Our love will never die – Eva De Kerlan

Our love will never die – Eva De Kerlan – Editions Harlequin – 16 Septembre 2020 – 215 pages

Je trouve que le résumé de ce bouquin ne rend absolument pas justice à cette belle histoire. 
Si vous avez déjà vu le film « The Vow » AKA « Je te promets » avec Rachel McAdams et Channing Tatum, qui m’ont chamboulée soit dit en passant, vous aimerez ce roman. 

Ileyna est une jeune femme, qui croque la vie, et brûle la chandelle par les 2 bouts. Je n’ai pas grand chose à dire sur elle en soit. Niels, est un jeune garçon à qui la vie n’a pas fait de cadeau. Il a perdu  une partie de lui même dans un accident de voiture. Ce dernier accumule deux boulots pour s’en sortie et l’un de ses job est barman.
J’ai beaucoup aimé la relation entre Ileyna et Niels, construite très progressivement, pas besoin d’aller trop vite, le cheminement de leur histoire était quasi parfait. J’ai aimé les prémices de leur histoire, le caractère explosif d’Ileyna, Niels qui est juste complètement amoureux et d’une patience à toute épreuve. La lente et agréable découverte des protagonistes, de leur histoire de vie, mais surtout celle de Niels.


Je ne m’attendais pas du tout au rebondissement à la fin du premier chapitre mais je dois dire que c’est ce qui m’a donné envie de continuer

On ressent la souffrance, le désarroi de Niels. Il est tout bonnement désemparé. Un trou béant dans la cage thoracique comme si sa vie s’était arrêtée, encore, et je dois dire que j’ai bel et bien souffert avec lui, j’ai baigné dans sa tristesse et dans son profond désespoir. Et enfin je suis passée par la résignation (si on peut dire ça) de Niels. Et cette fin, whaaaaaaaaaat ?!? Elle est à la fois triste et magnifique. Chacun peut choisir d’y croire ou non, je me suis fait mon avis et je trouve que ça colle parfaitement bien.  

J’ai trouvé très agréable que le livre soit très majoritairement du pdv de Niels. Ajouté à ça, que nous avons également le point de vue d’autres protagonistes gravitant autour de lui et leur vision arrive à point nommé dans l’histoire pour la compréhension et l’évolution du récit. Ils apportent un réel plus.

Ce n’est pas mon premier livre d’Eva, le premier remonte à un an et demi et à l’époque je ne faisais pas trop attention au style. J’ai trouvé sa plume très agréable et à la limite de l’addiction
Bref une très belle lecture

Simon, tome 2 : Mots croisés – Leon de Griffes

Un avis de Les Tentatrices sur Simon, tome 2 : Mots croisés – Léon de Griffes
~ Auto-édition (octobre 2016) ~ 357 pages ~

Simon - 2 - Mots croisés - Leon de Griffes RESUME.png

~ Auto-édition (octobre 2016) ~ 357 pages ~ 

avis-de-marina-fond-noir

Impatiente de lire ce deuxième tome de Simon, j’ai interrompu ma lecture en cours pour commencer Mots croisés, dès que Léon de Griffes nous a envoyé ce Service Presse pour lequel nous le remercions…

L’influence de Louise a fait évoluer la plume de Simon. En suivant le conseil de Louise d’insuffler plus de sentiments dans son écriture, le nouveau roman érotique de l’écrivain est un succès.

S’ils ont, l’un et l’autre, une certaine pudeur à exprimer leur sentiment et à se livrer, leur relation évolue doucement mais sûrement. Grâce au respect que Simon lui témoigne et à la complicité qu’on les unit, Louise va pouvoir se dévoiler et réaliser ses fantasmes…

J’ai eu énormément de mal à plonger dans l’histoire…

L’entourage du couple est très présent et Simon reste le personnage central pendant le premier tiers du livre… et malgré mon attachement pour lui, j’attendais avec impatience d’apprendre à connaître Louise…

M’identifier à l’héroïne m’avait manqué dans le premier tome, et j’ai été agacé de ne pas pouvoir le faire dès le début du second…

L’érotisme y est bien présent mais les difficultés de Louise à se confier sur son passé, et même sa tendance à se cacher derrière des jeux de rôle m’ont frustrée… J’avais besoin de faire connaissance avec la vraie Louise, de découvrir ce qu’elle avait dans les tripes, de comprendre ce qui avait fait d’elle la femme qu’elle était aujourd’hui… et cela a été long à venir…

Mais, comme on dit (et comme aurait pu le dire Léo) « Plus c’est long, plus c’est bon ». Quand Louise m’a enfin laissé rentrer dans sa tête, cela a été le déclic…

Et à partir de là, un seul sentiment a accompagné ma lecture jusqu’à la fin : PLAISIR…

Comme Simon, Louise est authentique… Fragile et forte à la fois… Ses fantasmes, ses doutes, ses sentiments contradictoires…. toutes ses émotions sont celles que vous, ma voisine et moi pourrions partager…. sans, peut-être, jamais oser les avouer…

Parce qu’une fois que Louise fait tomber les barrières derrière lesquelles elle se cachait, c’est une sensualité torride qui se dégage d’elle… Une sensualité que Simon va encourager et aider à s’exprimer… Une sensualité qui va les rendre encore plus complice et proche qu’ils ne l’étaient…

Une sensualité qui m’a… retournée…

Découvrez un extrait de SIMON, tome 2 : Mots croisés – Léon de Griffes

Retrouvez ce livre sur Amazon, dans son format numérique

LOGO LES TENTATRICES Service Presse - Fond Blanc - lectrice noire Version 2Note 3,5