Häkøn – Matthieu Biasotto

J’ai passé un excellent moment de lecture avec ce roman. C’est mon premier de l’auteur (c’est d’ailleurs un ancien de mon métier ! Hello nice to meet you), et je pense réitérer l’expérience !

Lire la suite

Meilleurs ennemis : De la haine à l’amour, il n’y a qu’un pas – Sally Thorne

Résumé - Meilleurs ennemis - Sally Thorne.png

Editions Harlequin, collection &H (5 octobre 2016)

Format broché / numérique – Environ 469 pages

avis-de-jenni-les-tentatrices

Je remercie les éditions Harlequin de leur confiance et leur gentillesse, pour l’envoi de ce titre en service de presse. En finissant ce livre je n’ai qu’un mot : SUBLIME ! Je me suis régalée du début jusqu’à la fin.

« Meilleurs ennemis » vous promet des instants de bataille acharnée entre deux collègues qui se haïssent autant qu’ils s’intriguent. Ils se cherchent, se chamaillent, se vouent une compétition butée sans baisser les armes, et où entre eux le jeu du regard et du miroir sont maîtres… Sally Thorne nous entraine dans une comédie romantique unique, avec des personnages à croquer dans des scènes… TRES cocasses et où vous découvrirez durant la lecture que « l’amour » et « la haine » se ressemblent étrangement…

Lorsque deux maisons d’éditions « Gamin Publishing » et « Bexley Books » fusionnent pour n’en faire qu’une seule pour des raisons économiques et que tout le personnel respectif de ces deux maisons emménage dans le nouveau nid conjugal « Bexley & Gamin », où ils sont obligés de collaborer… ce n’est pas du gâteau et c’est loin d’être une partie de plaisir pour tout le monde !

Nous avons d’une part : Lucinda Hutton, assistante de direction d’Hélène Pascal (codirectrice générale de G) et d’autre part : Joshua Templeman, assistant de direction de Bexley (micropénis). Un an plus tard les Bexley et les Gamin continuent de se livrer bataille dans laquelle il est facile de deviner l’appartenance de chacun. Contraints de se côtoyer et de se supporter l’un et l’autre durant la journée, Lucy et Josh sont forcés de partager le même bureau pour gérer les tâches de leur direction respective…Totalement opposés l’un et l’autre sur plusieurs plans, dire qu’ils se détestent serait éphémère… car ils se détestent plus qu’autre chose.

Les nombreuses heures durant lesquelles ils sont emprisonnés au boulot sont un véritable calvaire… Et contre l’ennui, tous les coups sont bons… C’est ainsi qu’est né le « Hating Game », une succession de jeux (un brin) puériles… Lucy se donne pour mission de trouver la petite faille chez Josh pour faire tomber cette armoire à glace et le faire rire, voire au moins sourire. Pour Josh, d’après Lucy, tout ce qu’il cherche à faire c’est la rendre chèvre, mais surtout se moquer d’elle dès qu’il en a l’occasion.

 Elle fait tout pour qu’on l’aime et il fait tout pour qu’on le déteste … pas de doute entre ces quatre murs dans lequel est confiné leur bureau, ils font bien la paire ! Mais alors que l’ambiance dans ce bureau est tendue, voilà qu’ils vont devoir s’affronter pour obtenir le poste à pourvoir chez B&G de directeur des opérations. S’ils peuvent compter chacun sur leur hiérarchie Josh et Lucy sont aussitôt mis en compétition et leur rivalité fait trembler les murs. Chacun veut cette promotion mais surtout cette victoire… Qui deviendra le supérieur de l’autre Joshua ou Lucinda ? Faites vos jeux …rien ne va plus !

On se doute de la finalité de cette histoire et pourtant l’attente est non seulement intenable, mais je dois avouer que j’ai été agréablement surprise par la fin… Durant cette lecture, j’ai pu constater que l’auteure a pris soin de nous faire languir à petit feu avec qu’une envie que les héros brisent cette tension et qu’ils se tombent enfin dans les bras l’un de l’autre !

