Black Bird’s Song – Mary Matthews

Qu’est-ce que j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire au début de ma lecture. Un vrai choc !

Qu’est-ce que j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire au début de ma lecture. Un vrai choc d’ailleurs, car c’est une première pour un roman écrit par Mary Matthews. 

C’est une auteure qui a toujours eu le don de m’emprisonner dans son univers dès les premières lignes de son récit. Mais pour Manson et Dolls, la route fut chaotique.

Ils m’ont d’abord laissé de marbre, j’ai eu du mal à m’attacher à eux. Je suis pourtant fan des mecs qui ont un lourd passif et avec ces deux-là, on est assez bien servi. 

Dolls est le magnétique chanteur du groupe de rock Shadow’s Blossoms. Il a aussi un très gros problème avec la drogue et son agent a engagé Manson pour qu’il garde un œil sur lui, chose que Manson aura du mal à faire. 

Dolls est un personnage sulfureux qui obtient tout ce qu’il veut par l’argent ou le sexe. 

Avec lui, l’adage Sexe Drogs and Rock’ N ‘Roll n’a jamais aussi bien porté son nom. 

C’est aussi une personne qui cache sa souffrance derrière la cocaïneIl se sent coupable de beaucoup de choses et malheureusement son mal-être n’affecte pas que luiSeul contre tous, il ne fait aucun effort pour changer la donne. L’arrivé de Manson dans sa vie va lui faire un bien fou

Il vivait encore dans le passé, mais va petit à petit reprendre confiance en lui et a son art. 

Manson alias Fire ou Baby est un jeune homme de 25 ans très ouvert, un peu dissipé mais très mature qui vit pour son MC. Même s’il arrive à le cacher, il manque lui aussi de confiance en lui à cause de son physique pas comme les autres. Avec Dolls, il va apprendre à s’accepter et à s’aimer tel qui l’est.

Il m’a fallu un peu plus de la moitié du roman pour rentrer dans l’histoire. J’ai apprécié le fait que leur relation ait prise le temps d’évoluer au cours de la tournée. Cependant, je ne ressentais ni émotion ni sentiment de leur part. Ce fut très frustrant pour moi et encore une fois très inhabituelle pour un roman de Mary. 

Et puis il y a eu ce petit je ne sais quoi… Un déclic, et je me suis tout pris dans la gueule comme un retour de boomerang. 

Je suis enfin rentrée dans l’histoire et j’ai apprécié chaque mot et chaque ligne jusqu’à la fin. J’en voulais même plus. Si je me base uniquement sur cette partie du roman, Black Bird’s Song pourrait presque être un coup de cœur tellement j’étais prise dedans.

À mon avis, ce qui a manqué à ce livre, c’est le fait qu’il ne soit pas un roman à 2 voix. Nous n’avions que le point de vue de Manson, et j’aurais aussi apprécié avoir celui de Dolls qui est un personnage vraiment intéressant. Entrer dans sa tête doit être un vrai bordel lol, mais à mon avis, cela aurait donné une autre dimension à l’histoire.

Pour finir, Black Bird’s Song est une romance très plaisante, mais dont le démarrage fut un peu long à la détente

Note : 3.5 sur 5.

Vous pouvez retrouver ce roman sur Amazon, en cliquant sur les liens des formats qui vous intéressent : Format Numérique , Format Broché

Rock Me – Anna Wayne

Résumé - Rock me - Anna Wayne.png

City Edition, collection Eden (4 mai 2016) – Format ebook, environ 268 pages

avis-de-jenni-les-tentatrices

Rock Me me faisait de l’œil depuis un petit moment. J’ai été ravie de découvrir la plume d’Anna Wayne dans son premier écrit et l’encourage vivement à poursuivre. On constate rapidement le travail accompli de l’auteure ne serait-ce que par les références musicales qu’elle introduit dans tous ses chapitres. Son style d’écriture est plaisant, prenant et riche en douceur.

En débutant ce livre, nous rencontrons Liv, pour qui l’heure du grand départ a sonné, après avoir obtenu son diplôme en ingénierie informatique avec un niveau suffisant pour pouvoir intégrer un projet de recherche au MIT sur la côte Est des États-Unis.

Grâce à sa meilleure amie Maya, une nouvelle page se tourne. Car Comme elle, Maya vient de finir un projet au MIT en sciences cognitives et rentre chez elle en Californie et plus précisément à Los Angeles. Ayant son propre appartement et que Liv n’a pas décidé ce qu’elle voudrait faire après la fin de ses études, Maya lui a alors proposé de venir s’installer chez elle, le temps qu’elle souhaite dans son quartier à Venice.

