Salvation, Tome 1 – Amélie C.Astier

Il y a tellement de choses à dire sur ce premier tome et en même temps, j’ai juste envie de vous dire tout simplement de foncer les gars. Foncez ! Vous n’allez pas le regretter !

Car l’histoire est prenante, bien construite et surprenante avec des rebondissements de dingue. Il y a des choses que je n’ai absolument pas vu venir et ça été génial de les découvrir. J’en suis restée bouche bée, tout en me répétant sans arrêt que l’autrice était géniale.

J’ai adoré les personnages principaux comme secondaires, ils sont excellents et chacun apporte un plus à l’histoire et nous donne envie d’en découvrir plus. Et encore une fois, les messages que nous fait passer Amélie sont beaux et forts, la tolérance, l’amour, la famille et la solidarité !

J’ai vraiment beaucoup aimé ce premier tome et j’ai hâte de lire la suite.

Ps : saluons aussi les magnifiques couvertures réalisées, je suis trop fan 😍 . Dommage que la V1 ai été gâché par de fausses rumeurs.

Il vous tente ? Vous l’avez lu, qu’en avez-vous pensé ?

Vicious of Silence, Tome 1 : Hurricane – Amélie C.Astier

Je dois dire que c’est l’une des lectures que j’attendais le plus en 2021.

Amélie m’avait si bien vendu le petit H, notre rebelle révolutionnaire de l’univers Biker qu’effectivement, j’en attendais beaucoup de ce premier Opus.

Et honnêtement, j’ai adoré, je n’ai fait qu’une bouchée de ce tome dès que j’ai commencé les premières lignes.

Tout comme pour les aînés, c’est captivant, intrigant avec beaucoup d’émotions. On est dans le vif du sujet dès les premiers instants. Pour autant, on se demande, ce qui s’est passé durant les 7 dernières années où nous les avons tous quittés quand ils ont décidé de fonder les Vicious of Silence.

Tellement de questions et beaucoup en attendent de réponses ce qui est normal, c’est une saga et j’ai vraiment hâte de lire la suite.

Mais revenons à notre révolutionnaire qui va retrouver son ancien, Ami, Amant, Amour de sa vie… Mais qui est réellement Kord Meyer pour Hurricane McGuinness ?

Des retrouvailles explosives, volcaniques et orageuses pour ses deux anciens tourtereaux.

Cependant, ils ne sont plus les mêmes jeunes hommes qu’ils étaient à 18 ans.

Il s’est passé beaucoup de choses en 7 ans, même si Kord est le médecin qu’il voulait être et H le président de son propre MC.

À 25 ans, ils sont plus que des inconnus l’un pour l’autre et pourtant la fièvre est toujours là, toujours aussi brûlante. Le volcan ne demande qu’à être en éruption.

Mais leur monde n’a pas changé, ce qui les avait séparés il y a 7 ans est toujours d’actualité. Leurs deux univers sont en confrontations et les secrets aussi. Kord n’est plus le même homme et on se demande bien pourquoi.

Un gros coup de cœur même si pour le moment, je n’ai pas vu le H révolutionnaire que j’attendais, mais je pense qu’on est en bonne voie de le voir apparaître dans les prochains tomes. J’ai très hâte.

Unlawful – Amélie C. Astier & Mary Matthews

Résumé WP(11)
Unlawful – Amélie C. Astier & Mary Matthews * Auto-éditions (Avril 2020) * 390 pages

*Nous remercions Amélie et Mary pour ce Service Presse*

Adji

J’ai eu envie de lire Unlawful dès que j’ai vu les extraits publiés par les auteurs. Je ne connaissais pas du tout l’univers de l’URBEX. Ce fut même la première fois que j’en entendais parler, cela m’a rendu encore plus curieuse de découvrir ce roman. 

Et j’ai plus qu’apprécié le voyage, je suis encore même bouleversé de mes derniers instants avec Unlawful. Au moment où j’écris cet avis, les larmes coulent toutes seules. Ce n’est pas la première fois avec le duo Amh et Mary et cela ne sera sûrement pas la dernière.

Avec ce Roman, nous plongeons directement dans un milieu inconnu du grand public.

En compagnie du youtubeur Lennon et de ses acolytes Wes, Sam et leur toute nouvelle recrue Effie, nous ferons un voyage international en remontant dans le temps à la découverte de trésors cachés au commun des mortels. Des endroits assez insolites où se mêlent Histoire, Beauté et Dangerosité.