Le duo représentant la virilité et la puissance associées, formé par Josh et Lucy est super ! Ils sont complètement différents sur plusieurs tableaux aussi bien physiquement que psychologiquement et c’est ce qui attise notre curiosité. Leurs joutes verbales et leurs maladresses sont à se tordre de rire ! Pas de temps mort, ni de place à l’ennui, le récit est finement ficelé pour être intrigant. Tous deux se renvoient la balle dans des jeux puériles et c’est excellent ! Entre le jeu du miroir, les attaques avec la RH, le jeu du regard, celui de l’espionnage, vous y ajoutez à cela des ruses, une rivalité incontestable, des réparties cinglantes et des regards démoniaques… vous ne pourrez alors qu’accrocher à cette comédie romantique sans la moindre difficulté. Le ressenti étant parfaitement retranscrit, j’imaginais sans problème toutes ces situations aussi amusantes, troublantes et attendrissantes soient-elles. De la haine à l’amour il n’y a qu’un pas… A trop jouer ils vont être rattrapés par leurs émotions et lorsque les sentiments viennent se mêler… cela change du tout au tout… ! Ces simples mots prennent tout leur sens et sont parfaits pour résumer cette histoire…

La seule chose qui m’a manqué durant cette lecture et que j’aurai aimé avoir, c’est connaitre le point de vue de Josh. C’est frustrant, c’est pourquoi j’aurais adoré que l’auteure partage la vision de son héros… Mais hormis cela, je n’ai rien d’autre à redire, c’est parfait ! Il m’a été impossible de lâcher cette histoire tellement j’ai été envoutée par les personnages, l’ambiance et les sentiments de haine et d’amour qu’on y trouve. Sally Thorne a une plume très prometteuse et, avec ce premier roman je suis littéralement conquise. J’ai hâte de découvrir d’autre livre de cette auteure… En tout cas, MERCI pour ce beau moment de lecture… 😀

-Coup de cœur-

Note 5 LOGO LES TENTATRICES Service Presse - Fond Blanc - lectrice noire Version 2

~ Je remercie Harlequin France pour ce Service Presse ~

Depuis la sortie en grand format, ce roman m’a été plusieurs fois recommandé. Je n’étais pas emballée par le spitch mais profitant de sa sortie en format poche, je me suis dit qu’il était temps de me lancer !

Malheureusement, je ressors de ma lecture assez mitigée..

Pour commencer, j’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire. J’ai même dû le mettre de côté pour me plonger dans un autre roman afin d’y revenir plus tard, en espérant mieux accroché.

Et même là, une fois repris, j’ai trainé durant une semaine le livre, chose qui m’arrive que très rarement.

Je ne saurais pas tellement expliquer ce qui m’a dérangé.. Quand je vois le nombre de bons commentaires, j’ai l’impression de ne pas avoir lu le même livre…

Me concernant, j’ai trouvé beaucoup de longueurs et de répétitions qui ont cassé mon rythme de lecture.

Pour autant, j’ai beaucoup aimé les personnages. J’ai adoré leurs joutes verbales et leurs Jeux qui m’ont fait sourire voire rires dans certains passages.. Le personnage de Joshua m’a assez intrigué, il se dévoile peu à peu et m’a beaucoup touché sur la fin du roman.

Mais… La relation entre Lucy et lui ne m’a pas touché. Moi qui aime bien quand les relations prennent le temps de s’installer.. Je dois dire que j’ai été servi avec « Meilleurs ennemis » où l’on doit attendre vraiment longtemps avant que tout se concrétise.. !

Bref, une lecture en demi teinte mais que je recommande tout de même.. Car les personnages valent le détour ! Je suis sûre que beaucoup aimeront cette petite romance sans prise de tête ! Personnellement, je suis passée à côté.

–> Retrouvez ce livre sur Amazon, sous différents formats :

broché :format broché - Meilleurs ennemis.png       > numérique : format numérique - Meilleurs ennemis.png  > Poche :meilleurs ennemis poche

 

Bossman – VI Keeland

Après avoir enchaîné des livres riches en émotions fortes et dont pour certains j’ai versé ma petite larme Lol. Il me fallait vraiment une lecture beaucoup en plus en légèreté.

Je remercie les Éditions Hugo Roman pour Bossman qui fut la lecture qu’il me fallait non pas pour oublier les autres mais plutôt m’offrir une coupure d’intensité. Cela ne se dit pas mais je me comprends ^^.
En tout cas j’ai passé un très bon moment de lecture en compagnie de Reese et Chase.

Avec ces deux-là c’est détente assurée.

