Baby Random T.2 et 3 – Alexia Gaia

Baby Random T.2 et T.3 – Alexa Gaïa – Hugo new Romance Poche – Version Numérique T.2Version Broché T.2Version Numérique T.3Version Broché T.3

Nous remercions Les Editions Hugo New Romance pour ce Service de Presse.

Nous attendions avec impatience la suite des aventures de Célia,avec Julie. Nous avons reçu le tome 2 et 3 en même temps, aussi, nous avons décidé de rédiger un avis commun pour ces 2 tomes, sans trop vous en dévoiler sur la suite de l’histoire.

J’étais restée sur ma fin à l’issue du tome 1. J’avais tellement hâte de découvrir la suite des aventures de Célia, surtout avec ce cliffhanger de folie après l’accouchement de Célia.

Comme vous vous en doutez, on retrouve donc la jeune femme maman d’une petite fille, Lou, au début du tome 2. L’auteure nous raconte le quotidien très chaotique de Célia. On ressent toute sa peine et son désarroi. Comment bien s’occuper d’un si petit être quand on y connaît rien en bébé ? Comment la protéger et pourvoir à ses besoins? Ce sont principalement ces questions qui vont tarauder notre héroïne tout au long du roman. A certains moments, on se dit qu’elle a mûri, qu’elle prend les bonnes décisions. A d’autres, on en doute sérieusement. Pour autant, Célia essaye toujours d’agir pour le bien-être de sa petite puce.

Je ne vous en dévoilerai pas davantage, mais sachez qu’au fil de ces tomes, les rebondissements s’enchaînent sans faiblir. Roman rôde autour des 2 femmes de sa vie, comme il aime le dire. Mais il endosse tour à tour le rôle du sombre connard et celui du jeune père de famille perdu et écartelé, entre son père et un bonheur qui lui tend les bras. Mais y-a-t-il seulement droit à ce bonheur simple, que d’avoir sa propre famille, rien qu’à lui, sans mensonge ni duperie ?

De toute la trilogie, je crois que c’est le personnage de Roman qui évolue le plus. Je vous avoue que je l’ai détesté quasiment 70% de l’histoire, saura-t-il se rattraper à la fin ? A vous de le découvrir !

Vous retrouverez aussi des personnages du tome 1, Max et Béni notamment. De nouveaux personnages vont aussi faire leur apparition et pimenteront la trame du récit. Alexia m’a totalement embarquée dans son histoire à chaque fin de chapitre, j’avais envie de connaître la suite. Si j’ai un conseil à vous donner, serait celui de lire la trilogie en une seule fois, si vous en avez la possibilité, car sinon vous serez trop frustrées à la fin de chaque tome.

J’ai ressenti beaucoup d’émotions tout au long de ma lecture, notamment  de la peine, souvent face aux galères monumentales de Célia et de la colère, souvent aussi, face à la connerie de Roman. Et parfois je me suis mise à rigoler, surtout quand l’alcool se mêle aux joutes verbales qu’ils affrontent ! Le manque de communication et les non-dits entrent ces deux là vont vous provoquer des cheveux blancs, vous êtes prévenues, mais je suis certaine que vous passerez un bon moment livresque. Le style de l’auteure est toujours très plaisant à lire, les chapitres s’enchaînent et défilent en un rien de temps !

Je vous recommande donc cette belle trilogie, à l’approche des fêtes c’est une jolie idée cadeau, il y a tout ce qu’il faut dans cette romance contemporaine pour passer un excellent moment de détente au coin du feu de cheminée. Bonne lecture.

 

Nous avions laissé une Celia triste et désemparée à la fin du tome 1… Abandonnée par Roman tout comme Max son ancien patron.

Ce second livre est centre sur la détresse de la jeune femme à élever seule cette petite Lou. Les difficultés financières, les galères d’une jeune Maman absolument pas préparée. Elle va de surprise en surprise, malheureusement plus négative que positive. On comprend que la situation que subissent Celia et Roman est dirigée par Weiss père ! Quel horrible personnage, sans cœur, ni fibre paternelle, qui empêche le bonheur de son fils, et se contente de voir évoluer Celia et Lou dans la misère en n’attendant qu’un faux pas de la jeune fille.

