Coach me Love – Mary Ann Davis

Résumé - Coach me Love - Mary Ann Davis
Coach me Love – Mary Ann Davis
Éditions Addictives, Collection Luv ~ Novembre 2019 ~ Env. 340 pages
Format numérique / Format broché

Avis de Valou

Je remercie les éditions Addictives  pour ce service presse.

Lorsque j’ai lu le pitch de ce nouveau roman, j’ai tout de suite été intéressée par le thème abordé par Mary Ann Davis.  « Coach me, Love ! » est un roman profondément touchant, qui aborde un sujet délicat.

Marion a 24 ans et est victime depuis 3 ans d’un pervers narcissique, Romuald. Cet homme odieux détruit à petit feu, la personnalité de la jeune femme, en la rabaissant sans cesse sur son physique, son caractère ect… Lorsqu’il décide de la quitter sans autre préambule, en lui expliquant qu’il a trouvé une nouvelle petite amie plus malléable, Marion est anéantie. Se sentant inutile et insignifiante, elle décide de mettre fin à ses jours. Heureusement, sa meilleure amie, Lisa, la sauvera in extremis. L’histoire commence alors que Marion est hospitalisée dans un service spécialisé, afin de l’aider à se reconstruire.

Le retour à la vie normale va être très dur pour la jeune femme qui a perdu toute confiance en elle. Romuald l’a détruite, totalement…Elle ne supporte pas le regard des hommes sur elle, et se renferme sur elle-même. Pourtant, Marion se décide à s’inscrire dans une salle de sport pour se défouler. Le propriétaire de la salle, Maxime, va immédiatement flasher sur la très discrète et farouche Marion. Lui aussi est blessé par une rupture douloureuse.

Ensemble, vont-ils réussir à dépasser leurs traumatismes respectifs? Leur idylle naissante est-elle suffisante pour que Marion retrouve confiance en elle-même ?

Je ne connaissais pas la plume de Mary Ann Davis et je dois dire que je ne suis pas déçue. Le thème abordé est poignant, on ressent totalement la détresse de Marion. L’auteure a dû fournir un grand travail de recherche pour comprendre les mécanismes psychologiques qui s’installent profondément dans le psychisme de victimes de pervers narcissique. Marion est dépossédée de toute estime de soi. Elle ne supporte par son corps, que Romuald n’a cessé de décrier tout au long de leur relation.  L’auteure a réussi à nous montrer l’héroïne, autrement que comme une jeune femme fragile. Sa sortie d’hospitalisation va la conduire à un défi de taille : cesser de se rabaisser et de s’excuser et retrouver foi en l’amour. Vaste programme!!

Mais la bienveillance de Maxime est absolument touchante. Un sourire, un regard de la part de Marion et il était conquis. Il n’aura alors de cesse, que de soutenir sa belle. L’amour est-il suffisant pour affronter ce type de démons psychologiques ? Est-il un thérapie suffisante pour que Marion retrouve sa force intérieure d’antan ? Vous aurez toutes ces réponses en lisant ce roman. La romance est bien présente, elle est belle, intense et vaut le coup d’être lue. A vous de juger!!

Note 4   logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2


avis-de-jenni-les-tentatrices

-Un grand merci aux éditions Addictives pour ce service presse-

Séduite c’est un bien grand mot. Je suis complètement conquise et n’ai pas su me libérer de l’emprise de ce livre avant d’attendre le mot fin ! Et je dois même dire que c’est à contre cœur que je le ferme pour le ranger dans ma bibliothèque…

‘Coach me love’ est une histoire magnifique tournée autour de la reconstruction pour sortir du gouffre et laisser rentrer la lumière dans son cœur pour accéder au bonheur.

 

Un long travail d’introspection attend notre héroïne, qui a subi les vices des excès de violences psychologiques et physiques de son ex pour la façonner comme une poupée malléable afin d’asseoir son pouvoir et son emprise sur elle pour qu’elle ne dépende que de lui…

Apprendre à cesser de se rabaisser pour s’élever afin de s’accepter pour s’aimer et se libérer. Tel sera le combat de Marion… Dans sa quête de reconstruction elle va se tourner vers le sport pour se canaliser et faire le plein d’énergie pour devenir plus forte en prenant le temps de s’affronter elle-même. Elle fera sur place la rencontre de Maxime, le proprio de la salle de sport qui très vite posera son dévolu sur elle… Pourra t’elle prendre le risque de laisser si tôt quelqu’un rentrer dans sa vie ? Est-elle prête à côtoyer un homme alors que les violences endurées viennent d’un homme en qui elle avait une totale confiance ?

 

Marion a tout d’un petit oisillon fragile et craintif. Maxime va rapidement déceler chez la jeune femme une sensibilité qui va l’ébranler et réaliser qu’elle n’est pas à traiter comme les autres femmes. Marion se démarque totalement des filles qu’il a pour habitude de fréquenter le temps d’une nuit. Avec elle ce sera différent car il réalisera que chaque geste, chaque mot prononcé peut avoir des répercussions sur ses réactions. Il va alors prendre son temps pour l’apprivoiser en douceur, pour mieux la connaître sans trop la bousculer, afin de l’aider et la soutenir au maximum pour qu’elle puisse reprendre goût à la vie mais aussi accepter son image pour qu’elle apprenne à s’aimer et à prendre soin d’elle. Les dégâts causés chez elle ont créé de nombreux blocages sur sa personne. Ce ne sera pas facile de changer son regard sur elle-même pour se voir comme on la voit.

Je suis tombée sous le charme de Maxime ! Il va se montrer patient, prévenant, avenant, attentionnée avec sa belle pour l’orienter vers la guérison de manière à ce qu’elle relève la tête pour gagner en assurance, en charisme, en confiance en soi. Elle va faire les montagnes russes au niveau de ses émotions car son combat va être éreintant et nous allons assister à ses côtés à son changement et évolution, en prenant énormément de plaisir et de satisfaction à la voir avancer même s’il va y’avoir de nombreux déséquilibres… Tout ne sera pas facile mais elle a un mental d’acier avec son coach qui ne la lâche pas d’une semelle pour faire d’elle une battante ! Elle revient de loin et cette lecture c’est une très belle revanche sur la vie !

Passionnée par le développement personnel et travaillant dans ce domaine, j’ai adoré les thématiques traitées par l’auteur car les effets de la perversion narcissique sont bien représentés et relatés. C’est un véritable fléau qui fait un ravage monstrueux au niveau de la destruction de l’être humain. Si certains parviennent à se relever, il y’a malheureusement de nombreuses victimes qui ne s’en sortent pas et qui restent dans cette spirale infernale. Je traite au quotidien ce genre de victimes et je peux vous dire qu’il y’en a énormément. C’est bien que Mary Ann Davis ait choisi de traiter ce thème et de l’entremêler à sa romance. Cela change le ton et le décor pour nous imprégner de l’atmosphère, ce qui nous fait nous accrocher davantage à son livre !

J’ai une profonde affection pour Marion qui mène ce combat comme une déesse. Mais aussi pour Max, pour son implication et investissement avec elle qui, malgré les échecs ne lui tourne pas le dos mais persévère pour lui communiquer sa force et son état d’esprit pour l’entraîner sur une dynamique positive.

La relation est douce, attendrissante, réconfortante et se fait de manière naturelle. Mutuellement ils vont se séduire en tissant un lien très fort dans cette épreuve pour se soutenir mutuellement. Ils forment une très belle équipe tous les deux et sont très plaisants à suivre.

