Attacus, tome 2 : Lui – Andréane Duziel-Hupé

Attacus, tome 2 : Lui – Andréane Duziel-Hupé – Editions ADA – Septembre 2020 – 288 pages

Je remercie Andréane Duziel-Hupé pour le service presse de ce deuxième tome d’Attacus.

Eh bien voilà, j’ai terminé l’histoire de Sophie et je n’en reviens toujours pas de cette fin

Je suis encore sur le cul. Ce rebondissement était tellement inattendu pour, je ne l’avais absolument pas vu venir et je dois dire qu’il vient réhausser le tout. 

Pourquoi réhausser le tout ? Durant ma lecture, les choses qui me titillaient dans le tome 1 mais pour lesquelles je suis passée au dessus car le reste me convenait, ont pris l’ascendant sur cette histoire. Je pense que Sophie avait les prémices d’un tel caractère et que j’ai passé outre. Désormais, je ne peux plus.

Tout d’abord, je n’ai pas cru au choix de Sophie. Pour moi, ce protagoniste n’avait pas été assez étudié, trop survolé pour tenter quelque chose. 

Je n’ai pas non plus reconnu ce personnage par rapport à ce qu’il était dans le tome 1.

J’ai également trouvé que les choses étaient trop simples, trop faciles, un des personnages était beaucoup trop gentil. Je vais peut être tomber dans le cliché de celle qui veut le bad boy (ce qui n’est pas le cas, ce sont pas eux qui me plaisent le plus) mais il ne m’attirait pas du tout avec ses pseudo niaiseries, je me sentais comme une spectatrice ligotée au pays des Bisounours et bon sang, je veux pas être dans ce pays quand je lis. 

J’ai, à de très nombreuses reprises était dans une incompréhension palpable concernant Sophie, ses choix, ses comportements, ses pensées. Elle m’a agacée, se regardait un peu trop, se laissait faire en faisant genre de ne pas se laisser faire, minauder en quelque sorte (et ça m’horripilais), jouait à être têtue et en était fière (mais pas le têtue sympa, plutôt le têtue gamine qu’on a envie de taper contre le mur).

Autre point qui m’a fait lever les yeux au ciel : elle ne parle que de bouffe, c’est beaucoup trop récurrent. 

Dans cette suite d’histoire, il y a une mini intrigue/histoire et j’ai peu compris le comportement de celui qu’elle devait « sauver ».

Par ailleurs, cette « intrigue » ne m’a pas transportée. Quand elle joue les apprentie détective non plus.

Soyons clairs, je n’aime pas celui qui finit avec elle. J’aurais aimé qu’elle n’en choisisse pas, parce que pour moi, aucun ne lui correspondait suffisamment et peut être aussi parce que ça aurait été dans la suite de ce que j’espérais et imaginais après le tome 1.

Vous allez me dire, mais alors cette lecture n’était pas géniale ? Effectivement je n’ai pas été emportée comme dans le tome 1, mais la fin ! Chapeau ! La fin est géniale, que dire quand seulement quelques pages font presque oublier tout le reste ? Tout simplement bravo à l’auteure 🙂

Attacus, tome 1 : Lequel – Andréane Duziel-Hupé

Attacus, tome 1 : Lequel – Andréane Duziel-Hupé – Editions ADA – Septembre 2020 – 456 pages

Je pense, je ne sais pas si c’est pareil pour vous, qu’il y a parfois des moments plus opportuns pour lire un livre. Il arrive également parfois que le moment ne se prête à la lecture d’aucun livre. 

Je crois que pour moi, c’était un moment quasi parfait pour découvrir l’histoire de Sophie, et j’en profite pour remercier son auteure, Andréane Déziel-Hupé pour ce service presse.

Dans ce roman, j’ai suivi Sophie, une femme âgée de 36 ans, deux enfants au compteur et un ex mari frivole. 

Ce livre est un appel à la liberté, à la confiance en soi, au choix, son propre choix, ses propres choix. 