J’ai adoré leur romance, la voir prendre forme, simple mais efficace et riche en émotions.
Reese et Chase sont comme du chocolat Milka, tendre, savoureux avec une touche de folie mais vrai. Il suffit d’une bouchée pour être transportée et en devenir dingue.

Ce qui est génial c’est que sous cette légèreté que nous avons tout le long, l’auteure nous transmet deux messages importants. Ce fut Subtil mais efficace d’autant plus qu’ils font partie du passé de l’un des personnages.

Le passé de Chase le hante même s’il s’efforce et avec presque Brio par sa bonne humeur à ne pas être affecté mais l’arrivée d’une nouvelle va complètement le bouleverser et peut-être même signer la fin de sa relation avec Reese.


J’ai été touché par eux, par leurs sentiments et par ceux qu’ils dégagent. Bossmann est un roman, une romance qui fait du bien, une petite pépite que je conseille vivement.


–> Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format numérique ou broché :

    

Red Dirt Heart, Tome 2 : Partir ou rester – N. R. Walker

J’avais très Hâte et en même temps j’avais une petite appréhension avant reprendre la suite des aventures de Travis et Charlie. Car honnêtement l’histoire aurait pu s’arrêter au Premier Tome et je me suis demander comment l’auteure allait faire, et si je serai captiver à Nouveau.

Partir ou Rester à finalement été un Coup de cœur, N.R Walker à vraiment une plume magnifique et arrive à nous embarquer  dans la vie de Charlie et Travis en total immersion. Elle connait et maitrise son sujet ce qui rends cette série tout à fait géniale car on y apprends beaucoup de choses.

Dès la première ligne je n’ai pas pu fermer ce livre, j’ai lu cette nouvelle tranche de leur vie et l’évolution de leur couple d’une traite en ayant le plus souvent un sourire au lèvre et cela  jusqu’à la fin.

C’est un couple que j’affectionne beaucoup, je les trouve attendrissant, mignon, captivant et pleins de Vie. Je ne sais pas ils me vendent du rêve, ils sont vrais, réels amusant, et terriblement sexy.

On est submergé par leur histoire en passant par beaucoup d’émotions. Charlie j’ai eu des moments où je n’avais qu’une envie… rentrer dans le livre et le secouer. C’est un Homme qui manque de confiance en lui sur certains sujets, et cela me tuait de le voir se poser des questions sur l’amour que Travis lui porte alors que celui ci est juste fou amoureux de lui.

Il a Charlie dans la peau et ne penserai jamais à le quitter. C’est l’homme de sa vie, mais le comportement de Charlie vis à vis de lui l’emmène lui aussi à se poser des questions sur la survie de leur relation. Et si le Destin où plutôt l’Etat Australien en décidait pour eux.

Une suite vraiment excellente, passionnante et remplie de profondeur.  Ce fut vraiment intéressant de voir tout le process parcouru dans la Tête de Charlie. Un grand Homme comme lui, chef d’une grande entreprise mais dont la peur de la perte de sa moitié le pousse Plus à se confier à sa jument qu’à celui ci. 

Mais le Temps Presse et si le seul moyen pour lui de le garder était de se mettre à Nu et de faire Face.

Une série que j’adore vraiment et pas seulement à cause de Travis et Charlie mais aussi des autres personnage. C’est vraiment  un tout, c’est l’univers tout entier qui est fascinant à suivre. Et si j’en crois le résumé du Tome 3 que je vais m’enfiler tout de suite d’ailleurs, Celui ci promets aussi.


— Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture qui vous intéresse (format numérique ou broché) :

   

Beautiful Bastard, Tome 5 : Beautiful – Christina Lauren

beautiful-christina-lauren-resume
Beautiful – Christina Lauren ~ Hugo New Romance (Octobre 2016) ~ Environ 400 pages (Format numériqueFormat broché)

avis-de-helle-les-tentatrices

*Je remercie les Editions Hugo Roman pour ce service de Presse*

Un dernier Tome du tonner pour une série qui m’aura vendu du rêve tout le long.

On nous présente un nouveau couple Pippa et Jensen, deux êtres totalement différent mais qui s’emboîtent à merveille le tout accompagné de Notre bien aimé troupe de Beautiful Bastard. De quoi nous faire passer un excellent moment de lecture incroyable.

