Les idoles du stade, tome 7 : La zone d’attaque – Jaci Burton

Les idoles du stade - 7 - La zone d'attaque - Jaci Burton RESUME

~ Edition Milady Romance ~ Environ 480 pages ~

Avis Marina

Les sportifs de la saga « Les idoles du stade » de Jaci Burton sont tellement sexy, que j’attends la sortie de chaque volume avec beaucoup d’impatience.

Se lancer dans une carrière de styliste, quand on est la fille du vice-président des Etats-Unis n’est pas aussi simple qu’on pourrait le croire. Surtout si, comme Carolina Preston, on tient à être reconnu pour ses créations sans l’aide et l’appui de sa famille.

Carolina travaille donc comme une acharnée. Il faut que sa ligne de vêtements soit prête pour la Fashion Week où elle présentera ses créations pour la première fois… Passionnée par son travail, sa carrière est ce qui est le plus important pour elle.

Elle est heureuse d’avoir pu convaincre son frère Gray de défiler pour sa collection « homme ». En plus d’être beau, sa célébrité en tant que pilote de courses lui fera une excellente publicité….

Ce à quoi elle ne tenait pas, c’est qu’il propose à son ami Drew de jouer lui aussi les mannequins pour sa sœur… Le célèbre hockeyeur mettra, parfaitement ses vêtements en valeur, mais Carolina n’a pas oublié la manière dont il l’a traitée après l’unique nuit qu’ils ont passé ensemble à l’université….

Elle était jeune, amoureuse de lui… et soûle ! Elle s’était jetée à sa tête en lui offrant sa virginité. Et s’il avait fait en sorte que ce moment soit mémorable, cela ne l’avait pas empêché de la quitter sans un mot le lendemain. Carolina s’était retrouvée avec le sentiment d’avoir été utilisée, le cœur brisé et ses espoirs d’une histoire d’amour anéantis…. Autant dire qu’elle ne tient pas particulièrement à devoir le côtoyer pour préparer le défilé qui marquera le tournant de sa carrière !

Mais Drew a mûri… Maintenant qu’il a atteint ses objectifs professionnels, que sa place au sein de son équipe est stable, il aspire à autre chose que les « coups faciles » qu’il a toujours connus… Et il n’a jamais oublié la nuit passé avec Carolina…

Ce qu’ils avaient vécu ensemble l’avait bouleversé, et il avait pris peur… Il n’avait pas la place pour une histoire d’amour dans sa vie… A cette époque, il tenait à se consacrer à 100% à sa carrière et il avait compris que Carolina était particulière, qu’elle pourrait le détourner de son objectif… Et il avait fui…

Mais aujourd’hui, c’est cette dernière qui doit faire sa place dans le monde, c’est elle qui n’a pas de temps à consacrer à une relation et aucune envie de s’engager…

De tous les tomes de cette série, « La zone d’attaque » est celui qui m’a le moins fait vibrer.

La plume de Jaci Burton n’est pas en cause, le héros est toujours aussi sexy, le livre contient de la romance et des passages « chauds »… Mais, j’ai moins accroché avec l’héroïne, rendant l’identification plus difficile et m’empêchant de plonger dans l’histoire…. Je n’ai pas trouvé l’évolution de leurs sentiments crédibles, pas plus que les points de « tension » ne m’ont inquiétée…

Bref… C’était une histoire sympa, tranquille…mais c’est tout… Ce qui ne m’a pas empêchée de me régaler de l’extrait du prochain tome que j’ai trouvé à la fin et d’être impatiente de le lire dès sa sortie !

Note 3

Quand le destin s’en mêle – Sarah Mayberry

quand-le-destin-s-en-mele-3472263-250-400

Chez harlequin

R2SUM2

Une nuit, une seule… Voilà tout ce que Charlie est prête à offrir à Rhys Walker, l’homme terriblement séduisant qu’elle a rencontré dans le restaurant de Syndney où elle fêtait le début de sa nouvelle vie. Parce qu’un homme comme Rhys ne peut certainement pas être intéressé par une liaison durable avec une fille comme elle – avec la vraie Charlie qui se protège sous sa robe de soirée chic et glamour. Après leur nuit magique, elle prend la fuite, ne laissant derrière elle qu’un mot griffonné à la hâte… Mais quelques semaines plus tard, Charlie fait une découverte bouleversante : elle est enceinte. Adieu, rêves de relation sans lendemains ! Déterminée à ne pas priver son enfant de l’amour d’un père, elle part annoncer la nouvelle à Rhys…

Avis Jenni

Une lecture distrayante et plaisante, qui nous entraîne dans un tourbillon d’amour, à la suite d’une nuit… Une seule et unique nuit ! Là où les barrières vont devoir tomber, car aussi magique et merveilleuse soit-elle, elle aura un impact sur les deux protagonistes de cette histoire.

Charlie est une jeune femme qui ne cesse de se sous-estimer, en faisant d’elle une femme banale, sans artifices. Elle a été privée d’amour depuis son plus jeune âge à cause d’un père absent et non démonstratif envers sa fille et d’une mère décédée en la mettant au monde. N’aidant rien à apaiser son mal-être, elle est aussi fille unique… Ce qui la prive de réconfort et de soutien ! Elle s’est ainsi réfugiée dans un monde de solitude.

Charlie est une personne forte de caractère, qui s’interdit le droit de craquer. Dure avec elle-même, elle intègre l’armée dans la communication où elle va se renforcer davantage.

Dans un premier temps son intégration dans l’armée s’est réalisé afin d’avoir la reconnaissance de son père, mais elle prend vite conscience que cela ne change rien et que leur relation reste inexistante…  Chose qui la rend d’autant plus seule, avec un sentiment d’être totalement rejetée.

