Stiletto 3 : Serial fougueuse – Lauren Layne

Stiletto T.3 : Serial Fougueuse – Lauren Layne – Editions J’ai Lu pour Elle – Collection #Esclusif – Version BrochéVersion Numérique – Sortie le 07/11/2018

Je remercie les Editions J’ai Lu pour ce Service de Presse.

La serial fougueuse m’a bien plus convaincue et attendrie que les deux précédentes !

Riley MacKenna journaliste à Stiletto, connue pour ses articles sur le sexe, en pince depuis dix ans pour le meilleur ami de son frère, Sam Compton. Lui a racheté une distillerie de whisky, et s’est toujours évertué à rester éloigné de la petite sœur de Liam, tenant la promesse qui lui a faite.

Lorsque pour les cinquante ans du magazine, la rédactrice en chef demande à ses journalistes de rédiger un billet plus personnel, Riley se trouve mal, très mal et pourquoi ? Elle va donc se tourner vers Sam, pour lui demander un service pensant faire bouger les choses entre eux…

Va-t-elle y parvenir ? Comment ?

Ce sont les héros de la série Stiletto que j’ai trouvé le plus touchants, ils se mettent à nu, prennent des risques… Leur attirance sexuelle n’est plus à prouver mais ils tentent de la cacher, de la réfréner à l’autre pour des tas de raisons… Si pour Riley c’est par manque d’audace pour Sam s’est plus compliqué, il a fait une promesse à laquelle il tient religieusement, mais surtout il pense ne pas être assez bien pour elle. Il a une image de lui-même complètement dépréciée, accentuée par une mère qui ne l’aime pas et le considère comme un raté.

Pour tous, sauf sa famille, Ry est victime de son image de journaliste sexy, expérimentant le sexe comme dans ses articles. Et si la vérité est a l’opposé de cette image, elle attend l’homme de sa vie qu’elle voit en la personne de Sam.

Tout un jeu de provocation par jalousie et petite mise en scène est créé pour que Sam craque. Riley est une battante qui se démène pour atteindre son objectif. Or, il est difficile de dépasser ses peurs, ses aprioris. 

J’aime la relation qu’ils entretiennent d’amis, qui aiment se chercher, et se provoquent avec impertinence. On retrouve les meilleures amies, qui complotent pour aider Riley, et comme la bande s’est agrandie avec les fiancés, c’est une joyeuse bande qui évolue autour de ces deux héros.

Cette romance m’a émue par ses deux personnages qui se débattent avec leurs failles les assumant pour les dépasser. La plume de Lauren est plus douce, et les héroïnes moins superficielles, plus humaines. Il se lit rapidement comme les deux précédents, avec plus ou moins le même schéma d’histoire, mais Ry et Sam font la différence. J’attends de voir dans le prochain tome, comment Emma (la quatrième du quatuor, dernièrement arrivée) va gérer son passé et ses sentiments !

Vous pouvez commander ce livre sur Amazon en cliquant sur la couverture qui vous convient :

 

 

L’inconnue d’Halloween – Marie Harte

L’inconnue d’Halloween – Marie Harte – Editions J’ai Lu pour Elle – Collection #Exclusif – Version NumériqueVersion Broché – Sortie le 17/10/2018

Je remercie les Editions J’ai Lu pour ce Service de Presse.

L’inconnue d’Halloween est une romance contemporaine érotique au goût sucré, avec une dose de testostérone.

Sadie Liberato, se retrouve entraînée par son frère Elliott à une fête costumée d’Halloween où leur service de traiteur officie. Elliott, fan de l’émission de télé réalité Mad Madenezz sur la construction personnalisée de motos, dont les héros se déchirent et l’un d’entre eux, fondateur du garage, Gear Blackstock a été remercié par la production de l’émission, il y a deux mois, puis trahi par sa fiancée avec son meilleur ami, se retrouve sur les lieux de la fête .

C’est tendu, et à reculons que Gear se rend à cette fête, il en a marre de cette émission, du concept, de la provocation de ses anciens proches juste pour du buzz et de la popularité.

