Furious Rush, tome 1 – SC Stephens

J’ai vraiment passé un excellent moment avec ce premier tome de Furious Rush, et SC Stephens a su rendre la tension sexuelle entre les deux héros électriques.

Furious Rush - 1 - SC Stephens RESUME
Furious Rush, Tome 1 – SC Stephens
~ Hugo New Romance (juillet 2017) ~ Env. 360 pages ~
 Format broché
 Format numérique

avis-de-helle-les-tentatrices

J’attendais cette nouvelle Série de SC Stephens avec tellement tellement d’impatience. Je ne sais pas si comme moi pour vous la Série Thoughtless a été un énorme Coup de cœur malgré Kiera mais je suis devenue une fan inconditionnelle de la plume de l’auteur.

Est ce que Furious Rush a tenu ses promesses ?

Pour moi, oui… malgré quelques imperfections, qui peuvent ne pas passer avec certains. En y réfléchissant, si j’avais lu ce Livre quelques semaines avant, ces imperfections auraient beaucoup compté pour moi aussi. Cependant je suis en mode je ne me prends pas la Tête en ce moment et j’ai pu apprécier Furious Rush à sa juste valeur sans être trop exigeante.

J’ai complètement été embarqué par l’univers qui nous est décrit. Ce fut comme si j’y était. L’auteure nous décris avec brio ce monde gouverné par les Hommes et où les femmes ont du mal à s’imposer. C’est donc avec Joie que j’ai supporté notre Héroïne jusqu’au bout. Féministe un Jour, féministe toujours.

Furious Rush est une Romance captivante, addictive, avec beaucoup d’émotions et des personnages principaux comme secondaires qu’on découvre avec plaisir.

Cependant ce Livre aurait pu être un Énorme Coup de cœur si la relation des deux Héros avaient créé une Vrai discorde dans leur Monde mais surtout Si leur caractère avait été plus explosive envers leur entourage.

Entre eux on ressent l’attirance, il y’a tellement d’étincelles qui crépitent autour qu’on attends que le Feu d’artifice. Il y’a une telle tension sexuelle et un désir pour l’un et l’autre qu’on est nous même contaminer 😂.

Mais j’aurais aimé aussi que cela se transcrit auprès de leur entourage pour lequel ils sont un peu Trop complaisants. Cela manque de caractères avec les personnes qui leurs sont proches et qu’ils aiment. Cela m’a un peu gâché mon plaisir.

Malgré tout c’est un Roman que j’ai adoré découvrir et pour lequel j’ai passé un excellent moment de Lecture. La preuve je l’ai dévoré en une journée et maintenant j’ai Très Hâte de découvrir la Suite

a lire
Note 4,5

 

avis-de-marina-fond-noir

 

Tous ceux qui ont lu la saga Thoughless ont du faire comme moi : se précipiter sur la nouvelle série de SC Stephens pour découvrir ce premier tome de Furious Rush.

Bien que je sois plus « customs » que « sportives », j’ai aimé l’univers de la moto dans lequel se déroule l’histoire. L’auteur parvient à nous faire ressentir la compétition sans merci que se livre les concurrents, la pression des résultats pour séduire les sponsors, la solidarité entre les membres des équipes, qu’ils soient mécaniciens ou pilotes…

J’ai vraiment passé un excellent moment avec ce premier tome de Furious Rush, et SC Stephens a su rendre la tension sexuelle entre les deux héros électriques.

Ce n’est pourtant pas le coup de cœur que je pensais avoir…
Le côté Roméo et Juliette était beaucoup trop tiré par les cheveux à mon goût…
Je n’ai pas réussi à y croire et à plonger dans l’intrigue…

J’ai beaucoup aimé Kenzie, ses principes, son caractère, sa passion pour ce sport d’hommes et sa hargne de réussir… Mais j’ai regretté qu’elle ait autant de mal à s’opposer aux règles et à l’autorité… Il lui a manqué le côté rebelle qui en aurait fait une héroïne selon mon coeur.

Hayden est sexy…. Un héros craquant et attachant… Mais il est loin d’être le Bad Boy que j’avais imaginé en lisant le résumé. De plus, j’aurais préféré une narration à deux voix, qui lui aurait permis de prendre la parole et de se dévoiler un peu plus…

C’est un très bon tome, qui m’a suffisamment plu pour me donner envie de lire la suite… Il est simplement en dessous de ce à quoi je m’attendais… Ou alors, c’est mon impatience à le découvrir qui m’a rendue trop exigeante.

