Meilleurs ennemis : De la haine à l’amour, il n’y a qu’un pas – Sally Thorne

Résumé - Meilleurs ennemis - Sally Thorne.png

Editions Harlequin, collection &H (5 octobre 2016)

Format broché / numérique – Environ 469 pages

avis-de-jenni-les-tentatrices

Je remercie les éditions Harlequin de leur confiance et leur gentillesse, pour l’envoi de ce titre en service de presse. En finissant ce livre je n’ai qu’un mot : SUBLIME ! Je me suis régalée du début jusqu’à la fin.

« Meilleurs ennemis » vous promet des instants de bataille acharnée entre deux collègues qui se haïssent autant qu’ils s’intriguent. Ils se cherchent, se chamaillent, se vouent une compétition butée sans baisser les armes, et où entre eux le jeu du regard et du miroir sont maîtres… Sally Thorne nous entraine dans une comédie romantique unique, avec des personnages à croquer dans des scènes… TRES cocasses et où vous découvrirez durant la lecture que « l’amour » et « la haine » se ressemblent étrangement…

Lorsque deux maisons d’éditions « Gamin Publishing » et « Bexley Books » fusionnent pour n’en faire qu’une seule pour des raisons économiques et que tout le personnel respectif de ces deux maisons emménage dans le nouveau nid conjugal « Bexley & Gamin », où ils sont obligés de collaborer… ce n’est pas du gâteau et c’est loin d’être une partie de plaisir pour tout le monde !

Nous avons d’une part : Lucinda Hutton, assistante de direction d’Hélène Pascal (codirectrice générale de G) et d’autre part : Joshua Templeman, assistant de direction de Bexley (micropénis). Un an plus tard les Bexley et les Gamin continuent de se livrer bataille dans laquelle il est facile de deviner l’appartenance de chacun. Contraints de se côtoyer et de se supporter l’un et l’autre durant la journée, Lucy et Josh sont forcés de partager le même bureau pour gérer les tâches de leur direction respective…Totalement opposés l’un et l’autre sur plusieurs plans, dire qu’ils se détestent serait éphémère… car ils se détestent plus qu’autre chose.

Les nombreuses heures durant lesquelles ils sont emprisonnés au boulot sont un véritable calvaire… Et contre l’ennui, tous les coups sont bons… C’est ainsi qu’est né le « Hating Game », une succession de jeux (un brin) puériles… Lucy se donne pour mission de trouver la petite faille chez Josh pour faire tomber cette armoire à glace et le faire rire, voire au moins sourire. Pour Josh, d’après Lucy, tout ce qu’il cherche à faire c’est la rendre chèvre, mais surtout se moquer d’elle dès qu’il en a l’occasion.

 Elle fait tout pour qu’on l’aime et il fait tout pour qu’on le déteste … pas de doute entre ces quatre murs dans lequel est confiné leur bureau, ils font bien la paire ! Mais alors que l’ambiance dans ce bureau est tendue, voilà qu’ils vont devoir s’affronter pour obtenir le poste à pourvoir chez B&G de directeur des opérations. S’ils peuvent compter chacun sur leur hiérarchie Josh et Lucy sont aussitôt mis en compétition et leur rivalité fait trembler les murs. Chacun veut cette promotion mais surtout cette victoire… Qui deviendra le supérieur de l’autre Joshua ou Lucinda ? Faites vos jeux …rien ne va plus !

On se doute de la finalité de cette histoire et pourtant l’attente est non seulement intenable, mais je dois avouer que j’ai été agréablement surprise par la fin… Durant cette lecture, j’ai pu constater que l’auteure a pris soin de nous faire languir à petit feu avec qu’une envie que les héros brisent cette tension et qu’ils se tombent enfin dans les bras l’un de l’autre !

