Slayer, tome 1 : Initiation – F.V. Estyer

Slayer, Tome 1 : Initiation – F.V. Estyer * Editions MXM Bookmark * Collection Infinity

C’est quoi cette fin et il est où le tome 2 SVP. Je commence déjà par ce petit coup de gueule. Ensuite, Stayer fut à peine sortie qu’il s’est retrouvé dans ma liseuse. Il faut dire que je suis une grande fan de F.V. Estyer et puis les extraits postés régulièrement m’ont mise l’eau à la bouche.

J’ai dévoré ce premier tome.

L’histoire me rappelle un peu celles de « vampires Academy de Richelle Mead» et « Covenant de Jennifer L.Armentrout » mais je vous rassure, même s’il y a quelques similitudes. Le contenu n’est absolument pas le même par contre les héroïnes reloues oui 😭.

Je sais que c’est sûrement dû à leur jeune âge, et que j’ai du mal à m’identifier à elle, mais quand même. J’en veux une que j’aime dès le premier tome, voir les premières lignes. Pas une que j’ai envie de bastonner alors que je n’ai pas encore dépassé le 1er chapitre 😂.

Car oui, c’est le cas de Mila, mon Dieu qu’est-ce qu’elle m’a énervée 😩. Honnêtement, elle a même failli gâcher ma lecture. C’est le genre de personnage pour qui ça passe ou ça casse. Et comme je suis fan de ce genre d’univers en plus d’être dorénavant rodée avec ce type d’héroïne, j’ai donc poursuivi. Pour la petite histoire, j’ai une confiance presque aveugle en F.V., son héroïne ne pouvait donc pas être seulement casse piedEt j’avais raison.

Mila est certes une personne impatiente et impulsive qui n’écoute pas toujours les conseils que lui donne ses proches et professeurs et se met dans des situations d’une dangerosité extrême. Elle agit et réfléchit ensuite en plus d’être têtue comme une mule ce qui est très agaçant. Je pense avoir eu quelques cheveux blancs à cause d’elle 😂.

Cependant, c’est une gentille fille, très humaine, sociable et ayant du caractère. On a envie de faire partie de son cercle d’amis. Oui Jess, tu avais raison lol, soyons ses potes pour la surveiller et la remettre dans le droit chemin, car elle en a besoin la petite lol.
Initiation est un très bon premier tome d’introduction qui n’est pas du tout de tout repos.
Il s’y passe beaucoup de choses, que cela soit la nouvelle vie scolaire de Mila, ses nouvelles rencontres dont on devient fan, car les personnages sont absolument géniaux, charismatiques et pour certains remplis de mystères.
C’est un tome où il y a beaucoup d’actions, de rebondissements et de surprises inattendues. J’ai beaucoup aimé malgré notre héroïne, j’ai appris à l’ apprécier au fur et à mesure de ma lecture. J’ai très hâte de la retrouver ainsi que son entourage, j’ai l’agréable sensation que la suite nous réserve encore beaucoup de surprises. 

Les chroniques de l’ombre, tome 1 : De désir et de sang – F.V. Estyer

Les chroniques de l’ombre, tome 1 : De désir et de sang – F.V. Estyer * MxM Bookmark – Collection Infinity *

C’est la première fois que je découvre la plume de F.V. Estyer dans l’univers du fantastique et je dois dire que j’ai plus qu’adoré ma lecture.

Ce premier tome, pose les bases d’un monde où les êtres surnaturelles et humains cohabitent en suivant des règles. Pour être sûr que celles-ci soient respectées, un département des affaires surnaturelles (DAS) a été créé. Ces membres sont des chasseurs, des humains issus d’une ligné et dotés d’une force leur permettant d’égaliser avec les êtres surnaturels, ainsi que de guérir de leurs blessures.

Le DAS est un département du FBI et les chasseurs en plus de faire respectés les règles, enquêtes aussi sur les crimes commis par le peuple surnaturelles.

Jared est un membre du DAS, mais à la mort de son coéquipier Liam, une partie de lui est morte également. Il déraille complètement. Rongé par la culpabilité, il n’est plus que l’ombre de lui-même. Il est devenu, froid, taciturne, sombre et maussade. Il ne prend plus aucun plaisir dans la vie sauf quand il s’agit de jouer avec la tienne. L’alcool est devenu son compagnon de route, et les seules relations qu’il tolère sont liées à des coups d’un soir avec des vampires.Voulant changer d’environnement, il part à Denver pour exercer son métier de Chasseur. Il y fera la rencontre de son nouveau coéquipier et entre eux la tension est palpable.

Cela fait un moment que Seth n’a plus de coéquipier. Il s’arrange toujours pour les faire partir, mais quand il découvre Jared l’attraction est telle qu’il veut apprendre à le connaître.

Seth est tout le contraire de Jared,il est plus réfléchi, drôle, super attachant, toujours de bonne humeur et dragueur même s’il cherche une relation sérieuse.Il a flashé sur Jared dès que ses yeux se sont posés sur lui, mais le comportement de celui-ci est assez dissuasif.

