Miss Egality – Robyne Max Chavalan

Miss Egality – Robyne Max CHAVALAN / Auto-édition

On a tous une idée un peu décousue des Miss, en général, on s’attarde plus sur leur physique sans chercher à voir autre chose. Ce sont juste des belles plantes que l’on jalouse plus ou moins, des filles qui vont avoir une vie de rêve pendant 1 année et c’est tout.

On essaie rarement, voire même pas du tout de se mettre à leur place (Je suis guilty de la chose), de voir l’envers du décor des paillettes et du rêve Miss France. C’est limite si l’on n’oublie pas que derrière il y a une personne.Une personne ayant des rêves, des ambitions, une idéologie, du caractère, de l’éducation et de l’intelligence tout comme les mannequins.

Nous les femmes, tout comme les hommes sommes tous responsables de cet état de fait.

Miss Egality est un roman qui dénonce et défend cette idée que nous avons de nous faire de la femme TrophéeUne femme a le droit d’être Belle, Sexy, Intelligente et être Miss, Professeur, Médecin, Journaliste, Écrivaine, Avocate, Mannequin, Actrice, Femme au foyer, Chef d’entreprise, travailler dans un univers masculin.

La Beauté n’est pas égale à femme Trophée, j’aime plutôt à penser que c’est une ARME pour obtenir certaines choses ^^. 

Isobel Leroux, est une étudiante Passionnée, une femme de Caractère, une Féministeet en même temps une femme Égalitaire qui défend ses points de vue et ses idéaux comme jamais. Elle ne s’attendait absolument pas trouver l’amour pendant sa nouvelle aventure de Demoiselle de France, et pourtant, c’est ce qui lui ai tombé dessus. Et avec un être qu’elle déteste autant qu’elle a du mal à résister. 

Lorsque Caelen Malchian (prononcé kiannotre Riche et Sexy chef d’entreprise rencontre Isobel, pour lui, elle n’est juste qu’une femme qui va l’aider à son insu à faire redorer son blasonMais au fur et à mesure de leurs nombreuses rencontres explosives, il va se rendre compte que la jeune femme est une personne exceptionnelle.

J’ai adoré rencontrer une héroïne comme Isobel, je me suis retrouvée dans la plupart de ses combats.

J’ai aimé ses prises de position, sa force et le fait qu’elle m’ait fait me questionner sur moi-même sur certains sujets. Elle m’a donné envie d’en savoir plus sur ce qu’est le féminisme, et à quel moment nous atteignons la zone rouge qui nous propulse vers le côté extrémiste de la chose.

Quant à Caelen, même s’il m’a beaucoup énervée et que j’ai eu envie de lui en mettre une à plusieurs reprises, j’ai aimé rencontré un personnage masculin comme lui. Qui a une histoire différente de celles dont on a l’habitude de nous servir.

Il m’a beaucoup touchée tout comme Isobel.

Je suis fan de leur couple, ils se complètent à merveille et se ressemblent sur bien des choses. J’ai autant été transportée par leurs joutes verbales, que par leur histoire même si je trouve qu’elle a débuté un peu trop vite. Mon côté personne qui ne croit pas aux coups de foudre qui parle. 

Je ne vous parle même pas de l’excellente plume de RobyneCaptivante et Sensuelle. Elle nous transporte dès les premières lignes et nous fait passer par un bataillon d’émotions. Isobel et Caelen c’est l’Amour Passionnel, un amour tout aussi MagnifiqueMagique que Destructif. 

Une romance comme je les aime, gros coup de cœur pour Marie, la grande sœur d’Isobel et Robyne, je ne sais pas si c’est prévu, mais je veux mon spin-off avec Keith. 

*Je remercie Robyne Max CHAVALAN pour ce SP*

 

 

 

 

 

 

 

 

Paris by Night – Robyne Max Chavalan

Paris by Night - Robyne Max Chavalan RESUME
Paris by Night – Robyne Max Chavalan
~ Hugo Poche (06/12/18) ~ Env. 380 pages ~ Format numérique ~  Format poche ~

 

avis-de-marina-fond-noir

J’étais impatiente de lire Paris by Night. Déjà parce que j’aime beaucoup la plume de Robyne Max Chavalan mais aussi parce que les histoires nées lors du concours Nuits Blanches de Fyctia sont d’une sensualité torride et ne m’ont jamais déçue.