Lennon est un jeune homme charmant qui vit de sa passion. Il est bourré d’humour et fait assez inhabituel, il est superstitieux et croit aux fantômes. Il m’a fait beaucoup rire. Il est accessible tout en gardant quand même une part de mystère.

Effie est quant à elle une incroyable, battante. C’est une jeune femme de 21 ans remplie de courage, et qui voit sa vie future se désintégrer sans qu’elle ne puisse y faire quelque chose. Impuissante face à l’horreur qui va lui tomber dessus, elle décide pourtant d’y faire abstraction. Inconscience ou pas, elle veut juste oublier pendant un temps et partir à l’aventure avec l’un de ses Youtubeurs préféré pendant 2 mois.

Ils n’étaient pas prêts pour l’amour, d’ailleurs, ils ne la cherchaient pas. 

Effie, tout comme Lennon préfère les relations éphémères, des relations qui ne les poussent pas à s’engager envers quelqu’un, mais le destin en a décidé autrement.

En tant que petite exploratrice des rues parisiennes, quitte à me perdre, mais en général, c’est comme ça que l’on découvre de petites merveilles. Je suis tout de suite rentrée dans l’histoire et comme Effie, j’avais très hâte de faire ce voyage et d’être émerveillée🤩.

En plus de mon apprentissage sur l’univers de l’URBEX avec les lois qui la régissent, les précautions à prendre lors de la visite d’un site et tout ce qu’il faut faire pour découvrir un site. J’ai aussi été beaucoup instruit sur l’histoire des sites et des pays où ils se trouvent.

On sent la passion et le travail de recherche immense effectué par les auteurs pour nous donner un maximum d’informations et nous faire vivre cette aventure comme si on y était. D’ailleurs, elles ont aussi mis des photos des spots (lieux d’URBEX) sur un fichier disponible par un lien que vous découvrirez en début de lecture.

Ayant une mémoire assez sélective lol, je ne vais malheureusement pas tout retenir, mais j’ai adoré le voyage. La visite des différents spots m’a transporté. 

J’aurai pensé décrocher à un moment donné, car découvrir ce phénomène ainsi que les histoires qui accompagnent chacune des visites occupent une grande place dans ce roman. C’est beaucoup d’informations à emmagasiner (comme cet avis ^^)ce qui a emmené un peu de longueur, mais qui pour moi ne m’a pas déranger plus que cela, j’adore l’histoire.

Japon – Secret Love Hôtel

Mais parlons de mes quelques regrets :

L’histoire ayant été axé beaucoup sur l’univers de l’URBEX, on n’a pas pu avoir une meilleure vue sur l’évolution de la romance entre Lennon et Effie. Je parle en terme de temporalité, par moment je ne savais plus à quelle semaine on était de leur départ ce qui peut fausser le temps sur le développement de leur relation.

Nancy par exemple dont vous allez découvrir l’avis pense que cela a été trop rapide. A contrario, pour moi, ce ne fut pas le cas. Leur relation a pris le temps qu’il lui fallait pour avancer.

Ils étaient ensemble quasiment 24H/24 et 7J/7. En ce voyant autant comme ça, les sentiments se développent plus vite et beaucoup plus intensivement d’après moi. Et encore, j’ai trouvé que c’était un peu lent, j’ai failli être frustrée 😂.

Mon autre regret concerne le manque de frisson lors des visites, comme Nancy, j’aurai aimé avoir plus de coups de flip, car oui, l’URBEX n’est pas pour tout le monde. Cela n’est en rien une simple promenade de santé.

En dehors de ça, c’est une romance que j’ai adoré découvrir, j’ai aimé le message que les auteures nous font passer et le questionnement et la prise de conscience qui s’en suit. J’ai aimé la complexité de ce couple. De même que j’ai aussi beaucoup apprécié la relation que tous les personnages entretiennent ensemble beaucoup plus forte qu’une simple amitié.

 


 

Nancy

J’écris mon avis “à chaud”, du coup, je suis forcément sous l’émotion, très forte, ressentie à la fin de Unlawful. Néanmoins, je reste sur ma faim.

À la lecture du résumé, j’étais emballée. Ne connaissant pas l’univers de l’urbex, j’étais impatiente de lire cette histoire, de découvrir un monde qui m’était totalement inconnu. Je l’imaginais pleine de danger, de suspense, de découvertes, et comme toute romance, d’amour.

