Little Odessa – Ange Edmon

Et voilà, Ange a encore frappé. C’est le quatrième livre que je lis d’elle je crois et, boum ! Rassurez-vous rien n’est tombé sur ma tête si ce n’est un coup de ❤️.

Lire la suite

Beautiful Disaster – Jamie McGuire

Bon vous avez bien compris que je fais une petite virée du côté de la romance ces derniers temps… J’ai donc attaqué « Beautiful Disaster » de Jamie McGuire, qui je pense est quand même un code à lui tout seul de ce genre… et résultat des courses, zut, je me suis encore bien laissée embarquer dans l’histoire !

Alors c’est sûr que si vous cherchez une romance qui casse les codes et qui renverse votre monde, passez votre chemin, ce ne sera pas ce roman.

Si vous fondez pour Christian Grey, Hardin Scott ou Colton Donavan, alors Travis Maddox est votre prochain bookboyfriend. 

Il a tout du parfait bad boy de nos fantasmes : habitué des coups d’un soir, il use ses muscles tatoués dans un cercle de boxe clandestine. Autant dire que rien ne le prédestine à croiser la route d’Abby Abernathy, sa collection de cardigan et son langage châtié.

Se pourrait-il que Travis ne soit pas si mauvais et Abby pas si gentille ?

J’ai adoré l’ambiance un peu grunge, sauvage et détestable qui entoure Travis dès le début. J’étais partagée entre « connard » et « oooh trop mignon ».

Un point fort de l’histoire est que l’attirance entre les deux n’est pas immédiate. Ils deviennent d’abord amis, Abby faisant tout pour ne pas succomber à ses charmes.

Les quelques frasques qu’elle imagine pour le garder en dehors de son cercle d’intimes m’ont beaucoup fait rire, et il en faut pour me tirer un soufflement de nez dans un roman !

J’ai apprécié les montagnes russes, leurs joutes verbales, leurs disputes. J’ai adoré le côté « mâle alpha » de Travis, un vrai, qui sait ce qu’il veut et qui n’a pas peur de le réclamer.

La romance aujourd’hui a tendance à se séparer des temps du passé.

Quel bonheur de voir une romance à la première personne et au passé !

J’ai surkiffé ce point de détail. Leurs échanges sont péchus, donnent du sens au roman, et je découvre enfin des protagonistes qui parlent, échangent, partagent, et ne passent pas quelques secondes seulement à discuter avant de passer aux « choses sérieuses ».

Les deux héros apprennent vraiment à se connaître avant de se mettre en couple et par la même occasion, j’apprends à les connaître aussi. 🙂

Le seul point négatif du roman et qui m’a empêchée d’avoir un réel coup de cœur, c’est le côté (très américain je pense) expéditif des scènes. Très peu de poésie, peu de réelles descriptions, rien que le strict minimum pour faire fonctionner une scène.

Une bonne lecture, donc, dont je garderai un bon souvenir, mais pas un coup de cœur.

Je remercie chaleureusement les éditions J’ai Lu pour ce service presse, qui a été une super découverte & que je recommande aux passionnées du genre.

The kiss quotient – Helen Hoang

Résumé - The kiss quotient - Helen Hoang

The kiss quotient – Helen Hoang

Editions Hugo roman, Collection New romance ~ mars 2019 ~ Env. 344 pages

Format numérique / Format broché


avis-de-jenni-les-tentatrices

‘The kiss quotient’ est une histoire pleine de charme sur un fond innovant, brillant et sexy à où la romance va se tisser de fil en aiguille sans pour autant prendre trop de place !

 

Pour Stella, l’amour est une équation avec de nombreuses inconnues, qui n’obéit à aucune loi mathématique… Pourtant cette jeune femme sait y faire avec les chiffres puisqu’ils n’ont aucun secret pour elle ! Étonnamment brillante, Stella a tendance à se reposer sur ses lauriers sur le plan professionnel. Pourtant elle a beaucoup de succès… Mais malheureusement, devoir interagir davantage avec les clients la fait suer et paniquer, lui faisant perdre toute son assurance… Elle préfère manipuler des données sans avoir à se sociabiliser autrement, cela réveille ses diverses angoisses.

