En chute libre – Jay Crownover

Résumé - En chute libre - Jay Crownover.png
En chute libre – Jay Crownover
Éditions Harlequin, Collection &H ~ Septembre 2019 ~ Env. 324 pages
Format numérique / Format broché

avis-de-jenni-les-tentatrices

-Un grand merci aux éditions Harlequin pour ce service de presse-

Me voilà totalement conquise par ‘Chute libre’ où j’adore plonger dans l’univers si particulier dans lequel Jay Crownover sait si bien nous entraîner, car elle fait ressortir toujours ce qui est bon chez ses personnages, même si on est confronté à des grosses brutes ou le sang ne les fait pas ciller !

 

Si Orley n’avait pas eu sa fille, Noble, à protéger elle se serait déjà effondrée. Mais pas question de rester à terre alors qu’elle a besoin d’elle. Elle endurera le passage à tabac que l’existence semble résolue à lui infliger, mais jamais elle ne montrera ses plaies à sa fille. Peu importe les actes qu’elle devra commettre, les mensonges à proférer et dans quel coin elle devra se cacher…

Orley est une battante acharnée qui donnera ses tripes pour continuer de survivre et protéger sa fille. C’est dur de se débrouiller seule mais elle n’avait pas le choix. Heureusement un soir, un homme répondant au nom de Solomon surgit pour la sauver in extremis elle et sa fille d’un sale type qui leur est tombé dessus dans la rue. Solo l’a réduit en miettes et ne peut s’empêcher de se demander pourquoi quelqu’un qui venait manifestement d’ailleurs s’était retrouvé ici. Le quartier le plus lugubre, noir et dangereux pour une femme et sa petite fille de trois ans… Le quartier de The Point…

 

Orley est une jeune maman dévouée, brave et courageuse qui malgré les coups difficiles ne lâche rien ! Elle s’était jurée de reprendre le contrôle de sa vie, du moins à la driver seule même si ça ne doit aboutir que dans des impasses… sauf qu’à présent Solomon s’incruste dans sa vie et décide de la direction à prendre. Il est facile de lui céder le contrôle. Baisser sa garde pour avoir un peu de répit est-ce risqué ? Va-t-il lui attirer des ennuis ? Ne risque t’elle pas de trouver pire que ce qu’elle cherche à fuir ? Difficile d’accorder sa confiance alors que le lieu où elle se trouve et les personnes qui y vivent sont à fuir tant ils inspirent peur et danger… On sait d’ailleurs que ce n’est pas qu’une apparence car ils sont bien dangereux quand ils se mettent en action mais les apparences ne sont pas que ce qu’elles sont car quand on prend le temps de s’attarder sur tout ce petit monde qui gravite dans la ville de The Point, on prend conscience que chacun de ces habitants ne failli pas à sa tâche pour y faire régner l’ordre, et on réalise qu’ils sont des êtres entiers, pas foncièrement mauvais (juste quand il y’a besoin de l’être et pour protéger ceux qui leur sont chers).

Pour Solo, l’arrivée de Orley et de sa fille dans sa vie de solitaire ne le laissera pas insensible ni indifférent. Elle est pourtant tout ce qu’il évite comme la peste. Mais comment la tenir à l’écart alors qu’il la force à accepter son aide ? L’alchimie est naturelle, complémentaire, indispensable entre eux. Ils s’emboitent à la perfection, tant ils représentent chacun ce qu’il manquait dans la vie de l’autre…

Jay Crownover manie sa plume avec dextérité et profondeur pour nous faire ressentir toute l’intensité du lieu, du danger et ses personnages qu’elle prend le temps de révéler et faire évoluer avec minutie. Cette auteure est incroyable ! Il n’y a qu’elle pour faire naître de l’amour et nous faire ressentir des instants de bonheur dans des atmosphères insolites où c’est noir, lugubre, morbide et terrifiant !