Note 3,5

Retrouvez ce livre sur Amazon en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (broché ou numérique)

Furious Rush - 1 - SC Stephens BOOK Furious Rush - 1 - SC Stephens EPUB

Black Riders, tome 1 : Glitter Girl – CJ Ronnie

Jace’est un véritable coureur de jupons (ou de brebis) , on n’imagine absolument pas que ce personnage va faire preuve d’une patience infinie avec Hayley. L’amour et la dévotion de Jace pour son ange, comme il aime la nommer, sont profondément touchants. L’amour n’est-il pas le meilleur argument pour se dépasser?

Black Riders - 1 - Glitter Girl - CJ Ronnie RESUME
Black Riders, tome 1 : Glitter Girl – CJ Ronnie
~ Fyctia La Condamine Hugo New Romance (Nov.2017) ~ Format numérique ~ Format poche

 

avis-de-marina-fond-noir

 

Glitter Girl est le premier roman de CJ Ronnie et c’est plus que prometteur ! Ce premier tome de Black Riders m’a fait passer un moment pleins d’émotions et le potentiel des personnages secondaires me donnent très envie de lire la suite !

Merci aux Éditions La Condamine /Fyctia de Hugo Roman pour ce Service de Presse.

En arrivant en Californie, Hayley prend un nouveau départ. En quittant New-York, elle fuit un lourd passé, mais compte sur la vie universitaire pour vivre la vie de toutes les filles de son âge.
Elle partage sa chambre avec Beverly. Fille du président d’un MC, cette dernière apprend encore à composer avec le monde des bikers.

C’est par son intermédiaire que Hayley va faire la connaissance de Jace…

Surnommé Petit Génie grâce à son talent pour les chiffres, ce presque trentenaire traverse un période de doute…
Depuis qu’il a embrassé cette vie, elle lui apportait tout ce qu’il souhaitait : une famille, de l’adrénaline, des femmes faciles, la fête…
Mais un sentiment d’insatisfaction ne le quitte plus… Il lui manque quelque chose, sans qu’il sache ce que cela puisse être…

Hayley et Jace vivent dans de deux mondes totalement différents… Mais ils pourraient bien être cette partie qui leur permettrait de se sentir complet.

D’habitude les romances que je préfère doivent contenir deux choses : du sexe et de la noirceur. Ce ne sont pas les deux ingrédients principaux de Glitter Girl, et pourtant CJ Ronnie a une plume suffisamment captivante pour que je lise ce premier tome de Black Riders d’une seule traite.

J’ai trouvé l’histoire très belle, très émouvante et très bien écrite.
Alors, bien sûr, l’intrigue suit un modèle très utilisé mais elle est extrêmement bien construite. L’univers des bikers est autant caricaturé que édulcoré mais cela rend les personnages très attachants. La relation entre Hayley et Jace est peu crédible, mais elle est tellement intense que cela ne m’a pas gênée. Et cela a suffit à m’embarquer alors que je m’attendais à un livre d’une autre teneur.

Les deux héros sont très attachants.

Hayley est une survivante et sa manière de trouver du réconfort en s’occupant d’enfants dans le besoin la rend touchante. J’étais partagée entre la compassion que je ressentais pour elle, et l’envie de la secouer pour qu’elle se livre à Jace… Mais, à aucun moment elle m’a agacée, et j’ai énormément apprécié sa personnalité autant affirmée que discrète.

Jace a réussi à me faire craquer alors même que son attitude de gros dur ne fait pas illusion très longtemps. J’ai trouvé qu’il se livrait trop vite et en même temps, j’ai complètement fondu quand il l’a fait… On est loin des « bikers » qui me font baver, mais cela ne m’a pas empêché d’envier Hayley d’avoir mis le grappin sur un spécimen aussi sexy ! 

Arrivée à la dernière page, j’étais triste que cela s’arrête… et je suis très curieuse de connaître les histoires de la déjantée June et du fidèle Brandon (les amis de Hayley)… Et donc impatiente que CJ Ronnie nous livre la suite des Black Riders.

Note 4

Avis de Valou

Je me suis achetée le tome 1 des « Black Riders » pour pouvoir me plonger dans le tome 2 que j’ai reçu de la part des éditions Hugo Poche, pour lequel mon avis sera publié vendredi. Il me paraissait normalement de commencer cette histoire par le début, logique me direz-vous. Lors du FNR, j’avais été tellement déçue de ne pas pouvoir me procurer « Glitter Girl »: situation réparée, je vous partage mon avis sans plus attendre.

