Au moindre de tes désirs – Shelby Reed

Résumé - Au moindre de tes désirs - Shelby Reed.png

Éditions J’ai Lu (07 septembre 2016) – Environ 375 pages

avis-de-jenni-les-tentatrices

Je remercie les éditions J’ai Lu pour l’envoi de ce service presse. « Au moindre de tes désirs » est une histoire riche en sensualité, avec des personnages envoûtants, à la fois forts et fragiles. Avec finesse, Shelby Reed nous entraîne dans des voluptés où le fantasme prône.

La rédactrice en chef donne pour mission à Billie de mettre son nez dans un club très privé et prisé des mondains : « Avalon ». Un établissement dans lequel les femmes s’y offre les services d’un escort. C’est la première fois qu’on assigne à Billie, un reportage de ce genre. Jamais elle n’avait rencontré un homme qui vendait son corps. Pas plus qu’elle n’avait mis les pieds dans un club privé dédié aux plaisirs charnels des femmes…

Elle découvre Avalon, le temple du plaisir. Un monde inconnu où seuls existent la beauté, l’extase et le fantasme. Un lieu particulier, intriguant, qui va s’avérer être très enrichissant. Lorsqu’elle y fait la rencontre d’Adrian, elle est subjuguée par sa beauté. Jeune, il n’en est pas moins sauvage et expérimenté.  Et s’il est le petit protégé d’Avalon, ce n’est pas pour rien… Au fur et à mesure de l’entretien la frustration la gagne car Billie ne veut pas être assimilée aux clientes d’Adrian, à ses conquêtes, et à toutes celles qui le dévorent du regard dans la rue. Cela dit, en quoi est-elle différente de ces femmes ? C’est simple… Elle est l’une des rares à ne pas l’avoir abordé pour qu’il lui fasse l’amour. Sa présence à ses côtés, c’est pour connaitre son histoire et découvrir son vrai visage. Sauf que l’entretien la remplie de divers désirs… Puis une chose en entraînant une autre, ils vont conclurent un marché ensemble : une faveur en échange d’une autre…

Un titre tout à fait représentatif et en lien avec le récit. On retiendra de cette lecture que le plaisir en excès peut donner lieu à tant de vices…

Adrian est un personnage que j’ai pris plaisir à découvrir au fil des pages. Lorsqu’on entre dans son monde, on a affaire à un homme mystérieux, chaud bouillant, carrément « envoûtant », au point de rendre la lectrice pantelante, voire même totalement guimauve ! Lorsqu’on en apprend un peu plus sur lui, et en particulier lorsqu’il perd le contrôle… c’est un autre homme que l’on découvre, qui est tout aussi plaisant. Il est fragile mais se protège par son assurance pour taire sa vulnérabilité. Seul dans le corps d’un fantôme, il est une pure invention d’Azure Elan, qui a fait de lui un gigolo, à la fois énigmatique sur sa vie privée et expert en matière de sexe… Billie a réveillé en lui une soif qu’un bref orgasme ne suffirait pas à éteindre…

Quant à Billie, elle est une femme sincère, authentique. Adrian va la troubler de bien des façons. Elle est convaincue qu’il a une idée dernière la tête. Elle craint qu’il ne se serve d’elle et d’être sa proie. Elle préfèrera rester sur ses gardes… Mais malheureusement pour elle (ou plutôt heureusement pour elle), ses élans prennent le dessus et la poussent à succomber aux plaisirs charnels…

Les protagonistes sont touchants, intéressants et attachants. Ils forment un duo très plaisant à suivre. Il est facile de plonger dans leur univers et de se les représenter.

Shelby Reed a ici, une plume sensuelle et délicate. Cette lecture est une promesse de l’extase. Une romance érotique tumultueuse, avec des bouleversements ne laissant pas de temps mort au récit. L’auteure n’y va pas de main morte. C’est réaliste, prenant et percutant. C’est très bien écrit ! Et c’est d’ailleurs, l’atout de ce roman ! J’ai beaucoup appréciée cette lecture et je remercie l’auteure pour ces quelques heures d’évasion.

-A lire !-

Note 4

LOGO LES TENTATRICES Service Presse - Fond Blanc - lectrice noire Version 2

Voluptés, Tome 2 : Effrontée – Shayla Black

voluptes-2-effrontee-shayla-black-resume

~ Edition J’ai Lu ~ 24 août 2016 ~ Environ 425 pages ~ 

Avis Marina

J’avais trouvé le premier tome de Voluptés très sympa et je remercie les Éditions J’ai Lu de m’avoir envoyée celui ci sur mon lieu de vacances. Surtout que, les températures étant déjà caniculaires, Effrontée de Shayla Black les a faites monter encore plus !!!

Je crois que je viens de frôler la combustion spontanée….

Kimber a été élevé par un père militaire et deux frères aînés du même moule… Autant dire qu’elle a toujours eu un tempérament de garçon manqué… Pourtant, elle est FEMME… Et à bien l’intention d’être celle qu’il faut pour son amour de jeunesse.

Kimber vient de terminer ses études d’infirmières et Jesse a parcouru les routes jusqu’à devenir une rock star… Et enfin, après des années de relation à distance, ils vont se revoir.

Le mode de vie de Jesse est à l’image de tous les clichés de son milieu… Adepte du triolisme, il a peur que l’innocence de Kimber soit un frein pour leur avenir… Mais cette dernière est résolue à être celle qu’il lui faut… Quitte à demander à Deke d’être son professeur, alors que ce dernier la rabrouait sans cesse lorsqu’elle était adolescence.