Un énorme merci à Hugo Poche pour ce Service de Presse.

Le résumé annonce la couleur : Paris by Night nous plonge dans le monde des cabarets, où la sensualité est à son apogée…. Les danseuses sont nues, les tableaux joués sont teintées d’érotisme…. et pourtant la beauté du spectacle réside dans une mise en scène qui laisse suggérer le corps des femmes sans vraiment les montrer…

Se dévoiler pour mieux se cacher… C’est que que Circée fait le mieux… Pourtant, un homme la voit… le personnage qu’elle incarne sur scène mais également celle qu’elle cache derrière. Et il semble déterminé à l’entraîner dans un jeu sans qu’elle maîtrise les règles qui le régit.

 

Quand j’ai plongé dans l’univers de Paris by Night, je n’ai pas pu en décrocher. L’érotisme est à son paroxysme et Robyne Max Chavalan parvient à nous faire vivre la tension sexuelle des héros !

Pourtant, lors des premiers chapitres j’ai eu peur de ne pas accrocher avec l’héroïne… Peut-être parce que sa fascination pour cet inconnu me semblait trop tiré par les cheveux… Ou parce qu’elle tombe trop facilement dans ses filets…

Mais si vous partagez ce sentiment, SURTOUT, persévérez !!!! Parce que quand l’intrigue se met en place et que l’on apprend à connaître Circée, ce livre devient complètement addictif.

J’ai fini par devenir fan de l’héroïne… Une femme forte et fragile à la fois… Une femme avec un instinct de survie développé mais trop intrépide pour être prudente. Une femme courageuse qui ne laisse pas la peur l’empêcher d’aller au bout des choses.

Et ce héros… Non seulement il est beau, sexy et fortuné mais son aura mystérieuse en fait un aimant à femmes… Si on ajoute à cela une âme d’écorché vif, doublé d’une tendance à la domination et un comportement de co**ard, on obtient le personnage masculin doit on tombe toutes complètement amoureuses….

Si le fil rouge de l’intrigue est rapidement dévoilé, l’intensité des émotions, que l’on ressent au fur et à mesure que l’on avance dans l’histoire, est phénoménale

 

J’ai vécu à 1000% dans la peau des héros et j’ai ressenti le poids de leurs frustrations, de leurs interrogations, de leurs désirs, de leurs craintes… Jusqu’à ne trouver la paix et la sérénité qu’en même temps qu’eux…

Il est difficile de mieux m’expliquer sans spolier l’histoire de Paris by Night, mais la plume de Robyne Max Chavalan nous entraîne dans une tempête d’émotions que j’ai adoré vivre.

Un grand bravo ! Et j’espère que ce livre trouvera une suite avec les autres danseuses de Night Birds… Voilà un univers sensuel propice à la romance érotique !

 

A lire

logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2  Note 4,5

 

Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (poche ou numérique) :

Paris by Night - Robyne Max Chavalan BOOK.png  Paris by Night - Robyne Max Chavalan EPUB.png

 

FBFC, tome 2 : Back Fire – Robyne Max Chavalan

FBFC - 2 - Back Fire - Robyne Max Chavalan RESUME
FBFC, tome 2 – Back Fire – Robyne Max-Chavalan

~ La Condamine Fyctia (septembre 2017) ~ Env. 420 pages ~
~ Kindle : Format numérique ~avis-de-marina-fond-noir

 

En mai 2016, je découvrais la plume de Robyne Max-Chavalan. Et à la fin de ma lecture de la version auto-édité de Flash Back, j’avais envie de découvrir l’histoire de Leila et Adrien ! Après plus d’un an d’attente, j’ai enfin pu me délecter de Back Fire.

Merci à Stephanie des Éditions La Condamine de m’avoir accorder ce Service de Presse.

Entre Adrien et Leila, ce n’est pas électrique, c’est explosif !!!

S’ils sont instantanément attirés l’un par l’autre, ils sont dotés tous les deux d’un fort tempérament, d’un énorme ego et ont l’habitude d’obtenir ce qu’ils veulent par n’importe quel moyen.