Sadie, déguisée en Xena la guerrière, s’isole pour boire tranquillement, et Gear s’invite à sa table un déguisé en Satan afin d’échapper à la foule et aux caméras. L’attirance et le désir sexuel prenant le pas, ils passent un bon moment, mais les évènements de la soirée se précipitent, les séparent sans qu’ils se soient échanger leur nom. Mais sans connaître la détermination de Gear, et le destin fera peut-être bien les choses …

Ce ne n’est pas que la rencontre improbable de ses deux êtres un peu bourrus et asociaux, qui ont beaucoup en commun, mais celle aussi de deux familles : Liberato et Blackstock. Toutes deux atypiques avec des frères et sœurs ou parents farfelus, qui veulent le meilleur de Gear et Sadie.

Notre Satan et notre Xena sont des personnages entiers, directs sans langue de bois, ils sont assortis dans leur façon d’être, leurs goûts.

Ils vont devoir combattre des ex, des paparazzis, leur passé et leurs tourments pour arriver à s’accepter et admettre leurs sentiments.

J’ai aimé voir ce molosse fondre complètement pour la furie têtue de Sadie. Leur côté accro au sexe peut paraître cru et un peu surjouer pourtant, au fil des pages, j’ai compris que cela faisait partie de leur personnalité… Ils sont insatiables !

J’ai toujours apprécié les comédies romantiques de Noël, j’étais curieuse et impatiente de découvrir une histoire sur Halloween. En fait, l’histoire se déroule sur le mois d’octobre où les fêtes, les animations battent leur plein sur le sol américain. Entre l’entreprise familiale de pâtisserie-traiteur de Sadie, connue pour ses délices sucrées et sa décoration fantastique de ville fantôme et la rencontre entre Sadie et Gear lors d’une fête halloweenesque… le décor est planté.

C’est une romance agréable qui se lit facilement, émoustille nos papilles et nos sens, avec des personnages blessés et trahis qui tentent de se reconstruire. Le côté un peu entêté, garçon manqué de Sadie ainsi que la caricaturale ex m’ont légèrement agassé, mais n’ont pas entamé mon plaisir de lire . C’est la rencontre de deux mondes, le combat des idées reçues sur les apparences sur un fond de fête d’Halloween.

Vous pouvez commander ce livre sur Amazon en cliquant sur la couverture qui vous convient :

 

 

 

Secrets de vestiaires, Tome 3 : Jeu de jambes – Rebecca Crowley

Résumé - Jeu de jambes - Rebecca Crowley.png
Secrets de vestiaires, Tome 3 : Jeu de jambes – Rebecca Crowley
Editions J’ai Lu, Collection #Exclusif ~ (22 août 2018) ~ Env. 376 pages
Format numérique / Format poche

avis-de-jenni-les-tentatrices

-Je remercie les éditions J’ai Lu pour cette lecture en service de presse-

Avec ce troisième tome, nous restons dans l’univers du football auprès des joueurs de la Skyline. Ici nous faisons connaissance avec Brendan, un goal qui s’apprête à tirer sa révérence pour profiter de sa retraite…

J’ai bien aimé mais pas assez pour accrocher complètement !

 

Erin et Brendan ont un passé ensemble… les bancs de l’école et une nuit torride !

Qu’elle ne fut pas leur surprise de se retrouver dans une réunion des « Joueurs Anonymes ». Pourquoi faut-il que le hasard fasse aussi mal les choses ?

Brendan est le joueur qui pariait en ligne et qui a été suspendu de la Skyline. Depuis il est sur le banc et son contrat se termine à la fin de saison. Brendan s’est tiré de justesse du scandale des paris sportifs sans entacher sa réputation. Mais voilà qu’on demande à Erin de changer cet état des choses… Elle est donc chargée d’exécuter la sale besogne. Il est celui qu’il va falloir sacrifier si elle veut gravir les échelons sur le plan professionnel.

Le confronter pour ruiner l’homme qu’il est par obligation professionnelle la met en danger… car la nouvelle directrice du service éthique et promotion de la Ligue professionnelle de football est accro au jeu… Lui seul le sait… et pourrait vite la faire chanter, mais aussi la détruire.

