En chute libre – Jay Crownover

Résumé - En chute libre - Jay Crownover.png
En chute libre – Jay Crownover
Éditions Harlequin, Collection &H ~ Septembre 2019 ~ Env. 324 pages
Format numérique / Format broché

avis-de-jenni-les-tentatrices

-Un grand merci aux éditions Harlequin pour ce service de presse-

Me voilà totalement conquise par ‘Chute libre’ où j’adore plonger dans l’univers si particulier dans lequel Jay Crownover sait si bien nous entraîner, car elle fait ressortir toujours ce qui est bon chez ses personnages, même si on est confronté à des grosses brutes ou le sang ne les fait pas ciller !

 

Si Orley n’avait pas eu sa fille, Noble, à protéger elle se serait déjà effondrée. Mais pas question de rester à terre alors qu’elle a besoin d’elle. Elle endurera le passage à tabac que l’existence semble résolue à lui infliger, mais jamais elle ne montrera ses plaies à sa fille. Peu importe les actes qu’elle devra commettre, les mensonges à proférer et dans quel coin elle devra se cacher…

Orley est une battante acharnée qui donnera ses tripes pour continuer de survivre et protéger sa fille. C’est dur de se débrouiller seule mais elle n’avait pas le choix. Heureusement un soir, un homme répondant au nom de Solomon surgit pour la sauver in extremis elle et sa fille d’un sale type qui leur est tombé dessus dans la rue. Solo l’a réduit en miettes et ne peut s’empêcher de se demander pourquoi quelqu’un qui venait manifestement d’ailleurs s’était retrouvé ici. Le quartier le plus lugubre, noir et dangereux pour une femme et sa petite fille de trois ans… Le quartier de The Point…

 

Orley est une jeune maman dévouée, brave et courageuse qui malgré les coups difficiles ne lâche rien ! Elle s’était jurée de reprendre le contrôle de sa vie, du moins à la driver seule même si ça ne doit aboutir que dans des impasses… sauf qu’à présent Solomon s’incruste dans sa vie et décide de la direction à prendre. Il est facile de lui céder le contrôle. Baisser sa garde pour avoir un peu de répit est-ce risqué ? Va-t-il lui attirer des ennuis ? Ne risque t’elle pas de trouver pire que ce qu’elle cherche à fuir ? Difficile d’accorder sa confiance alors que le lieu où elle se trouve et les personnes qui y vivent sont à fuir tant ils inspirent peur et danger… On sait d’ailleurs que ce n’est pas qu’une apparence car ils sont bien dangereux quand ils se mettent en action mais les apparences ne sont pas que ce qu’elles sont car quand on prend le temps de s’attarder sur tout ce petit monde qui gravite dans la ville de The Point, on prend conscience que chacun de ces habitants ne failli pas à sa tâche pour y faire régner l’ordre, et on réalise qu’ils sont des êtres entiers, pas foncièrement mauvais (juste quand il y’a besoin de l’être et pour protéger ceux qui leur sont chers).

Pour Solo, l’arrivée de Orley et de sa fille dans sa vie de solitaire ne le laissera pas insensible ni indifférent. Elle est pourtant tout ce qu’il évite comme la peste. Mais comment la tenir à l’écart alors qu’il la force à accepter son aide ? L’alchimie est naturelle, complémentaire, indispensable entre eux. Ils s’emboitent à la perfection, tant ils représentent chacun ce qu’il manquait dans la vie de l’autre…

Jay Crownover manie sa plume avec dextérité et profondeur pour nous faire ressentir toute l’intensité du lieu, du danger et ses personnages qu’elle prend le temps de révéler et faire évoluer avec minutie. Cette auteure est incroyable ! Il n’y a qu’elle pour faire naître de l’amour et nous faire ressentir des instants de bonheur dans des atmosphères insolites où c’est noir, lugubre, morbide et terrifiant !

