Pour me sauver – Kalypso Caldin

pourme sauver reusme.png
Pour me sauver – Kalypso Caldin
~ Éditions Hugo Romans – Hugo Poche (Sept 2019) ~ 300p ~
~ Format Poche ~ Format Numérique ~

Avis de Jess

Vous le savez peut-être pas mais j’aime beaucoup cette auteure. Ayant accroché à ses deux dernières parutions, j’avais hâte de la découvrir dans un tout nouveau genre : le New Adult. Je me suis lancée dans cette lecture sans trop lire le résumé car je savais que j’allais quoiqu’il en soit adoré. Et ça c’est confirmé tout au long de ma lecture ! Je n’avais pas lu de romance new adult depuis un petit moment, j’ai d’autant plus apprécié ma lecture pour cela.

« Pour me sauver » est une histoire vraiment touchante. Celle de deux écorchés par la vie, dont l’un a besoin de souffrir pour se sentir vivant tandis que l’autre n’aspire qu’à oublier et s’enfoncer dans sa solitude.

C’est dans un dernier grand pari que Sydney et Nojan se lancent.. Le jeu du « chat et la souris » commence entre eux et c’est à celui qui perdra le premier.. Et subira les conséquences.

Sydney est un personnage assez décalé. Elle nous régale avec ses blagues et son humour un peu pourri, parfois un peu trop immature même. Mais nous nous rendons vite compte que tout ceci est une grosse carapace qui cache une jeune fille fragilisée par les évènements survenus cinq ans plus tôt. Elle multiplie les paris pour sentir l’adrénaline courir dans ses veines et cherche à souffrir pour se sentir vivante.

Si Sydney est un personnage décalé, Nojan est quant à lui plus renfermé et torturé. J’ai une préférence pour ce dernier, plus posé et terre à terre. Sa perte est grande et sa souffrance très touchante. Non pas que celle de Sydney est moindre mais je ne sais pas.. j’ai eu un petit coup de cœur pour ce jeune homme tatoué au cœur tendre.

Le point de vue s’alterne entre eux, apportant plus de profondeur au récit. C’est un duo atypique qui se forme sous nous yeux. Tous deux souffrent de maux différents mais au contact de l’autre, ils reprennent vie et remontent petit à petit à la surface. C’est beau et touchant à la fois. L’alchimie entre eux est indéniable, j’ai aimé que l’auteure prenne le temps de faire évoluer leur relation sans précipitation.

Kalypson Caldin réussit parfaitement bien à nous faire ressentir tout les émotions qu’elle souhaite transmettre à travers ses personnages. Elle nous touche et nous embarque dans son univers grâce à sa plume toujours aussi prenante et fluide.

Je remercie les éditions Hugo Poche pour ce Service de Presse.

Vous pouvez retrouver ce roman sur Amazon en cliquant sur  la couverture du format qui vous intéresse :

pour me sauver pochepour me sauver num

Les MacCoy, Tome 2 : L’Ours et le Taureau – Alexiane Thill

les maccoy 2.png
Les MacCoy, Tome 2 : L’Ours et le Taureau – Alexiane Thill
~ Éditions Hugo New Romance – Poche (juil 2019) ~  Env. 729p ~
~ Format Numérique ~ Format Poche ~

Avis de Jess

~ Je remercie les éditions Hugo Poche pour ce Service de presse ~

J‘ai eu un gros coup de cœur pour le premier tome lors de sa sortie, l’attente pour la suite a été longue et frustrante mais lorsque Fyctia a annoncé la sortie papier du premier tome ET du deuxième tome dans la foulée, j’ai sauté de joie !

Dès la réception du tome deux, j’ai genre tout lâché pour retrouver Phèdre et Caleb. J’ai essayé de faire durer le plaisir.. mais je dois avouer que j’ai été entraînée auprès des personnages tant et si bien qu’il n’a finalement pas fait long feu entre mes mains.

Une fois de plus, Alexiane Thill nous offre une formidable romance contemporaine, joliment exécutée. Toujours avec ce mélange d’historique et de modernité qui font l’originalité du récit.