Marina ayant résumé l’histoire, je ne reviendrai pas dessus. D’emblée, je vous donne donc mon ressenti livresque. Voici donc une romance plongée au cœur d’un club de Bikers, les Black Riders. Cj Ronnie nous offre ici une histoire touchante et délicate. Même si le passé d’Hayley est très sombre, la récit ne l’est pas réellement. La romance entre Jace et la jeune femme s’installe petit à petit, tout doucement. Presque au même rythme que la guérison d’Hayley. Son traumatisme, elle le porte comme un fardeau, comme un boulet qu’elle traîne à son pied. Jace ne semble pas être un homme pour elle: trop torturé, trop violent, trop biker! Il a toujours vécu dans un univers bourré de testostérone, univers,par ailleurs, bien retranscrit par l’auteure.  Pourtant, elle va le toucher au plus profond de son cœur. Jace est en perte de repère, quelque chose manque à sa vie, sans qu’il puisse mettre un mot dessus. C’est un véritable coureur de jupons (ou de brebis) , on n’imagine absolument pas que ce personnage va faire preuve d’une patience infinie avec Hayley. L’amour et la dévotion de Jace pour son ange, comme il aime la nommer, sont profondément touchants. L’amour n’est-il pas le meilleur argument pour se dépasser?

L’auteure manie bien la douceur de cette romance naissante, avec les rebondissements qui jalonnent ce premier tome. Elle nous fait découvrir beaucoup de personnages secondaires forts, comme Brandon, Pops ou Beverly. Petite mention spéciale à la relation qui se noue entre le président des Black Riders, Pops, et Logan, un petit garçon de 8 ans, dont s’occupe Hayley. Ils sont particulièrement attachants ces deux là! Je fais une joie de les retrouver dans le tome 2!

Tout comme Marina, j’aime l’intensité dans les romances, c’est ce qui me fait vibrer. Il m’en a manqué un chouia dans cet opus pour que je sois totalement conquise. J’ai tout de même passé un bon moment livresque, l’auteure n’a absolument pas à rougir de son récit. Sa plume est très agréable à lire et le texte est bien documenté. La romance entre Hayley et Jace est douce, ce qui se comprend au regard des blessures de la belle, mais il m’a manqué un soupçon de passion. Je vous dis donc à vendredi pour vous retranscrire mon avis sur le second tome  » Girl Crush ».

Note 4

Retrouvez ce livre sur Amazon en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse:

COUV POCHEBlack Riders - 1 - Glitter Girl - CJ Ronnie EPUB

Wind Dragons, tome 2 : Indomptable – Chantal Fernando

J’ai préféré Indomptable au premier tome de Wind Dragons. La romance est toujours aussi chaude, mais Chantal Fernando y apporte un peu plus de noirceur grâce à ce héros torturé par son passé et sa culpabilité.

Wind Dragons - 2 - Indomptable - Chantal Fernando RESUME
Wind Dragons, tome 2 : Indomptable – Chantal Fernando
~ Eden Collection (16 mai 2018) ~ Env. 336 pages ~ Format brochéFormat numérique ~

avis-de-marina-fond-noir

Après avoir passé un bon moment de lecture avec Sauvage, le premier tome des Wind Dragons, j’étais heureuse de pouvoir poursuivre avec Indomptable. Et à la fin de ce livre, je regrette qu’il n’y ait aucune date annoncée pour le troisième tome de la série de bikers de Chantal Fernando.

Rake et Anna ont été élevé par une mère toxico… Autant dire qu’ils ont dû apprendre très tôt à se débrouiller seuls et que malgré le fait qu’il n’y n’ait qu’un an de plus que sa sœur, Rake a l’impression d’être responsable d’Anna.

Rake s’est créé sa propre famille auprès de Wind Dragons MC, et Anna a utilisé sa volonté de s’en sortir et son intelligence pour faire de brillantes études…. Des études qui ont éloigné la fratrie quelques années.