J’ai été touchée par ce que Sophie a vécu et le déclic qu’elle a eu qui lui permet de recouvrer en quelque sorte une liberté, le droit de vivre, le droit d’être heureuse pour soi avant tout, et ne plus faire passer un autre avant. 

Le déclic de ne pas se laisser abattre, de continuer et de vivre pour soi. La (re)découverte et l’ouverture du monde qui l’entoure, qui nous entoure et en retour, le monde qui s’ouvre à elle.

J’ai énormément apprécié voir cette sorte de libération sexuelle, assumer pleinement ses choix, ses envies de façon plus ou moins décomplexée

J’ai assisté à la (re)naissance de Sophie, à la (re)naissance d’une femme tout court, de toutes celles qui disent stop à cette vie, oui à moi, oui à ma vie.

L’été était déjà bien assez chaud, mais j’ai eu parfois encore plus chaud en lisant les différentes scènes de sexe, et, je crois, avec tous les partenaires, car oui, Sophie s’éclate avec plusieurs hommes (pas en même temps, ne poussons pas le bouchon pour elle :D)

J’ai ressenti plus d’intensité avec certains, j’ai compris en partie, ses questionnements, ses ressentis. Néanmoins, comme vous le savez maintenant, je trouve toujours des choses qui me turlupinent.

Je dirais que c’est principalement dans le fait que les choses sont un peu trop simples, trop faciles, trop rapides. Les prétendants tombent tous sous son charme. Et j’apprécie quand les tâches sont plus compliquées (alors certes, avec l’un des protagonistes c’est pas si simple et ce même personnage m’a assez estomaquée, j’ai eu du mal à le cerner sur la fin). J’avais l’impression d’être sur adopteunmec.com. Néanmoins, cela n’a pas pris le dessus sur mon plaisir.

J’ai été surprise de la facilité avec laquelle Sophie et ses prétendants, parlaient de ses choix de vie amoureuse, ça m’a un peu gênée.

Egalement, il m’est arrivé, à certains moments de ma lecture, de ne pas comprendre certaines pensées de Sophie. Je me suis demandé ce que ça venait faire là car je ne voyais pas le lien avec ce que j’étais entrain de lire.

La plume de l’auteure est très agréable et malgré quelques expressions québécoises qui m’ont fait tilter, j’ai été bercée par l’histoire.

Je ne m’attendais pas du tout à la révélation de la fin, même si j’avais noté ce qu’il se passait quelques jours avant. Elle est telle que vous n’avez envie que d’une chose, connaître sa décision le plus rapidement possible. Et c’est d’ailleurs ce que je vais faire de ce pas. 

Je termine juste sur le fait que je trouve que ce livre donne un coup d’espoir dans la vie.

Wind Dragons MC, Tome 1 : Sauvage – Chantal Fernando

La couverture sexy tient ses promesses ! L’histoire de Sauvage contient des passages hot à souhait et les membres de Wind Dragons MC m’ont faite baver ! Chantal Fernando nous offre une série avec des bikers dont le physique met les hormones de l’héroïne en fusion.

Wind Dragons MC - 1 - Sauvage - Chantal Fernando RESUME
Wind Dragons MC, tome 1 : Sauvage – Chantal Fernando
~ Collection Eden (janv. 2018) ~ Env. 366 pages ~ Format broché ~ Format numérique ~
~ Edition Ada (juin 2017) sous « L’antre du dragon » ~

Avis de Jess

Attention, lecture addictive en perceptive ! Je répète, lecture addictive en perceptive.

Si vous avez l’intention de vous lancer dans cette lecture, prévoyez d’être en repos le lendemain car le livre va vous tenir éveiller une bonne partie de la nuit.

Me concernant, je devais lire ce roman en lecture commune avec des amies. J’ai voulu lire un chapitre, pour voir un peu si j’allais accrocher avec l’écriture de l’auteur, en attendant que les copines finissent leurs lectures respectives… Sauf que, je me suis retrouvée à engloutir les pages jusqu’à 2h du matin. Je n’ai réellement pas vu le temps passer et je me suis plongée complètement dans l’histoire.

