Dark Boss – Léna Storme

Image résumé
Editions City, Eden Collection ( Mai 2019) – Format NumériqueFormat Broché

Avis de Valou

Je remercie Léna Storme qui m’a fait parvenir son nouveau roman en service presse.

« Big Boss », le premier tome de la saga fut des premiers livres que j’ai chroniqué en tant que « Tentatrice ». Que ce soit pour le premier tome, ou le suivant intitulé « Night Boss », je me suis retrouvée à chaque fois embarquée par la plume de Léna Storme. Je suis donc extrêmement ravie de retrouver Jenny et Chris, pour la suite de leur histoire d’amour aussi passionnelle que tourmentée.

On retrouve donc les personnages juste après les événements du tome précédent. Jenny et Chris ont exploré les penchants dominants du beau gosse, et par la même, ont partagé des moments d’une rare intensité. Leur amour est plus fort que jamais, même si une ombre, et pas des moindres, plane au dessus de leur idylle : Stan. Le mafieux exerce une pression sur le couple…

Jenny et Chris vont-ils être suffisamment forts ? Leur amour passionnel, mais naissant, suffira-t-il ?

Volontairement, je ne vous en dévoile pas davantage sur la trame de ce troisième tome, pour ne pas spoiler l’histoire. Ce que je peux vous dire, c’est que Léna Storme nous offre ici une romance New Adult très intense. Elle est  menée tambour battant, pas de temps morts. Aucun ! Le suspens est à son comble tout au long du roman et monte crescendo. La malfaisance de Stan est une épée de Damoclès au dessus de l’avenir du couple. Chris est plus torturé que jamais, ses anciens démons risquent de refaire surface. Jenny est capable de tout accepter pour son homme, jusque dépasser ses propres limites. Leurs sentiments sont si puissants, on a l’impression que rien ne pourra venir entacher cela.

Les chapitres sont courts, et se lisent très vite. Le rythme ne faiblit pas une seule seconde. La lecture est tellement addictive ! Plus j’avançais dans ma lecture, plus je me demandais vraiment comment l’histoire allait évoluer. La trame prend littéralement aux tripes. D’autant plus, que Léna Storme en dévoile davantage sur le passé de Chris. Les personnages secondaires ont toujours autant leur importance dans le roman. Si la plupart des chapitres sont racontés du point de vue de Jenny ou de Chris, j’ai aimé lire ceux du point de vue de Ruben ou d’Igor. Cela permet de lire la trame via un autre prisme.

La notion de famille va prendre tout son sens. Alors que les rebondissements s’enchaînent à une allure folle, Chris va enfin accepter l’amour de sa famille. Léna Storme offre à son personnage masculin une très belle évolution.

De tome en tome, l’auteure tient le lecteur en haleine, l’histoire ne faiblit absolument pas ! Je dirais même qu’elle se densifie au fur et à mesure. Certes, on pourrait dire que le délai entre chaque opus est long et nécessite à chaque nouvelle lecture, de se replonger dans le tome précédent. Mais ce léger « hic » est totalement occulté par la manière dont Léna nous accroche immédiatement à son récit. Elle bichonne chaque tome avec beaucoup de minutie, on sent qu’elle prend son temps pour écrire chaque chapitre et cela vaut le coup ! Vraiment ! C’est pour cette raison que j’attribue à ce tome la note de 5, parce qu’il m’a happée immédiatement et pour tout le travail accompli par Léna.

« Dark Boss » se termine sur un cliffhanger terriblement insoutenable ! Le quatrième et dernier tome n’arrivera pas avant début 2020. Mais je suis certaine que cela vaudra le coup d’attendre, en tous les cas je suis déjà pressée de découvrir ce que nous a réservé l’auteure.

Foncez donc lire cette suite, elle vous promet un excellent cru. C’est véritablement poignant de lire cet amour entre Jenny et Chris, intense et dévastateur!!