Même si l’amour qu’ils se portent n’a jamais été mis en doute, il leur est difficile de se retrouver après avoir été séparé si longtemps… Rake est tellement fier de sa sœur ! Il a peur qu’elle rejette l’homme qu’il est devenu, et surtout le mode de vie qui est le sien aujourd’hui…

Pourtant, Anna pourrait adopter la vie des Wind Dragons MC avec beaucoup plus d’investissements que le pauvre Rake l’aurait souhaiter ! Comme en étant celle qui ramènerait Arrow à la vie, cinq ans après la mort de Mary….

J’ai préféré Indomptable au premier tome de Wind Dragons. La romance est toujours aussi chaude, mais Chantal Fernando y apporte un peu plus de noirceur grâce à ce héros torturé par son passé et sa culpabilité.

Pour le reste, c’est les mêmes points forts et les mêmes faiblesses.

Des héros attachants, sexy, macho au grand cœur, avec de l’humour…. Des héroïnes au caractère bien trempé, capable de tenir tête à ces mâles alpha et prête à se battre pour ceux qu’elles aiment.

Mais, il y a toujours ce manque de profondeur qui fait que ces histoires pourraient être transposées sans problème dans un autre contexte que celui du monde des bikers… 

La plume de Chantal Fernando est fluide et agréable, mais l’histoire manque d’action et j’ai parfois eu l’impression que ça partait un peu dans tous les sens… 

Beaucoup de points sont abordés sans qu’on en connaisse la finalité… S’il ne s’agit pas de remplissage de pages, l’auteur a dû changer le cours de l’histoire pendant le processus d’écriture.

Je me rends compte que mon avis semble mitigé alors que je me suis régalée ! J’ai avalé Indomptable en quelques heures et si le troisième tome de Wind Dragons avait été disponible en français, j’aurais enchaîné directement sa lecture ! 

C’est une série avec un potentiel énorme qui aurait pu être un truc gigantesque s’il avait été exploité en totalité. Mais cela n’a gâché en rien le plaisir que j’ai eu à lire ce livre, même si cela n’était pas suffisant pour que ces quelques petites imperfections passent inaperçues.

Note 4


Avis de Jess

À l’image du tome 1, je n’ai fait qu’une petite bouchée de cette suite.
Lu en seulement quelques heures, j’ai passé un agréable moment de lecture. Comme dans « Sauvage » , il y a encore quelques défauts dans ce tome mais qui n’entache finalement aucunement ma lecture puisque j’ai lu d’une traite cette suite.

C’est vraiment dommage que l’auteure n’ait pas plus développé le côté « Biker » , cela apporterait un peu plus de profondeur et de noirceur au récit, je pense. Nous ne faisons qu’effleurer les histoires entre Clans, ce qui nous laisse un peu sur notre faim, je dois dire.

Mais c’est tout de même un plaisir de retrouver tous les personnages croisés dans le premier tome ! Ils sont toujours aussi drôles et attachants.

J’avais hâte de pouvoir lire ce tome-ci. Arrow est un personnage intéressant qui m’avait intrigué dans le premier tome et au vue de la tournure qu’avait pris l’histoire le concernant, je voulais voir ce qu’il devenait.

Alors, je regrette ENORMEMENT de ne pas avoir eu son point de vue durant toute ma lecture. Nous avons droit à 2/3 chapitres vers le début et la fin, puis c’est tout. C’est bien dommage car entre Anna et Arrow, c’est sûrement le personne le plus intéressant et le plus profond dans cette relation.

C’est un personnage est torturé, remplis de culpabilité qui se cache derrière l’image de biker.

Pour autant, la relation entre Anna & Arrow est chaude et sensuelle. Ils se dévoilent chapitre après chapitre et une belle dynamise se construit entre eux. Entre Anna et sa volonté d’être indépendante, entre Arrow et son passé qui le poursuit, ils vont devoir apprendre à faire des concessions afin de construire une relation solide.

Malgré tout ces défauts, « Wind Dragons » reste une série que je prends plaisir à découvrir de tome en tome. J’ai aimé que Chantal Fernando ait crée un univers de mâle alpha mais avec des femmes aux forts caractères qui ont su trouver leurs places au milieu de toutes cette testostérone.

Si vous vous lancez dans cette série, partez dans l’idée que vous ne ferez qu’effleurer le monde des Biker, ainsi vous ne serez pas déçu de votre lecture. Partez à la découverte des personnages créent par Chantal Fernando, qui sont tous différents les unes des autres mais grandement attachants !

Pour ma part, j’attends le sortie du tome 3 avec impatience. 