Alors quand Adrien s’empare de 30% de sa société pour laquelle elle se dévoue corps et âme, il devient l’ennemi juré de Leila… Et même si son corps la trahit parfois, tous les coups sont permis pour lui faire payer sa trahison.

 

Robyne Max Chavalan nous entraîne dans une histoire pleine d’humour, de sensualité, de suspense et de passion… Back Fire est un véritable feu d’artifices qui ne laisse aucun répit.

 

Le récit est incisif et percutant. L’écriture sensuelle et drôle. Les personnages haut en couleur et attachants. J’ai passé un super moment de lecture. 

Les tensions, tant sexuelles que relationnelles, entre nos deux héros nous font vivre des moments autant cocasses qu’érotiques.

Adrien et Leila sont un duo d’héros comme je les aime. Ils ont tous les deux les connards attitude que j’adore !! Adrien est un mâle alpha, sexy et dominateur… Et Leila est une femme de tête, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds… une attachiante  qui m’a beaucoup touchée.

Ils aiment se détester, ils détestent s’aimer… Et j’ai adoré les voir se chamailler pour mieux se réconcilier…. Jusqu’à l’épuisement, tant cette bataille est intense et constante.

Même s’il y a énormément de moments très touchants et des concessions faites, il m’a juste manqué une véritable reddition de l’un ou de l’autre…. un moment où l’un des héros offre son ego en guise de preuve d’amour… Cela aurait été d’autant plus émouvant que c’est le moteur d’Adrien et Leila…  

Si l’intrigue est tirée par les cheveux, elle est rythmée, pleine de rebondissements et de suspense. Du début à la fin de Back Fire, il n’y a pas une minute où l’on s’ennuie !!!

Et j’ai adoré retrouver les autres personnages de la bande… A tel point que cela m’a donnée envie de poursuivre chronologiquement l’histoire, et de relire les deux volumes de Fire Crush.… Une occasion de revivre mon coup de cœur pour le couple de Marjorie et Neptune.

Note 4

 

Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur :

FBFC - 2 - Back Fire - Robyne Max Chavalan EPUB

 

N’hésitez pas à lire nos avis sur les autres livres de la trilogie FBFC !!!!

Flach-Back – Fire Crush Partie 1Fire Crush Partie 2

FBFC - 2 - Back Fire - Robyne Max Chavalan

 

 

 

 

 

 

 

FBFC, tome 1 : Flash-Back – Robyne Max Chavalan

Image resum def
Editions La condamine ( Août 2017) Environ 370 pages

Avis de Valou

Merci aux éditions  La condamine pour ce service presse

Flashback est le spin-off du diptyque « Fire Crush » de Robyne Max Chavalan. Ici on suit Savage (ce prénom !! j’adore !) Demercey, la meilleure amie de Marjorie, héroïne de Fire Crush.

L’histoire commence en 2014 à Paris, Savage a 30 ans et est auteure à succès. Elle écrit sous le nom de Joséphine « Joe » Wild. Savage est célibataire, partage une amitié très forte avec Marjorie et Leïla. Elles forment une famille toutes les 3 et se soutiennent véritablement, quoiqu’il advienne.

Alors qu’elle doit participer à une interview télévisée pour parler de son nouveau livre, Savage ne s’attend pas à tomber sur Richard Erria, le présentateur vedette de la chaîne et accessoirement son ex…Boulversée par cette rencontre fortuite, Joe est soufflée ce que cette rencontre provoque en elle. C’est un choc pour l’un comme pour l’autre. Richard n’y va pas 4 chemins, il annule l’interview prévue et lui annonce sans détour, qu’il l’aime et qu’il l’attendait, bien qu’il n’ait pas compris pourquoi elle l’a quittée 5 ans auparavant, sans aucune explication ! Commence alors une série de flashback, qui commencent en 2007, date du début de leur relation. L’auteur alterne alors les points de vue de Savage avec ceux de Richard.

Mon dieu, quelle histoire d’amour !!! Alors étudiants en 2007, ils se rencontrent dans un restaurant où ils travaillent. Immédiatement, il y a de l’électricité dans l’air. La tension sexuelle flotte dans l’air, l’attirance est irrémédiable. Un coup de foudre ? Certainement !! Une histoire d’amour naissante? Assurément!!

