Les Anges, Tome 4 : Renaître – Tina Ayme

J’attendais ce dernier opus avec tellement d’impatience que je l’ai acheté sans attendre le service presse. Un final magnifique qui m’a tiré quelques larmes, oui, je suis un peu miss sensibilité lol.

L’histoire de Mia suit son cours tout comme sa nouvelle relation avec Zac, mais cela ne sera par de tout repos. Ils ont beau s’aimer, ils ne se font pas encore totalement confiance et Mia a énormément de mal à se confier à Zac sur son passé, sur qui elle est vraiment, et ce, par quoi elle est passée.

Les fantômes du passé de ce jeune couple agissent comme une épée de Damoclès suspendu au-dessus de leur tête et qui ne demande qu’a frappé. 

Ses secrets cachés entraînent des tensions qui finiront par exploser et pas d’une très bonne manière, car elle fera plusieurs victimes sous son sillage.

Mais comment faire confiance à nouveau par la suite ?

Pour Mia, cela risque d’être difficile, l’heure des révélations a sonné et nous allons enfin connaître le fin mot de l’histoire et j’ai été sur le Q, c’est le cas de le dire. Je n’ai absolument pas vu certaines choses venir, d’ailleurs, j’ai encore du mal à y croire.

Renaître est un dernier tome explosif, addictif, captivant et où l’émotion est présent tout le long. Encore une fois, la plume de Tina m’a embarqué et j’ai passé un excellent moment de lecture. La seule chose que je lui reprocherai cependant, c’est celle de ne pas être allé plus en profondeur concernant certains personnages des Anges et certains événements. 

 

You kill me boy et Les Anges, tome 3 – Tina Ayme

Il est très rare que je fasse des avis communs et encore moins quand ce ne sont pas les mêmes séries, mais à circonstance exceptionnelle, avis exceptionnel.

En me basant uniquement sur mes lectures j’ai plus qu’adoré You Kill me baby et Les Anges 3 de Tina Ayme, j’ai presque eu un coup de cœur pour le premier qui clôture comme il faut cette trilogie, allant même jusqu’à me faire pleurer d’émotion. 

Ceux sont deux histoires différentes, mais qui m’ont embarqué, j’ai été captivé du début jusqu’à la fin en ressentant tellement d’émotions contradictions, mais des émotions et sentiments que j’aime retrouver quand je lis.

Je ne vous cache pas que j’aurai tué Lexie l’héroïne de (You kill me) à plusieurs reprises, cette nana est une chieusitude (je sais ça n’existe pas.) qui vous fait frôler la crise de nerfs. Elle aura un chouïa évolué, mais même le petit Sasha dont je suis complètement gaga est plus mature lol. Donc un conseil ne l’a calculez pas trop, elle risque de vous plomber votre lecture.

En ce qui concerne les Anges, ma foi, j’ai très hâte que la suite sorte, il me faut le fin mot de toute cette histoire. Les personnages deviennent vraiment de plus en plus intéressants au fil des tomes même si beaucoup de secrets restent encore en suspens. La relation entre Mia et Isaac a évolué d’un cran, mais la jeune femme n’est pas encore décidée à lui faire totalement confiance.

Des lectures captivantes, addictives et remplis d’émotions. Tina Ayme a une plume prenante et empoisonnante. On ne s’ennuie pas un moment et j’ai même pu retrouver mon envie de lire après de nombreux essais infructueux. 

 Ces deux avis au lieu d’être commun auraient dû être séparés, et même beaucoup plus poussés, mais en tenant compte de ce qui se passe actuellement, je ne me voyais pas en faire deux surtout si c’était pour me répéter.

Au lieu d’être en commun, ces deux avis auraient dû être séparés, et même beaucoup plus poussés. Mais en tenant compte de ce qui se passe actuellement, je ne me voyais pas en faire deux surtout si c’était pour me répéter. Je suis déçue et terriblement attristée de voir tant de talent gâché par une histoire de plagiat. Me concernant, je me rappelle rarement des citations. Et pour avoir vu quelques annotations, honnêtement je pensais comme beaucoup que les Éditions Hugo avaient tout contrôlé et que Tina Ayme a surtout été honnête. Il en a apparemment été autrement……

C’est franchement désolant et inadmissible comme comportement, en plus de donner une mauvaise image. Et ce n’est pas digne d’elle. Quand on a autant de magie entre les doigts, on n’a pas besoin de prendre celle des autres sans avoir averti au préalable.