Thomas est un chanteur de rock et fait partie du groupe The Invisible Shadows, les TIS. Il est le chanteur, mais aussi il compose et écrit également la plupart des morceaux. Leur succès est récent mais leur dernière tournée a fait un carton. Leur dernier album est en préparation mais malheureusement Tom est en totale manque d’inspiration… Pour remédier à son problème de page blanche, il décide de s’isoler en retournant chez lui à Venice, un appartement que ses parents lui ont laissé à leur mort.

Est-ce que sa rencontre avec sa voisine de palier lui fera retrouver l’inspiration ? Affaire à suivre…

Un récit à double voix à la première personne du singulier qui relate un rapprochement entre deux jeunes réservés qui tombent sous le charme l’un de l’autre dès leur rencontre. Anna Wayne est une auteure que je découvre et que j’ai apprécié pour l’énergie dont elle fait preuve. Avec une plume dynamique et entraînante, un ton léger et rafraîchissant, cette lecture plutôt jeune est sans prise de tête, m’a fait passer un agréable moment de lecture.

Les héros sont chou comme tout ! Deux grands timides qui vont se découvrir et se dévoiler en flirtant par le biais de titres de chansons, le tout avec subtilité. J’aime beaucoup l’idée de traduire les émotions et les sentiments des personnages principaux à travers des titres de musique. Certaines sélections ont d’ailleurs été une belle découverte et d’autres un plaisir d’écoute.

Ce que j’aurai à reprocher à cette lecture, ce serait le trop plein de guimauve. C’est très fleur bleue avec tout un tas de chichis. C’est mignon à souhait mais à la longue ce TROP devient moins attractif. Liv est mignonne et c’est justement ça le problème sur son personnage car elle est TROP mignonne. Elle est présentée comme ayant du caractère mais ne cesse de se laisser marcher dessus, voire même écraser par d’autres, la rendant plus grande gueule qu’autre chose et nunuche sur les bords à douter à tout va sans véritable raison et à être obnubilée par ses complexes. Je n’ai pas accroché plus que ça à son personnage… Pourtant, il aurait pu ressortir de ce roman un superbe duo mais son personnage ne m’a pas convaincue. Et c’est dommage car avec la place qu’occupe la musique dans le récit, cette lecture aurait pu être une véritable « pépite » … Cependant, l’auteure a du potentiel et une plume prometteuse. J’espère vraiment que sa plume finira par se révéler à bonne dose dans le romantisme avec un peu de piment pour accompagner le tout… ^^

Note 3

–> Retrouvez ce livre sur Amazon :

format-broche-rock-me format-numerique-rock-me

Thoughtless, Tome 5 : Sauvage – S.C. Stephens

Thoughtless - 5 - Sauvage - S.C. Stephens RESUME.png

~ Edition Hugo Roman (Juillet 2016) ~ Environ 560 pages ~

Avis Jenni

Même si j’étais pressée de découvrir l’histoire de Griffin, je craignais que le récit soit répétitif étant donné que je l’ai lu à la suite de « Sensible »… Mais finalement pas du tout ! C’est tout autre chose.

C’est un véritable plaisir de retrouver Griffin. « Sauvage » est génial et reflète à la perfection l’image que j’avais de ce D-Bags si … SPECIAL ! Il est hors norme celui-là ! J’ai ri avec lui et J’ai ri de lui !

Je remercie les éditions Hugo roman pour l’envoi de ce service presse.

Alors qu’iI a tout pour être heureux, Griffin n’aspire qu’à une seule chose : briller sous les projecteurs. Une prochaine tournée arrive à grand pas et il attend beaucoup de celle-ci…
Relégué au rôle de bassiste pendant trop longtemps alors qu’il rêve d’être sur le devant de la scène. Il se dit être un génie et est persuadé que les autres membres du groupe ont peur qu’il leur fasse de l’ombre, s’ils lui donnaient l’occasion de briller. Cet homme sauvage, à l’ego surdimensionné, en a assez d’être dans l’ombre de Kellan Kyle. Il est temps pour lui de passer à la guitare solo, et d’être sous les projecteurs. Il estime être le meilleur et tout le monde devrait le savoir !
Marre d’être écarté du rôle qu’il veut depuis toujours et se sentant incompris et rejeté par les autres qui le trouvent immatures en ne prenant rien au sérieux, il bout intérieurement et est à la limite de l’explosion et de nuire au groupe. De toute évidence, il n’est pas un membre à part entière. On l’avait assigné à un rôle qui l’obligeait à se fondre dans le décor, à passer inaperçu. Or, cette place sur scène ne lui correspond pas et il en a sa claque d’y être confiné ! Anna est la seule qui parvient à le comprendre et à le réconforter. Avec elle il sent qu’il ne compte pas pour du beurre.
Lorsque Griffin a une idée en tête, il est difficile de lui faire entendre raison. C’est même quasi impossible ! C’est pourquoi, lorsqu’une occasion se présente à lui, pour faire carrière seul, il n’hésite pas une seconde à tout plaquer et à tourner le dos aux D-Bags, en pliant bagages direction L. A. avec sa femme et ses filles, sans se retourner. Il compte régner en maître sur scène et rien ni personne ne pourrait l’en empêcher.
Il veut son heure de gloire sous les projecteurs sans que les autres ne lui fassent de l’ombre. Est-ce trop demander ? A réagir de la sorte, il oublie malheureusement que son comportement ne concerne pas juste sa petite personne. Il affecte aussi tous les gens qui sont liés à lui et il va vite déchanter car à vouloir plus, il ne va plus rien lui rester…