Ils s’accrochent, se cherchent, s’embrasent et s’embrassent. Mais ils se font du mal, beaucoup de mal. Richard a 3 ans de moins que Savage et il a peur de s’engager. Il veut privilégier ses études. Sa puissante famille tente de le dissuader de partager quoique ce soit avec Savage…

En 2014, Richard veut récupérer Joe et cette fois-ci la garder. Il va tout faire pour cela et tenter de comprendre pourquoi elle l’a quittée brutalement. Savage, elle, a souffert, énormément, elle veut se protéger plus que tout. Pourtant entre l’amour et le désir, qu’ils éprouvent l’un pour l’autre, elle va avoir fort à faire pour résister au majestueux Richard Erria.

Comme s’ils ne s’étaient jamais quittés, ils reprennent leurs joutes verbales, leur jeu du « ni oui ni non » et paradoxalement leur absence de communication. Leurs travers refont surface et le spectre de la famille Erria pèse sur leurs retrouvailles.

Plus on avance dans l’histoire, plus on comprend ce qu’il s’est passé entre 2007 et 2009. L’histoire est poignante et intense. On ne s’ennuie pas une seule seconde. J’ai été complètement happée par cette histoire si belle et si dure. Le personnage de Savage est vraiment bien développé, j’ai beaucoup aimé suivre son évolution. Sa relation avec sa meilleure amie Leïla est magnifique. Cette histoire parle d’amour difficile, qui fait mal mais aussi d’amitié : la vraie, la pure. La relation des 2 femmes est fraternelle : de vraies sœurs de cœur ! Le personnage de Leïla ne manque pas de piquant et s’accorde d’ailleurs parfaitement avec Adrien Erria, le frère milliardaire de Richard

Il s’en est fallu de peu pour que ce soit un nouveau coup de cœur, mais il m’a manqué un « je ne sais quoi ». La fin est légèrement précipitée selon moi, j’aurais aimé que ça dure un peu. L’histoire reste néanmoins poignante et ne vous laissera pas indifférent, j’en suis sûre. Pour ne rien gâcher, les scènes érotiques sont particulièrement torrides, exacerbant les sentiments de Savage et Richard.

La plume de Robyne Max Chavalan est toujours aussi plaisante, elle n’a pas son pareil pour partager avec nous des histoires d’amour passionnées et passionnantes !

a-lire

4

Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture : 

couv num def

Découvrez l’avis de Marina sur la version auto-édité de ce livre en cliquant ici

 

FBFC, tome 3 – Fire crush, tome 2 – Robyne Max-Chavalan

Fire Crush Partie 2 - Robyne Max-Chavalan RESUME.png
Fire Crush, Partie 2 – Robyne Max-Chavalan ~ Edition La Condamine (Novembre 2016) ~Format numérique~

avis-de-marina-fond-noir

Après un énorme COUP DE CŒUR pour la première partie de Fire Crush de Robyne Max-Chavalan, je remercie les éditions La Condamine de ne pas nous avoir fait trop attendre pour avoir le fin mot de l’histoire !!

Alors qu’ils pensaient être protéger de tout investissement personnel grâce à leur pseudo, Diane et Nepture se retrouvent aujourd’hui face à une situation qu’ils n’avaient pas anticipé… Ils n’ont pas réussi à maîtriser leurs sentiments…

Quoi de plus difficile pour ces deux dominateurs que de pas parvenir à se contrôler ? Contrôler cette attirance irrépressible mais également leurs émotions ? D’autant plus que, l’anonymat qui les sécurisait au début, vient compliquer une situation déjà inextricable…

Si Neptune connaît l’identité de Diane, Marjorie ne connaît pas le nom de celui dont elle est tombée amoureuse… Elle pourrait le lui demander bien sûr… Mais cela voudrait dire mettre fin à leur jeu… Et au vu des secrets que ce dernier s’échine à entretenir, cela risquerait également de mettre également fin à leur histoire…

Bravo à Robyne Max-Chavalan ! Parvenir à jouer avec les nerfs des lecteurs de cette manière est un vrai coup de maître.

Les informations et les indices sont distillés par petites brides, sans rien dévoiler, sans jamais rendre l’issue prévisible… J’ai 100 fois pensé deviner l’identité de Neptune pour revenir 100 fois en arrière. J’ai imaginé des milliers de scénarios à propos de ses secrets… Et cela a rendu ma lecture haletante !