J’ai aimé sa façon de rappeler certains héros phare de The Point, découverts dans les précédents opus en leur donnant un pseudonyme. Cela permet de créer un peu de mystère mais surtout de renforcer la complicité avec le lecteur car on sait exactement à qui elle fait référence. Du coup, ça nous permet de plonger dans l’histoire pour ressasser certains souvenirs qu’ils nous ont laissés. Chaque héros de BAD laisse une trace indélébile en nous et les voir intervenir et s’impliquer dans la vie de Solo, Orley et Noble nous réchauffe le cœur.

J’ai été profondément touchée par ces deux personnages mis en avant dans ce livre. Orley et Solo apportent du réconfort au côté dramatique de la scène. La petite Noble apporte une touche d’insouciance et de légèreté nous faisant sourire à chaque fois qu’elle apparaît dans les passages. On craque complètement pour ce trio ! L’auteure prend le temps de renforcer les liens pour les mettre en valeur afin de faire ressortir la beauté de l’amour et le rendre vainqueur en mettant de la lumière dans sa noirceur.

Note 5 logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2



–> Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (numérique ou broché) :

Format numérique - En chute libre - Jay Crownover Format broché - En chute libre - Jay Crownover

Bad, T.6 : You make me so bad – Jay Crownover

Résumé - Bad T.6 - You make me so bad – Jay Crownover.png
Bad, T.6 : You make me so bad – Jay Crownover
Editions Harlequin, Collection &H ~ Mai 2019 ~Env. 380 pages
Format numérique / Format broché

avis-de-jenni-les-tentatrices

-Je remercie les éditions Harlequin pour ce service de presse-

Déçue par le précédent opus, ici, avec ‘Make me so bad’ l’auteure m’a réconciliée avec la série ! La plume de Jay Crawnover reste toujours aussi incroyable et époustouflante car elle a le don pour nous entraîner dans des histoires de cœur impossibles aux premiers abords !

 

Son diplôme en poche, après s’être réfugiée dans le Colorado pour échapper à Booker qui lui a brisé le cœur, Karsen n’a pas d’autre choix que de revenir à The Point pour le mariage de sa sœur avec Race.

Mais remettre les pieds ici pour Karsen c’est trop dur… Elle est incapable d’affronter les souvenirs qu’elle avait laissés là-bas. Le temps est censé guérir les blessures, mais les siennes restent encore béantes et sanguinolentes. Mais quand son passé vient à elle car il la sait en danger, cela change la donne… Noah Booker sera prêt à tout cette fois pour être présent pour elle et pour la protéger de la menace. Il a fait des erreurs, mais celle de se tenir à l’écart… il ne la refera pas ! Et ce même s’il doit en subir des représailles… Déboussolée, Elle va l’affronter sans se démonter et jouer la reine des glaces avec lui pour bien le déstabiliser.

 

Et si cette fois le timing était le bon entre eux ? Et si cette fois a deux ils se révélaient invincibles et indestructibles, et donc plus fort que tout pour assumer leurs choix et gouverner leur château qui leur revient de droit… ? C’est beau vu comme ça, mais bien évidemment c’est mal connaître Jay Crownover… car elle va se délecter à les torturer pour qu’ils y mettent leurs tripes pour défendre ce qu’ils ont de plus précieux, à savoir leur amour.

J’aime ce duo ! Pour elle, Booker est son plus grand interdit puisqu’il la désarme et fait naître en elle des sentiments bien plus forts qu’un simple béguin… Quant à lui, Karsen a trop d’importance pour qu’il reste loin d’elle…

La trame avance crescendo en intensité au niveau des rebondissements pour nous rendre accro à cette histoire. Plus on avance plus on prend conscience que The point n’est plus comme avant, cette ville se métamorphose lentement et ne nous glace plus le sang comme nous l’avons découverte lors du premier opus avec l’histoire de Bax.

Cette auteure est douée et lire cette série fut un véritable plaisir ! Sa plume est exaltante et féroce, et rend beau ce qui est moche, et bon ce qui est mauvais !