Note 4

Retrouvez ce livre sur Amazon en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (broché ou numérique) :

Wind Dragons - 2 - Indomptable - Chantal Fernando BOOK.png  Wind Dragons - 2 - Indomptable - Chantal Fernando EPUB

 

The Renegades, tome 1 : Wilder – Rebecca Yarros

The Renegades est un condensé de romance, sensualité et action. L’intrigue de Wild est pleine de suspense. L’écriture de Rebecca Yarros est fluide et je suis tombée raide dingue de ses personnages.

Les Renegades - 1 - Wilder - Rebecca Yarros RESUME.png
The Renegades, tome 1 : Wilder – Rebecca Yarros –
~ Collection &H (28/06/2017) ~ Env. 420 pages ~ Format numérique  ~ Format Broché ~

De l’air frais, des frissons, du voyage voici le roman New Adult Wilder !

Une croisière étude d’un an… le rêve … Participer à ce voyage autour du monde , un but pour beaucoup mais pas pour toutes les bourses ! Leah intègre le programme mais devra travailler comme tutrice pour le beau Paxton Wilder. Aussi séduisant, qu’énigmatique, lui, ce qui le fait vibrer , c’est l’adrénaline !

Dès la première rencontre, tous les repères de la jeune étudiante sont bousculés. Aux côtés de cet effronté, elle va devoir remettre en question tous ses principes, faire sauter les barrières érigées.

Le désir, le bien-être qu’ils éprouvent ensemble n’est-il pas interdit entre tuteur et tutoré ? Vont-ils s’autoriser à être ensemble ?

Leah est une rescapée avec ses forces, ses faiblesses. Elle perturbe, elle aussi, Paxton et ses plans. Sexy athlète des sports extrêmes, au sein du groupe Les Renegades, Paxton n’a peur de rien ou presque … peut-être celle d’aimer ?

Comment gérer une relation quand la seule personne dont dépend votre avenir et aussi celle que vous désirez le plus ?

Ce groupe qui repousse sans cesse les limites est comme une famille qui se soutient, et accepte la nouvelle venue, Leah, tout en préservant ses secrets. Pourtant, au sein de ce clan, une personne en veut à Paxton. Une petite intrigue se joue pour savoir qui est ce traitre et ses intentions. Ces manigances apportent un plus à l’histoire Leah-Paxton.

Une romance sous des airs de croisière, on voyage au gré des mouillage du bateau. On tremble à chaque chute libre, plongée, acrobaties de BMX ou de motocross.

Mais comment fait Leah à accepter tout ce stress après ce qu’elle a vécu lors de son accident ? Elle accepte, à mon gout, un peu trop facilement les choses mais que ne ferait-on pas par amour ?

J’ai aimé ce changement de décor, d’ambiance peu commune. Certes, ce n’est pas très réaliste par moments … Je ne suis pas experte en sports extrêmes, alors je ne peux pas dire si les acrobaties sont réalisables. Mais est-ce important ? Pas vraiment pour moi … Bon il faut avouer que les moyens financiers illimités ont l’air de faciliter grandement les choses et la chance est plutôt de leur côté !

Cette Dark Romance soft change par sa situation de départ, de lieu : une croisière universitaire d’une année, et de contexte : les sports extrêmes. En dehors de ces deux aspects, on retrouve les codes : un jeune homme sexy, rebelle et riche tombe sous le charme d’une jeune fille qui tente de s’en sortir dans la vie.

Si vous avez des envies d’évasion, avec une grosse dose d’adrénaline, avec un groupe de têtes brulées … Venez faire le grand saut avec Wilder ! N’hésitez pas à repousser vos limites !

Lire la suite de « The Renegades, tome 1 : Wilder – Rebecca Yarros »

La liberté de t’aimer – Amélie C. Astier & Mary Matthews

L’avis de LES TENTATRICES sur ROAD de Maryrhage et Amheliie

 

Un roman qui attendait sagement dans ma bibliothèque depuis un moment, mais il a fallu que je voie la réédition aux Éditions J’ai Lu pour leur toute nouvelle collection #Exlusif pour que je me lance. D’ailleurs, un grand merci à eux pour ce service de presse.

Et que vous dire, il y a des livres qui vous mettent des claques, des histoires qui au premier abord sont juste bien, normal, mais qui au final sont justes époustouflantes et indescriptibles. Avec la liberté de t’aimer, ce fut exactement ça, je devrai avoir l’habitude avec Amh et Mary, car elles ont vraiment ce petit quelque chose qui fait la différence. Ce petit truc qui rend le tout absolument sublime et qui vous fait pleurer comme pas possible.

