T’atteindre – Elle Seveno

20200706_172139_0000
T’atteindre – Elle Seveno * Hugo New Romance (Juillet 2020) * 377 pages

Un roman sur l’univers de la danse, cela fait bien longtemps que je n’en avais pas lu. Moi qui adore les films qui ont rythmés mon adolescence tels que “Sexy” Dance” , “Honey” ou encore “Save the last dance”… J’avais très hâte de me plonger dans cette histoire. 

“T’atteindre” c’est une hymne à la danse, à la passion qui anime nos deux protagonistes. Elle Seveno, l’auteure, réussit parfaitement bien à retranscrire le rythme et les pas de danse qui ponctuent les chapitres. Les descriptions sont faites de façon à ce que le lecteur comprenne tout, sans qu’il ne se perd s’il ne connaît pas l’univers de la danse. Le fait que chaque chapitre s’accompagne d’une musique apporte un vrai plus pour ceux qui aiment lire en musique et s’immerger encore plus dans l’histoire.

 J’ai adoré suivre Maya & Aidan dans cet univers, pas toujours facile où l’exigence tombe parfois trop dans l’extrême.

20200706_162144

On a d’ailleurs un aperçu avec le passé de Maya et ce qu’elle subit comme pression depuis son plus jeune âge. Une enfant star, toujours poussée à faire plus, à rechercher la perfection pour satisfaire les exigences des autres.

C’est d’ailleurs un point qui m’a manqué dans le récit. J’ai adoré Maya, son personnage, sa psychologie, son vécu.. J’aurais aimé que l’auteure aille plus dans la profondeur avec elle. Qu’on en sache beaucoup plus sur son passé, ses pensées, le réel pourquoi de ses actes.. Qu’on gratte un peu plus cette carapace de “Reine des Glaces” !

On ne sait finalement peu de chose sur elle et ses sentiments, malgré les passages avec son point de vue.

Concernant Aidan, je l’ai aimé autant que “détesté”. J’aime la passion qui l’anime et le voir tout faire pour atteindre son objectif. J’ai un peu moins aimé le côté où il doute et ne prenne pas de réel décisions concernant certaines relations. L’auteure flirte avec la ligne rouge du “politiquement correct” le concernant. Il est assez obsessionnel sur les bords, ce qui rend la base de la relation Maya/Aidan assez spéciale voir malsaine en y réfléchissant, je trouve.

20200706_162211

D’ailleurs cette fameuse relation, si elle a un côté malsaine, j’ai tout de même aimé les voir ensemble et évoluer. Maya et Aidan sont fusionnel, autant dans la danse que dans l’intimité.

Par contre si ils arrivent à s’exprimer à travers la musique, ils sont totalement handicapés des sentiments… Pas un pour rattraper l’autre. C’est un peu “je t’aime, moi non plus” durant une grosse partie de l’histoire. Il faut avoir les nerfs accrochés pour ne pas les secouer, je vous assure !

Pour finir, je dois avouer que je n’ai pas compris l’intérêt de l’épilogue qui m’a laissé quelque peu perplexe. L’auteure prévoit-elle un spin off avec Gabrielle, l’un des personnage qui entoure Maya et Aidan ? Ce qui expliquerait peut-être certaines choses mais si ce n’est pas le cas, il est dommage de ne pas en savoir plus.

A lire comme ça, cela fait pas mal de négatif mais je vous assure que j’ai vraiment beaucoup aimé cette lecture qui était prenante. J’ai tourné les pages sans voir défiler les heures. Le fait que les chapitres soits courts apportent un certain rythme, je trouve. Je découvre la plume de l’auteure à travers cette histoire et c’est une très belle découverte. Elle est fluide, assez poétique même. Ca se voit que l’auteure connaît son sujet et c’était vraiment agréable de plonger dans “T’atteindre” .