Clan, Pouvoir, Traditions, Amours.. Tout ce que j’ai aimé dans le premier tome, je l’ai retrouvé dans cette suite et j’ai tout simplement adoré !!

Le point de vue alterné entre Phèdre et Caleb a donné plus de profondeur à leur relation. Phèdre s’affirme et mûrit à chaque chapitre, apprenant son rôle aux côtés de nouveaux personnages (qui m’ont d’ailleurs bien plu) tandis que Caleb se dévoile et nous montre un homme vulnérable qui souffre de ses choix passés. En parallèle, leur relation évolue doucement, l’auteure ne leurs facilite pas la tâche et nous restons sur le fil du rasoir pendant un bon moment.

Les rebondissements et les révélations s’enchainent. Les masques tombent, les ennemis se dévoilent tandis que de nouveaux alliés font leurs apparitions.

Le récit est rythmé et addictif. Je ne me lasse pas du style de l’auteure, tout en fluidité et entraînant. Je me suis facilement vue aux côtés de ses personnages, au cœur des intrigues et des luttes de pouvoir. Les paysages décrits sont magnifiques et m’ont tellement donné envie d’aller en Écosse !

Un deuxième tome a la hauteur du premier, une suite dont j’attendais la sortie impatiemment et je ne suis pas déçue. Je regrette de devoir attendre le prochain tome car nous finissons sur un cliffhanger vraiment frustrant !!

 

a lire

Vous pouvez retrouver ce roman sur Amazon en cliquant sur la couverture du format qui vous convient :

les maccoy 2 pocheles maccoy 2 num

Black Riders, tome 1 : Glitter Girl – CJ Ronnie

Black Riders - 1 - Glitter Girl - CJ Ronnie RESUME
Black Riders, tome 1 : Glitter Girl – CJ Ronnie
~ Fyctia La Condamine Hugo New Romance (Nov.2017) ~ Format numérique ~ Format poche

 

avis-de-marina-fond-noir

 

Glitter Girl est le premier roman de CJ Ronnie et c’est plus que prometteur ! Ce premier tome de Black Riders m’a fait passer un moment pleins d’émotions et le potentiel des personnages secondaires me donnent très envie de lire la suite !

Merci aux Éditions La Condamine /Fyctia de Hugo Roman pour ce Service de Presse.

En arrivant en Californie, Hayley prend un nouveau départ. En quittant New-York, elle fuit un lourd passé, mais compte sur la vie universitaire pour vivre la vie de toutes les filles de son âge.
Elle partage sa chambre avec Beverly. Fille du président d’un MC, cette dernière apprend encore à composer avec le monde des bikers.

C’est par son intermédiaire que Hayley va faire la connaissance de Jace…

Surnommé Petit Génie grâce à son talent pour les chiffres, ce presque trentenaire traverse un période de doute…
Depuis qu’il a embrassé cette vie, elle lui apportait tout ce qu’il souhaitait : une famille, de l’adrénaline, des femmes faciles, la fête…
Mais un sentiment d’insatisfaction ne le quitte plus… Il lui manque quelque chose, sans qu’il sache ce que cela puisse être…

Hayley et Jace vivent dans de deux mondes totalement différents… Mais ils pourraient bien être cette partie qui leur permettrait de se sentir complet.

D’habitude les romances que je préfère doivent contenir deux choses : du sexe et de la noirceur. Ce ne sont pas les deux ingrédients principaux de Glitter Girl, et pourtant CJ Ronnie a une plume suffisamment captivante pour que je lise ce premier tome de Black Riders d’une seule traite.

J’ai trouvé l’histoire très belle, très émouvante et très bien écrite.
Alors, bien sûr, l’intrigue suit un modèle très utilisé mais elle est extrêmement bien construite. L’univers des bikers est autant caricaturé que édulcoré mais cela rend les personnages très attachants. La relation entre Hayley et Jace est peu crédible, mais elle est tellement intense que cela ne m’a pas gênée. Et cela a suffit à m’embarquer alors que je m’attendais à un livre d’une autre teneur.

