Twisted Tale : Profondeurs de l’océan – Liz Braswell

20200711_140158_0000
Twisted Tale : Profondeurs de l’océan – Liz Braswell ¤ Éditions Hachette Romans (Sept 2019) ¤ 304p

C’est la première fois que je lis une réécriture de conte Disney et je dois dire que j’étais assez curieuse ! Etant fan inconditionnelle de « La Petite Sirène » , la phrase d’accroche « Et si Ariel n’avait jamais vaincu Ursula ? » m’a eu avant même d’avoir lu une seule ligne !

20200711_133629

Et mon dieu, que j’ai adoré ce livre. J’ai du l’engloutir en seulement quelques jours. Ce fût un réel plaisir de plonger dans cette histoire et retrouver mes personnages préférés.

Ce que je trouve bluffant, c’est que l’on ressent la même atmosphère que dans l’animation, ainsi que la magie Disney en un peu moins niais. Comme si c’était une réelle suite et non pas une simple réécriture !

Cela rend la cohérence entre l’animation et le roman hyper fluide.

L‘histoire est sur la même lignée que l’animation sauf qu’au lieu de gagner, Ariel perd contre Ursula. Le récit se passe donc cinq ans après cette fameuse défaite..

Cette « suite » est vraiment très bien pensée, ultra addictive et un peu plus mature.

20200711_133703

L‘auteure alterne les points de vues entre plusieurs personnages, on retrouve donc Ariel, Eric, Ursula, Eureka, Sébastien.. Chacun aura son rôle et sa place à jouer dans l’avenir du royaume de la terre et de la mer.

C’était vraiment sympathique d’être dans leur tête et les retrouver quelques année après la fin de « La Petite Sirène » (avec la fin modifiée, forcement).

Chacun a changé, evolué… Ariel est devenue plus sérieuse et moins impulsive, Eric est moins rêveur et éclatant. Ursula/Vanessa quant à elle, reste fidèle à son personnage, c’est à dire machiavélique et manipulatrice !

L’intrigue et les rebondissements sont bien menés et justement dosés.

J’ai personnellement ressenti aucunes longueurs tant je me suis éclatée dans ma lecture. L’auteure fait également quelques clin d’oeil à l’animation en reprenant certains détails qui apportent encore plus de cohérence entre l’animation et le roman !

Quant à la fin, elle est relativement surprenante mais un peu trop rapide. Je ne m’attendais pas vraiment à ça et je dois dire que je suis autant frustrée que rêveuse.. C’est une fin mitigée pour ma part mais qui ne gâche en rien le plaisir prit pendant ma lecture.

C’est le premier « Twister Tale » que je lisais et je n’en doute pas que ce ne sera pas le dernier car ce premier essai m’a clairement fait rêver et retomber en enfance. J’ai d’ailleurs ma petite idée de mes prochains achats… Qui seront sans doute « La Belle et la Bête » et « Peter Pan » .

Note 5

belle-decouverte

Iron Gold — Pierce Brown

Iron Gold, partie 1 & 2, Pierce Brown, Hachette Romans, septembre & octobre 2018, Format numérique et broché

La mise en bouche de la dernière fois sur les premiers tomes de la saga Red Rising de Pierce Brown trouve donc une conclusion ici même, avec ma critique sur le tome 4 et 5. Pourquoi faire une critique de deux tomes d’un coup ? Parce que pour une raison étonnante, il s’agit d’un unique tome scindé en deux pour les besoins de l’édition. J’ai donc lu les deux à la suite et je ne le considèrerai que comme un tome unique.

Je ne vais pas trop en dire sur la trame en elle-même au risque de spoiler pour celles qui voudraient se lancer dans les premiers tomes… (d’ailleurs, n’hésitez pas ! C’est une tuerie !) Simplement il est intéressant de savoir que vous n’êtes absolument pas obligés de lire cette suite.

Red Rising trouve une fin, et une belle fin au tome 3.

Et mon inquiétude était la suivante en attaquant cet « Iron Gold », donc : est-ce que ce n’était pas mieux de se contenter de la trilogie initiale ?

