexte mais bon sang, même avec ça, je ne regrette pas une seule seconde d’avoir lu ce livre, que dis-je, l’avoir dévoré. Et pourtant je suis pas la première fan du new adult mais là… je ne sais pas, dès le début j’ai accroché, je n’ai pas réussi à m’en détacher

C’est clairement un coup de coeur !

Une fois n’est pas coutume, je ne vais pas beaucoup vous parler des protagonistes.

J’en ai suivi trois : Haven, Henry et Wick. Je veux un Wick !!! Ouiiiiiiiii, je veux un Wick dans ma vie !

Tous trois m’ont beaucoup touchée. Henry me faisait penser à une fille tant ses pensées étaient proches de celles que j’ai pu avoir quand j’étais une ado à fond sur un mec de mon collège… 

Haven est une chouette fille, naïve, mais bizarrement, elle ne m’a pas tant agacée que ça. 

Et je termine par le meilleur, Wick. Hannn que dire de Wick ? Il ne m’a fallu que quelques chapitres pour tomber sous son charme. J’ai eu moi aussi envie de lui rentrer dedans en courant dans un couloir de dortoirs pour essayer d’échapper à un petit copain frivole.

Wick est adorable, sincère, gentil, discret. Je pense qu’il n’est pas loin de la perfection. 

En dehors des trois protagonistes cités ci-dessus, la majorité des personnages m’est vraiment apparue sympathique sauf un

Et bordel, il est vraiment un... aaaaaaa, de quoi vais-je le traiter, certainement pas d’un animal, ils sont bien plus intéressants et intelligents que ce genre de personnes. Un coussin non rembourré, voilà. Un truc qui n’a aucune utilité, qui prend la poussière et qui pourrait éventuellement servir de litière pour un chat ou brûler dans un feu pour faire de la chaleur 😀 

Ce type était tout bonnement écoeurant. Un harceleur de première, un esprit tordu, imbu de lui même. Le type qu’on déteste vraiment !

Je me suis posé pas mal de questions au début sur Wick et un autre personnage, les raisons pour lesquelles ils agissaient ainsi et se détestaient, et très rapidement j’ai choisi mon camp #teamdefensivefootballus

Dès le début, j’ai adoré le « couple » Haven&Wick, j’ai ressenti une réelle et véritable complicité, certes rapide mais tellement vraie. J’étais même envieuse de ce qu’ils avaient alors qu’ils ne se connaissaient que depuis quelques heures. Je voulais également être de la partie.

Je les ai trouvés vraiment mignons.

J’ai réagi à absolument tous les ressentis et sentiments de Wick

Et qu’est-ce qu’ils m’ont frustrée ! Mais la bonne frustration, celle qui vous donne envie d’appuyer plus vite sur la liseuse pour découvrir la suite. Je voulais toujours plus avec eux.

Sur plusieurs aspects ce livre m’a un peu décontenancée mais en bien.

C’est rarissime mais j’ai ressenti une réelle ambiance conviviale, une vraie chaleur familiale qui s’est tracée un chemin jusque dans mon esprit et dans mon petit coeur. J’avais un sentiment d’appartenance et, ça, c’est la mer à boire pour arriver à me le faire ressentir.

Ma lecture a été accompagnée de beaucoup de moment de détente, d’espoir et de rires

J’ai adoré la petite intrigue et tous les indices parsemés ici et là au cours de ma lecture. C’était un régal. Il m’aura fallu un peu moins de la moitié pour comprendre les tenants et les aboutissants et j’ai adoré, oui encore lol.

Ajouté à cela, le livre évoque un sujet d’actualité : le harcèlement. Celui subi par Wick, un mec, ce qui ajoute une dimension différente car je crois que jusque là, je n’avais lu des harcèlements que pour des filles. On peut se dire que pour un mec, surtout un gars comme Wick, avec un physique pas si mal, qui se laisse pas (trop) marcher sur les pieds, ça ne peut pas exister. Eh bien si, le harcèlement peut exister pour tout le monde, il peut toucher n’importe qui à partir du moment où un con l’a décidé. 

J’aurais apprécié voir ce terme apparaître plus rapidement dans le livre car il est important et a apporté une profondeur certaine à l’histoire.

La plume de l’auteure est très agréable et bien évidemment addictive.

