Amitié, Tome 1 : L’Histoire d’Alexandra – Kerrigan Byrne

Dès que j’ai vu que Kerrigan Byrne sortait une nouvelle série, je n’ai pas hésité longtemps avant de me plonger dedans. J’adore cette auteure et particulièrement sa série « Sans foi ni loi » qui, je trouve, renouvelle le genre avec ses personnages atypiques. 

J’ai beaucoup aimé ce premier tome, engagé et un brin féministe avec une héroïne forte et indépendante qui lutte contre les diktat de l’époque. L’auteure n’y va pas par quatre chemin et ouvre son histoire avec un début violant et heurtant.. Les choix et les prises de décisions vont renforcer les liens de nos trois protagonistes féminines de la série. 

J’ai d’ailleurs adoré la dynamique entre Alexandra, l’héroïne, et ses deux autres amies. Un lien d’amitié qui se renforce à travers les années, malgré la distance, et les épreuves. 

Pour ne pas changer, l’auteure nous offre une fois de plus des personnages forts et charismatiques, atypiques. Pour autant, ce n’est pas tellement la romance qui m’a accroché mais plutôt l’univers et l’intrigue mis en place par l’auteure et qui, à mon plus grand regret, passés parfois trop souvent en second plan.

Cela fût tout de même une lecture plaisante et rythmée. J’aime toujours autant la plume de Kerrigan Byrne qui apporte un truc en plus dans la romance historique. Elle décrit toujours avec justesse les émotions et sait garder une certaine réalité à ses histoires qui nous embarque facilement dans son univers.

Par contre, je regrette que la fin en dise beaucoup trop sur le tome 2.. Cela ne me donne plus vraiment envie de découvrir la suite puisque je sais déjà comment la suite va se terminer.. Alors que je suis terriblement curieuse de découvrir les deux autres amies d’Alexandra !

~ Je remercie les éditions J’ai lu pour ce service de presse ~

Les douze folies d’Emma – Cécile Chomin

Les douze folies d’Emma – Cécile Chomin – Editions J’ai Lu – Juin 2020 – 381 pages

Je remercie les éditions J’ai Lu pour la découverte de ce service presse.

Je sors de ma lecture agréablement surprise par cette histoire.

Emma est une trentenaire qui ne fait rien de très passionnant dans la vie. Elle finit par trouver un boulot dans un magazine. Elle sera une sorte de chroniqueuse qui devra tester les produits et lieux branchés cités dans d’autres magazines le tout avec honnêteté, sans mensonge, ni faux semblant. Elle devra également sortir, rencontrer des hommes et coucher sur papier ses péripéties amoureuses. Dès le début de son aventure, elle reçoit des cadeaux de la part d’un Admirateur Secret (AS).

Emma m’a un peu fait penser à la vie d’une célibataire du genre Sex & the city. Du moins, avec son nouveau boulot car avant Emma était une personne assez renfermée sur elle même, qui n’osait pas sortir ni bien s’habiller ou encore prendre soin d’elle.

Elle a également l’habitude d’être rabaissée par des personnes de sa famille. C’était un peu une incompréhension pour ma part de laisser faire de telle chose à l’âge de trente ans. Elle m’a d’ailleurs quelques fois énervée avec un démarrage digne d’un vieux diesel, le fait qu’elle ne dise pas « merde », ça frôlait l’insupportable parfois. 

J’ai donc suivi les aventures d’Emma et je me suis réellement prise au jeu dès le début. L’histoire débute avec punch, c’est vif, enivrant, ça donne un coup de fouet.

Ses petit.e.s mésaventures/déboires de tests de produits étaient prévisibles mais marrantes.

J’ai été prise dans l’intrigue de l’identité de l’AS, c’était prenant, j’ai eu des questionnements répétés avant de m’arrêter sur une personne.

Malgré les points négatifs que j’ai pu trouver à l’histoire :

– les préjugés sur le tofu… (il faut vraiment lâcher la grappe à l’alimentation végétarienne et vegan !)

– un peu trop de personnages pour tout bien suivre dès le début.