C’est au fil des années, en grimpant les échelons, qu’elle va trouver dans son milieu professionnel de véritables amies. En particulier Gina, qui en plus d’avoir été son binôme durant plusieurs années, est devenue sa meilleure amie, presque à devenir sa famille. Elle est la personne qui est toujours présente pour elle, sur qui elle peut et pourra toujours compter !

Charlie a décidé de prendre sa retraite au sein de l’armée et de se lancer dans une nouvelle vie en se mettant à son propre compte dans la communication. Pour fêter ces évènements, son amie et elle décident de sortir pour arroser cela. Durant cette soirée, elle fait la rencontre de Rhys et tombe aussitôt sous son charme. L’attirance entre eux est réciproque et palpable. Il s’en suit une nuit de folie chez Rhys !

Au réveil, Charlie prend peur de son image et est persuadée que Rhys ne pourrait pas s’intéresser à elle et qu’il ne voudra rien avec elle. Elle est d’autant plus convaincue, que ce qui s’est passé entre eux durant la nuit ne représente rien et ne veut absolument rien dire. Elle prend ainsi la décision de quitter le logement en laissant un petit mot griffonné sur un bout de papier, que Rhys trouvera à son réveil…

Sauf que quelques semaines plus tard, elle découvre qu’elle est enceinte…

On se doute de la tournure des évènements et de la finalité de l’histoire. Mais celle-ci reste quand même agréable et plaisante. C’est une belle petite lecture. J’ai trouvé les personnages bien travaillés, avec une héroïne très complexée et fragile. Et même si niveau originalité c’est du déjà vu, on ne résiste pas à ce genre de romance…

4

A lire

Les Sullivans, Tome 4 : Toi et toi seule – Bella Andre

les-sullivans,-tome-4---toi,-et-toi-seule-542477-250-400
Chez J’ai Lu, Collection Intense,
R2SUM2

Organiser un mariage, voilà qui aurait paru absurde à Sophie Sullivan, bibliothécaire à San Francisco. Et pourtant, la voilà plongée jusqu’au cou dans les préparatifs des noces de son frère Chase. Un défi qui se révèle être un vrai plaisir. Toutefois, la présence de Jake McCann à son côté la ravit et l’irrite à la fois. Jake, le bad boy… et l’objet de vingt ans d’amour à sens unique. Jake qui, malgré les années passées, ne voit en elle que la gentille et innocente petite Sophie. Il la prend pour une fillette ? Soit ! L’heure est venue de lui prouver quel idiot il fait à laisser filer la femme ô combien sensuelle qu’elle est devenue…

 Avis Kiera

Ô joie de retrouver toute la fratrie des Sullivans, Ô désarroi!!!

Je me faisais une joie de commencer ce tome 4 sorti tout frais, tout chaud, frottage de main, palpitation, tous les symptômes de ma joie se sont fracassés, un bid monumental.

Ce tome 4 concerne l’une des jumelle Sullivans, Sophie, la gentille, la charmante bibliothécaire de 25 ans, la petite sœur que tout le monde protège, couve.
Sophie à passé 20 ans à espérer que Jack McCann l’a remarque, 20 ans d’attente dans l’ombre des conquêtes de Jack, mais il est temps que cette situation change, Sophie profite de l’occasion du mariage de son frère Chase de montrer à Jack une autre facette de « la gentille », une version sexy, coquine de Sophie, et le résultat en laisse pas mal sur le carreau le jour de la cérémonie.

Jack McCann, l’enfant terrible est devenu, un sexy irlandais qui jongle de femme en femme, le bad boy de la fratrie Sullivan, certes il n’est pas lié génétiquement au Sullivans mais c’est tout comme, il fait partie de la famille depuis ces 10 ans et Mary Sullivans, la matriarche, le considère comme ses propres fils.
Jack, c’est le bad boy dans toute sa splendeur, le casse coup, toujours impliqué dans des bagarres avec Zack l’un des frères Sullivans, il est devenu le boss d’une grande chaine de bar irlandais qui tourne à plein régime, tout lui réussi, gloire, femme facile, argent, que demander de plus!!
Et pourtant il manque un élément essentiel à Jack, la femme dont il est amoureux depuis l’age de 10 ans, celle qui le fait vibrer, qui le fait se sentir vivant, celle qui attise la flamme, mais Sophie incarne l’interdit, le « pas touche mon frère, sinon je te fais la peau ».
Jack à des démons, un passé douloureux, il est persuadé qu’il peut détruire l’innocence de Sophie, et qu’il est incapable d’éprouver des sentiments et pourtant……..

Parfois l’envie est plus forte que la raison, et Jack va se laisser surprendre, se laisser aller par une Sophie sexy, téméraire, une nuit torride, une capote dysfonctionnelle va tout chambouler.

Ce 4éme tome démarrait très bien à mon sens, un jeu de séduction était mis en place, un jeu du chat et de la sourie, une surprise, tout laissait place un tome palpitant, d’ailleurs ma déesse intérieur commençait à faire des triples salto, à danser la rumba, malheureusement mon enthousiasme est vite retombé, écrasé face contre terre, ma déesse s’est fait la malle.
Arggggh mais qué passa, pourquoi avoir mis la barre si haute pour la redescende aussi bas, ce 4éme opus manque de piquant, de taclage, il y avait de quoi faire, c’est plat, il ne se passe pas grand chose, Sophie cède trop rapidement et Jack qui est pourtant attachant, touchant, charmant, dominateur, il incarne tout ce que j’aime, m’a déçu, le rebelle devient un véritable bisousnours.

J’ose espérer que ce 4éme tome n’est qu’une erreur de parcours pour Bella Andre, et que le prochain tome sera bien au dessus, vraiment dommage!!

2,5