Son travail est son exutoire, un besoin indispensable. Il la fascine autant qu’il canalise les besoins impérieux de son cerveau et se révèle aussi thérapeutique. Elle vit recluse en s’écartant des autres pour éviter de mal faire. Soucieuse et désireuse d’être plus à l’aise avec la gente masculine pour satisfaire sa maman et être heureuse côté cœur, elle va faire appel à Michael…

Michael se prostitue. Après trois ans d’escorting, tout cela ne l’intéresse plus. Mais voilà que Stella fait appel à lui pour qu’il devienne son professeur en matière de sexe et de relation sentimentale… Elle attend de lui qu’il lui enseigne l’art et la manière de la drague pour séduire et attirer sa proie dans ses filets. Se sentant nulle au lit, elle veut qu’il lui donne des leçons… Une demande surréaliste pour lui tellement cette femme est différente des autres et n’est pas à traiter de la même façon. Généralement les femmes qu’il côtoient ne s’intéressent qu’à leur propre plaisir… sauf elle, qui cherchera à assouvir ses besoins à lui tant elle se souciera de ce qu’il pense ou peut penser de sa façon de faire les choses.

 

On s’attache à ces personnages qui ont chacun, à leur façon, leur histoire personnelle et qui trainent leurs casseroles et souffrances. Plus ils passent de temps ensemble, plus l’attirance prend de l’ampleur. Et elle n’est pas que physique ! Étant donné le contexte de la situation, comment y mêler les sentiments quand ces derniers sont normalement à exclure ? Quelque chose d’étrange et de nouveau va s’installer entre eux. Ce n’est pas qu’une simple cliente car il va voir en elle un énorme potentiel qu’il crève d’envie de creuser pour tout savoir d’elle tant elle le trouble par son naturel captivant et énigmatique.

J’ai aimé la façon dont l’auteure a pris soin de présenter Stella en détaillant avec fluidité et finesse le trouble qui la touche pour pouvoir comprendre son mécanisme de réflexion et ses comportements. L’approche qui en est faite par l’auteure est très touchante ! Son analogie intrigue la lectrice et nous fait sourire tant elle est unique à voir les choses avec précision et d’une façon bien particulière. Et on adore ce trait de sa personnalité tellement les rouages dans son cerveau tournent à plein régime… Ça devait n’être que du sexe entre eux. Il n’était pas question d’y mettre autre chose. Sa mission était listée point par point mais entre eux l’attraction est indéniable, vraie, naturelle, puissante !

Personnellement, j’ai été séduite par ces deux personnages. Michael est doux, prévenant, avenant et attentionné. Stella est tellement désireuse de se perfectionner, d’apprendre encore et encore ce qui la rend altruiste et touchante pour bien faire les choses pour qu’on l’aime sans qu’on perçoive ce qu’elle appelle son « défaut » qui la rend différente et la mettrait dans une catégorie à part des autres, tellement aujourd’hui notre société est poussée dans le jugement.

L’écrit est troublant et très prenant sur la tournure que vont prendre les leçons entre les protagonistes pour nous faire succomber au charme de ces deux personnages sans grand mal !

Stella est un véritable rubik’s cube avec des combinaisons toutes très complexes à élucider pour parvenir à la débloquer… Elle va devoir apprendre à comprendre et à dénouer les émotions qui se livrent bataille dans sa tête pour pouvoir progresser et atteindre ses objectifs. Michael la pousse dans ses retranchements. Elle a beau ne pas apprécier la nouveauté, avec lui elle se sent en sécurité. En douceur avec prévenance et patience il parvient à la mettre en confiance pour l’apprivoiser et faire tomber ses barrières.

En bref, une histoire d’amour qui sort de l’ordinaire, entre traits d’esprit et personnages attachants

Note 4,5



–> Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (numérique ou broché) :

Format numérique - The kiss quotient - Helen Hoang Format broché - The kiss quotient - Helen Hoang

Et puis soudain, tome 2 : Lutter – Laura S. Wild

et puis soudain les tentatrices résumé
Et puis soudain, tome 2 : Lutter – Laura S. Wild
~ Hugo New Romance (Oct 2018) ~ Env. 380 pages ~
~ Format Broché ~ Format Numérique ~

Avis de Jess

~ Je remercie Hugo Roman pour ce Service de Presse ~

« Et puis soudain : Succomber » nous avait laissé dans un rebondissement qui relançait l’histoire. Une fin qui m’avait laissé frustré, avec l’envie de connaître la suite !