Une histoire bouleversante mêlant la renaissance à travers une quête de soi pour sourire à la vie et apprécier les plaisirs simples après avoir touché le fond…

Mary Ann Davis a fait très fort, et je suis admirative du travail accompli ! Elle est douée avec les mots et est pour moi à suivre de très près… Il me tarde de lire son prochain roman !

 

mention-belle-decouverte-coup-de-coeur

Note 5 logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2



–> Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (numérique ou broché) : 

Format numérique - Coach me Love - Mary Ann Davis.png Format broché - Coach me Love - Mary Ann Davis

Embarquement immédiat pour relation agitée – Déborah Guérand

Résumé - Embarquement immédiat pour relation agitée – Déborah Guérand
Embarquement immédiat pour relation agitée – Déborah Guérand
Editions Harlequin, Collection &H Poche ~ Octobre 2019 ~ Env. 297 pages
Format numérique / Format poche

avis-de-jenni-les-tentatrices

-Merci aux éditions Harlequin pour cette lecture en service de presse-

J’ai découvert au cours de ma lecture qu’« Embarquement immédiat pour relation agitée » est le spin-off de « Tais-toi et embrasse-moi ». Roman que je n’ai pas lu mais qui ne dérange en rien la lecture car Déborah Guérand révèle les anciens personnages tout en prenant la peine d’en dévoiler des nouveaux pour entremêler le destin de quatre personnages…

Bienvenue avec cette histoire à bord d’El Miraculo pour une croisière tout ce qu’il y’a de magique et de… miraculeuse ! Découvrez sans plus attendre un magnifique post noël où l’amour sera à l’ordre du jour !

Un premier binôme entre en piste, Teddy et Dam. Ils ont à leur actif une amitié de longue date tous les deux et se vouent un amour sincère… et vache !

En pleine déprime, Teddy, avec les recommandations de son mari, s’octroie de petites vacances en compagnie de son meilleur ami pour pouvoir s’évader, le temps d’évacuer les mauvaises ondes et se ressourcer pour revenir rayonnante. Pour l’instant rien de bien compliqué si ce n’est qu’elle s’apprête à entraîner son ami Damien dans une galère phénoménale… Ils embarquent pour une croisière d’une dizaine de jours entre l’Europe et les Antilles à moindre coût… bien sûr le contrat s’accompagne de tout un tas de conditions pas toutes raisonnables qu’elle a volontairement omis de révéler à son ami…

Ce voyage va t il s’apparenter à du paradis ? Y’a de ça mais ils vont devoir aussi jouer un faux couple en pleine crise… Parviendront-ils à jouer la comédie pour ne pas se faire repérer ? Ce voyage leur permettra-t-il de renforcer leur lien pour faire perdurer leur amitié ?

Et puis il y’a un autre personnage qui fait son entrée, Lucile. Jeune femme passionnée et investie dans ses projets qui malheureusement se fait bouffer par les autres, à tel point qu’on n’arrête pas de lui marcher sur les pieds. Elle est tourmentée de manquer d’assurance et de courage pour se montrer ferme et se positionner pour dire sa façon de penser sans craindre d’être mal vue. Surtout lorsqu’on lui retire sa réussite qui devrait lui revenir de droit…

Contrainte et forcée de remplacer au pied levé sa patronne tyrannique qui récolte ses idées novatrices, elle se retrouve à devoir embarquer à bord d’un paquebot en tant qu’organisatrice et représentante de la marque Together, elle se doit d’être à la hauteur pour ne pas perdre sa place… surtout qu’en prime une promotion l’attendrait !

Amoureuse acharnée du grand amour et de la relation idyllique qui nous fait nous sentir continuellement sur un petit nuage. Lucile aime sauver les couples en crise pour les aider à se retrouver pour relancer la passion entre eux plutôt que de regarder tout partir à vau-l’eau sans intervenir. Et oui une éternelle romantique dans l’âme, me diriez-vous ! Et si sur place, en plus de rabibocher des couples son cœur décidait de s’amouracher d’une légende ?

Et voilà donc Xavier. Célèbre footballeur à la retraite qui expérimente sa reconversion professionnelle. Cet homme brut de décoffrage, qui ne sait pas masquer ses émotions va prendre la place de sa sœur pour relater l’aventure sur le paquebot de croisière. Mais en quoi un sportif sera-t-il utile pour rédiger un article sur des couples en difficulté, à bord d’une croisière censée relancer leur union ?

Des scènes cocasses avec un humour déjanté rendent la lecture distrayante et attractive. Chaque chapitre met en scène un personnage, ce qui nous permet de mieux les connaître pour nous offrir la possibilité d’apprécier l’évolution de leur reconstruction durant ce voyage.

Déborah Guérand met de l’amour dans les cœurs de ses personnages et instaure une atmosphère agréable autour des fêtes de fin d’année. Sa plume est légère mais aussi dynamique car elle transmet son engouement pour nous conduire dans une romance de noël toute douce et simple qui se déguste parfaitement bien !

Quatre destins vont s’entremêler. Des personnes totalement différentes, même aux antipodes qui gagent à prendre exemple sur les autres. Une expérience enrichissante pour eux qui leur permettra une remise en question pour changer leur vision sur leurs projets de vie. Mais rien ne sera facile car les rebondissements vont les secouer pour les faire sortir de leur zone de confort afin de leur permettre de se reprendre en main…

L’histoire se lit bien car l’auteure alterne avec un bon rythme l’humour pour dédramatiser les confessions qui pourraient alourdir le récit… tout en permettant à ses héros de s’ouvrir davantage pour contourner les malentendus même si très souvent les quiproquos auront raison d’eux ! Un ensemble divertissant qu’on prend plaisir à lire !

Note 4 logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2



–> Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (numérique ou poche) :

Format numérique - Embarquement immédiat pour relation agitée – Déborah Guérand Format poche - Embarquement immédiat pour relation agitée – Déborah Guérand

Je te ferai aimer Noël – Caro M. Leene

Résumé - Je te ferai aimer noël - Caro M. Leene
Je te ferai aimer Noël – Caro M. Leene
Editions Harlequin, Collection &H Poche ~ Octobre 2019 ~ Env. 221 pages
Format numérique / Format poche

Je remercie les Editions Harlequin et Net Galley pour ce Service de Presse.

Je te ferai aimer Noël porte bien son nom, cette romance vous plongera complètement dans l’ambiance. Si comme moi vous aimez déjà cette fête, vous en serez encore plus friand, et vous aurez envie de vous rendre à Londres pour en apprécier chaque instant. Andie est une merveilleuse petite fée qui communique son amour des Noëls anglais comme personne !

La fin d’année approche, Andie, personnal shoppeuse à Londres, est embauchée par la famille Sullivan pour les aider à retrouver l’esprit de Noël. Elle va les aider dans toute la préparation des fêtes logeant dans leur belle maison de Notting Hill. Les décorations, les traditions, l’élaboration du menu du réveillon ne doivent plus avoir de secrets pour eux. Elle sera accueillie à bras ouverts par tous les membres à l’exception du fils Josh. Un vrai malotru, sapant toutes ses idées mais ne pouvant résister à aucune demande de sa nièce Colleen…

Andie aura-t-elle trouvé une alliée de poids ? Réussira-t-elle sa mission ? la magie opèrera-t-elle sur tous les Sullivan ?

Caro M.Leene a réussi à faire du personnage d’Andie un vrai petit bijou de jeune femme : aimante, généreuse, altruiste, avec son caractère. Elle n’est ni naïve, ni soumise, elle a réussi à trouver le juste équilibre entre l’émotion, l’humour, le sarcasme voire la verve qu’elle utilise pour remettre certaines personnes en place. J’adore ces prises de bec avec Joshua c’est net et sans bavure.

