Feu & Sang, Tome 2 – G.R.R. Martin

1
Feu & Sang, Tome 2, Les Origines du Trône de Fer, G.R.R. Martin, Editions J’ai Lu, 20/06/20

J’avais été très étonnée à la lecture du premier opus, que j’avais trouvé parfois long et surtout, pas raconté du point de vue des personnages comme avait pu l’être Le Trône de Fer. Je reste une fane inconditionnelle de cet univers et je me suis plongée dans la lecture du tome 2 avant beaucoup plus de facilité que je ne l’aurais cru.

105588240_881805752340643_7786328237502481181_n

Je ne sais pas si c’est moi ou pas, mais j’ai trouvé la plume de G.R.R. Martin beaucoup plus fluide. Il n’en reste pas moins un traité comme le premier tome et je déconseille aux personnes qui recherchent l’adrénaline du point de vue interne.

Il faut se plonger dans ce récit en toute connaissance de cause et en sachant que ce n’est pas l’action qui va porter le récit mais plutôt le génie de l’auteur.

Oui, je suis gaga de ses scénarios. Je trouve ses idées toujours plus renversantes. Le type a quand même inventé l’histoire de dynasties !

Des décennies de règnes, de batailles, d’amours, de passions.

Je trouve ça remarquable. Nous découvrons donc la suite des Targaryens qui assiègent les Sept Royaumes et surtout, les unifient.

105833587_974755796310650_7795417046919483409_n

Je ne vais pas vous faire la liste de tous les personnages que l’on rencontre : je vous laisse découvrir tous ces souverains, plus ou moins attachants.

Néanmoins j’ai eu l’impression de lire plus de dialogues que dans le tome 1, vivifiant un peu plus la lecture.

Donc voilà : le premier tome m’avait mise dans le bain.

Je ne recommande pas cette lecture à tout le monde, mais plutôt les fans de la première heure ou ceux qui aiment la stratégie, les mouvements militaires, les histoires aux allures de contes et légendes.

J’espère vraiment qu’ils vont se décider à adapter cette saga, mais peut-être du point de vue des héros en se concentrant sur un règne en particulier.

Je crois que je n’arrive tout simplement pas à me détacher de cet univers que je trouve somptueux.

Je suis tombée amoureuse de Visenya et Rhaneys du premier tome, alors se concentrer sur leur histoire pourrait être intéressant.

J’aimerais beaucoup voir tous ces passages sur grand écran, mais il y a tellement de rebondissements que je me demande si c’est même faisable… Enfin, une belle lecture, qui m’a permise de retrouver mon amour pour cette saga.

Note 4

Un grand merci à J’ai Lu pour ce service presse et sa confiance.

Danses aériennes – Nancy Kress

Danses aériennes, Nancy Kress, Septembre 2017, J’ai Lu Poche

Le résumé est un court passage d’une des nouvelles. Ça ne dit pas grand-chose sur le contenu du recueil en lui-même… mais même après l’avoir terminé, je dois avouer que je ne saurais pas comment le résumer non plus.

Ce qui m’a vraiment marquée à la lecture, c’est d’abord la qualité de la plume de Nancy Kress. Belle, fluide, vraiment parfaite pour de la Science-Fiction. Je n’ai rien à redire à ce niveau-là : le vocabulaire est top, les formules percutantes, les titres des nouvelles sont vraiment bien choisis et pique notre curiosité…

Mais alors est-ce que j’ai aimé ma lecture ?

De prime abord, oui. J’ai passé un très bon moment au fil de ces nouvelles disparates. Ça va parler de sport, d’étoiles, d’amitié, de philosophie aussi. Un point vraiment agréable est justement cette capacité à écrire sur de nombreux sujets pour éviter la redondance, parfois le piège des recueils.

Le seul petit bémol et qui m’a un peu coupée dans ma lecture, mais ça c’est propre à mon passé avec les nouvelles… j’ai beaucoup de mal quand il n’y a pas de chute. Les fins ouvertes ne me posent pas de problème mais j’aime quand on me donne du grain à moudre, à réfléchir, que je m’arrête une seconde sur la dernière page et que je ne puisse pas enchaîner directement sur la suite.

Voilà mon souci : je n’ai pas été soufflée. Certaines nouvelles m’ont plus emportées que d’autres (petite mention pour « Le bien commun »), d’autres m’ont laissée de marbre, mais aucune ne m’a vraiment transportée dans une danse aérienne. Je les ai aussi peut-être trouvées un peu trop contemplatives.

Après ça reste de la très bonne science-fiction, de bonne qualité, bien écrite, bien documentée, et ça suit un peu les traces de ce qu’on peut lire actuellement dans le domaine.