Les deux héros sont très attachants.

Hayley est une survivante et sa manière de trouver du réconfort en s’occupant d’enfants dans le besoin la rend touchante. J’étais partagée entre la compassion que je ressentais pour elle, et l’envie de la secouer pour qu’elle se livre à Jace… Mais, à aucun moment elle m’a agacée, et j’ai énormément apprécié sa personnalité autant affirmée que discrète.

Jace a réussi à me faire craquer alors même que son attitude de gros dur ne fait pas illusion très longtemps. J’ai trouvé qu’il se livrait trop vite et en même temps, j’ai complètement fondu quand il l’a fait… On est loin des « bikers » qui me font baver, mais cela ne m’a pas empêché d’envier Hayley d’avoir mis le grappin sur un spécimen aussi sexy ! 

Arrivée à la dernière page, j’étais triste que cela s’arrête… et je suis très curieuse de connaître les histoires de la déjantée June et du fidèle Brandon (les amis de Hayley)… Et donc impatiente que CJ Ronnie nous livre la suite des Black Riders.

Note 4

Avis de Valou

Je me suis achetée le tome 1 des « Black Riders » pour pouvoir me plonger dans le tome 2 que j’ai reçu de la part des éditions Hugo Poche, pour lequel mon avis sera publié vendredi. Il me paraissait normalement de commencer cette histoire par le début, logique me direz-vous. Lors du FNR, j’avais été tellement déçue de ne pas pouvoir me procurer « Glitter Girl »: situation réparée, je vous partage mon avis sans plus attendre.

Marina ayant résumé l’histoire, je ne reviendrai pas dessus. D’emblée, je vous donne donc mon ressenti livresque. Voici donc une romance plongée au cœur d’un club de Bikers, les Black Riders. Cj Ronnie nous offre ici une histoire touchante et délicate. Même si le passé d’Hayley est très sombre, la récit ne l’est pas réellement. La romance entre Jace et la jeune femme s’installe petit à petit, tout doucement. Presque au même rythme que la guérison d’Hayley. Son traumatisme, elle le porte comme un fardeau, comme un boulet qu’elle traîne à son pied. Jace ne semble pas être un homme pour elle: trop torturé, trop violent, trop biker! Il a toujours vécu dans un univers bourré de testostérone, univers,par ailleurs, bien retranscrit par l’auteure.  Pourtant, elle va le toucher au plus profond de son cœur. Jace est en perte de repère, quelque chose manque à sa vie, sans qu’il puisse mettre un mot dessus. C’est un véritable coureur de jupons (ou de brebis) , on n’imagine absolument pas que ce personnage va faire preuve d’une patience infinie avec Hayley. L’amour et la dévotion de Jace pour son ange, comme il aime la nommer, sont profondément touchants. L’amour n’est-il pas le meilleur argument pour se dépasser?

L’auteure manie bien la douceur de cette romance naissante, avec les rebondissements qui jalonnent ce premier tome. Elle nous fait découvrir beaucoup de personnages secondaires forts, comme Brandon, Pops ou Beverly. Petite mention spéciale à la relation qui se noue entre le président des Black Riders, Pops, et Logan, un petit garçon de 8 ans, dont s’occupe Hayley. Ils sont particulièrement attachants ces deux là! Je fais une joie de les retrouver dans le tome 2!

Tout comme Marina, j’aime l’intensité dans les romances, c’est ce qui me fait vibrer. Il m’en a manqué un chouia dans cet opus pour que je sois totalement conquise. J’ai tout de même passé un bon moment livresque, l’auteure n’a absolument pas à rougir de son récit. Sa plume est très agréable à lire et le texte est bien documenté. La romance entre Hayley et Jace est douce, ce qui se comprend au regard des blessures de la belle, mais il m’a manqué un soupçon de passion. Je vous dis donc à vendredi pour vous retranscrire mon avis sur le second tome  » Girl Crush ».