Quant à lui, je l’ai adoré dès les premiers instants, pourtant il est plus que détestable mais j’ai senti de suite qu’il en avait sous le pied le dandy Josh, il a tout du Grinch ou du Monsieur Scroodge, au choix : en plus sexy bien évidemment ! La mission d’Andie : lui refaire aimer Noel ! Et croyez-moi, c’est loin d’être gagné, vu la tonne de mauvaise volonté qu’il y met. Pourtant, il peut être étonnant, mystérieux !

Une mention spéciale à la petite Colleen qui m’aura fait fondre et rire avec son histoire de pigeon ! Sa relation avec son tonton grincheux montre de suite la nature réelle de ce bel homme ! Toute cette histoire commence grâce à cette fillette de cinq ans, elle donne du corps à l’histoire tout comme aux relations glaciales entre Andie et Grumpy Josh.

Même si c’est une histoire à la trame plutôt classique, la plume de cette auteure m’a de nouveau conquise et embarquée dans la magie de Noël ! L’esprit de d’Andie a traversé les mots, les pages, pour me donner des envies de plus de folies et de traditions à cette période de l’année.

Je n’ai qu’un petit regret j’aurais aimé un Josh un poil plus expansif dans ses explications, ses excuses, on les devine mais j’aurais adoré les lire (c’est mon côté midinette, je crois)

Je ne suis pas très calendrier de l’avent, contrairement à d’autres tentatrices dont je tairais le nom, mais croyais moi qu’Andie m’a fait baver sur celui de cette marque de lingerie mythique, je m’y voyais déjà avec !!!!

Vous ne pourrez pas résister à ce livre, vous ressortez de cette lecture avec le sourire, des envies de décorations, d’activités en supplémentaires, de marché de Noël …

C’est une romance à consommer sans modération à cette fin d’année, au coin du feu, avec un thé ou un chocolat chaud, en voyage…


avis-de-jenni-les-tentatrices

-Je remercie les éditions Harlequin pour ce service de presse-

Une belle romance de Noël qui fait son effet !

 

Andie est une shoppeuse professionnelle, à savoir une acheteuse des temps modernes au service des gens. Elle court les boutiques pour dégoter LE cadeau idéal à la place de sa clientèle… Une corvée pour certains, le job de rêve pour d’autres !

L’un de ses clients va taper fort en lui faisant une demande surprenante et bien singulière : créer un véritable esprit de Noël dans une famille dispersée par leurs tâches professionnelles, qui a perdue de vue les traditions… Parviendra-t-elle à relever sa mission et donc à instaurer une ambiance festive et une atmosphère chaleureuse dans le foyer Sullivan ? Voilà une mission qui lui tiendra à cœur de réussir sans commettre de fausses notes… Seul bémol le fils Sullivan qui ne cessera pas un seul instant de compliquer ses bonnes actions…

 

Un melting-pot d’émotions et d’ingrédients qui font de ce roman une belle découverte. Autant au niveau de la plume de l’auteure que de l’histoire ! « Je te ferai aimer Noël » a été pour moi une romance cocooning où Caro M. Leene prend le temps de détailler toutes les petites choses qui sont un indispensable pour préparer un réveillon en bonne et due forme ! Et chose très importante, elle est parvenue à attiser ma curiosité sur un calendrier de l’avent que toute femme devrait avoir… car ce dernier me parait bien intéressant et plus que tentant ! <3

On ressent les traditions, l’euphorie, l’excitation des fêtes. Le tout à travers l’engouement d’une petite fille chez qui il est impossible, et même impensable de lui refuser quoi que ce soit tellement elle est irrésistible et craquante à souhait !

Les personnages sont bien trouvés ! Andie est une jeune femme dynamique et active, brave et dévouée qui ne se laisse pas impressionner lorsqu’on cherche à lui semer des embûches sur son passage. Ce ne sera donc pas le cher Joshua Sullivan qui prendra un malin plaisir à rechigner ses plans d’action, qui quoi qu’elle fasse trouvera toujours à redire d’ailleurs… qui lui fera perdre patience et encore moins son objectif bien déterminé dans sa tête !

Noel est sa fête préférée. Le moment de l’année où elle redevient cette petite fille insouciante qu’elle s’est promis de ne jamais oublier. Dans son monde, Noel rime avec bonheur et espère bien communiquer son enthousiasme à chaque membre de cette famille pour faire briller leurs yeux… Et ce même si Josh a ce regard glacial sur elle ! Cet homme d’ailleurs au regard glacial lui hérisse le poil mais lui fait aussi ressentir des choses qui est plutôt agréable et plaisant à ressentir…

Aux côtés d’une jeune femme scandaleusement lumineuse et joviale qui se donne à fond pour faire ressentir aux autres les plaisirs simples de la vie, à travers la chaleur humaine pour renforcer les amitiés, l’amour, la complicité, le tout dans un décors de Noël qui nous donne envie de rejoindre la tablée… et un Grinch des temps modernes avec un sex appeal de malade… Je vous assure que vous ne ferez de ce roman qu’une bouchée !

 

belle-decouverte

Note 4,5 logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2



–> Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (numérique ou poche) :

  Format poche - Je te ferai aimer Noël - Caro M. Leene

 

PS : Oublie-moi ! – Emma Green

 

Résumé - PS Oublie-moi ! - Emma Green
PS : Oublie-moi ! – Emma Green
Editions Addictives, Collection Adult romance ~ Octobre 2019 ~ Env. 500 pages
Format numérique / Format broché

Nous remercions les Editions Addictives pour ce Service de Presse.

Cela faisait un petit moment que je n’avais pas eu l’occasion de lire un roman d’Emma Green.

Je dois dire que j’ai particulièrement aimé la lecture de « PS : Oublie-moi ! » D’emblée j’ai été embarquée et happée dans cette trame si intrigante, portée par deux personnages incroyables ! Je vous explique cela en détails.

Léonore a du mal à accepter sa  différence, marquée à vie par un drame survenu 8 ans plus tôt, elle cherche à se reconstruire. Contre toute attente, alors qu’elle a du mal à accepter l’image qu’elle renvoie, Léo va accepter de travailler pour une agence de mannequinat atypique « Strange & Strong ». La jeune femme a besoin d’argent, elle est au pied du mur alors que son couple avec Elie vacille. Lorsqu’elle va se rendre compte que c’est Wolf Larson, son pire cauchemar, qui est à la tête de l’agence pour laquelle elle s’apprête à travailler, Léo hésite longuement. Revoir cet homme est une douleur, sourde et lancinante à la fois. Léo ne peut pas oublier le passé, lui non plus… Ces « retrouvailles » fortuites vont propulser Léo et Wolf dans une sorte de combat féroce…entre une lionne et un loup.

Quelle intensité ! Waouh ! Chapeaux aux auteures pour avoir créé des personnages si forts et si fragiles à la fois. Wolf est si froid, si glacial, méchant même envers Léo. La jeune femme lutte sans cesse, contre cet homme qui l’attire et la repousse à la fois. Pourtant à son contact, elle va se révéler, à elle-même d’abord, puis aux autres. Réaliser les missions de « Strange & Strong », rencontrer d’autres mannequins atypiques, va l’aider à accepter et à dépasser sa différence. Le message de tolérance, d’acceptation de soi est juste magique dans ce roman. Peu importe que l’on soit grand, petit, gros, maigre, marqué, blessé, mutilé, la beauté aussi subjective soit-elle, sommeille en chacun de nous. Wolf l’a bien compris et a créé un véritable business sur cette idée. Mon dieu, cet homme au regard de loup  a fait chavirer mon p’tit cœur tout mou. Quand il est en colère, il  griffe, il mord, il tue. Quand il aime, il protège les siens férocement. Les apparences sont souvent trompeuses. Cet adage colle parfaitement à ce roman et plus particulièrement à Wolf ! Il va se révéler véritablement étonnant, alors que de prime abord il se montre particulièrement détestable et odieux.