J’ai aimé sa façon de rappeler certains héros phare de The Point, découverts dans les précédents opus en leur donnant un pseudonyme. Cela permet de créer un peu de mystère mais surtout de renforcer la complicité avec le lecteur car on sait exactement à qui elle fait référence. Du coup, ça nous permet de plonger dans l’histoire pour ressasser certains souvenirs qu’ils nous ont laissés. Chaque héros de BAD laisse une trace indélébile en nous et les voir intervenir et s’impliquer dans la vie de Solo, Orley et Noble nous réchauffe le cœur.

J’ai été profondément touchée par ces deux personnages mis en avant dans ce livre. Orley et Solo apportent du réconfort au côté dramatique de la scène. La petite Noble apporte une touche d’insouciance et de légèreté nous faisant sourire à chaque fois qu’elle apparaît dans les passages. On craque complètement pour ce trio ! L’auteure prend le temps de renforcer les liens pour les mettre en valeur afin de faire ressortir la beauté de l’amour et le rendre vainqueur en mettant de la lumière dans sa noirceur.

Note 5 logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2



–> Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (numérique ou broché) :

Format numérique - En chute libre - Jay Crownover Format broché - En chute libre - Jay Crownover

Bad, T.6 : You make me so bad – Jay Crownover

Résumé - Bad T.6 - You make me so bad – Jay Crownover.png
Bad, T.6 : You make me so bad – Jay Crownover
Editions Harlequin, Collection &H ~ Mai 2019 ~Env. 380 pages
Format numérique / Format broché

avis-de-jenni-les-tentatrices

-Je remercie les éditions Harlequin pour ce service de presse-

Déçue par le précédent opus, ici, avec ‘Make me so bad’ l’auteure m’a réconciliée avec la série ! La plume de Jay Crawnover reste toujours aussi incroyable et époustouflante car elle a le don pour nous entraîner dans des histoires de cœur impossibles aux premiers abords !

 

Son diplôme en poche, après s’être réfugiée dans le Colorado pour échapper à Booker qui lui a brisé le cœur, Karsen n’a pas d’autre choix que de revenir à The Point pour le mariage de sa sœur avec Race.

Mais remettre les pieds ici pour Karsen c’est trop dur… Elle est incapable d’affronter les souvenirs qu’elle avait laissés là-bas. Le temps est censé guérir les blessures, mais les siennes restent encore béantes et sanguinolentes. Mais quand son passé vient à elle car il la sait en danger, cela change la donne… Noah Booker sera prêt à tout cette fois pour être présent pour elle et pour la protéger de la menace. Il a fait des erreurs, mais celle de se tenir à l’écart… il ne la refera pas ! Et ce même s’il doit en subir des représailles… Déboussolée, Elle va l’affronter sans se démonter et jouer la reine des glaces avec lui pour bien le déstabiliser.

 

Et si cette fois le timing était le bon entre eux ? Et si cette fois a deux ils se révélaient invincibles et indestructibles, et donc plus fort que tout pour assumer leurs choix et gouverner leur château qui leur revient de droit… ? C’est beau vu comme ça, mais bien évidemment c’est mal connaître Jay Crownover… car elle va se délecter à les torturer pour qu’ils y mettent leurs tripes pour défendre ce qu’ils ont de plus précieux, à savoir leur amour.

J’aime ce duo ! Pour elle, Booker est son plus grand interdit puisqu’il la désarme et fait naître en elle des sentiments bien plus forts qu’un simple béguin… Quant à lui, Karsen a trop d’importance pour qu’il reste loin d’elle…

La trame avance crescendo en intensité au niveau des rebondissements pour nous rendre accro à cette histoire. Plus on avance plus on prend conscience que The point n’est plus comme avant, cette ville se métamorphose lentement et ne nous glace plus le sang comme nous l’avons découverte lors du premier opus avec l’histoire de Bax.

Cette auteure est douée et lire cette série fut un véritable plaisir ! Sa plume est exaltante et féroce, et rend beau ce qui est moche, et bon ce qui est mauvais !