« Et puis soudain : Lutter » est dans la même continuité que son premier tome mais pour autant j’ai pris beaucoup plus de plaisir à lire ce deuxième tome ! Nous avons toujours une alternance de points de vues qui rend, d’après moi, l’histoire plus profonde et intéressante et je retrouve avec plaisir la plume de Laura S. Wild, aussi fluide et agréable à lire.

C’est le tome de la reconstruction et du pardon. Un tome un peu moins rythmé en actions, plus lent à se développer mais qui laisse aux personnages le temps de s’adapter et digérer les révélations que nous avons appris dans le premier tome.

Les émotions sont présentes et les protagonistes beaucoup plus attachants. Chacun est fragilisé par les découvertes faites à la fin de « Succomber » . Les liens d’amitié et d’amour sont remis en questions, l’auteure jour avec l’ambiguïté au point que nous en venons à douter de la tournure des relations entre tous les personnages !

Si j’avais été moins séduite par Lia dans le premier tome, ici, je la redécouvre et m’attache à elle. J’aime toujours autant sa relation avec ses deux meilleurs amis et je maintiens ce que je disais dans mon avis du premier tome : J’espère qu’un tome sera consacré à Chris et Matt dont les personnalité et le vécu sont des plus intéressants.

Laura n’a pas fini de nous surprendre. Elle a le chic pour savoir relacer son histoire et nous tenir en haleine dans la dernière partie de son histoire. Elle nous offre encore des révélations et développe son intrigue chapitre après chapitre, nous laissant pantois en lisant les dernières lignes !

Une fin qui prend à la gorge et intenable.. Je vous conseille d’avoir le tome 3 sous la main car la frustration est garantie.

Vous pouvez retrouvez ce roman sur Amazon en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse :

et puis soudain les tentatrices broet puis soudain les tentatrices num

Le Grand Nord, tome 2 : Ancrage – Sarina Bowen

*Je remercie les éditions Hugo Roman pour ce SP*

Je vous avez dit que cette série promettait, je suis contente d’en voir la confirmation même si ce tome est un peu en dessous du premier. Jude est un personnage que j’ai beaucoup apprécié lors de ma lecture du premier tome, et je suis ravie de voir qu’un tome lui a été consacré, il a tellement à nous dire.

Ancrage est un tome sombre si on le compare au premier, il y a beaucoup moins d’humour par exemple et un petit côté suspense, mais une suite captivante et addictive… nos nerfs s’en rappellent.

Jude est un jeune homme qui livre un combat titanesque face à son addiction et qui s’en sort avec brio même si ce n’est pas gagné. Son retour dans sa ville natale par contre ne l’aide pas du tout pour son combat. Le pauvre doit se reconstruire tout en menant plusieurs batailles à la fois. À ses problèmes avec la drogue, se rajoute son ex petite ami Sophie, le père de celle-ci, un chef de police respecté dans sa ville et qui voit d’un très mauvais œil son retour. D’ailleurs, il n’hésitera pas à lui envoyer ses collègues pour le menacer.

Le moins, qu’on puisse dire, c’est que son retour n’est pas de tout repos, lui qui avait réussi à trouver un équilibre dans la ferme des Shipley est totalement démuni face à ce qui lui arrive au risque de replonger à nouveau.

C’est une très belle romance bien que je ne sois pas fan du couple Sophie/Jude enfin surtout Sophie, la preuve je ne vous parle pas du tout d’elle lol. Ils sont mignons comme tout et j’avoue que la tension sexuelle qu’ils dégagent est assez plaisante, mais je ne sais pas, ils leur ont manqué ce petit truc pour que je sois totalement emballé.

Mais encore une fois, Sarina Bowen nous fait passer un très beau message, je ne vous l’avez pas dit lors de ma chronique du premier tome, mais elle arrive à aborder des sujets sensible d’une belle manière. En tout cas, j’ai hâte de voir ce que va donner le prochain tome sur Zach qui m’intrigue vraiment depuis le début.

