Inspectrice Livia Lone, Tomes 1 et 2 : Barry Eisler

Ce diaporama nécessite JavaScript.

*Je remercie Amazon Publishing pour ce SP*

Avant de débuter mon avis, un petit reproche, il aurait été bien de préciser sur la couverture que c’était le tome 2 d’une série. Je l’ai su en cherchant le résumé pour poster ma lecture en cours sur Instagram et c’est un peu chiant, car il a fallu lire le tome 1 avant celui-ci, mais bon, je ne regrette pas, car ce fut un coup de cœur. Je verrai au fur et à mesure, mais à mon avis cet avis va regrouper les tomes 1 et 2.

Quand j’ai débuté le premier tome de Livia Lone, je m’attendais au thriller, on va dire « classique » avec une enquête policière plus ou moins banal, menée par une enquêtrice tout à fait ordinaire et tout le tintouin.

Grossière mais grossière erreur. Ce n’est pas qu’un simple thriller, ni même une enquête policière. Non-non, non ces 2 tomes de « L’inspectrice Livia Lone«  sont des ovnis, c’est beaucoup plus profond que ça. C’est une aventure dans l’horreur, le tome 1 m’a rendu malade tant ce fut effroyable, répugnant et épouvantable. Rien que d’y penser, j’ai encore envie de vomir, frapper et tuer.

C’était HORRIBLE.

Livia Lone n’est pas qu’une simple enquêtrice, c’est une survivante, une vraie force de la nature, une guerrière, une combattante hors pair, une amazone et qui cache un côté sombre qui m’a fait peur plus d’une fois * je ne vous dis pas le nombre de fois où j’ai eu envie de prier pour son âme. * je suis en admiration devant cette femme, qui après tout ce qu’elle a traversé, a eu la force de se relever et de poursuivre le but qu’elle s’est fixée. Retrouver sa sœur dans le tome 1, et par la suite, celle de retrouver toutes les personnes impliquées dans leur enlèvement dans le tome 2.

Des enquêtes et une intrigue policière qui ne vont pas nous laisser indemnes.

Sérieux, j’ai eu l’impression d’avoir laissé une partie de mon âme dans ces 2 romans. Dans le premier tome, nous ferons des allers-retours entre le passé et le présent pour comprendre qui est notre héroïne. D’ailleurs nous serons plus dans le passé que le présent et à force cela peut être un peu relou, car on aimerait aussi avancer dans le présent.

Cependant, c’est un premier tome qui nous sert de base et le passé de Livia est très important pour la suite de l’histoire. Dans le second tome, on sera uniquement dans le présent et nous ferons la rencontre de Dox, un agent très spécial dont Livia fera la connaissance et qui va l’aider à boucler cette enquête qui lui tien tant à cœur.

Dox est un personnage que vous allez adorer découvrir, très doué dans son job de mercenaire, c’est aussi un beau garçon, intelligent et avec beaucoup d’humour. En plus d’aider Livia dans sa recherche des criminelles de son passé, il fera aussi beaucoup de bien à la jeune femme. À son contact, nous allons découvrir une autre Livia, plus souriante, ouverte et qui va se laisser vivre. Des facettes que j’ai aimées voir sur notre héroïne qui mérite enfin d’avoir la paix.

Avec une écriture, fluide, captivante et addictive Barry Eisler nous plonge avec Brio dans un univers et un thème que j’ai trouvé très dur.

Malheureusement, ces 2 livre ne sont pas fait pour tout le monde, surtout le premier tome. Je dirai même que les âmes sensibles doivent s’en éloigner même si elles risquent de passer à côté de vraies pépites. Car malgré l’horreur et mes envies de meurtres, j’ai adoré ces 2 tomes et j’attends la suite avec impatience. Le travail psychologique effectué sur Livia est juste énorme et je ne vous parle même pas du reste.

Vous n’allez pas en sortir indemne, mais c’est un gros kiff.  

Note 5Coup de Coeur

logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2

Les Anges Gardiens – Kristina Ohlsson

Les Anges Gardiens de Kristina Ohlsson, publié aux Editions J’ai Lu, 539 pages, 2 juillet 2014

Comme d’habitude, je me suis fait avoir par le SP, c’était un troisième tome… mais comme pour la plupart des thrillers, ça n’a pas eu grande incidence : l’auteure a réussi le tour de force de me faire plonger dans son univers alors que je ne connaissais pas du tout les personnages. Je vous conseillerais donc de commencer par le premier tome… ou bien par celui-ci, qui est une tuerie !