Jared n’a aucune envie de nouer des liens avec son nouveau coéquipier et il le montre. Cependant, entre eux l’attirance et la tension sexuelle sont telles qu’elles feraient fondre la banquise. Pour la tension sexuelle, on peut même la sentir sortir de leur corps et livrer bataille.

Mais qu’à cela ne tienne, cela ne doit pas les empêcher d’enquêter sur une série de meurtres commise par des vampires assoiffés de sang.

Une romance sous forme d’enquête que j’ai adoré découvrir. Je suis complètement gaga du duo formé par Jared et Seth. Seth qui ne s’avoue pas vaincu et qui fera tout pour faire tomber les barrières de Jared.

Ce premier tome est absolument palpitant, addictif et un concentré d’émotions en tout genre. J’ai fait nuit blanche pour le terminer, l’univers décrit est super intrigant et nous promet encore beaucoup de belles surprises. J’ai très hâte de lire le tome 2.

Coup de coeur

Elites, Tome 1 : Popul(i)ar – F.V Estyer

*Je remercie F.V. Estyer pour ce sp*

Alala, mais ce livre par quoi commencer… Féliciter d’abord F.V. Estyer pour cette histoire complètement incroyable, au vu de l’un des personnages principaux, je n’étais pas sûr d’apprécier ce premier tome d’Élites comme il se doit et pourtant... 

Elle a réussi à me faire aimer le détestable mais non moins hallucinant Zane, ce qui par extension change totalement la donne. Il aurait pu changer totalement, et il a changé au fur et à mesure de notre lecture, mais pas totalement, et pour cela, j’applaudis Fred. Elle avait son idée et elle y est allée jusqu’au bout.

Popul(i)ar est un tome qu’on dévore en quelques heures, c’est une romance qui nous happe dès les premières lignes et on rentre très vite dans le vif du sujet.

D’ ailleurs pensé à moi si à la lecture du premier chapitre, vous avez eu envie d’entrer dans votre livre, tablette ou liseuse pour dégommer Zane. Ne vous inquiétez pas pour cet excès de violence, c’est tout à fait normal. 

Ce type est juste affreux, c’est un véritable enfoiré, mais il le sait du coup, on ne peut pas passer notre temps à l’insulter, par contre on prie. On prie qu’il trouve la personne qui lui fera mordre la poussière, qu’il se prenne enfin le retour de bâton qu’il mérite, eh oui Karma is a bitch et j’ai adoré le voir frappé à la porte de notre ténébreux Zane.

Sous les traits d’un ange Blond, Jude est la perfection incarné, beau, riche, avec du cœur et hyper marrant. Au premier abord, il nous apparaît comme la petite brebis qui va se faire manger par le loup et au fur et à mesure, on se rend bien compte que la brebis à de bons arguments pour faire tomber notre prédateur.

Sexe, Curiosité et Jeu de pouvoir voilà sur quoi repose leur relation, elle est cependant bien vite balayée par la passion redistribuant au passage toutes les cartes du jeu, tel est pris qui croyait prendre.

J’ai adoré voir leur personnalité évoluer, Jude prendre de la hauteur face à son père même si cela a été un échec, il faut dire qu’en bon politicien, il est très fourbe et Jude est un petit novice. Quant à Zane le voir tombé amoureux fut jouissif, au contact de Jude, il se révèle, il devient beaucoup plus sensible et attachant, mais garde son objectif tout le long, même amoureux le mec y va. On a beau prié tous les Dieux qui existent, et même si on comprend le pourquoi du comment, on ne veut qu’une chose qu’il ne fasse pas souffrir Zane.

 J’ai beaucoup aimé ce premier tome et j’attends de voir la suite avec impatience :).

Dark Skies – F. V. Estyer

                                                              Dark Skies – F.V. Estyer / Auto-Edition

*Je remercie fortement l’auteure F.V. Estyer pour ce Service de Presse*

Par où dois-je commencer ?

La couverture dont je suis carrément tombée amoureuse . L’histoire qui est juste invraisemblable ? Ou l’auteure qui m’a juste bluffé ? Je connais le talent exceptionnel de FV Estyer pour l’avoir lu à plusieurs reprises, sa capacité à vous captiver dès les premières lignes, à avoir des personnages naturels mais complexes et à retranscrire beaucoup d’émotions.

Ce que je ne connaissais pas c’est son talent exceptionnel à nous faire aimer une histoire sur le Bdsm alors qu’on est complètement blasé du genre.

Dark Skies est assez unique dans son genre.

Il  m’a complètement poussé hors de ma zone de confort dans l’univers M/M avec une histoire qui est certes sans surprise quand on y pense mais qui captive tout le long et dont les personnages sont très attrayants à commencer par le héros.

Matthew est l’anti-héros type si je puis dire, il est énervant, je ne calcule plus le nombre de fois où j’ai eu envie de le secouer ou de lui en mettre une pour qu’il se réveille, pour qu’il s’assume, qu’il arrête de geindre, de tourner en rond et de me faire perdre du temps. Mais Matthew est aussi au final touchant, attendrissant, il est perdu, il a besoin d’aide, il ne le sait pas mais il est en quête de sa vérité.