Bref, c’est un livre que je conseille vivement car pour ma part, il a été une très belle découverte. Je ne regrette pas d’avoir toujours espoir de trouver la perle même si il me faut en lire 15 pour ça.

Miss Egality – Robyne Max Chavalan

Miss Egality – Robyne Max CHAVALAN / Auto-édition

On a tous une idée un peu décousue des Miss, en général, on s’attarde plus sur leur physique sans chercher à voir autre chose. Ce sont juste des belles plantes que l’on jalouse plus ou moins, des filles qui vont avoir une vie de rêve pendant 1 année et c’est tout.

On essaie rarement, voire même pas du tout de se mettre à leur place (Je suis guilty de la chose), de voir l’envers du décor des paillettes et du rêve Miss France. C’est limite si l’on n’oublie pas que derrière il y a une personne.Une personne ayant des rêves, des ambitions, une idéologie, du caractère, de l’éducation et de l’intelligence tout comme les mannequins.

Nous les femmes, tout comme les hommes sommes tous responsables de cet état de fait.

Miss Egality est un roman qui dénonce et défend cette idée que nous avons de nous faire de la femme TrophéeUne femme a le droit d’être Belle, Sexy, Intelligente et être Miss, Professeur, Médecin, Journaliste, Écrivaine, Avocate, Mannequin, Actrice, Femme au foyer, Chef d’entreprise, travailler dans un univers masculin.

La Beauté n’est pas égale à femme Trophée, j’aime plutôt à penser que c’est une ARME pour obtenir certaines choses ^^. 

Isobel Leroux, est une étudiante Passionnée, une femme de Caractère, une Féministeet en même temps une femme Égalitaire qui défend ses points de vue et ses idéaux comme jamais. Elle ne s’attendait absolument pas trouver l’amour pendant sa nouvelle aventure de Demoiselle de France, et pourtant, c’est ce qui lui ai tombé dessus. Et avec un être qu’elle déteste autant qu’elle a du mal à résister. 

Lorsque Caelen Malchian (prononcé kiannotre Riche et Sexy chef d’entreprise rencontre Isobel, pour lui, elle n’est juste qu’une femme qui va l’aider à son insu à faire redorer son blasonMais au fur et à mesure de leurs nombreuses rencontres explosives, il va se rendre compte que la jeune femme est une personne exceptionnelle.

J’ai adoré rencontrer une héroïne comme Isobel, je me suis retrouvée dans la plupart de ses combats.

J’ai aimé ses prises de position, sa force et le fait qu’elle m’ait fait me questionner sur moi-même sur certains sujets. Elle m’a donné envie d’en savoir plus sur ce qu’est le féminisme, et à quel moment nous atteignons la zone rouge qui nous propulse vers le côté extrémiste de la chose.

Quant à Caelen, même s’il m’a beaucoup énervée et que j’ai eu envie de lui en mettre une à plusieurs reprises, j’ai aimé rencontré un personnage masculin comme lui. Qui a une histoire différente de celles dont on a l’habitude de nous servir.

Il m’a beaucoup touchée tout comme Isobel.

Je suis fan de leur couple, ils se complètent à merveille et se ressemblent sur bien des choses. J’ai autant été transportée par leurs joutes verbales, que par leur histoire même si je trouve qu’elle a débuté un peu trop vite. Mon côté personne qui ne croit pas aux coups de foudre qui parle. 

Je ne vous parle même pas de l’excellente plume de RobyneCaptivante et Sensuelle. Elle nous transporte dès les premières lignes et nous fait passer par un bataillon d’émotions. Isobel et Caelen c’est l’Amour Passionnel, un amour tout aussi MagnifiqueMagique que Destructif. 

Une romance comme je les aime, gros coup de cœur pour Marie, la grande sœur d’Isobel et Robyne, je ne sais pas si c’est prévu, mais je veux mon spin-off avec Keith. 

*Je remercie Robyne Max CHAVALAN pour ce SP*

 

 

 

 

 

 

 

 

Unlawful – Amélie C. Astier & Mary Matthews

Résumé WP(11)
Unlawful – Amélie C. Astier & Mary Matthews * Auto-éditions (Avril 2020) * 390 pages

*Nous remercions Amélie et Mary pour ce Service Presse*

Adji

J’ai eu envie de lire Unlawful dès que j’ai vu les extraits publiés par les auteurs. Je ne connaissais pas du tout l’univers de l’URBEX. Ce fut même la première fois que j’en entendais parler, cela m’a rendu encore plus curieuse de découvrir ce roman. 

