Mon amie Adele – Sarah Pinborough

Et cette fin ! Bon dieu, quelle fin ! J’ai rarement été aussi renversée par la fin d’un thriller psychologique.

Edition Préludes Noirs, septembre 2017, 448 pages, Format Numérique, Broché et Poche

Mon amie Adele de Sarah Pinborough est un roman… extrêmement étrange. Et j’ai adoré ! Je ne sais même pas trop comment le chroniquer de peur de vous dévoiler des informations sensibles, ah ah. En tout cas, le plotwist final est digne d’un bon mal de crâne mais aussi d’un moment d’arrêt en mode « oh putaaain, elle n’a pas osé ! ». Je tiens tout de même à prévenir, et ce sera un genre de spoil, mais c’est le genre de choses que je préfère savoir avant de me lancer dans un roman :

Il y a une petite touche de fantastique.

Moi qui déteste ça d’habitude, là je me suis laissée porter et je ne regrette pas du tout mon achat, mais je sais que parfois, ça peut déstabiliser

J’ai adoré ce livre aussi parce qu’il y a des histoires d’amour ! Nous embarquons aux côtés d’un trio bien curieux, que je vais essayer de vous décrire sans trop en dire… Nous suivons donc l’histoire de Louise, une assistante de cabinet médical, mère célibataire depuis peu, qui se laisse aller après avoir quitté son mari infidèle… Dans un bar, elle va faire la connaissance de David, qu’elle va embrasser… pour se rendre compte le lendemain qu’il s’agit de son nouveau patron, et qu’il est marié !

En parallèle, Adèle, la femme de David, va tout faire pour devenir amie avec elle… dans le dos de son mari. A mesure que Louise apprend à connaître Adèle, elle découvre une femme apparemment battue, ou en tout cas retenue par son mari qui contrôle le moindre de ses faits et gestes. Pas d’argent, pas de téléphone, et David étant psychiatre, il lui prescrit des médicaments à gogo… Louise commence à se demander si elle n’est pas tombée amoureuse d’un psychopathe. Pourquoi reste-t-il avec Adèle s’ils n’ont plus envie d’être ensemble ? Pourquoi ne le quitte-t-elle pas, avec ses allures de femme parfaite, elle retrouvera forcément quelqu’un…

Nous plongeons alors dans un jeu du chat et de la souris, sans savoir qui est réellement le chat.

La plume est fluide et je dois avouer qu’il ne se passe pas grand-chose au cours du roman. C’est assez contemplatif, mais cela dépeint si bien la réalité de certains couples que j’ai adoré… « Mon amie Adele » est assez long, par contre, et je dois avouer que j’ai parfois eu envie de le laisser poser un peu. Pourtant, quelque chose me titillait :

Comment l’auteure va-t-elle finir cette histoire ?

Nous découvrons de plus en plus de choses étranges au sujet de ce couple… Adele qui est en fait une héritière richissime à cause d’un incendie ayant tué ses parents dont David l’aurait sortie in extremis…. Pas d’amis, pas de connaissances, personne pour attester de leur passé… Louise est curieuse, Louise fouine, et Louise va se retrouver coincée entre deux grands manipulateurs.

Et cette fin ! Bon dieu, quelle fin !

J’ai rarement été aussi renversée par la fin d’un thriller psychologique. Tout s’éclaire enfin lorsque l’auteure explique son plan diabolique au cours du dernier chapitre. Une fin coup de poing, qui n’est certainement pas une happy end mais pas une bad end non plus.

Un compromis doux-amer que j’ai adoré et qui restera pour moi une des fins les plus ambitieuses que j’ai lues.

Alors pas un coup de cœur à cause des petites longueurs durant le roman, mais rien que pour cette fin, les fans du genre devraient se plonger dans ce titre ! Je lirai les autres romans de cette auteure avec beaucoup de curiosité.