S. C. Stephens s’est totalement accaparé le personnage. Son récit est à la perfection l’image que j’avais de Griffin. Il est égocentrique, orgueilleux, odieux, menteur. La célébrité va lui monter à la tête et le rendre abruti. Il est insupportable, exécrable, exubérant, totalement décalé et imbu de sa personne. Sérieusement, il vit dans son petit monde à lui et je ne sais pas combien ils sont dans sa tête ! Il est le « best de la connerie » ! Eblouit par sa perfection, il est une diva et se comporte comme un connard. Sa folie va être destructrice car une fois qu’il aura touché le fond, il ne lui restera plus qu’à prendre conscience de la vraie valeur des choses. Si cela n’est pas trop tard…

Anna et Griffin forment un duo explosif, hallucinant et ahurissant ! Elle est vraiment faite pour lui. En tout cas, il ne laisse aucun répit à sa femme. Perso je ne pourrais pas vivre avec un tel phénomène. C’est un crétin mais qui se révèlera être attendrissant lorsqu’on finit par le connaitre (en tout cas sur les derniers chapitres !)

Ce livre aura été bénéfique pour moi puisqu’il m’aura réconciliée avec Kiera. Il était temps qu’elle se bouge un peu et qu’elle fasse moins l’idiote. ^^

Ce n’est pas mon livre préféré de la série car je trouve que le récit manque un peu de rythme et de surprises étant donné qu’on sent les choses arriver, mais je suis contente de l’avoir lu quand même. Griffin aura eu toute mon attention durant cette lecture. Au fil des pages, on le voit évoluer, mûrir et devenir responsable. Et on se dit « ENFIN !!! ». Il était temps qu’il se prenne en mains ! J’ai eu de la peine pour lui, à ne pas voir ce qu’il a autour de lui, ni à prendre conscience de la chance qu’il a. Néanmoins, je tire mon chapeau à Anna pour supporter ce fou. Elle a bien du courage !
Note 4

LOGO LES TENTATRICES Service Presse - Fond Blanc - lectrice noire Version 2

Avis Marina

Avec ce 5ème tome de Thoughless, SC Stephens m’a bluffée… Griffin est, effectivement Sauvage, mais, il révèle dans ce livre, une personnalité bien plus complexe.

Dans les tomes précédents, Griffin me faisait rire et j’étais heureuse de constater que ce volume lui était consacré. Pourtant, je l’avais très mal cerné… Quand il jouait les divas, j’y voyais des traits d’humour. Je ne soupçonnais pas qu’il avait un ego autant surdimensionné…

Au début, j’ai donc été un peu déstabilisée de découvrir à quel point il est…perché…ou crétin…au choix !

Griffin vit un rêve éveillé. Et pourtant, il fantasme tellement qu’il perd de vue la réalité… Persuadé d’être génial, bien au dessus de tout le monde, il vit comme une injustice de ne pas occuper le devant de la scène. Jaloux des attentions que les fans de D-Bags accordent à Kellan, il demande à être mis sous les feux des projecteurs. Mais devant son peu de sérieux, de concentration et d’investissement, les autres membres du groupe rejettent cette idée, qui pourrait nuire à leur succès.

Griffin les soupçonne d’être jaloux de son « génie » et de le reléguer à la basse de peur qu’il leur fasse de l’ombre. Dès qu’une proposition de connaître la gloire en solo se présente, il n’hésite pas. Il quitte le groupe, les mettant dans une situation difficile, pour se lancer dans une carrière d’acteur…. Entraînant avec lui sa femme Anna et leurs deux filles, à Los Angeles.

À vouloir encore plus de lumière, Griffin va se brûler…et comprendre l’importance de tout ce qu’il avait quand il aura tout perdu… Le succès et l’argent mais surtout ses amis et sa famille, qu’il entraîne dans la déchéance par pur égoïsme.

Au début de l’histoire, j’ai ri de ses délires et de ses frasques. J’ai kiffé la relation qu’il entretient avec Anna. Ils sont autant des meilleurs amis complices que des amants passionnés. Ils sont vraiment faits l’un pour l’autre, tant leur complicité est torride.