Malgré deux ou trois défauts très vites gommés, j’ai TOUT adoré. Que ce soit l’histoire, la plume de l’auteur ou les personnages.

Chantal Fernando a su parfaitement bien doser l’univers des bikers sans pour autant rentrer dans le trash et le trop vulgaire avec des moments remplis d’humour et quelques passages chauds qui apportent un peu de sexytude au récit.

L’histoire est basique, sans trop de surprises, mais pour autant Ô combien addictive !

Allez comprendre pourquoi et comment mais on se retrouve totalement happé par le récit. Le roman se lit bien et vite, le tout étant accompagné d’une plume fluide et agréable à suivre.

Les personnages principaux comme secondaires sont hyper attachants. J’ai adoré Feye et son caractère de feu. C’est une héroïne comme je les aime : indépendante, intelligente, sans filtre et avec beaucoup d’humour.

J’ai beaucoup aimé la relation qui se construit au fil des chapitres entre Dex et elle. Ils vont apprendre à se connaître et apprivoiser le caractère de l’un et la vie peu banal de l’autre. Ils sont mignons tout en étant sexy et on découvre un Dex au cœur tendre, bien loin de l’image du Vice-Président dangereux et machos qu’il renvoie auprès de « ses frères » et des autres clubs.

« Sauvage » a été une très bonne lecture et surtout une agréable découverte. C’est un premier tome qui pose les bases d’un univers toujours atypique quand cela touche les bikers et qui nous fait découvrir ses personnages que je retrouverais avec plaisir dans les prochains tomes.

Si vous aimez les club de motards aux bikers sexy, virils, possessifs, un poil dangereux mais qui cachent un cœur tendre envers ceux qu’ils protègent, cette série est faite pour vous !

Note 5

avis-de-marina-fond-noir

C’est la couverture de Sauvage qui a attiré mon attention sur la série Wind Dragons MC. Un coup d’œil sur le résumé et je ne pouvais plus résister à la tentation de découvrir la plus de Chantal Fernando.

Depuis petite fille Faye a le béguin pour son voisin Dex… Et depuis toujours, Dex est incapable de refuser quoique ce soit à cette gamine…

Pourtant, dès l’adolescence, c’est avec son frère Eric que la « petite fée » va construire une relation… Ils se connaissent depuis toujours, sont ambitieux tous les deux, et imaginent l’avenir de la même manière.

Jusqu’à ce que Faye le surprenne en train de le tromper… Sa vie ne sera pas ce qu’elle avait projeté… mais peut-être que le destin en avait toujours décidé ainsi, puisque c’est à ce moment là que Dex réapparaît dans sa vie.

Dex qui est parti sans un aurevoir depuis des années… Dex qui est aujourd’hui VP d’un dangereux MC… Dex qui est toujours aussi irrésistible que dans ses souvenirs.

La couverture sexy tient ses promesses ! L’histoire de Sauvage contient des passages hot à souhait et les membres de Wind Dragons MC m’ont faite baver ! Chantal Fernando nous offre une série avec des bikers dont le physique met les hormones de l’héroïne en fusion.

Par contre, dès le début, la crédibilité de l’intrigue est mise à mal… Je n’y ai pas cru une seule seconde, et cela ne s’est pas arrangé au fil des pages…. 

L’histoire, le contexte, tout reste trop en surface pour en faire un coup de cœur. Il n’y avait pas assez de profondeur et d’action. Il a quelques longueurs… Il m’a aussi manqué la dose de noirceur qui fait que je sois fan des histoires de bikers…

J’ai pourtant lu ce premier tome d’une seule traite et je vais lire le second tome de Wind Dragons MC dans la foulée !

Bien que souvent répétitives, les scènes de sexe sont bien écrites. La romance est touchante et l’auteur a donné une dose d’humour aux personnages qui les rend très attachants.

Je n’ai pas eu le coup de cœur que je pensais ressentir, mais cela reste un super bon moment de lecture ! Et j’ai très envie de retrouver l’histoire des autres membres des Wind Dragons MC.

