Du mauvais côté de la loi – Olivia Rigal

Du mauvais côté de la loi – Olivia Rigal – Editions Montlake Romance – Version NumériqueVersion Broché – Sortie le 16/10/2018

Je remercie les Editions Montlake Romance et NetGalley pour ce Service de Presse.

Du mauvais côté de la loi est une romantique suspense qui fait la part belle à l’intrigue plus qu’a l’amour. C’est par un pur hasard qu’on m’a proposé ce livre et bien je n’ai pas été déçue.

Émily Wilson se retrouve obligée d’arrêter ses brillantes études de droit à l’université de New York car elles n’ont pas été payées. Elle se rend compte que sa belle mère a dilapidé tout l’héritage de son père, mais elle compte bien comprendre comment. Elle n’a pas le choix, elle doit trouver un travail pour subvenir à ses besoins, et ceux de sa famille : son demi-frère Francis et la fameuse belle-mère. Les mauvaises nouvelles s’accumulent tout comme les factures. Elle obtient un emploi d’assistante auprès du beau Gabriel Cooper, devenu depuis peu, le procureur en charge de la section antidrogue. Son frère, parti en tournée musicale comme jeune artiste prometteur, se voit inculper de détention de drogues. Elle se trouve en plein conflit d’intérêt, elle veut à tout prix sauver son frère qu’elle sait innocent…

Comment l’aider sans argent ? Être prise au sérieux par son patron ? Pourra-t-elle garder son job?

C’est le combat d’une lionne prise entre la raison, la justice et ses sentiments …

Lequel doit-elle privilégier ?

 

J’ai été vraiment touchée par la situation et le destin d’Emily, son courage. Elle force le respect car elle porte tout sur ses épaules et essaie d’avancer coûte que coûte. Néanmoins son personnage est également tout en finesse, elle laisse petit à petit entrevoir ses fêlures, ses angoisses, ses peurs. J’ai eu plus de mal à comprendre son tolérance, gentillesse vis à vis de l’horrible belle-mère. Gabriel est le symbole de la droiture, il aime la justice et son travail avant tout. Pourtant, il ne restera pas insensible aux charmes de la brillante étudiante en droit. Elle ne joue pas du tout de ses atouts et séduit naturellement, par sa beauté et son intelligence.

C’est une tension sexuelle qui monte en douceur, discrètement en adéquation complète avec leur situation délicate.

L’auteur nous livre une partie des dessous et des enjeux politiques des postes à pouvoirs dans le système juridique américain. Elle traite avec justesse de la corruption, de la manipulation des personnes avec de l’influence et de l’argent mais également du problème de l’innocence d’un accusé lorsque l’avocat ne fait pas son travail.

On ressent parfaitement tout le déchirement de Gabriel, qui est complètement coincé entre son devoir, son rôle et ses sentiments. Pour elle comme pour lui, la situation les dépasse.

Ce fut une lecture très agréable qui m’a changé de mes habitudes, et ce fut un bol d’air frais. En effet, la romance passe au second plan par rapport à l’intrigue, et à l’enquête mais ce qui est complètement justifié par rapport à l’histoire. Mais j’avoue que cela m’a manqué un petit peu …

Si vous avez envie d’un livre recoupant, manipulation, jalousie, complot avec une dose d’amour, vous pouvez vous lancer dans Le mauvais côté de la loi.



Vous pouvez commander ce livre sur Amazon en cliquant sur la couverture qui vous convient :

 

 

Les Tornades d’Acier, tome 5 : Chaud bouillant – Olivia Rigal

Les Tornades d'Acier - 5 - Chaud bouillant - Olivia Rigal RESUME.png

~ Edition Lady O Publishing (août 2016) ~ 120 pages ~

Avis Marina

Après une absence de presque deux ans, la série Les Tornades d’acier de Olivia Rigal est de retour… Et bien que Chaud Bouillant, le tome 5 de cette saga, ne concerne pas les personnages que j’espérais, c’est avec plaisir que je les retrouve.

Everest est policier. Il était dans une Unité spéciale mais étant le fils du président des Tornades d’acier, il a été rétrogradé en simple flic lorsque le club de bikers a été soupçonné de la fausse mort de David.

Everest veut tout… Rester dans la police, rester chez les Tornades d’acier, rester dominant au sec-club de ces derniers…et rester libre de coucher avec qui il veut…

Jusqu’à ce qu’une nouvelle drogue fasse des ravages dans la ville. Réputée pour rendre les balades à moto paradisiaques, la communauté se retrouve avec beaucoup de motards morts…

Les Tornades d’acier de Amicale Pression parviennent à emprisonner l’un des maillons de la chaîne… Une mule du nom de Kristal…

Douce et voluptueuse, la jeune femme tourne la tête au biker… Au point de lui donner envie de ne vouloir plus qu’elle…

Comme pour tous les volumes de cette saga, j’ai passé un bon moment de lecture… Mais j’avoue que je suis un peu déçue par ce que l’auteur a fait de Everest.