Le Grand Nord, Tome 1 : Amertume – Sarina Bowen

*Je remercie les Editions Hugo New Romance pour ce sp*

La lecture qu’il vous faut pour débuter le combat contre le froid, un vrai moment de cocooning annonceur d’une série pleine de promesses. Je suis fan de la plume de Sarina Bowen et j’avais très hâte de me plonger dans le Grand Nord, et que dire… J’ai adoré le voyage.

Audrey et Griffin se sont connus à l’université pour une brève et intense histoire, quelques années plus tard, ils se retrouvent à nouveau pour des retrouvailles assez explosives.

Audrey veut devenir chef cuisinière dans une grande enseigne de luxe et Griff a repris l’exploitation familiale. Leur rencontre n’est que professionnel, mais très bien vite les sentiments passés refont surface.

Une romance absolument sans prise de tête, mais qui nous captive tout au long de notre lecture. J’ai adoré découvrir, Griff et Audrey. Deux personnages totalement très différents mais qui se complètent avec perfection. 

Audrey est une femme très ouverte, belle avec un cœur en or et malgré la richesse et le statut de sa mère elle veut réussir par ses propres moyens. Elle a un objectif professionnel et elle fera tout pour l’atteindre quand déplaise à Griffin qui ne voit pas son arrivée de très bon œil. Malheureusement pour lui, toute sa famille est tombée sous le charme de la jeune femme et avec la ténacité de celle-ci, il est bien obligé de faire affaire avec elle.

En plus de l’histoire avec les héros, nous sommes complétement plongé dans la vie familiale de la famille Shipley. Un pur moment de bonheur, on apprend à les connaître en même temps qu’Audrey et on en tombe complètement gaga. 

Amertume est un récit passionnant, addictif avec beaucoup d’humour. À aucun moment, je me suis dit que j’allais déposer mon livre, au contraire, je l’ai lu d’une traite n’en faisant qu’une bouchée et à la fin, j’avais encore faim.

J’ ai vraiment passé un agréable moment de lecture et je suis hyper pressée de découvrir le second tome… Que dis-je, à l’heure où j’écris cet avis, j’ai déjà fait la connaissance du second tome, j’attends plutôt le troisième avec impatience :). Et vous ?`

Et puis soudain, tome 1 : Succomber – Laura S. Wild

et puis soudain T1.png
Et puis soudain, tome 1 : Succomber – Laura S. Wild ~ Éditions Hugo Roman, Collection New Romance (Sept 2018) ~ Env. 380 p ~ ~ Format Numérique ~ Format Broché ~

Avis de Jess

~ Je remercie Hugo New Roman pour ce Service de Presse ~

Une couverture qui a su attirer mon attention et un résumé qui m’a dessuite séduite.. C’est avec beaucoup d’enthousiasme que j’ai débuté l’histoire de Lia.

Je rentrais directement dans le vif du sujet : certains points sont quelques peu « what the fuck » et tirés par les cheveux mais il n’en reste pas moins que j’ai gardé le même enthousiasme à lire ce roman du premier au dernier chapitre.

Pour tout vous dire, j’ai eu grandement de mal avec le personnage principal, Lia. Je n’ai pas réellement su m’attacher à elle, je l’ai trouvé parfois trop naïve, soufflant le chaud et le froid bien trop souvent, la rendant ainsi trop impulsive dans certains passages ! Elle m’a plus souvent agacé que touché.

Mais grâce à l’amitié qui la lie avec ses deux amis et la relation qu’elle construit avec Robin, et bien sur, la plume fluide et prenante de Laura S. Wild, j’ai tout de même réussi à apprécié certain côté de ma lecture.

Il faut dire que le trio formé par Matt, Chris & Lia y est grandement pour quelque chose. J’ai aimé ce lien fort et fusionnel qui uni ces trois personnages. Cette part de mystère qui plane autour de leur rencontre et le comportement protecteur -parfois excessif- de Matt & Chris envers Lia, nous tiennent en haleine jusqu’à ce que les révélations se fassent.