 

a-lire

Note 4,5 logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2



–> Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (numérique ou broché) :

Format numérique - Bad T.6 - You make me so bad – Jay Crownover Format broché - Bad T.6 - You make me so bad – Jay Crownover

Bad, tome 5 : Amour insaisissable – Jay Crownover

Résumé - Bad T.5 - Amour insaississable - Jay Crownover.png
Bad, tome 5 : Amour insaisissable – Jay Crownover
Editions Harlequin, Collection &H ~ (5 septembre 2018) ~ Env. 384 pages
Format numérique / Format broché

avis-de-jenni-les-tentatrices

-Je remercie les éditions Harlequin pour cette lecture en service de presse-

J’avoue avoir un gros coup de cœur pour la saga Bad, cependant avec ‘Amour insaisissable’ je n’ai pas retrouvé les éléments que j’avais pour habitude de retrouver dans cette ville et ses habitants. Étonnant même, puisque l’ensemble me parait un peu trop « doudou » alors que normalement ce mot n’est clairement pas approprié pour cette série ! J’ignore si je suis passée à côté de quelque chose ou bien si tout simplement c’est l’histoire qui s’essouffle mais dans tous les cas je ressors déçue de ma lecture…

L’avoir repoussée alors qu’elle a montré qu’elle avait besoin de lui a été sa pire erreur. Prêt à tout pour remettre la main sur elle, c’est vendre son âme au diable en échange d’une possibilité de rédemption qui n’est pas sans conséquences…

Préoccupé, Stark travaille d’arrache-pied pour mettre au point son plan d’exécution pour venir en aide à Noe. Pour cette dernière, voir son génie à l’œuvre c’est détestable et elle veut à tout prix retrouver son surdoué brisé… celui qui lui porte plus d’intérêt… lui seul à cette capacité de se déconnecter de ses sentiments pour ne pas être détourné de ses plans pour réussir sa menace, et donc sa vengeance. Sauf que la vengeance qu’il orchestre et aussi la sienne et il est hors de question qu’elle n’y prenne pas part. Arrivera-t-elle à faire justice et à se faire entendre ?

Un Bad toujours aussi saisissant mais cependant qui m’a fait moins d’effet que les précédents…

Ici pas vraiment de violence, de sang, de complot (du moins rien de comparable à ce qu’on avait pour habitude de trouver dans la ville de The Point). Il y’a un complot mais l’atmosphère y est beaucoup moins sombre et soutenue. Un héros cette fois chez qui l’arme dangereuse n’est autre que son intelligence. Il mène une lutte intérieure où il aurait aimé enterrer ces sentiments étranges qu’il éprouve avec ceux qu’il avait appris à enfouir au fil des ans.

La plume de Jay Crownover reste incontestablement puissante tant elle me fait vivre ses histoires avec un acharnement des plus mordant. Ce cinquième opus a son lot d’émotions avec les caractères bien déterminés des personnages et leur passé dramatique. Néanmoins l’histoire des héros ne m’a pas happée… Je m’attendais à un Stark beaucoup plus féroce dans ses échanges or face à Noe il est une vraie éponge (presque !) tant il absorbe les émotions qu’il ressent et qui émanent de sa belle.

Jay Crownover adopte ici une plume de caractère. Un tome à mon sens plus travaillé dans le mental, du moins dans la psychologie des personnages que dans la relation en elle-même des héros. Tout se fait très vite et on à la sensation d’avoir sauté des pages au fil de la lecture puisque la relation est là sans vraiment prendre le temps de se construire. Tandis qu’au niveau de leur intelligence l’auteure prend soin de nous faire part des moindres détails pour bien les caractériser, par moment en en révélant même de « trop ».

Dans l’ensemble, je n’ai pas accrochée à ce duo-là car leur rapprochement m’est apparu simple et sans surprise… Ils sont trop clichés pour vraiment me séduire. Il m’a manqué quelque chose, j’étais prête à arrêter ma lecture d’ailleurs mais j’ai persévéré dans l’espoir de retrouver l’ambiance, le contexte habituellement présent dans les autres tomes… mais sans succès.