 

Il y a un rapport de force entre eux en continu, avec une volonté propre à chacun de reprendre l’avantage dans leur petit jeu en se lançant dans une tentative malsaine. Ils ne manquent pas d’audace et sont deux fins stratèges. Finiront-ils par se faire entendre et à tomber d’accord pour ne pas menacer et pourrir l’autre ? Quelles concessions, voire compromis les attends ? Vont-ils s’acharner dans une lutte où la loi du talion excelle ou vont-ils faire tapis pour s’allier ?

Le style me plait et la trame est sympathique. Néanmoins, on y retrouve toujours de nombreuses longueurs qui nous font lire en diagonale pour ne pas décrocher.

On constate les nombreuses recherches qu’à fait l’auteure pour s’immiscer en plein cœur des paris sportifs et du football. On ressent son implication car son travail est étudié et finement bien mené. J’ai aimé découvrir cette facette de l’addiction face aux jeux. L’emprise et la dépendance qu’ils occasionnent en plus du gain et de la perte. Mais j’ai trouvé dommage que ce vice, en particulier les stats priment sur la relation des protagonistes.

C’est nécessaire et primordial d’en parler car elles font parties intégrantes de la psychologie de ces derniers, et il était judicieux à mon sens d’en révéler le processus mais malgré l’engouement dont fait preuve l’auteure pour nous immiscer dans leurs têtes, pour comprendre au mieux qui ils sont, et donc cerner leur vices, j’ai trouvé qu’elle s’épanchait un peu trop là-dessus en nous offrant de nombreuses révélations mais qui a contrario éloigne la romance, du moins la rend secondaire, et même lointaine.

Pour ce qui est de Erin et Brendan, j’ai aimé les cerner mais j’aurais aimé avoir plus d’échanges entre eux. Ils s’aventurent sur un terrain glissant. Il est peut-être un grand gardien de but, elle est une redoutable attaquante. J’aurais été conquise si l’auteure avait moins survolée leur relation.

 

Note 2,5 logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2



–> Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (numérique / poche) :

Format numérique - Jeu de jambes - Rebecca Crowley Format poche - Jeu de jambes - Rebecca Crowley

L’arrangement – J.J. McAvoy

L’Arrangement – J.J.McAvoy – Editions J’ai Lu pour Elle – Collection #Exclusif – Version NumériqueVersion Broché – Sortie 05/09/2018

Je remercie les Editions J’ai Lu  pour ce Service de Presse.

L’arrangement est une romance qui sort de l’ordinaire. Elle est surprenante grâce à des rebondissements étonnants, le caractère des personnages ainsi que leur passé les emmènent à un jeu de séduction qui sort de certains codes.

Felicity participe à une soirée « sugar baby », plus pour faire plaisir à ses amis que par réelle ambition. Elle y fait la connaissance sans le vouloir, en s’isolant dans une pièce avec un piano, de Théo Darcy, le maître des lieux. Subjugué par les talents de pianiste de Felicity, il entre dans le jeu de la séduction mais va rapidement s’y casser les dents, car elle est complètement atypique… Mais, n’est pas Darcy qui veut, il n’a pas dit son dernier mot, il en a les ressources et le pouvoir pour proposer un arrangement à Felicity …

Ce livre m’a intrigué au départ avec cette héroïne qui fuit l’engagement dans une relation mais aimé le sexe. Elle n’est pas attirée par l’argent, ni le statut, elle a des valeurs, des dons artistiques et une éducation et de la culture. La fille parfaite ou presque : pourquoi est-elle encore célibataire ?

Quant à Théo Darcy difficile d’occulter son rang, la connotation de son nom, et pourtant il opère à l’instinct, tout en tenant son rôle de PDG. C’est un homme surprenant et séduisant, l’auteur a rendu ce multimilliardaire humain et tolérant.

Cette histoire est prenante, car les événements se succèdent tout en éveillant la curiosité du lecteur. La séduction et la sensualité sont présentes, même si cette dernière peut être assez directe et crue. Il y a une touche de romantisme, mais pas trop car cela n’irait pas avec la personnalité de Théo ou de Felicity ! Ils vous surprendront et c’est ce qui dynamise cette romance décalée, étonnante. L’auteure aborde un sujet peu traité dans la romance, de manière habile avec justesse et sensibilité.

