Twisted Tale : Profondeurs de l’océan – Liz Braswell

20200711_140158_0000
Twisted Tale : Profondeurs de l’océan – Liz Braswell ¤ Éditions Hachette Romans (Sept 2019) ¤ 304p

C’est la première fois que je lis une réécriture de conte Disney et je dois dire que j’étais assez curieuse ! Etant fan inconditionnelle de « La Petite Sirène » , la phrase d’accroche « Et si Ariel n’avait jamais vaincu Ursula ? » m’a eu avant même d’avoir lu une seule ligne !

20200711_133629

Et mon dieu, que j’ai adoré ce livre. J’ai du l’engloutir en seulement quelques jours. Ce fût un réel plaisir de plonger dans cette histoire et retrouver mes personnages préférés.

Ce que je trouve bluffant, c’est que l’on ressent la même atmosphère que dans l’animation, ainsi que la magie Disney en un peu moins niais. Comme si c’était une réelle suite et non pas une simple réécriture !

Cela rend la cohérence entre l’animation et le roman hyper fluide.

L‘histoire est sur la même lignée que l’animation sauf qu’au lieu de gagner, Ariel perd contre Ursula. Le récit se passe donc cinq ans après cette fameuse défaite..

Cette « suite » est vraiment très bien pensée, ultra addictive et un peu plus mature.

20200711_133703

L‘auteure alterne les points de vues entre plusieurs personnages, on retrouve donc Ariel, Eric, Ursula, Eureka, Sébastien.. Chacun aura son rôle et sa place à jouer dans l’avenir du royaume de la terre et de la mer.

C’était vraiment sympathique d’être dans leur tête et les retrouver quelques année après la fin de « La Petite Sirène » (avec la fin modifiée, forcement).

Chacun a changé, evolué… Ariel est devenue plus sérieuse et moins impulsive, Eric est moins rêveur et éclatant. Ursula/Vanessa quant à elle, reste fidèle à son personnage, c’est à dire machiavélique et manipulatrice !

L’intrigue et les rebondissements sont bien menés et justement dosés.

J’ai personnellement ressenti aucunes longueurs tant je me suis éclatée dans ma lecture. L’auteure fait également quelques clin d’oeil à l’animation en reprenant certains détails qui apportent encore plus de cohérence entre l’animation et le roman !

Quant à la fin, elle est relativement surprenante mais un peu trop rapide. Je ne m’attendais pas vraiment à ça et je dois dire que je suis autant frustrée que rêveuse.. C’est une fin mitigée pour ma part mais qui ne gâche en rien le plaisir prit pendant ma lecture.

C’est le premier « Twister Tale » que je lisais et je n’en doute pas que ce ne sera pas le dernier car ce premier essai m’a clairement fait rêver et retomber en enfance. J’ai d’ailleurs ma petite idée de mes prochains achats… Qui seront sans doute « La Belle et la Bête » et « Peter Pan » .

Note 5

belle-decouverte