La réponse est mitigée, je dois l’avouer. Pierce Brown n’a pas perdu en talent. Ses personnages sont toujours impitoyables, le scénario extrêmement bien ficelé, et bien sûr, les retournements de situation nombreux.

J’ai toutefois trouvé que l’intrigue s’est légèrement essoufflée. Il y avait comme un sentiment de redondance, enfin, surtout sur les deux cents premières pages.

Les quatre cents suivantes, par contre… c’est comme une explosion.

Pierce Brown avait besoin d’un moment pour tout mettre en place, avant de vous prendre par la main et de vous faire voir un nouveau monde sous sa plume.

On retrouve Darrow, bien sûr. Darrow qui vous brisera le cœur, comme il ne l’a encore jamais fait.

Vous étiez ravis de savoir certains personnages encore en vie à la fin du troisième tome ? Ah ah ah, j’espère que vous avez attaché votre ceinture, parce qu’ils ne survivent pas à ce tome-ci. Et le pire dans tout ça ? C’est qu’il est clair que ce n’était qu’un préquel à la suite. L’auteur avait besoin de poser les fondations d’une suite forte et déterminante.

Alors oui, Iron Gold est plus lent, plus « langoureux ». Il prend le temps de mâcher ses mots, de vous faire découvrir un triptyque de personnages qui seront amenés à se haïr, à se détruire, à se tuer, même.

Mais quand je connais la férocité de l’auteur… cette lenteur est presque douloureuse.

Alors même s’il ne s’agit pas d’un coup de cœur comme les premiers tomes, il s’agit tout de même d’un bouquin que j’ai absolument dévoré. D’ailleurs, j’ai été assez déçue de ne pas plus voir un personnage féminin auparavant très charismatique… Je me demande ce que la romance va devenir dans ce nouveau cycle, elle qui était si présente dans la trilogie initiale…

Retrouvez-le sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (broché ou numérique).

Grace and Fury, tome 1 – Tracy E. Banghart

Grace and Fury T.1 Tracy Banghart Roman Fantasy les Tentatrices résumé.png
Grace and Fury, Tome 1 – Tracy E. Banghart
~ Hachette Éditions (Sept 2018) ~ Env. 380 pages ~
~ Format Broché ~ Format Numérique ~

Avis de Jess

Vous est-il déjà arrivé d’être obsédé par un livre au point de ne pas réussir à être concentré sur votre lecture en cours ? C’est exactement ce qu’il s’est passé avec « Grace and Fury » ! J’avais tellement envie de lire ce roman que j’ai dû stopper ma lecture afin de pouvoir le commencer.

Un premier tome hautement addictif !

Je ne regrette pas d’avoir tout lâché pour découvrir cette histoire. Je l’ai tout simplement adoré ! L’univers, le contexte, les personnages.. Dès les premières pages, le ton est donné. L’auteure nous plonge dans un monde où les femmes sont opprimées par la domination des hommes, elles n’ont aucun droit si ce n’est de se soumettre aux hommes.

Dans « Grace and Fury » nous suivons deux jeunes sœurs, une à l’esprit rebelle qui rêve de changements et l’autre qui a grandi afin d’assouvir les désirs et les ordres de l’Héritier en devenant une de ses Grâces.

Deux sœurs aux caractères différents dont le récit sera rythmé en alternance par leurs points de vue. Nous suivons leurs évolutions, leurs doutes et leurs espoirs. Elles sont vraiment attachantes et leur évolution au fil des chapitres est des plus intéressante et tout à fait bien menée.

L’auteure nous plonge dans un roman prenant, à l’univers bien maîtrisé dans lequel nous sommes ballotté par les émotions et une tension palpable qui grandit au fil des pages. Les rebondissements et les révélations inattendue ponctuent ce premier tome, et nous allons de surprise en surprise.

J’ai hâte que le deuxième tome sorte car la fin nous laisse sur un cliffhendage assez frustrant ! Même si je me doutais un peu de ce revirement, je ne peux que croiser les doigts pour que la sortie arrive rapidement.. La rébellion gronde et elle risque d’être épique !