Vous pouvez retrouver ce roman sous format kindle ou à petit prix en format poche en cliquant sur l’une des images ci-dessous :

Simon, tome 2 : Mots croisés – Leon de Griffes

Un avis de Les Tentatrices sur Simon, tome 2 : Mots croisés – Léon de Griffes
~ Auto-édition (octobre 2016) ~ 357 pages ~

Simon - 2 - Mots croisés - Leon de Griffes RESUME.png

~ Auto-édition (octobre 2016) ~ 357 pages ~ 

avis-de-marina-fond-noir

Impatiente de lire ce deuxième tome de Simon, j’ai interrompu ma lecture en cours pour commencer Mots croisés, dès que Léon de Griffes nous a envoyé ce Service Presse pour lequel nous le remercions…

L’influence de Louise a fait évoluer la plume de Simon. En suivant le conseil de Louise d’insuffler plus de sentiments dans son écriture, le nouveau roman érotique de l’écrivain est un succès.

S’ils ont, l’un et l’autre, une certaine pudeur à exprimer leur sentiment et à se livrer, leur relation évolue doucement mais sûrement. Grâce au respect que Simon lui témoigne et à la complicité qu’on les unit, Louise va pouvoir se dévoiler et réaliser ses fantasmes…

J’ai eu énormément de mal à plonger dans l’histoire…

L’entourage du couple est très présent et Simon reste le personnage central pendant le premier tiers du livre… et malgré mon attachement pour lui, j’attendais avec impatience d’apprendre à connaître Louise…

M’identifier à l’héroïne m’avait manqué dans le premier tome, et j’ai été agacé de ne pas pouvoir le faire dès le début du second…

L’érotisme y est bien présent mais les difficultés de Louise à se confier sur son passé, et même sa tendance à se cacher derrière des jeux de rôle m’ont frustrée… J’avais besoin de faire connaissance avec la vraie Louise, de découvrir ce qu’elle avait dans les tripes, de comprendre ce qui avait fait d’elle la femme qu’elle était aujourd’hui… et cela a été long à venir…

Mais, comme on dit (et comme aurait pu le dire Léo) « Plus c’est long, plus c’est bon ». Quand Louise m’a enfin laissé rentrer dans sa tête, cela a été le déclic…

Et à partir de là, un seul sentiment a accompagné ma lecture jusqu’à la fin : PLAISIR…

Comme Simon, Louise est authentique… Fragile et forte à la fois… Ses fantasmes, ses doutes, ses sentiments contradictoires…. toutes ses émotions sont celles que vous, ma voisine et moi pourrions partager…. sans, peut-être, jamais oser les avouer…

Parce qu’une fois que Louise fait tomber les barrières derrière lesquelles elle se cachait, c’est une sensualité torride qui se dégage d’elle… Une sensualité que Simon va encourager et aider à s’exprimer… Une sensualité qui va les rendre encore plus complice et proche qu’ils ne l’étaient…

Une sensualité qui m’a… retournée…

Découvrez un extrait de SIMON, tome 2 : Mots croisés – Léon de Griffes

Retrouvez ce livre sur Amazon, dans son format numérique

LOGO LES TENTATRICES Service Presse - Fond Blanc - lectrice noire Version 2Note 3,5

Les défis d’Angie de Gilles Milo-Vacéri

les défis d'an

Editions HARLEQUIN – 106 pages

Résumé de l'éditeur-1

Parce que le sort en a décidé ainsi, Angie se retrouve soumise à Kylian pendant trois semaines. Le temps de relever 14 défis, toujours plus inattendus, toujours plus excitants…

Les défis d’Angie :

Tu te soumettras

Plaisir glacé

A fantasme, fantasme et demi

Effeuillage

Baisers contraires

Good vibrations

Garder le fil

Sous le manteau

Chair qui brûle

Tu auras les boules

Qui s’y frotte

Mise en bouche

A table !