A ce propos, je me retrouve assez « déçue » .. J’ai émie toutes sortes d’hypothèses au fil des chapitres, à me demander quel passé lié ces trois-là.. Que lors de la révélation, je me suis retrouvée un peu sur ma faim, dirons-nous. Non pas que je suis insensible à ce que Lia a vécu mais je m’attendais à quelque chose de plus dur et qui me prenne à la gorge. Ce fut malheureusement pas le cas !

Sa relation avec Robin m’a fait passé par plusieurs stades d’émotions : Méfiance, confiance, adoration et déception… Après avoir su gagner la confiance de Lia et la nôtre, nous tombons de haut dans la dernière partie du livre ! Quelque chose clochait chez Robin sans que nous mettons le doigt dessus, jusqu’à que révélations se fassent et là, nous repensons à certains détails un peu « What the fuck? » qui prennent sens.

Par ce biais, l’auteure a su relancer le rythme et l’intérêt de son histoire, me donnant envie de me jeter sur la suite pour comprendre certains comportements. Je suis donc curieuse de voir ce que nous réserve l’auteure avec le T2 et T3 ! Et j’espère qu’un tome sera consacré à Chris et Matt dont leurs passés restent assez flou mais prometteur..

En bref, une lecture en dent de scie mais qui a su attiser ma curiosité et mon envie de connaître l’histoire plus en profondeur. Je lirai la suite avec plaisir !

Vous pouvez retrouver ce roman sur Amazon en cliquant sur la couverture du format qui vous convient :

et puis soudain t1 bro

et puis soudain t1 num

Une toute dernière fois – Emma Green

Résumé - Une toute dernière fois - Emma Green
Une toute dernière fois – Emma Green
Editions Addictives, Collection New Romance ~ (6 septembre 2018) ~ Env. 420 pages
Format numérique / Format broché


avis-de-jenni-les-tentatrices

-Un grand merci aux éditions Addictives pour cette lecture en service de presse-

Un tome qui clôture en beauté cette saga que j’affectionne tout particulièrement par rapport aux émotions qui s’en dégage.

C’est vivant, profond, torturé et addictif ! Un parfait combo digne des auteures, derrière le nom Emma Green.

 

Chez les frères Quinn, Harry est le brisé. Le gamin torturé, qui a été kidnappé, séquestré, puis retrouvé, qui a tenté de recoller les morceaux avec son amour d’enfance et qui s’est encore pété les dents. Il est le frère maudit qui traine partout des drames avec lui.

La seule fille qu’il n’a jamais aimée l’a quitté sans se retourner il y’a trois ans, malgré tout ce qu’ils ont traversé ensemble. Elle lui a brisé le cœur sans lui donner la moindre explication. Alors qu’il commence seulement à se remettre de cet échec en donnant un nouveau sens à sa vie, la voilà qui revient frapper une nouvelle fois.

Qu’est-ce qui pourrait lui faire encore plus de mal que ce qu’elle lui a déjà fait ? Lorsqu’il en découvre la raison il comprend enfin sa fuite et… il la maudit tout autant pour les choix qu’elle a fait…

 

Un récit sensible, poignant et déchirant où on avance dans les chapitres avec les larmes aux yeux tant les émotions nous bouleversent.

Le destin les réunis de nouveaux… Sauront-ils apaiser leurs souffrances, panser leurs blessures ensemble et se pardonner ? Ou bien est-ce que le mal commis entre eux reste indélébile et irréparable ?

Alors que June pensait le protéger en quittant tout sur un coup de tête, elle réalise qu’elle l’a brisé plus que jamais. Elle revient certes confuse, mais déterminée comme jamais ! Cette fois, la fuite n’est plus une question de survie… Elle va se battre pour lui. Pour eux. De plus maintenant elle n’est pas seule… Elle ne perd pas espoir et reste résolue à se battre pour son premier et unique amour. Oui elle a fait et pris des mauvaises décisions dans le passé mais aujourd’hui elle a grandi et tente du mieux que possible de réparer ses erreurs. Il n’est pas possible de revenir en arrière mais elle peut se donner la force et les moyens de se reconstruire pour eux deux… Prête à tout, on retrouve notre battante qui ne cesse de se dépasser en courant à vive allure mais cette fois pas pour fuir mais pour protéger ce qu’elle a de plus précieux… Elle m’a profondément touchée dans son investissement et dans son rôle de maman. Elle a toujours ce petit tempérament impulsif et explosif qui lui va bien, et qui nous touche toujours autant. Page après page, on la voit s’acharner et se démener. Plus d’une fois elle pourrait baisser les bras et se faire une raison… Mais non, elle veut y croire et tant qu’elle n’aura pas ce qu’elle veut elle ne lâchera rien ! Son changement est époustouflant et remarquable. On la suit et on l’encourage au fil de la lecture, lui donnant la force nécessaire pour avoir dans sa vie tout ce qu’elle mérite…