Vous aimez la science-fiction et les nouvelles ? Ce recueil est donc fait pour vous !

Merci à J’ai Lu Poche pour ce SP de qualité ♥

Profitez de la version poche ou ebook en cliquant ci-dessous !

Nuits blanches, tome 2 : Jeux à deux – Lilah Pace

Nuits blanches - 2 - Jeux à deux - Lilah Pace RESUME
Nuits blanches, tome 2 : Jeux à deux – Lilah Pace
~ J’ai Lu Exclusif (6 juin 2018) ~ Env. 485 pages ~ Format pocheFormat numérique ~

 

avis-de-marina-fond-noir

Après avoir découvert la plume de Lilah Pace avec le premier tome de Nuits Blanches, j’étais impatiente de retrouver ces héros dans Jeux à deux.

Merci aux Éditions J’ai Lu pour ce Service de Presse.

Alors que leur accord prévoyait de rester des étrangers l’un pour l’autre, Vivienne et Jonah n’ont pas réussi à empêcher les sentiments d’entrer dans l’adéquation…

Jonah a rejoint Vivienne dans sa famille à la Nouvelle-Orleans… Et a découvert le secret que cette dernière lui cachait… Le soutien indéfectible qui lui apporte conforte Vivienne d’avoir enfin rencontrer l’homme qui est fait pour elle… Pourtant, la révélation de ce que la jeune femme a subi, change la donne pour Jonas…

Il lui est aujourd’hui impossible de céder à ses fantasmes avec elle… Ces mêmes fantasmes qui les ont réuni autrefois risquent de les séparer maintenant.

 

Lilah Pace a magistralement bien mené l’histoire de Nuits Blanches, et les personnages gagnent en profondeur dans Jeux à deux. Le sujet traité est sensible mais cela est fait d’une telle manière que la sensualité, la romance et le suspense y ont leur place.

 

On découvre un peu mieux Jonas dans ce deuxième tome de Nuits Blanches, et il n’en est que plus attachant.
Ce héros, qui semble inébranlable, dévoile des faiblesses et des craintes qui le rendent touchants. Un homme sexy et complexe, qui est capable d’inspirer la peur et la sécurité en même temps.

J’ai aimé la combativité de Vivienne dans ce deuxième tome. Elle se bat pour ceux qu’elle aime, mais aussi pour abattre les obstacles qui pourraient l’empêcher de vivre son histoire avec Jonas.
Il lui a permis de s’accepter telle qu’elle est… avec ces bagages émotionnels, sa sexualité si particulière, ses traumatismes et sa manière d’y faire face…. Elle va tout faire pour qu’il en soit de même pour lui.

L’intrigue est extrêmement bien construite, avec des rebondissements et du suspense… Et une sensualité torride qui permet d’effacer tout ce qui aurait pu paraître glauque au vu du sujet traité.

J’ai vraiment passé un excellent moment de lecture avec les deux tomes de Nuits Blanches et j’espère lire d’autres histoires de Lilah Pace très rapidement !

a lire

LOGO LES TENTATRICES Service Presse - Fond Blanc - lectrice noire Version 2  Note 4,5

Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (Format Poche ou numérique)

Nuits blanches - 2 - Jeux à deux - Lilah Pace BOOK.png  Nuits blanches - 2 - Jeux à deux - Lilah Pace EPUB

La liberté de t’aimer – Amélie C. Astier & Mary Matthews

 

Un roman qui attendait sagement dans ma bibliothèque depuis un moment, mais il a fallu que je voie la réédition aux Éditions J’ai Lu pour leur toute nouvelle collection #Exlusif pour que je me lance. D’ailleurs, un grand merci à eux pour ce service de presse.

Et que vous dire, il y a des livres qui vous mettent des claques, des histoires qui au premier abord sont juste bien, normal, mais qui au final sont justes époustouflantes et indescriptibles. Avec la liberté de t’aimer, ce fut exactement ça, je devrai avoir l’habitude avec Amh et Mary, car elles ont vraiment ce petit quelque chose qui fait la différence. Ce petit truc qui rend le tout absolument sublime et qui vous fait pleurer comme pas possible.

Tout au long de ma lecture, je n’ai pas arrêté de me dire que ses filles sont géniales, elles ont réussi à transformer une simple histoire qui se déroule à 8 clos en une histoire qui vous ouvre l’œil. Un récit coup de poing qui vous parle au plus profond de vous.

Mack et Travis ont parlé à mon cœur, j’ai retrouvé deux moitiés de moi-même dans deux êtres totalement différents, mais qui vont si bien ensemble.