Par contre, j’ai un petit goût d’inachevé avec les derniers chapitres, j’aurais aimé en savoir plus « l’après », les relations avec la famille, peut-être voir un tome consacré au frère de Théo, Arty.

C’est le genre d’histoire qui vous prendra dans ses filets grâce à des personnages intrigants, cachant bien plus qu’il n’y paraît, qui éveillent l’intérêt, attisent par leur jeu d’attraction. C’est un livre agréable à lire, comme vous l’aurez compris mais il m’a manqué un petit quelque chose pour être pleinement conquise. Cependant, j’ai apprécié de découvrir un nouveau « Monsieur Darcy », froid et bouillant à l’intérieur ou dans l’intimité, sincère et entier…  vous séduira-t-il ?

Vous pouvez commander ce livre sur Amazon en cliquant sur la couverture du format qui vous convient.

 

 

 

Passion en Backstage T4 : Final Show – Jamie Shaw

Passion en Backstage T.4 : Final Show – Jamie Shaw – Editions J’ai Lu pour Elle – Collection #Exclusif – Version NumériqueVersion Broché – Sortie le 22/08/2018

Je remercie les Editions J’ai Lu pour Elle pour ce Service de Presse.

Et bien le final de Passion en Backstage valait la peine d’attendre. Cette série s’est améliorée au fil des quatre tomes à mon sens, je pense que ce dernier opus est même mon préféré !

Hailey, un peu « geek », future vétérinaire, et surtout la cousine de Danica le premier amour de Mike de The Last One to Know, se retrouve à devoir accompagner cette dernière au concert du groupe afin qu’elle puisse renouer avec le batteur.

C’est un calvaire à supporter son horrible et égoïste cousine, qui ne veut rien lâcher ! Ni l’animosité du groupe et ni celle des proches du musicien ne l’arrêtent. Malgré la stupéfaction, après sept années de silence, Mike accepte de passer un moment avec Danica. Pendant ce temps, Hailey fait connaissance avec les autres, puis du « sexy-discret » batteur… Cette nuit de rire, de jeux vidéo va les rapprocher. Mais Danica, comme la garce qu’elle est en réalité, veille, jalouse le moindre rapprochement, car elle compte bien garder son précieux petit ami. Pourtant Hailey et Mike ont beaucoup de points communs, d’affinités. Si la future vétérinaire n’est que sincérité, bienveillance et altruisme, Danica est tout l’inverse.

Est-ce que Mike va ouvrir les yeux sur la véritable personnalité de Danica ? Est-il encore amoureux d’elle ? Que va mettre Danica en œuvre pour garder Mike ? Comment cacher des sentiments interdits ?

C’est beau, car interdit et puissant…

Ce Mike a tout du gendre idéal avec la touche Rockstar modeste en prime, avec des valeurs sur l’amour ! Une Hailey simple et touchante par son authenticité, et le calvaire qu’elle endure ! Tout le contraire de sa détestable cousine, mais : « mon dieu quelle horrible garce ! » L’auteur arrive à nous la faire détester dès les premiers mots, c’est hallucinant ! Et ce jusqu’à la fin ! La relation que noue Harley et Mike est de toute beauté à la limite de l’interdit et pourtant on ne culpabilise pas une seconde pour eux … au contraire elle fait espérer, presque rêver !

Certes, c’est un véritable déchirement que d’avoir des sentiments pour le mec de sa cousine, qui en bonne petite fille pourrie gâtée vous fait ressentir comme une moins que rien puisque c’est son père qui vous paie vos études. Hailey se sent redevable, prise au piège, entre son rêve, devenir vétérinaire, et une Danica qui se sent puissante.

L’auteur met le lecteur au cœur de ce trouble il ne cesse de ronger Hailey, c’est un réel problème dont elle ne voit pas l’issue qui la ronge de plus en plus !

Tout du long, on est cœur de ce groupe qui a accepté naturellement Hailey. Ce tome est profondément humain, mettant en avant sa nature, dans ce qu’elle a de plus beau comme de plus moche, il est également plus sentimental comme le personnage de Mike.