Un final ardent qui vous fera trépigner d’impatience… tant on espère fortement que les personnages parviendront à changer la donne. Tant les auteures marquent les esprits par l’endurance et la persévérance des héros pour montrer que dans la vie rien n’est acquis. Et tant, on comprend que le pardon est un pas en avant nécessaire pour atténuer les maux mais qu’il faut aussi redoubler d’énergie et être patient pour regagner la confiance de quelqu’un qu’on a détruit.

Cette fois c’est la fin. Elles l’ont annoncée mais peut-être qu’elles reviendront sur leur décision pour nous concocter une suite aux côtés de Archie Quinn … (Je l’espère en tout cas. Croisons les doigts !)

 

Coup de Coeur

Note 5 logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2



–> Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (numérique ou broché) :

Format numérique - Une toute dernière fois - Emma Green Format broché - Une toute dernière fois - Emma Green

L’ honneur de Preston – Mia Sheridan
~ Hugo New Romance (Nov 2017) ~ Env 425 pages ~
~ Format numérique ~ Format Broché ~ 

*Je remercie les Éditions Hugo Roman pour ce SP*

J’adore Mia Sheridan, je trouve qu’elle a une plume magnifique et j’avais très hâte de lire l’honneur de Preston mais Les Échos sur la traduction et les fautes m’ont fait reculer.

J’ai quand même voulu le lire et c’est à reculons que j’ai débuté ma lecture.

Je suis complément d’accord sur la traduction, les fautes et les oublies de frappe. On aurait pu mieux faire et il est vrai que cela gâche un peu la lecture de ce roman.

Cependant l’honneur de Preston est une magnifique histoire où son auteur nous emmène dans un récit qui traverse plusieurs thèmes différents mais fort, l’acceptation de soi, la différence sociale mais surtout raciale.

Annalia est une jeune femme magnifique, sensible mais aussi forte et très courage. Malheureusement la vie ne lui a pas fait le cadeau d’avoir une vie très heureuse. Elle s’isole elle-même du monde, la raison ses origines culturelles mais aussi sociales, dans la ville de Linmoor, on a une idée très arrêtée des émigrés mexicains et encore si sa mère l’aider à se sentir mieux dans sa peau mais c’est tout l’effet inverse, celle-ci l’a rejette et accentue son malaise profond.

Heureusement qu’elle fera la connaissance des frères jumeaux Sawyer qui égayeront ses journées de solitude pendant une grande partie de sa vie. Au fur et à mesure qu’ils grandissent les sentiments qu’ils éprouvent les uns pour les autres changent.

Un roman remplit de sentiments et d’émotions, on est complètement captivé par l’histoire et par l’intrigue. J’ai adoré faire la connaissance des jumeaux Sawyer parfaitement identiques visuellement mais complètement différents.

Cole est un personnage rempli de joie de vivre qui rêve de quitter leur ville pour vivre ailleurs et découvrir le monde. À l’inverse, Preston est plus calme, plus réfléchi et aime sa vie d’agriculteur, il tient de son père. Les deux hommes sont amoureux d’ Annalia mais son cœur à elle ne vibre que pour un.

Une histoire d’amour semée d’embûche où Annalia va devoir batailler pour retrouver l’homme qu’elle aime.  Quand la confiance n’est plus pour la regagner le chemin est bien long.

L’honneur de Preston est une histoire qui m’a beaucoup ému, une leçon de vie percutante et un récit pleins de surprises. 



–> Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format broché / numérique :