Ce héros est présent depuis le début de la série, et je m’attendais à autre chose de cet homme tellement froid qu’il a été affublé du nom d’une montagne… Or, il se comporte comme une guimauve au contact de Kristal…

Pour ce qui est de l’héroïne, impossible pour moi d’accrocher… Elle est beaucoup trop naïve (pour ne pas dire idiote) pour que je parvienne à m’identifier à elle…

Je reste donc sur ma faim, alors que je pensais que la longue pause, entre mes 4 premiers volumes et celui ci, avait été mise à profit pour construire une histoire plus consistante…

Cela n’enlève en rien mon intérêt pour Les Tornades d’acier, et je serais quand même au rendez-vous pour lire les histoires qu’Olivia Rigal nous offrira sur les autres personnages.

Note 3

Les Tornades d’Acier, tome 4 : A chaud – Olivia Rigal

Les Tornades d'Acier - 4 - A chaud - Olivia Rigal RESUME.png

~ Edition Lady O Publishing (décembre 2014) ~ 156 pages ~ 

Avis Marina

A chaud est le quatrième tome de la série Les Tornades d’acier, mais celui-ci ne reprend pas la même histoire comme les trois premiers. Olivia Rigal nous propose une suite avec d’autres personnages.

David a réintégré la police et va épouser Mimi. Brian est toujours le vice-président des Tornades d’acier et Lisa continue sa carrière d’avocate.

Voilà des années que Slider est infiltré dans le club de bikers des Knight, il en est même le vice-président…. et il se sent plus proche de ses frères que de ses collègues policiers… Il sait qu’il va falloir qu’il abandonne sa couverture, mais ce qui était un rôle dans une mission est devenu sa vraie vie…

C’est d’ailleurs à cause de cet avenir incertain qu’il n’a jamais répondu aux avances de Sally… Alors qu’il crève d’envie de la faire sienne depuis deux ans.

D’ailleurs, cette dernière a obtenu son diplôme… N’ayant plus à financer ses études, elle a déjà trouvé un travail administratif au sein de Amicale Pression, l’agence de détective des Tornades… Une bonne chose qu’elle ait trouvé un autre emploi, puisque le club va fermer, suite à l’emprisonnement des White Wizards, qui en étaient propriétaires…. Slider n’aura plus à souffrir de la voir se déshabiller devant d’autres hommes…

Mais il est temps pour lui de se décider… Aussi bien pour Sally que pour son avenir professionnel… Le destin va l’obliger à le faire plus tôt que prévu lors du mariage de David et Mimi… Une immense fête qui parvient à rassembler des membres de la police ainsi que des deux clubs rivaux : Les Tornades d’acier et les Knight…

C’est à la dernière page que je me suis souvenue de la frustration que j’avais ressenti dix-mois plus tôt !!!

L’histoire de Slider et Sally m’avait beaucoup plu, mais j’avais surtout été curieuse d’en savoir plus sur Julyia (la fille du président des Tornades) et Prince (un membre des Knight)… Et j’étais impatiente d’avoir la suite de cette série pour les retrouver….

Apparemment, ça ne sera pas pour tout de suite, puisque le 5ème tome est dédié à Everest…. J’espère donc que Olivia Rigal nous prépare déjà une suite !

Note 3,5

Les Tornades d’Acier, tome 3 : Fusion froide – Olivia Rigal

Les Tornades d'Acier - 3 - Fusion froide - Olivia Rigal RESUME.png

~ Edition Lady O Publishing (septembre 2014) ~ 185 pages ~

Avis Marina

Je continue avec grand plaisir ma relecture de la série Les Tornades d’acier de Olivia Rigal. Après avoir donné la parole à Lisa dans le premier tome et à Brian dans le second, c’est David qui sera la voix dans Fusion Froide.

On apprend dans le deuxième volume que la mort de David était une mise en scène de la police pour l’exfiltrer de son enquête.

Le livre fait donc un retour en arrière et retrace le parcours du policier…

Une organisation qui prône la supériorité raciale des blancs gangrène toutes les sphères de la ville. Des hauts politiciens et même des policiers rendent leur démantèlement difficile. David est infiltré par la Police des polices pour rassembler des preuves et mettre fin à leurs agissements.

C’est ainsi qu’il se retrouve videur dans l’un des clubs de strip-tease de ce groupe nazi. S’ils s’estiment supérieurs aux autres races, cela ne les empêchent pas d’apprécier les beautés exotiques et d’embaucher des artistes de toutes origines…

Starla, l’une des strip-teaseuses, élève seule son fils… et ce dernier passe de nombreuses nuits dans le bureau du boss pendant que sa mère travaille. Mais la jeune femme est accro à toute sorte de drogue… et une nuit, l’overdose la conduit dans un état critique à l’hôpital.

