Summer secret – Mag Maury

Summer secret – Mag Maury – Editions Addictives / Luv – Juin 2020 – 284 pages

Je remercie vivement Mag Maury et les éditions Addictives/Luv pour ce service presse.

En commençant ma lecture, je dois dire que je n’étais pas du tout emballée par ce qui se présentait. Jusqu’au 15-20% du livre environ j’ai subi, me demandant comment j’allais faire pour continuer. 

Et finalement…  j’ai eu un déclic, et j’ai pris plaisir à poursuivre ma lecture, et ce, jusqu’au bout

Ariel, est une jeune fille de 18 ans qui m’a vraiment barbée au début. Je la trouvais nian nian, nulle, gamine et de nombreux comportements déjà vus dans les romances.

Mais, à un moment, elle s’est démarquée, et là je dois dire qu’elle m’a conquise. J’ai aimé qu’elle se révèle, et voir ce qu’elle était vraiment : plus forte que je ne l’aurais cru, qui ne se laisse pas faire et avec une combativité à toute épreuve.

Mention spéciale pour les parents d’Ariel. Je pense que tout ado, et même tout adulte, rêverait d’avoir des parents comme ça, avec une telle relation. Ils ont une place importante dans l’histoire, même si on ne les voit pas énormément. Ariel est ce qu’elle est grâce à eux et ils vont également tendre la main à Ambros et changer sa vie.

Concernant Ambros (j’ai eu du mal avec son prénom, et je pensais souvent à de la compote, désolée…), c’est un gars de 20 ans, qui en a chié. Il est sombre, déterminé, arrogant… Mais ça, c’est uniquement au début du livre. Car après, il apparaît complètement différent, et je pense que la sincérité est la qualité qui le définit le mieux. J’ajouterais également altruiste. C’est un personnage que j’ai beaucoup apprécié

Ariel et Ambros m’ont touchée. Ils sont tous deux jeunes mais savent faire preuve d’une maturité assez déconcertante. J’ai été agréablement surprise et je dois dire que ça fait du bien de voir ça !  

En lisant le résumé, je m’attendais à un gros jeu du chat et de la souris, mais ce n’en était pas vraiment un. Ce qui n’est pas si dérangeant car la suite du livre se révèle correcte et tout à fait crédible.

Je suis tout de même un peu déçue du prologue ; outre le fait qu’il pose les bases (normal), il m’a de suite donné une idée de la fin. Alors certes c’est souvent la même fin dans ce genre de livres, mais j’ai toujours espoir d’être surprise.     

L’auteure a su malgré tout me faire apprécier la découverte de l’attraction et du désir naissant d’Ariel, et pour ça, chapeau, parce que je ne suis clairement pas une adepte des vierges et des queutards (hello les clichés).

J’ai ressenti la tension et l’intensité entre eux très rapidement. Leur première fois est touchante, émouvante, rêvée. Et dans TOUTES les scènes de rapprochement, mon palpitant battait la mesure.

J’ai également appréhendé la fin de leur histoire avec le deal qu’ils avaient fait, la date de péremption de leur relation, savoir comment ça allait se dérouler. (Et là vous vous dites, mais…pourquoi une fin ? Pourquoi une date… ? Bah… si vous voulez le savoir, il faudra le lire :p)

Je souligne également l’aspect humouristique du bouquin. Je dois avouer que je me suis marrée à quelques reprises ! Alors oui, il y a quelques passages où c’est assez gamin, (trop) gentillet mais il y a aussi des scènes vraiment marrantes.

J’ai été assez écoeurée en découvrant le comportement d’un des protagonistes. Ce qu’il faisait envers et contre tout, ce qui importait le plus à ses yeux… Bref quelqu’un de pourri comme souvent dans les livres et que j’ai détesté.

Je n’ai pas ressenti la rapidité de leur histoire dans le livre et pourtant il ne s’était écoulé que quelques semaines. Donc là aussi, chapeau à l’auteure. 

Allez avec tout ça, il faut bien un petit point négatif, outre le début. Tous les personnages (hormis un) étaient super sympa, un groupe solide mais le fait qu’ils aient tous droit à un happy end m’a dérangée car je suis pas une super grande fan des histoires qui débordent de joie et d’amour. J’aime mieux quand tout n’est pas super gai, que la vie fait l’effet qu’elle doit faire car soyons honnêtes, certes les livres font rêver mais quand il y en a un peu trop, ça manque de crédibilité pour ma part car ça s’éloigne de la réalité.

Je terminerai sur la plume de l’auteure que j’ai trouvé très agréable et fluide, sans parler des émotions qu’elle a su me faire ressentir tout au long du roman. 

En bref, une lecture très sympathique que je conseille.

