Le Signal – Maxime Chattan

Résumé WP(3)
Disponible en poche – Sorti le 24 octobre 2018
Je vais pas vous mentir, j’avais désespérément envie de me jeter dans ce roman. Les commentaires, s’ils n’étaient pas toujours élogieux, étaient au moins encourageants. Effrayant, digne d’un bon Stephen King, ne vous laissera pas indifférents. Et c’est ce que je recherche dans la lecture : ne pas rester indifférente. J’ai sauté sur l’occasion à sa sortie en poche, car le bébé fait quand même 1000 pages…
Et je ne vais pas vous mentir, j’ai été très déçue.
Nous suivons donc l’arrivée d’une famille à Mahingan Falls, dans une grande maison qui fait bien flipper mais qui a l’air mignonne sur le papier. Evidemment, dès les premiers jours, des choses étranges surviennent : leur bébé pleure toute la nuit sans raison, leur fils se fait mordre la cheville alors qu’il est en train de jouer dans les cartons et le papa découvre un mystérieux grenier scellé à l’étage, avec des dizaines de journaux intimes sur un homme cherchant dans le passé de la maison…
Bref, tout ça me donnait l’eau à la bouche et quelques frissons je vous l’accorde ! Le vieux voisin débarque chez eux, leur indiquant que tous les anciens propriétaires de cette maison ont fini par mourir dans des circonstances étranges… J’avais presque envie de cocher mon bingo “clichés des films d’horreur” mais c’était bien tourné, plutôt haletant alors j’étais contente.
Sauf que voilà, de roman sympa avec de bonnes pistes à exploiter, j’ai ensuite eu l’impression de revoir toutes les scènes de mes films d’horreur fétiches (oui je suis une grande fane). Les vieux journaux intimes dans le grenier ? Sinister. La scène dans le champ de maïs ? Dans les hautes herbes. La maison hantée ? Amityville. La morsure dans la chambre ? Paranormal Activity. Et c’est cette surenchère de scènes cultes qui m’ont fait décrocher du roman. Je suis d’accord, on ne peut pas toujours réinventer le genre, mais là c’était too much pour moi.

On repassera sur la romance et les sentiments des héros…
Autre point noir : le roman fait 1000 pages. 1000 ! C’est long, très long surtout pour une trame qui n’est pas très étoffée. Pour ainsi dire, il n’y a pas de plotwist. Je m’attendais à une histoire de ouf, car Maxime Chattam a très bien documenté son roman, que ce soit sur les Etats-Unis ou les sorcières de Salem. Il y a une réflexion très intéressante sur la religion… qui n’est pas poussée.
De nombreuses sous-intrigues qui n’ont rien d’horrifiques viennent agrémenter le roman. Certes, nous apprenons à connaître les personnages… jusqu’à la boucherie finale où l’auteur décide purement et simplement de tuer certains personnages qui n’avaient pas terminé leur arc narratif. Je vais être honnête : j’ai survolé la fin du roman. J’avais espoir que le léger fil de romance entre les deux héros me fasse tenir jusqu’au bout mais elle est à peine exploitée… Je pensais que l’histoire rapprocherait les deux parents, au contraire, ça les a presque brisés.
Tout ça pour conclure que j’étais très déçue. La plume n’est pas au rendez-vous, l’histoire non plus, et si le début est extrêmement prometteur, la fin part en cacahuète. C’est la première fois que je suis déçue d’un Maxime Chattam. Pour les personnes qui ne sont toutefois pas calées en roman d’horreur et qui veulent vivre un léger frisson, ça peut être intéressant pour une première découverte.
J’adule Maxime Chattam alors je lui laisserai une nouvelle chance avec son prochain romanUn(e)secte mais si vous voulez sortir des codes et lire une histoire haletante, préférez Que ta volonté soit faite, plus court, dynamique, et donc le plotwist final vous laissera pantelant.
Enfin voilà, si quelqu’un d’autre l’a lu, je serais ravie d’échanger avec lui ou elle, parce que je crois que je suis passée à côté du roman malheureusement…
NOTE 1,5

Le Pacte d’Emma – Nine Gorman

LPDE1
Le Pacte d’Emma – Nine Gorman
~ Éditions Albin Michel (novembre 2017) ~ Env. 400 pages ~
~ Format Numérique ~ Format Broché ~

Avis de Jess

À la base, je n’avais pas tellement envie de me lancer dans cette lecture. Il faut dire que dès qu’il est question de maladie, j’y vais à reculons. En parlant avec quelqu’un, j’ai appris que l’histoire tirée dans le genre (romance fantastique) que j’appréciais beaucoup. Je me suis donc penchée sur cette histoire, d’autant plus que j’étais tout de même curieuse de lire Nine en tant qu’auteur.

Et bien, quelle agréable surprise ! 

« Le Pacte d’Emma » fût une lecture très prenante. J’ai dû le lire en une après-midi tant je me suis laissée embarquer auprès des personnages. L’histoire est certes assez simple mais elle est fluide, bien écrite et surtout très addictive.