Face à Matthew nous avons l’homme de l’ombre qui manigance aidé par l’enquiquineur et détestable (du moins au pendant une grande partie)Trent. Je vous ai dit que l’histoire était en y réfléchissant sans surprise, en écrivant cet avis je me rends compte que si. Une partie de cette histoire l’est, tout le pourquoi du comment est un véritable mystère et c’est ce qui nous tient en Haleine tout le long ça et le comportement déroutant et énervant de Trent.

Les scènes de sexes sont nombreuses mais très bien exécutées, honnêtement je ne m’attendais pas à aimer quand j’ai que su ce fût du Bdsm et j’ai été agréablement surprise par le déroulé et les sentiments qui s’y dégagent. Et là j’ai envie de vous parler d’un truc mais je ne peux pas car je risquerai fortement de vous spolier et je m’efforce de ne pas le faire dans mes avis.

Dark Skies n’est pas une romance, c’est une histoire qui nous parle de la re découverte de soi-même mais surtout de l’acceptation de qui on est à travers la réalisation de fantasmes. C’est un roman qui nous fait aussi passer par de nombreuses émotions, très contradictoire par moments car Dark Skies est aussi une histoire très complexe et j’adore.

Sinners & Saints, Tome 1 : Escort – F. V. Estyer

Sinners & Saints, Tome 1 Escort - F.V. ESTYER

Avis Helle

*Je remercie l’auteure F. V. Estyer pour ce service presse*

Une couverture magnifique et un résumé qui ne pouvait que m’intriguer. Je me suis toujours demandée ce que serait une relation entre quelqu’un de ce milieux et un autre. Mais surtout si par amour la personne était capable d’abandonner cette activité, se remettre en question et changer tout son monde pour l’être qui lui aura touché de plein coeur.

Si je suis rentrée tout de suite dans l’histoire j’ai eu beaucoup de mal à adhérer aux deux personnages principaux. Pour Andréa c’est simple au final on ne le connait pas autant que ça et on reste sur notre fin. Quand à Lucas c’est parce que son personnage m’a énervé à un niveau proche de la crise de nerfs, j’ai eu des envies de lui en mettre une et de le secouer à plusieurs reprises.

Comment un Homme de sa trempe, de sa carrure peut il se laisser détruire d’une telle manière ? Comment peut il laisser l’amour de sa vie s’échapper et les faire Souffrir tous les deux ?

En général j’ai toujours un mot très gentil pour ce genre de personne un CON

Jusqu’au deux tiers du livre j’ai eu du mal à m’attacher aux personnages, de ce fait l’histoire ne m’a pas transporté comme je l’aurai voulu. Cependant, j’ai été captivé et j’ai adoré F.V Estyer à une écriture fluide et prenante et elle sait manier les mots. J’avais trouvé au début que ça manqué d’émotions, je me suis trompée méa culpa car les émotions je les ai ressentis au final et ce fut Bouleversant et presque Déchirant. Ils ont réussi à me toucher tous les deux et cela a été MAGNIFIQUE.

L’ Acceptation de soi est une chose très difficile, ça demande une introspection profonde de nous même qu’on est pas prêt à faire mais qui si on veut avancer doit l’être. Ensuite vient la bataille et pour la remporter ne pas avoir peur de se mettre à nu.

Au final Escort est une très belle romance et j’attends avec impatience la suite avec les prochains personnages l’un d’entre eux qu’on a découvert ici m’a l’air très très intéressent. J’ai très hâte de voir la suite.

 4,5

LOGO LES TENTATRICES Service Presse - Fond Blanc - lectrice noire Version 2

A lire

Ce que nous Sommes de F. V. Estyer

Ce que nous Sommes de F. V. Estyer

Avis Helle

*Je remercie l’auteur F. V. Estyer pour se service presse*

Une lecture qui m’a surprise et qui m’a totalement transporté, une histoire d’amour magnifique et en même temps bouleversante. J’ai terminé en étant en larmes, tellement la fin est inattendue, brusque, marquante et même maintenant alors que je l’ai fini il y’a cinq jours j’en suis encore toute émue.

Ce livre est un petit bijoux, il est magnifique, étonnant en un mot SUBLIME. C’est une histoire que j’ai du mal à parler alors que pourtant elle est si simple. C’est une histoire d’Amour avec un grand A une vrai, une réel, une qui transporte, une qui vous dis qu’on tombe amoureux d’une personne et que son sexe n’a rien n’a voir la dedans.

C’est une histoire qui nous ai raconté par trois voix, celle d’Alex, de Sierra et de Zacharie, au début c’était une histoire entre Sierra et Zacharie, puis c’est devenue Alex et Zacharie et entre il y’a la magnifique histoire d’amitié qui lie Sierra et Alex depuis leur plus tendre enfance. Je ne vous raconterai pas l’histoire, j’ai bien trop peur de vous en dire trop.

Ce que nous sommes est un roman captivant, émouvant, drôle par moment, des personnages qui aux premiers abords ne nous touchent pas et ne nous transportent pas et pourtant …

Je ne sais pas comment l’auteure s’est débrouillée mais c’est juste BEAU.

5

coup - de - coeur

 Logo Tentatrice sp 1