Note 2,5 logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2



–> Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (numérique ou broché) :

Format numérique - Bad T.5 - Amour insaississable - Jay Crownover Format broché - Bad T.5 - Amour insaississable - Jay Crownover

Bad, Tome 3 : Amour coupable – Jay Crownover

Bad, Tome3 Amour coupable - Jay Crownover

~ Edition Harlequin ~ Environ 384 pages ~ 

Avis Jenni

Après avoir littéralement craqué pour Bax et séduite par Race, j’étais impatiente de découvrir Titus plus en profondeur. Je remercie NetGalley et les éditions Harlequin, pour l’envoi de ce service presse.

La saga Bad est un tourbillon de saveurs à déguster sans modération !

The point est un ghetto croulant, tenu par des hommes dangereux et des femmes dures. C’est le pire endroit pour exercer la profession de flic et pourtant c’est ce que Titus, qui a pour devoir de protéger et de servir, fait jour après jour, afin de maintenir un semblant d’ordre dans The Point…

C’est bien plus qu’un job pour lui, c’est sa raison d’être, son quartier et son territoire !

Un quartier pourri, sombre, miné par la violence et la corruption. The point c’est le point final, le point de non-retour… où règne la loi du plus fort ! Alors quand le pire homme qui puisse exister, Conner Roark (connu pour son accent irlandais et découvert dans le tome 2), décide de prendre possession et de contrôler cette ville… Le pire reste à venir…

Si The point est l’une des villes les plus dangereuses et les plus corrompues du monde, Roark, lui, est l’incarnation du diable, un assassin et un menteur. Il est prêt à tout pour parvenir à ses fins et rien, ni personne ne peut l’arrêter. Il a soif de pouvoir et de vengeance et est incapable de remords ou de regrets.

Convaincue que cette fois, les bons méritent de gagner, Reeve a décidé de quitter le programme de protection des témoins pour venir apporter son aide à Titus (pour qui elle en pince grave !). Même si elle est terrifiée, elle veut réparer le mal qu’elle a fait et est prête à changer la donne pour protéger les innocents. L’inspecteur Titus King est la seule personne qui peut la protéger des flammes.

Tout va se corser lorsqu’ils décident de faire affaire ensemble, pour faire tomber le Ripou… Alors que les habitants de The Point vont s’entredéchirer, Reeve va devenir un atout indispensable.

 

Dès les premières pages, le ton est donné et on s’immisce aussitôt dans le décor. Des mots et des lignes qui font frissonner et qui nous font craindre une fois de plus l’horreur, l’enfer de la ville de The point. Le « bang » m’a fait froid dans le dos !

Punaise, J’adore cette auteure ! Jay Crownover est incroyable !!! Elle a une imagination débordante et un plaisir communicatif.

Jusqu’à la dernière page, le suspens nous rend dingue. Entre colère, désir, peur, chagrin, regret, culpabilité et remords, cette saga est un tremplin d’émotions, bouleversée par des rebondissements, qui nous torturent et nous scotchent sur place.

Une série totalement addictive pour ma part, avec à chaque fois un Bad boy incroyable. A la fois complexe, sauvage, passionné et SO SEXY ! On ne peut que craquer … Et j’ai adoré… non pas une, ni deux…mais trois fois ! 🙂

coup-de-coeur

Note 5Logo Tentatrice sp 1

Avis Marina

L’extrait de « Amour coupable » que j’avais découvert à la fin du 2eme tome de BAD, m’avait mis l’eau à la bouche. Si on a tous détesté Reeve dans le 1er tome pour sa trahison envers Dovie, on pressentait, dans ce premier chapitre offert, que Jay Crownover allait réussir à nous la faire apprécier.

Jenni a déjà résumé l’histoire, je vais donc essayer d’éviter les répétitions et me consacrer sur les personnages.

Qui de plus différent qu’une femme manipulatrice (capable de commanditer un meurtre pour assouvir sa soif de vengeance et capable de trahir une amie en paiement d’une dette) et un homme qui consacre sa vie à défendre les innocents ? Reeve et Titus sont les exacts opposés… Le noir et le blanc… Le Ying et le Yang…

Du moins en apparence, parce que pour survivre dans The Point n’est jamais aussi simple… Chaque personne est obligée de faire des choix en fonction des cartes qu’il a en sa possession… Et Reeve et Titus ne dérogent pas à cette règle. L’un comme l’autre dévoile leurs failles, leurs démons, qu’ils cachent derrière une barrière de protection… L’un et l’autre ont commis des erreurs et cherchent la rédemption… Chacun en empruntant des chemins différents.

