Dangerous Love, Tome 3: In Love With Danger – Mady Flynn

Image Résumé
Collection HQN (Novembre 2019) – Format Numérique

Avis de Valou

Je remercie les éditions HQN pour ce service presse.

Ainsi s’achève la trilogie « Dangerous Love » avec ce troisième et dernier tome « In love with danger ». Et mon dieu, quelle trilogie nous a offert Mady Flynn !! Cette histoire, dans son entièreté, n’a pas d’équivalent. Elle est atypique, originale et captivante!

Nous avions laissé Hazel, abasourdie, à la découverte de ce que Matt et Chris lui ont réservé! Chris, alias « l’étrangleur » et amant de la criminologue, va collaborer avec le FBI pour tenter de démasquer le copycat qui sévit et fait de nombreuses victimes. L’enquête patauge et Chris pourrait apporter une certaine expertise pour tenter de déterminer le profil de ce nouveau serial killer. Pour la jeune femme, voir les deux hommes qu’elle aime collaborer et travailler ensemble, va la rendre plus fébrile que jamais…

Jamais encore dans cette saga, les deux héros ne s’étaient retrouvés côte à côte. Toujours rivaux, le flic contre le criminel, le fiancé contre l’amant. Pourtant ici, Mady Flynn donne une tournure intéressante à sa trame, en faisant naître une sorte de complicité entre les deux hommes. Hazel ne maîtrise plus rien, tout lui échappe et elle a du mal à faire face à cette situation, peu commune il faut bien le reconnaître. Matt est sa part de lumière, Chris celle de son obscurité. Elle oscille sans cesse entre les deux, Hazel a autant besoin de l’un comme de l’autre. Le triangle amoureux n’a jamais été fort, voire omniprésent dans l’histoire, que dans ce troisième tome.

Pourtant, dans la vie il faut savoir faire des choix et des compromis. L’héroïne apparaît ici comme égoïste, l’auteure n’essaye d’ailleurs pas de l’en dédouaner. Hazel est ainsi, elle ne peut faire ce choix, elle ne peut pas envisager d’être séparée de l’un ou de l’autre. Cet aspect du personnage est parfois agaçant et à la fois questionnant. Après tout, pourquoi choisir ? On pourrait y voir ici une autre idée du « trouple », certes en milieu hostile…

Il faut reconnaître que ces trois personnages, hauts en couleur, ont un goût immodéré pour les situations tordues. Chris et Matt semblent accepter l’importance que l’un et l’autre ont aux yeux d’Hazel. Comme si leur relation avec elle complétait l’autre. Cela est à la fois déroutant et captivant. Ils mènent la danse dans ce dernier tome, quitte à retirer tout pouvoir de contrôle de la part d’Hazel, qu’ils cherchent à protéger. La criminologue va devoir apprendre à naviguer à vue, sans road book.

Ce troisième tome m’a tenue en haleine, car l’enquête est rudement bien menée. Les fausses pistes, les nouveaux meurtres, les maigres indices, le travail de l’équipe d’investigation…tout est minutieusement orchestré par Mady Flynn, à qui je tire une nouvelle fois mon chapeau !! Si le premier tome reste définitivement mon préféré, ce troisième opus nous apporte tout ce qu’on aime dans cette saga : suspens, rebondissements et moments torrides !!

Je pense que l’auteure, a cherché à dérouter ses lectrices face à cette histoire incroyable, et le pari est gagné ! Comme je vous le disais en début de chronique, cette histoire n’a pas d’équivalent à mon sens. Pleine de paradoxes, elle vous fera vous questionner, vous mettre à la place des héros, en vous disant : « mais que ferais-je si j’étais eux, comment  réagirais-je ? ».

Mady Flynn n’oublie pas non plus, dans ce dernier opus, de faire référence au cheval de bataille d’Hazel, à savoir l’impossible (ou pas) réhabilitation et réinsertion des serials killers dans la société. Chacun pourra avoir son idée sur le sujet, mais j’ai trouvé cela passionnant.

La saga toute entière est à lire, même si parfois elle peut paraître pointue au niveau de la psychologie des personnages et des questionnements d’Hazel quant au profil des serials killer, elle va vous embarquer, à tel point que vous n’aurez pas envie de lâcher votre livre. A cette occasion, profitez de l’offre spéciale du 25 décembre prochain, car le premier tome de cette saga « Attracted By Danger », en format Epub, sera gratuit toute cette journée. Profitez-en pour faire connaissance avec Hazel, Chris et Matt, si ce n’est pas déjà fait !