Le Final porte bien son nom puisque cette série se termine en beauté avec ce groupe de musiciens attachants qu’on voit évoluer aux niveaux amoureux et musical au fil des tomes. Je les ai suivi au cours des quatre livres avec plaisir avec une préférence pour les deux derniers. L’histoire de Mike et Hailey vous touchera comme les trois autres voire plus, et permet de clôturer cette saga avec éclat !

Vous pouvez commander ce livre sur Amazon en cliquant sur la couverture qui vous convient.

Secrets de vestiaires, Tome 2 : Carton rouge – Rebecca Crowley

Résumé - Carton rouge - Rebecca Crowley
Secrets de vestiaires, Tome 2 : Carton rouge – Rebecca Crowley
Editions J’ai Lu, Collection #Exclusif ~ (4 juillet 2018) ~ Env. 375 pages
Format numérique / Format poche

avis-de-jenni-les-tentatrices

-Je remercie les éditions J’ai Lu pour cette lecture en service de presse-

On embarque dans l’aventure de Oz et Kate avec un certain engouement tant ‘Carton rouge’ est une histoire intrigante et captivante.

L’histoire est originale sur plusieurs plans : du côté du héros, un univers assez dangereux mais bien maîtrisé par l’auteure… tout en nous faisant vivre un bon moment de lecture même si je n’ai pas pour autant accroché pleinement et perdu un peu d’entrain dans certains chapitres !

 

Oz est l’arrière gauche de l’équipe locale de la Ligue américaine de football. C’est sa troisième saison à la Skyline. Il est devenu le chouchou des fans. Il a toujours fait l’objet de quelques commentaires intolérants sur les réseaux sociaux, mais ces derniers temps il est devenu une cible depuis que quelqu’un a posté son adresse sur l’un des forums de Citoyens d’abord… d’où la nécessité et l’urgence de prendre des mesures de sécurité au domicile d’Oz.

C’est là qu’intervient Kate… Elle n’est pas plus excitée que cela a l’idée de vendre des services de sécurité privée a un athlète qui pratique un sport qu’elle n’a jamais eu l’occasion de voir, mais on ne peut pas dire que ses clients se bousculent à sa porte… Et puis cela pourrait être un atout pour elle car si elle s’y prend bien elle pourrait faire décoller sa carrière en vendant une longue suite de services à un client riche, lucratif et célèbre dans certains milieux où Peak Tactical pourrait devenir le fournisseur attitré de la Skyline d’Atlanta en procurant de nombreux services…

Entre Kate et Oz la première approche est loin d’être révélatrice pour conduire sur une romance. Ils ne s’aiment pas vraiment aux premiers abords. Et sont tout ce que l’un déteste chez l’autre… Ça au moins c’est clair ! Mais comme on dit de la haine à l’amour il n’y a qu’un pas… et les opposés s’attirent alors qu’à cela ne tienne car le partenariat promet d’être mouvementé tant se côtoyer en longueur de journée ne sera pas de tout repos… puisqu’un désir pourrait naître…

 

Un bon livre avec de la romance, du danger et du sexe. Une fois de plus avec ce second tome de la série ‘Secrets de vestiaires’, Rebecca Crowley montre bien que malgré les différences l’amour ressort vainqueur…

Nos protagonistes vont se laisser séduire par le charme de l’autre sans pour autant voir les choses venir. J’ai apprécié les voir comme l’eau et l’huile, du moins en théorie… car en pratique, ils deviennent le kérosène et l’allumette. Tout au long de ce roman je me suis demandée si les héros allaient finir par s’aimer librement en laissant tomber leurs barrières sans que rien ne s’oppose à leur proximité… D’ailleurs on découvre une nouvelle facette chez Oz aussi bien étonnante qu’agréable dans sa manière de se comporter aux côtés de Kate…

Rebecca Crowley maintient le suspense tout du long en nous entraînant dans des rebondissements qui ne font qu’accroître notre curiosité. L’histoire est vivante, semée de péripéties et complexe par les éléments que l’auteure prend soin de traiter avec finesse, notamment au niveau du racisme et des menaces. Néanmoins, il y’a un manque de profondeur à mon gout au niveau des ressentis des personnages pour que je parvienne à m’imprégner au mieux de leurs émotions pour les apprécier vraiment et être touchée par l’histoire.