 

a-lire

Note 4,5 logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2



–> Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (numérique ou broché) :

Format numérique - Bad T.6 - You make me so bad – Jay Crownover Format broché - Bad T.6 - You make me so bad – Jay Crownover

Bad, tome 5 : Amour insaisissable – Jay Crownover

Résumé - Bad T.5 - Amour insaississable - Jay Crownover.png
Bad, tome 5 : Amour insaisissable – Jay Crownover
Editions Harlequin, Collection &H ~ (5 septembre 2018) ~ Env. 384 pages
Format numérique / Format broché

avis-de-jenni-les-tentatrices

-Je remercie les éditions Harlequin pour cette lecture en service de presse-

J’avoue avoir un gros coup de cœur pour la saga Bad, cependant avec ‘Amour insaisissable’ je n’ai pas retrouvé les éléments que j’avais pour habitude de retrouver dans cette ville et ses habitants. Étonnant même, puisque l’ensemble me parait un peu trop « doudou » alors que normalement ce mot n’est clairement pas approprié pour cette série ! J’ignore si je suis passée à côté de quelque chose ou bien si tout simplement c’est l’histoire qui s’essouffle mais dans tous les cas je ressors déçue de ma lecture…

L’avoir repoussée alors qu’elle a montré qu’elle avait besoin de lui a été sa pire erreur. Prêt à tout pour remettre la main sur elle, c’est vendre son âme au diable en échange d’une possibilité de rédemption qui n’est pas sans conséquences…

Préoccupé, Stark travaille d’arrache-pied pour mettre au point son plan d’exécution pour venir en aide à Noe. Pour cette dernière, voir son génie à l’œuvre c’est détestable et elle veut à tout prix retrouver son surdoué brisé… celui qui lui porte plus d’intérêt… lui seul à cette capacité de se déconnecter de ses sentiments pour ne pas être détourné de ses plans pour réussir sa menace, et donc sa vengeance. Sauf que la vengeance qu’il orchestre et aussi la sienne et il est hors de question qu’elle n’y prenne pas part. Arrivera-t-elle à faire justice et à se faire entendre ?

Un Bad toujours aussi saisissant mais cependant qui m’a fait moins d’effet que les précédents…

Ici pas vraiment de violence, de sang, de complot (du moins rien de comparable à ce qu’on avait pour habitude de trouver dans la ville de The Point). Il y’a un complot mais l’atmosphère y est beaucoup moins sombre et soutenue. Un héros cette fois chez qui l’arme dangereuse n’est autre que son intelligence. Il mène une lutte intérieure où il aurait aimé enterrer ces sentiments étranges qu’il éprouve avec ceux qu’il avait appris à enfouir au fil des ans.

La plume de Jay Crownover reste incontestablement puissante tant elle me fait vivre ses histoires avec un acharnement des plus mordant. Ce cinquième opus a son lot d’émotions avec les caractères bien déterminés des personnages et leur passé dramatique. Néanmoins l’histoire des héros ne m’a pas happée… Je m’attendais à un Stark beaucoup plus féroce dans ses échanges or face à Noe il est une vraie éponge (presque !) tant il absorbe les émotions qu’il ressent et qui émanent de sa belle.

Jay Crownover adopte ici une plume de caractère. Un tome à mon sens plus travaillé dans le mental, du moins dans la psychologie des personnages que dans la relation en elle-même des héros. Tout se fait très vite et on à la sensation d’avoir sauté des pages au fil de la lecture puisque la relation est là sans vraiment prendre le temps de se construire. Tandis qu’au niveau de leur intelligence l’auteure prend soin de nous faire part des moindres détails pour bien les caractériser, par moment en en révélant même de « trop ».

Dans l’ensemble, je n’ai pas accrochée à ce duo-là car leur rapprochement m’est apparu simple et sans surprise… Ils sont trop clichés pour vraiment me séduire. Il m’a manqué quelque chose, j’étais prête à arrêter ma lecture d’ailleurs mais j’ai persévéré dans l’espoir de retrouver l’ambiance, le contexte habituellement présent dans les autres tomes… mais sans succès.