Travis est renfermé sur lui-même, il ne profite pas de ce que la vie lui apporte, c’est un solitaire qui s’aime comme il est. Il n’y a pas de place pour les autres dans son monde.

Mack quant à lui est la joie incarnée, il profite de la vie comme elle vient, tout est une expérience nouvelle pour lui. Et pourtant, ces deux-là sont tellement semblables, on sent que quelque chose les hante, Mack se cache derrière sa bonne humeur, son sourire son envie de faire des nouvelles expériences alors que Travis s’est en se coupant du monde. Ce qui est excellent, c’est que lui le plus honnête des deux, alors oui, il est bougon, grognon et ne parle pas trop, mais c’est celui qui se met le plus à nu au fur et à mesure.

Une histoire coup de cœur, qui m’a transporté du début à la fin et pourtant, j’en ai lu des romans plaisant en ce moment, mais aucune n’a eu cet effet. Bravo Mesdames

Ps : Mon seul bémol c’est la couverture, Mon Dieu ce bandeau est juste horrible et gâche terriblement toutes les couvertures de cette collection

 

La couverture de ROAD m’a littéralement faite baver… le descriptif des héros dans le résumé me donnait très envie de les découvrir… et la plume de Maryrhage et Amheliie dans leurs précédentes romances gay m’ayant transportée, j’étais plus qu’impatiente de lire ce livre !

Pourtant, je l’ai débuté alors que je n’étais pas dans le bon état d’esprit pour le faire… J’avais besoin de fuir mes propres introspections et j’avais un besoin d’évasion dans « l’action »…

Du coup, j’ai eu du mal à entrer dans l’histoire… Parce qu’elle consiste à un huis clos de 38 jours, qui pousse à réfléchir sur la vie… Exactement ce que j’essayais de fuir…

Je me suis tout de suite identifier à Travis… Son besoin de rester à l’écart, de ne pas se révéler, de suivre sa routine, d’éviter les imprévus… Sa manière de se protéger… Il correspondait tout à fait à mon état d’esprit.

J’ai compati à son agacement envers Mack… Sa joie de vivre m’attirait autant qu’elle me rebutait… Et j’ai freiné des quatre fers devant sa curiosité et ses logorrhées poussant la réflexion plus loin que ce que je voulais…

Mais, peu à peu, comme Travis, j’ai arrêté de me battre contre Mack… J’ai rendu les armes, je me suis laissée séduire par lui et par sa folie, et je l’ai laissé entrer dans mon coeur…

J’ai baissé ma garde et j’ai accepté d’aimer… J’ai pu sourire, j’ai pu rire, j’ai pu espérer… et j’ai pu pleurer…

Finalement, ROAD était exactement le livre qu’il me fallait…

J’ai complètement vécu ROAD dans la peau de Travis… Comme lui, j’avais besoin d’un Mack dans ma vie à ce moment là…

J’avais besoin d’un Mack pour faire tomber les barrières qui me protégeaient mais qui m’empêchaient de vivre ma tristesse pour l’accepter et la surmonter…. J’avais besoin d’un Mack pour m’en faire oublier un autre… J’avais besoin d’un Mack pour remettre ma vie en couleur… J’avais besoin d’un Mack pour me rappeler qu’aimer, c’est prendre le risque de souffrir, mais qu’en se coupant des autres on ne vit pas vraiment…

Certains livres m’émeuvent jusqu’à me mettre les larmes aux yeux (cela a été le cas de FREE FALLIN), mais aucun ne m’avait faite pleurer jusqu’à ROAD… Et quand je dis « pleurer », c’est dans le genre « pas beau à voir » : Sanglots et nez qui coule !

Pourtant ce livre n’est pas triste… Il est extrêmement émouvant, mais c’est au contraire une Ode à la vie !!!

Il fait juste prendre conscience qu’une vie est faite d’émotions et que certaines peuvent faire souffrir… Refuser de prendre ce risque, c’est se condamner à survivre et passer à côté de la passion, de l’amour et d’être heureux…

coup - de - coeur

LOGO LES TENTATRICES Service Presse - Fond Blanc - lectrice noire Version 2Note 5

Retrouvez La liberté de t’aimer sur Amazon, en cliquant sur l’image du format qui vous intéresse (broché ou numérique) :

    

Extrait de Collide, tome 2 : A ta portée – Gail McHugh

Collide - 2 - A ta portée - Gail McHugh EXTRAIT
Collide, tome 2 : A ta portée – Gail McHugh ~ J’ai Lu Inédit (avril 2017) ~ Environ 444 pages ~ Format numérique ~ Format poche