J’ai adoré comme pas possible, j’ai lu cette suite en ayant un sourire très niais sur le visage tellement j’étais heureuse de les retrouver. On se demande comment Pippa et Jensen vont trouver leur place dans ce groupe d’amis déjà si bien rodé… et ben ce fut comme si ils avaient toujours était la.

Vous raconter l’histoire pourquoi faire, le résumé suffit à lui même.
Un dernier Tome excellent à tout point de vue, beaucoup de rires, de tendresse, d’attachements. On tourne les pages avec bonheur et joie.

Un très bon cocktail de bonne humeur, sexy, piquant avec sa petite dose de dramaturge.

Un allez simple sans retour, car arrivé sur place on a aucune envie de repartir. J’ai passé un très bon moment. Ce Tome clôture avec beauté cette saga si incroyable. Bennett fut mon premier Connard avec un Grand C et je ne l’oublierai jamais. Les dernières pages furent émouvante, car c’est la fin et  j’ai vraiment adoré suivre leurs aventures tout le long.

coup-de-coeur Note 5

avis-de-marina-fond-noir

Je ressens toujours cette même sensation lors de la sortie d’un nouveau volume de Beautiful Bastard de Christina Lauren… La même impatience teintée d’affection que lorsque je vais retrouver des potes que je n’ai pas vu depuis des mois…

Si Jensen a fait en sorte que sa sœur Hannah sorte la tête de son travail pour avoir une vie sociale, il a du mal à accepter que cette dernière éprouve le besoin de lui conseiller la même chose…

Bien sûr, depuis son divorce 6 ans plus tôt, il a préféré s’investir dans sa carrière d’avocat plutôt que dans une relation, mais il se sent satisfait de sa vie…

Alors qu’il rentre sur Boston après un séjour professionnel à Londres, il doit faire le voyage avec une passagère plutôt excentrique à côté de lui. Si elle est indéniablement superbe et sexy, elle le conforte dans ses choix de rester dans le… « simple et classique ». Complètement soûle à cause du champagne offert en première classe, elle déblatère sur sa vie privée…

C’est lors d’une fête d’anniversaire rassemblant sa bande d’amis qu’il la revoit… Il s’agit de Pippa, la meilleure amie de Ruby…. Sous l’insistance de sa sœur, il accepte de passer deux semaines de vacances, sous forme de Road-Trip, avec toute la clique…

Pippa fait partie du voyage… Si ses excentricités n’ont pas leur place dans sa vie « bien réglée », elle est parfaite pour un flirt de vacances… Ou, elle est simplement parfaite pour mettre de la vie et de la couleur dans sa vie…

Je ne ressens pas le même pincement au cœur que j’avais quand je quittais les personnages de cette saga, mais j’ai quand même pris beaucoup de plaisir à passer du temps avec eux.

Le style de Christina et Lauren reste le même et cela garantit des personnages sympas, des dialogues rythmés, une jolie romance sensuelle… et donc un bon moment de lecture.

Pourtant, je suis loin des « coups de coeur » et de l’engouement des premiers tomes… mais cela ne m’empêchera pas de me précipiter sur un autre tome s’il venait à en sortir un autre (bien que celui-ci soit annoncé comme étant le dernier) !

Ne serait-ce que pour repasser un moment avec tous ces personnages auxquels on s’est attaché…. comme Beautiful vient de me donner l’opportunité de le faire.

Note 3

format-ebub-amazon-lestentatrices  format-broche-amazon-lestentatrices

Célibataire longue durée – Véronique Poulain

Résumé - Célibataire longue durée - Véronique Poulain.png

Éditions Stock (04 mai 2016) – Environ 216 pages.

Avis Jenni

C’est totalement par hasard que j’ai mis la main sur « Célibataire longue durée » de Véronique Poulain. Le résumé est intéressant et présage un bon moment de lecture…

J’ai aimé suivre Vanessa dans sa vie qu’elle mène tambour battant même si, je n’ai pas pour autant accroché à son personnage.

Vanessa Poulemploi… (Drôle de nom, n’est-ce pas ?) Bimbo à l’aube de ses cinquante ans. Les hommes la regardent et elle attire plus particulièrement ceux qui sont mariés. D’ailleurs Régis, son épisodique chéri depuis deux ans, est là pour le lui prouver. Avec lui, elle rentre seule mais rassurée.