Et j’ai plus qu’apprécié le voyage, je suis encore même bouleversé de mes derniers instants avec Unlawful. Au moment où j’écris cet avis, les larmes coulent toutes seules. Ce n’est pas la première fois avec le duo Amh et Mary et cela ne sera sûrement pas la dernière.

Avec ce Roman, nous plongeons directement dans un milieu inconnu du grand public.

En compagnie du youtubeur Lennon et de ses acolytes Wes, Sam et leur toute nouvelle recrue Effie, nous ferons un voyage international en remontant dans le temps à la découverte de trésors cachés au commun des mortels. Des endroits assez insolites où se mêlent Histoire, Beauté et Dangerosité.

Lennon est un jeune homme charmant qui vit de sa passion. Il est bourré d’humour et fait assez inhabituel, il est superstitieux et croit aux fantômes. Il m’a fait beaucoup rire. Il est accessible tout en gardant quand même une part de mystère.

Effie est quant à elle une incroyable, battante. C’est une jeune femme de 21 ans remplie de courage, et qui voit sa vie future se désintégrer sans qu’elle ne puisse y faire quelque chose. Impuissante face à l’horreur qui va lui tomber dessus, elle décide pourtant d’y faire abstraction. Inconscience ou pas, elle veut juste oublier pendant un temps et partir à l’aventure avec l’un de ses Youtubeurs préféré pendant 2 mois.

Ils n’étaient pas prêts pour l’amour, d’ailleurs, ils ne la cherchaient pas. 

Effie, tout comme Lennon préfère les relations éphémères, des relations qui ne les poussent pas à s’engager envers quelqu’un, mais le destin en a décidé autrement.

En tant que petite exploratrice des rues parisiennes, quitte à me perdre, mais en général, c’est comme ça que l’on découvre de petites merveilles. Je suis tout de suite rentrée dans l’histoire et comme Effie, j’avais très hâte de faire ce voyage et d’être émerveillée🤩.

En plus de mon apprentissage sur l’univers de l’URBEX avec les lois qui la régissent, les précautions à prendre lors de la visite d’un site et tout ce qu’il faut faire pour découvrir un site. J’ai aussi été beaucoup instruit sur l’histoire des sites et des pays où ils se trouvent.

On sent la passion et le travail de recherche immense effectué par les auteurs pour nous donner un maximum d’informations et nous faire vivre cette aventure comme si on y était. D’ailleurs, elles ont aussi mis des photos des spots (lieux d’URBEX) sur un fichier disponible par un lien que vous découvrirez en début de lecture.

Ayant une mémoire assez sélective lol, je ne vais malheureusement pas tout retenir, mais j’ai adoré le voyage. La visite des différents spots m’a transporté. 

J’aurai pensé décrocher à un moment donné, car découvrir ce phénomène ainsi que les histoires qui accompagnent chacune des visites occupent une grande place dans ce roman. C’est beaucoup d’informations à emmagasiner (comme cet avis ^^)ce qui a emmené un peu de longueur, mais qui pour moi ne m’a pas déranger plus que cela, j’adore l’histoire.

Japon – Secret Love Hôtel

Mais parlons de mes quelques regrets :

L’histoire ayant été axé beaucoup sur l’univers de l’URBEX, on n’a pas pu avoir une meilleure vue sur l’évolution de la romance entre Lennon et Effie. Je parle en terme de temporalité, par moment je ne savais plus à quelle semaine on était de leur départ ce qui peut fausser le temps sur le développement de leur relation.

Nancy par exemple dont vous allez découvrir l’avis pense que cela a été trop rapide. A contrario, pour moi, ce ne fut pas le cas. Leur relation a pris le temps qu’il lui fallait pour avancer.

Ils étaient ensemble quasiment 24H/24 et 7J/7. En ce voyant autant comme ça, les sentiments se développent plus vite et beaucoup plus intensivement d’après moi. Et encore, j’ai trouvé que c’était un peu lent, j’ai failli être frustrée 😂.

Mon autre regret concerne le manque de frisson lors des visites, comme Nancy, j’aurai aimé avoir plus de coups de flip, car oui, l’URBEX n’est pas pour tout le monde. Cela n’est en rien une simple promenade de santé.

