Love Edition T.2 – Esméléïa Brandt

Love Edition Tome 2 – Esméléïa Brandt – Editions Ma Next Romance – Version NumériqueVersion Broché – Sortie le 04/07/2019

Je remercie l’auteure et les Editions Ma Next Romance pour ce Service de Presse.

Ce second volet était très attendu vu la qualité et la fin du premier tome. Alors la tournure de l’histoire fait que ce livre est plus introspectif, un peu moins piquant mais tout en émotions.

Nous avions quitté une Cassiopée en panique et un Marcus au bord de l’implosion !

Eh bien, je ne vais pas être déçue. Pourtant, ils vont m’étonner par leurs réactions, leurs réflexions. L’un comme l’autre vont révéler des parts cachées d’eux-mêmes, pour redonner du souffle à l’histoire.

La lettre écrite par Cassiopée pour Marcus est juste bouleversante, les mots sont tellement bien dosés, justes et touchants. Je trouve qu’elle marque un tournant dans l’histoire.

Je dirais qu’en tant que chroniqueuse de blog cette déclaration fait réfléchir. J’ai toujours essayé d’être le plus juste dans mes avis, tout en étant respectueuse du temps passé et à l’implication des auteurs pour leurs œuvres, mais je me rends compte, qu’une fois de plus, le poids des mots, d’une phrase peut tout changer.

Le lecteur peut ressentir toute la jalousie et les rivalités qu’il peut exister dans ce milieu. Tout comme l’enjeu des bénéfices pour l’entreprise qui obligent les éditeurs à faire des choix, privilégier l’argent ou parier sur la nouveauté. J’aime que ce soit fait sans tabous avec une plume réaliste, incisive mais avec douceur.

La rencontre avec les parents de l’écrivaine est juste hallucinante, dépeinte d’une manière tellement naturelle, mais effrayante. C’est quoi cette psy : une psychopathe des mots, oui ! Quelle horrible personne, comment a-t-elle pu enfanter un être aussi lumineux que Cassiopée ?

Le côté décalé de la jeune femme transparaît et influence sa relation avec Marcus. Tout sort des codes du romantisme et pourtant c’est bourré d’émotions.

Si le premier était très haut en couleur, celui-ci est beaucoup plus dans la réflexion, parfois la tension sexuelle repoussera cette analyse et la prise de décisions qui s’ensuivra. L’auteure nous livre les tripes de ces deux êtres terrorisés par l’avenir, leurs sentiments. La confiance s’acquiert difficilement et ils en feront les frais mutuellement.

L’histoire devient prenante, car on ressent chaque questionnement de l’écrivaine, qui sait au fond d’elle les choix qu’elle doit faire, mais qui a du mal à passer à l’acte, sachant qu’ils seront lourds de conséquence. Je me suis vraiment demandé comment l’auteure allait nous faire finir ce tome … eh bien vous allez, vous aussi, vous questionner et je ne vous donnerai pas d’indices ! (oui, je suis un peu sadique ! 😉 La seule chose que je peux dire, c’est qu’une fois de plus, c’est mené de façon brillante, comme ses héros !!!!

Il est vrai que je ne m’attendais pas à ce tournant dans le ton de l’histoire, mais j’ai lu ce livre d’une quasi-traite. La plume de cette auteure a su me capter et me faire entrer complètement dans la bulle d’édito pro et privé de Cassiopée et Marcus.

 

Vous pouvez commander ce livre sur Amazon en cliquant sur la couverture qui vous convient :

 

 

 

 

Love Edition T.1 – Esmeleïa Brandt

Love Edition T.1 – Esmeleïa Brandt – Editions Ma Next Romance – Version NumériqueVersion Broché – Sortie le 04/06/2019

Je remercie l’auteure et les Editions Ma Next Romance pour ce Service de Presse.

Bon alors premièrement : c’est quoi cette fin de tome ?… Ce n’est pas humain de nous laisser comme ça !!!! Cassiopée, je l’adore moi, je l’ai adoptée au premier paragraphe, et je ne voulais pas la quitter sur un malentendu ! C’est dur pour mon petit cœur, je vous le dis !

Que je vous raconte…

Faire la rencontre d’un personnage tel que Cassiopée c’est rentrer dans son univers, et y adhérer à 100%.

Elle est décalée, déjantée, issue de l’aristocratie à particule dont elle s’est complètement détachée, elle assume ses choix, ses convictions, ses frivolités, son métier et son activité annexe d’auteure de romance érotique. Pourtant, quand elle apprend qu’à deux mois de la sortie de son nouveau livre, son éditrice Cléo, ne pourra pas assurer l’édito du son dernier « bébé », car elle est clouée au lit suite à un accident de scooter pour plusieurs mois, c’est la panique. Elle va donc devoir composer avec le cousin de Cléo, Marcus de Saint Cyr qui fut éditeur, et qui est désormais chef de collection. Avec une telle personnalité, rien ne sera simple, car lui connaît son métier, mais n’est pas des plus à l’écoute…

Il va donc falloir composer, mais qui fera le premier pas ? qui adoucira son opinion ?

Vous allez assister à un véritable ping-pong de piques, répliques. Une succession de malchance et de moments gênants qui vous feront halluciner, rire.