Quand elle se présente devant Deke et son cousin Luc pour leur demander de lui enseigner les rouages d’un ménage à trois, l’attirance que ce dernier ressentait pour elle est toujours aussi vivace.

Deke se montrait froid avec elle pour résister à la tentation qu’elle représentait quand elle avait 17 ans, et son premier réflexe est de continuer à agir de la même manière. Mais Luc ne l’entend pas de cette oreille et Kimber est prête à solliciter d’autres tuteurs pour parvenir à ses fins…

Deke va donc finir par accepter d’enseigner à Kimber comment satisfaire sexuellement deux hommes… De prendre le risque de cette femme parvienne à abattre toutes les barrières qu’il a érigé depuis des années pour se protéger…

Et Kimber va découvrir des plaisirs insoupçonnés… Et peut être même ce que signifie vraiment être amoureuse.

En terme de crédibilité, cette histoire ne tient vraiment pas la route. Et sa conclusion n’est pas celle que j’avais imaginé… Et pourtant, je me suis régalée du début jusqu’à la fin.

C’est vraiment torride ! Les scènes de sexe sont très bien écrites, avec suffisamment de sentiments pour que les âmes romantiques y trouvent leur compte. Tout comme les fans de trio vont se délecter de ce livre.

Les personnages sont tous attachants et la connard-attitude de Deke m’a faite craquer.

J’ai dévoré ce livre sans parvenir à le lâcher et je le relirai très probablement dans le futur.

A lire

LOGO LES TENTATRICES Service Presse - Fond Blanc - lectrice noire Version 2Note 4

Les Sullivans, Tome 4 : Toi et toi seule – Bella Andre

les-sullivans,-tome-4---toi,-et-toi-seule-542477-250-400
Chez J’ai Lu, Collection Intense,
R2SUM2

Organiser un mariage, voilà qui aurait paru absurde à Sophie Sullivan, bibliothécaire à San Francisco. Et pourtant, la voilà plongée jusqu’au cou dans les préparatifs des noces de son frère Chase. Un défi qui se révèle être un vrai plaisir. Toutefois, la présence de Jake McCann à son côté la ravit et l’irrite à la fois. Jake, le bad boy… et l’objet de vingt ans d’amour à sens unique. Jake qui, malgré les années passées, ne voit en elle que la gentille et innocente petite Sophie. Il la prend pour une fillette ? Soit ! L’heure est venue de lui prouver quel idiot il fait à laisser filer la femme ô combien sensuelle qu’elle est devenue…

 Avis Kiera

Ô joie de retrouver toute la fratrie des Sullivans, Ô désarroi!!!

Je me faisais une joie de commencer ce tome 4 sorti tout frais, tout chaud, frottage de main, palpitation, tous les symptômes de ma joie se sont fracassés, un bid monumental.

Ce tome 4 concerne l’une des jumelle Sullivans, Sophie, la gentille, la charmante bibliothécaire de 25 ans, la petite sœur que tout le monde protège, couve.
Sophie à passé 20 ans à espérer que Jack McCann l’a remarque, 20 ans d’attente dans l’ombre des conquêtes de Jack, mais il est temps que cette situation change, Sophie profite de l’occasion du mariage de son frère Chase de montrer à Jack une autre facette de « la gentille », une version sexy, coquine de Sophie, et le résultat en laisse pas mal sur le carreau le jour de la cérémonie.

Jack McCann, l’enfant terrible est devenu, un sexy irlandais qui jongle de femme en femme, le bad boy de la fratrie Sullivan, certes il n’est pas lié génétiquement au Sullivans mais c’est tout comme, il fait partie de la famille depuis ces 10 ans et Mary Sullivans, la matriarche, le considère comme ses propres fils.
Jack, c’est le bad boy dans toute sa splendeur, le casse coup, toujours impliqué dans des bagarres avec Zack l’un des frères Sullivans, il est devenu le boss d’une grande chaine de bar irlandais qui tourne à plein régime, tout lui réussi, gloire, femme facile, argent, que demander de plus!!
Et pourtant il manque un élément essentiel à Jack, la femme dont il est amoureux depuis l’age de 10 ans, celle qui le fait vibrer, qui le fait se sentir vivant, celle qui attise la flamme, mais Sophie incarne l’interdit, le « pas touche mon frère, sinon je te fais la peau ».
Jack à des démons, un passé douloureux, il est persuadé qu’il peut détruire l’innocence de Sophie, et qu’il est incapable d’éprouver des sentiments et pourtant……..

Parfois l’envie est plus forte que la raison, et Jack va se laisser surprendre, se laisser aller par une Sophie sexy, téméraire, une nuit torride, une capote dysfonctionnelle va tout chambouler.

Ce 4éme tome démarrait très bien à mon sens, un jeu de séduction était mis en place, un jeu du chat et de la sourie, une surprise, tout laissait place un tome palpitant, d’ailleurs ma déesse intérieur commençait à faire des triples salto, à danser la rumba, malheureusement mon enthousiasme est vite retombé, écrasé face contre terre, ma déesse s’est fait la malle.
Arggggh mais qué passa, pourquoi avoir mis la barre si haute pour la redescende aussi bas, ce 4éme opus manque de piquant, de taclage, il y avait de quoi faire, c’est plat, il ne se passe pas grand chose, Sophie cède trop rapidement et Jack qui est pourtant attachant, touchant, charmant, dominateur, il incarne tout ce que j’aime, m’a déçu, le rebelle devient un véritable bisousnours.

J’ose espérer que ce 4éme tome n’est qu’une erreur de parcours pour Bella Andre, et que le prochain tome sera bien au dessus, vraiment dommage!!

2,5