« Grace and Fury » est un premier tome que j’ai adoré. Un roman quelque peu féministe dans lequel nous suivons deux jeunes femmes aux caractères indomptables qui rêvent de changement. Une belle découverte pour cette auteure et son histoire, que je ne peux que vous recommandez !

belle-decouverte

Note 5

Vous pouvez retrouver ce roman sur Amazon en cliquant sur la couverture du format qui vous convient :

Grace and Fury T.1 Tracy Banghart Roman Fantasy les Tentatrices format brochéGrace and Fury T.1 Tracy Banghart Roman Fantasy les Tentatrices Format numérique

Nos Interdits, tome 1 : L’Étincelle – Roxane Maffre

Nos interdits tome 1 Les Tentatrices
Nos Interdits, tome 1 : L’Étincelle – Roxane Maffre
~ Hachette Romans (Janv 2018) ~ Env 520 pages ~
~ Format Numérique ~ Format Broché ~

Avis de Jess

~ Je remercie Hachette Romans pour ce Service Presse ~

Je ne suis pas une très grande fan des triangles amoureux mais le résumé m’a attiré dès la première lecture. Ni une, ni deux, je me suis jetée sur le roman dès sa réception !

« L’étincelle » c’est l’histoire d’un triangle amoureux qui pourrait être juste banale mais dont l’auteur a su tirer l’épingle de son jeu pour nous rendre accro. Elle développe deux intrigues, dont la deuxième nous oblige presque malgré nous à ne pas lâcher le roman.

En effet, c’est surtout cette deuxième intrigue qui m’a le plus attiré. Une petite touche de suspense qui s’ajoute à notre lecture et qui donne du souffle à notre lecture.

Si nous suivrons principalement Anna, l’histoire s’alterne parfois entre plusieurs point de vues, nous permettant de connaître un peu mieux tous ces personnages qui gravitent autour elle. Cela permet également d’apporter un meilleur rythme au récit, nous faisant oublier les quelques petites longues parsemées ça et là.

De plus, j’ai retrouvé dans les personnages un petit côté « After » d’Anna Todd : La jeune fille un peu innocente attirée par le bad boy, une relation « je t’aime, moi non plus » … Mais heureusement, « ce couple » est beaucoup plus supportable qu’Hardin et Tessa !

Malgré ça, « Nos Interdits » est un young adult avec un très beau potentiel, mené avec brio. Les quelques défauts n’ont absolument pas entaché ma lecture, Roxane Maffre a su me prendre dans les filets de son histoire et me faire apprécier l’histoire et ses personnages.

Je lirai donc avec plaisir la suite … Et il me tarde déjà de l’avoir entre mes mains, surtout que la fin de « L’Étincelle » est d’un sadisme et nous laisse clairement sur notre faim.. !

 

Retrouvez ce roman sur Amazon en cliquant sur la couverture du format qui vous convient :

Nos interdits tome 1 Les Tentatrices bNos interdits tome 1 Les Tentatrices c

Mille baisers pour un garçon – Tillie Cole

Résumé - Mille baisers pour un garçon - Tillie Cole.png

Hachette Romans, Collection Bloom (octobre 2016)

Parution : Format broché & Format numérique – Environ 288 pages

 

avis-de-jenni-les-tentatrices

Ce livre ne vous laissera pas indifférent. Vrai, pur, profond… Partez à l’aventure aux côtés de Poppy, la malicieuse et de Rune, le Norvégien. Vous ne le regretterez pas car cette histoire est à lire absolument ! Par contre, je tiens à vous prévenir que votre cœur sera bouleversé. « Mille baiser pour un garçon » de Tallie Cole s’est avéré être une lecture tant douloureuse, tant magnifique… durant laquelle mon cœur a éclaté…

Poppy et Rune. Meilleurs amis pour la vie depuis qu’ils sont âgés de cinq ans. Amoureux aussi depuis toujours. Il n’y a qu’elle pour lui. Il n’y a que lui pour elle.