« L’accident » survenu des années auparavant, aura marqué Wolf et Léo au sens propre comme au sens figuré, différemment cependant. Leur passé est gravé en eux, indélébile.  Leur relation est particulièrement touchante et émouvante, son évolution est bouleversante.

Léo va se montrer si forte face à son loup, même si elle est brisée, Léo ne peut pas lutter contre les sentiments qu’elle éprouve pour Wolf. Entre sensualité, colère, rancœur et douleur, leur relation va vous faire passer par tous les stades émotionnels possibles et imaginables. C’est jouissif !

J’ai beaucoup apprécié le soin particulier apporté par les auteures pour les personnages secondaires. Les dialogues entre Léo et Lise sont savoureux et apportent de la légèreté à l’ensemble du récit. Les troubles psychiatriques de Judith sont fouillés et véritablement documentés. Cela rend son personnage intéressant et , par la même, rend Wolf plus humain. 

En bref, vous l’aurez compris, c’est un très beau coup de cœur. J’ai passé un excellent moment livresque. Emma Green n’a pas besoin de notre avis pour cartonner, mais si toutefois pour hésiter à choisir « PS :Oublie-Moi ! », ce dont je doute, je vous encourage vivement à le découvrir, vous ne serez absolument pas déçues !


Une nouvelle fois la plume d’Emma Green fait mouche !

Léo est une étudiante en criminologie qui a du mal à joindre les deux bouts. Un petit ami photographe qui la pousse à faire du mannequinat. Sauf, qu’elle n’est pas comme les autres et malgré des mensurations idéales, tout n’est pas parfait, et on ne se défait pas de ses complexes  en un tour de main. Après plusieurs refus, elle obtient un entretien dans l’agence Strong and Strange, c’est là, qu’elle découvre que le patron n’est autre que le responsable de tous ses complexes, et l’homme qu’elle haït le plus depuis huit ans, Wolfang Larson…

Entre ses sentiments et ses besoins, elle va devoir faire des choix, mais la laissera-t-il libre de les faire?

Une New Adult prenante, envoutante, qui vous intrigue quasiment dès le départ, en vous demandant ce qui lie ces deux personnages de Léo et Wolf. Ce suspense est tenu d’une main de maître avec une tension à couper au couteau et pas que sexuelle, c’est ça qui est agréable. Ces deux-là ont de sérieux contentieux à régler entre les ressentiments de Léo tellement forts et un Wolf est si énigmatique qu’on ne sait pas ce qui le touche.

Je crois avoir lu une grosse partie des ouvrages de ces auteures et je pense qu’elles ont réussi un tour de force avec ce personnage de Wolfgang, si instinctif, l’emblème du loup est parfait, écorché vif qui préfèrent attaquer que d’être acculé. On le déteste d’emblée en se demandant mais quel est ce c…d qu’elles nous ont pondus, pour mieux l’apprécier plus tard.

C’est agréable et important d’avoir aussi son point de vue, il donne encore plus d’intensité à l’histoire. Tout comme il démontre, une fois de plus, que ces auteures construisent avec minutie des personnages bien plus profonds qu’ils ne paraissent au départ.

Entre Léo et Wolf c’est viscéral, et j’aime cette Léo fragile mais combattante telle une guerrière pour ceux qu’elle aime ou estime, comme son papy « géniallissime », et une approche tout en respect et tact des personnes différentes.

Cette romance est un bel hymne à la tolérance, au respect et l’amour de soi, ainsi qu’au pardon.

Nous sommes différents et c’est notre différence qui fait notre force, pourrait être l’un des messages de cette agence de mannequins atypiques. Cette idée diffère et permet de sortir des cadres de la beauté et de la romance.

Ce duo aura su m’attirer au milieu de la meute pour comprendre la place de chacun, sans avoir envie de les quitter, car la « patte » d’Emma Green, c’est de nous rendre leurs personnages si attachants même le pire des sal… (bip !). Les mots de ces auteures sont réellement percutants de vérité à tel point que certaines scènes m’ont bouleversées, (les larmes étaient prêtes à couler…), j’avais l’impression de les vivre en images.

J’ai toujours aimé leur plume mais ce livre m’aura vraiment chamboulé, et non je ne veux pas vous oublier !!!  (ou plutôt je ne peux pas !)… Je vous conseille vivement ce livre, car c’est un magnifique moment livresque qui sort des cadres avec ses secrets, des personnages inoubliables comme savent si bien faire naître avec leurs mots les Emma Green.

logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2


avis-de-jenni-les-tentatrices

Purement addictif ! Je ressors de cette histoire complètement chamboulée et sous le charme de cet écrit. Nos deux chères auteures Emma Green sont incroyables puisqu’elles nous ont concocté un roman majestueux ! Et cette couverture… que dire si ce n’est que j’en suis fan !

Dire que j’ai adoré serait un euphémisme car j’ai un énorme coup de cœur pour l’histoire en elle-même, d’autant que sa trame est construite méticuleusement pour nous faire chavirer… que ce soit du côté de ses personnages qui nous font ressentir des émotions très profondes avec sincérité et véracité… mais aussi et surtout, pour les thèmes traités et les messages qu’ils véhiculent… ‘PS : Oublie-moi !’ vaut le détour !

 

Nous faisons connaissance avec Léonore, notre héroïne… Difficile pour elle de joindre les deux bouts du coup elle cumule différents petits boulots, qui lui permettent de survivre en continuant ses études en espérant rejoindre une agence de mannequinat pour lui permettre de mieux gagner sa vie. Et puis complexée, mais pourtant magnifique… le mannequinat pourrait la réconcilier avec elle-même et lui faire prendre une petite revanche sur sa vie.

Et puis il y’aWolf… Anciennement mannequin lui et son meilleur ami ont ouvert il y’a quatre ans Strange & Strong, en espérant réinventer les codes de la beauté. Il va se démener stratégiquement pour faire rentrer dans sa boite la belle Léo, sans que l’on connaisse ses intentions…

Ces deux-là se connaissent et ont un passif commun… C’était il y’a huit ans… Quelle tragédie les a brisés et éloignés ? Qu’ont-ils autrefois partagé ensemble ? Beaucoup de mystère qu’on a hâte de découvrir… Il est son pire ennemi, elle le déteste au plus haut point. Il est imbuvable mais au fond se cache un gros poids de culpabilité… Est-il possible de pardonner l’impardonnable ?

 

Léo est une héroïne que j’ai pris plaisir à voir évoluer tant elle va se surpasser de chapitre en chapitre pour faire de ses blessures sa force. C’est une héroïne qui a de la poigne, chose que j’apprécie tout particulièrement. Huit années se sont donc écoulées depuis ce fameux jour qui a détruit la personne qu’elle était. Elle s’est reconstruite et a gagné en force mais ses yeux ne cachent pas sa fragilité ni sa douleur. Son cœur a beau être barricadé, lorsqu’elle se retrouve confronté à celui qui l’a transformée et fait souffrir Léo voit rouge ! Il la veut dans son agence, elle refuse de travailler de près ou de loin avec lui. Wolf Larsson représente tout ce qu’elle veut oublier. Sa blessure. Son emprise. Trop de cris. Trop de larmes. Trop de regrets. Elle porte en elle et sur elle les stigmates des épreuves rencontrées, des combats perdus, des luttes victorieuses… mais qu’elle le veuille ou non Wolf est sa faiblesse. Comment est-il possible de haïr quelqu’un et de le désirer aussi fort ? Il l’a détruite mais peuple encore ses songes pour continuer de malmener son cœur.