My Hipster Christmas – Mag Maury

My Hipster Christmas – Mag Maury
Éditions Addictives, Collection Luv ~ Octobre 2019 ~ Env. 321 pages
Format numérique / Format broché


Je remercie les Editions Addictives pour ce Service de Presse.

Séduite par le titre et le nom de l’auteur je ne pouvais que foncer pour lire cette nouvelle histoire de Mag Maury.

Line change de vie, elle a hérité de The Magic Cave, magasin d’antiquités, de son grand-père Papi Joe. Elle compte rouvrir la boutique et pour une question pratique, elle s’installe dans l’appartement au-dessus. Lors du déménagement, elle a un petit accrochage avec un vrai sauvage. Quelle n’est pas sa surprise lorsque ce beau sauvage n’est autre que son voisin de palier de boutique. Le bel être bourru et arrogant, Jordan Miller, tient un Barber shop avec ses deux associés Tim et Sony.

Line se réjouit de cet emménagement, de l’ouverture du Magic Cave en cette période de Noël qu’elle affectionne tant. Pourtant, Jordan va refroidir ses gardeurs mais attiser ses sens.

C’est un vrai de chaud froid qui va se jouer dans ce petit quartier historique de Liverpool… Qui gagnera ? Comment va se passer la cohabitation ? En sortiront-ils indemnes ?

C’est une Line solaire qui éblouit ce livre par sa bonté et gentillesse, doublée d’une véritable lionne avec des réparties mordantes. J’ai adoré sa personnalité fragile, à fleur de peau mais combative, qui n’a pas la langue dans sa poche. Si au départ, Jordan ne m’a pas séduit, il m’a fait sourire puis petit à petit a réussi à conquérir mon coeur. Il est très secret,( peut-être un peu trop pour moi par moment), bourru, maladroit au possible dans ses rapports avec Line, un vrai sauvage au coeur d’or, anesthésié par des années de culpabilité ! Il est tout en fêlures et contradictions entre son apparence, sa volonté de protéger et sa raison. Un vrai « écoeurché » (selon l’auteure) qui ne demande qu’à être soigné sans le savoir !

C’est un vrai jeu de je te désire, je te repousse, je fais un pas en avant, puis deux en arrière… un vrai apprivoisement de cet hipster sauvage et grognon, pour qu’il laisse tomber toutes ses barrières.

Les associés de Jordan sont tout aussi attendrissants que lui, l’épaulant dans ses moments de faiblesse, une belle amitié… feront-ils l’objet de livre eux aussi ? Car je pense qu’ils ont du potentiel !

Je voulais connaître les raisons de ce désamour de Noël, de ses secrets, et je n’ai pas été déçue, même si ce fut un peu long à venir peut-être.

C’est jolie romance de Noël contemporaine et dans l’air du temps, où tous les codes sont réunis, maîtrisés pour nous faire passer un bon moment de lecture. Effectivement, c’est sexy à souhait avec trois barbus tatoués qui prennent soin d’eux, dans un Liverpool qui se couvre de neige. Mag Maury m’a donné des envies de me blottir au coin du feu, de décorer ma maison avant l’heure, et surtout de me remettre aux romances de Noël.


avis-de-jenni-les-tentatrices

-Je remercie les éditions Addictives pour cette lecture en service de presse-

J’adore l’approche et l’affrontement entre les personnages. Mag Maury n’y va pas de main morte avec eux et prend un malin plaisir à les bousculer pour les faire sortir de leur coquille. Cette histoire ne cessera pas de vous porter et de vous traîner dans un tourbillon où les sens sont en éveil et où les émotions viennent frapper pour guérir les maux !

 

Line a été élevée par son grand-père après avoir perdu très tôt ses parents alors qu’elle n’était qu’une petite fille. Papi Joe a été son pilier, son repère et lui a inculqué ses valeurs, malheureusement il est décédé il y’a de ça six mois et découvre qu’il lui a légué un héritage bien précieux, The Magic Cave, sa boutique d’antiquités.

Fini pour elle les galères, elle va pouvoir se construire une stabilité pour trouver un équilibre dans sa vie en espérant retrouver un peu de lui entre ces murs… Elle s’apprête à reprendre l’affaire de son grand-père, en emménageant dans l’appartement au-dessus du magasin. Mais voilà que lors de son déménagement dans son nouveau quartier, elle percute la voiture d’un sauvage, répondant au nom de Jordan. Ce mec aussi arrogant, impressionnant par son charisme et beau se trouve aussi être son seul et unique voisin de palier. Mais comme si cela n’était pas suffisamment, il faut savoir qu’il tient également un commerce de Barbershop à côté du Magic Cave…

 

Massif et viril, il l’impressionne par son côté sauvage et est scandaleusement torride !!! Plus elle lui tient tête plus elle le rend dingue. De même pour elle ! S’en suit un perpétuel jeu où le désir est électrisant mais où la raison va se jouer d’eux et torturer leur cœur et leurs pensées…

Line est douce, patiente, investie dans ses objectifs, généreuse, elle est brave et courageuse pour continuer son bout de chemin malgré les épreuves de la vie. La rencontrer, c’est tomber sous son charme et l’adorer pour son naturel et sa spontanéité !