Note 2,5 logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2



–> Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (numérique ou broché) :

Format numérique - Bad T.5 - Amour insaississable - Jay Crownover Format broché - Bad T.5 - Amour insaississable - Jay Crownover

Clash, tome 4 : Passion irrésistible – Jay Crownover

Clash - 4 - Passion irrésistible - Jay Crownover RESUME.png
Clash, tome 4 : Passion irrésistible – Jay Crownover
~ Collection &H (4 juillet 2018) ~ Env. 384 pages ~  Broché ~  Numérique ~

 

avis-de-marina-fond-noir

Je suis une fan inconditionnelle de Jay Crownover… J’ai débuté ma lecture de Passion irrésistible en étant partagée entre, une curiosité dévorante d’en savoir plus sur Poppy et Wheeler… et une tristesse nostalgique à l’idée qu’il s’agissait du dernier tome de Clash.

Un énorme merci à Collection &H des Éditions Harlequin pour ce Service de Presse.

Wheeler est à la dérive…. Après avoir travaillé si dur pour se construire la vie de ses rêves, tout est parti en fumée…. Les coups d’un soir et les soirées alcoolisées ne parviennent pas à combler le vide et qu’il ressent.

Chaque jour, Poppy mène une bataille contre elle-même pour surmonter ses peurs et ses traumatismes… S’occuper d’elle-même est déjà très compliqué et elle n’est pas en mesure de soutenir quelqu’un d’autres…

Pourtant, Wheeler a réveillé des sentiments qu’elle pensait mort à jamais… Alors que ses tatouages et son regard d’un bleu glacial auraient dû la terroriser, Poppy ressent une attirance qu’elle pensait morte à tout jamais.

Elle sait qu’il est malheureux, et surtout, elle comprend cette solitude qui semble le ronger…. Mais comment parvenir à l’aider quand elle arrive difficilement à s’aider elle-même.

Tous les personnages de Jay Crownover sont attachants grâce à leurs qualités mais aussi leurs défauts…. Mais ceux de Passion irrésistible sont bouleversants parce qu’il s’agit de deux belles âmes. Ce dernier tome de Clash est, très certainement, le plus émouvant de la série.

Que ce soit Poppy ou Wheeler, ces deux héros ont de lourds bagages émotionnels et j’avais peur de ne pas accrocher avec cette fragilité sous-jacente…. Et pourtant…

Wheeler parvient à se rapprocher de Poppy et abattre ses barrières d’une manière qui m’a faite fondre… Sans forcer le passage, il emmène la jeune femme à venir vers lui… à lui faire confiance, mais surtout à se faire confiance à elle-même….

L’un souffre de ne pas avoir eu de famille, l’autre a été détruite à cause de la sienne… Et pourtant, ils sont très exactement ce dont ils avaient besoin pour trouver le bonheur…

Si leur relation est teintée de douceurs et de délicatesses, la sensualité n’est pourtant pas en reste…. Une passion explosive, avec des passages hyper hot, s’installe d’une manière naturelle et totalement crédible, malgré le passif de Poppy ! Et ça, il n’y a que le monstrueux talent de l’auteur pour parvenir à ce coup de maître !

J’aurais voulu rester indéfiniment avec tous ces personnages de Jay Crownover et vivre encore quelques aventures avec eux à Denver… Je me console de devoir les quitter aujourd’hui en me disant que je vais pouvoir relire (et relire) les séries Marked Men et Clash, à chaque fois que le manque se fera sentir.

A lire

logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2  Note 5

Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (broché ou numérique)

Clash - 4 - Passion irrésistible - Jay Crownover BOOK.png  Clash - 4 - Passion irrésistible - Jay Crownover EPUB.png

Mots du Soir du Jeudi 24.05.18

MDS 4 - 240518 (Nana) - Clash - 3 - Passion dévorante - Jay Crownover.png

Pour découvrir notre avis sur ce livre, cliquez ICI

Getaway, Tome 1 : Wild men – Jay Crownover

*Je remercie les Editions Hugo Roman pour ce sp*

Encore une fois, je commence par m’excuser du retard de l’avis et en second, je veux le tome 2, il me faut absolument le tome 2. Je ne sais pas pour quand il est prévu, mais dans pas longtemps, j’espère.

Il est vrai que Wild Men change totalement des œuvres que Jay Crownover nous a habitué jusqu’à présent, on est très loin de l’univers des Bad boys que l’auteure affectionne tant et pourtant la magie marche toujours.