Note 4

Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (numérique ou broché)

Wind Dragons MC - 1 - Sauvage - Chantal Fernando BOOK  Wind Dragons MC - 1 - Sauvage - Chantal Fernando EPUB

Évanescence, Tome 2 : Un amour brûlant – Pénélope Douglas

J’ai adoré avoir l’opportunité de mieux connaître et comprendre le héros du premier tome. Si j’étais attachée à Tate et qu’on devinait les cassures de Jared, ce deuxième volume rend l’histoire et le personnage plus intenses, plus profonds….

Évanescence - 2 - Un amour brûlant - Pénélope Douglas

~ Editions AdA ~ 472 pages ~

Résumé de l'éditeur-1

As-tu déjà été en colère au point où t’étais vraiment heureux de casser des choses? Ou tellement engourdi que t’avais l’impression d’être stoned? Les dernières années m’ont fait cet effet-là. Je passais de la furie à l’indifférence sans faire de pause. Des gens m’en voulaient, d’autres avaient peur de moi. Mais personne ne pouvait me blesser, parce que je me fiche de tout et de tout le monde. Sauf de Tate. Je l’aime tellement que je la déteste. Je déteste ne pas pouvoir la laisser aller. Avant, on était des amis, mais j’ai découvert que je ne pouvais pas lui faire confiance, ni à personne d’autre. Alors, je l’ai blessée, je l’ai repoussée.

Mais j’ai encore besoin d’elle. Elle me centre, et je peux déverser toute ma colère sur elle. En l’attaquant, en la défiant, en l’intimidant — appelle ça comme tu voudras —, mais elle est ma nourriture, mon air, et la dernière partie de moi qui ressent quelque chose d’humain. Mais bon: elle est partie et elle a tout bousillé. Elle m’a quitté. Elle est allée passer un an en France, et au retour, elle était complètement différente.

Maintenant, quand je la pousse, elle me repousse… et je ne sais pas trop si on restera les mêmes.

Avis Marina

Ce deuxième tome est la même histoire que « Une haine brutale » mais du point de vue de Jared. On pourrait lire indépendamment l’un ou l’autre livre, mais cela serait dommage. Comprendre ce que ressentait Jared alors que l’on souffrait avec Tate, donne une dimension plus profonde à leur histoire.

Jared sait se débrouiller seul… Sa mère alcoolique et son père qui les a abandonné alors qu’il n’avait que deux ans, le lui ont appris. Pourtant, quand Tate emménagé à côté de chez lui, elle apporte une lumière à sa vie dont il devient accro… Les enfants inséparables deviennent des adolescents et l’amitié que Jared ressent se voit teintée d’autres sentiments, d’autres envies… Jared a l’intention de dire à Tate qu’il est amoureux d’elle et lui donner son premier baiser pendant leurs vacances d’été… Mais son père change ses plans en réapparaissant dans sa vie… Après 10 ans d’absence, il veut que Jared passe des vacances chez lui…

Là-bas, Jared découvre l’existence d’un demi frère âgé d’un an de moins que lui…. et il découvre aussi l’enfer et le monstre qu’est son père. Quand il appelle sa mère au secours, celle ci ne l’aide pas… Obligé de fuir et de se débrouiller tout seul…

Personne ne veut de lui, personne lui tend la main… Aimer, c’est être faible… Parce que ça donne le pouvoir aux autres de faire mal et de décevoir… Personne ne veut de lui… Jared décide qu’il ne veut plus de personne… L’attaque étant la meilleure défense, c’est lui qui va brimer, repousser et faire mal aux autres… Ce sont les autres qui vont avoir peur de lui… Lui ne sera plus jamais faible, n’aura jamais plus peur, n’aura jamais plus mal…

Jared a décidé que plus rien ne pouvait plus l’atteindre et pourtant Tate continue à lui faire « ressentir des choses »… La colère qu’il ressent trouve un excellent exutoire en elle… Parce qu’il a beau ne pas vouloir ressentir quoique ce soit pour elle, il a besoin d’elle dans sa vie… Et il préfère qu’elle le déteste plutôt qu’elle l’ignore ou l’oublie.