Pourtant, dès que leurs routes se sont croisées, l’attirance qui les poussait l’un vers l’autre était tellement forte et évidente qu’elle a retenti comme un signal d’alarme. Si leur premier réflexe a été de capituler devant l’étendue de leur différence, devoir combattre côte à côte va les obliger à faire avec… Et ce mélange de blanc et de noir pourrait donner la teinte de gris qui les rendra meilleur et plus fort.

Si Titus faisait l’effet d’un preux chevalier blanc dans les précédents tomes, on lui découvre une noirceur qui m’a beaucoup plu… Une bête sauvage qu’il s’efforce de maintenir barricadée et qu’il ne laisse s’échapper qu’avec Reeve.

De toutes les héroïnes de cette série, Reeve est ma préférée. Je me suis attachée à elle avec une facilité que je n’ai pas ressenti pour les autres. Elle est une fille de The Point comme Dovie avec la classe de Brooke… Et le même côté « bad » que Race et Bax. Et elle a un cœur suffisamment pur (malgré ses actes) pour être la seule capable de prendre soin d’un homme comme Titus.

En octobre 2016, Jay Crownover lance une nouvelle série qui s’appellera « The Breaking Point » en VO. Le premier tome concernera Nassir et Keyleen… J’espère que nous aurons l’occasion de la découvrir rapidement en France… Je n’ai pas envie de quitter The Point sans avoir fait plus ample connaissance avec Noah  Booker, Karsten, Nassir et Keyleen…

Note 5

Coup de Coeur

Bad, tome 2 : Amour dangereux – Jay Crownover

BAD, tome 2 Amour Dangereux - Jay Crownover RESUME

~ Edition Harlequin ~ Environ 384 pages ~ 

Avis Marina

Le voilà enfin !

Comme beaucoup, j’ai adoré le premier tome de cette série consacrée aux Bad Boy de The Point et j’étais impatiente de découvrir ce que Jay Crownover nous réservait avec « Amour dangereux« .

Race Harteman, le demi-frère de Dovie, est né dans les hautes sphères de The Hill. Il a grandi dans une famille où tout s’achète y compris la respectabilité. Et il aurait pu rester dans ce monde illusoire où tout brille s’il n’avait pas croisé la route de Bax.

Brysen Carter a la vie insouciante des étudiants de The Hill… Elle en a les fréquentations, la classe et le physique. Sans être riche, sa famille vit loin des problèmes de The Point… Jusqu’à ce que sa mère, dépressive chronique, sombre dans l’alcoolisme… Et que son père préfère se réfugier dans le travail plutôt que de trouver une solution à ces problèmes. Voulant protéger sa sœur, Brysen va assumer les responsabilités de ses parents démissionnaires, assurer ses cours et prendre un emploi…

Elle n’a pas de places dans sa vie pour un mec… Et même si son cœur et son corps s’emballe devant Race, elle a assez d’emmerdes pour ne pas s’en créer d’autres au contact de cette homme dangereux… Le frère de Dovie a repris le contrôle de The Point après avoir fait tomber Novak… Et The Point n’est pas un endroit pour elle…

Race craque depuis un moment pour cette reine des glaces… Peut-être parce qu’elle ressemble à sa vie d’avant… Peut-être, parce que, comme lui, elle a l’apparence des beaux quartiers et le cœur courageux de la rue…

Si Bax et Dovie n’ont pas eu le choix de vivre dans l’enfer de The Point, ce n’est pas le cas de Race et Brysen…. Et pourtant, c’est eux qui vont choisir cette ville et la vie dangereuse qui va avec. Parce qu’ils ont appris que tout ce qui brille n’est pas or…et que ce qui est précieux n’a rien à voir avec l’argent…

J‘ai avalé ce livre d’une seule traite et il est autant réussi que le premier tome… Pourtant, j’ai été moins « emballé ». Dès le début, je savais exactement où l’histoire allait nous mener.