Wolf est impressionnant, énigmatique, dur et féroce avec un regard perçant qui vous glace le sang comme il peut vous donner à contrario trèèès chaud. Peut-il l’affronter et la guérir si elle reste face à lui, dénudée, enfermée ? Peut-il lui venir en aide pour qu’elle s’accepte et s’aime comme lui la voit, après lui avoir tourné le dos au moment où elle avait le plus besoin de lui ? Entre regrets et remords, ils vont avoir du chemin à faire et se livrer bataille envers eux-mêmes pour sortir de cette autodestruction qui dure depuis bien trop longtemps. Ils ne cesseront pas un seul instant de se défier et de se provoquer en se poussant à bout l’un et l’autre. Deux têtes dures qui ne lâchent rien. Deux colères qui s’expriment…. Un loup VS une lionne… Elle voudrait le haïr mais elle le désire… il voudrait la contrôler mais elle le rend fou ! Lequel des deux va y rester ?

Le facteur temps dans cette histoire est important car au fil des jours, des semaines, des mois, Léo et Wolf vont se redécouvrir, s’apprivoiser et déceler une nouvelle facette chez l’un et l’autre qui va les rapprocher inévitablement. Leur regard tourmenté va changer au fil des épreuves rencontrées, ce qui va les amener à s’ouvrir aux autres pour laisser la lumière rentrer dans leur vie pour apprendre que le pardon fait partie de la guérison. Mais qu’il faut d’abord le vouloir et être prêt à se pardonner soi-même avant d’envisager d’aller plus loin…

Un roman bouleversant et envoûtant ! Toutes ces différences qui font d’une personne une personne unique… Impossible d’y résister, on succombe à cette histoire où nos émotions seront décuplées ! L’aspect psychologique et la réflexion qu’il y’a derrière cette pépite est violente, et dénonce sans scrupule ce genre de comportement abusif et ce que donne des abus de pouvoir à profusion…

mention-belle-decouverte-coup-de-coeur

Note 5 logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2



–> Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (numérique ou broché) :

Format numérique - PS Oublie-moi ! - Emma Green Format broché - PS Oublie-moi ! - Emma Green

 

 

Love to hate you – Emily Jurius

Résumé - Love to hate you - Emily Jurius
Love to hate you – Emily Jurius
Éditions Addictives, Collection Luv ~ Octobre 2019 ~ Env. 356 pages
Format numérique / Format broché

avis-de-jenni-les-tentatrices

-Un grand merci aux éditions Addictives pour cette lecture en service de presse-

Les apparences ne sont pas toujours ce qu’elles sont… Une histoire troublante et perturbante qui nous entraîne dans un tourbillon de soutien par les proches et amis qui peuvent devenir une famille si on le décide…

 

Vénale et prétentieuse, Jane est détestable au plus haut point. Tout chez elle dans sa façon de faire nous agace. Elle se cherche un partenaire « idéal » qu’elle prendra plaisir à sélectionner par son statut social… complètement superficielle ? Oui elle l’est et elle l’assume parfaitement, elle veut se trouver le mec qui lui mangera dans la main et qui prendra plaisir à l’entretenir. Elle pose son dévolu sur Matt, qui répond bien comme il faut à ses critères. Parfait fils à papa qui tombe dans ses filets… Le problème c’est qu’il traîne derrière lui son arrogant et exécrable demi-frère Stan qui voit clair dans le jeu de Jane !

Il va prendre plaisir à la faire enrager et fera n’importe quoi pour gâcher ses plans avec celui qu’elle convoite pour qu’il n’obtienne pas ce qu’il veut. Il l’a a l’œil sans qu’elle le sache et ne compte plus la lâcher…

 

J’ai eu du mal sur le début du livre à accrocher car on ressent le jeune âge des personnages, ce qui rend certains passages juvéniles et plats… Mais il ne faut pas lâcher car par la suite on s’y fait et finalement il ne m’a pas été possible d’arrêter ma lecture avant d’avoir atteint la dernière page car je me suis laissé porter par l’histoire de Jane et Stanislas, au point de la lire d’une traite pour comprendre ce que l’auteure a cherché à faire de ces deux-là…

Entre désir, provocation et manipulation… difficile de s’y retrouver et d’y donner de la tête pour nos protagonistes ! Ils vont s’affronter et se livrer bataille où va se mêler un rapport de force entre proie et prédateur…

Les deux se livrent une guerre sans merci où ils chercheront à faire plier l’autre. Le souci c’est qu’ils se révulsent autant qu’ils s’attirent mais le reconnaître serait laisser l’autre gagner et avoir le dessus. Pourtant Jane possède une monnaie d’échange contre lui et pourrait le faire chanter… sauf qu’il pourrait bien être la clé à tous ses problèmes…

Si sur le début du livre on n’apprécie pas trop la jeune femme, l’auteure lève le voile sur elle pour la révéler un peu plus de page en page. On découvre alors qu’elle s’efforce aujourd’hui de se comporter comme tel car elle a mis des années à se reconstruire pour mettre des barrières entre elle et les types dans le genre de Stan, ce qui nous donne envie de creuser pour en savoir plus sur son passif… Ainsi on comprend mieux ses réactions et comportements.

Pour ce qui est de Stan on a au départ du mal à comprendre son excès de rage, à être irritable sur tous les fronts. Il y’a une colère en lui qu’il ne parvient pas à canaliser hormis lorsqu’il est dans son élément à savoir le droit et le hip hop pour lui permettre de décompresser en se défoulant. Confiant dans sa rencontre avec J, il pense pouvoir la commander pour arriver à ses fins sauf qu’elle sait inverser la vapeur pour mener la barque et tirer les ficelles.

Comme dit l’adage « Tel est pris qui croyait prendre ! » Finalement, ils sont autant amochés l’un que l’autre et méritent tous les deux un gros câlin…

Avec cette histoire l’auteure change quelque part les codes en donnant à son personnage féminin du caractère et une hargne à toute épreuve pour se battre et accéder à ses objectifs. Normalement habitué à ce que le Bad boy ait le dessus et agisse pour séduire de manière stratégique sa partenaire, ici les personnages vont se laisser séduire mutuellement, tout en se mettant à l’épreuve l’un et l’autre pour former une team capable de beaucoup de choses !

‘Love to hate you’ c’est une ambiance électrique avec des tempéraments de feu, le tout décrit par une plume très agréable qui nous plonge dans des passages qui vont attendrir et chambouler notre petit cœur de lectrice !

note logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2



–> Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (numérique ou broché) :

Format numérique - Love to hate you - Emily Jurius Format broché - Love to hate you - Emily Jurius

My Hipster Christmas – Mag Maury

My Hipster Christmas – Mag Maury
Éditions Addictives, Collection Luv ~ Octobre 2019 ~ Env. 321 pages
Format numérique / Format broché

Je remercie les Editions Addictives pour ce Service de Presse.

Séduite par le titre et le nom de l’auteur je ne pouvais que foncer pour lire cette nouvelle histoire de Mag Maury.