Le duo représentant la virilité et la puissance associées, formé par Josh et Lucy est super ! Ils sont complètement différents sur plusieurs tableaux aussi bien physiquement que psychologiquement et c’est ce qui attise notre curiosité. Leurs joutes verbales et leurs maladresses sont à se tordre de rire ! Pas de temps mort, ni de place à l’ennui, le récit est finement ficelé pour être intrigant. Tous deux se renvoient la balle dans des jeux puériles et c’est excellent ! Entre le jeu du miroir, les attaques avec la RH, le jeu du regard, celui de l’espionnage, vous y ajoutez à cela des ruses, une rivalité incontestable, des réparties cinglantes et des regards démoniaques… vous ne pourrez alors qu’accrocher à cette comédie romantique sans la moindre difficulté. Le ressenti étant parfaitement retranscrit, j’imaginais sans problème toutes ces situations aussi amusantes, troublantes et attendrissantes soient-elles. De la haine à l’amour il n’y a qu’un pas… A trop jouer ils vont être rattrapés par leurs émotions et lorsque les sentiments viennent se mêler… cela change du tout au tout… ! Ces simples mots prennent tout leur sens et sont parfaits pour résumer cette histoire…

La seule chose qui m’a manqué durant cette lecture et que j’aurai aimé avoir, c’est connaitre le point de vue de Josh. C’est frustrant, c’est pourquoi j’aurais adoré que l’auteure partage la vision de son héros… Mais hormis cela, je n’ai rien d’autre à redire, c’est parfait ! Il m’a été impossible de lâcher cette histoire tellement j’ai été envoutée par les personnages, l’ambiance et les sentiments de haine et d’amour qu’on y trouve. Sally Thorne a une plume très prometteuse et, avec ce premier roman je suis littéralement conquise. J’ai hâte de découvrir d’autre livre de cette auteure… En tout cas, MERCI pour ce beau moment de lecture… 😀

-Coup de cœur-

Note 5 LOGO LES TENTATRICES Service Presse - Fond Blanc - lectrice noire Version 2

~ Je remercie Harlequin France pour ce Service Presse ~

Depuis la sortie en grand format, ce roman m’a été plusieurs fois recommandé. Je n’étais pas emballée par le spitch mais profitant de sa sortie en format poche, je me suis dit qu’il était temps de me lancer !

Malheureusement, je ressors de ma lecture assez mitigée..

Pour commencer, j’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire. J’ai même dû le mettre de côté pour me plonger dans un autre roman afin d’y revenir plus tard, en espérant mieux accroché.

Et même là, une fois repris, j’ai trainé durant une semaine le livre, chose qui m’arrive que très rarement.

Je ne saurais pas tellement expliquer ce qui m’a dérangé.. Quand je vois le nombre de bons commentaires, j’ai l’impression de ne pas avoir lu le même livre…

Me concernant, j’ai trouvé beaucoup de longueurs et de répétitions qui ont cassé mon rythme de lecture.

Pour autant, j’ai beaucoup aimé les personnages. J’ai adoré leurs joutes verbales et leurs Jeux qui m’ont fait sourire voire rires dans certains passages.. Le personnage de Joshua m’a assez intrigué, il se dévoile peu à peu et m’a beaucoup touché sur la fin du roman.

Mais… La relation entre Lucy et lui ne m’a pas touché. Moi qui aime bien quand les relations prennent le temps de s’installer.. Je dois dire que j’ai été servi avec « Meilleurs ennemis » où l’on doit attendre vraiment longtemps avant que tout se concrétise.. !

Bref, une lecture en demi teinte mais que je recommande tout de même.. Car les personnages valent le détour ! Je suis sûre que beaucoup aimeront cette petite romance sans prise de tête ! Personnellement, je suis passée à côté.

–> Retrouvez ce livre sur Amazon, sous différents formats :

broché :format broché - Meilleurs ennemis.png       > numérique : format numérique - Meilleurs ennemis.png  > Poche :meilleurs ennemis poche

 

Vous avez reçu un message – Jena Rose

Résumé - Vous avez reçu un message - Jena Rose.png

Hachette Black Moon (28 octobre 2016) – Format numérique, environ 515 pages.

avis-de-jenni-les-tentatrices

Je remercie les éditions Hachette, Black Moon via la plateforme NetGalley pour ce service presse. J’ai découvert la plume de Jena Rose et j’en reste impressionnée et totalement sous le charme. « Vous avez reçu un message » a été pour ma part une lecture déroutante en tout point !