Célibataire longue durée, c’est tout un métier ! Il en faut des combines et de l’énergie pour le rester. Elle a décrété, il y a quelques années, qu’il valait mieux être seule que moyennement accompagnée… Elle s’y est tenue, et depuis… Elle est seule ! Elle est LA célibataire de la famille.

Elle a pourtant auparavant été en couple mais son premier amour, François, qui lui a donné deux beaux enfants est mort. Puis, Stéphane, avec qui elle a fait un petit bout de chemin par la suite, est décédé également. Porterait-elle malheur ?

Aujourd’hui sa vie se résume en quelques mots : licenciée – veuve depuis deux ans – seule responsable de ses enfants – célibataire… Elle décide alors de prendre sa vie en mains…

Un récit à la première personne du singulier. En suivant les péripéties de Vanessa, elle m’est apparue dans un premier temps complètement perchée ! Elle est bavarde et ses monologues sont interminables. Un tantinet décalée, je l’ai trouvée bizarre. Je ne suis pas parvenue à m’identifier et à m’attacher à elle mais je ne regrette pas pour autant cette lecture. 

Son histoire se lit vite et bien. Ce n’est pas quelque chose que je relirais par la suite mais ce livre m’a quand même fait passer un bon moment de lecture, sans prise de tête. C’était sympathique de découvrir la vie et de suivre le quotidien de cette femme approchant à grands pas la cinquantaine. L’histoire est relativement courte, mais malheureusement, certains passages sont riches en longueur. La plume de Véronique Poulain est fluide, dynamique, avec une dose d’humour.

Note 2,5

Vous trouverez ce roman sur Amazon en cliquant sur la couverture

Cocktail, Tome 2 : LoveMaker – Alice Clayton

Cockail club

J’avais adoré le premier Tome, le couple Caroline et Simon m’avait beaucoup fait rire dans le premier Volet mais celui qui m’avait vendu du rêve c’était Clive le chat de Caroline, j’avais donc très hâte de le retrouver sur ce tome.

Si j’ai bien aimé cette suite, on passe un bon moment, elle ne vaut pas le premier tome, il y’a eu beaucoup de longueurs sans compter le fait qu’il ne se passe pas grand chose. Caroline et Simon sont enfin en couple et comme tous les couples ils ont trouvé leur routine à eux. Simon est toujours entre deux voyages et Caroline complètement submergée dans ses nouvelles responsabilités.

Honnêtement je n’aurai pas misé sur leur histoire, Simon toujours en voyages et les nouvelles responsabilités de Caroline qui du coup à moins de temps à lui accorder quand il est la aurait mis à mal plusieurs couples, c’est même synonyme de fin pour moi mais pas pour eux.

Ils arrivent à trouver leur équilibre mais pour combien de temps ?

Caroline pensait qu’avec le prochain retour de sa chef, elle reprendrait son ancien poste et aura enfin plus de temps à accorder a Simon quand il rentre de voyages, Problème celui ci ne part plus comme avant et il est de plus en plus présent, chose qu’elle a du mal à supporter car elle se sent coupable de le délaisser et puis disons le clairement elle a l’impression d’être envahi et c’est sans compter sur leurs deux amis qui veulent que Simon et elle Habite dans leur palace.

Comment tout cela va se terminer, arriveront-ils à cohabiter ensemble ?

Une lecture sympathique mais qui ne m’aura pas transporté à cause du manque d’actions car oui ils ne se passent pas grand chose, cependant Alice Clayton à toujours le même style frais, rafraichissant et captivant, de plus on suit quand même avec plaisir l’aventure de tout ce beau monde même si j’aurai aimé avoir beaucoup plus de Clive, c’est ce qui m’a grandement manqué sur ce tome. Il Faut dire que ce chat est extraordinaire.

Pour finir Love Maker est une lecture sans prise de tête pour toute personne voulant s’évader avec du léger

3,5

LOGO LES TENTATRICES Service Presse - Fond Blanc - lectrice noire Version 2

Ma rockstar, son chat et moi (Tout ça, c’est la faute du chat ! – L’intégrale) – Juliette Duval

Tout ça, c'est la faute du chat - Juliette Duval RESUME.png

Éditions Addictives (16 juin 2016) – Environ 521 pages

Avis Jenni

J’étais septique en débutant cette lecture, avec une impression de déjà-vu entre la rock star et la nana qui ne connaît pas l’identité de la personne, mais qui va succomber à son charme … !