Line change de vie, elle a hérité de The Magic Cave, magasin d’antiquités, de son grand-père Papi Joe. Elle compte rouvrir la boutique et pour une question pratique, elle s’installe dans l’appartement au-dessus. Lors du déménagement, elle a un petit accrochage avec un vrai sauvage. Quelle n’est pas sa surprise lorsque ce beau sauvage n’est autre que son voisin de palier de boutique. Le bel être bourru et arrogant, Jordan Miller, tient un Barber shop avec ses deux associés Tim et Sony.

Line se réjouit de cet emménagement, de l’ouverture du Magic Cave en cette période de Noël qu’elle affectionne tant. Pourtant, Jordan va refroidir ses gardeurs mais attiser ses sens.

C’est un vrai de chaud froid qui va se jouer dans ce petit quartier historique de Liverpool… Qui gagnera ? Comment va se passer la cohabitation ? En sortiront-ils indemnes ?

C’est une Line solaire qui éblouit ce livre par sa bonté et gentillesse, doublée d’une véritable lionne avec des réparties mordantes. J’ai adoré sa personnalité fragile, à fleur de peau mais combative, qui n’a pas la langue dans sa poche. Si au départ, Jordan ne m’a pas séduit, il m’a fait sourire puis petit à petit a réussi à conquérir mon coeur. Il est très secret,( peut-être un peu trop pour moi par moment), bourru, maladroit au possible dans ses rapports avec Line, un vrai sauvage au coeur d’or, anesthésié par des années de culpabilité ! Il est tout en fêlures et contradictions entre son apparence, sa volonté de protéger et sa raison. Un vrai « écoeurché » (selon l’auteure) qui ne demande qu’à être soigné sans le savoir !

C’est un vrai jeu de je te désire, je te repousse, je fais un pas en avant, puis deux en arrière… un vrai apprivoisement de cet hipster sauvage et grognon, pour qu’il laisse tomber toutes ses barrières.

Les associés de Jordan sont tout aussi attendrissants que lui, l’épaulant dans ses moments de faiblesse, une belle amitié… feront-ils l’objet de livre eux aussi ? Car je pense qu’ils ont du potentiel !

Je voulais connaître les raisons de ce désamour de Noël, de ses secrets, et je n’ai pas été déçue, même si ce fut un peu long à venir peut-être.

C’est jolie romance de Noël contemporaine et dans l’air du temps, où tous les codes sont réunis, maîtrisés pour nous faire passer un bon moment de lecture. Effectivement, c’est sexy à souhait avec trois barbus tatoués qui prennent soin d’eux, dans un Liverpool qui se couvre de neige. Mag Maury m’a donné des envies de me blottir au coin du feu, de décorer ma maison avant l’heure, et surtout de me remettre aux romances de Noël.


avis-de-jenni-les-tentatrices

-Je remercie les éditions Addictives pour cette lecture en service de presse-

J’adore l’approche et l’affrontement entre les personnages. Mag Maury n’y va pas de main morte avec eux et prend un malin plaisir à les bousculer pour les faire sortir de leur coquille. Cette histoire ne cessera pas de vous porter et de vous traîner dans un tourbillon où les sens sont en éveil et où les émotions viennent frapper pour guérir les maux !

 

Line a été élevée par son grand-père après avoir perdu très tôt ses parents alors qu’elle n’était qu’une petite fille. Papi Joe a été son pilier, son repère et lui a inculqué ses valeurs, malheureusement il est décédé il y’a de ça six mois et découvre qu’il lui a légué un héritage bien précieux, The Magic Cave, sa boutique d’antiquités.

Fini pour elle les galères, elle va pouvoir se construire une stabilité pour trouver un équilibre dans sa vie en espérant retrouver un peu de lui entre ces murs… Elle s’apprête à reprendre l’affaire de son grand-père, en emménageant dans l’appartement au-dessus du magasin. Mais voilà que lors de son déménagement dans son nouveau quartier, elle percute la voiture d’un sauvage, répondant au nom de Jordan. Ce mec aussi arrogant, impressionnant par son charisme et beau se trouve aussi être son seul et unique voisin de palier. Mais comme si cela n’était pas suffisamment, il faut savoir qu’il tient également un commerce de Barbershop à côté du Magic Cave…

 

Massif et viril, il l’impressionne par son côté sauvage et est scandaleusement torride !!! Plus elle lui tient tête plus elle le rend dingue. De même pour elle ! S’en suit un perpétuel jeu où le désir est électrisant mais où la raison va se jouer d’eux et torturer leur cœur et leurs pensées…

Line est douce, patiente, investie dans ses objectifs, généreuse, elle est brave et courageuse pour continuer son bout de chemin malgré les épreuves de la vie. La rencontrer, c’est tomber sous son charme et l’adorer pour son naturel et sa spontanéité !

Et puis on apprend à connaître Jordan… Un homme à la personnalité bien complexe qui est fait d’ombre et qui a choisi la solitude. Les fantômes du passé viennent le hanter sans crier gare, pour s’infiltrer dans son esprit lui laissant une profonde amertume dans la gorge, qui le plonge dans le froid et le noir. Il ne fait pas dans le politiquement correct, tant il est si homme, si viril, si intense… et très difficile à cerner. Il se refuse de la laisser entrer dans sa vie et préfère faire son connard avec elle pour qu’elle le déteste au lieu qu’elle s’attache à lui pour ne pas l’entrainer dans sa chute… car ce qu’il faut savoir c’est que depuis six années il n’est plus que le fantôme de lui-même. Mais Line ne se laissera pas abattre et va faire preuve de patience pour fissurer sa coquille afin de laisser sortir l’homme qu’il était autrefois… Deux personnes cohabitent en lui. L’une odieuse, sauvage et froide, l’autre, attentionnée, délicate et protectrice… Difficile pour elle de s’y retrouver puisqu’il s’acharne à souffler le chaud et le froid et à l’aimanter sans qu’elle parvienne à se détourner de lui tellement sa personnalité l’intrigue et la déstabilise plus qu’elle ne le devrait.

Elle est arrivée dans sa vie comme un ouragan… Lui est arrivé dans sa vie comme une attaque éclaire… et vont faire de sacrés ravages ces deux-là ! Line sera-t-elle son salut ? Pourra-t-elle lui apporter la lumière et la chaleur dont son cœur a besoin, sans souffrir en retour ?

J’ai adoré le passage « d’Alfredo Silencio Illico » !!! L’auteure a une plume vraiment dynamique et pleine d’humour à vous faire pouffer de rire alors que la situation se révèle compliquée. Ce livre c’est une bouffée d’air frais, qui apporte réconfort et bien être avec l’intervention de toute la bande d’amis qui intercèdent dans la vie de Line et Jordan ! Un purgatoire de bonheur !

Je suis une inconditionnelle fan de romance de Noël, et il va de soi que j’ai adoré lire cette histoire qui se déroule durant cette période ! Les personnages, tous autant qu’ils soient nous touchent et nous attendrissent. L’histoire est plaisante et agréable à découvrir dans son ensemble et nous fait vivre un bon moment livresque !

Note 4 logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2



–> Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (numérique ou broché) :

Format numérique - My Hispster Christmas – Mag Maury Format broché - My Hispster Christmas – Mag Maury

 

En chute libre – Jay Crownover

Résumé - En chute libre - Jay Crownover.png
En chute libre – Jay Crownover
Éditions Harlequin, Collection &H ~ Septembre 2019 ~ Env. 324 pages
Format numérique / Format broché

avis-de-jenni-les-tentatrices

-Un grand merci aux éditions Harlequin pour ce service de presse-

Me voilà totalement conquise par ‘Chute libre’ où j’adore plonger dans l’univers si particulier dans lequel Jay Crownover sait si bien nous entraîner, car elle fait ressortir toujours ce qui est bon chez ses personnages, même si on est confronté à des grosses brutes ou le sang ne les fait pas ciller !