Et la tension n’est pas seulement entretenue par le suspense… L’attirance qui pousse les héros l’un vers l’autre est électrique… C’est torride, c’est addictif !!!

Quant à la personnalité des héros, j’ai complètement craqué !

J’adore Marjorie ! Une chieuse dans toute sa splendeur, avec la force de caractère d’une guerrière,…. et un cœur « gros comme ça ». Ah…et Neptune…Miam… Viril, arrogant, sexy, secret, passionné… Dominateur et macho…mais tremblant devant les colères foudroyantes de sa Diane…

J’ai failli oublier de mentionner un ingrédient important que l’auteure a utilisé pour nous concocter ce délice : l’humour ! Ce livre en regorge ! La forte personnalité des personnalités rend les dialogues incisifs et les situations souvent cocasses…

Un 100% parfait ! Un COUP DE COEUR pour ces deux tomes de Fire Crush !

D’ailleurs, à quand les histoires avec les autres personnages ??? Je connais celle de Richard et Savage grâce à Flash Back, mais les autres membres de cette bande d’amis ont le potentiel que je puisse me régaler encore !!!

Retrouver un extrait de la Partie 2 de FIRE CRUSH en cliquant ici

coup - de - coeur

Note 5

Pour retrouver ce livre sur Amazon, cliquez :

FIRE CRUSH - 2 - Robyne Max Chavalan EPUB.png

Extrait FIRE CRUSH, Partie 2 – Robyne Max-Chavalan

3-EXTRAIT - FIRE CRUSH - 2 - Robyne Max Chavalan.png
Fire Crush, Partie 2 – Robyne Max-Chavalan ~ Edition La Condamine (novembre 2016) ~ Format numérique ~

Retrouver l’avis sur la partie 2 de FIRE CRUSH en cliquant ici

 

Extrait de FIRE CRUSH, tome 1 – Robyne Max-Chavalan

4-Extrait 3 - FIRE CRUSH -1 - Robyne Max Chavalan.png
Extrait de Fire Crush, partie 1 de Robyne Max-Chavalan ( Format numérique )

Retrouvez notre avis en cliquant ici

Retrouvez le livre sur Amazon :

FIRE CRUSH - 1 - Robyne Max-Chavalan EPUB.png
Format Numérique sur Amazon

 

 

FBFC, tome 3 – Fire Crush, tome 1 – Robyne Max Chavalan

Fire Crush-1-Robyne Max Chavalan RESUME.png

~ Hugo & Cie ~ Édition La Condamine (octobre 2016) ~ Environ 302 pages ~

avis-de-marina-fond-noir

Après avoir découvert la plume genialissime de Robyne Max Chavalan dans Flash Back, j’ai été heureuse d’apprendre que les éditions La Condamine (du groupe Hugo & Cie), faisait paraître la série Fire Crush de cette auteure.

Un énorme merci à Stéphanie pour nous avoir accorder ce Service Presse.

Marjorie est un pur produit d’une famille militaire. La tête bien faite mais bien calée sur les épaules, elle contrôle sa vie personnelle et professionnelle d’une main de maître.

Quand une panne d’ascenseur l’emprisonne pendant une heure avec le plus bel Apollon qu’elle n’ait jamais vu, elle s’imagine déjà en faire son quatre heures…

Ni l’un ni l’autre n’envisage une relation, mais l’attirance va les emmener à débuter un jeu de séduction.

Ils ne se révèlent pas leurs identités, mais décident de jouer à « Que feriez vous à ma place ? ». Un petit jeu qui paraît léger mais qui pourrait en dévoiler plus sur eux qu’un véritable curriculum vitae.

L’écriture de cette auteure m’emballe toujours autant : C’est fluide, sensuel et rythmé.

Le dosage entre l’érotisme et la romance est juste parfait !

Pas de mièvrerie mais cela reste touchant… Du sexe torride, écrit avec des mots crus, mais desquels il se dégage de la sensualité et non de la vulgarité. Et, la narration à deux voix, alternant les héros à chaque chapitre, m’a permise de m’attacher autant à l’un qu’à l’autre.