Tout au long de ma lecture, je n’ai pas arrêté de me dire que ses filles sont géniales, elles ont réussi à transformer une simple histoire qui se déroule à 8 clos en une histoire qui vous ouvre l’œil. Un récit coup de poing qui vous parle au plus profond de vous.

Mack et Travis ont parlé à mon cœur, j’ai retrouvé deux moitiés de moi-même dans deux êtres totalement différents, mais qui vont si bien ensemble.

Travis est renfermé sur lui-même, il ne profite pas de ce que la vie lui apporte, c’est un solitaire qui s’aime comme il est. Il n’y a pas de place pour les autres dans son monde.

Mack quant à lui est la joie incarnée, il profite de la vie comme elle vient, tout est une expérience nouvelle pour lui. Et pourtant, ces deux-là sont tellement semblables, on sent que quelque chose les hante, Mack se cache derrière sa bonne humeur, son sourire son envie de faire des nouvelles expériences alors que Travis s’est en se coupant du monde. Ce qui est excellent, c’est que lui le plus honnête des deux, alors oui, il est bougon, grognon et ne parle pas trop, mais c’est celui qui se met le plus à nu au fur et à mesure.

Une histoire coup de cœur, qui m’a transporté du début à la fin et pourtant, j’en ai lu des romans plaisant en ce moment, mais aucune n’a eu cet effet. Bravo Mesdames

Ps : Mon seul bémol c’est la couverture, Mon Dieu ce bandeau est juste horrible et gâche terriblement toutes les couvertures de cette collection

 

La couverture de ROAD m’a littéralement faite baver… le descriptif des héros dans le résumé me donnait très envie de les découvrir… et la plume de Maryrhage et Amheliie dans leurs précédentes romances gay m’ayant transportée, j’étais plus qu’impatiente de lire ce livre !

Pourtant, je l’ai débuté alors que je n’étais pas dans le bon état d’esprit pour le faire… J’avais besoin de fuir mes propres introspections et j’avais un besoin d’évasion dans « l’action »…

Du coup, j’ai eu du mal à entrer dans l’histoire… Parce qu’elle consiste à un huis clos de 38 jours, qui pousse à réfléchir sur la vie… Exactement ce que j’essayais de fuir…

Je me suis tout de suite identifier à Travis… Son besoin de rester à l’écart, de ne pas se révéler, de suivre sa routine, d’éviter les imprévus… Sa manière de se protéger… Il correspondait tout à fait à mon état d’esprit.

J’ai compati à son agacement envers Mack… Sa joie de vivre m’attirait autant qu’elle me rebutait… Et j’ai freiné des quatre fers devant sa curiosité et ses logorrhées poussant la réflexion plus loin que ce que je voulais…

Mais, peu à peu, comme Travis, j’ai arrêté de me battre contre Mack… J’ai rendu les armes, je me suis laissée séduire par lui et par sa folie, et je l’ai laissé entrer dans mon coeur…

J’ai baissé ma garde et j’ai accepté d’aimer… J’ai pu sourire, j’ai pu rire, j’ai pu espérer… et j’ai pu pleurer…

Finalement, ROAD était exactement le livre qu’il me fallait…

J’ai complètement vécu ROAD dans la peau de Travis… Comme lui, j’avais besoin d’un Mack dans ma vie à ce moment là…

J’avais besoin d’un Mack pour faire tomber les barrières qui me protégeaient mais qui m’empêchaient de vivre ma tristesse pour l’accepter et la surmonter…. J’avais besoin d’un Mack pour m’en faire oublier un autre… J’avais besoin d’un Mack pour remettre ma vie en couleur… J’avais besoin d’un Mack pour me rappeler qu’aimer, c’est prendre le risque de souffrir, mais qu’en se coupant des autres on ne vit pas vraiment…

Certains livres m’émeuvent jusqu’à me mettre les larmes aux yeux (cela a été le cas de FREE FALLIN), mais aucun ne m’avait faite pleurer jusqu’à ROAD… Et quand je dis « pleurer », c’est dans le genre « pas beau à voir » : Sanglots et nez qui coule !

Pourtant ce livre n’est pas triste… Il est extrêmement émouvant, mais c’est au contraire une Ode à la vie !!!