Emma était entourée d’un harem, tout le monde tombe sous son charme quand elle s’ouvre un peu et peut même ressentir de la jalousie. C’était un peu trop simple pour moi et redondant.

– l’histoire tourne un peu trop autour de sa vie amoureuse (oui je sais, c’est une romance mais c’est dans le sens où il y a plusieurs relations/histoires et que c’est facile à chaque fois),

Malgré tout cela, je dois reconnaître que j’ai vraiment accroché à l‘histoire. Je n’en connais pas la raison, mais j’ai aimé, j’ai pris plaisir à la lire.

J’ai apprécié voir et vivre l’évolution d’Emma au fur et à mesure de ses aventures mais également grâce aux différents cadeaux mensuels de son AS. En lui montrant et en la faisant méditer sur diverses choses, il va profondément l’aider à s’affirmer, prendre soin d’elle et voir la vie différemment.  Emma évolue grâce à lui.

Ma lecture a été agrémentée de révélations (je n’avais absolument pas vu venir la première, j’ai été vraiment surprise) et d’explications. J’ai également pu soupçonner certains personnages avec les informations données. Bref, je me suis vraiment prise au jeu.

J’ai apprécié avoir une chronologie assez claire.

Pas de scène hot mais je ne le déplore pas car j’ai tellement apprécié ma lecture que ça ne m’a pas gênée, ce n’était pas nécessaire en réalité, il n’y avait pas besoin de plus, il y avait suffisamment.

Le récit est une alternance entre sa vie et certains passages de ses chroniques sans qu’on en soit formellement informé.

J’ai eu un peu de difficultés sur 2-3 chapitres vers la fin pour la compréhension, le chapitre commence à une date mais continue plusieurs jours avant. Malgré ça, j’ai trouvé la plume de l’auteure très agréable. 

Bref, un livre frais et une histoire très sympathique.

Dark Elements, Tome 1 : Baiser Brûlant – Jennifer L. Armentrout

Les Tentatrices - Résumé WP(1)
Dark Elements, Tome 1 : Baiser Brûlant – Jennifer L. Armentrout * Éditions J’ai Lu pour Elle (Juin 2020) * 416 pages

J’avais vraiment hâte de commencer cette série. Le T0.5 m’avait mis l’eau à la bouche sans vraiment étancher ma soif.

Comme je l’avais dit dans mon précédent avis, le thème sur les Gargouilles est rare et c’est avec beaucoup de curiosité que je me lance dans cette nouvelle série. Je me suis demandée comment JLA allait bien pouvoir traiter le sujet sans tomber dans les clichés à outrance.

20200630_103155

Alors oui, je ne vais pas vous mentir ! Questions clichés, on y est malheureusement. Je trouve également dommage que l’auteure ait repris quasiment le même schéma qu’avec Covenant. J’ai retrouvé parfois quelques similitudes qui m’ont fait tilter… Mais heureusement, cette auteure arrive toujours a sortir son épingle du jeu.

Malgré les clichés et les similitudes, elle a réussi à me happer dans son univers. J’ai adoré la façon dont elle mène l’histoire entre les Gargouilles et démons. Avec une rivalité qui dure depuis des siècles mais dont on découvrira que tout n’est pas juste noir ou blanc mais que pleins de nuance viennent s’ajouter à l’équation et surprendront sûrement le lecteur.

 

Entre secrets & faux semblant, elle distille au compte gouttes les révélations et les clés du destin de notre héroïne, Layla.

20200630_103136En parlant de cette dernière, j’ai beaucoup aimé son personnage. Je me suis prise d’affection pour elle ! Elle est complètement perdue tant dans ses sentiments que dans la nature de ses origines mais j’ai aimé la voir évoluer de page en page et s’affranchir des diktats qui lui ont toujours été enseigné depuis qu’elle est jeune.

La romance, si l’on peut dire, s’installe doucement et la tension grandit chapitre après chapitre.

