Get High, saison 2, Avril Sinner

Image resume def
Nisha éditions ( octobre 2017) environ 899 pages en format numérique

Avis de Valou

Mes copines chroniqueuses pourront l’attester j’étais excitée comme une puce à l’idée de lire la saison 2 de Get High. J’avais tellement aimé l’univers du premier tome, qu’il me tardait de découvrir la suite.

Je ne suis absolument pas déçue de cette suite, même si ce n’est pas sans un pincement au cœur que j’ai tourné la dernière page de ce second opus, puisqu’il clôture cette passionnante saga.

On retrouve Raphaëlle au plus mal, 6 mois après le départ d’Edern et après qu’ils se soient avoués leur amour réciproque. Elle n’a plus de nouvelles de Jean. La jeune femme est déprimée, Sly essaye de faire de son mieux pour la distraire et la sauver du profond désarroi dans lequel elle est plongée. Raph prend des risques, beaucoup de risques en surfant des vagues trop dangereuses. Elle souhaite quitter Paris et a prévu son déménagement pour s’installer en Bretagne où elle a trouvé un nouveau travail. Raph veut quitter tout ce qui lui rappelle Edern. Lorsqu’elle lit dans un magazine people que l’acteur torturé a refait sa vie, notre surfeuse préférée décide d’avancer, même si elle a mal, et oublier.

Lorsqu’elle retourne sur Paris pour organiser son déménagement, elle en profite pour voir ses amies et retourner dans son bar fétiche, là où tout avait commencé… Elle va revoir Jean, partager son appartement, et va apprendre qu’Edern est sur Paris dans un hôtel. Raphaëlle ne va pas résister à l’envie d’aller le voir, telle ne sera pas sa surprise en découvrant que c’est sa nouvelle conquête qui lui ouvre la porte de sa chambre d’hôtel. Elle va la fuir car son cœur saigne trop ! Edern va essayer de voir la femme qu’il aime plus que tout mais elle va le rejeter, ne supportant plus de souffrir autant d’aimer.

Mais lorsque Sly a un accident de surf et est hospitalisé dans un état grave en Bretagne, le monde de Raph bascule de nouveau. Si elle a souffert jusque là, ce n’est rien comparé à l’idée de perdre son frère, son ami, son amant Sly. C’est le déchirement total, la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Raph n’en peut plus…Edern va rejoindre celle qu’il aime pour la soutenir dans cette douloureuse épreuve. Leur amour est si puissant, que même s’ils s’aiment mal, ils représentent tout l’un pour l’autre. Alors lorsque Jean propose à la belle surfeuse de partir pour la Californie, où vit Edern, elle y voit alors la possibilité, de soigner le mal par le mal et de régler ses comptes avec l’acteur…

Waouh !!! Quel final ! Çà n’arrête pas une seule minute! On voyage de la Bretagne à Paris, en passant par les Etats-Unis et la Crète. Avril Sinner met en exergue la relation de Raph et Edern dans cette saison. Elle nous fait partager leur « vie de couple » parsemée d’obstacles et d’embûches! Le poids de la célébrité d’ Edern, les réticences de Raph à dévoiler publiquement leur relation, vont mettre leur couple naissant à rude épreuve. L’auteure surfe aussi entre la pathologie psy de Jean, les fans hystériques et les caractères plus que volcaniques de nos personnages préférés. Mais tout cela est écrit avec tellement de brio, qu’on ne voit pas les (presque) 900 pages, défiler.

Raph et Edern c’est un amour passion peut-être trop grand pour eux, ils s’aiment trop forts, trop vite. Mais surtout ils s’aiment, grâce à leur relation si fusionnelle, ils vont réussir à surmonter les obstacles qui se dresseront face à eux. Les disputes sont nombreuses, les réconciliations sous l’oreiller aussi ! Avril Sinner manie habilement les scènes érotiques particulièrement intenses (mouillage de culottes garanti mesdames !). Edern et Raphaëlle sont insatiables, possessifs, jaloux…ils représentent l’amour absolu, celui qu’on aimerait vivre au moins une fois dans sa vie. Hasard ou coïncidence, comme dans la première saison, le chapitre 46 m’a bouleversée. Il est si intense, si dur, qu’on y voit toute l’étendue de l’amour extraordinaire que ressentent Raph et Edern l’un pour l’autre.

Bref, je m’arrête là sinon, je pourrais continuer à écrire sur Get High, tellement il y aurait à dire. Il s’agit donc pour moi d’un nouveau coup de cœur, que j’estime amplement mérité, étant donné l’état de mon palpitant à la fin de cette lecture. 

En tous les cas, j’ai tellement aimé la plume d’Avril Sinner, qu’elle m’a donnée envie de découvrir « Véline », son autre « bébé »…mais ça c’est une autre histoire…

Bonne lecture !

Coup de Coeur

5

cliquez sur l’image ci-dessous pour télécharger la version numérique

couv num

 

Get High, Saison 1 l’intégrale – Avril Sinner

ige resumé def
Nisha Editions ( avril 2017) Environ 400 pages

Avis de Valou

Alerte coup de cœur de la rentrée, et oui, je sais ce que vous allez vous dire : « encore !?! » : mais oui je vous assure, j’ai tellement aimé la lecture de Get High, c’est si intense. J’ai particulièrement apprécié le personnage de Raphaëlle, l’héroïne de cette histoire.