Note 4

Retrouvez ce livre sur Amazon en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse:

COUV POCHEBlack Riders - 1 - Glitter Girl - CJ Ronnie EPUB

Paris by Night – Robyne Max Chavalan

Paris by Night - Robyne Max Chavalan RESUME
Paris by Night – Robyne Max Chavalan
~ Hugo Poche (06/12/18) ~ Env. 380 pages ~ Format numérique ~  Format poche ~

 

avis-de-marina-fond-noir

J’étais impatiente de lire Paris by Night. Déjà parce que j’aime beaucoup la plume de Robyne Max Chavalan mais aussi parce que les histoires nées lors du concours Nuits Blanches de Fyctia sont d’une sensualité torride et ne m’ont jamais déçue.

Un énorme merci à Hugo Poche pour ce Service de Presse.

Le résumé annonce la couleur : Paris by Night nous plonge dans le monde des cabarets, où la sensualité est à son apogée…. Les danseuses sont nues, les tableaux joués sont teintées d’érotisme…. et pourtant la beauté du spectacle réside dans une mise en scène qui laisse suggérer le corps des femmes sans vraiment les montrer…

Se dévoiler pour mieux se cacher… C’est que que Circée fait le mieux… Pourtant, un homme la voit… le personnage qu’elle incarne sur scène mais également celle qu’elle cache derrière. Et il semble déterminé à l’entraîner dans un jeu sans qu’elle maîtrise les règles qui le régit.

 

Quand j’ai plongé dans l’univers de Paris by Night, je n’ai pas pu en décrocher. L’érotisme est à son paroxysme et Robyne Max Chavalan parvient à nous faire vivre la tension sexuelle des héros !

Pourtant, lors des premiers chapitres j’ai eu peur de ne pas accrocher avec l’héroïne… Peut-être parce que sa fascination pour cet inconnu me semblait trop tiré par les cheveux… Ou parce qu’elle tombe trop facilement dans ses filets…

Mais si vous partagez ce sentiment, SURTOUT, persévérez !!!! Parce que quand l’intrigue se met en place et que l’on apprend à connaître Circée, ce livre devient complètement addictif.

J’ai fini par devenir fan de l’héroïne… Une femme forte et fragile à la fois… Une femme avec un instinct de survie développé mais trop intrépide pour être prudente. Une femme courageuse qui ne laisse pas la peur l’empêcher d’aller au bout des choses.

Et ce héros… Non seulement il est beau, sexy et fortuné mais son aura mystérieuse en fait un aimant à femmes… Si on ajoute à cela une âme d’écorché vif, doublé d’une tendance à la domination et un comportement de co**ard, on obtient le personnage masculin doit on tombe toutes complètement amoureuses….

Si le fil rouge de l’intrigue est rapidement dévoilé, l’intensité des émotions, que l’on ressent au fur et à mesure que l’on avance dans l’histoire, est phénoménale

 

J’ai vécu à 1000% dans la peau des héros et j’ai ressenti le poids de leurs frustrations, de leurs interrogations, de leurs désirs, de leurs craintes… Jusqu’à ne trouver la paix et la sérénité qu’en même temps qu’eux…

Il est difficile de mieux m’expliquer sans spolier l’histoire de Paris by Night, mais la plume de Robyne Max Chavalan nous entraîne dans une tempête d’émotions que j’ai adoré vivre.

Un grand bravo ! Et j’espère que ce livre trouvera une suite avec les autres danseuses de Night Birds… Voilà un univers sensuel propice à la romance érotique !

 

A lire

logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2  Note 4,5

 

Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (poche ou numérique) :

Paris by Night - Robyne Max Chavalan BOOK.png  Paris by Night - Robyne Max Chavalan EPUB.png

 

Les jumeaux Westwood – The Sphinx – Phoenix B. Asher

 

Image Résumé
Editions Fyctia La Condamine (juin 2018) environ 250 pages – format numérique

Avis de Valou

Je remercie les éditions Fyctia/La Condamine pour ce service presse

Voici une histoire qu’il me tardait de découvrir ! Des jumeaux so sexy, aux mœurs pour le moins originales, le tout écrit par Phoenix B Asher : il ne m’en fallait pas moins pour plonger dans cette romance New Adult.