Finalement, je suis assez mitigée.

Les images mises à disposition par les auteures peuvent permettre une immersion plus importante, mais me concernant, ce ne fut pas le cas. Les descriptions des lieux ne m’ont pas transportée alors que l’univers me paraissait hallucinant. De tête, je n’ai réellement apprécié qu’un seul spot.

Lennon est un youtubeur assez connu qui pratique l’urbex avec ses amis. Son personnage est énigmatique, il est très superstitieux, trait de caractère étonnant et même rare dans les livres, je ne crois pas en avoir beaucoup rencontrés, d’autant plus à son âge, et de manière générale. Ses petites attentions (capitales pour lui) à chaque découverte d’un lieu, apportaient un aspect comique à la chose. J’ai pas mal rigolé en me fichant, je le reconnais, un peu de lui, comme ses amis explorateurs. 

Effie, est une jeune étudiante, aventureuse dans l’âme, qui suite à une terrible nouvelle va voir sa vie chambouler. Bien qu’elle paraît forte, avec la volonté de se battre, il m’a manqué plus de profondeur sur son caractère pour pouvoir parfaitement la cerner. En effet, j’ai eu l’impression que les auteures n’ont fait qu’effleurer son personnage. Je n’ai pas suffisamment ressenti les émotions qu’elle vit durant les explorations pour pouvoir m’attacher totalement à elle.

J’ai découvert énormément de choses grâce à ce livre sur l‘univers de l’urbex, que je ne connaissais pas du tout avec également un petit cours d’histoire sur chaque spot visité. La relation entre Anton et Effie va parallèlement évoluer en même temps que cet incroyable aventure mais elle m’a semblé déséquilibrée, pas suffisament représentée, notifiée. Dans le fond j’ai trouvé, comme souvent, que ça été trop rapide entre eux mais dans la forme, les sentiments et les rapprochements physiques ont été peu évolutifs. Leurs pensées, trop souvent ressassées, ont aussi entraîné un surplus de répétitions à mon goût. 

J’aurais également préféré découvrir les secrets de nos deux protagonistes au fur et à mesure de ma lecture. Avoir des petites gouttes d’informations distillées ici et là afin de faire monter la sauce, de me laisser imaginer diverses théories plus ou moins loufoques et d’avoir peur pour la suite. Mais malheureusement, ça ne fut pas le cas. Que ce soit pour Effie ou Anton, on découvre trop rapidement et ça enlève une part de mystère qui aurait été la bienvenue.

A côté de ça, j’attendais bien plus des différents spots. Je voulais voir plus de dangerosité, de la peur (contrôlée) du fait de l’interdit qu’ils transgressent systématiquement en visitant des lieux abandonnés, non entretenus depuis des décennies. De l’enjeu pour leur vie, une adrénaline qui monte, pas seulement chez eux mais aussi chez moi. J’aurais voulu être accrochée à ma tablette et retenir mon souffle en espérant que rien ne leur arriverait.

Ne vous méprenez pas, mon avis a beau paraître négatif, il y’a tout de même du positif.

L’écriture fluide rend la lecture agréable et les sujets traités sont intéressants.

J’ai aimé l’importance de chacun, la famille qu’ils forment à trois puis à quatre. Ainsi que l’entraide mutuelle et la confiance qu’ils s’apportent. J’ai beaucoup ri avec les défis proposés par les abonnés sur chaque nouveaux spots. Cela apporte un réel plus, induisant une cohésion plus forte au nouveau groupe, et rend la suite de l’aventure plus intéressante.

J’ai également apprécié la façon dont Amélie et Mary traitent certains sujets sensibles. Elles pointent du doigt la façon dont cela peut littéralement bouleverser la vie de la personne mais également de toutes celles qui l’entourent. On prend conscience de l’importance de la vie et de la chance qu’on peut avoir, malgré que tout ne soit pas tous les jours rose.

Il y a un réel questionnement qui s’est fait pour ma part. Qu’aurais-je fait à sa place ? Aurais-je fait certaines choses différemment ? Aurais-je accepté de me lancer dans cette aventure ? Je peux aisément me mettre à sa place et aux difficiles décisions qui régissent et influent sur sa vie.

Je ne parle même pas de sa décision finale, emplie de courage et de preuve d’amour.