Alors, de quoi ça parle… c’est toujours délicat d’expliquer ce genre de trame sans trop en dévoiler. Nous suivons l’histoire d’un capitaine de police, qui vient de perdre sa femme, et qui est appelé à la morgue pour un corps retrouvé dans les bois. Face au bout de femme encore intact, Alex n’a aucun doute. Il s’agit de Rebecca, une jeune femme qui a disparu des années plus tôt, et dont il était en charge de l’enquête. L’une de ses meilleures enquêtrices, Frederika, revient de congé maternité et décide de repasser l’enquête au peigne fin pour voir si quelque chose ne leur a pas échappé. Jusqu’à ce qu’elle tombe sur une preuve qui incrimine son mari… et qu’elle va décider de cacher.

J’ai adoré le récit à plusieurs voix.

En effet, il y a un flashback au début du roman mais nous ne savons pas de qui il vient, ensuite nous avons la trame « normale » avec l’enquête, et chaque chapitre est entrecoupé de passages du « futur », car quelqu’un de la brigade a merdé et a tué un des témoins pendant l’enquête. On cherche alors plus choses en parallèle : à qui appartient le flashback au début ? Qui a tué Rebecca ? Qui a tué le témoin, et quel témoin ? Frederika va-t-elle continuer à protéger son mari ? Est-il coupable ?

L’enquête est incroyablement bien menée.

De nombreux fils s’entremêlent : en effet, Rebecca serait proche d’un magnat de l’immobilier… qui aurait fait partie d’un groupe appréciant la littérature et les… snuff movies ? Mais ces snuff movies étaient-ils mis en scène ou étaient-ils réels ? Une fois le cadavre de Rebecca déterré, c’est un deuxième qui fait son apparition, puis un troisième… et on déterre alors un caveau. Qui est responsable de tous ces morts ? Une seule et unique personne ?

Les personnages de l’auteure sont vraiment très bien développés.

Je me suis prise d’affection pour chacun d’entre eux, avec leurs défauts et leurs qualités. En tant que grande romantique je n’a pu que succomber à l’amour d’Alex pour sa femme défunte.

J’ai trouvé sa plume aiguisée, sa trame époustouflante. Seul petit bémol : une légère déception sur la fin, que j’aurais aimé plus tordue au vu de la trame servie durant tout le roman.

J’ai surtout adoré car à chaque chapitre on change de coupable. « Non, c’est lui ! Non, lui ! » Et pourtant, tout reste absolument cohérent. Je dois même avouer qu’après avoir terminé le roman j’ai encore eu quelques nœuds au cerveau et j’adore les romans qui me challengent.

En bref, une superbe découverte.

Je réitérerai avec cette auteure, qui a vraiment un chouette coup de plume pour le thriller. Je n’ai pas réussi à lâcher le roman !

 

Merci aux Editions J’ai Lu pour ce service presse ! ♥

    

 

Vous pouvez retrouver ce roman au format ebook ou à petit prix en poche, cliquez sur les images !

Le couple d’à côté — Shari Lapena

Le couple d’à côté, Shari Lapena, Pocket Editions, Version numérique & poche, 21 septembre 2017

Plus personne ne tarit d’éloges sur Shari Lapena. Je n’avais qu’une hâte, me plonger dans cette histoire haletante… alors certes, le résumé m’a laissée un peu de marbre au début. Mais dès que j’ai parcouru la première page, j’ai compris que ce texte saurait m’emmener où il le voulait…

Nous faisons la rencontre d’un couple venant tout juste d’avoir un bébé. Anne et Marco ont du mal à trouver leurs marques avec cette nouvelle parentalité qui leur est tombée dessus sans prévenir. L’amour n’est plus vraiment au rendez-vous, et Anne est très réticente à l’idée d’aller dîner chez ses voisins, encore engluée dans un baby blues qui ne la quitte plus. Marco la convainc toutefois de la suivre, de venir passer une soirée « comme avant ».

J’ai trouvé les sentiments des personnages extrêmement bien retranscrits.