Pourtant leur amour idyllique va être mis en suspend lorsque le père de Rune annonce qu’ils vont devoir retourner vivre à Oslo pour des obligations professionnelles. Rune étant trop jeune il savait qu’il n’aurait pas le choix et qu’il sera  contraint de suivre ses parents dans son pays natale en Norvège. Ses parents allaient l’arracher à l’amour de sa vie, à son âme sœur, le rendant impuissant…

Après son départ ils s’appelaient tous les jours pendant les deux premiers mois. Puis du jour au lendemain, Poppy était aux abonnées absentes. Elle a cessé de répondre à ses appels, à ses messages, disparaissant, sans un mot, sans une trace … Durant ces deux années, il n’a pas cessé de se demander quelle faute il avait commise pour expliquer son silence…

Lorsque Rune est de retour dans sa maison en face de celle de Poppy, on découvre alors qu’il n’est plus le même garçon avant son départ. Il a changé, devenant plus sombre, avec pour principales émotions la colère et la tristesse. Son chagrin a causé sa destruction, ainsi que la perte de tout son repère. On apprend alors que Poppy l’avait coupé de sa vie pour son bien, pour le protéger. Et était persuadée que c’était la meilleure chose à faire…

Si je dois résumer ma lecture en un seul mot, ce sera : BOULEVERSANT ! Personnellement, les larmes ont coulé sans que je puisse contrôler ma réaction… Ce livre m’a retournée ! Je ne pensais pas que ce serait aussi douloureux. C’est une première pour moi d’être touchée ainsi.

J’ai eu mal pour Poppy et Rune. J’ai ressenti énormément de douleur pour l’un comme pour l’autre et j’ai partagé leur souffrance. L’un souffre à être dans l’incompréhension et se sent rejeté par la seule personne qui compte à ses yeux et qui est son monde tandis que l’autre souffre de vouloir à tout prix le protéger et de ne pas le laisser s’approcher et donc de maintenir la distance… et lorsque le compte à rebours est lancé c’est le cœur serré qu’on avance par peur de découvrir la suite. C’est stressant, contrariant, perturbant… mais aussi triste, destructif, fragile, éprouvant.

Poppy et Rune sont deux personnages que je ne suis pas prête d’oublier. Ils m’ont émue, m’ont attendrie et m’ont fait rêver. Ils se donnent tellement l’un à l’autre, se soutiennent, se protègent, s’aiment. Leurs jours sont peut-être comptés pour rester ensemble mais ils vont les rendre précieux.

Pour résumer, cette histoire est magnifique et est l’une de mes préférées pour le coup ! Une belle leçon de vie, d’espoir, d’humanité. Un appel à l’amour. Et plus précisément au « grand amour » qui est notre raison de vivre. Un tout. « Mille baiser pour un garçon », c’est l’histoire d’un amour pur, inconditionnel et éternel. Je vais terminer cet avis par ces mots qui m’ont profondément touché et qui m’ont fait mal : « on ne peut pas changer notre destin, mais on peut encore vivre. Vivre aussi fort que possible… » J’aurais tant voulu une autre fin… malheureusement ici le destin n’a pas d’autre échappatoire…

-Énorme Coup de cœur-

Note 6


–> Retrouvez ce livre sur Amazon :

Format numérique - Mille baisers pour un garçon.png          format-broche-mille-baisers-pour-un-garcon

Cette obscure clarté – Estelle Laure

Résumé - Cette obscure clarté - Estelle Laure.png

Hachette Romans (14 septembre 2016) – Environ 300 pages

Avis Jenni

Je remercie les éditions Hachette Romans pour ce service presse.

Wrenny et Lucille. Deux enfants, salement et lâchement abandonnés par leur mère partie en vacances soi-disant car elle avait besoin de prendre du recul et ses distances avec tout (« tout » incluant ses filles !)

Seules pour la rentrée scolaire, Lulu fait son maximum pour « remplacer » sa mère dans les tâches à la maison. Malheureusement, tenter de reproduire les gestes d’un parent n’est pas chose facile lorsque l’on est une adolescente lycéenne.