Les livres reprenant la même histoire d’un autre point de vue sont toujours soumis à des avis sévères…. Soit parce que l’auteur se contredit en « ne racontant pas exactement la même chose », soit parce que le lecteur a l’impression d’avoir acheté deux fois le même livre.

Pour ma part, j’ai adoré avoir l’opportunité de mieux connaître et comprendre le héros du premier tome. Si j’étais attachée à Tate et qu’on devinait les cassures de Jared, ce deuxième volume rend l’histoire et le personnage plus intenses, plus profonds…. Mais, effectivement, on apprend rien de bien nouveau par rapport à la version de Tate concernant l’histoire elle même… J’aurais aimé que l’auteur profite de ce deuxième volume pour nous délivrer un fait nouveau… Comme un épilogue nous disant ce que l’université leur réserve par exemple…

4

A lire

Évanescence, Tome 1 : Une haine brutale – Pénélope Douglas

La plume de l’auteur parvient à nous embarquer dans toute la violence des sentiments qui secoue l’héroïne. On souffre, affronte, combat et espère avec elle…. et on s’attache au héros qu’on devine cassé derrière son mépris pour les autres. Il n’est pas question de sexes à outrance, ni de grand romantisme… Mais d’une très belle histoire de genre new-adult qui mérite vraiment le détour.

Évanescence - 1 - Une haine brutale - Pénélope Douglas

~ Editions AdA ~ 346 pages ~

Résumé de l'éditeur-1

Je m’appelle Tate. Mais il m’appelle autrement. Jamais par mon nom familier, et de toute façon, il ne parle pas de moi. Il me parle à peine. Mais il ne veut pas me laisser tranquille. Avant, on était tellement amis. Puis, il s’est retourné contre moi et s’est donné pour mission de me gâcher la vie. J’ai été humiliée, exclue; j’ai fait l’objet de commérages dans toute l’école. Avec le temps, les mauvais tours et ses rumeurs sont devenus de plus en plus sadiques, et je me suis rendue malade à essayer de l’éviter. Je suis même allée passer un an en France, juste pour ne pas avoir affaire à lui. Mais j’ai fini de me cacher, et je ne vais sûrement pas lui permettre de gâcher ma dernière année d’école secondaire. Il n’a peut-être pas changé, mais moi, si.

Le moment est venu de riposter.

Avis Marina

Le résumé ne me faisait pas particulièrement envie… J’avais l’impression qu’il s’agissait d’un roman dramatique sur harcèlement dans les écoles. C’était une erreur et je suis heureuse de m’être laissée convaincre par une amie de le lire.

Tate s’est installée dans une nouvelle maison en ville suite au décès de sa mère… Le manque est immense, mais ce déménagement lui apporte une amitié profonde qui va lui permettre de surmonter son chagrin et apporter un peu de joie dans sa vie… Parce que cette nouvelle maison est voisine à celle de Jared… Le garçon va devenir son acolyte, son complice, son confident, sa force… Son tout…

Pourtant, trois ans après, ce n’est plus le même jeune homme qui revient des vacances d’été de chez son père… Un père qu’il n’avait pas vu depuis 10 ans et qui voulait faire à nouveau partie de sa vie… Alors que Tate pensait que leurs retrouvailles allaient donner suite à tout un tas de confidence sur ce séjour, l’adolescent semble maintenant la haïr.. La haïr d’une haine brutale… Tate encaisse, impuissante, aux rumeurs et humiliations que celui qui avait été son meilleur ami provoquent… Ses années de lycée sont un cauchemar dans lesquelles elle est considérée comme une pestiférée par ses camarades…

Après une année passée en Europe, elle revient, déterminée à ne pas laisser gâcher sa dernière année de lycée. Elle va affronter celui qui est devenu pour elle un étranger. Un affrontement qui va lui apprendre que la haine est un sentiment proche de l’amour… Et qu’une personne qui souffre peut se transformer en un bourreau.