Et puis on apprend à connaître Jordan… Un homme à la personnalité bien complexe qui est fait d’ombre et qui a choisi la solitude. Les fantômes du passé viennent le hanter sans crier gare, pour s’infiltrer dans son esprit lui laissant une profonde amertume dans la gorge, qui le plonge dans le froid et le noir. Il ne fait pas dans le politiquement correct, tant il est si homme, si viril, si intense… et très difficile à cerner. Il se refuse de la laisser entrer dans sa vie et préfère faire son connard avec elle pour qu’elle le déteste au lieu qu’elle s’attache à lui pour ne pas l’entrainer dans sa chute… car ce qu’il faut savoir c’est que depuis six années il n’est plus que le fantôme de lui-même. Mais Line ne se laissera pas abattre et va faire preuve de patience pour fissurer sa coquille afin de laisser sortir l’homme qu’il était autrefois… Deux personnes cohabitent en lui. L’une odieuse, sauvage et froide, l’autre, attentionnée, délicate et protectrice… Difficile pour elle de s’y retrouver puisqu’il s’acharne à souffler le chaud et le froid et à l’aimanter sans qu’elle parvienne à se détourner de lui tellement sa personnalité l’intrigue et la déstabilise plus qu’elle ne le devrait.

Elle est arrivée dans sa vie comme un ouragan… Lui est arrivé dans sa vie comme une attaque éclaire… et vont faire de sacrés ravages ces deux-là ! Line sera-t-elle son salut ? Pourra-t-elle lui apporter la lumière et la chaleur dont son cœur a besoin, sans souffrir en retour ?

J’ai adoré le passage « d’Alfredo Silencio Illico » !!! L’auteure a une plume vraiment dynamique et pleine d’humour à vous faire pouffer de rire alors que la situation se révèle compliquée. Ce livre c’est une bouffée d’air frais, qui apporte réconfort et bien être avec l’intervention de toute la bande d’amis qui intercèdent dans la vie de Line et Jordan ! Un purgatoire de bonheur !

Je suis une inconditionnelle fan de romance de Noël, et il va de soi que j’ai adoré lire cette histoire qui se déroule durant cette période ! Les personnages, tous autant qu’ils soient nous touchent et nous attendrissent. L’histoire est plaisante et agréable à découvrir dans son ensemble et nous fait vivre un bon moment livresque !

Note 4 logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2



–> Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (numérique ou broché) :

Format numérique - My Hispster Christmas – Mag Maury Format broché - My Hispster Christmas – Mag Maury

 

No love, no limits – Mag Maury

Résumé - No love, no limits – Mag Maury.png
No love, no limits – Mag Maury
Editions Addictives, Collection Luv ~ Janvier 2019 ~ Env. 404 pages
Format numérique / Format broché


avis-de-jenni-les-tentatrices

-Un grand merci aux éditions Addictives pour cette lecture en service de presse-

Ce fut un plein d’adrénaline totalement revigorant ! L’histoire nous fait vibrer, aussi bien par les sensations de liberté et de lâcher prise dont vont faire preuve Marie et Lucas, tout en se soutenant… mais aussi par l’attirance réciproque qui les consume à petit feu…

‘No love, no limits’, c’est un roman qui vous fera sourire et qui vous entraînera même dans des fous rires dès les premières pages entamées. Mag Maury a bien choisi ses personnages pour le coup ! On s’éclate avec leurs vacheries et prises de bec en tout genre, en appréciant la repartie de chacun. Le duo est harmonieux et vraiment bien assorti. Ils jouent en se renvoyant la balle pour compter les points et nous lectrices, on adore ça !!

 

J’ai été attendrie par ce duo tant Marie et Lucas font bien la paire !

Ils vont faire un marché pour compenser les réparations de sa moto : elle va devoir emménager chez lui durant un mois en se faisant passer pour sa petite amie devant ses parents… Simple ? Oui et non en fait… car y’en a pas un pour arrêter l’autre !

À ce jeu-là il reste convaincu qu’elle a perdu d’avance. Il lui conseille seulement de ne pas chatouiller ses nerfs… autrement il lui sera très difficile pour lui de faire redescendre la pression. Seule une bonne dose d’adrénaline peut l’apaiser… et malheureusement elle a bousillé sa bécane. Donc il lui faudrait trouver une alternative et… comme il dit… sa petite culotte pourrait prendre cher ! Mais ce qu’il ne sait pas encore c’est qu’elle est aussi bornée que lui, et que comme lui elle est une tête dure qui saura lui tenir tête.