Les répliques entre les protagonistes nous charment et on se prend d’affection pour chacun d’entre eux. A raison, je ne cite aucun des autres prénoms car je préfère vous laisser le soin de découvrir les relations et les liens qui se tissent et parfois se dénouent.. Même si certaines choses sont prévisibles, on se surprend tout de même à être pris par l’histoire et a tourner les pages sans se rendre compte.

« Baisers Brûlant » ne sera pas le roman ponctué d’actions mais plutôt celui des révélations, de la mise en place de l’histoire et de la découverte des personnages.

Un premier tome réussi malgré certains clichés et similitudes ! J’attends la suite avec impatience.

Note 4

Je remercie J’ai Lu pour Elle pour l’envoi de ce Service Presse

Dark Elements, Tome 0,5 : Amour d’Antan – Jennifer L. Armentrout

Résumé WP(5)
Editions J’ai Lu pour Elle (Mai 2020) – Env. 148 pages

J’attendais la sortie de cette série depuis déjà quelques mois, intrigué par le résumé. Il faut dire que je n’ai que très rarement lu de série abordant le thème des Gargouilles, j’étais donc très curieuse de voir comment Jennifer L. Armentrout allait développer le sujet.

Il faut se l’avouer, une Gargouille ce n’est pas tellement sexy et je ne vous le cacherais pas, la façon dont les décrits l’auteure ne fait pas non plus ultra rêvé. Mais j’ai aimé qu’elle ne tombe pas dans le trop « too much » pour rendre leurs apparences moins fantasques aux yeux du lecteurs (mais elle se rattrape avec leurs apparences humaines, ahah.)

Pour en revenir à l’histoire en elle-même, « Amour d’antan » est un petit préquel qui, d’après moi, n’est pas indispensable de lire pour pouvoir se plonger dans le premier tome et en comprendre l’univers. Mais il est tout de même plaisant de pouvoir en apprendre plus sur le rôle des gargouilles et ce qu’ils entreprennent sur terre pour protéger les humains des démons.

Par contre, j’ai un peu moins aimé leur côté « les hommes à la guerre et les femmes à la maison »… Heureusement ce côté légèrement « soumis » est gommé par le personnage féminin, Jasmine, et son tempérament quelque peu rebelle.

Sa relation avec Dez est mignonne mais le pardon est un peu trop simple et facile à mon goût. J’aurais aimé un peu plus de difficulté que de simples conditions pour que Jas pardonne à Dez. Bon forcément en 140 pages, difficile de développer une histoire mais tout de même.. !

On a également la surprise de croiser Layla, le personnage principal de la série. Je ne m’attarderais pas sur elle mais j’ai vraiment hâte de me plonger dans son histoire qui va, je pense, être pleines de complexités et de frustrations.

Bref, si ce tome 0.5 n’est pas indispensable, il a le mérite de nous donner un petit avant-goût de l’univers pour nous faire patienter avant la sortie du tome 1 !

3,5.png

Retrouvez ce livre sur Amazon en cliquant sur le lien :

Tentation, tome 6 : Coup d’amour – Ella Frank

J’ai plus qu’adoré ce tome qui transpire l’amour avec un grand A du début à la fin. C’est un pur concentré d’émotion positif, en ce moment c’est l’hiver et qui dit hiver dit carence en vitamines et fer. Mais sérieux si vous êtes en carence d’ondes positives et d’amour voici votre remède. 

Par où commencer, je dois dire que ce sixième volet de la série Tentation d’Ella Frank porte très bien son nom.

J’avais été littéralement sonné par le refus de Tate lors du tome 5. J’ai eu peur que mon second couple chouchou de romance m/m (les premiers étant Damen et Laurent de la trilogie prince captif) ne se sépare. Finalement, ce refus n’a été qu’une épreuve de plus dans leur fabuleuse histoire d’amour. Il fallait passer le cap de la peur de l’engagement pour revenir encore plus amoureux et plus fort.

Depuis le tome 1, je suis complètement gaga de Logan et Tate, 5 tomes après je ne m’en lasse toujours pas. Si Ella Frank écrivait une suite à nouveau je me jetterai dessus sans soucis. 