J’ai adoré découvrir ce couple dont l’amour s’est étiolé au fil des semaines, et surtout, l’auteure a su me happer dès la première seconde. Qui a fait le coup ? La voisine, qui semble draguer Marco durant le dîner ? Anna, qui, saoule, ne se rappelle pas de la soirée ? Cora, leur enfant, est-elle seulement toujours en vie ?

De nombreux rebondissements bien trouvés viennent dynamiser le texte.

Des mensonges, des trahisons, des personnages qui appairassent, d’autres qui restent en retrait, en filigrane. J’ai aimé les flics qui ne lâchaient rien, et qui pour une fois avaient une part importante de l’intrigue sans éclipser les autres personnages. La plume de l’auteure est belle, douce, fluide, et je me suis laissée porter par les pages sans voir le temps passer.

Mais alors pourquoi avoir mis une note aussi basse ?

J’ai trouvé la fin légèrement décevante. Le dernier tiers traîne en longueur, les pensées sont ressassées, il y a énormément de nouveaux indices mais l’histoire semble piétiner un peu. Franchement, le lire en poche sur la plage est un petit plaisir que je conseille à tout le monde. Ne vous attendez pas à avoir un coup de cœur, mais certains plotwists sont bien pensés, les personnages sont attachants, et bon sang, on a quand même envie de savoir la fin…

Vous pouvez commander ce livre sur Amazon au format numérique, ou à tout petit prix en format poche ! Cliquez sur l’image qui vous intéresse…

La Chambre des Murmures — Dean Koontz

La Chambre des Murmures, Dean Koontz, Editions l’Archipel, février 2019, format broché et numérique

Je me suis plongée dans La Chambre des Murmures de Dean Koontz avec un peu de circonspection mais aussi beaucoup de curiosité. C’est en ouvrant le livre que j’ai réalisé qu’il s’agissait d’un tome deux… et Dean Koontz réalise la prouesse : ça ne m’a pas dérangé. Il explique très bien le résumé du premier tome, et j’ai été emportée par sa plume.

Mais alors, de quoi ça parle ? Ce roman tire un peu sur la science-fiction, et j’ai adoré ! En plus je suis une grande fane secrète des complots… et tout est réuni pour faire un cocktail explosif ! Sa plume, sans fioriture, est aidée par des chapitres très courts qui rythment la lecture.

Action, émotions, psychologie, théories… oui, c’est un très bon roman !

Je n’ai néanmoins pas eu un coup de cœur. L’intrigue est certes bien menée mais ne nous permet pas de fomenter des théories de notre côté. L’auteur nous prend par la main et nous emmène dans son monde, sans nous laisser le temps de respirer (ce qui, quelque part, est un bon point).

J’ai trouvé les personnages très humains et très touchants : Jane, qui a perdu son mari, est empreinte de tristesse mais reste un personnage fort, féminin mais caractériel, avec une intelligence rare que j’ai adoré. Les personnages masculins sont tous aussi hauts en couleurs, dont Luther, un « petit » shérif qui viendra prêter main forte à Jane.

En résumé, une très bonne lecture, mais je n’avais pas peur d’être déçue avec Dean Koontz ! Il reste un maître du thriller, qui ne déroge pas à la règle, une fois de plus. Je ne vais pas trop m’étendre sur la trame, de peur de trop vous spoiler… Mais si vous avez envie de lire un bon page turner, n’hésitez plus !

Je tiens à remercier tout particulièrement les Editions l’Archipel pour ce service presse qui m’a fait voyager l’espace de quelques heures.

Retrouvez-le sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (poche ou numérique).

Complot — Nicolas Beuglet

Complot, Nicolas Beuglet ~ XO Editions, 16 mai 2018 ~ 496 pages ~ Format numérique et broché

 

Complot de Nicolas Beuglet est le genre de livre qui ne vous laisse pas de marbre. Que vous aimiez ou non, tout dans ce thriller suscite les émotions. Grande fane de son premier opus, « Le Cri » devenu best-seller et plébiscité comme « nouvelle voix du polar », c’est avec beaucoup d’impatience et d’hésitation aussi, que je me suis lancée dans la lecture de ce roman qui a pris trois ans d’écriture à son auteur. Pour au final…

Me prendre une claque monumentale !