Le ton est donné avec une telle femme de caractère, elle nous emporte complètement dans son monde de paillettes et de licornes qui l’apaisent. C’est dynamique à souhait, Cassiopée et Cléo ne ménagent pas Marcus qui, il faut bien le dire, a un sacré balai coincé, si vous voyez ce que je veux dire. On pourrait le détester au début, tellement, il est rigide, bourré de préjugés. Mais rapidement, l’auteure va distiller des indices comme quoi il vaut la peine de gratter la première couche, faire tomber les barrières, et ce n’est pas gagné ! Il en a sous le pied, il faut qu’il se révèle !

Cette auteure arrive à créer des personnages complexes, tout en contradiction, qui s’attirent, se chauffent, tout en sachant que c’est sûrement une erreur. Le travail sur l’acceptation, la tolérance des différences, tout comme l’abolition des a priori, de l’image que renvoie la société, sont tout à fait mis en évidence.

Sous leurs airs de combattants, se cachent des failles, une quête d’amour, de reconnaissance consciente ou pas, qui est belle, bien amenée.

Vous l’aurez compris que je me suis régalée avec ce premier tome ! Tout y est, l’humour, le sarcasme, l’émouvant, la tension, l’érotisme, dans un savant dosage qui fonctionne parfaitement.

Bien sûr, je veux savoir ce que devient Octave, l’animal de Cassiopée, voir comment elle sera soutenue par tous les hommes, un peu décalés de son entourage proche. Et puis que réserve-t-elle à Marcus pour la suite ??? Mon petit doigt m’a soufflé qu’on n’aurait pas trop à attendre  (le 04/07/2019) !

 

Vous pouvez commander ce livre sur Amazon en cliquant sur la couverture suivante :

 

 

 

Le mystère J.Holloway (L’intégrale) – Hannah Keller

Le mystère J.Holloway – Hannah Keller – Editions My Next Romance – Version Numérique – Sortie le 09/05/2018

Je me suis laissée tenter par un pur hasard par le mystère de J.Holloway, ce fut un agréable moment de lecture fraîche et sentimentale. J’avais besoin de légèreté avec une histoire qui tienne la route pour me changer les idées et bien je ne fus pas déçue.

La franco-américaine Andrea Donovan, ou Andie, arrive sur New-York pour commencer un nouveau travail : éditrice junior. On l’affecte au futur best-seller de J.Holloway auteur de romance à succès dont personne ne connaît la voix, ni le visage. Grand privilège mais uniquement dû au fait que cet auteur est un tyran à l’ego sur dimensionné, personne ne veut travailler avec lui. Ne pouvant communiquer que par le biais de mails, une correspondance étroite se noue rapidement entre la jeune éditrice et l’énigmatique auteur de génie. En parallèle, Andie s’installe en colocation avec Kaylee et Micah, jumeaux sympathiques. Ils lui font découvrir la vie et les sorties new-yorkaises. Lors d’une soirée, elle tombe sous le charme du magnifique pianiste dans le bar où ils vont régulièrement. L’attirance est immédiate et réciproque, Jared Sanders, médecin dans un dispensaire, qui se détend deux soirées par semaine en jouant dans ce bar. Leur relation prend rapidement, un véritable conte de féesCependant, Jared reste un personnage complexe et secret.

Qui est cet auteur si exigeant et envahissant et pourquoi vouloir rester anonyme ? La vie professionnelle d’Andie aura-t-elle des conséquences sur leurs sentiments? Jared et Andie vont-ils réussir à continuer à vivre leur amour?

Cette histoire est remplie de sentiments exacerbés, c’est fort, intense. Andie et Jared sont constamment à fleur de peau, dans leur bulle d’amour.

On pourrait reprocher la rapidité à laquelle ils font évoluer leur relation et les sentiments qu’ils dévoilent. Cependant, lorsqu’on en apprend plus sur le passé et la vie de Jared, on comprend mieux ses attitudes. C’est un homme écorché vif, mais pas dans la colère, plutôt dans l’hypersensibilité, cela change et c’est agréable ! Il m’a fait rêver cet homme, il allie la beauté, l’intelligence, le talent, la sensualité ! On y chercherait presque son défaut !

Les mots et le ton utilisés lors de La correspondance écrite entre Andie et J.Holloway sont vraiment bien écrits et tournés. L’auteur du livre nous fait ressentir toutes les émotions de J.Holloway, ses doutes, ses regrets, ses plaisirs lorsqu’il rédige les mails à son éditrice.

Si c’est vrai qu’on se doute de l’évolution et du déroulement de l’histoire, je me suis laissée prendre au jeu de cette romance. L’auteur nous rend tous les personnages attachants, les principaux comme les secondaires. Ils ont tous un rôle à jouer, apportent du soutien ou de l’humour. J’ai eu un petit faible pour Micah avec ses tirades telles des prédictions, ou encore sa façon de réconforter tout y en ajoutant un touche amusante sur le sexe et le boss Kirk avec ses expressions tuantes sur l’auteur mystérieux et son côté « paternisant » avec Andie.

Cette histoire fait partie de ce style de livres qui fait du bien au coeur, à l’humeur ! L’aspect bon sentiment et les déclarations d’amour faciles peuvent déranger certains lecteurs, pour moi, l’auteur a réussi à me les faire oublier grâce à sa plume.

J’ai pu m’évader librement à travers cette histoire d’amour qui plaira aux plus romantiques d’entre nous.

Vous pouvez commander ce livre sur Amazon en cliquant sur la couverture :