J’avais découvert la plume de l’auteure, avec le thriller Pine Lake Resort, qui m’avait beaucoup plu. Ici donc elle nous propose un tout autre genre , mais sa plume est toujours aussi maîtrisée et très agréable à lire. Je vous le dis tout de suite, j’ai vraiment aimé cette histoire et je commencerais même par décerner ma fameuse « mention spéciale » aux jumeaux : Gabriel et Zach Westwood. Ces 2 mâles !! Mon dieu !! Ils se sont construit une vie autour du Sphinx, leur boite de nuit. Ils mènent une vie débridée pourrait-on dire, et pour autant on a envie de pénétrer dans les étages du Sphinx pour les rencontrer. Le plaisir, rien que le plaisir ! Cela pourrait être leur devise. L’un comme l’autre sont tellement respectueux des femmes qui payent leurs services. Ils les aiment toutes, les honorent véritablement. Ils prennent le temps de connaître l’histoire de vie de leurs clientes. Ici rien de glauque et finalement, il y a beaucoup de respect dans cette « mécanique » bien huilée. L’organisation du Sphinx propose une palette de prestations en tout genre, de quoi ravir les initiées fortunées. Le Saint Graal, étant d’avoir accès au fameux « threesome », service assuré par Gabriel et Zach. Mettez à l’abri vos petites culottes Mesdames !!!

C’est chaud (très chaud !), intense, immoral, touchant, émouvant…Bref, je pourrai continuer longtemps comme ça 🙂

Gabriel est cérébral, il se donne à fond pour réussir ses études de droit, tout en jonglant avec son travail au Sphinx. Zach est plus instinctif, créatif et perturbé. Tous deux sont unis par un amour fraternel sans faille. Ensemble ils font des étincelles dans la nuit à Chicago. Les jumeaux se protègent, voire même, se surprotègent. Ils partagent tout : aussi bien la gestion de leur club, que leur appartement ou les femmes. Des mœurs légères je vous le disais, mais c’est tellement grisant de lire ce genre d’histoires, qui s’affranchit de toutes considérations bien pensantes. Ce sont donc de superbes personnages, et je vous avoue que j’ai vraiment un petit faible pour Zach. Sa fragilité est vraiment touchante.

Le personnage de Billie, la meilleure amie des Westwood n’est pas en reste. Cette maman célibataire, assure toute l’intendance du club et c’est aussi et surtout grâce à elle, que les affaires sont si florissantes. Pour elle aussi, le plaisir est indispensable à son quotidien (comme nous tous me direz-vous…certes), elle s’accorde de très belles parenthèses érotiques, que ce soit avec Gabriel ou Zach. Mais son cœur penche plutôt pour l’un d’entre eux…

Grace est l’autre atout féminin de ce roman, mystérieuse, elle étudie le droit avec Gabriel, mais elle mène aussi une double vie. Ce personnage réserve au lecteur de sacrées surprises ! Vous l’aurez compris des duos vont se former et c’est totalement addictif de lire leur évolution.

Bref, Phoenix B. Asher nous propose donc, une fois de plus, un excellent moment livresque. J’attendais avec impatience cette sortie, et je dois dire que je suis conquise. J’ai dévoré, au sens figuré certes ( :-)) , les Jumeaux Westwood. L’auteure a vraiment eu une idée géniale avec ces personnages. Le Sphinx pourrait être le 5ieme personnage clé de cette histoire. Et je me demande si une suite ne pourrait pas être envisagée, en tous les cas, si tel était le projet de l’auteure, j’y plongerai de nouveau avec un immense plaisir !