En dehors de ça, c’est une romance que j’ai adoré découvrir, j’ai aimé le message que les auteures nous font passer et le questionnement et la prise de conscience qui s’en suit. J’ai aimé la complexité de ce couple. De même que j’ai aussi beaucoup apprécié la relation que tous les personnages entretiennent ensemble beaucoup plus forte qu’une simple amitié.

 


 

Nancy

J’écris mon avis “à chaud”, du coup, je suis forcément sous l’émotion, très forte, ressentie à la fin de Unlawful. Néanmoins, je reste sur ma faim.

À la lecture du résumé, j’étais emballée. Ne connaissant pas l’univers de l’urbex, j’étais impatiente de lire cette histoire, de découvrir un monde qui m’était totalement inconnu. Je l’imaginais pleine de danger, de suspense, de découvertes, et comme toute romance, d’amour.

Finalement, je suis assez mitigée.

Les images mises à disposition par les auteures peuvent permettre une immersion plus importante, mais me concernant, ce ne fut pas le cas. Les descriptions des lieux ne m’ont pas transportée alors que l’univers me paraissait hallucinant. De tête, je n’ai réellement apprécié qu’un seul spot.

Lennon est un youtubeur assez connu qui pratique l’urbex avec ses amis. Son personnage est énigmatique, il est très superstitieux, trait de caractère étonnant et même rare dans les livres, je ne crois pas en avoir beaucoup rencontrés, d’autant plus à son âge, et de manière générale. Ses petites attentions (capitales pour lui) à chaque découverte d’un lieu, apportaient un aspect comique à la chose. J’ai pas mal rigolé en me fichant, je le reconnais, un peu de lui, comme ses amis explorateurs. 

Effie, est une jeune étudiante, aventureuse dans l’âme, qui suite à une terrible nouvelle va voir sa vie chambouler. Bien qu’elle paraît forte, avec la volonté de se battre, il m’a manqué plus de profondeur sur son caractère pour pouvoir parfaitement la cerner. En effet, j’ai eu l’impression que les auteures n’ont fait qu’effleurer son personnage. Je n’ai pas suffisamment ressenti les émotions qu’elle vit durant les explorations pour pouvoir m’attacher totalement à elle.

J’ai découvert énormément de choses grâce à ce livre sur l‘univers de l’urbex, que je ne connaissais pas du tout avec également un petit cours d’histoire sur chaque spot visité. La relation entre Anton et Effie va parallèlement évoluer en même temps que cet incroyable aventure mais elle m’a semblé déséquilibrée, pas suffisament représentée, notifiée. Dans le fond j’ai trouvé, comme souvent, que ça été trop rapide entre eux mais dans la forme, les sentiments et les rapprochements physiques ont été peu évolutifs. Leurs pensées, trop souvent ressassées, ont aussi entraîné un surplus de répétitions à mon goût. 

J’aurais également préféré découvrir les secrets de nos deux protagonistes au fur et à mesure de ma lecture. Avoir des petites gouttes d’informations distillées ici et là afin de faire monter la sauce, de me laisser imaginer diverses théories plus ou moins loufoques et d’avoir peur pour la suite. Mais malheureusement, ça ne fut pas le cas. Que ce soit pour Effie ou Anton, on découvre trop rapidement et ça enlève une part de mystère qui aurait été la bienvenue.

A côté de ça, j’attendais bien plus des différents spots. Je voulais voir plus de dangerosité, de la peur (contrôlée) du fait de l’interdit qu’ils transgressent systématiquement en visitant des lieux abandonnés, non entretenus depuis des décennies. De l’enjeu pour leur vie, une adrénaline qui monte, pas seulement chez eux mais aussi chez moi. J’aurais voulu être accrochée à ma tablette et retenir mon souffle en espérant que rien ne leur arriverait.

Ne vous méprenez pas, mon avis a beau paraître négatif, il y’a tout de même du positif.

L’écriture fluide rend la lecture agréable et les sujets traités sont intéressants.

J’ai aimé l’importance de chacun, la famille qu’ils forment à trois puis à quatre. Ainsi que l’entraide mutuelle et la confiance qu’ils s’apportent. J’ai beaucoup ri avec les défis proposés par les abonnés sur chaque nouveaux spots. Cela apporte un réel plus, induisant une cohésion plus forte au nouveau groupe, et rend la suite de l’aventure plus intéressante.