La traduction est canadienne mais absolument pas gênante pour la fluidité de la lecture… Et la plume de l’auteur parvient à nous embarquer dans toute la violence des sentiments qui secoue l’héroïne. On souffre, affronte, combat et espère avec elle…. et on s’attache au héros qu’on devine cassé derrière son mépris pour les autres. Il n’est pas question de sexes à outrance, ni de grand romantisme… Mais d’une très belle histoire de genre new-adult qui mérite vraiment le détour.

« Un amour brûlant », le deuxième tome de cette série Évanescence est déjà disponible. J’ai tellement envie de retrouver ces personnages que je vais me précipiter dessus…en espérant qu’il me transportera autant.

4,5

A lire

Le Cercle Félin, Tome 2 : Le Destin Trahi – Suzanne Roy

le-cercle-felin,-tome-2---le-destin-trahi-449275-250-400

R2SUM2

Les choses sont loin d’être réglées pour Isabelle. S’il lui reste trois semaines avant la prochaine pleine lune, elle sait pertinemment que le parfum d’Alexander redeviendra bientôt irrésistible. Ce temps, elle doit donc le mettre à profit pour s’entraîner et… apprendre à séduire.

Car si Alexander tombe réellement amoureux d’elle, peut-être accepterait-il de vivre ici? Mais à jouer avec le feu, on risque fort de s’y brûler… ne sont-ils pas destinés, après tout? Si seulement le baiser qu’elle a offert à Simon ne compliquait pas autant la situation. À côtoyer son protecteur, voilà que des sentiments d’une toute autre nature naissent, mais dès que le parfum d’Alexander recommence à lui tourner la tête, ses convictions s’effritent… Est-il seulement possible de lutter contre son destin?

Avis Helle

Non mais la fin QUOI, donnez moi quelque chose que je massacre Simon, j’avais adoré ce tome jusqu’à cette fin HORRIBLEEEEEE. Et Maintenant on a peur de ce que le tome 3 nous réserve, quand je vous disais que les masques allaient tomber, je suis tellement déçue par S.

Dans la lignée du  tome 1, ce tome est aussi Addictif mais avec un cran au dessus du premier, j’ai vraiment adoré cette suite. Et comme dans le premier Tome, à partir du moment ou on es plongé dedans bah on n’en ressors plus, enfaîte on  n’en a même pas envie tellement on est pris par l’intrigue.

Simon ou Alexander ?

Le second perds des points maintenant qu’ Isabelle a pu combattre l’attraction sexuel qu’il exerçait sur elle, et le premier en gagne *ohhh que j’étais heureuse*. De ce fait leur relation à tous les deux a beaucoup évoluer dans ce tome, et ce pour notre plus grand plaisir. *Bah oui, je suis dsl mais le mec trop gentil c’est d’un ennuie*. Avec Simon il y’a de la Fight et on ne s’ennuie pas un seul instant, et j’ étais presque Tentée, je dis bien presque d’avoir pitié d’ Alexander mais finalement non, comme je vous l’ai dis dans le premier tome, mon cœur allez déjà vers Simon. *Dis surtout qu’à par Chris Hemsworth et Alex Pettyfer tu n’aimes pas les blonds ;p*

Fausse promesse, des Surprises dont on se passerait, Trahison en tout cas la bataille est rude pour gagner le cœur d’ Isabelle…

Qui Réussira le Premier ? Simon ou Alexander ? Et vous quel pour quel Team êtes vous ?

La Seule chose qui ressort de ce tome est l’une de mes phrases favorites à l’encontre de la gente Masculine. Tous des Connards, y’en a pas un pour rattraper l’autre, tous les mêmes etc…

Beaucoup de Manipulations, de rebondissements, à un tome de la fin on est de plus en plus Accro et on veut savoir la suite. Et cette fin qui nous tue, un tome Magnifique !!!

                                                        Viteeeeeee la suite !!!