Je ne m’attendais pas du tout à ce genre de récit. Comme je le disais plus haut, le livre pourrait se classer en « Romance Fantastique » mais finalement, ce n’est pas vraiment sur ce détail que l’histoire s’attarde le plus. Certes, il y a de la romance, une relation compliquée, explosive et surtout impossible. Il y a du fantastique avec le mythe que Nine intègre à son histoire.  Mais le récit tourne surtout autour d’Emma et de sa maladie, de sa souffrance et de ses espoirs.. Et moi qui fuis ce thème, et bien j’ai adoré de A à Z ma lecture.

Bien sûr, il a quelques défauts, comme certains clichés et ressemblances avec d’autres histoires. Mais dans l’ensemble, j’ai facilement passé outre en me laissant prendre d’empathie pour Emma et ce qu’elle traverse. J’ai même eu les larmes qui ont coulé vers les derniers chapitres tant sa situation m’a touché..

Pour son tout premier roman, Nine s’en sort vraiment bien !

Elle a parfaitement su ménager son suspense en me tenant en haleine tout le long de ma lecture. J’étais comme Emma, dans l’attente et l’espoir, fébrile que le grand moment arrive. Pour me prendre finalement en pleine face un retournement de situation que je n’ai pas vu venir !

Que rajouter de plus ? « Le Pacte d’Emma » est une histoire bien dosée, mélangeant suspense et rebondissement, amour et trahison. C’est une très belle surprise et un petit coup de cœur pour ma part.

Vivement la suite !

Coup de CoeurNote 5

Retrouvez ce livre sur Amazon au format (numérique ou broché) qui vous convient en cliquant sur la couverture :

lpde2lpde3

Ash Princess, tome 1 – Laura Sebastian

Ash princesse T1
Ash Princess, tome 1 – Laura Sabastian ~ Éditions Albin Michel, Collection Wizz ( Septembre 2018) ~ Env. 528 pages ~ ~ Format Numérique ~ Format Broché ~

Avis de Jess

Un roman qui me faisait de l’œil bien avant sa sortie V.F ! Il faut dire que la couverture est sublime, je suis ravie que les Éditions Albin Michel ait pris la décision de la garder et puis, bien sur, de traduire cette saga.

Dans « Ash Princess » Laura Sebastian nous offre un univers riche et bien détaillé, nous prenant facilement dans les filets de son histoire grâce à sa plume fluide et bien maîtrisée.

Elle a su me faire passer par tout un panel d’émotion et me garder prisonnière de sa plume en déroulant les détails de son histoire avec parcimonie.

Entre les intrigues politiques et celles amoureuses, les rêves de vengeances et ceux de libertés, nous suivons avec beaucoup d’attention les révélations et rebondissements qui sèment le récit.

C’est dans une atmosphère pesante que nous faisons la connaissance de Thora, ancienne princesse héritière qui vit captive de son bourreau depuis six ans.

Les personnages qui gravitent autour d’elle sont bien construits et développés, apportant chacun un petit quelque chose à l’histoire. Mais c’est son personnage qui m’a le plus plu dans son évolution. Elle passe de femme soumise à une femme qui prend peu à peu confiance en elle, tout en gardant une certaine crédibilité car ses peurs et ses doutes ne sont jamais loin pour lui rappeler l’épée Damoclès qui pèse sur elle. Si les sévices qu’elle subit au sein de la cours restent subtils, il n’en reste pas moins qu’ils nous prennent à la gorge lorsque ces passages sont contés.

Bref, vous l’aurez compris, j’ai adoré ce premier tome qui a su me tenir en haleine du début à la fin ! C’est exactement le genre de thème que j’aime lire quand il s’agit de Fantasy. Ici nous sommes, certes, dans un premier tome introductif, qui met l’univers et les intrigues en place mais c’est aussi un premier tome rythmé et addictif que je ne peux que vous conseiller si vous êtes fan de Fantasy Young Adult.

A lire

Note 5

Vous pouvez retrouver ce roman sur Amazon en cliquant sur la couverture du format qui vous convient :

Ash princesse T1 Bro

ash princess T1 num

Amnesia, Tome 2 : Memento – Jennifer Rush

amnesia,-tome-2---memento-397170-250-400
Chez Albin Michel, 285 pages
R2SUM2

 ILS PENSAIENT S’ÊTRE ÉCHAPPÉS.
ILS AVAIENT TORT.

Après s’être échappé avec Sam, Nick et Cas, Anna essaye comme elle peut de remettre de l’ordre dans les souvenirs qui lui reviennent peu à peu.
En même temps, elle doit apprendre à survivre, selon les règles de Sam : N’attire jamais l’attention sur toi. Porte toujours une arme. Observe ce qui t’entoure. Et surtout, surveille tes arrières.