A lire

Note 4,5

couv num

Les MacCoy, tome 1 : L’Ogre et Le Chardon – Alexiane Thill

Les MacCoy, tome 1 : L’Ogre et Le Chardon – Alexiane Thill
~Éditons La Condamine / Fyctia (Avril 2018) ~
~ Format Numérique ~

~Je remercie Fyctia/La Condamine pour ce Service Presse~

Je vous ai déjà dit que j’adorais les romances avec des Highlanders, non ? C’est donc tout naturellement que je me suis jetée sur cette sortie dès que l’occasion s’est présentée. Et que dire de cette couverture ? Je la trouve vraiment très jolie..

Vraiment, comment ne pas craquer pour ce roman ?! Tout était réuni pour que je passe un excellent moment de lecture : Écosse, Romance, Clans & Lutte de Pouvoir.. C’est sans aucunes surprises que je me retrouve avec un joli coup de cœur entre les mains.

Aux fans de romances écossaises… « L’Ogre et Le Chardon » est FAIT pour vous.

Je me suis trouvée happée par l’histoire dès les premières pages et pour cause, cela m’a valu une nuit blanche tant je ne souhaitais pas quitter Phèdre et Caleb !

De prime abord, nous pourrons croire que c’est une romance historique mais.. Non ! « Les MacCoy » est une belle romance contemporaine, joliment exécutée. Et c’est là, tout l’originalité du récit ! L’histoire se passe à notre époque mais, comme écrit dans le résumé, les Clan continuent à se livrer une guerre de pouvoir à l’insu du monde. Nous retrouvons donc une petite touche issue de nos romances historiques mais avec de beaux highlanders des temps modernes qui continuent à perpétuer les valeurs et les traditions de leurs ancêtres !

Au milieu de tout ça, nous allons suivre Phèdre qui se retrouve, bien malgré elle, au milieu d’une lutte de pouvoir. Elle va découvrir certains secrets et révélations, sur son passé & sa famille, qui vont l’entrainer au milieu de cet échiquier.

J’ai vraiment beaucoup aimé ce personnage attachant qui évolue petit à petit au fil de notre lecture. J’ai aimé que l’auteure nous offre une femme fragile, apeurée par ce qu’elle a subi étant jeune mais qui garde une certaine force de caractère digne d’une guerrière écossaise ! Elle se bat, pour l’honneur et la vengeance, elle va douter & tomber..  Mais pour mieux se relever.

Je ne veux pas trop rentrer dans les détails de l’histoire, je préfère vous laisser le soin de découvrir de bout en bout ce roman.. Mais en tout cas, Alexiane Thill apporte une certaine authenticité au récit, je trouve. Nous pouvons aisément imaginer que tout ceci se passe réellement à notre époque… Et qui sait ? C’est peut-être vraiment le cas. (Et si ça l’est, je veux bien prendre un billet pour l’Écosse tout dessuite et me glisse dans un tartan !)

Que vous dire de plus si ce n’est que j‘ai réellement adoré l’univers dans lequel l’auteure nous plonge ainsi que les personnages que nous allons croiser.  Je ne sais pas si à travers ces quelques lignes je vous ai donné l’envie de lire ce récit mais je ne peux que fortement vous conseiller de vous jeter dessus dès sa sortie.. Me concernant,  j’en redemande encore ! J’ai hâte de pouvoir lire la suite afin de retrouver Phèdre, Caleb & les Clans.

L’amour sera-t-il plus fort que la vengeance ? Affaire à suivre..

Vous pouvez retrouver ce roman sur Amazon en cliquant sur la couverture du format numérique :

Identité – F. Myjany

Image résumé
Editions La Condamine ( mars 2018) Environ 230 pages – Format numérique

Avis de Valou

Je remercie les éditions La Condamine pour ce service presse.

Je change de registre cette fois pour voir parler d’un thriller. Ici la romance n’a pas vraiment sa place dans l’histoire, même si on pourrait y voir, sous certains aspects, une légère pointe de Dark Romance, sous-jacente.