Il prend un malin plaisir à prendre parti dans la lutte devenue quotidienne du sexisme, et c’est avec beaucoup d’étonnement que j’ai fait ce constat : Le Complot est féministe. Oui ! Un thriller de la même veine que Da Vinci Code – encore que la plume est bien différente – qui nous emmène loin sur les traces de l’Histoire, dans les racines même du « patriarcat ». Alors ça a l’air pompeux dit comme ça, mais rassurez-vous, Beuglet fait bien son travail. Je m’explique…

Nous retrouvons Sarah Geringen (qui n’est pas sans nous rappeler l’héroïne de la très bonne série The Killing) pour résoudre une enquête plus qu’étrange : la Première Ministre de Norvège est assassinée dans sa maison. Qui a fait le coup ? Pourquoi ? Sans aller trop loin dans le dévoilement de l’intrigue, Sarah se met à suivre les traces d’une sorte de secte, démêlant les différentes lectures de la Bible.

Ce livre nous fait voyager, non seulement dans le temps mais aussi autour du monde. C’est une habitude que Beuglet avait déjà avec le Cri qui se déroule lui aussi dans différents pays. Complot est un récit haletant, qui ne se pose pas une seule seconde et ne nous laisse pas reprendre notre souffle :

entre révélations extrêmement bien documentées, scènes d’action sous adrénaline et sans oublier scènes de romance bien amenées au fil du récit… C’est simple, je n’ai pas décroché.

Petite mention au couple qui se développe entre le « tome un » et le « tome deux » (même s’ils peuvent être lus séparément) et que je trouve super attachant. Ajouter un peu de romance au milieu du scénario d’enquête est une véritable valeur ajoutée à mon sens : elle donne envie de connaître les personnages et surtout, de les voir survivre. Car oui, tous les personnages risquent leur peau dans ce bouquin !

Mais il y a toujours un mais… Ce livre est tellement culotté qu’il en devient presque parfois « trop ». Alors certes, j’ai totalement accroché, et ce discours « novateur » m’a séduite, mais on sent la volonté de l’auteur derrière certains ressorts scénaristiques qui peuvent parfois lui nuire. Sa plume, bien plus ciselée sur son premier livre, est devenue un peu plus « facile », avec un vocabulaire moins soutenu et une recherche moins présente. Pour autant, quand on voit le travail réalisé sur les informations qu’il véhicule dans son livre… Je ne lui en veux pas.

Alors voilà : pour entrer dans ce livre il faut prendre une grande inspiration et laisser de côté tout ce que l’on croit savoir. De manière étonnante, je pense qu’il s’agit d’un livre particulièrement difficile à lire pour les hommes… Pourquoi… ? Je vous laisse le découvrir !

 

                                                     

 

Retrouvez-le sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (broché ou numérique).

 

                                                  

La Vérité sur l’Affaire Harry Québert — Joël Dicker

 

La Vérité sur l’Affaire Harru Québert, Joël Dicker
~ Sonatine, 28 mai 2014 ~ 700 pages ~ Format numérique et broché

Pourquoi revenir sur un livre sorti il y a six ans, ayant déjà fait grand bruit ? Mais parce que la série débarque bientôt, avec Patrick Dempsey lui-même comme personnage principal !

Et que si vous ne l’avez pas encore lu, il faut absolument vous jeter dessus…

Joël Dicker a toute mon admiration pour sa plume. Douce, poétique et pourtant poignante, tout ce qu’il écrit se boit comme du petit lait, comme si j’étais incapable de me détacher de l’histoire. Et pourtant, celle-ci peut être inintéressante. Ce n’est clairement pas le cas ici, mais Dicker me raconterait la pluie qui tombe sur dix pages que je ne m’en lasserais pas.

Alors, de quoi parle ce bouquin ? Marcus Goldman, écrivain en panne d’inspiration, décide de rendre visite à son maître d’écriture, Harry, un grand écrivain américain. Sauf que tout s’effondre lorsqu’il se retrouve accusé d’avoir assassiné, quarante ans plus tôt, sa jeune maîtresse de 15 ans. Persuadé de l’innocence de son ami, Marcus va tout tenter pour trouver la clef du mystère… et peut-être écrire son prochain best-seller ?

Nous découvrons sous la plume caractérielle de Dicker des personnages haut en couleur et des sentiments que nous avons tous déjà éprouvés : l’amour, d’abord, de jeunesse, qui transcende tout. Mais aussi la volonté de réussir, de faire plaisir à son entourage, d’être digne de leur attention. Au travers de relations tortueuses et complexes, Dicker développe une foule de personnages et d’émotions qui seraient intéressants à découvrir avant de visionner la série, car comme dit précédemment, c’est véritablement la plume de l’auteur qui va vous séduire.