 

 

Cliquez sur l’image ci-dessous pour télécharger le format broché ou numérique sur Amazon:

COUV NUM

Night Boss, Tome 2 – Léna Storme

Image Résumé
Edition City Collection Eden- Janvier 2018- environ 430 pages- format numérique – format broché

Avis de Valou

Je remercie Léna Storme et les éditions City pour ce service presse

Quel plaisir de retrouver l’irrésistible tango de Jenny et Chris!!!( Cf mon avis sur le premier Tome « Big Boss »-juin 2017) J’attendais ça depuis longtemps!

On retrouve le couple quasiment là où Léna Storme les avait laissés, à savoir juste après leur réconciliation et l’accord tacite qu’ils ont passé: Jenny ne pose pas de questions sur le passé de Chris à Boston. Soit  » mille quatre-vingt-quinze jours » de la vie du beau gosse dont elle ne devra rien savoir. Jenny accepte malgré tout, car elle l’aime plus que tout. Si dans le premier tome, ces deux là s’affrontaient et se narguaient, ici ils s’apprivoisent, apprennent à se faire confiance.A s’aimer tout simplement. Je crois que le tango à laisser place à la rumba avec une pointe de Paso Doble. Je vois tout à fait Chris dans le rôle du Torero!! Une danse de l’amour mêlée à la passion la plus intense: le besoin de l’autre dès qu’il n’est pas là!

Pourquoi cette comparaison avec les danses de salon me direz-vous? Et bien, c’est l’impression que me donne ce couple: des danseurs de l’amour, qui malgré les obstacles, luttent et se battent pour leur amour perdure pour toujours. Pourtant, les obstacles sont nombreux: le passé de Chris bien sûr, ses zones d’ombre, ses penchants particuliers…L’univers de ce deuxième tome est clairement plus sombre que le premier, le suspens s’installe avec la menace de Stan, ce mafieux sans âme qui ne souhaite qu’une seule chose: briser Chris de toutes les manières possibles. A cela s’ajoute l’initiation de Jenny à l’univers BDSM. Elle veut aimer son beau gosse pleinement et lui montrer qu’elle est prête à tout pour lui. Le moment où il lui révèle ses préférences sexuelles et leur première séance est particulièrement bien écrite par l’auteure. J’ai été complètement emportée dans la déclaration d’amour de leur corps. Certes Chris est un dominant, mais il est tellement épris de Jenny et leur confiance réciproque est si forte, que leurs moments charnels en deviennent particulièrement beaux!  

Ignorant tout ou presque du passé de Chris, Jenny joue toujours avec le feu et la patience de son homme.Elle souhaite être libre de ses mouvements, qui pourrait le lui reprocher? Sauf que les ennuis ne sont jamais loin d’elle…Prend-t-elle trop de risques? C’est la question qu’on est en droit de se poser au regard des lourdes menaces qui pèsent sur le couple. Leur amour sera-t-il assez puissant pour faire face à ce qui risque de leur exploser à la figure?

Les personnages secondaires ont toujours un part importante dans le récit et apportent quelques moments plus légers avec Sara notamment. Jenny considère Ruben comme son meilleur ami et le voit régulièrement, même si cela agace particulièrement Chris. 

Ce tome est riche en information et en rebondissements, j’ai passé un excellent moment de lecture, hypnotisée entre les moments d’amour absolu, de dévotion à l’autre, mais aussi de tensions.Je me suis demandée à chaque moment si tels ou tels événements n’allaient pas avoir une conséquence différée.Bref, vous l’aurez compris je suis conquise par cette suite, que j’ai préférée au premier tome.Je vous recommande vivement cette lecture: une magnifique histoire d’amour saupoudrée d’une noirceur naissante qui apporte une toute autre dimension au récit. J’ai hâte de découvrir la suite, l’attente sera longue mais le jeu en vaudra la chandelle, en tous les cas je l’espère: vers un coup de cœur pour le Tome 3?? Qui sait….

A lire

Note 4,5

Cliquez sur les images ci-dessous pour commander le format que vous préférez

couv broché

couv num

LOGO LES TENTATRICES Service Presse - Fond Blanc - lectrice noire Version 2

Big Boss, Tome 1, Léna Storme

image résumé
City édition, collection Eden (mai 2017), environ 400 pages

Avis de Valou

Big Boss…huumm plutôt accrocheur comme titre et que dire de ce beau gosse qui nous nargue sur la couverture ? Que nous cache-t-il ? Il ne m’en a pas fallu davantage pour plonger dans cette nouvelle romance, et je vous emmène avec moi!