Les personnages sont tellement bien construits qu’on s’y identifie, en faisant totalement abstraction du manque de crédibilité de leurs situations.

Ils ont du caractère et beaucoup d’humour, rendant les dialogues « piquants » et l’histoire rythmée. Ils ont pleins de défauts et ils assument pleinement leur sexualité exacerbée… Tout ce qui permet une relation… Passionnante et brûlante…

Et l’histoire nous tient en haleine…

A la fin de ce premier tome, je brûle d’en savoir plus et d’avoir des réponses à mes nombreuses questions.

Robyne Max Chavalan ne peut que faire très prochainement parler d’elle ! C’est un coup de maître pour les éditions La Condamine d’avoir cette auteure dans leur rang !

EXTRAIT de Fire Crush, tome 1 – Robyne Max Chavalan

Retrouvez ce livre sur Amazon, disponible uniquement en :

fire-crush-1-robyne-max-chavalan-epub

Format numérique

Coup de Coeur

LOGO LES TENTATRICES Service Presse - Fond Blanc - lectrice noire Version 2 Note 5

FBFC, tome 1 : Flash-back – Robyne Max Chavalan

Flash back - Robyne Max Chavalan RESUME.png

~ Librinova ~ Environ 648 pages ~ 

Avis Marina

C’est Amazon qui m’a « recommandée » ce livre… Après plusieurs new-adult, j’avais envie d’une romance érotique et le prix raisonnable m’a décidée à me laisser tenter.

Dès le début de l’histoire, je me suis dit « Wahooo, belle plume ! Je suis tombée sur une pépite ! ».

Je ne connais pas Robyne Max Chavalan et je crois qu’il s’agit de son premier roman… Et pourtant, il y a une telle maturité d’écriture que j’étais persuadée de pouvoir trouver d’autres livres publiés avant celui-ci.

Le descriptif résume parfaitement l’intrigue. Cinq ans après leur séparation, deux ex retombent par hasard l’un sur l’autre.

Une attirance immédiate, une attraction instinctive… Ils ont vécu une relation passionnelle et destructrice. Pendant des années, ils se sont déchirés, séparés, réconciliés… Jusqu’au moment où Savage a disparu des radars de Richard… Elle a occupé ces cinq dernières années à tenter de se reconstruire et à le détester. Mais manifestement, elle a échoué… Et Richard est déterminé à la laisser s’échapper encore une fois.

Le livre retrace leur histoire, avec des flash-back dans le passé, qui permet de mieux comprendre les personnalités complexes et les tourments des héros…. Tellement complexe qu’ils ont fini par me fatiguer…

Je n’ai pas aimé AFTER de Anna Todd…. Et l’histoire de Savage et Richard est une succession de « Fuis moi, je te suis… Suis moi, je te fuis »

La deuxième chose qui a freiné mon enthousiasme initial est le contraste qui existe entre la maturité de l’écriture et l’immaturité des personnages. Ils se comportent tellement souvent en ado, que cela détonait par rapport à leur rôle d’adulte de 30 ans, ayant fait des carrières stupéfiantes.

J’ai aussi tiqué de voir l’héroïne (une véritable « tueuse »), céder aussi facilement à son ex… Elle lui impose ses règles, veut le voir ramper, lui demande de la séduire…et elle retombe direct dans son lit…

Mais, cela ne m’empêche pas de considérer ce livre comme une très bonne découverte et d’en vouloir encore ! C’est juste mon impression première était tellement bonne, que ces petites « contradictions » m’ont contrariée lool ! Mais les fans de AFTER vont adorer, j’en suis certaine !!!

Les dialogues sont géniaux, les joutes verbales excellentes ! Il y a de l’humour, du sexe torride et des sentiments passionnés (un peu démentiels même). Le héros est arrogant, un vrai connard… Mais diablement sexy et surtout très amoureux. L’héroïne est fragile et forte à la fois, dotée d’un caractère de merde… Mais avec un cœur sincère et fidèle…. Ils sont attachants tous les deux (même s’ils m’ont gonflée à être aussi compliqués).

J’ai passé un excellent moment de lecture et j’espère que l’auteure écrira un livre sur les deux autres personnages de l’histoire (le frère de Richard et la meilleure amie de Savage).

a lire

Note 3,5