Ce qui m’a – de nouveau – plu dans ce récit c’est la manière dont s’enchâssent les différentes voix du récit. Vous serez tantôt plongés dans le passé, tantôt dans le présent, vous allez voguer de manuscrits en manuscrits et le côté « inception » d’un protagoniste auteur écrivant un livre qu’on lit… J’ai beaucoup aimé cette métaphore ! Les plus sensibles au monde du livre y trouveront aussi quelques clins d’oeil intéressants par rapport au monde de l’édition et de l’écriture.

Ce qui m’a aussi transportée, c’est le côté pas du tout manichéen des personnages. Ils ont tous des défauts, des qualités, ce qui permet de s’y attacher mais aussi de s’impliquer émotionnellement auprès d’eux. Ils ont tous l’air définitivement humains.

Enfin, et même si je classe ce livre dans un thriller/policier – car il s’agit pour moi d’un véritable page-turner qui donne des frissons mais pas forcément de peur, et qui suit une enquête aux nombreux rebondissements, j’ai beaucoup aimé le côté « récit de vie ». Ce livre n’est véritablement pas commun et arbore une double-casquette qui m’a séduite.

Ne vous attendez pas à la fin la plus surprenante au monde ; il y a certes quelques plotwists, mais ce n’est pas le cœur de l’histoire. L’idée, ici, est de parler d’amour, et de tous les amours qui existent : d’un homme âgé pour une jeune femme, d’un disciple pour son maître, d’une femme pour un homme et jusqu’où elle est prête à aller pour lui.

Et ce livre parle de mouettes, aussi.

La Vérité sur l’Affaire Harry Québert a reçu le grand prix du roman de l’Académie française et le prix Goncourt des lycéens. Nominé à de nombreux autres prix, il vend 1,5 millions d’exemplaires en France.

Lisez ce livre. Vraiment.

Retrouvez-le sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (broché ou numérique).
Format poche disponible à petit prix !

                                                   

Véline, Tome 2, Sexe, crime et paranoïa – Avril Sinner

Image résumé
Editions BMR (Mars 2018) Environ 383 pages – Format numérique

Avis de Valou

Je remercie les éditions BMR pour ce service presse

Ah Véline!!! Celle qui ne tombe pas amoureuse de ce personnage, qu’elle se prononce maintenant ou se taise à jamais!!! Mais ce mec quoi!!!!Irrévérencieux à souhait, mais tellement craquant! Le duo Avril Sinner/Véline fait encore une fois des merveilles avec ce second opus!

On retrouve donc notre lieutenant préféré pour une nouvelle enquête à la Crim’. Cette fois-ci, voilà que le beau gosse se retrouve infiltré dans un lycée, en tant que CPE! Non vous ne rêvez pas! Avril Sinner n’aurait pas pu trouver mieux! Les échanges de Véline avec les lycéens sont absolument géniaux! J’adore sa façon de leur parler… Des meurtres de plus en plus sordides ont lieu dans le lycée en question. Véline enquête et se retrouve au milieu de lycéens, tantôt gothiques, tantôt frimeurs ou encore manipulateurs. Il y a de quoi faire!

Pas facile de produire un second roman, aussi bon que le premier, avec un personnage aussi charismatique. Et pourtant Avril Sinner a totalement réussi son pari! Tout y est: l’enquête est rudement bien menée, le suspens tient la route. Jusqu’aux derniers chapitres, on se demande qui est le coupable. 

Mila est toujours capitaine de l’équipe. Sa relation avec Véline est toujours aussi tendancieuse, d’autant que la jeune femme est sur le point de se marier quelques jours après le début de cette seconde affaire. Entre eux les étincelles jaillissent, c’est chaud, très chaud. Et que fait Véline lorsqu’il assiste à un mariage à votre avis? Ensemble ils sont torrides tout simplement, Véline a un don pour aguicher Mila qui est irrésistible! Mais pas question de sentiments pour notre flic préféré, juste du plaisir…