Par contre, je pense que cette lecture n’est à  pas mettre entre toutes les mains, l’auteure va loin, très loin parfois, mais j’ai adoré, on ne s’ennuie pas une seule seconde ! Cependant, je peux comprendre que des personnes puissent être choqués par les choix de Raph…

L’action principale se déroule à Paris. On y découvre Raphaëlle, 28 ans, psychologue de profession. D’origine Bretonne et surfeuse dans le cœur et l’âme, Raph est un personnage très fort. Elle a grandi dans une famille hippie. Les notions d’amour, de liberté et de partage l’ont bercé pendant toute son enfance, mais en grandissant elle s’est vite aperçue que la vie pouvait aussi lui réserver des déceptions. Tout est dans l’excès chez elle tant dans ses relations avec les autres, que dans sa manière de se terrer dans une vie routinière au début de cette première saison. L’histoire démarre lorsque soir elle sort avec ses amis dans son bar habituel. Il y rencontre Edern puis Jean, deux beaux gosses qui ne la laissent pas indifférente. Le premier est anglais, le second est parisien. Edern est aussi glacial que Jean est solaire. L’un est froid, distant néanmoins très attirant. L’autre est chaleureux, séducteur et souvent mystérieux. Lorsqu’elle revoit Jean, elle succombe à son charme et entame avec lui une relation « sex friend ». Pourtant elle garde en tête le regard sombre d’Edern. Lorsque celui-ci réapparait soudainement, l’histoire s’emballe, l’auteure nous entraîne dans un jeu du chat et la souris entre Raph et Edern, sous le regard amusé de Jean, comme s’il prenait plaisir à voir ces deux là se rapprocher.

OH-MON-DIEU : Edern !!! Quel personnage torturé, il est aussi sexy que maléfique. Il peut se montrer jaloux, très,voire, trop possessif.  Il se sent coupable du suicide de sa précédente petite amie et estime ne plus avoir d’amour à donner et ne plus pouvoir en recevoir. C’est un acteur très médiatisé, qui aurait tout pour être heureux mais se détruit à petit feu. Il est attiré par Raphaëlle, irrémédiablement. Il la repousse, se montre dur avec elle puis l’instant suivant il n’espère qu’une seule chose : c’est la posséder.

Jean apaise Raph tandis qu’Edern l’excite. Ne dit-on pas que le cordonnier est le plus mal chaussé ? Et bien on pourra dire du psychologue qu’il a du mal à s’analyser lui-même. Raph se jette a corps perdu, c’est rien que de le dire, dans cette étrange relation  » trio » avec Jean et Edern.

Ici il est question de sexe intense et de triolisme, mais pas que. Les sentiments s’en mêlent aux jeux sexuels…

La simple attirance entre Raph et Edern va vite être remplacée par quelque chose de bien plus fort, dont l’un et l’autre sont conscients qu’elle aura de toute façon une fin. Edern repartira aux USA, où il vit, pour tourner un prochain film. Alors tous les 3 en profitent, Raph va les emmener en Bretagne pour leur faire découvrir sa passion du surf. Ils y rencontreront Sly, le meilleur ami déjanté (et bon sang tellement alléchant !). Au bord de la mer, les sentiments vont s’exacerber puissance 1000 !! Le chapitre 46   «Dérapage » est l’apogée de cette saison !!! L’auteure ose vraiment: c’est tellement passionnant et addictif.

Edern embrase Raph et lui fait du mal. Jean la rassure, la console la câline. Pourtant ses sentiments pour Edern sont forts, très forts, et Jean le sent. Mention spéciale pour ce personnage, il apaise, panse les plaies de Raph et Edern et en même temps il reste très mystérieux…Mais il semble être l’élément qui équilibre ce trio.

Edern est totalement épris de Raph, mais il lutte contre ses sentiments si forts qu’ils en deviennent dévastateurs ; Il préfère blesser la jeune femme, pour la protéger de la vie médiatique à laquelle il est exposé et des dégâts qu’elle peut causer et surtout la protéger de lui même. Il ira loin, beaucoup trop loin pour la repousser.

C’est pourtant un véritable Amour impossible, avec un grand « A » qui se joue ici.

Waouh Waouh, cette histoire m’a déchirée le cœur, vraiment. Avril Sinner a crée des personnages hauts en couleur si excessifs, si extrêmes! Je suis tellement réceptive de l’univers choisi par l’auteure : le surf, la mer, la Bretagne ( ma région natale) (Que dire de cette référence au Grand Bleu «  go in sea my love »…)

Bref, je crois que vous avez compris, c’est un énorme COUP DE CŒUR : j’ai tellement hâte de lire la 2ieme saison, qui sortira en décembre 2017 : le rendez-vous est pris!

Allez-y:  foncez, plongez, lisez, vous allez craquer (surfer) sur la relation de Raph et Edern, j’en suis certaine!

5

Coup de Coeur

couv num
cliquez sur l’image pour télécharger la version numérique