Mais quand son délire va trop loin, qu’il se transforme en connard égoïste et menteur, il m’a vraiment agacée. On voit le mur arriver, mais il continue à foncer tête baissée dedans… Et je l’ai détesté son comportement envers Anna…

Puis, vient le moment où Griffin a réussi à m’émouvoir… Même s’il mérite sa déchéance, j’ai compatis à sa souffrance et j’ai été bouleversé par ses remises en question… Je n’ai jamais souhaité une seconde chance à quelqu’un qu’à Griffin…

Le héros évolue tellement, qu’on a l’impression de découvrir 4 Griffin différents…. Et bizarrement, ce n’est pas celui qu’il est à la fin que j’ai préféré… je crois que j’étais plus attachée au Griffin grande gueule, vulgaire et « brut de pomme », que je ne le pensais…

L’histoire n’a pas un rythme effréné et je n’ai pas été « tenu en haleine »… Pourtant, je n’ai pas pu le lâcher après l’avoir commencé. SC Stephens nous entraîne dans une vraie métamorphose du héros… Et d’une manière que j’ai trouvé addictive…

Note 4

Thoughtless, Tome 4 : Sensible – S.C. Stephens

Thoughtless - 4 - Sensible - SC Stephens RESUME.png

~ Edition Hugo Roman (02 juin 2016) ~ Environ 560 pages ~ 

Avis Marina

Voilà deux ans que j’ai découvert la série Thoughless de S.C. Stephens. Et bien que Sensible soit la version de Kellan du premier tome, il y a suffisamment de temps entre mes deux lectures pour que je n’ai pas le sentiment de relire la même histoire…

D’autant que ce nouveau point de vue nous permet de découvrir des nouveaux passages mais surtout, cela explique les moments où je trouvais le héros lunatique. Et puis, on en sait plus sur le passé de Kellan, sur sa relation avec Denny et Evans… Ce nouveau tome dévoile aussi un peu plus les autres gars du groupe…

Mais il y a aussi des choses qui n’ont pas changé…. Le don de Kiera pour me mettre à bout de nerfs….

Non, vraiment… Les deuxième et troisième tomes de Thoughless avaient fini par tempérer mes ardeurs envers elle, et j’avais oublié à quel point elle était agaçante…

Son indécision, ses revirements, ses peurs… Cela m’avait déjà énervée en lisant Indécise, mais l’auteur avait réussi à me faire ressentir un peu d’empathie pour elle… Mais là… nous vivons l’histoire à travers Kellan… et l’envie de la tarter est 1000 fois plus forte…. Qu’est-ce qu’il déguste, le pauvre !!!

Le héros est un artiste à fleur de peau, qui trimbale ses névroses depuis l’enfance… Il n’a pas su se faire aimer de ses parents et vit avec la peur de ne jamais inspirer l’amour à qui que ce soit…

La soif de « connexion » de Kellan avec un autre être humain en fait un homme très… sexuel. Autant dans sa manière de chanter mais aussi dans sa façon d’enchaîner les conquêtes…

Jusqu’à sa rencontre avec Kiera… Jusqu’à ce qu’il découvre, grâce à la relation qu’elle a avec son meilleur ami, qu’il existe une autre manière d’être lié à quelqu’un… Jusqu’à ce que cela lui renvoie le vide de son existence et sa propre solitude… Jusqu’à ce que l’amitié, mâtinée d’attirance, qui va se créer avec Kiera, remplisse ce vide…. Jusqu’à ce qu’il ne puisse plus se passer d’elle, quitte à accepter n’avoir que des miettes….

Même si la « victime » est Denny (qui découvre que la femme qu’il aime le trompe avec son meilleur ami), tout le monde souffre dans ce triangle amoureux… Et Kellan peut-être encore plus que lui…

Découvrir Kellan aussi sensible, m’a beaucoup touché mais… il m’a moins fait rêver qu’en lisant la version de Kiera… Je crois que je n’étais pas prête à le découvrir aussi fragile…. Ca a un peu « cassé le mythe » pour moi.

Ne vous méprenez pas, j’ai adoré ma lecture, et ce n’est pas une critique ! C’était génial d’être dans la peau du héros, et je suis certaine que vous serez nombreuses à craquer encore plus pour Kellan en découvrant l’étendue de sa sensibilité.

a lire

Note 4

Avis Jenni

Étant une fan incontournable de la série Thoughtless et plus précisément des D-Bags, j’étais impatiente de lire l’histoire de Kellan et d’avoir son point de vue. Dans « Sensible », je revois cette histoire d’un œil nouveau. Je suis ravie de retrouver tous les personnages après tout ce temps…car même si Kiera je ne la supportais pas, elle m’avait manqué ou plutôt ça m’avait manquait de ne pas détester une héroïne de la sorte !