J’ai plus qu’adoré ce tome qui transpire l’amour avec un grand A du début à la fin. C’est un pur concentré d’émotion positif, en ce moment c’est l’hiver et qui dit hiver dit carence en vitamines et fer. Mais sérieux si vous êtes en carence d’ondes positives et d’amour voici votre remède. Vous pouvez en prendre autant de fois que vous en voulez il n’y a pas de contre-indication. 

Le seul effet secondaire perçu est le trop plein d’amour qui en découle. Mais est-ce vraiment un problème ? 

Coup d’amour est le tome qui conclu avec brio l’une des plus belles histoires d’amour que j’ai lu. C’est un roman qui fait du bien, qui fait battre votre petit cœur d’artichaut. On passe de l’amusement, au rire et du rire aux larmes à cause de l’émotion et je ne vous parle même pas des scènes de sexes ^^.

C’est aussi le tome des déclarations qui vous font pleurer. Il y a pas mieux que Tate pour vous parler de Logan et inversement.

Tout ce que je dirais moi-même me paraît assez fade comparer à ce que chacun dirait sur l’autre. J’ai adoré suivre leur évolution personnelle, mais aussi celle de leurs entourages.

Pour Cole et Rachelle, j’ai toujours était fan depuis le début mais voir le retournement de situation concernant la famille de Tate m’a fait plaisir. Il peut enfin être à 100 % heureux dans le couple qu’il forme avec Logan. Je n’ai qu’une hâte les retrouver dans l’histoire de notre insaissisable Priest que j’ai d’ailleurs débuté en VO, et franchement il vaut le détour c’est tout aussi magistrale que Logan et Tate.

J’ai hâte de vous voir faire leur connaissance pour qu’on puisse en parler :).

Les Brumes de Cendrelune, Tome 1 : Le Jardin des Âmes – Georgia Caldera

les brumes de cendrelunes les tentatrices.png
Les Brumes de Cendrelune, Tome 1 : Le Jardin des Âmes – Georgia Caldera
~ Éditions J’aiLu (Oct 2019) ~ Env 349p ~
~ Format Broché ~ Format Numérique ~

Avis de Jess

J‘étais très impatiente de retrouver Georgia Caldera dans un univers fantasy. Moi qui avais adoré sa série « Victorian Fantasy » (j’attends d’ailleurs la suite avec une TRÈS grande impatience) c’est avec plaisir que je me suis laissée tenter par le premier tome de « Les Brumes de Cendrelune » .

Outre le résumé, qui a su titiller ma curiosité, je dois avouer que j’ai complètement flasher sur la couverture. Elle est si belle ! Et surtout très représentatif du personnage principal. Nous avons également droit à une petite surprise en fin de tome, avec une autre illustration, du même personnage, faite par l’auteure.

Concernant l’histoire, je l’ai savouré à petite gorgée. C’est un superbe mélange entre Fantasy et Dystopie dont j’ai pris le temps de découvrir et d’apprécier la plume de son auteure.

Beaucoup de descriptions ponctuent le récit afin de s’immerger complètement dans cet univers à la fois sombre et cruel mais aussi poétique et mélancolique. La cruauté et la tyrannie des Dieux sont omniprésentes et l’oppression et l’injustice que subit le peuple nous prennent, dans certains passages, à la gorge.

C‘est dans cet univers que Céphise a grandi et surtout beaucoup perdu. Pour autant, elle ne se laisse pas abattre et rêve en secret de vengeance et de justice. C’est un personnage qui m’a vraiment touché, elle a souffert et sans l’aide de son meilleur ami, elle mènerait une vie solitaire et de paria. Nous ressentons toute la haine qu’elle éprouve pour ceux qui gouvernent le peuple et c’est cette haine qui va rythmer le récit et sa rencontre avec certains personnages.

Les personnages sont d’ailleurs fort bien construits, certains restent encore un mystère mais nous sentons qu’ils joueront un rôle important dans la suite à venir. J’ai beaucoup aimé le fait que l’auteure introduit un peu de mythologie grecque à travers le noms des Dieux, j’espère qu’elle poussera ce détail un peu plus loin dans son univers.