Pour oublier le mal que lui a fait son copain en la trompant, Jenny décide de s’envoler pour New York afin de passer quelques semaines auprès de sa meilleure amie Sara. Jenny a besoin d’une faire un break, de souffler et de se tenir loin des hommes. Sara est installée à New York avec son mari Tom et leur petite fille.

Jenny et Sara sont ravies de se retrouver, elles vont en profiter pour rattraper le temps perdu ensemble. Le franc parlé de Sara nous offre des échanges parfois comiques, entre les deux femmes.

Jenny va avoir la surprise de rencontrer très rapidement Chris, le frère de Tom, propriétaire d’un club qu’il s’apprête à inaugurer.

De suite, Jenny n’est pas insensible aux charmes du beau Chris : «  un beau brun athlétique » se dit-elle au début de leur rencontre. Mais voilà, Chris nous offre bien plus que cette simple description. Il est dragueur, tactile et envoûtant, Jenny est attirée vers lui comme un aimant. Pour autant, elle n’est pas remise de son chagrin causé par son ex et tente de résister à l’attraction de Chris.

Le côté mystérieux et torturé de celui-ci aura pourtant raison de la jeune femme. Entre eux c’est comme un tango, l’un avance, l’autre recule. Jenny essaye de se protéger pour ne pas souffrir une nouvelle fois, Chris de son côté, est clairement attiré mais ne va pas lui simplifier la tâche. Il a le don de la rendre folle, ils se cherchent tous les deux. Alors, Jenny se divertit pour ne pas penser à Chris, elle va renouer avec ses premières amours, la danse. Ce sera l’occasion de rencontrer Ruben, sexy prof de danse. Elle va même jusqu’à utiliser Ruben pour taquiner Chris, et ça marche !!

Évidemment, Jenny succombe à la tentation du beau Chris, ils se donnent l’un à l’autre ce qui nous offre de beaux moments érotiques. C’est ensuite que l’histoire se corse, Chris n’assume pas les sentiments qu’il ressent très vite pour Jenny et la repousse. Ils vont se faire du mal, se rendre jaloux, s’engueuler, se réconcilier et se disputer de nouveau. Évidement, Chris se révèle de plus en plus torturé, des fêlures apparaissent, Jenny va essayer de comprendre ce qu’il cache. D’autant plus qu’il gère son club avec Tanya, une amie aux sombres desseins, et qui a le don de rendre folle Jenny. Tanya c’est la Bad Girl de l’histoire, celle qui relie Chris à son passé, qu’il essaye de dissimuler.

Les sentiments amoureux se dévoilent peu à peu, pourtant ils se battent l’un contre l’autre, au sens figuré, je vous rassure ! C’est un tango entre ces 2 là je vous dis !! Chris se montre dur et égoïste et Jenny fragile et garce.

J’ai totalement adhéré à la plume de Léna Storme. On alterne les chapitres du point de vue de Jenny et de Chris, ce qui rend la lecture dynamique. Les chapitres défilent, c’est intense et addictif. Jenny et Chris nous énervent comme ils nous charment. Les scènes érotiques sont bien décrites, jamais vulgaires et au travers de ces scènes l’auteur arrive à nous faire comprendre qu’entre eux, il ne s’agit pas d’une simple histoire de cul, même si c’est qu’ils veulent se faire croire.

La fin de ce premier tome nous révèle certaines fêlures chez Chris et nous donne à penser que la suite risque d’être bien plus sombre.

J’ai hâte de découvrir le prochain tome, car même si Big Boss ne propose pas un scénario hors du commun, et renouvelle pas le genre, on passe tout de même un excellent moment avec nos personnages qui jouent à « je t’aime moi non plus ».

Un couple piquant+une touche de mystère=A découvrir !

4

Image brochéimage num