Kellan Kyle est un musicien dans l’âme. Depuis ses six ans il avait commencé à jouer de la guitare.
Son enfance n’a rien de magique. Délaissé par ses parents, il a appris tout seul à faire des accords. Il commençait par essayer de reproduire les chansons qu’il entendait à la radio. Une fois qu’il maîtrisait les accords il était déterminé à jouer tous les morceaux qu’il pouvait ! La musique était sa planche de salut. Loin de se douter de l’impact qu’aurait sa passion sur sa carrière, il s’est laissé porter par les notes. Sa guitare avait besoin d’être jouée et lui, avait besoin de jouer. C’était une relation mutuelle, belle, symbolique, et pendant longtemps, ce fut la seule…
Kellan a toujours été un musicien hors pair et a toujours eu un groupe. Avec son ami Evan, il a formé un groupe puis, ils ont dégotés Matt et Griffin. Ensemble ils forment le groupe des D-bags et s’entendent très bien. Très vite devenus inséparables, ils jouaient un peu partout à L.A., puis ont choisis de suivre Kellan, lorsqu’il a dû revenir à Seattle, à la mort de ses parents. Ils sont soudés et depuis ne se sont jamais quittés.
Les garçons ont pour habitude de se rendre au Pete’s bar. C’est leur QG. Il menait sa vie comme il l‘entendait, jusqu’à ce que son ami Denny l’informe qu’il vient s’installer avec sa petite amie à Seattle. Denny avait illuminé son enfance. Il représente une période d’accalmie dans son passé, mais a aussi donné un sens à sa vie. Il lui est redevable. Sa maison étant trop grande pour lui tout seul, Kellan lui propose d’emménager chez lui… Il est seul, sa vie est vide. La vie à trois promet bien des surprises !

Ce fut un véritable plaisir de lire son histoire et je suis encore une fois tombée amoureuse de lui ! Il est craquant et il est difficile de ne pas lui résister. Kellan n’a pas eu une enfance facile. Seul, brisé et torturé, il est parvenu grâce à la musique, à devenir très talentueux. Sa guitare est toute sa vie mais lorsque la miss Kiera débarque dans sa vie, elle va en un rien de temps chambouler tout son quotidien. Ils n’avaient même pas encore été présentés l’un à l’autre, qu’elle lui faisait déjà l’effet d’une bombe ! Il l’a dans la peau. Il la désire. C’est plus fort que lui et cela au détriment de son amitié avec Denny. L’amitié était impossible une fois que l’amour s’en mêlait…

S. C. Stephens a fait un travail remarquable. Ses personnages n’ont aucun secret pour elle. Elle sait ce qu’elle veut et parvient à la perfection à retranscrire ce qu’elle souhaite. On ressent à la perfection les différentes émotions de Kellan et on comprend ses troubles.

J’ai préféré la Kiera dans son point de vue à « elle ». (Eh oui faut le faire quand même !) Elle m’énervait, mais ici, elle met mes nerfs à rudes épreuves !!! Elle est exaspérante et me donne envie de la secouer. Sérieusement, elle a un don pour énerver celle-là !!! C’est une vraie tête à claques ! J’ai du mal à comprendre l’acharnement de Kellan pour elle alors qu’elle ne cesse de lui en faire baver !

J’ai aimé découvrir Kellan plus en détails. Avoir sa vision des choses, nous permet d’en savoir plus sur lui. On découvre ses faiblesses, ses blessures et sa souffrance non pansée. On en apprend sur sa jeunesse, son ami Evan qu’il fréquente depuis longtemps et ce qui le lie à Denny. Il est et a toujours une part de fragilité en lui et on comprend pourquoi il est ainsi. Je le vois différemment. Il est craquant et très touchant.
Ce qui m’a dérangé, car il faut bien un petit hic, c’est le voir faire le canard comme ça. Ça fait perdre un peu de sa valeur. Son regard, le rend trop sensible, fleur bleue et à tendance à m’embêter. Ça aurait pu être un coup de cœur s’il avait été (un tout petit peu) bad boy ou alors moins guimauve ! ^^

Note 4,5

Beachwood Bay, tome 4 : Unlimited – Melody Grace

Beachwood Bay - 4 -Unlimited - Melody Grace RESUME

~ Editions PRISMA ~ Environ 270 pages ~ 

Avis Marina

Enfin le retour de cette super série new-adult !

J’ai dévoré les trois premiers tomes de Beachwood Bay, et j’avais été déçu d’être privée de la plume de Melody Grace. Unlimited nous dévoile Alicia, la meilleure amie de Hunter, que nous avons déjà croisé dans les tomes précédents.