Eh oui caliente !!! Pas d’amour, Pas de limites… Il veut rester libre ! Il a choisi son indépendance et l’assume pleinement !

 

Ces deux-là, c’est des caractères bien trempés et des personnalités bien colorées. Qui aime bien châtie bien comme on dit... Il passe son temps à la faire sortir de ses gonds et est une torture pour les sens ! Il connaît ses atouts et s’aventure dans des réactions tordues qu’il n’arrivera pas toujours à maîtriser. Comment va t’elle pouvoir lutter contre cette attirance, pour simplement respecter les règles mises en place pour rembourser sa dette ?

Pour Marie et Lucas, c’est plus fort qu’eux ! Ils ne peuvent pas s’empêcher de se chercher et de se trouver. Du moins surtout lui, il revient sans cesse à la charge ! La lecture est amusante et attendrissante. Je me suis beaucoup attachée aux personnages et plus particulièrement à Marie qui souffre le martyre à cause des ravages qu’à fait son ex pervers narcissique sur elle… Dans son mal être elle m’a fait mal au cœur, c’est pourquoi on est ravie de la savoir plus légère et plus vivante aux côtés de Lucas.

Il ne veut rien de sérieux. Elle ne veut rien de passager. Un compromis est-il possible ? Face à Lucas je dois dire que sa détresse m’a anéantie et bouleversée. Il s’apprête à vivre quelque chose de difficile. À savoir mener son propre combat envers lui-même…

Une romance incroyable. Une plume talentueuse et addictive. En gros une lecture attachante dont on ne fait qu’une bouchée !

Commencer ce livre c’est l’adopter…. J’ai été incapable de m’en détacher et l’ai lu d’une traite. Un grand merci à l’auteure pour ce super moment livresque qui manie sa plume avec brio pour nous faire passer du rire aux larmes d’une page à l’autre !

 

shelleycoupdecoeurnoir

Note 5 logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2



–> Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (numérique ou broché) :

Format numérique - No love, no limits – Mag Maury Format broché - No love, no limits – Mag Maury

Fast Games – Mag Maury

Fast Games – Mag Maury – Editions Addictives – Version NumériqueVersion Broché – Sortie de l’intégrale en broché le 05/04/2018

Je remercie les Editions Addictives pour ce Service de Presse.

Fast Games est une romance comme on les aime, où l’humour se mêle à la séduction, où la tension sexuelle est telle, qu’on la sent vibrer, où l’on rêve d’être au milieu de cette bande de beaux gosses pour rire avec eux.

Charlie se remet d’un lourd passé et décide de retrouver du travail. Elle postule pour être serveuse dans un pub renommé de sa ville. Engagée, elle commence au milieu de toute cette bande d’hommes séduisants, mais celui qui va la troubler c’est le chanteur d’un groupe Lukas Matthews, dit Matt. Il va redoubler d’efforts pour l’apprivoiser en douceur, car Charlie est un peu farouche. Mais, il fait tomber ses barrières une à une… pourtant certaines réticences subsistent… Charlie sent que quelque chose cloche, car il reste mystérieux sur une partie de sa vie, il s’absente…

Peut-elle lui faire confiance ? Que cache-t-il ?

J’ai adoré Matt dans sa façon d’approcher Charlie… cette manière de susurrer, de câliner … hummm j’en ai rêvé, tout comme de son côté coquin et taquin…Charlie est plus sensible tout en étant une combattante.

L’ambiance générale est légère, le ton est amusant et sexy, c’est vraiment agréable. Cette légèreté est contrebalancée, entre autres, par les pitreries de Sam l’un des amis de Matt et serveur, ou par les blagues et répliques d’Aurélie la meilleure amie de Charlie sont phénoménales ! On ne s’ennuie pas une seconde ! Sans oublier des thèmes beaucoup plus sérieux qui sont abordés vers la fin du livre.

J’ai une petite déception sur la fin, je la trouve précipitée, j’aurais aimé que ça dure un peu plus, peut-être parce que je me suis attachée à ces personnages. J’aurais voulu que Charlie en fasse un peu plus baver à Matt ou qu’elle le provoque plus tôt pour qu’il se livre sur ses secrets… J’en suis à souhaiter des spins off pour connaître, les futurs fous rires, et l’avenir de cette joyeuse famille ! (Et justement, il est sorti un spin off sur Lucas le 15 avril : No love, no limits  !)

C’est un livre qui se lit facilement, car vraiment amusant et dynamique. L’auteur a réuni tous les paramètres pour en faire une romance moderne avec des beaux mâles torrides, gentils, et drôles, presque parfaits quoi !

Vous pouvez commander ce livre, sur Amazon, au format qui vous convient en cliquant sur la couverture.