Note 4

6 ans – Elle Seveno

6 ans – Elle Seveno – Hugo New Romance – Version Numérique Version Broché – Sortie le 05/09/2019

Je remercie les Editions Hugo New Romance pour ce Service de Presse.

Victoria revient dans son village natal, pour le décès de sa grand-mère qu’elle n’a plus vue depuis six ans. Son départ précipité avec son père et sa sœur à ce moment-là, l’avait éloignée de sa seule famille, de son amoureux de l’époque Brice, qu’elle revoit lors de cette triste occasion. Quelques mois plus tard, elle revient définitivement dans ses montagnes, près du lac qui l’a vu grandir puisqu’elle a hérité du magasin et de l’appartement de sa grand-mère. De gros travaux l’attendent, mais elle n’en a cure. Lors de son retour, elle va se reprocher de Brice et sa famille, son frère Louis, et le benjamin qu’elle gardait étant enfant, Raphaël. Sauf qu’il n’a plus 14 ans, mais 20 ans, c’est devenu un bel homme, façonné par le sport puisque, c’est son métier de rider sur un wake board. Lorsqu’elle se sent attirée par le jeune frère, de six ans son cadet, c’est un peu troublant… Comment faire alors que Brice lui fait comprendre qu’il aimerait renouer avec elle et que le beau gosse à femmes qu’est devenu Raph lui fait du charme ?

J’aime cette différence d’âge, dans le sens où c’est la fille qui est plus âgée et qu’en plus, elle a connu le jeune homme étant enfant !

C’est un véritable casse-tête pour eux, entre les sentiments, l’attraction qu’ils ressentent et leur position vis-à-vis de Brice. Vic sait pertinemment que Brice serait blessé, peiné, et veut donc faire les choses comme il faut, être honnête pour ne heurter personne …

Raph incarne la fougue, l’entêtement, la passion, c’est un cheval fou qui aime Vic depuis l’âge de huit ans et ne veut pas laisser passer sa chance. Il n’a pas confiance en lui lorsqu’il s’agit d’elle, car s’il a l’expérience sexuelle, en ce qui concerne l’amour c’est bien plus compliqué surtout qu’il ne veut pas se louper ! Pourtant son caractère impétueux va lui jouer des tours ! L’auteure a réussi à bien mettre en avant ce manque de confiance en lui et cette fougue qui lui fait dire, ou faire des choses, plus vite qu’il ne réfléchit ! Il va être confronté à son manque d’expérience et de maturité ainsi qu’au fait qu’il ait été protégé par sa famille. Pourtant, il veut montrer à sa belle qu’il est un homme, qu’il a réussi, qu’il n’est pas juste un sportif malgré lui, mais qu’il est doué dans ce qu’il fait.

La complicité qui s’établit si vite entre lui et Vic est aussi profonde que charnelle. Ce n’est pas un beau parleur, plus un observateur. Vic est une femme forte qui partage beaucoup avec lui contrairement à ce qu’il croit. Elle s’épanouit sans l’aide de quiconque, mais elle apprécie les attentions des trois frères et notamment du dernier. Elle ne se laissera pas faire, montera au créneau quand il faut, se défendra, pardonnera…

J’ai vraiment passé un beau moment de lecture auprès de ces deux êtres, non destinés à être ensemble, qui vont essayer de se comprendre, de se construire, ils vont se faire du mal volontairement parfois, mais essaieront d’en tirer des leçons. Il y a un petit côté presque interdit, secret dans cette romance…

L’auteure montre bien qu’on ne choisit pas de qui on tombe amoureux… L’aspect jeunesse irréfléchie est apporté par les amis de Raph, qui peuvent être bien lourds parfois, ou son côté un peu cabotin ou capricieux. On ne sent pas la différence d’âge du tout, sauf à certains moments voulus par l’auteure.