«  Matt est ma raison de vivre, l’homme auprès de qui je veux m’éveiller tous les matins ; Chris est celui que j’ai besoin de voir chaque jour pour me rappeler qui je suis»

Hazel

 

Cliquez sur l’image ci-dessous pour vous procurer le format numérique sur Amazon:

couv num

 

Dangerous Love, Tome 2: Seduced By danger – Mady Flynn

Image résumé
Collection HQN (Octobre 2019) – Format Numérique

Avis de Valou

Je remercie les éditions Harlequin, Collection HQN pour ce service presse.

S’il y avait une suite que j’attendais avec impatience c’est bien celle-ci ! Cela faisait plus d’un an que j’attendais la suite des aventures de Hazel, Chris et Matt. J’avais eu un formidable coup de cœur pour le premier tome de la série « Dangerous Love », intitulée à l’époque « Tu es mon obscurité » et rebaptisée plus tard « Attracted by danger ».

Hazel, devenue Anna, a fui avec Chris, devenu Ford. Ensemble ils habitent une petite maison à Pine Point au Canada. Une routine s’est installée au cours des 8 derniers mois suivants la fin du premier tome. Ford travaille et est absent de leur foyer, du lundi au vendredi. Anna reste cloîtrée chez eux, et écrit des articles sur des serial killer pour un site spécialisé. Elle n’attend qu’une seule chose chaque semaine : que Ford rentre et qu’ils puissent passer le week-end ensemble, comme un couple normal…La normalité, une notion qui n’a pas sa place dans ce roman. Dois-je vous rappeler que Ford n’est autre que l’étrangleur…

D’emblée, le lecteur s’interroge : Anna est-elle véritablement heureuse avec cette nouvelle vie ? Cela peut-il durer ? Pine Point semble être une bulle romantique, utopique, hors du temps et éphémère. Ford se satisfait de ce qu’il a. Il a fait taire son côté sombre pour celle qu’il aime. Mais l’adrénaline de l’action sur le terrain manque à la jeune femme. Alors lorsqu’un copycat sévit, elle est irrémédiablement attirée par ces nouveaux meurtres, qu’elle meure d’envie d’élucider.

J’ai aimé retrouvé la multitude des questions que me trottent dans la tête en retrouvant la plume de Mady Flynn. Un tueur en série peut-il se désintoxiquer, voire se guérir de sa criminalité ? A l’instar de l’histoire de Hazel et Chris, il semblerait qu’il y ait un espoir, en tous les cas Anna y croit fermement. Au contact de sa petite amie, on occulte totalement que Chris est un tueur en série, il devient presque touchant, tant son amour est profond pour elle.

Mady Flynn met en avant la dualité qui habite son héroïne. Celle-ci va recroiser le chemin de Matt. Un véritable triangle amoureux va se mettre en place dont la chef d’orchestre n’est autre que Anna. Cette femme est pleine de paradoxes. Elle a besoin de Chris, il est sa part d’obscurité. Elle a besoin de Matt, il est son espoir. Je dois reconnaître qu’à certains moments je l’ai trouvée égoïste, car Hazel ne peut pas tout avoir, elle ne peut pas avoir Matt et Chris en même temps. Il va falloir faire un choix et ce sont les deux hommes de sa vie qui vont l’y pousser. Si Hazel se montre souvent attachante parce qu’elle est perdue entre son cœur et sa raison, elle n’en demeure pas moins agaçante dans ses incertitudes. Elle est aussi brillante dans ses analyses criminologiques, qu’elle demeure immature dans la gestion de sa vie personnelle, incapable de prendre une décision…

La plume de Mady Flynn est toujours aussi maîtrisée et définitivement hyper agréable à lire. On sent qu’elle se passionne pour son sujet. Encore une fois, cet opus est très documenté voir parfois pointu. Elle s’appuie sur les analyses psychologiques de véritables tueurs en série pour asseoir sa trame et apporter une vision très réaliste des déductions faites par Hazel. On se croirait dans un épisode d’Esprits Criminels.

Je vois ce second tome, comme une transition dans la trame, qui amorce un final qui promet d’être explosif, au regard de la fin de ce second tome. Cette histoire est brillante. J’ai hâte de connaître le final qui sera réservé à nos protagonistes. Parfois, on pourrait se dire que les détails de profilage sont un poil trop pointus, mais cela n’enlève rien à cette histoire hors du commun à lire absolument. Cette suite est à la hauteur du premier opus, je vous recommande donc vivement de découvrir cette saga, si ce n’est pas déjà fait. Elle vaut vraiment le coup. Si vous êtes fan de dark romance psychologique, vous ne serez absolument pas déçus.