Lu est prête à tout, personne ne les séparera ! Ce qui implique dans un premier temps, de maintenir autant que possible une apparence de normalité… « Apparence » car leurs vies pour les deux jeunes sœurs n’ont rien de normal, depuis le départ de leur père.

En attendant il est primordial et inévitable de garder pour elles seules, le secret sur « l’absence prolongée » de leur mère car quiconque l’apprendrait, mettrait son nez dans leurs vies… Et la conclusion serait destructrice. Sa rencontre avec Shane sera fructueuse, l’orientant sur un poste de serveuse à pourvoir Chez Fred où le salaire est intéressant et plus que nécessaire pour subvenir à leurs besoins.

Le bilan est dramatique : deux gamines abandonnées – un père interné – une adolescente qui bosse à moitié nue pour payer les factures – une maison qui tombe en ruine… Mais voilà qu’un soir en rentrant, elle découvre que la maison a eu un arrivage ÉNORME, aussi bien dans les placards que dans le frigo. Pourtant, seulement Eden, son frère jumeau Digby et Shana sont dans la confidence de ce secret que Lu et sa sœur protègent… Qui a apporté toute cette nourriture … ? Mais avant tout, qui est au courant et qui ne veut pas révéler son identité, étant donné que l’infraction a été réalisée en pleine journée, durant l’absence des filles… ? Est-ce une bonne ou une mauvaise chose ? Sont-elles en danger ou au contraire sont-elles protégées ?

Je n’ai pas particulièrement accroché au titre. Par contre la couverture très « jeune et écolière » m’a fait appréhender la lecture, malgré le fait que le résumé m’intriguait. Je craignais avant tout de m’ennuyer dans ce ‘Young Adult’ et d’y trouver une plume manquant de maturité mais je dois admettre que mes impressions de départ se sont révéler complètement à côté de la plaque !  J’ai au contraire été agréablement surprise du point de vue ‘qualitatif’ et ´quantitatif’ de ce roman. La plume de Estelle Laure est très très agréable… percutante et sensationnelle !

Addictif – riche en émotion – rythmé- parfaitement dosé, son récit est maîtrisé à la perfection. L’intrigue est très bien ficelée et menée de main de maître. « Cette obscure clarté » nous plonge en plein tourments dans la vie d’une adolescente, qui du jour au lendemain, endosse le rôle de parent (en tout cas de mère de substitution) pour sa petite sœur, et qui va se retrouver à gérer tous les calvaires du quotidien de la vie d’adulte, en plus de sa vie de lycéenne et d’adolescente.

Lucille est une ado mature et responsable. (De toute façon elle n’a pas eu le choix, puisqu’on ne lui a pas demandé son avis sur la situation). Elle prend en charge sa petite sœur, faisant tout son possible pour qu’elle ne manque de rien, mais avant tout pour la protéger. Difficile, pour une ado de maintenir un semblant de normalité dans ce contexte. Elle est courageuse, entreprenante, admirable et bien entourée par ses amis, qui sont présents et prêts à l’aider coûte que coûte, dans les moindres problèmes. Seulement, cela amplifie le sentiment de gêne, de honte, de joie, et de culpabilité. La situation va finir par lui échapper, et Lu se retrouvera très rapidement dépassée par les événements. Solitude et tristesse, vont devenir ses alliées… Et sa crainte pour le devenir de sa petite sœur ne fera qu’accroître … !

Un Young Adult prenant qu’il m’a été impossible de lâcher tant j’ai été happée par l’histoire et touchée par le sort des filles Bennett. Je me suis très vite attachée à la belle Lucille et à la petite Wrenny, ressentant pour elles de l’empathie et un espoir, qu’il leur arrive quelque chose de meilleur. Tout du long, j’avais envie de les réconforter et de les serrer fort. (Ben quoi ? Lisez et après vous viendrez critiquer ! Sérieusement on est humain et c’est impossible de rester insensible à ça !)

Le coup de cœur a été frôlé de peu, mais c’est une histoire que je vous recommande fortement.

-À lire !-

Note 4,5

LOGO LES TENTATRICES Service Presse - Fond Blanc - lectrice noire Version 2