C’est frais, écrit avec finesse alliant séduction, sensualité et sentiments. Un romance new adult assez jeune qui ne demandait qu’à se révéler ! D’ailleurs les prologues en plusieurs temps sont très agréables et ne laissent pas le lecteur sur sa fin !

Allez découvrir au cœur des montagnes le wake board auprès de Raph qui sera vous charmer avec son histoire avec Vic.

 

Vous pouvez commander ce livre sur Amazon en cliquant sur la couverture qui vous convient :

Restart with Song – Elle Seveno

Restart with song – Elle Seveno – Hugo Roman poche – Version BrochéVersion Numérique – Sortie le 04/01/2018

Si je devais résumer mon ressenti à peine ma lecture terminée, c’est mitigé. Non pas que ce livre ne soit pas de qualité, mais plutôt je suis frustrée car j’aurai aimé plus car l’histoire a un sacré potentiel !

La situation met du temps à se mettre en place, les premiers secrets à être dévoilés entre Camille, fraîchement rentrée de deux ans d’exil, et Léo le guitariste du groupe les Nameless Options. C’est un vrai jeu du chat et de la souris qui commence lorsque Camille s’installe chez Léo avec le groupe. L’auteur a su très bien faire monter la sauce entre ces deux êtres brisés par la vie, unis par la musique qui s’affrontent, se cherchent, se provoquent à tour de bras.Pourtant, j’ai trouvé le temps un peu long à faire tomber les barrières en sachant qu’on était très avancé dans l’histoire et que tout n’était pas réglé du côté de Camille. En effet, on est plus accès sur les tourments du guitariste que sur ceux de la jeune femme puisqu’elle en a presque fait un déni !

Si le personnage de Léo est à la hauteur de son côté sombre, torturé, j’ai moins accroché avec Camille !J’adore sa compassion et sa façon d’apprivoiser le rockeur en revanche son côté auto flagellation qui arrive tardivement m’a moins plu voire même énervé ! J’aime cette ambiance collocation, cohabitation remplie de bienveillance, comme une famille où l’on prend soin les uns des autres mais où il peut y régner aussi des tensions.

Ne vous méprenez pas j’ai lu quand même ce livre avec plaisir, mais j’ai quelques réserves !

Vous vous doutez bien que je voulais savoir s’ils allaient arriver à faire le deuil de leur passé, à se faire confiance…J’aurai vu plus de passion, de fougue, cette belle énergie du départ où ils se mènent la vie dure disparaît un peu et c’est dommage je trouve ! Comme si Camille devenait passive …

La plume d’Elle est réaliste dans les émotions, les pensées des personnages et en même temps percutante dans les échanges verbaux: c’est direct, net et sans bavure !Les paroles des chansons sont émouvantes, elles mériteraient d’être mises en musique !

Il m’a manqué ce petit quelque chose pour être complètement conquise… La fin me laisse un goût d’inachevé, trop rapide … Un petit spin-off sur Jules serait sympa et permettrait de connaître la suite des membres du groupe !

Vous pouvez commander ce livre, sur Amazon, au format qui vous convient en cliquant sur la couverture :

Make me bad, Tome 2 – Elle Seveno

Résumé - Make me bad T. 2 - Elle Seveno.png
Editions La Condamine – (février 2017)
Parution en format numérique – Environ 292 pages / Poche (Parution prévue pour le 1er juin 2017)

avis-de-jenni-les-tentatrices

« Make me bad 2 » de Elle Seveno est une suite dont je n’ai pas pu me détacher avant que la dernière page soit atteinte, autrement cela aurait été un crève-cœur ! J’ai adoré ma lecture et me suis accrochée entièrement aux héros tant ils se révèlent plus profonds…

On retrouve les protagonistes exactement là où on les quitte à la fin du premier tome. Après avoir mené leur plan d’attaque envers l’ex de Laure, c’est maintenant au tour de sa sœur d’en faire les frais…