Une plongée dans l’univers lycéen, un détour dans les Catacombes, quelques arrêts dans le lit de Véline ( sous le regard consterné de Jean-Claude le chat): voilà les ingrédients qui nous donne un « livre-cookie« . Je m’explique: ce roman est comme un cookie: vous le mangez, c’est un ravissement pour vos papilles, ça croustille et c’est moelleux à la fois. Mais il se mange (se lit) toujours trop vite! Et bien pour ce deuxième tome c’est exactement pareil. J’étais déçue de devoir à nouveau quitter Véline qui sait autant nous charmer que nous faire rigoler!! Je réitère ici, comme pour mon premier avis: à quand une série sur Netflix? Ce personnage que tu tiens là, Avril, c’est de la bombe! Rien que pour cela je lui donne une mention spéciale et un coup de cœur! Vivement le tome 3 🙂

Coup de Coeur

Note 5

Cliquez sur l’image ci-dessous pour télécharger la version numérique

Couv num

 

Criminals, Tome 2 : Criminals Dark – Amhellie

criminals-tome-2
Criminals, tome 2 : Criminals Dark – Amheliie ~ VRS & Co (Février 2017) ~ Env. 277 pages ~ Format numérique ~ Format broché

 avis-de-helle-les-tentatrices

*Je remercie Amhellie pour cet incroyable Sp*

Dire que je me suis régalée n’est pas assez pour décrire mon ressenti envers cette Suite que je trouve juste Stupéfiante.

Criminals Dark est tout bonnement extraordinaire, c’est une lecture qu’on dévore sans voir le temps passer.

On est complètement pris par l’histoire et par son intrigue, tous les éléments sont extrêmement bien dosé et Nous font vivre un moment fantastique.

Les personnages sont toujours aussi magistraux, ils ont gardé leur sale caractère, leur humour, leur complicité, leur force. Dans cette Suite on découvre aussi leur fragilité, leurs moments de faiblesse qui ceux qui les rends très humain à mes yeux.

Les deux m’ont surpris et m’ont touché Mais Red encore plus, il m’a carrément bouleversé. Il aime Tempérance et il est prêt à tout accepter et à l’accompagner sur une décision qui pourrait les détruire tous les deux mais par amour il fait preuve de compréhension.

Je suis tombée raide dingue amoureuse de lui sur ce Tome Mais comme j’adore Tempérance même si elle m’a un peu énervée je le lui laisse. De toute façon j’aurai pas la force de vivre avec un Mec comme Red 😂.

Une Suite Vraiment succulente l’intrigue policière est très bien menée et Nous tiens en haleine tout le long de ce Tome.

On est frustré, démuni, on a peur mais on garde espoir. Nos nerfs sont mis à rude épreuve Mais on apprécie le voyage.

Encore Mieux que le premier Ahmeliie Nous Fait vivre une histoire haletante, addictive, captivante et passionnante.

Je n’ai qu’une envie poursuivre encore l’aventure avec tout ce beau monde.

Une mention spéciale aux frères de Tempérance et plus particulièrement Tyler. J’ai plus qu’adoré.

coup - de - coeur

Note 5

Retrouvez ce livre sur Amazon en cliquant sur les couvertures du format qui vous intéresse (format broché ou format numérique)

criminals-dark-book CRIMINALS DARK EPUB.png

Criminals, tome 1 : Criminals Red – Amheliie

Criminals Red - Amheliie RESUME.jpg

~ Auto-Edition ~ Environ 319 pages ~

avis-helle1

 J’en avais un peu marre de la romance du coup ce livre est tombé à pic et mon Dieu j’ai adoré. Encore une fois l’écriture d’Amheliie m’a transporté et j’ai passé un très bon moment de lecture.

Marina vous ayant fait un brief de l’histoire je vais passer dessus pour vous parler de mon ressenti sur les héros. En un mot ADORATION, je suis in love des deux que ça soit Red ou Tempérance je suis amoureuse, de leurs personnalités, de leurs sales caractères et de leurs joutes verbales.

Pour info j’étais en manque à l’instant même ou j’ai fini le bouquin, j’ai tellement ris que j’ai fais ma séance d’abdos pour au moins 1 semaine. Le tout en comptant les points car j’avais l’impression d’être dans un match de tennis ou un combat entre Alphas une pure tuerie.