C‘est un premier tome qui m’a tenu en haleine et surtout qui a su titiller ma curiosité du début à la fin. Beaucoup d’informations nous sont données mais nous avons très peu de réponses aux diverses interrogations que nous pouvons nous poser au fil des chapitres. Cela rajoute encore plus de mystère à l’histoire et, je l’avoue, de frustration.

Georgia Caldera tisse sa toile au fil des chapitres, dévoilant avec parcimonie toute la richesse de cet univers à la fois sombre et poétique. Je n’attends plus qu’une chose : la suite !

Je remercie les éditions J’aiLu pour Elle pour ce Service de Presse.

Vous pouvez retrouver ce roman sur Amazon en cliquant sur la couverture du format qui vous convient :

les brumes de cendrelunes les tentatrices brochéles brumes de cendrelunes les tentatrices num

Flirt & Food 2 : Savoureux Compromis – Tif Marcelo

Flirt & Food 2 : Savoureux Compromis – Tif Marcelo – Editions J’ai Lu pour Elle – Collection Love Addiction – Version BrochéVersion Numérique – Sortie le 02/10/2019

Je remercie les Editions J’ai Lu pour ce Service de Presse .

Le second opus de Flirt & Food est une romance contemporaine qui sent bon le soleil, la cuisine, et le vin…

Bryn Aquino rêve d’ouvrir son affaire. Lorsqu’elle visite le domaine viticole Dunford, elle tombe amoureuse du lieu et de la vue, et pense de suite à sa maison d’hôte bien-être et culinaire. L’un de ses propriétaires, Mitchell Dunford, va se révéler un gentil et mystérieux voisin, avec qui les négociations seront musclées autant que l’attirance, qu’ils éprouvent l’un pour l’autre.

Bryn sera contactée par une chaîne culinaire du web, pour être suivie, lors des étapes de la création de son affaire. C’est une sacrée chance puisque ça va permettre d’injecter des fonds à son projet et lui faire de la publicité.

Comment va réagir son propriétaire ? Quelles en seront les conséquences ?

C’est une romance plaisante à lire, grâce aux descriptions des paysages de ce domaine, de sa vue, de cette région et de sa quiétude. On ressent l’amour de la nature, de la cuisine, des produits naturels, de leur production et leur consommation.

L’histoire d’amour est touchante et agaçante à la fois, les personnages ont certains côtés attendrissants : l’empathie et l’écoute que peut avoir Bryn, le soldat toujours prêt à aider, à épauler, malgré ses traumatismes. Et puis d’autres sont très énervants : la battante qu’est Bryn inspire le respect, mais sa ténacité prête à vouloir en découdre, peut être agaçant, auquel il faut ajouter son manque de communication. Quant à Mitchell, lui qui a combattu dans les zones les plus à risques du monde, il a parfois du mal à s’affirmer, c’est bien dommage. Ce qui fait qu’on assiste à un long moment de prises de tête entre eux pour savoir qui a raison, pour affirmer une relation ou pas, réelle ou non, secrète ou pas… Beaucoup trop d’indécisions. On est pris par les longues séries de tournages pour l’émission, centrées sur eux, de façon presque platonique, au lieu par la réelle création de cette maison d’hôtes, ce qui traîne un peu en longueur pour moi et ne dynamise pas la romance. Je m’attendais à plus de piquant entre eux, à la hauteur de leur prise de bec, ainsi qu’à des problèmes post-traumatiques du soldat bien plus présents, troublant leur relation.

Il n’est jamais évident de mêler sentiments et travail, et cette histoire le prouve.

J’ai plongé assez vite dans l’histoire, mais les incertitudes constantes des personnages sur leur relation, leur affaire m’ont perdue en route. C’est dommage car le thème, les lieux, le contexte sont assez nouveaux, la plume est agréable mais ce sont des petits détails qui assemblés m’ont empêchée de prendre plaisir tout au long de cette romance.

 

Vous pouvez commander ce livre sur Amazon en cliquant sur la couverture qui vous convient :