 

note logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2

 



–> Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (numérique ou poche) :

Format numérique - Carton rouge - Rebecca Crowley Format poche - Carton rouge - Rebecca Crowley

Secrets de vestiaires, Tome 1 : Sous contrat – Rebecca Crowley

Résumé - Secrets de vestiaires T.1 - Sous contrat - Rebecca Crowley
Secrets de vestiaires, Tome 1 : Sous contrat – Rebecca Crowley
Editions J’ai Lu, Collection #Exclusif ~ (27 juin 2018) ~ Env. 350 pages
Format numérique / Format poche

avis-de-jenni-les-tentatrices

-Je remercie les éditions J’ai Lu pour cette lecture en service de presse-

Une histoire voire même une série qui change, qui s’annonce attrayante et qui fait du bien !

Nous voilà en pleine immersion dans le monde du foot. Un changement de genre qui fait du bien et qui tombe au bon moment avec cette coupe du monde. N’étant pas particulièrement fan de foot j’ai apprécié ma lecture puisqu’elle m’a fait vivre un bon moment d’évasion sur le terrain. (Mon mari a sa TV pour suivre les matchs tandis que moi j’ai mon bouquin ET mon footballeur ! ^^)

 

Nous découvrons Eva, interprète pour l’équipe de foot d’Atlanta, à qui on lui donne une nouvelle recrue. Un joueur Chilien… Son précédent client avait réussi l’exploit de lui faire détester le travail pour lequel elle avait bossé si dur, dans l’univers d’un sport qu’elle aimait depuis l’enfance. Mais en à peine quelques heures, Rio va renverser la vapeur…

 

Avec ‘Sous contrat’, Rebecca Crowley nous montre l’envers du décor de ce sport qui se démarque des autres romans sportifs. Le foot est (assez) bien dosé à mon goût car n’y connaissant rien et ne m’y intéressant pas pour autant, l’auteure a pris soin d’en expliquer certains points de façon à rendre ce sport suffisamment intriguant pour finalement accrocher à l’histoire sans que ça en devienne lassant.

La lecture de ce titre est sympathique et j’ai aimé me perdre même si j’ai eu du mal à me mettre dedans ! L’histoire va trop vite dans son déroulement mais l’ensemble reste agréable. Une romance menée quand même avec finesse, douceur et légèreté. Même si l’on sait à quoi s’attendre on attend inévitablement le moment où les protagonistes passent à l’attaque…

Concernant Eva, la situation avec Rio aurait dû être simple. Tous les signes lui hurlent de garder ses distances. Il est trop jeune, trop célèbre, trop lisse et, de toute façon, son statut de client le met hors de sa portée. Alors pourquoi ne peut-elle pas le regarder sans se demander quel effet ferait son corps allongé sur elle ? Elle va l’aider, le soutenir et l’encourager à cimenter sa place dans la Skyline… mais saura-t-elle taire ses émotions ?

Du côté de Rio, il compte bien donner un sens à son attirance pour la jeune femme… Ce sera plus dur que n’importe quelle finale de coupe internationale, mais c’est un match qu’il ne peut se permettre de perdre. Il gagnera Eva… ! Cela demandera du temps et des efforts mais il est prêt et ce sera la victoire la plus douce de sa vie… A moins qu’une faute vienne changer la donne…

Une plume fluide et descriptive dans l’univers du football avec des personnages intéressants et très plaisants à suivre. Tantôt dans la retenue, ils restent butés et s’acharnent à vouloir se dépasser tant ils sont en quête de reconnaissance et où ils cherchent à atteindre, chacun à leur façon, leurs objectifs… Parviendront-t-ils à faire leurs preuves et à passer à l’attaque à temps, malgré les différentes problématiques qu’ils vont rencontrer ?

Moi qui n’aime pas particulièrement le foot j’ai apprécié cette histoire mais elle est pour moi trop détaillée sur les actions de Rio… choses qui a eu tendance à me faire lire entre les lignes – mais qui pourtant donne plus de vie au récit ! Pour ma part l’intrigue manque d’entrain et met au second plan la relation sentimentale où il aurait été préférable d’y avoir plus de détails au niveau des émotions pour rendre leur relation plus puissante… Néanmoins, il me tarde de découvrir ce que Rebecca Crowley nous réserve pour la suite de ‘Secrets de vestiaires’ avec un autre couple !