En couple depuis quatre ans avec Paul, Kate file le parfait amour. Elle occupe une place de chroniqueuse dans un journal dédié aux femmes, dans lequel elle tient un blog culinaire. C’est d’ailleurs une de ses petites réussites car beaucoup la suivent.

Un jour sa rédactrice en chef Elyane, lui annonce qu’au vu du succès de ses chroniques, elle attend de Kate qu’elle développe pour les femmes un autre « appétit » … Dorénavant, une fois par mois elle devra écrire une histoire érotique ou un témoignage sur une passion dévorante. Du croustillant, de la flamme, de la sensualité pour non seulement que les lectrices s’accrochent à leur culotte mais aussi dans le but de les faire rêver…

Pour l’aider à trouver l’inspiration, elle s’inscrit sur un site de rencontre où elle devra se mettre en situation… C’est là qu’un message d’un dénommé « inconnu » va venir bouleverser sa vie de bien des manières…

Elle était loin de se douter que sous le pseudonyme de l’inconnu, s’y cache un fantasme virtuel qui tyrannise ses pensées… Gabriel… Elle ne veut pas de lui et souhaite avant tout se libérer de ce saccage émotionnel qui la hante de nouveau et qui l’empêche d’être elle. Il veut jouer et elle devrait être insensible, renier ses souvenirs qui lui laissent un goût âpre dans la bouche mais il lui est impossible de lui résister… Elle n’a jamais été capable de refuser l’un de ses jeux. Pourtant cette fois, une importante décision s’impose à elle. Devra-t-elle tout remettre en question sous prétexte qu’un inconnu la fasse fantasmer sur un passé qui l’a détruite qui plus est … ?

Mon Dieu… ce livre est un tremplin d’émotions tellement il est envoûtant ! Tout y est réunis… Avec de la joie. De la stupeur. Des émotions… « Vous avez reçu un message », va vous entrainer dans une intrigue de dingue !!! On ne sait pas où est-ce que l’auteure cherche à nous entraîner mais on y fonce les yeux grands ouverts ! Le cerveau en ébullition, on ne cesse de s’interroger sur le déroulement et sur ce qui attend les personnages pour la suite. Les bouleversements surviennent sans que nous les voyions venir et le mystère qui rôde ne fait que s’intensifier. Comme si cela n’était pas suffisant, à cela se rajoute un sacré jeu…mais aussi un très beau duel !

Comme vous l’avez compris, beaucoup de mystères et d’interrogations au fil des pages qui nous font enchaîner les lignes pour pouvoir tout élucider… Et là concernant les révélations… C’est l’explosion assurée car personnellement je n’ai rien vu venir !!!

Ce livre est une véritable pépite où vous trouverez des personnages tout simplement géniaux. J’ai adoré Kate même si j’avoue avoir eu du mal à la cerner à cause d’un comportement contradictoire… se montrant « sauvage » avec Gabe et « à la merci » de Paul. D’ailleurs au sujet de ce dernier tout est fait pour ne pas l’aimer… en particulier par la forte emprise qu’il a sur Kate. Il est représenté comme un homme « parfait » … du moins pour les parties de jambes en l’air avec sa douce et pour les cadeaux hors de prix qu’il lui fait… mais à la seconde d’après il devient aussitôt froid comme un iceberg, ignorant, absent, obsédé par son travail. Il la manipule à sa guise comme une marionnette. Alors que Gabe… c’est tout autre chose. Il est un magnétisme que l’on ne peut repousser. En plus de ça, il est frissonnant ! Brrrr !!! En dehors des personnages principaux, les secondaires ne sont pas mal non plus… Je suis fan de Lucy ! Elle est une amie vitaminée tout simplement excellente avec une langue bien pendue. Elle m’a fait rire comme pas possible par ses expressions et ses dires uniques et phénoménales !! 😀 (J’espère vraiment que l’auteure lui accordera le rôle principal dans un second tome… ?!?) ^^

Totalement enivrée par la passion dévorante des personnages, je n’ai pas vu l’épilogue arrivée… La dernière page a été tellement soudaine qu’elle m’a aussitôt laissée en manque avec qu’une envie : replonger dans cette histoire ! J’ai adoré les échanges de mails, ainsi que les flash-backs du passé.