Lire la suite

Amnesia, Tome 1 : Amnesia – Jennifer Rush

amnesia,-tome-1-3902792-250-400
Chez Albin Michel, 384 pages
R2SUM2

Dans le sous sol d’une ferme à l’écart vivent quatre garçons génétiquement modifiés pour être plus forts, plus rapides, plus intelligents. Sans souvenirs de leur passé, ils portent d’étranges cicatrices en forme de lettres dont eux-mêmes ignorent le sens. L’un d’eux, Sam, ne faisant ni ne disant jamais rien au hasard, attire irrésistiblement Anna, la fille du scientifique qui pilote le projet. Quand la mystérieuse Agence à l’origine de l’expérience veut les récupérer, les garçons se révoltent, Sam en tête. Contre toute attente, le père d’Anna la pousse à fuir avec eux. Sans savoir où aller ni comment retrouver leurs vies d’avant, les voilà en cavale, avec une invitée de dernière minute, Anna qu’ils connaissaient bien mais dont ils se méfient…

Lire la suite

Hannibal, Tome 1 : Dragon Rouge – Thomas Harris

hannibal-lecter,-tome-1---dragon-rouge-359276
Thomas Harris : Hannibal Dragon Rouge – 430 pages Edition Albin Michel aussi disponible chez Pocket
 R2SUM2

La première apparition du monstre le plus terrifiant et le plus fascinant :

Hannibal Lecter.

Par l’auteur du Silence des Agneaux et d’Hannibal.

Hannibal, le serial killer le plus célèbre de la littérature, est incarné par Mads Mikkelsen dans une série télé déjà culte.

Avis Helle

Honnêtement ils auraient pu trouver autre chose comme résumé, pour ceux qui s’attendent à voir Hannibal, vous serez déçu à ce niveau la car il ne fait qu’office de figurant lol.

De quoi donc peut bien parler ce premier tome de la Trilogie ?

Etant tombée raide dingue de la série Hannibal avec Mads Mikkelsen, s’est tout naturellement que je me suis tournée vers les livres. En lisant ce premier tome je me suis euhhhhh, il y’a comme un soucis pourquoi c’est pas pareil. J’ai peut être pas commencé le bon tome, bah oui avec le résumé bah on est quand même perdu on s’est pas quel est le 1er tome.

1932430_704398896296678_7776595064202016674_n

Sexy le mads non ? Très classe dans la série

Pour en revenir à nos moutons, après moult et moult recherche, j’ai trouvé héééééh oui

 je pourrais faire une bonne enquêtrice lool.

La série tout en reprenant l’univers est différent. Elle commence avant l’arrêt d’ Hannibal par Will Graham, alors que dans dragon rouge c’est après. Autre point dans la série les meurtres de notre sérial killer présent dans ce livre se passe avant l’arrêt d’Hannibal et ici son contraire. Donc pour les gens qui ont look la série avant de lire le livre, ne vous inquiétez pas c’est bien le 1er tome. N’ayant pas vu les films je ne peux pas comparer DSL.

Le contexte 

Will Graham consultant pour le FBI est l’homme qui est parvenu à arrêter Hannibal Lecter. Il a étè cependant très marqué par la fin de cette chasse à l’homme et est très fragilisé psychologiquement  par cette expérience. Mais voila après que deux familles aient été très sauvagement assassinées, et que leur assassin ce soit livré à une mise en scène macabre en prenant bien soin de détruire tous les mirroires. Son ancien mentor Jack Crawford refait appel à lui, il a besoin que Will face appel de nouveau à son « don » qui lui permet de se mettre dans la peau des criminels, il fera aussi peut être appel à l’intelligence du docteur Lecter pour résoudre cette enquête, mais celui-ci va t-il vraiment l’aider …

 Perso je me passerai de ce don, trop flippant !!! Mais aussi de l’aide d’Hannibal trop

 manipulateur !!!.

Dragon rouge est un roman très sombre, et son auteur Mr Thomas Harris à je ne sais par quel moyen réussit à faire en sorte que l’on soit inquiet durant tout le livre. De la reconstitution des meurtres par Will, laquelle il fait tout seul. Vous le remplacez par vous même et je vous assure que vous flippez gravvvv, pas facile de se mettre à la place du tueur et de revivre les meurtres de son point de vue à lui.

Vous raconter plus serez spoiler le livre, et je n’en ai aucune envie. La seule chose que je pourrai vous dire sont que vos nerfs seront mis à rude épreuve par cette enquête, car ils n’ont aucune piste et cela semble donc condamnée à l’échec. Je dis bien semble lol. Angoisse, Impatience et curiosité seront les maîtres mot, mais n’est ce pas ce qu’on attend d’un bon polar, Thriller, policier. En tout cas, l’absence de notre cher Hannibal ne se fait pas trop sentir car il aura réussit comme à son habitude de nous montrer une partie de son art de la manipulation. Incroyable le gars est enfermé mais il y arrive quand même.

Amoureux du polar, comme moi foncez!!!

Âme sensible, Je vous déconseille de le lire le soir après 20H, vous rêverez peut être de chose dont vous n’aurez pas envie. En tout cas vous êtes prévenu!!!

4