Une décision aussi bouleversante que touchante et poignante. 

C’est un bilan en demi teinte, avec certes des points négatifs qui m’ont pas mal gênée, mais le fait que de nombreux sujets, peu communs, soient abordés et une fin qui m’a beaucoup émue rattrapent le tout. 

 Vous pouvez retrouver ce roman sur Amazon en clinquant sur les liens du format qui vous intéresse :
Format Numérique / Format Broché

After Our Ashes – Amelie C Astier

After Our Ashes - Amelie C Astier (Amheliie) RESUME
After Our Ashes – Amelie C Astier
~ Amheliie (31/10/19) ~ Env. 274 pages ~ Format numériqueFormat broché ~

 

avis-de-marina-fond-noir

 

After our Ashes est LA dark romance idéale pour Halloween. Amélie C.Astier nous livre une histoire addictive et troublante où la lumière peine à percer dans les ténèbres.

Merci à Amheliie pour ce Service de Presse.

Ceres court vers l’inconnu…. Elle quitte la seule vie qu’elle n’ait jamais connu pour rejoindre un monde où elle n’a aucune existence légale.

Mais elle ne craint rien…. La souffrance et la douleur ne lui font pas peur… Elle a grandi grâce à elles et elle connaît la force qu’elles procurent…

Ce que les autres considèrent comme le bien, Ceres le voit comme des signes de faiblesse… Ce que les autres considèrent comme le mal, Ceres y voit une marque de force….

Ne faire confiance à personne, ne s’embarrasser d’aucun sentiment, manipuler les autres pour parvenir à ses fins…. Ceres a tout appris et elle est la meilleure…

Depuis qu’il est sorti du coma, Dante vit en marge de cette société dans laquelle il ne se reconnaît pas….

L’amour et l’amitié lui ont laissé des cicatrises indélébiles… La solitude est sa meilleure protection contre son besoin de sauver les autres jusqu’à se détruire lui même.

Ses moments de bonheur, il les trouve dans son art…. Un art qui est mal vu… Il s’y adonne la nuit, dans des lieux qui lui apportent la paix et qui sont pourtant considéré comme mal sain par les autres.

Avec After our Ashes, Amélie C. Astier m’a faite voyager dans un univers où j’ai été tour à tour mal à l’aise, touchée, horrifiée et troublée. J’ai passé un excellent moment dans la peau de cette héroïne alors même que j’étais en dehors de ma zone de confort.

Dante et Ceres n’ont en commun qu’une âme torturée… Quand l’un veut trop faire le bien, l’autre ne connaît que le mal…

Il était facile de s’attacher à Dante tant il est prêt à aller loin pour sauver ceux qu’il aime…. On n’a très vite envie que cet écorché vif trouve la paix et le bonheur.

C’est pourtant Ceres qui m’a fascinée….
Son point de vue est écrit avec une telle justesse, que j’ai réussi à entrer dans sa tête alors même que sa façon de voir, la vie et les autres, me révulser…

L’histoire de After our Ashes est parsemée de moments tellement glauques que les passages de petits bonheurs simples donnent une impression de plein phrase au milieu d’une nuit noire…. Et j’ai adoré ça…

L’intrigue est extrêmement bien construite et le suspense est maintenu de bout en bout….
Avec des héros aussi imprévisibles et un univers aussi sombre, on doute de la teneur de l’issue jusqu’à la fin.

J’ai seulement quelques regrets concernant les personnages secondaires et la fin du livre….
J’aurais en savoir plus sur ceux avec qui Ceres a grandi et qui sont à l’origine de cette horreur…. Notamment sur les sentiments de son mentor à son égard….
J’aurais aimé avoir le point de vue de l’entourage de Dantes, mieux comprendre sa relation avec ses parents…

Mais peut-être est ce une manière pour Amélie C.Astier de se laisser la possibilité de nous replonger dans l’univers de After our Ashes ?