Une suite rythmée par des moments de jalousie, de vengeance afin de tirer une totale satisfaction du plan qu’ont élaborés Laure et Alex pour faire mal à ceux qui leur ont causé du tort et des douleurs, et ce même si c’est Laure qui est principalement concernée par cette trahison. Mais c’est aussi beaucoup de passion, d’interrogation sur ce que l’avenir leur réserve et, c’est également une envie de se révéler et de s’affirmer qui émanent d’eux. Fini les faux semblants, place dorénavant à une héroïne plus directe et libérée… et à un héros décontenancé mais satisfait par la transformation de sa belle… Malheureusement, à se venger à tout prix les dommages collatéraux peuvent être irréversibles à moins qu’ils ouvrent les yeux et leur cœur à temps avant qu’il ne soit trop tard…

« Make me bad 2 » est indispensable pour apprécier et avancer dans l’intrigue. J’ai plus appréciée ce second tome au premier ! Les pages sont un condensé d’attirance… A savoir, l’histoire de deux personnes qui se redécouvrent et qui cherchent à s’apprivoiser… Il y’a de l’action mais aussi beaucoup d’émotions. La partie suspense est très bien menée puisqu’on ressent le côté espiègle qu’a l’auteure à nous faire frémir d’impatience pour connaitre le fin mot de l’histoire.

J’ai été agréablement surprise par le ton et la plume de Elle Seveno. Il y’a de la romance avec du sexe comme on aime mais ce n’est pas ce qui prédomine… car c’est surtout les sentiments et les émotions qui sont mis en avant. On est face à la reconstruction d’un couple brisé… c’est l’histoire de la seconde chance… Alex se dévoile peu à peu, et cela a été un régal de découvrir toute la sensibilité que son attitude indifférente cache. Toujours aussi arrogant, il fait partie de ces hommes qui font tourner la tête des lectrices ! Quant à Laure, j’ai aimé qu’elle soit tout aussi forte et fragile à la fois… Déterminée à ne plus se laisser marcher dessus, elle devient une jeune femme plus audacieuse tout en assurant ses arrières.

Pour résumer, « Make me bad » c’est une histoire addictive, palpitante et intense tant sur la romance que sur l’intrigue…  Ainsi qu’une auteure à suivre de près…

-Belle découverte !-

Note 4,5


–> Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (format numérique ou format poche) :

Format numérique - Make me bad T. 2.png          Format broché - Make me bad T. 2.png

Make me bad, Tome 1 – Elle Seveno

Résumé - Make me bad T. 1 - Elle Seveno.png

Editions La Condamine – (janvier 2017)

Parution en format numérique / (Parution en format poche, prévue pour le 11 mai 2017) – Environ 318 pages

–> Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (format numérique ou format poche) :

Format numérique - Make me bad T. 1 - Elle Seveno.png     Format broché - Make me bad T. 1 - Elle Seveno.png



avis-de-jenni-les-tentatrices

Le premier tome de « Make me bad » est une lecture tant déconcertante que plaisante, qu’il m’empresse de poursuivre pour savoir comment va se dérouler la seconde partie du plan, mais aussi pour retrouver Laure et Alexandre dans leur soif de vengeance, et enfin pour retrouver la plume de Elle Seveno qui est très agréable et plaisante à lire !

Pour Laure les journées se suivent et se ressemblent… En tant qu’assistante commerciale dans une entreprise de distribution de musique en ligne, ses journées sont rythmées par le poids des responsabilités qu’elle endosse pour contacter de nouveaux labels et promouvoir leurs offres. A la fois dévouée et appliquée dans sa profession, elle commence néanmoins à ressentir le poids du rythme auquel cela l’astreint car elle n’a plus une minute à elle et donc a très peu de temps à accorder à son couple, même si elle a une confiance aveugle en son fiancé…

Pourtant c’est plus fort qu’elle et elle s’accroche du mieux que possible tant elle veut bien faire, autant dans sa vie professionnelle que personnelle. Mais un soir lorsqu’elle rentre chez elle retrouver son petit ami Matt, le pire des scénarios qui ne lui ait jamais traversé l’esprit se produit… la révélation n’en est que brutale… !