Dans ce premier tome de la série Getaway, on y retrouve sa plume, sa capacité à écrire des personnages vrais, authentique, difficile à saisir et pourtant ô combien captivant.

Je suis tombée amoureuse à nouveau de sa plume, de son habilité à nous transporter et nous emprisonner dans son monde.

Je n’ai fait qu’une bouchée de Wild Men, j’ai tout aimé dans ce roman à par la couverture très Nora Roberts à l’ancienne qui gâche un peu trop le potentiel de l’histoire. Sinon les personnages, l’intrigue tout est là pour nous faire passer un excellent et inoubliable moment de lecture.

Ce premier tome de Wild Men est passionnant, intriguant, avec sa dose de suspens et tout en étant sensuel, sexy et touchant.

C’est un livre que l’on dévore tout en voyageant, j’avais vraiment l’impression d’y être avec eux et j’en redemande. Jay vous étonnera encore une fois et ce dans le bon sens, oubliez les Bad Boys et faites place aux « faux Cow boys ».

 

Clash, tome 3 : Passion dévorante – Jay Crownover

Clash - 3 - Passion dévorante - Jay Crownover RESUME.png
Clash, tome 3 : Passion dévorante – Jay Crownover
~ Collection &H (4 avril 2018) ~ Env. 320 pages ~ Format numériqueFormat broché ~

 

avis-de-marina-fond-noir

Comme à chaque sortie d’un livre de Jay Crownover, je suis sur les starting-blocks ! Et comme à chaque fois avec la série Clash, je me suis régalée pendant ma lecture de Passion dévorante.

Merci à la CollectionEtH des Éditions Harlequin pour ce Service de Presse.

Dixie est un rayon de soleil ! Pour tous les clients du bar de Rome Archer où elle est serveuse, comme pour sa famille et ses amis. Et si elle n’est pas insensible au physique de Church, son air maussade n’est vraiment pas ce qui l’attire…

Pourtant, comme l’histoire de ses parents lui a appris, elle sait que C’EST LE BON…
Son cœur a choisi le beau métis avec l’accent du Sud, alors même qu’elle ne l’a jamais vu sourire et qu’il s’emploie à la maintenir à distance.

L’armée manque à Church et son retour à la vie civile l’oblige à affronter ce passé qu’il a fui. En l’embauchant comme videur dans son bar à Denver, son frère d’armes lui a permis de gagner du temps, mais il est temps pour lui de retourner dans le Mississippi et d’assumer toutes ses erreurs.

Dixie va accepter de l’accompagner pour couvrir ses mensonges… La belle rousse a à cœur d’illuminer la vie de tout le monde et surtout celle de Church…. Autant que ce dernier va faire son possible pour ne pas la laisser se faire envahir par ses ténèbres.

J’ai lu Passion dévorante d’une seule traite ! Il est impossible de ne pas tomber amoureux des personnages de Jay Crownover… et ceux de ce troisième tome de Clash sont carrément irrésistibles !

Dixie est l’incarnation humaine du soleil ! Elle est chaleureuse, pleine d’empathie, lumineuse et optimiste ! Elle refuse de s’attarder sur le verre à moitié vide et se réjouit du verre à moitié plein…
Cette description donne l’impression qu’elle est naïve et fragile face à la dure réalité de la vie… et pourtant, cette histoire nous démontre à quel point il faut être fort et courageux pour ne pas laisser les coups durs nous décourager.

Church est….argh…. sexy… Je craque toujours pour les héros ténébreux et écorchés vifs… mais les descriptions physiques de celui-ci m’ont rendue accro !
Et il n’y a rien de plus touchant qu’un gros dur qui élève des barrières pour protéger un coeur tendre et blessé… Son histoire le rend attachant et si on n’adhère pas toujours à sa manière d’y faire face, il est impossible de ne pas compatir.