4,5

A lire

Le Cercle Félin,Tome 1 : La Promesse de sang – Suzanne Roy

le-cercle-felin,-tome-1---la-promesse-de-sang-444275-250-400

 

R2SUM2

Quelle dure journée pour Isabelle ! En retard pour l’école, les vêtements subitement trop petits et le bruit qui l’agresse…
Tout s’illumine lorsqu’elle fait la rencontre d’Alexander Donahue. C’est le coup de foudre, il n’y a pas d’autres explications ! C’est qu’on lui a caché bien des choses :

ses origines, son âge, son nom … et leurs fiançailles ! Un pacte scellé à sa naissance par une promesse de sang qui rend le parfum d’Alexander… irrésistible.
On tente de la protéger de son propre fiancé. Pourquoi? Ils s’aiment! Que doit-elle faire? Suivre son cœur ou ses convictions?

Avis Helle

*Je remercie l’auteur Suzanne Roy pour ce Service Presse*

L’auteure m’ayant prévenu du caractère de son héroïne, je m’attendais donc à ne pas trop aimé ce premier tome, bah erreur de ma part car l’héroïne moi je l’adore. Elle est certes naïve et immature, en gros un tantinet énervant mais honnêtement quand on voit le comportement de son entourage envers elle, bah tous ses mauvais côtés disparaissent. Ce premier tome fut donc une très belle surprise et j’ai juste enchaîner sur les deux autres par la suite.

Isabelle aura bientôt 17 ans et à quelques jours de son anniversaire, sa rencontre avec Alexander Donahue va complètement changer toute son existence.

Découverte, Surprise, Mensonge

Mais qui est Isabelle ? Que lui a t’on caché ? Pourquoi sa rencontre avec Alexandre mets tout son entourage dans un tel état ?

Isabelle est perdue, elle si heureuse d’avoir enfin trouvé un petit ami voit son monde s’écrouler, pourquoi son entourage est il contre Alexander?

Qui est Alexander ? Pourquoi ne peuvent-ils pas être ensemble ? Pourquoi ne lui dit on pas la Vérité ?

Personne ne lui explique rien et elle ne s’est que faire si ce n’est écouter les ordres qu’on lui donne, pourquoi vouloir l’empêcher d’être avec Alexander alors qu’il est si gentil avec elle et semble l’aimer. Entre eux l’attirance sexuel est si forte, qu’elle ne peut résister à l’envie de le voir.

Un premier Tome très attrayant, à partir du moment ou on est complètement dans l’histoire on ne lâche plus le livre. J’ai trouvé ce tome très rafraîchissant, sans compter qu’il pose les bases de l’histoire. Alexander et Simon sont diamétralement opposé, alors qu’ Alexander est gentil et que comme l’héroïne on ne comprends pas cette haine envers lui. On est quand même plus attiré par Simon qui est beaucoup plus intrigant, avec un côté dominateur, même si son côté donneur de leçon et fait ce que je dis sans poser de question et ohhhh combien agaçant *Dit le clairement c’est plus ton type, le connard attitude ;p*. On est quand même plus attiré par sa personne, tout en voulant qu’ Alexander et Isabelle soit ensemble, mais la vie nous réserve tellement de Surprises et ce n’est pas Isabelle qui me contredira.

Malgré le côté fille immature et naïf qu’on veut lui attribuer, je l’ai trouvé au contraire plein de caractères, et beaucoup plus adulte que les adultes eux mêmes qui ne la soutiennent pas comme il le faudrait. Au lieu de condamner tout de suite Alexander comme les autres, elle veut lui donner sa chance en faisant connaissance avec lui, et c’est admirable de sa part.

Un premier Tome, avec beaucoup d’humour et des personnages qui n’ont pas fini de nous surprendre par leur force de caractères et on hâte de voir comment va évoluer la suite.

Hey oui les masques vont tomber, mais celui de qui en premier ? Alexander ou Simon ? Isabelle aura t’elle ENFIN toutes ses réponses ?

4