 

note LOGO LES TENTATRICES Service Presse - Fond Blanc - lectrice noire Version 2

 


–> Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (numérique ou poche) :

Format numérique - Secrets de vestiaires T.1 - Sous contrat - Rebecca Crowley Format poche - Secrets de vestiaires T.1 - Sous contrat - Rebecca Crowley

Passion en backstage T.1 : Rock God – Jamie Shaw

Passion en backstage T.1 : Rock God – Jamie Shaw – Editions J’ai lu pur elle – Collection #Excusif – Version NumériqueVersion Poche – Sortie le 30/05/2018

Passion en backstage m’aura fait passer un bon moment de lecture où j’ai pu rire, m’attendrir …

Quand Rowan voit de ses propres yeux son petit ami, depuis trois ans, embrasser une autre fille lors du concert des The Last Ones, alors qu’il était censé être à un déplacement professionnel, tout s’effondre. Elle ne pensait pas tomber et trouver du réconfort auprès du chanteur du groupe Adam.

Ce petit moment hors du temps est un secret qu’elle chérit, garde pour elle, noyé au milieu du chagrin, de la colère suite à la trahison qu’elle a subie. Mais la vie doit continuer, elle veut aller de l’avant avec la rentrée à l’université. Même si elle est obligée de squatter la chambre d’étudiante de sa meilleure amie Dee, elle fait la connaissance de nouvelles personnes, de nouveaux cours notamment de français… Qu’elle n’est pas sa surprise lorsqu’elle découvre le retardataire, bruyant et entouré de groupies qui débarque : Adam. Il ne la reconnaît pas, n’ayant plus rien n’avoir avec le look qu’elle arborait lors de leur première rencontre. Elle est troublée mais terriblement déçue du personnage qui évolue au fil des semaines.

Mais qu’a-t-elle pu lui trouver ? Pourquoi est-elle attirée et en même temps déstabilisée par lui ?

Malgré ses tentatives pour l’oublier et l’ignorer, elle se retrouve, malgré elle, sa tutrice pour son cours de français afin qu’il améliore ses résultats … Situation difficile :

Va-t-il la reconnaître ? A-t-il oublié ce moment passé avec « Peach » ?

Comment lui faire comprendre qu’il ne se passera rien entre eux ? et qu’elle est là que pour les révisions contrairement à toutes autres filles qui se pâment devant lui !

C’est drôle, léger, on passe un réel bon moment au milieu de ce groupe de musiciens vivantes partie dans un bus de tournée où les blagues potaches et la proximité créent des liens.

Rowan est sérieuse et s’entête à ne pas vouloir être une groupie de plus pour Adam. Leur relation doit rester qu’amicale … C’est un tout un jeu de séduction détournée qui se créent entre eux !

Entre gamineries, provocations et sérieux, l’auteur nous fait passer par un panel d’émotions à travers la franchise, l’irrévérence d’Adam et les yeux de Rowan.

C’est une déterminée qui étonnamment n’a pas toujours confiance en elle en ce qui concerne « son potentiel séduction », l’amour, le sexe mais elle s’améliore grâce à Adam qui la bouscule et l’encourage. Sa gentillesse la perdra, on dit toujours que l’ignorance tue mais alors l’ex, moi je vous le dis elle est vraiment très, mais alors très clémente… Dommage, mon côté sadique aurait apprécié plus de revanche !

Tous les personnages du groupe The Last Ones ont leur caractère et leur spécificité, ils apportent du corps à l’histoire tout comme la meilleure amie et Leti, avec une mention spéciale à Shaun. C’est une joyeuse bande qu’on a appris à connaître et apprécier, qu’il me tarde de retrouver pour le tome 2 consacré à Dee. J’ai hâte de les voir évoluer…

Romance légère sur fond d’université et de groupes de rock, qui vous changera les idées avec tendresse et amusement.

 

Vous pouvez commander ce livre sur Amazon, au format qui vous convient en cliquant sur la couverture :