Attachement

Avis Jenni

Un livre qui était dans ma PAL depuis belle lurette, il était temps que je le découvre enfin…Et quelle surprise ! A la base, non seulement j’apprécie le talent d’écriture de cet auteur mais en plus de cela, ce livre est chaud, non vulgaire et très plaisant à lire…

En couple depuis deux ans et vivant le parfait amour, Kylian décide de pimenter leurs galipettes et propose à Angie un jeu érotique de « soumission/domination » dans lequel ils devront relever différents défis en un temps donné.

Pour ouvrir les hostilités, c’est Angie qui s’y colle et qui va occuper le rôle de la parfaite « soumise » tandis que son homme sera son « dominant », pendant trois semaines. Quatorze défis à découvrir et à relever sans avoir froid aux yeux.

Angie ne pourra que constater que Kylian ne manque pas d’imagination pour les défis et que leurs jeux érotiques sont presque sans limites !

J’adore la plume de Gilles Milo-Vacéri, qui réussit parfaitement à nous faire ressentir les moindres émotions. L’écriture est fluide, agréable et parfaitement maîtrisée dans l’érotisme. On ressent les jouissances de l’héroïne et on en deviendrait presque même jalouses !

J’ai hâte de lire « La revanche d’Angie » car il me tarde de découvrir ce qu’Angie réserve à son homme. Et je pense que les défis seront explosifs. Après tout, c’est lui qui a eu l’idée de ce jeu donc j’espère qu’elle n’ira pas de main morte avec lui et que l’extase sera au rendez-vous… et puis peut-être que derrière ce jeu se cache une toute autre envie ?

Leur jeu est divertissant, amusant et très caliente. Les protagonistes sont attachants et la lecture devient rapidement addictive.

Note 4

la-revanche-dangie

Sextasy – Crazy in love : Christy Saubesty

crazy-in-love-4330462-250-400

R2SUM2

Pour clouer le bec à tous ceux qui la considéraient encore comme la sage petite Manue, Emmanuelle Tosca va ouvrir son propre sex-shop. La jeune femme a tout prévu pour que la soirée d’inauguration soit parfaite, et délicieusement sexy. Tout… sauf de revoir Josh, le frère de sa meilleure amie. Celui qui a bercé ses nuits de fantasmes inavouables depuis l’année de ses seize ans et qui la fait toujours autant craquer. Ce qu’elle ignore, c’est que Josh, lui non plus, ne l’a pas oubliée.

Avis Jenni

Une lecture courte mais qui reste sympathique avec des personnages intéressants.

Emmanuelle rêve d’être une femme extravertie et sûre d’elle. Elle en a marre de ne pas être ce qu’elle veut être dans son quotidien… Pour libérer la femme sexy et sensuelle se cachant au fond d’elle, elle décide de se mettre à son compte et d’ouvrir avec l’aide de sa meilleure amie Eden, un magasin reflétant parfaitement son image… L’image d’une femme fatale accomplie ! Elle y ouvre un sexshop, le « Crazy in love ».

Cela fait des années que Manue fantasme sur Josh, le frère de son amie. Mais à l’époque elle n’avait que 16 ans et lui 20 ans. Ce qui aurait été un détournement de mineur s’ils n’avaient pas résisté à leur attirance. Les années ont passées et ils ont maintenant dix ans de plus… et ni l’un, ni l’autre n’a oublié l’autre ! Leurs sentiments et leur attirance reste inchangé même après tout ce temps.

Dans cette lecture, j’ai particulièrement ris lorsque Eden et son frère viennent rentre visite à Emmanuelle et qu’ils la surprennent alors qu’elle est en train de prendre son pied derrière le comptoir avec son godemichet !!!

Cela reste une histoire agréable… Ce n’est pas « The lecture » qui nous fait vibrer mais plutôt une lecture qui vous fait passer un bon moment et qu’on oubliera aussitôt après l’avoir terminée.

3