J’ai également apprécié la façon dont Amélie et Mary traitent certains sujets sensibles. Elles pointent du doigt la façon dont cela peut littéralement bouleverser la vie de la personne mais également de toutes celles qui l’entourent. On prend conscience de l’importance de la vie et de la chance qu’on peut avoir, malgré que tout ne soit pas tous les jours rose.

Il y a un réel questionnement qui s’est fait pour ma part. Qu’aurais-je fait à sa place ? Aurais-je fait certaines choses différemment ? Aurais-je accepté de me lancer dans cette aventure ? Je peux aisément me mettre à sa place et aux difficiles décisions qui régissent et influent sur sa vie.

Je ne parle même pas de sa décision finale, emplie de courage et de preuve d’amour.

Une décision aussi bouleversante que touchante et poignante. 

C’est un bilan en demi teinte, avec certes des points négatifs qui m’ont pas mal gênée, mais le fait que de nombreux sujets, peu communs, soient abordés et une fin qui m’a beaucoup émue rattrapent le tout. 

 Vous pouvez retrouver ce roman sur Amazon en clinquant sur les liens du format qui vous intéresse :
Format Numérique / Format Broché

Just Win Baby – Chlore SMYS & Juliette PIERCE

Just Win Baby – Chlore SMYS & Juliette Pierce * Black INK éditions *

J’ai dû relire Just Win Baby, car j’ai eu l’impression d’être passé à côté de beaucoup de choses à ma première lecture. Il faut dire que j’étais encore dans un état de fatigue extrême post Corona. À ma seconde lecture, j’ai pu détecter ce qui m’avait manqué et en confirmer d’autres.

Chlore Smyset Juliette Pierce nous entraînent dans une lecture addictive dont on ne décroche pas avant le point final.

Bienvenue donc dans l’univers impitoyable du football américain où le paraître règne d’une main de fer.Où vos meilleurs amis deviennent vos meilleurs ennemis, où l’on préfère mettre en avant le fils de quelqu’un à cause de la notoriété de ses parents que celui d’un incroyable talent.

 

Tous les coups sont permis et se venger est un art à ne pas mettre entre les mains de n’importe qui. Les conséquences pouvant être désastreuses.

 

Voilà ce que nous offrent ses deux auteures très talentueuses. Et dans notre âme et conscience, nous savons très bien que les sujets traités sont la réalité de la société. Tout est dans le paraître qu’importe le milieu. Dès que la notoriété et le pouvoir sont en jeu, les gens se montrent sous un nouveau jour et ce n’est pas forcément le meilleur d’eux comme pour nos héros.

D’ailleurs, j’ai un avis assez partagé sur eux, assez ambigu même si j’adore leur couple et je vais vous dire pourquoi.

Cole est un vrai salopard, un enfoiré et un véritable queutard. Il était vraiment détestableau début de ma lecture. Je me suis même demandée si j’allais aimer ce livre au final tellement il m’horripilait. Et puis il a rencontré Lexie, et même s’il était fidèle à lui-même au début. Son comportement s’est mis à changer au fur et à mesure qu’il a commencé à avoir des sentiments.On commence enfin à connaître le bougre, son passé le ronge et il pense que personne ne l’aime et surtout pas ses parents. C’est l’un des personnages qui a le plus évolué dans le « bon sens », si je puis dire. Sans pour autant être sa fan numéro 1. Monsieur ferme les yeux sur certaines choses, sûrement par peur de perdre la fille qu’il aime. J’ai cependant beaucoup aimé sa passion pour le sport qu’il pratique, son envie d’être le meilleur et le tout à la loyale.

 

Quant à Lexie, ahhh Lexie. Il y a pleins de choses à dire sur elle et pas forcément gentilles. En tout cas, c’est la première fois que je vois une héroïne de sa trempeet ça me change grandement et rien que pour cela, elle restera dans mes annales. Je ne suis pas prête de l’oublier, mais je n’irai pas me frotter à cette bête toute diablesse que je suis lol. On risquerait de rentrer dans un cercle vicieux lol. Des filles comme elles, j’en ai croisé, on en a des petits lots dans la blogo. Comme je dis dans tous les milieux, il y en a et comme je n’aime pas être hypocrite, je préfère m’en éloigner.