Mais je dois dire que Juliette Duval m’a totalement bluffé avec « Tout ça c’est la faute du chat ! » J’ai dévoré chaque page et me suis éclatée ! Ah là là… Il a bon dos le chat ! ^^

Kim a trouvé et a recueilli un chat. Lors de l’identification de la puce, le vétérinaire lui apprend qu’il appartient à un certain Jason Sky… Ses copines lui expliquent que Jason est une rock star et qu’il n’est autre que le chanteur du groupe Golden ! Mais Kim s’en moque de son identité. Elle veut juste rendre le chat à son propriétaire en personne afin de pouvoir s’assurer qu’il sera entre de bonne main.

Voyant que son chat s’est rapproché de la jeune femme, (le rendant presque jaloux), Jason va alors faire une drôle de proposition à Kim : venir régulièrement s’occuper du chat … En gros, être une « catsitter » !

Aucun d’entre eux ne peux nier l’alchimie qu’il y a entre eux dès leur rencontre… Malheureusement,  Kim part dans trois mois et ne veut pas d’une relation sentimentale. Pas de liens, pas d’attaches. Et ne veut encore moins de la publicité qui accompagnerait fatalement une liaison avec lui. Son chemin c’est ELLE qui le trace. Un point c’est tout. Mais comment rester concentrer sur son objectif avec une rock star se montrant très tactile et qui en plus lui donne des papillons dans le ventre ? Il la trouble et elle déteste ça ! Jason parviendra-t-il à la faire tomber dans ses filets ??? Affaire à suivre…

La bonne humeur des protagonistes est communicante. Ils sont très sympathiques et je dois avouer que j’ai craqué pour le séduisant Jason ! Il est trop miam !!! Kim m’a plu aussi car elle n’est pas une fille écervelée. Sa répartie est un régal ! J’ai ri à plusieurs reprises et pris un réel plaisir à les découvrir. Ils sont aussi attachant l’un que l’autre et font bien la paire ! Par contre, alors que Jason se montre entreprenant en montrant qu’elle lui plait, Kim elle, est sur la réserve et a du mal à se laisser aller. Elle préfère fuir Jason car elle a peur de ce qu’elle ressent. Elle est indécise et du coup ça peut être un brin énervant mais ça ne m’a pas non plus gêné pour autant, ça va avec sa personnalité et ça passe comme une lettre à la poste si je peux dire. Kim se sent à l’aise avec Jason. Une tendre relation les unit bientôt et leur vie prend une nouvelle saveur…

Je ne connaissais pas la plume de l’auteur et je suis ravie de l’avoir découverte dans cette histoire. Elle est d’une douceur incroyable, légère, drôle et très plaisante. Cette histoire m’a filé des étoiles plein les yeux.

-Jolie découverte-

Note 4

Comment réparer un Cœur Mécanique – J. C. Lillis

-Comment réparer un Cœur Mécanique - J. C. Lillis

avis-helle1

Il y’a des livres qui ne sont tout simplement pas fais pour vous et cela même avec la meilleure volonté du monde pour les terminer. C’est le cas de Comment réparer un Cœur Mécanique de J.C. Lillis, un roman qui n’est pas du tout pour moi.

J’ai pourtant essayé mais l’univers ne me convient pas, le monde des comics s’arrête pour moi aux productions cinématographique de Marvels. Les Mangas pas de soucis mais les bandes dessinés pas trop mon truc et quand il y’a guéguerre avec des monstres bizarres encore moins.

Que je vous rassure un peu ce livre parle de deux jeunes garçons complètement fan d’un comics adapté en série TV et ils partent en convention, le pb c’est que ça parle un peu trop du comics et de Geek en question et comme je ne suis pas fan j’ai beaucoup de mal à passer outre et à apprécier comme il le faudrait et cela sans compter une voix intérieur qui parle à l’un des personnages.

Ce qui est dommage c’est que j’ai l’impression que le livre à du potentiel. L’écriture de l’auteure est fluide et captivante, même si je n’ai pas de réels attachements pour les personnages, je les trouve très sympathique. Cependant l’univers ne me correspond absolument pas et poursuivre aurait été une torture, la lecture est avant tout un plaisir.

Abandon