Alicia aime les choses « carrées », les situations claires et les décisions mûrement réfléchies. Elle ne prend aucun risque inutile et se sent heureuse dans cette vie équilibrée…. Si sa carrière professionnelle la satisfait, sa vie amoureuse vient de voler en éclats… Enfin… Si on peut parler de « vie amoureuse » pour ces sentiments qu’elle éprouve pour Hunter depuis tant d’années…

Dans son « prévisionnel », son meilleur ami prendrait conscience de ce qu’il ressent pour elle quand il serait prêt à s’engager… En l’attendant, elle fantasme sur lui, sur la vie parfaite qu’ils auraient ensemble…. Tout en lui dissimulant ses sentiments et jouant le rôle de la parfaite meilleure amie…

Mais Hunter rencontre Brit, et c’est d’elle qu’il est tombé fou amoureux… au point de vouloir l’épouser… Alicia a le cœur brisé en apprenant la nouvelle et elle se cache pour pleurer.

C’est comme cela que Dex la découvre… Et la séduit. Le temps d’une nuit…

Des mois après, Alicia n’arrête pas de penser à l’oubli qu’elle a ressenti dans ses bras… Dex est à l’opposé de son « genre » habituel… Un rockeur, qui vit l’instant présent, qui agit instinctivement… Il est dangereux pour elle et pourtant, il lui a fait du bien. Comment ne pas repenser à sa proposition de vivre une semaine, ensemble, sans règles ni limites ? Il lui a promis de lui faire oublier Hunter…et Alicia en a désespérément besoin…

Cette semaine ensemble ressemble à une fuite…et pourtant, cela pourrait être l’occasion ou jamais de leur ouvrir les yeux sur ce qui les rend heureux.

Je ne suis pas fan de la personnalité de l’héroïne, de son « self control », et de sa tendance à fantasmer sans agir…. Et pourtant, je me suis énormément attachée à elle.

Tant qu’à Dex….. Miiiiiam… J’ai adoré ! Beau, sexy, torturé, passionné… Il m’a faite craquer.

Malgré le manque de crédibilité de l’histoire (la vitesse des sentiments entre autre), j’ai dévoré le livre… Il y a des sentiments et beaucoup de sensualité… Et j’ai été très touché à de nombreuses reprises.

a lire

Note 4

Stage Dive , Tome 4 – Slow : Kylie Scott

Ce n’est pas que j’aime cette série… Je l’adooooore ! Ce quatrième tome est dans la lignée des trois premiers : c’est drôle, chaud et doux.

PicMonkey Collage

~ Edition JC Lattès « Collection &moi » ~ 276 pages

Résumé de l'éditeur-1

Ben, le bassiste des Stage Dive, sait qu’il doit se tenir à distance de Lizzy, devenue la belle-sœur de son meilleur ami. La douce et sexy Lizzy, probablement la seule fille qui l’ait jamais fait craquer… Quant à elle, elle sait aussi très bien à qui elle a affaire : l’irrésistible rocker qui veut tout sauf s’engager avec quelqu’un.
Tous deux essaient donc de lutter contre cette attirance réciproque. C’était sans compter une nuit de folie à Las Vegas. Désormais, Lizzie et Ben sont liés par le plus fort des liens possibles…

Avis Marina

156ebc4ade167d310737c40b1ce7bb20 12193789_10201037596417882_1263727961479723731_n d1419616f1df90e99cb814795637c0e5

Ce n’est pas que j’aime cette série… Je l’adooooore ! Ce quatrième tome est dans la lignée des trois premiers : c’est drôle, chaud et doux.

Quand Lizzie fait la connaissance des membres du groupe Stage Dive, elle imagine des mecs aussi déjantés que Mal, le petit ami de sa sœur. Au vu de leurs enfances et de l’exemple de ses parents, elles n’ont pas beaucoup d’illusions sur l’amour… Pourtant, dès que ses yeux se posent sur le bassiste, elle se transforme en guimauve… Elle le veut… Elle le veut vraiment… Et les regards qu’il lui lance lui donne l’espoir que cette attirance est réciproque.

Elle se procure son numéro de téléphone et ils échangent des SMS… Mal ayant interdit à son ami de toucher à sa petite belle-sœur, ce dernier essaie de garder ses distances… Mais les échanges sont faciles et naturels entre eux, ils n’ont pas envie d’y mettre fin.

Pourtant, une nuit à Vegas change la donne… Après l’avoir sortie d’un bar où un mec draguait Lizzie, Ben la raccompagne à l’hôtel… Résister loin d’elle est une chose, mais résister alors qu’elle a tellement envie de lui est impossible.

Mais Ben aime sa vie sans attache et sans contrainte… Alors qu’il inspire à Lizzie des envies de plus. Quand elle s’aperçoit qu’il regrette déjà ce qu’ils viennent de faire et n’a aucune intention d’entamer une relation avec elle, elle le met dehors et décide d’essayer de l’oublier.