Pourtant Lexie n’était pas comme ça au début, ou en tout cas sa vraie nature a fini par sortir maybe. Je ne sais pas trop en fait. Mais je sais que je ne l’ai pas senti très net dès le départ sans pour autant mettre la main sur le pourquoi. Elle n’a pas eu une vie facile et fait tout pour s’en sortir. C’est le genre de personnage que j’aime et apprécie en temps normal, car ils se battent pour leur vie. Je reste d’ailleurs admirative de son état d’esprit. Par contre, je n’ai pas aimé du tout son évolution.

Effectivement dans le milieu des cheerleaders, la concurrence aussi fait rage. Sortir avec le joueur le plus côté et être “The Couple”est très recherché. On est toujours dans cette notion de pouvoir, et qui dit pouvoir dit paraître et pour finir corruption.

Si je veux être gentille avec Lexie, je dirai que ce milieu l’a corrompu. Qu’elle était peut-être une gentille fille qui voulait s’en sortir, mais que ce milieu et sa meilleure amie devenue ennemie ont fait sortir une autre Lexie. Une Lexie, fourbe et manipulatrice, du coup, j’ai eu du mal à l’aimer. J’ai même préféré son ennemie à la fin chose que je ne pensais pas, car cette fille n’est pas un cadeau, mais elle a réussi à m’émouvoir sur une foutue lettre lol. Leur relation est toxique, beaucoup de jalousie cachée.Résultat une guerre de couple.

Qui de Marvin/Haley ou de Lexie/Cole va en sortir vainqueur ?

C’est un roman à découvrir, une histoire pleine de vérité sur le paraître actuel de notre société. Comment les réseaux sociaux sont devenus le centre du pouvoir. Ce livre vous fera passer un très bon moment de lecture. Mon seul reproche et ça s’est parce que je suis une fan de sport et que j’aime bien avoir l’impression d’être sur le terrain et de vivre le match. Il m’a manqué un peu plus de description lors des matchs de football. On l’a eu vers la fin, mais cela m’a un peu frustré sur les chapitres avant. Sinon, très beau travail les filles.

À Lire

Unexpected love, tome 2 : À l’infini ! – Mila Jensen

Unexpected love, tome 2 : À l’infini ! – Mila Jensen * Collection Eden *

Non mais quel tome 2, je pensais le débuter en pleurant vu la fin du premier opus et finalement à part la tristesse pas eu de pleurs. En tout cas pas au début. D’ailleurs, j’ai toujours envie de fracasser l’auteure, quoi que si je le fais, je n’aurai pas les suites que je veux 🤔😁.

 

Cela n’a pas empêché « À l’infini ! » d’être un tour de Grand 8 voir le Star Wars Hyperspace Mountain de Disney. On hurle, on est parcouru de frissons terrible, et pour finir, on passe du rire aux larmes à la fin.

Que de belles sensations et d’émotions et comme pour le premier opus, une très belle surprise inattendue qui me pousse à reprendre les tentatrices pour au moins 2 avis. Je ne sais pas si cela veut dire qu’on revient pour de bons, mais on verra avec mes prochaines lectures. En tout cas, je suis très heureuse de voir la flamme revenir😍.

Nos 2 héros vont devoir avancer après la perte de leur supportrice Numéro 1 même si cette perte est douloureuse, de nouveaux chapitres de leur vie restent à ouvrir.

 

Un programme super chargé les attend, un nouvel être à accueillir, un mariage à préparer et la dernière surprise de Maria pour Callie.

 

Et pourtant, un nuage grisvient jouer les troubles fêtes, Callie reçoit d’étranges photos d’un admirateur secret.

Qui est-il ? Que veut-il ? Mais surtout, qu’elle est son but ?

Ce dernier tome d’ « Unexpected love » est frais, rafraîchissant, un pur moment de bonheur.Et en ce moment de confinement, j’en avais bien besoin pour oublier mes angoisses et la maladie. PS : Message spécial pour Mila Jensen – Je veux un tome sur le couple Sinen/Betty et le couple Franny/Noah alors au travail madame.

PPS : Cet avis a été écrit juste après ma lecture, réaction à chaud. Ne faites donc pas attention à la partie sur les tentatrices

 

Coup de coeur