 

a lire

logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2  Note 4

 

Retrouvez ce livre sur Amazon en cliquant sur les couvertures du format qui vous intéresse (broché ou numérique)

After Our Ashes - Amelie C Astier (Amheliie) BOOK  After Our Ashes - Amelie C Astier (Amheliie) EPUB

 

 

 

 

Fucking Love, tome 4 : For Pleasure – Amelie C Astier

Fucking Love - 4 - For Pleasure - Amelie C Astier RESUME
Fucking Love, tome 4 : For Pleasure – Amelie C Astier
~ AMHELIIE (18/08/19) ~ Env. 484 pages ~ Format numériqueFormat broché ~

avis-de-marina-fond-noir

 

Le duo Brooks et Lake est l’un des plus fun de la série Fucking Love de Amélie C. Astier et j’étais impatiente de découvrir leur histoire dans ce 4eme tome. Un énorme merci à Amheliie pour m’avoir permis de découvrir For Pleasure en Service de Presse.

 

La première partie de For Pleasure nous fait voyager dans les plus grandes capitales d’Europe.
Lake et Brooks ont été sélectionnés par une grande marque de sextoys pour participer à une une mini-série permettant de promouvoir leurs produits. Avides d’expérience et coutumiers des situations cocasses, les deux amants nous font vivre des moments autant hot que drôles….

Mais c’est surtout la découverte de leurs histoires et du fonctionnement de leur couple qui m’a plu et touchée.
Ils ont traversé des épreuves douloureuses et c’est l’amour qu’ils ont l’un pour l’autre qui leur a permis d’avancer malgré tout. Leur complicité et leur complémentarité rendent ce couple extrêmement attachant.

Alors que l’on a l’impression que rien ne pourra jamais séparer Lake et Brooks, la deuxième partie de ce quatrième tome de Fucking Love remet en cause toutes les certitudes ….
La légèreté, l’humour et l’ambiance sulfureuse de la première partie laisse place à une situation poignante et douloureuse… Malgré la force des sentiments et l’incroyable alchimie que les deux hommes ont partagé, cette épreuve remet tout en question : leur couple, leurs carrières, leurs vies….

 

Amélie C. Astier aborde un thème important et douloureux dans For Pleasure. Et elle a choisi le couple le plus hot et drôle de la saga Fucking Love pour nous le faire vivre…. Ce qui rend cette lecture particulièrement intense en émotions.

 

Mon attachement pour tous les personnages de Fucking Love s’intensifie au fil des tomes… Lake et Brooks ne font pas exception…
Je les ai adoré tous les deux avec la même force, chacun pour leurs personnalités pourtant différentes… Et j’ai vécu tous les moments de leurs aventures avec le coeur gonflé par les sentiments qu’ils m’ont inspirée…

Je les ai aimé pour et malgré ce qu’ils m’ont fait vivre….
Pour leur relation chargée d’érotisme et de désir…. Pour leur complicité et l’amour qu’ils se portent… Pour leur souffrance quand leurs vies explosent…. Malgré leur besoin de se déchirer et de se blesser en pensant faire ce qu’il faut pour l’autre…

La construction de l’intrigue de For Pleasure est très bien faite. Amélie C.Astier a utilisé sa plume magique pour nous faire vivre une histoire, où l’on ressent pleins d’émotions différentes et dans laquelle on s’identifie totalement aux personnages.

Cela passe par une partie importante du livre où l’on apprend à connaître les héros et ceux qu’ils partagent. Cette découverte passe par des moments chargés d’érotisme, de sentiments et d’humour, mais m’a parfois donnée l’impression que l’histoire ne démarrait pas assez vite.

C’est vraiment la seule remarque que je peux faire sur For Pleasure
Ce livre m’aura encore fait passer un incroyable moment de lecture…. Je ne peux que vous le recommander.

VIVEMENT LE PROCHAIN TOME DE FUCKING LOVE.

 

a lire

LOGO LES TENTATRICES Service Presse - Fond Blanc - lectrice noire Version 2  Note 4

Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (broché ou numérique)

Fucking Love - 4 - For Pleasure - Amelie C Astier BOOK.png  Fucking Love - 4 - For Pleasure - Amelie C Astier EPUB.png

Blood Of Silence, tome 9 : Lochan – Amelie C Astier et Mary Matthews

Blood Of Silence - 9 - Lochan - Amelie C Astier et Mary Matthews RESUME
Blood Of Silence, tome 9 : Lochan – Amelie C Astier et Mary Matthews
~ Amheliie (21/07/19) ~ Env. 448 pages ~ Format numérique ~ Format broché ~

 

avis-de-marina-fond-noir

La saga Blood Of Silence a débuté avec une histoire d’amour qui a failli faire exploser le club mais a aussi donné naissance à Lochan…. Amélie C.Astier et Mary Matthews boucle la bouche de cette superbe série, en lui consacrant le dernier tome.