Furieuse, déçue mais surtout anéantie, il va lui falloir de l’aide pour affronter son calvaire… et c’est auprès d’Alexandre qu’elle se tourne, le meilleur ami de Matt … pour une vengeance des plus redoutables qu’il puisse exister… Comme dit l’adage, « La vengeance est un plat qui se mange froid… »

 Ce premier tome de « Make me bad » est une lecture dont je n’ai pas pu me détacher un instant tellement l’envie de savoir ce qui allait se passer était forte et troublante !

L’auteure nous entraîne en plein dans le quotidien d’une jeune femme, où les neurones vivent un véritable branle-bas de combat… Laure est tellement confinée dans un moule à tout accepter et à toujours vouloir faire bonne impression, qu’elle a fini par s’oublier d’exister et de se comporter telle qu’elle est vraiment. Et lorsqu’elle se tourne auprès d’Alex pour qu’il lui vienne en aide, on découvre alors que lui la connaît mieux que personne et sait mieux que quiconque ce dont elle a besoin. Pourquoi lui ? Parce qu’il est le mieux placé pour la pousser dans ses retranchements et parce qu’il est très doué pour blesser et détruire ceux dont il ne veut pas sur son passage. Lui seul a parfaitement cerné Laure et il est plus qu’enchanté qu’elle sorte enfin les griffes et qu’elle s’affirme… Alexandre va lui apporter son soutien tout en omettant pas d’avoir l’avantage pour ce qu’il va s’apprêter à faire. Autant joindre l’utile à l’agréable bien évidemment… et il s’avère qu’Alex n’attend que ça de la posséder… À ses côtés elle lâche prise et se découvre une nouvelle facette qui la perturbe mais qui lui apporte satisfaction…

Un roman rythmé de trahisons, de manigances et de cachoteries avec un jeu machiavélique où l’heure de la revanche a sonnée… une histoire déconcertante, troublante et contre toute attente… très plaisante !!!

Dans un premier temps je dois avouer avoir eu du mal à comprendre l’héroïne dans ses réactions et dans ses agissements car Elle Seveno laisse planer le mystère autour de sa vengeance. Elle a des attitudes et des comportements contradictoires dans sa façon d’agir me laissant assez hermétique, mais finalement au fil des pages on se laisse porter et on accroche davantage, laissant notre tête faire des suppositions sur le fameux plan d’attaque. On finit alors par s’habituer aux différentes attitudes de l’héroïne et lorsqu’elle est sous le contrôle d’Alex on se régale car on la voit avancer et évoluer à petits pas, en une jeune femme qui s’affirme, se rebelle, même si elle se révèle très souvent être la marionnette d’Alexandre… Néanmoins, j’ai apprécié la transformation de son personnage qui m’a permis de mieux la cerner et de l’apprécier tant la plume de l’auteure est fluide et bien détaillée.

Alexandre est un personnage aussi énigmatique, qu’envoutant. Il est un coureur de jupons qui n’en fait qu’à sa tête et qui se fiche complètement de ce que peuvent penser les autres de lui. Il est sans scrupules et sans aucune moralité. Ses réactions sont étonnantes et intrigantes car elles ne sont pas pour autant le fruit de ses pensées… Son personnage me plait bien, et j’ai hâte de lire la suite car la fin de ce premier tome est frustrante !

Pour résumer, « Make me bad » c’est une magnifique histoire d’amour… mais très complexe ! C’est être confrontés à des personnages sympathiques… et honteux, voire même ignobles ! C’est assister à une vengeance machiavélique et destructrice ! Et enfin, c’est succomber à la plume de Elle Seveno et de faire qu’une bouchée de ce premier tome !

-Belle découverte-

Note 4