Mila a 22 ans. Elle est issue du milieu bourgeois parisien. Sa famille est très aisée, son père est sénateur. Sur le papier, du point de vue matériel elle n’a manquée de rien. Promise à de grandes études, elle a pu jouir d’une enfance dorée. Tout du moins en apparence…Au moment où l’histoire commence, Mila se drogue. Beaucoup. Trop. Ce depuis 3 ans, depuis un terrible accident dont elle n’a, pourtant, que des bribes de souvenirs, mais qui lui a gâché la vie. Son meilleur ami, Lény, la protège, veille sur elle comme il peut…

Mila travaille comme serveuse dans un bar, les rêves d’une autre vie sont loin, très loin. Un soir, elle est kidnappée sur son lieu de travail par Sam, qu’elle ne connait pas. Pourquoi? Comment? On ne sait pas où l’auteure veut nous emmener, c’est très intriguant.

Séquestrée, violentée, Mila est acculée. Elle qui vivait déjà dans un cauchemar perpétuel, va faire une plongée dans les ténèbres et l’enfer…

La plume de F. Myjany est vraiment agréable à lire. Elle manie le suspens avec brio. La trame est menée tambour battant. Chapitre après chapitre, on a hâte de savoir ce qui va se passer. L’auteure a choisi de raconter l’histoire à travers les points de vue successifs de Mila, Lény et Sam. Son style littéraire est très punchy, agrémenté de phrases courtes, puissantes qui apportent beaucoup de rythme au roman. Ce premier tome est relativement court, je l’ai dévoré!

Révélations, secrets, manipulation, argent et pouvoir sont au cœur de ce thriller. La relation étrange qui se noue entre Mila et Sam est violente et troublante. J’ai aimé lire leurs échanges de regards, tantôt tristes, tantôt haineux. Ils sont avares de mots, tout ce joue dans les attitudes de peur et de repli pour Mila, et dans celles de culpabilité et d’agressivité pour Sam. Entre eux c’est souvent violent, brutal. Mila est malmenée, considérée comme une moins que rien. Pourtant, au contact de son ravisseur, elle va trouver en elle la force de se relever, de faire face. J’ai vraiment hâte de lire la suite, pour découvrir comment la relation entre ces deux-là va évoluer!!

Je vous conseille donc de découvrir cette histoire, vos sentiments oscilleront entre la pitié, le dégoût pour certains personnages abjectes et l’espoir que Mila et Sam méritent, peut-être, une vie meilleure…

A lire

Note 4

Cliquez ci-dessous pour vous procurer le format numérique

couv num

Prude a frange, Second Round – CS Quill

Prude à frange - 2 - Second round - CS Quill RESUME.png
Prude à frange, Second round – CS Quill
~ La Condamine / Fyctia (mars 2018) Hugo New Romance Poche (avril 2018) ~ Env. 448 pages ~ Format numériqueFormat poche ~

 

avis-de-marina-fond-noir

Après mon coup de cœur pour le Premier Round de Prude à frange, je n’ai pas pu me résoudre à attendre pour découvrir ce que C.S. Quill nous réservait dans ce Second Round.

Je remercie les Éditions La Condamine de Hugo New Romance de m’avoir accordé ce Service de presse.

Quand Master découvre Cadence avec un autre homme dans son appartement alors qu’elle était pas sensée sortir de chez lui, il entre dans une colère noire et l’abandonne chez l’une de ses collègues et amie.

Pourtant, le tuteur se rend bien compte que la présence d’un autre homme lui pose plus problème que la désobéissance de sa protégée… Il fait face à des sentiments qui lui sont inconnus mais qu’il refuse d’analyser…

Quand Cadence se rend compte qu’elle a poussé Master à bout, elle est désespérée… Elle a besoin de lui pour avoir une chance de retrouver son amie et mener à bien son projet… mais surtout, elle ressent profondément le manque que son absence provoque…

Ils ont, l’un et l’autre, besoin que la jeune femme atteigne le sommet du Round…. Et pourtant, ils ont de plus en plus de mal à en accepter le prix à payer.

 

Ce Second Round est à la hauteur du premier ! Prude à frange est une histoire qui m’a tenue en haleine tant par le suspense de l’intrigue que par la tension sexuelle qui existent entre les deux héros de CS Quill.