Sauf qu’après quelques semaines en ayant réussi à l’éviter, elle s’aperçoit qu’elle est enceinte…. Pour le bien de cet enfant qu’elle a décidé de garder, il faudrait qu’ils essaient d’être amis…

bbca18b35d5ddc3d847acf1db9cf145f

Encore une fois, j’ai beaucoup ri… Autant des frasques de Mal que des réflexions de Lizzie. Son humour rend cette héroïne hyper attachante. Mon seul regret est que l’histoire dévoile si peu Ben. On a seulement le point de vue de Lizzie, et on ne sait pas trop ce qu’il pense et ressent au fur et à mesure des événements. Du coup, la fin semble précipitée et un peu bâclée… C’est la seule chose qui fait que ce livre ne soit pas un « coup de coeur »… mais c’est vraiment un détail par rapport au plaisir que cette lecture m’a procurée !

4

A lire

Avis Helle

1f897fb9827eca29d84cb3959abac066   d0d2c86873343033f53277bbe115bd88  fb40f327fd20477caccad61cbbe570fc

Je n’arrive pas à croire que c’est déjà le dernier Tome, je veux pas moi 😭😭😭😭😭😭. Stage Dive est une série qui déchire, une série qui vous fait passer de très bon moment de lecture, une série qui transporte. Ouai je suis Accro et j’ Adoreeeeeeee et comment ne pas succomber aux charmes de Benny-Boy  et de Lizzie dans ce dernier Opus.

Marina vous a fait le speech donc je vais pas le refaire, concernant les personnages.Ben est un garçon qui a été marqué par son passé et se refuse donc à tout forme d’attache, il enchaîne les coups d’un soir, il est ce qu’on appel communément un Queutard il en est très fière car au moins il ne pose sa valise nulle part. Mais c’est surtout une personne très sympa, qui a besoin d’amour mais ne sais juste pas comment faire et qui a surtout peur.

Quand a Lizzie, elle aussi a été marqué par son passé et ne veut en aucun cas d’une relation, mais ça c’était avant de faire la connaissance de Benny, et de voire que le mec avait un ascendant sur toute sa personne. Le voulant elle fait tout ce qui est à son pouvoir pour l’approcher en commençant par devenir une amie indispensable mais au final cela la pèse et elle passe à l’action. Alors qu’elle tombe amoureuse, Benny lui flippe des sentiments qu’elle lui fait ressentir et tiens des propos blessants sur sa personne résultat elle le fou à la porte mais leur aventure d’un soir aura des conséquences sur leur vie futur.

4bb7f8be7d6ee753072c5050f35dc6ad

Un Tome Hilarant, surtout grâce a Lizzie et à Mal qu’on découvre sous un nouveau jour même si il reste fidèle à lui même.  Mais comme Marina je regrettre le fait qu’on n’en sache pas vraiment plus sur Benny-Boy, qu’on ne rentre pas dans sa tête et qui au final rend la fin de ce livre bâclé. C’est le sentiment que j’ai eu car ça va trop vite, on aurai peut être du avoir son point de vue dans cette partie la. Mais sinon je recommande car c’est une série au TOP

4,5

A lire

Stage Dive, Tome 3 : Sing – Kylie Scott

Sing

JC Lattès Collection Emoi
300 pages ~ JC Lattès  Collection Emoi

Résumé de l'éditeur-1

Des boulots minables, Lena en a enchaîné pas mal. Mais ce n’est rien à côté de son travail d’assistante de l’une des plus grandes et plus égoïstes stars du moment : Jimmy, le chanteur des Stage Dive. Après le scandale qui a mené Jimmy en cure de désintox, il incombe à Lena de le maintenir sur le droit chemin. Et elle est déterminée à garder leurs relations strictement professionnelles et ne pas se laisser charmer par le rocker sexy. Mais Jimmy a l’habitude de toujours obtenir ce qu’il veut…

Avis Marina

J’attendais avec impatience la suite de cette série consacrée aux membres du groupe de rock Stage Dive… Et même la photo de la couverture n’a pas freiné mon envie de lire ce troisième tome.

a54379a840e22993daac05212fbc707d

Les précédents volumes nous ont permis de connaître Jimmy…mais pas de l’apprécier. La caricature du rocker dans toute sa splendeur… Alcool, drogue, sexe, il est capable de tous les excès, y compris se taper la petite amie de son frangin. Froid et sarcastique, il apparaît narcissique, trop centré sur lui-même pour se préoccuper des autres et de ce qu’ils pensent.

Pourtant, sa dernière overdose a mis à mal le groupe et c’est sa dernière chance. S’il rechute après cette cure de désintoxication, il sera viré. Afin de mettre toutes les chances de son côté, son manager et ses amis lui imposent la présence d’un « coach de vie »… Quelqu’un capable de le raisonner et de l’empêcher de replonger dans ses addictions… Mais, personne ne tient le coup face aux démons de Jimmy.