J’ai plongé dans Passion dévorante dès le début. Au delà des héros que j’ai adoré, l’intrigue est extrêmement construite et pleines de rebondissements.
J’ai aussi aimé vivre cette aventure dans le Mississippi et ses habitants, qui peinent parfois à faire évoluer certaines mentalités…

Quels que soient les personnages qui peupleront le prochain tome de Clash, je le lirai !!! À vrai dire, Jay Crownover a éveillé ma curiosité sur la plupart d’entre eux ! Poppy et Wheeler (la voisine et le futur ex beau-frère de Dixie)… tout comme, Dalen et Jules (le frère et le père de Church)…. A Denver ou à Lowry, je suis prête à suivre l’auteure où elle voudra nous emmener !

Pour découvrir un extrait de ce livre, cliquez ICI

a lire

Note 4,5logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2

 

Retrouvez ce livre sur Amazon en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (broché ou numérique)

Clash - 3 - Passion dévorante - Jay Crownover BOOK.png  Clash - 3 - Passion dévorante - Jay Crownover EPUB.png

 

Clash, tome 2 : Passion coupable – Jay Crownover

Clash - 2 - Passion coupable - Jay Crownover RESUME
Clash, tome 2 : Passion coupable – Jay Crownover
~ Harlequin Collection &H (juin 2017) ~ Env. 396 pages ~
~  Format numérique ~  Format broché ~

avis-de-marina-fond-noir

Vous écrire un laïus pour expliquer pourquoi j’ai eu envie de lire Passion coupable me semble aussi inutile que vous expliquer pourquoi je respire : S’il y a une plume à laquelle je ne peux résister, c’est bien celle de Jay Crownover ! Lire ce deuxième tome de Clash est tout simplement une évidence.

Les lecteurs de Marked Men connaissent déjà Avett. Nous avons eu un aperçu de ses mauvais choix (et de ce qui l’a emmené à avoir besoin d’un avocat tel que Quaid), en lisant Asa.

Elle est la fille de Brite (l’homme qui a confié son bar à Rome) et Dracy. Amoureuse d’une petite frappe, on a été témoin de son ingratitude et de ses mensonges envers ses parents et les membres de Marked Men.

Et Quaid est l’arrogant avocat qui drague Sayer dans le précédent tome de Clash. A l’opposé de Zeb, il semblait imbu de sa personne et beaucoup trop superficiel pour me plaire.

Que cela soit Avett ou Quaid, aucun n’avait ma sympathie quand j’ai commencé ce deuxième tome de Clash… Mais la plume magique de Jay Crownover, a, une nouvelle fois, opéré… Je termine Passion coupable, le cœur gonflé d’affection pour ces deux héros.

La rencontre entre ses deux extrêmes va révéler le côté sauvage qui se cache derrière l’apparence policée de Quaid… et permettre de découvrir l’immense cœur de Avett, que ses mauvaises actions ne nous permettaient pas de deviner.

L’un a l’impression d’avoir tout à prouver… L’autre de n’avoir plus rien à perdre…
Mais ensemble, ils vont avoir tout à gagner…

Entre eux, l’attraction est immédiate et a un parfum d’interdit… C’est chaud et addictif… Leurs forces et leurs faiblesses sont touchantes… Et leurs erreurs se transforment en une superbe histoire que l’auteur nous raconte…

Encore une fois, les personnages de Jay Crownover m’ont embarqué…
Parce que les imperfections qui les caractérisent en font des héros qui me touchent…

Je n’ai qu’une chose à dire ! Vivement la suite !

Note 4,5

Lire la suite

Bad, Tome 4 : Amour immortel – Jay Crownover

Résumé - Bad, T.4 - Amour immortel - Jay Crownover.png
Editions Harlequin, Collection &H – (septembre 2017)
Format numérique & broché – Environ 396 pages

avis-de-jenni-les-tentatrices

Un grand MERCI aux éditions Harlequin pour cette lecture en service presse.

Dès sa toute première apparition dans la série BAD, Nassir avait suscité mon intérêt et attisé ma curiosité. Si j’avais jusqu’à présent énormément de dégoût pour cet homme assoiffé par la barbarie, je dois reconnaître qu’avec ce quatrième volume qui lui est exclusivement consacré, Jay Crownover est parvenue d’une main de maître a changé littéralement ma vision de lui.