Il fait juste prendre conscience qu’une vie est faite d’émotions et que certaines peuvent faire souffrir… Refuser de prendre ce risque, c’est se condamner à survivre et passer à côté de la passion, de l’amour et d’être heureux…

coup - de - coeur

LOGO LES TENTATRICES Service Presse - Fond Blanc - lectrice noire Version 2Note 5

Retrouvez La liberté de t’aimer sur Amazon, en cliquant sur l’image du format qui vous intéresse (broché ou numérique) :

    

With You – Maryrhage et Amheliie

L’avis de Les Tentatrices sur With You, une Dark Romance de Amheliie et Maryrhage paru VRS&Co

with-you-amheliie-maryrhage-resume.png
With You – Amhéliie C.Astier & Mary Matthews
~ Milady New Adult (mars 2018) ~ Env. 568 pages ~  Format numérique ~  Format broché ~

avis-de-marina-fond-noir

 

En terminant ce livre, la première chose qui m’est venue à l’esprit est l’envie de remercier les auteures… et du coup, je commence par ça….

Je viens d’enchaîner la lecture de plusieurs Dark Romance, sans retrouver ce qui en faisait mon genre de prédilection… Et cette longue traversée du désert prend fin grâce à With You de Maryrhage et Amheliie…

Comme l’indique le résumé, Reagan et Vic ont été kidnappé à l’âge de 14 ans et séquestré pendant 4 ans… A l’adolescence, où tous les enfants découvrent le monde pour devenir des adultes, eux sont enfermés, torturés, violés…

Quand ils sont enfin libres, ces quatre années ont laissés trop de traces pour qu’ils retrouvent leurs places dans leurs anciennes vies… Et leurs parents prennent la décision de les séparer pour leur donner une chance de laisser cette épreuve derrière eux…

Dix ans plus tard, c’est le procès… Vic et Reagan vont découvrir que ce lien entre eux est toujours intact… Ils avaient besoin l’un de l’autre pour vivre en captivité… Ils ont besoin l’un de l’autre pour vivre en liberté….

J’ai passé un moment intense… J’ai éprouvé tellement de sentiments forts qu’il m’est impossible de les dénombrer… J’ai vécu l’histoire de bout en bout à travers les héros…

Ce que j’éprouve pour eux va au delà de l’attachement… Ils m’ont complètement habité…

J’ai ressenti leurs incompréhensions, leurs souffrances, leurs peurs, leur honte, leurs espoirs, leurs colères, leurs révoltes, leurs apaisements, leurs soulagements… Et je me suis raccrochée à la force qu’ils puisent l’un dans l’autre…

Parce que, si Vic paraît bien plus fragile que Reagan, elle n’en est pas moins le roc qui lui a permis de survivre et d’avancer… Et c’est leur relation qui leur permet d’être courageux et de faire face…. Autant pendant leur captivité qu’après…

Il y a une telle intensité dans les sentiments, la tendresse et le désir qui unissent les héros…  Vic et Reagan pourraient illustrer l’expression « Ne faire qu’un » …. je serais incapable de dire que j’en ai préféré un plus que l’autre…

Du début jusqu’à la fin, l’intrigue de With You est addictive… Rien n’est prévisible, je suis restée dans l’émotion et l’incertitude de la première à la dernière page…

Et c’est tellement intense que j’en ai eu plusieurs fois le souffle coupé… Je suis fan de Amhellie et Maryrhage, et à chaque fois, je me dis « Celui là est encore meilleur »… Et à chaque fois, elles se surpassent…

Donc je vais simplement croiser les doigts pour qu’elles refassent prochainement une autre Dark Romance… Parce qu’elles sont excellentissimes dans ce genre.

Découvrez un extrait de ce livre en cliquant ici

coup - de - coeur

 Note 6

 

avis-de-helle-les-tentatrices

*Je remercie Amhellie & Maryrhage pour ce Service Presse*

Une lecture Poignante, Coup de point avec une telle Intensité qu’on frise l’arrêt cardiaque. Ce n’est pas un livre qu’on peut raconter, With You est une histoire qu’on vit de l’intérieur avec tous les protagonistes de l’histoire.

L’intrigue est juste Monstrueuse, un univers sombre ou aucun détails n’a été laissé au hasard et jusqu’à la fin on ne connait l’issue que va prendre cette histoire.

J’ai été une boule de nerfs tout le long, certains passages ont vraiment été dur à encaisser, j’en ai pleuré à plusieurs reprises, j’ai même prié alors que l’histoire même est déjà toute faite.