Un énorme merci aux auteures pour ce Service de Presse mais aussi pour les huit précédents… Pour tous ces moments de purs plaisirs et d’émotions que m’ont apporté chacun des tomes de Blood Of Silence.

Pour Lochan, son avenir au sein des Blood Of Silence a toujours été une évidence. Conscient dès le plus jeune âge d’être le digne fils de ses pères, il a toujours été prêt à tout pour être à la hauteur de ces derniers….

Pourtant, les règles qui régissent le fonctionnement du club, l’obligent à taire des sentiments qui n’ont jamais failli malgré les années et l’éloignement… S’il en souffre, son respect pour les Blood Of Silence et son amour pour sa famille, l’empêche de succomber à la tentation…

Mais qu’en est-il maintenant qu’il sait que sa vie a été bâti sur un mensonge ?
La trahison, de ceux pour qui il était prêt à tant sacrifier, remet tout en question…

Après une dernière guerre contre les ennemis du club, il sera l’heure pour Logan de se construire un nouvel avenir, différent de ce destin qu’il croyait tout tracé.

Je n’ai pas dévoré ce neuvième tome des Blood Of Silence… Tout simplement parce que je voulais déguster l’histoire de Lochan… et que je ne suis pas prête à quitter les héros de Amélie C.Astier et Mary Matthews que j’aime depuis tant d’années.

Il y a tellement de Sean en Lochan qu’on en oublie presque que Hurricane est son père biologique. Capable de sang froid lors des moments de crise et observateur, l’attitude de Logan ressemble beaucoup à l’actuel président des Blood Of Silence.

Comme ses frères, celle qui a ravi son cœur lui est interdite… Et comme les autres membres, il n’est pas doué pour respecter les règles quand il est question d’amour….

Il y a tellement d’émotions dans ce tome…

La souffrance d’un fils face à la trahison des siens… Les regrets d’un père qui voulait bien faire… La douleur d’un amour au parfum d’immoralité…

Il y a aussi une profondeur de sentiments qui décuple l’intensité de ces derniers… Que cela soit parce qu’il s’agit d’une attirance au parfum d’immoralité ou parce que l’amour est présent malgré une rancoeur encore plus vivace.

Amélie C.Astier et Mary Matthews nous plongent dans un tourbillon d’émotions… Lochan représente le début et la fin d’une histoire… Et c’est avec beaucoup de nostalgie que j’ai lu ce dernier tome des Blood Of Silence… Où la haine et l’amour se mélangent pour ne devenir qu’un…..

Je sais que je ne peux pas terminer cet avis avec un « Vivement le prochain »…. Je vais devoir me contenter de lire et relire cette saga quand le manque sera trop fort… Mais encore merci d’avoir partagé avec nous cette superbe aventure.

 

a lire

LOGO LES TENTATRICES Service Presse - Fond Blanc - lectrice noire Version 2    Note 5

Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (broché ou numérique)

Blood Of Silence - 9 - Lochan - Amelie C Astier et Mary Matthews BOOK  Blood Of Silence - 9 - Lochan - Amelie C Astier et Mary Matthews EPUB

La liberté de t’aimer – Amélie C. Astier & Mary Matthews

 

Un roman qui attendait sagement dans ma bibliothèque depuis un moment, mais il a fallu que je voie la réédition aux Éditions J’ai Lu pour leur toute nouvelle collection #Exlusif pour que je me lance. D’ailleurs, un grand merci à eux pour ce service de presse.

Et que vous dire, il y a des livres qui vous mettent des claques, des histoires qui au premier abord sont juste bien, normal, mais qui au final sont justes époustouflantes et indescriptibles. Avec la liberté de t’aimer, ce fut exactement ça, je devrai avoir l’habitude avec Amh et Mary, car elles ont vraiment ce petit quelque chose qui fait la différence. Ce petit truc qui rend le tout absolument sublime et qui vous fait pleurer comme pas possible.

Tout au long de ma lecture, je n’ai pas arrêté de me dire que ses filles sont géniales, elles ont réussi à transformer une simple histoire qui se déroule à 8 clos en une histoire qui vous ouvre l’œil. Un récit coup de poing qui vous parle au plus profond de vous.