Le coup de cœur s’est joué à un cheveux, puisque j’aurais aimé que l’héroïne ait plus de vie et de présence. Même si j’ai eu les réponses à mes interrogations, cependant il m’a manqué des détails pour pouvoir être pleinement satisfaite… Entre autres quelques infos sur la maman de Kate, qu’en est-il du père de Gabe, car on assiste à un échange brutal avec de lourdes révélations…

En tout cas Jena Rose a une plume addictive car elle m’a rendue complètement prisonnière de son récit en me coupant du monde extérieur dès la première page lue…

Un conseil : Foncez sans plus attendre, ce livre vaut le coup !-

Découvrez un extrait de ce livre, en cliquant ici

Note 4,5 LOGO LES TENTATRICES Service Presse - Fond Blanc - lectrice noire Version 2

Retrouvez ce livre sur Amazon, en format numérique : format numérique - vous avez reçu un message.png

 

Je déteste tellement t’aimer – Anna Premoli

je-deteste-tellement-t-aimer---457456-250-400
R2SUM2

Depuis sept ans qu’ils sont dans la même banque, Jennifer et Ian se détestent. Jusqu’au jour où ils sont obligés de travailler ensemble sur un projet important. Ian est le célibataire le plus en vue de Londres et, alors qu’ils sont au restaurant en train de parler boulot, ils sont épinglés par un paparazzi et leur photo se retrouve dans les journaux.

Jennifer est furieuse. Mais Ian constate que cette photo a découragé une horde d’insupportables prétendantes. Du coup, il propose un marché à sa collègue : il lui laisse carte blanche pour leur projet de travail si elle accepte de jouer le rôle de sa petite amie. Facile ? Le défi risque de se révéler nettement plus compliqué que prévu…

Avis Helle

« Vous avez envie de changement, mare de ses héroïnes qui n’ont aucune personnalité et qui vous donne des envies de meurtre. Ce roman est fait pour vous, quand nous avons ici une anti héros si je me réfère à la personnalité de toutes nos héroines de News et Young Adult. Celle ci est limite méprisable, à un vrai caractère de chien enragé mais engagé dans tout ce qu’elle fait.

Je déteste tellement t’aimer, est une romance, drôle, rafraîchissante et caustique, il se lit comme quand je mange une tablette de chocolat lol. Les répliques entre notre girl anti héros Jennifer et notre héros masculin dans toute sa splendeur arrogant, matcho et beau comme un dieu avec un regard bleu à vous mettre à terre Ian sont justes mémorables, un paquet de mouchoirs avec vous pour essuyer vos larmes de rire. Je me suis franchement  éclaté à lire ce roman.

L’écriture est fluide et les situations vraiment à mourir. Les personnages sont attachant, même si Jennifer n’est franchement pas aimable bourrer de préjugés sur les riches nobles, car oui Ian est un noble. Elle parle sans réfléchir et dit ce qu’elle pense ce qui est franchement rafraîchissent. Cette une femme pleine de spontanéité, avocate fiscaliste et qui va donc se retrouver  à travailler avec son ennemi juré depuis 7 ans, son cauchemar ambulant j’ai nommé donc Ian.

Ian, alalala Ian que dire lol ! Ce type est un pur cliché de tout ceux que certaines personne pense de la noblesse, rien qu’essayant de vous le décrire je rigole toute seule derrière mon écran c’est pour dire. En tout cas  le pauvre malgré son arrogance, il y’a des moments ou on a envie de prendre sa défense contre Jennifer. Faut dire qu’elle y va pas de main forte la fille, il est critiquer sur pratiquement tout et elle refuse d’avouer qu’elle est tombé amoureuse de lui, ahhhhhh déni quand tu nous tiens lol !!! Ian est traqué comme on va dire la famille royale d’Angleterre c’est un grand brun ténèbreux avec des yeux bleux qui mettraient à terre toute femme normalement constitué donc mais qui d’après son grand père doit se marier avec une autre sang bleu, Jennifer est donc out  mais qu’a cela ne tienne Ian la veut et Ian l’aura.

L’histoire en elle même manque d’originalité mais le reste est juste incroyablement bien fait, je vous conseille donc de lire ce livre très rafraîchissent. Ou on ne s’ennuie aucunement !!!!

4
A lire