On est complètement submergé par les émotions, par leur histoire et par leur amour . Rien que d’y penser j’en ai encore les larmes aux yeux.

Leur amour est profond, Vic et Reagan sont des âmes sœurs, dans l’obscurité et dans les ténèbres ils sont devenus la force et la lumière de l’un et de l’autre. Leur relation ne peut être plus authentique qu’elle ne l’ai déjà.

Encore une fois le DUO Amh et Mary nous offre une lecture où l’on ne ressors pas indemne, où l’on passe par toutes nos émotions, avec With You elle nous délivre leur meilleur histoire.

Elles nous transportent et nous captivent dans un univers qui est juste incroyable avec une histoire d’amour Magnifique et un couple qui s’est battu tout le long et dans la douleur et qui se bats encore pour obtenir JUSTICE.

Mais dans cette noirceur il y’ a eu aussi de bons moments, des moments de joie, d’allégresse, des moments qui m’ont fait sourire et où j’ai eu foie à nouveau dans l’humanité.

Une histoire Original, Additive, Emouvante, et Bouleversante…

En un mot une histoire Saisissante où la bataille fait rage, mais qui aura le dernier mot ? 

Amour, Justice, Normalité

coup - de - coeur

Note 6LOGO LES TENTATRICES Service Presse - Fond Blanc - lectrice noire Version 2

Retrouvez ce livre sur Amazon en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (format broché et format numérique) :

with-you-amheliie-maryrhage-book.png  with-you-amheliie-maryrhage-epub.png

Clash, tome 2 : Passion coupable – Jay Crownover

Que cela soit Avett ou Quaid, aucun n’avait ma sympathie quand j’ai commencé ce deuxième tome de Clash… Mais la plume magique de Jay Crownover, a, une nouvelle fois, opéré… Je termine Passion coupable, le cœur gonflé d’affection pour ces deux héros.

Clash - 2 - Passion coupable - Jay Crownover RESUME
Clash, tome 2 : Passion coupable – Jay Crownover
~ Harlequin Collection &H (juin 2017) ~ Env. 396 pages ~
~  Format numérique ~  Format broché ~

avis-de-marina-fond-noir

Vous écrire un laïus pour expliquer pourquoi j’ai eu envie de lire Passion coupable me semble aussi inutile que vous expliquer pourquoi je respire : S’il y a une plume à laquelle je ne peux résister, c’est bien celle de Jay Crownover ! Lire ce deuxième tome de Clash est tout simplement une évidence.

Les lecteurs de Marked Men connaissent déjà Avett. Nous avons eu un aperçu de ses mauvais choix (et de ce qui l’a emmené à avoir besoin d’un avocat tel que Quaid), en lisant Asa.

Elle est la fille de Brite (l’homme qui a confié son bar à Rome) et Dracy. Amoureuse d’une petite frappe, on a été témoin de son ingratitude et de ses mensonges envers ses parents et les membres de Marked Men.

Et Quaid est l’arrogant avocat qui drague Sayer dans le précédent tome de Clash. A l’opposé de Zeb, il semblait imbu de sa personne et beaucoup trop superficiel pour me plaire.

Que cela soit Avett ou Quaid, aucun n’avait ma sympathie quand j’ai commencé ce deuxième tome de Clash… Mais la plume magique de Jay Crownover, a, une nouvelle fois, opéré… Je termine Passion coupable, le cœur gonflé d’affection pour ces deux héros.

La rencontre entre ses deux extrêmes va révéler le côté sauvage qui se cache derrière l’apparence policée de Quaid… et permettre de découvrir l’immense cœur de Avett, que ses mauvaises actions ne nous permettaient pas de deviner.

L’un a l’impression d’avoir tout à prouver… L’autre de n’avoir plus rien à perdre…
Mais ensemble, ils vont avoir tout à gagner…

Entre eux, l’attraction est immédiate et a un parfum d’interdit… C’est chaud et addictif… Leurs forces et leurs faiblesses sont touchantes… Et leurs erreurs se transforment en une superbe histoire que l’auteur nous raconte…

Encore une fois, les personnages de Jay Crownover m’ont embarqué…
Parce que les imperfections qui les caractérisent en font des héros qui me touchent…

Je n’ai qu’une chose à dire ! Vivement la suite !

Note 4,5

Lire la suite de « Clash, tome 2 : Passion coupable – Jay Crownover »