Dans ce tome 4 on fait ainsi connaissance avec le pire homme qui puisse exister dans la ville de The Point. Un homme qui gouverne en puissance et qui a moult ennemis dans sa vie. Avec des caractéristiques similaires à celles du diable puisque la noirceur et les massacres le laissent de glace. L’auteure prend le temps de nous présenter son héros pour nous permettre de le cerner à la perfection. Il est un héros aussi énigmatique qu’envoûtant ! On découvre donc que Nassir a été coulé dans un moule, embrigadé, façonné en un être quasiment dénué d’humanité. Il mène depuis son plus jeune âge un combat destructeur auquel au fil des années il prend goût. Il est le véritable bad boy par excellence ! Son côté maléfique est terrifiant, quant à son côté humain, il est dévastateur…

On pourrait penser que rien ne peut atteindre cet homme, notre diable d’homme et pourtant … Il existe une faille en lui. Et c’est la belle Keelyn, la fameuse Honor qui est son unique et ultime faiblesse…

Honor était son nom de scène au Spanky’s, la boîte de strip-tease la plus connue de The Point, une véritable ruche d’activités illégales, tenu par des gangsters. C’est l’antre du péché et de la débauche… Cette danseuse belle, sexy, forte, au charme renversant et aux traits qui font d’elle une femme unique aux yeux de Nassir, a dû fuir cette vie-là pour sa survie. Aujourd’hui elle n’est plus rien de tout ça, par choix… The Point c’est l’enfer sur Terre, et lorsque tu choisis de vivre en enfer, c’est toujours mieux d’avoir le diable dans ton camp. Prêt à se battre pour elle, même si elle le prend pour un monstre, Nassir est décidé à tout faire pour qu’elle lui revienne et même à lui causer du tort s’il le faut… (Après tout, les causes perdues, c’est sa spécialité…!)

La série ‘Bad’ offre dans chacun de ses volumes une histoire saisissante dans l’univers sombre et lugubre de The Point. On y trouve des personnages atypiques, poignants et attachants avec lesquels on baisse la garde tant la plume de Jay Crownover est convaincante et palpitante. Cette auteure nous embarque à coup sûr dans un récit addictif, haletant et plein de surprises. On est confronté à des BAD BOY, des vrais mauvais PURS et DURS !

‘Amour immortel’ ne déroge pas à la règle puisque cette fois encore l’auteure nous propose une romance d’exception. Authentique et vraie qui va se construire au fil du temps et du vécu des personnages. Nassir et Keelyn sont deux personnages aux antipodes l’un de l’autre, qui forment un couple… d’enfer ! J’ai adoré ce contraste car tous les deux traînent des blessures du passé et essaient de se reconstruire à leur façon. J’ai adoré l’héroïne ! Toujours prête à se mesurer à Nassir, elle ne se démonte pas, parvient à lui tenir tête et à s’imposer. Il y’a un rapport de force entre eux. Chacun a confiance en son pouvoir, et il en faut justement pour faire jeu égal. Ce grand gaillard a du souci à se faire car il se pourrait bien qu’elle soit plus féroce que lui… Entre le diable torride et la danseuse sexy est-ce pour autant une cause perdue ? Peut-il à ses côtés et à ses dépens connaitre la paix un jour ? Une chose est sûre c’est qu’une fois de plus tout ne se fera pas sans dégât… Entre représailles et vengeance il va y avoir du drame…

Je suis incontestablement fan de cette auteure ! Jay Crownover nous plonge dans un récit plein de désir, de peur, de contrariétés. Mais aussi de tendresse avec beaucoup de dureté et d’aplomb pour Nassir et Keelyn qui vont s’unir pour allier leur force pour régner sur The point, mais aussi se livrer une guerre sans merci dans des étreintes charnelles et passionnées. On dévore cette histoire d’une seule traite tellement l’envie de savoir ce qui va se passer est forte et troublante tant les protagonistes vont partager une relation enivrante que rien ni personne ne peut arrêter hormis la mort …

Note 4,5logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2


–> Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (numérique ou broché) :

Format numérique - Bad, T.4 - Amour immortel - Jay Crownover Format broché - Bad, T.4 - Amour immortel - Jay Crownover