 

Si Orley n’avait pas eu sa fille, Noble, à protéger elle se serait déjà effondrée. Mais pas question de rester à terre alors qu’elle a besoin d’elle. Elle endurera le passage à tabac que l’existence semble résolue à lui infliger, mais jamais elle ne montrera ses plaies à sa fille. Peu importe les actes qu’elle devra commettre, les mensonges à proférer et dans quel coin elle devra se cacher…

Orley est une battante acharnée qui donnera ses tripes pour continuer de survivre et protéger sa fille. C’est dur de se débrouiller seule mais elle n’avait pas le choix. Heureusement un soir, un homme répondant au nom de Solomon surgit pour la sauver in extremis elle et sa fille d’un sale type qui leur est tombé dessus dans la rue. Solo l’a réduit en miettes et ne peut s’empêcher de se demander pourquoi quelqu’un qui venait manifestement d’ailleurs s’était retrouvé ici. Le quartier le plus lugubre, noir et dangereux pour une femme et sa petite fille de trois ans… Le quartier de The Point…

 

Orley est une jeune maman dévouée, brave et courageuse qui malgré les coups difficiles ne lâche rien ! Elle s’était jurée de reprendre le contrôle de sa vie, du moins à la driver seule même si ça ne doit aboutir que dans des impasses… sauf qu’à présent Solomon s’incruste dans sa vie et décide de la direction à prendre. Il est facile de lui céder le contrôle. Baisser sa garde pour avoir un peu de répit est-ce risqué ? Va-t-il lui attirer des ennuis ? Ne risque t’elle pas de trouver pire que ce qu’elle cherche à fuir ? Difficile d’accorder sa confiance alors que le lieu où elle se trouve et les personnes qui y vivent sont à fuir tant ils inspirent peur et danger… On sait d’ailleurs que ce n’est pas qu’une apparence car ils sont bien dangereux quand ils se mettent en action mais les apparences ne sont pas que ce qu’elles sont car quand on prend le temps de s’attarder sur tout ce petit monde qui gravite dans la ville de The Point, on prend conscience que chacun de ces habitants ne failli pas à sa tâche pour y faire régner l’ordre, et on réalise qu’ils sont des êtres entiers, pas foncièrement mauvais (juste quand il y’a besoin de l’être et pour protéger ceux qui leur sont chers).

Pour Solo, l’arrivée de Orley et de sa fille dans sa vie de solitaire ne le laissera pas insensible ni indifférent. Elle est pourtant tout ce qu’il évite comme la peste. Mais comment la tenir à l’écart alors qu’il la force à accepter son aide ? L’alchimie est naturelle, complémentaire, indispensable entre eux. Ils s’emboitent à la perfection, tant ils représentent chacun ce qu’il manquait dans la vie de l’autre…

Jay Crownover manie sa plume avec dextérité et profondeur pour nous faire ressentir toute l’intensité du lieu, du danger et ses personnages qu’elle prend le temps de révéler et faire évoluer avec minutie. Cette auteure est incroyable ! Il n’y a qu’elle pour faire naître de l’amour et nous faire ressentir des instants de bonheur dans des atmosphères insolites où c’est noir, lugubre, morbide et terrifiant !

J’ai aimé sa façon de rappeler certains héros phare de The Point, découverts dans les précédents opus en leur donnant un pseudonyme. Cela permet de créer un peu de mystère mais surtout de renforcer la complicité avec le lecteur car on sait exactement à qui elle fait référence. Du coup, ça nous permet de plonger dans l’histoire pour ressasser certains souvenirs qu’ils nous ont laissés. Chaque héros de BAD laisse une trace indélébile en nous et les voir intervenir et s’impliquer dans la vie de Solo, Orley et Noble nous réchauffe le cœur.

J’ai été profondément touchée par ces deux personnages mis en avant dans ce livre. Orley et Solo apportent du réconfort au côté dramatique de la scène. La petite Noble apporte une touche d’insouciance et de légèreté nous faisant sourire à chaque fois qu’elle apparaît dans les passages. On craque complètement pour ce trio ! L’auteure prend le temps de renforcer les liens pour les mettre en valeur afin de faire ressortir la beauté de l’amour et le rendre vainqueur en mettant de la lumière dans sa noirceur.

Note 5 logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2



–> Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (numérique ou broché) :

Format numérique - En chute libre - Jay Crownover Format broché - En chute libre - Jay Crownover

Drague interdite – Sally Thorne

Résumé - Drague interdite – Sally Thorne
Drague interdite – Sally Thorne
Editions Harlequin ~ Collection &H ~ Septembre 2019 ~ Env. 324 pages
Format numérique / Format broché

avis-de-jenni-les-tentatrices

-Je remercie les éditions Harlequin pour ce service de presse-

Autant j’avais adoré « Meilleurs ennemis » de Sally Thorne et je trépignais d’impatience de découvrir « Drague interdite » … Autant je ressors déçue de ma lecture.

Malheureusement le charme n’a pas opéré sur moi car je reste sceptique en refermant ce livre du fait de ne pas avoir ressenti le même plaisir… Ce fut totalement différent de ce à quoi je m’attendais !

 

Avoir un jumeau ne signifie pas toujours « relation idyllique » … L’enfance de Darcy a toujours été une épreuve où elle a dû sans cesse redoubler d’efforts face à son frère jumeau Jamie pour ne pas riposter à ses provocations. Jamie lui passe constamment devant et prend un malin plaisir à la faire enrager ! Penser à lui parvient toujours à lui faire changer les idées. Mais il faut savoir que son bourreau est finalement aussi son pilier… même s’ils ne se parlent plus à cause d’un accrochage qui les a fait atteindre le point de non-retour.

Elle est une dure à cuire, bien coriace à approcher. Darcy est mal aimée, sans attaches et se sent abandonnée par son frère. Son monde s’est endormi et elle y est complètement seule. Mais pour pouvoir se relever et avancer dans la vie elle doit répondre à la dernière exigence de sa défunte grand-mère : rénover le cottage qu’elle leur a légué à elle et son frère pour toucher leur héritage…

 

J’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire et je ne me suis pas attachée aux personnages. C’était difficile de suivre et de s’y retrouver car il y’a des informations de tous les côtés. L’ensemble est assez décousu pour avancer crescendo. A plusieurs reprises des scènes ne sont même pas terminées que des nouvelles se matérialisent…

Darcy a un tempérament particulier qu’il aurait été nécessaire d’étoffer pour comprendre son mécanisme et ses réflexions. On la découvre totalement indépendante mais aussi totalement irresponsable dans certains de ses actes. Elle est un électron libre qui n’a pas sa langue dans sa poche et qui ne manque pas de toupet ! Frontale et directe, assez brute de décoffrage, elle est une rebelle dans l’âme qui veut faire croire que rien ne la touche, alors que c’est tout le contraire.

Elle et Jamie ont des échanges médiocres. Ils ne savent pas communiquer, à tel point qu’ils sont toujours dans le sarcasme à se provoquer et à se piquer avec des réflexions et reproches cinglantes et acerbes. Un vrai bras de fer où aucun des deux ne veut baisser sa garde. Tom, ami de ces deux-là, est toujours, et a toujours été entre eux deux à les temporiser, parfait dans son rôle habituel d’arbitre des jumeaux Barrett. Mais Tom reste aussi un interdit, un fruit défendu… célibataire et terriblement attirant !