Mack et Travis ont parlé à mon cœur, j’ai retrouvé deux moitiés de moi-même dans deux êtres totalement différents, mais qui vont si bien ensemble.

Travis est renfermé sur lui-même, il ne profite pas de ce que la vie lui apporte, c’est un solitaire qui s’aime comme il est. Il n’y a pas de place pour les autres dans son monde.

Mack quant à lui est la joie incarnée, il profite de la vie comme elle vient, tout est une expérience nouvelle pour lui. Et pourtant, ces deux-là sont tellement semblables, on sent que quelque chose les hante, Mack se cache derrière sa bonne humeur, son sourire son envie de faire des nouvelles expériences alors que Travis s’est en se coupant du monde. Ce qui est excellent, c’est que lui le plus honnête des deux, alors oui, il est bougon, grognon et ne parle pas trop, mais c’est celui qui se met le plus à nu au fur et à mesure.

Une histoire coup de cœur, qui m’a transporté du début à la fin et pourtant, j’en ai lu des romans plaisant en ce moment, mais aucune n’a eu cet effet. Bravo Mesdames

Ps : Mon seul bémol c’est la couverture, Mon Dieu ce bandeau est juste horrible et gâche terriblement toutes les couvertures de cette collection

 

La couverture de ROAD m’a littéralement faite baver… le descriptif des héros dans le résumé me donnait très envie de les découvrir… et la plume de Maryrhage et Amheliie dans leurs précédentes romances gay m’ayant transportée, j’étais plus qu’impatiente de lire ce livre !

Pourtant, je l’ai débuté alors que je n’étais pas dans le bon état d’esprit pour le faire… J’avais besoin de fuir mes propres introspections et j’avais un besoin d’évasion dans « l’action »…

Du coup, j’ai eu du mal à entrer dans l’histoire… Parce qu’elle consiste à un huis clos de 38 jours, qui pousse à réfléchir sur la vie… Exactement ce que j’essayais de fuir…

Je me suis tout de suite identifier à Travis… Son besoin de rester à l’écart, de ne pas se révéler, de suivre sa routine, d’éviter les imprévus… Sa manière de se protéger… Il correspondait tout à fait à mon état d’esprit.

J’ai compati à son agacement envers Mack… Sa joie de vivre m’attirait autant qu’elle me rebutait… Et j’ai freiné des quatre fers devant sa curiosité et ses logorrhées poussant la réflexion plus loin que ce que je voulais…

Mais, peu à peu, comme Travis, j’ai arrêté de me battre contre Mack… J’ai rendu les armes, je me suis laissée séduire par lui et par sa folie, et je l’ai laissé entrer dans mon coeur…

J’ai baissé ma garde et j’ai accepté d’aimer… J’ai pu sourire, j’ai pu rire, j’ai pu espérer… et j’ai pu pleurer…

Finalement, ROAD était exactement le livre qu’il me fallait…

J’ai complètement vécu ROAD dans la peau de Travis… Comme lui, j’avais besoin d’un Mack dans ma vie à ce moment là…

J’avais besoin d’un Mack pour faire tomber les barrières qui me protégeaient mais qui m’empêchaient de vivre ma tristesse pour l’accepter et la surmonter…. J’avais besoin d’un Mack pour m’en faire oublier un autre… J’avais besoin d’un Mack pour remettre ma vie en couleur… J’avais besoin d’un Mack pour me rappeler qu’aimer, c’est prendre le risque de souffrir, mais qu’en se coupant des autres on ne vit pas vraiment…

Certains livres m’émeuvent jusqu’à me mettre les larmes aux yeux (cela a été le cas de FREE FALLIN), mais aucun ne m’avait faite pleurer jusqu’à ROAD… Et quand je dis « pleurer », c’est dans le genre « pas beau à voir » : Sanglots et nez qui coule !

Pourtant ce livre n’est pas triste… Il est extrêmement émouvant, mais c’est au contraire une Ode à la vie !!!

Il fait juste prendre conscience qu’une vie est faite d’émotions et que certaines peuvent faire souffrir… Refuser de prendre ce risque, c’est se condamner à survivre et passer à côté de la passion, de l’amour et d’être heureux…

coup - de - coeur

LOGO LES TENTATRICES Service Presse - Fond Blanc - lectrice noire Version 2Note 5

Retrouvez La liberté de t’aimer sur Amazon, en cliquant sur l’image du format qui vous intéresse (broché ou numérique) :