Si j’étais déjà fan du personnage de Cadence dans le Premier Round, c’est dans ce deuxième opus de Prude à frange que je suis tombée amoureuse de Master…
On découvre l’homme derrière le tuteur…. et tous les sentiments qu’il étouffe pour continuer à tenir son rôle… Ses motivations sont relevées et cela le rend non seulement plus humain, mais aussi moins différent de Cadence.

Et bon sang… L’attirance entre ces deux là fait des étincelles !!!
La plume de CS Quill va au-delà de la sensualité. Ce qu’elle nous fait ressentir est tellement intense et électrique que cela en est presque douloureux !!!

Et l’intrigue est exaltante ! La sensation de danger est omniprésente et le suspense est à couper au couteau ! Il est impossible de décrocher du livre avant la fin.

L’histoire reste malgré tout teintée de légèreté grâce à l’humour et la personnalité de l’héroïne.
Cadence fait souvent figure d’OVNI dans le monde sombre du Round… Elle y apporte une lumière et une bouffée d’air pur qui fait toute la différence !

Prude à frange m’a fait ressentir un mélange de toutes les émotions que je recherche dans mes lectures… CS Quill a parfaitement dosé l’humour, le suspense, les sentiments et la sensualité….

Coup de Coeur

logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2Note 5

Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (numérique ou poche) :

Prude à frange - 2 - Second round - CS Quill BOOK Prude à frange - 2 - Second round - CS Quill EPUB.png

Black Feelings – Mo Gadarr

black feeling les tentatrices résumé.png
Black Feelings – Mo Gadarr
~ Éditions La Condamine (Fév 2018) ~ Env. 527 pages ~
~ Format Numérique ~

Avis de Jess

~Je remercie les éditions La Condamine pour ce Service Presse~

J’avais très hâte de commencer cette lecture grâce au résumé qui m’a dessuite attiré de part le sujet traité : le harcèlement scolaire.

Une lecture addictive, prenante et parfois même bouleversante.

J’ai eu du mal à devoir refermer le livre tant j’étais plongée dans cette histoire. Je me suis un petit peu doutée de certaines choses mais ça n’a pas gâché ma lecture.

Le personnage de Mandie est aussi attachant qu’il peut être antipathique.. Grâce au flash-back qui s’alternent un chapitre sur deux, nous découvrons au fil des pages ce que sa meilleure amie et elle ont subie lors de leur scolarité.

Ces passages sont tout en émotions et nous prennent à la gorge.. Il est difficile de réaliser la méchanceté des gens et pourtant, c’est réel et chaque jour des personnes dans le monde subissent le harcèlement.. C’est juste aberrant ! Comment et pourquoi autant de haine ? Mo Gadarr met également l’accent sur le refus et/ou l’incapacité des adultes de « voir » ce qu’il se passe sous leur nez et la prise en charge défaillante des victimes et bourreaux.

En plus du harcèlement, nous suivons Mandie dans sa quête de vengeance quelques années plus tard. Elle est prête à tout pour y arriver, sans penser au dommage collatérales. Durant ces chapitres, nous retrouvons une Mandie loin de la jeune fille douce et victime qu’elle était.. C’est une femme froide, sensuelle qui cache ses blessures derrière une carapace.

Grâce aux flash-back, nous voyons comment et pourquoi elle est devenue la femme qu’elle est actuellement mais durant les chapitres au présent, nous la voyons également évoluer et prendre conscience de certaines choses.

Il est intéressant de voir l’évolution de ce personnage tout au long du roman.

« Black Feelings » est un roman qui nous donne à réfléchir et met l’accent sur beaucoup de sujets tabous. C’est une lecture touchante et bouleversante, le tout étant conter avec une plume fluide et agréable…

Je ne peux que vous recommander de découvrir cette histoire !

a lire

logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2

Note 5

Vous pouvez retrouver ce roman sur Amazon en cliquant sur la couverture du format numérique :

black feelings les tentatrices num.png