J’ai du mal à comprendre la rivalité entre les jumeaux. Jamie fait preuve d’amertume et est d’une aigreur méprisante avec elle. Est-il jaloux d’elle ? Lui en veut-il parce qu’enfant il se serait senti délaissé parce qu’elle attirait l’attention sur elle ? Étonnant puisque c’est toujours lui qu’on a mis en avant… Ou alors est-ce une façon pour lui de calmer et maîtriser ses peurs en faisant preuve de méchanceté ?

Certaines attitudes et réactions m’échappent et rendent la compréhension difficile ! Elle est complètement fascinée par Tom au point de l’idolâtrer… Est-elle objective ? Ou son cœur lui fait-il défaut ? Il y’a de nombreuses contradictions dans ses actes et dans son raisonnement, ce qui rend sa réflexion confuse et indécise… Elle s’obstine à penser d’une telle façon et même à alimenter ses pensées dans une négativité sans chercher à avoir des explications pour éviter les mauvaises interprétations. Pour ce qui est de Tom, pourquoi agir comme cela en maintenant une distance avec elle si ses sentiments ont toujours existé ? Ils sont adultes et un rapprochement entre eux n’a rien d’interdit… Tout ça pour dire qu’en avançant dans le récit, on s’aperçoit qu’elle a des cicatrices, et que certaines sont encore clairement visibles. Mais Tom en a aussi, et elles sont cachées et plus sensibles… Dans tous les cas, on peste de les voir se tenir à l’écart ou alors Darcy va même jusqu’à nous agacer lorsqu’elle l’aguiche pour finalement se dégonfler ensuite.

Beaucoup de chaud/froid qui nous fait perdre patience au cours de la lecture. Pour ce qui est de la fin, je trouve à contrario certains des déroulements trop rapides à mon goût, sans que ça puisse coïncider avec les attitudes révélées au départ.

-Déception-

Note 2 logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2



–> Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (numérique ou broché) :

Format numérique - Drague interdite – Sally Thorne Format broché - Drague interdite – Sally Thorne

Stepbrother Love – Zoé Murat

Résumé - Stepbrother Love – Zoé Murat
Stepbrother Love – Zoé Murat
Editions Addictives ~ Collection Adult Romance ~ Septembre 2019 ~ Env. 388 pages
Format numérique / Format broché

avis-de-jenni-les-tentatrices

-Je remercie les éditions Addictives pour l’envoi de ce titre en service de presse-

Un roman touchant et tendre avec beaucoup d’amour !

La vie offre à Esmée un nouveau départ même si elle est encore en morceaux. Cette dernière a volé en éclats il y a des années et il lui faudra encore du temps pour retrouver son… intégralité.

Recueillie par une famille homoparentale, Amy et Jo sont aujourd’hui la famille qu’elle n’a plus et celle dont elle n’aurait pas osé rêver. Deux femmes aimantes qui ont auparavant adopté Nash.

Nash est absent car un brillant avenir le contraint à être loin des siens. Il fait une surprise à Esmée lors de son dix-huitième anniversaire en se prenant une semaine de repos pour la rencontrer en personne. Ils ne se connaissent pas… mais leur rencontre va faire des étincelles…

On est bouleversé par ce bout de femme car elle agit à l’instinct, sans penser à ce qu’il faut faire ou ne pas faire. C’est une battante qui ne cesse de sortir de sa zone de confort pour avancer et se faire la vie qu’elle n’a jamais connue en tentant du mieux que possible de taire ses démons, ces mauvais souvenirs traumatisants qui ressurgissent lors de situations embarrassantes qui lui font perdre ses moyens. La vision qu’elle a de Nash est perturbante mais lorsque l’auteure lui donne la voix on le cerne mieux sur certains aspects, qui malheureusement par moment entrainent des incohérences. Nash n’est pas si hermétique, con et hautain ni imperturbable comme elle le voit. Il ne montre que ce qu’il a envie de montrer. Mais à l’intérieur de lui c’est un être aussi brisé, qui a eu son lot de souffrance et que la vie n’a pas épargné.

L’un comme l’autre est craintif et a besoin d’être apprivoisé pour lâcher prise et donner sa confiance. Une confiance qui ne se donne pas en un tour de main mais qui a besoin de se bâtir à travers des murs solides pour leur permettre de s’ouvrir l’un à l’autre, sans s’effondrer. Malheureusement leur attraction mutuelle va vite les entraîner sur un chemin épineux… Ils ont beau chercher à repousser l’inévitable, leur relation reste le cœur, la passion… ainsi que l’urgence. Mais par-dessus tout elle représente un interdit !

Tout au long du récit nos deux protagonistes principaux interviennent à tour de rôle, ce qui nous permet de les voir évoluer. Zoé Murat a une plume très entraînante car elle nous touche par l’implication et l’intervention de ses personnages, qu’ils soient principaux ou secondaires. J’ai aimé la finesse avec laquelle elle nous trouble sur la vie de Nash. Ce dernier revêt un masque pour ne rien montrer de ses émotions sauf que l’on parvient à les discerner car elle expose de façon prudente quelques fêlures nous permettant de cibler son affect…

Tous les deux vont devoir lutter pour conserver ce qu’ils ont aujourd’hui car l’amour n’est pas toujours là où on pense. Il n’est ni logique ni rationnel… ni toujours bien accepté. Parviendront-ils à protéger et préserver ce qu’ils ont, pour profiter de chaque parcelle de bonheur qui passe à leur portée ? Ce ne sera pas une tâche facile car ils sont paralysés par la lâcheté mais l’auteure va donner du courage à ses personnages car elle traite méticuleusement son histoire pour montrer qu’entre eux c’est une passion qui les nourrit, pas une passion qui les dévore.

C’est également intéressant de voir que l’auteure ne se soucie pas que de la relation sentimentale entre Nash et Esmée, car elle va prendre le temps en parallèle de renforcer la dynamique familiale de cette famille recomposée en mettant en avant l’amour de deux femmes qui s’aiment éperdument et qui grâce à la force de leur amour vont surmonter des épreuves auxquelles elles vont se confronter pour ne jamais cesser de s’allier et de se battre ensemble pour unir leur force peu importe leur bataille. C’est donc un amour entre deux femmes qui va être mis en avant pour communiquer à leurs deux enfants adoptifs qu’il faut persévérer dans la vie et continuer de croire en ce qui nous fait nous sentir bien sans perdre espoir car si on abandonne on reste vaincu alors qu’en redoublant d’efforts pour assumer ses choix et décisions, l’assurance dont on doit faire preuve renforce la confiance dont on a besoin en nous pour toujours continuer d’avancer et pour croire en ses rêves afin d’optimiser toutes ses chances pour les réaliser et les embellir…

Pour finir, je dirais que ‘Stepbrother Love’ est une magnifique ode à l’amour, qui à travers une plume fluide et affûtée, nous offre un moment de lecture très agréable sans avoir la sensation de lire une énième histoire mettant en scène une relation interdite entre un frère et une sœur. Ici il faudra voir au-delà de cette barrière pour comprendre tout ce que l’auteure a pris soin de ficeler à son récit pour la démarquer !

Note 4 logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2



–> Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (numérique ou broché) :

Format numérique - Stepbrother Love – Zoé Murat Format broché - Stepbrother Love – Zoé Murat