Je m’arrête ici, car le reste ne me concerne nullement et est entre des mains beaucoup plus qualifiées que la mienne. J’espère quand même la relire car j’aime beaucoup cette auteure et cette fois-ci avec quelque chose de 100 % authentique.

Les Anges, Tome 2 : Affronter – Tina Ayme

*Je remercie les Editions Hugo Roman pour ce service de presse*

 

ALALA qu’est-ce que j’ai aimé ce second tome, le premier posait vraiment le décor et avec celui-ci, on rentre vraiment un peu plus dans le vif du sujet.

C’est prenant, addictif, captivant et un concentré d’émotions.

J’ai vraiment l’impression de me répéter avec Tina Ayme, mais à chaque fois ceux sont ces mots qui me viennent à l’esprit pour décrire une de ses œuvres. J’aime vraiment son style d’écriture et avec l’auteure Ella Frank, elles sont mes meilleures découvertes de cette année 2018.

Une histoire très bien construite, des personnages qui se révèlent au fur et à mesure et pour lesquels on s’attache de plus en plus. J’aime voir leur évolution depuis le premier tome.

Mia est une vraie révélation, c’est une jeune femme forte, qui a vécu l’enfer et qui a réussi à s’en sortir, elle a encore des séquelles, mais elle s’efforce de les combattre, je trouve cela admirable. Pour elle hors de question de baisser les bras face aux anges et encore une fois, elle va rendre coup sur coup dans ce tome.

Elle force l’admiration et le respect, par ailleurs, les garçons s’en rendent compte, ils ont en face d’eux une adversaire redoutable. Cela les pousse d’ailleurs à vouloir entamer une trêve et à mieux la connaître, Zac le premier et le moins qu’on puisse dire, c’est que cela va radicalement changer leur rapport.

Est-ce une énième tentative pour emmerder Mia où est-il vraiment tombé sous son charme ?

Vivement le tome 3 pour le découvrir !!! 

Les Anges, Tome 1 : Oublier – Tina Ayme

*Je remercie les éditions Hugo Roman pour ce sp*

 

Je lorgne sur les Anges de Tina Ayme depuis sa sortie en autoédition sans pour autant avoir succombé, on va dire que j’attendais sa réédition chez Hugo Lol.

Et en lisant ce premier opus, je n’ai pas arrêté de m’engueuler, mais pourquoi tu as attendu aussi longtemps. J’ai vraiment adoré ce tome qui pose réellement le décors de ce que va être la suite de cette série prometteuse.

Il est prenant, captivant et intriguant, je l’ai dévoré d’une traite et je dois dire que je suis complètement fan des personnages.

Isaac est un jeune homme mystérieux, un connard arrogant dans toute sa splendeur, un bad boy, mais avec la petite touche de sensibilité qui va avec comme je les aime.

Quant à Mia, mon Dieu, cette fille est excellente, malgré son vécu que l’on devine sans pour autant que cela ne soit clairement expliqué, elle a une vraie force en elle. Elle veut se reconstruire, repartir à nouveau sur de nouvelles bases et elle n’a clairement pas l’intention de laisser les Anges, le groupe d’Isaac lui mettre des bâtons dans les roues.

J’aime sa combativité, sa repartie, sa fragilité qui est enfaîte son carburant pour s’en sortir. Ils se livrent un vrai combat et j’ai hâte de voir qui va s’en sortir gagnant.

Un premier tome vraiment excellent qui se lit très vite, on en veut encore à la fin.

Les personnages ont une vraie profondeur et je suis vraiment pressée d’en découvrir en plus sur eux, sur la vraie histoire d’Isaac Miles et pourquoi il a si peur que son secret soit découvert.