Ce que j’ai aussi aimé c’est l’intrique policière, je trouve qu’Ahmélie s’en est sortie avec BRIO, elle a bien su doser les deux parties ce qui fait que jusqu’a la fin on est scotché tant au niveau de l’histoire entre Tempérance et Red qu’au niveau thriller avec notre tueur en série.

Le seul bémol que je trouve à ce livre et qui fait que ce n’est pas un coup de coeur c’est que pour une fois alors que l’histoire est vue du côté de Red j’aurai adoré avoir celle de Tempérance. En général, je m’en fiche un peu de la fille mais la j’ai eu un coup de coeur pour cette jeune femme qui essaye de trouver sa place dans un monde d’hommes et qui en plus se trouve avec un co-équipié qui ferait fuir n’importe qui.

Mais Voila Red sous ses airs de personnes insolente est une personne qui ne demande qu’à être aimé et a qui on doit montrer comment aimé.

J’ai passé un très bon moment, une romance sexy, piquante avec son lot d’actions. J’estime que cette histoire mérite un second Tome, surtout avec cette fin. Ahm tu ne peux pas nous laisser comme ça, hein Smileys praying-emoticon-368 stpppppp Smileys praying-emoticon-368Smileys praying-emoticon-368Smileys praying-emoticon-368

4,5

A lire

 

 

 

Avis Marina

Qu’ils soient vampires (Slaves) , bikers (Blood of Silence) ou hommes d’affaires (Dangerous Heartbeat), les héros d’Amhellie sont toujours des connards comme je les aime… Ne serait-ce que pour cela, j’étais hyper contente qu’elle nous confie cette romance policière en service presse !

Red Calvagh est un SEAL réserviste en poste au FBI. Si cette mutation en milieu civil était « tolérable » tant que celui qui a assuré sa formation policière était son partenaire, cela n’est plus le cas depuis que ce dernier a pris sa retraite. Red se fait chier… Ce mec, accro à l’adrénaline et allergique aux règles, s’ennuie et aimerait réintégrer l’armée. Et quand son boss le convoque, il croit que ce moment là est enfin arrivé !

Il ne s’attend pas à ce qu’on lui colle une minette dans les pattes ! Tempérance Silver, fraîchement diplômée, va devenir sa nouvelle coéquipière. On lui confie la mission de lui faire découvrir les « réalités du terrain »… Non seulement il n’a pas la patience pour faire du « baby sitting » pour cette gamine de 12 ans sa cadette, mais cette dernière se révèle être aussi imbuvable que sexy !

Absolument pas impressionnée par le mauvais caractère de Red, Tempérance a « des couilles » et du répondant. Si l’antipathie, qu’ils ont l’un pour l’autre, fait qu’ils s’entendent comme chiens et chats, ce n’est pas la seule raison qui rend leur relation électrique…. L’attirance physique qu’ils ressentent fait des étincelles, rendant leur collaboration encore plus difficile.

Quand une affaire de Serial Killer leur ait confié, il faut qu’ils trouvent une manière de collaborer efficacement….

Peut-être que céder à cette tension sexuelle leur permettra de résoudre ce problème ?

J’ai adoré les personnalités des héros. Même si (l’histoire étant le point de vue de Red) on en sait peu sur les pensées et ressentis de Tempérance, on parvient à la cerner grâce à des joutes verbales géniales.

Si je connais la plume de l’auteur pour les romances, j’ai été agréablement surprise de découvrir le talent de Amheliie en terme d’intrigue policière. Elle est bien menée et on avance dans l’enquête au même rythme des héros. Le suspense n’est pas « haletant » comme dans un thriller, mais on ne soupçonne pas un coupable dès le début de l’histoire (le genre de truc qui me donne envie de refermer le livre avant la fin).

Je regrette quand même de ne pas avoir assez « vibré ». Il m’a peut être manquée la « voix » de l’héroïne pour ça… Ou alors, l’évolution des sentiments du héros a été trop brutale (ou trop subtile pour que je la saisisse)… Si j’ai adoré les explications qui nous aident à comprendre l’enquête, la qualité du côté « romance policière », je pense que cela a été au détriment de la partie « romance » que Amheliie maîtrise tellement bien dans ces autres romans…

J’ai lu ce livre d’une traite et j’ai vraiment passé un super bon moment… Mais il m’a manqué un « tout petit truc » pour que cela fasse un grand « boum » dans mon cœur…

Note 3,5

Logo Tentatrice sp 1