J’ai vraiment adoré les personnages (je les ai même trouvé moins caricaturés que dans le premier tome), mais le côté « prévisible » ne m’a pas permis de plonger à fond dans l’histoire.

Cela reste un super moment de lecture, et je n’en suis pas moins impatiente de lire la suite !!

Note 3,5

Avis Jenni

Une suite très attendue pour ma part, après un coup de cœur énorme pour le premier tome de Bad « Amour interdit ». Dès réception, je me suis précipitée sur « Amour dangereux » pour vite faire connaissance avec Race et Brysen. Je remercie Netgalley et les éditions Harlequin pour l’envoi de ce service presse.

C’est parti pour un nouvel épisode dans la ville de The Point… avec un Race irrésistible et aussi chaud que Bax !

Après avoir joué un rôle important dans la chute de son baron Novak, avec Bax, Race est devenu par la suite le gangster par excellence et fait régner la terreur sur la ville de The Point. Bax et lui sont une légende dans le quartier.

Race est un homme intelligent avec un passé au goût amers. S’il a grandi dans un milieu aisé de The Hill avec une famille fortunée, une rencontre inattendue, un soir, va basculer son train de vie et l’a amené dans un choix de vie bien différent de ce qu’il avait au préalable. Il trouve réconfort dans la ville de The Point avec pour seule famille sa demi-sœur Dovie et Bax.

Race a jeté son dévolu sur Brysen, une jeune femme séduisante, qui a la classe. Si son apparence physique le ramène à ce que Race avait auparavant, elle a aussi une partie d’elle qui le tourmente et qui reflète un côté sombre. Elle est différente des autres femmes qu’il a pour habitude de fréquenter, d’autant qu’elle ne cesse de le repousser et se montre froide avec lui. Mais il aime ça et est tenace… Il la veut et la désir, et cela n’est un secret pour personne !

Race Hartman est un mec bien mais qui a pour devoir de faire des choix difficiles… A savoir des choix qui craignent et qui affectent d’autres personnes. Pour cette raison, Brysen ne sait pas si elle pourrait être liée à ça même si elle a envie d’être avec lui. Elle mène déjà une vie difficile, sa vie est loin d’être parfaite et elle se retrouve à devoir gérer pas mal de soucis. Pas la peine d’ajouter à cela de la complication avec un mauvais type, qui ne pourrait rien lui apporter de bon et qui est une source de problème.

Brysen est étudiante à l’université, tandis que Race est depuis longtemps dans le cursus de la criminalité et de l’illégalité en tout genre. Si tout semble les opposer tout semble aussi les rapprocher ! Elle n’a pas l’habitude d’être confrontée aux armes et à la violence… Laissera-t-elle Race prendre soin d’elle et la pousser dans ses derniers retranchements ?

C’est « féroce », c’est « bouillant », c’est « torride » et « explosif »…

Une fois de plus, je ne suis pas déçue et je suis ravie de retrouver la plume de Jay Crownover. Elle est très douée pour nous entraîner sans difficulté dans une vision qui évolue quel que soit l’endroit d’où nous regardons. On se laisse facilement happer par l’histoire, d’autant que c’est palpitant et riche en rebondissement !

Comme dans le précédent volume de « Bad », toutes les crasses de cette ville ne sont pas épargnées ! Un récit mené à la perfection avec du « chaos », du « sang », des « responsabilités », avec du « risque », du « hasard » et du « changement ».

Les scènes érotiques sont torrides à souhait. L’attirance entre Race et Brysen est électrique, brutale, violente, dure et brûlante ! Si j’ai trouvé le personnage de Race moins « bad boy » et moins « sombre » que Bax, il est tout aussi persuasif et est parvenu à me séduire !

Il me tarde de poursuivre cette série avec le tome 3, consacré à Titus et Reeve… Le pied !

Note 4,5

Logo Tentatrice sp 1

Bad, Tome 1 : Amour Interdit – Jay Crownover

Bad, Tome 1- Amour interdit de Jay Crownover

Lire la suite