Dark Initiation – Laura Black

Image résumé
Editions Addictives ( Septembre 2018) – Format numérique

Avis de Valou

Je remercie les éditions Addictives pour ce service presse

Je n’ai pas lu « Private Affair » écrit par Laura Black, dont « Dark Initiation » est le spin-off. Cela n’a pas été un problème quant à la compréhension de l’histoire. Ceci dit, le résumé et la couverture de ce roman, m’ont tout de suite attirée. J’ai apprécié le côté sombre de cette romance et j’ai vraiment aimé lire l’évolution du personnage de Tempérance, que je trouve extrêmement touchante.

Je vous en dis plus tout de suite.

Tempérance a crée sa propre agence d’investigation, en marge de celle fondée par son frère, Coleman. Elle a recruté Thays et Belle pour l »épauler. Tempérance souffre du carcan bourgeois dans lequel elle a été élevée et la pression imposée par son frère. elle est résignée, ne croit pas que l’amour soit fait pour elle, au grand dam de ses 2 amies qui essayent de lui ouvrir les yeux. La manière dont Tempérance se protège pour ne pas souffrir davantage et sombrer m’a particulièrement interpellée. Elle est profondément altruiste et tente toujours de satisfaire ses proches, peu importe si elle s’oublie dans l’équation.

Lorsque Tempérance croise le chemin d’Alexeï, elle se donne enfin droit à une once de bonheur, à un moment de répit. Mais des événements, sur lesquels elle n’a aucune prise, vont entraîner la jeune femme dans des méandres mafieux. Son quotidien va s’en trouver bouleversé, c’est le moins qu’on puisse dire.

Alexeï, tueur à gage de métier, est un homme froid, calculateur et manipulateur. Il ne pense pas que l’amour soit fait pour lui. Mais sa rencontre avec l’intrigante Tempérance, va peut-être le faire changer d’avis. C’est sans compter les nombreux rebondissements qui vont se mettre en travers de leur route.

L’auteure propose ici une Romantic Suspens, avec des pointes de Dark Romance. L’univers de la mafia russe est largement abordée, et les actions sont menées tambours battants. Les sentiments d’Alexeï et Tempérance sont bien analysés et disséqués par l’auteure. Laura Black alterne les points de vue de l’un et de l’autre. Lorsque la véritable identité d’Alexeï va être révélée à Tempérance, une sorte de « Je t’aime moi non plus » va se mettre en place entre ces deux-là. Tempérance est comme un fil à la patte du tueur à gage, tout en étant son talon d’Achille…

C’est Alexeï qui parle le mieux de cette ambivalence ( chapitre 51):

« Cette femme m’a intoxiquée, logeant dans chacune de mes cellules une part d’elle qui hurle de frustration parce qu’elle est loin de moi. Et mes rêves ne suffisent pas à combler ce besoin primaire qui me déchire les entrailles comme aucune lame n’y est jamais parvenue« .

Tempérance n’est pas en reste au niveau du doute concernant ses sentiments pour cet homme si particulier ( chapitre 47):

« Cet homme, c’est l’incarnation de la mort, celle qui surprend les jours de bonheur et qui absorbe chaque parcelle de lumière, pour ne laisser derrière elle qu’une obscurité froide et insatiable« .

Voyez comme ce couple est fort et leurs pensées intenses. Malgré tout, je trouve qu’il n’y avait pas assez de moments intimes entre eux, pour avoir le temps de s’attacher au couple en temps que tel. Il y a beaucoup de tensions, beaucoup de rebondissements qui servent la trame du récit. Les personnages secondaires ne sont pas laissés de côté et permettent d’étoffer le récit. Pourtant il m’a manqué davantage de passion entre Tempérance et Alexeï pour en faire une romantic suspens parfaite.

La plume de Laura Black est très agréable à lire. Le roman est vraiment bien écrit et fourni. Je vois bien un prochain opus sur l’odieux Cole, qui pourrait peut être se montrer plus humain qu’il n’y parait…Qui sait ?

En attendant vous pouvez aussi retrouver l’avis de Julie sur le tome précédent, sur le blog.

Note 4

Cliquez ci-dessous pour télécharger le format numérique

couv num

logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2

 

Private Affair – Laura Black

Private Affair – Laura Black – Editions Addictives – Version Numérique – sortie le 04/07/2018

Je remercie les Editions Addictives pour ce Service de Presse.

Private affair une Romance contemporaine avec un soupçon d’enquête et de suspens.

Condamnée pour un acte qu’elle n’a pas commis, Thays sort de prison, après cinq ans passés à ruminer sa vengeance. Le retour est difficile, elle se fait une amie en la personne de Belle, stripteaseuse dans le bar où elle a réussi à trouver du travail.

Elles font la rencontre de Tempérance, par hasard, de cette inattendue et improbable rencontre va naître un respect, soutien et amitié entre elles trois. Elles vont travailler ensemble dans l’agence de détectives de Tempérance. Ce qui va créer de sacrées frictions avec le frère de cette dernière, Coleman, avec lequel elle travaille ainsi que ses associés : Noah, Julius et le beau Joshua.

Thays n’a toujours qu’une idée en tête : se venger de ceux qui l’ont envoyée en prison.

Tellement trahie, elle ne veut plus de relation durable avec sentiments et Joshua est adepte des relations d’une nuit ou de quelques heures…

Alors comment faire lorsqu’on est attiré tels des aimants qui laissent parler que leur sens, qu’on l’on travaille ensemble et qu’on a un but à poursuivre ?

 

Si le départ est un peu décousu, car on a du mal à situer tout les personnages et ce qui lie, une fois que l’histoire, les personnes sont bien mises en place, on rentre facilement dans le livre.

La plume de l’auteure est assez cash et sans langue de bois, elle traite avec finesse la problématique de la réinsertion et de l’erreur judiciaire.

Joshua peut faire un peu « homme de Cromagnon » avec Thays, par son côté possessif, pourtant il rassure, attendrit… Par contre, le côté froid et inaccessible de la jeune femme est très présent, à tel point, qu’elle n’a pas réussi à complètement m’émouvoir, il m’a manqué un petit quelque chose. Leur duo fonctionne grâce à la tension sexuelle constante dès qu’ils sont au même endroit. Si Thays m’a un peu refroidie avec son côté détaché et glacial, le personnage de Joshua a su par sa détermination et sa virilité assumée me séduire.

Laura Black a réussi à me faire détester le frère, Cole, avec une rare intensité ! Vous n’aurez qu’une envie de lui filer gifle sur gifle voire même devenir plus violente. C’est hallucinant d’être aussi borné, étriqué d’esprit et bourré de préjugés à ce point !

Ce nouveau groupe nécessite, je pense, d’autres tomes pour connaître la suite des aventures de chacun.

Alliant un style sans détour et des touches plus nuancées, l’auteure a bien mené son histoire qui vous embarquera sur le cheminement de la vengeance et de la reconstruction de soi avec une pincée d’érotisme, et de suspens. 

Vous pouvez commander sur Amazon ce livre en cliquant sur la couverture :