Pour ma part, j’ai hâte de me plonger dans le dernier tome intitulé « In love with danger ».

« J’aimerais qu’il garde en mémoire que notre histoire existe car j’ai la force mentale de comprendre l’inimaginable ».

Anna.

 

Cliquez sur l’image ci-dessous pour vous procurer le format numérique sur Amazon:

couv num

logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2

Tu es mon obscurité – Mady Flynn

Image Résumé
Editions Harlequin, Collection HQN (juin 2018) Env 350 pages – format numérique

Avis de Valou

Je remercie les éditions HQN et NetGalley pour ce service presse.

****

Waouh ! Tout simplement !! Quelle lecture avons-nous là ! Sans conteste, une de celle qui vous marque dans la durée et dont vous vous souviendrez longtemps.

Un criminel peut-il se repentir de ses crimes ? Peut-il faire taire son obscurité pour laisser place à son humanité ? Son esprit en est-il capable  ou est-il tout bonnement profondément mauvais ?

L’amour est-il un sentiment si puissant qu’il peut rendre cette rédemption possible pour un serial killer ?

Au fur et à mesure de mon avancée dans l’histoire, toutes ces questions se sont imposées à moi. Je dois dire que ce livre est une vraie claque : un magnifique coup de cœur livresque. C’est dérangeant et questionnant. Une vraie dark romance psychologique : on adore !!

Hazel est criminologue et voue une véritable passion quant à l’analyse des esprits criminels. Elle entretient une relation intime avec Matt, profiler au BAU, «unité d’analyse comportementale » département du FBI, basé à Quantico. Hazel fait partie de ces personnes qui ne vivent que pour leur travail. Elle attend avec impatience de pouvoir rencontrer le serial killer surnommé « L’Etrangleur». Elle le traque depuis 3 ans et aimerait comprendre les mécanismes psychiques qui l’animent. Sur le papier, l’Etrangleur fait froid dans le dos, il étrangle des femmes qu’il ne connait pas pour les punir d’avoir tenté de le séduite et laisse leurs corps dépérir, comme s’il n’éprouvait pas le moindre remord. Lorsque le FBI arrête le serial killer, Hazel va alors faire connaissance avec Chris Ford, l’homme derrière le monstre. Hazel a un don pour analyser les esprits torturés et discerner les être au-delà ce qu’ils semblent être…Au-delà de la fascination qu’elle ressent d’emblée pour Chris Ford, entre eux vont se développer des sentiments très forts, inexplicables, mais dont ils ne pourront pas faire abstraction.

Le récit est totalement addictif. L’auteure a fait un énorme de travail de recherche et de documentation. La psychologie des personnages est extrêmement fine et travaillée. L’ensemble est sombre, très sombre. J’ai été complètement emportée par l’histoire. Il n’y a pas à proprement parlé de triangle amoureux entre Hazel, Chris et Matt. C’est bien plus complexe que cela. Les 2 hommes ne sont finalement pas en concurrence dans le cœur de la jeune femme. Elle les aime probablement tous les deux mais de manière différente.

La notion du bien et du mal n’ont pas réellement leur place ici. L’histoire n’est pas si manichéenne. L’idée de faire taire la part obscure chez un serial killer semble utopique, pourtant ici l’auteure nous montre que l’amour se fout des convenances et de ce qui nous parait « juste ». Hazel a besoin de Chris pour savoir qui elle est véritablement, et pourquoi elle a tant besoin de « pénétrer » les esprits criminels. Que recherche-t-elle vraiment ? Si Matt ne comprend pas cet aspect de la personnalité de la jeune femme, Chris lui, a bien cerné celle qui s’échine à l’aider malgré tout. Il a besoin d’Hazel pour dépasser ses blessures enfouies et faire taire à jamais sa déviance et être un homme normal.

Leur amour est probablement dérangeant, pourtant il est beau. Ils sont passionnés l’un par l’autre, mais cela peut-il durer au sein de l’univers carcéral? A force de tenter de comprendre l’Etrangleur, ne risque-t-elle pas de devenir sa prochaine victime ?  Hazel pourra-t-elle toujours obtenir des accréditations pour venir rendre visite à Chris ? Matt va-t-il laisser celle qu’il aime par-dessus tout, lui échapper ?

Il y aurait encore tant à dire sur cette histoire. Vous trouverez des réponses à toutes ces questions en lisant ce récit. Ce roman m’a profondément touché et bouleversé. Je m’en souviendrai longtemps. C’est une histoire de fou, un coup de cœur : comment pourrait-il en être autrement !

Coup de Coeur

Note 5

couv num