C’est Jeanne-Michèle, la sœur jumelle de Starla qui prend en charge son neveu. Elle même ancienne stripteaseuse, elle a abandonné ce milieu, préférant cumuler les petits boulots pour payer ses études plutôt que de continuer à se déshabiller pour le compte de ses pervers nazi… Pourtant, avec un enfant à charge, elle n’a plus d’autre choix que de réintégrer le club…

Pour le plus grand bonheur de David qui a complètement craqué pour cette beauté ébène….

C’est la même histoire que les deux tomes précédents mais du point de vue de différents personnages… Et on comprend mieux les éléments qui restaient obscurs dans les volumes précédents grâce aux éclaircissements apportés par les différents héros.

David est un héros beaucoup plus « doux » que Brian et on en sait près peu sur les pensées et ressentis de Jeanne-Michèle… Du coup, je me suis beaucoup moins attachés à eux qu’à Ice et Lisa…

Mais cela reste toujours aussi facile et agréable à lire et la plume de l’auteure est vraiment très agréables malgré quelques « coquilles » qui persistent dans le texte.

Note 3

Pour Acheter ce livre, cliquez sur la couverture

les-tornades-d-acier-tome-3-fusion-froide-666483-250-400

Les Tornades d’Acier, tome 2 : Froid brûlant – Olivia Rigal

Les Tornades d'Acier - 2 - Froid brûlant - Olivia Rigal RESUME.png

~ Edition Lady O Publishing (juin 2014) – 141 pages ~

Avis Marina

Dans Froid brûlant, Olivia Rigal donne la parole à Brian, aussi connu sous le nom de Ice chez Les Tornades d’acier

Lisa repart à New-York pour devenir avocate… et Brian continue ses activités au sein du club… Il attend la fin des études de sa nana, la tête plein de projet pour eux deux…

Mais Lisa se retrouve blessée en empêchant deux bikers de voler le blouson de son frère. Un vieux blouson qui semble sans intérêt mais qui suscite pourtant la convoitise de quelqu’un….

Ce deuxième tome nous éclaire sur beaucoup d’interrogations que le premier tome avaient soulevé, et on comprend un peu mieux ce qui lie les personnages entre eux…

Mais SURTOUT, on apprend à connaître un peu mieux Brian… Si les apparences sont contre lui, il est moins Bad Boy qu’on pouvait le croire… Et le club, Les Tornades d’Acier, a moins d’activités criminelles que ce que je pensais…

Ce volume a les mêmes atouts que le précédent mais je l’ai trouvé moins prenant…

Peut-être parce qu’il s’agit d’une relecture et que je me souvenais un peu mieux de celui là que du précédent ?

J’ai adoré avoir accès à certaines pensées de Brian mais il m’a clairement manquée celle de Lisa… Et du coup, l’histoire m’a semblée décousue et moins fluide que le premier.

Ce qui ne m’empêche pas de me jeter sur le troisième tome et de continuer ma relecture !

Note 3

 

Les Tornades d’Acier, tome 1 : Froid comme la pierre – Olivia Rigal

Les Tornades d'Acier - 1 - Froid comme la pierre - Olivia Rigal RESUME.png

~ Edition Lady O Publishing (juin 2014) ~ 127 pages ~

Avis Marina

Le tome 5 de Les Tornades d’acier de Olivia Rigal vient de sortir. Deux ans plus tôt, je me souviens avoir lu les volumes précédents et apprécié ces histoires de bikers… mais cela fait trop longtemps pour avoir un souvenir clair de l’intrigue et des personnages… Une relecture s’imposait avant d’attaquer le dernier tome.

Lisa mène de front ses études d’avocate et son boulot de serveuse à New-York. Mais un coup de téléphone chamboule tous ses projets : son frère David est mort, il faut qu’elle rentre d’urgence.

David et son meilleur ami Brian étaient inséparables. Ils ont intégré l’école de police ensemble et aurait sûrement eu la même carrière si Brian n’avait pas abandonné au moment de passer les examens.

Mais, à son retour, Lisa découvre que celui qui a été son premier amour a pris un chemin différent… Alors que David est mort en service, Brian a intégré le club de bikers de son géniteur…

Ce même club de motard qui pourrait être responsable de l’assassinat de son frère.

Le nombre de pages fait qu’il s’agit d’un livre qui se lit très rapidement, mais la plume de l’auteure contribue aussi à ce qu’on l’avale en un rien de temps.

L’intrigue est un peu rocambolesque, mais j’ai apprécié le mélange de sensualité, de romance, de suspense et d’humour…

L’héroïne m’agace un peu quand elle cède si vite alors que Brian se comporte en parfait connard, mais elle est malgré tout attachante…Tant qu’au héros… Un parfait bad boy comme on les aime…. mais c’est dans le tome 2 que l’on apprendra mieux à le connaître.

Il s’agit d’une introduction à l’histoire, beaucoup de points sont abordés et restent encore en suspens… Et comme il y a deux ans, je suis impatiente de me replonger dans la suite.

Note 4