Léna enchaîne les missions intérimaire… Un caractère bien trempée apparemment pas très compatible avec son boulot de secrétaire puisqu’elle vient de se faire virer au bout de deux jours… Mais, cela semble plaire à Mal et aux autres membres de Stage Dive. Ils la trouvent parfaite pour devenir la nouvelle coach de vie de l’irascible Jimmy… Et vu le salaire proposé, Léna est prête à tenter le coup !

Mais Léna est une pro des mecs foireux… Il faut toujours qu’elle s’entiche des plus gros connards de la planète… Et Jimmy peut être le roi de cette espèce… Entre risquer de voir son cœur se briser d’un amour à sens unique et abandonner celui qui lui a fait suffisamment confiance pour révéler ses faiblesses…. Quel est le bon choix ? Mais Jimmy refuse de se séparer d’elle… Et il va établir un « programme de désintoxication » pour qu’elle oublie ce « béguin ».

e244b5620c66b2152e5c07acbf7e6da5 e59cc58ffc9ad3f4cf2c75285ee58ca3

Un véritable bras de fer va opposer Léna et Jimmy. Elle va lui tenir tête, le remballer quand il le mérite… et l’aider à reprendre pied quand il flanche… Ce petit bout de femme va révéler des facettes de Jimmy qu’on ignorait… Toute la souffrance bien cachée derrière la froideur de façade, la sensibilité derrière l’indifférence, et la peur du rejet derrière sa phobie du contact…

Ce tome est très différent des précédents. Le plus torturé et sûrement le plus profond… Mais passer après l’ouragan appelé Mal, n’est pas évident… et je pense que cela contribue à ce que ce livre me semble moins intense.

J’ai aussi été un peu déçu par la fin… Ça me paraît un peu bâclé, comme s’il fallait se dépêcher de le terminer…. La reddition de Jimmy est trop rapide et du coup, ça enlève de l’émotion à un passage qui en méritait beaucoup plus.

Mais j’ai adoré les héros. L’héroïne a un côté un peu « fou » qui m’a beaucoup fait rire… Et Jimmy est super émouvant. Il me tarde déjà de savoir ce que l’auteur réserve à Ben…

4

A lire

Avis Helle

*Je remercie les Editions JC Lattès pour ce sp*

fb9680ca0a9914bc0c1043c3e22a3631

Tout comme Marina j’attendais ce Tome avec Impatience, la relation entre Jimmy et Léna qu’on a pu apercevoir dans le tome 2 m’intriguait trop. Et que vous dire elle a presque été à la hauteur de ce que j’en attendais, presque car il a manqué de rythme à ce tome au début, c’était très lent et on s’ennuyait presque.

735d2a49e324a9abda57c9a535202b70Cependant Léna c’est la Version Féminine de Mal et ça voyez vous ça été la grande surprise de ce tome car on ne s’y attends pas du tout. Je la voyais un peu plus « sévère »  et il s’avère que finalement c’est une grande folle dingue, cette nana est terrible elle a aucun filtre et à un caractère que j’Adore. Sa cohabitation avec Jimmy n’est pas de tout repos, les deux s’engueulent comme Chien et Chat ou comme un vieux Couple mais dans le fond ils s’Adorent, voir même un peu plus que s’adorer pour Léna.

Jimmy la Fascine depuis le début et elle a de plus en plus de mal à garder ses distances par rapport à lui, elle a dépassé le cap de l’employé et éprouve des sentiments beaucoup plus profond à l’encontre de son employeur. Cependant Jimmy et les sentiments font 4, mais sous son air Arrogant, Froid et j’en passe se cache une personnalité Adorable et Mignon *euhhh c’est un peu bizarre de donner ses qualificatifs a Jimmy non mais c’est exactement ça*  Il pense que personne ne peut l’aimer et donc s’évertue quand Léna fini par se déclarer à lui établir un programme afin qu’elle puisse se débarrasser de ses sentiments. *On m’aurait fais ça j’aurai mis les voiles, non mais* Mais Léna n’a pas dis son dernier mot et comme vous l’a dit Marina plus haut, elle va pousser Jimmy à ses derniers retranchements et nous montrer qui il est Vraiment. b71f19cfe121895df3de53aa5aed9d9c

Ce tome est un cran en dessous du tome 2 mais passer après le phénomène Mal est juste Hard sans compter que ce tome est vraiment différent des deux premiers. Comme le dit Marina c’est plus Torturé et Profond et apporte une dimension un peu plus Sombre que les précédents. Ce tome n’est pas un coup de cœur à cause de son rythme beaucoup trop long et de la fin que j’ai trouvé vraiment  bâclé mais sinon il est à lire, car on passe un très  bon moment et puis la Version Féminine de Mal est à rencontrer. En tout cas j’ai hâte de voir la suite avec Ben

4

A lire