Les conditions de cette jeune mère vous crèvent le coeur, on sent tout l’amour qu’elle porte à sa fille. Les gestes sont maladroits, naïfs, c’est limite agaçant car c’est presque de l’inconscience. C’est une véritable « cosette » des temps modernes qui voulant à tout prix s’en sortir avec son bébé risque les ennuis…

Les rebondissements sur la fin s’accélèrent et j’en suis venue à me demander comment elle pouvait supporter autant de choses. L’auteure nous retranscrit parfaitement la détresse de Celia, tout comme le désarroi, la maladresse de Roman qui se trouve pieds et poings liés par cet accord.

Sa plume nous fait comprendre les enjeux, les secrets, le manque de communication, et l’amour que se portent mutuellement ces deux êtres qui ne sont pas conscients des sentiments de l’autre.

Que de gâchis, de tristesse, de larmes coulées à cause d’un seul homme… Roman va-t-il enfin se battre pour les femmes qu’il aime ????

Voilà ce qu’on se demande à la fin du second livre …

Si une partie de leur entourage à œuvrer pour leurs retrouvailles, une autre s’est évertuée à les séparer …

Le combat de Roman m’a sincèrement émue, il se bat tout au long de ce troisième tome pour ses femmes, pour conquérir Celia et retrouver sa confiance… elle ne lui fait aucun cadeau mais il s’accroche.

Voir se transformer cet arrogant fils à papa, en homme puis père grâce à l’amour fut un pur bonheur. La plume d’Alexia met très bien en évidence cette fragilité qui m’a fait fondre. J’ai eu plus de mal avec le côté revêche de Celia qui a tellement peur de souffrir à nouveau qu’elle en devient pénible mais, drôle à la fois. Il fait ressortir le pire comme le mouilleur chez elle, elle mettra du temps pour l’accepter, se pardonner et se tourner vers l’avenir, par moments j’ai cru qu’ils n’y arriveraient jamais ! Leurs joutes verbales sont acérées, comiques, j’ai adoré le cran qu’elle a avec sa Boss, son culot ne l’arrête pas !

C’est une Celia plus combative dans ce tome, il est d’ailleurs plus rythmé que le second, en raison des altercations avec Roman, mais pas seulement, plus de personnages interviennent, interagissent.

 ! Attention Spoil ! Mon cri du coeur et mot de la fin : ENFIN ! Il en aura fallu du temps !!!! A vous de découvrir pourquoi !!!

Ces deux êtres m’ont embarquée dans leur histoire improbable et rocambolesque, j’ai pris plaisir et les voir se métamorphoser grâce à ce baby random. Ils sont « attachiants » et attachants, on leur souhaite le meilleur tout au long de l’histoire. Ils ont su me mettre les larmes au bord des yeux, Roman m’a fait passer par une multitude d’émotions contradictoires tout comme Célia !

Ce fut un beau moment livresque où ce duo de parents atypiques m’aura émue !

Vous pouvez commander ces livre sur Amazon en cliquant sur la couverture qui vous convient :

 

Adopted Love, Tome 2 – Alexia Gaïa

Adopted Love - 2 - Alexia Gaia IALU RESUME
Adopted Love, Tome 2 – Alexia Gaïa
~ Hugo Poche (novembre 2017) ~ Env. 512 pages ~ Format numériqueFormat poche

 

avis-de-marina-fond-noir

J’ai enchaîné la lecture du deuxième tome de Adopted Love, dès la fin du premier… Et Alexia Gaia pourra se vanter d’une chose, c’est de m’avoir plongé dans un état d’énervement de malade !

Elena doit faire face au traumatisme de tout ce qu’elle a subit seule…
Elle est seule parce que la peur et le choc la plongent dans le mutisme si familier à Teagan… Il n’est plus près d’elle, il n’est plus là pour la protéger…
Il est en prison parce qu’il l’a sauvée, et elle ne trouve pas la force de parler pour le disculper.

L’horreur de l’univers carcéral, l’injustice des préjugés, les manigances que l’argent permet d’organiser, le poids de la parole d’un homme politique face au silence d’un orphelin du Queens…

Elena est la seule à pouvoir sauver Teagan comme il a tout sacrifié pour la sauver elle…

Ce deuxième tome de Adopted Love est très fort en émotions… Alexia Gaia nous fait vivre une histoire d’un suspense insoutenable et l’attente d’un heureux dénouement a été oppressante.

Si le premier tome était du seul point de vue de Teagan, cette suite alterne les chapitres entre lui et Elena… Moi qui avais du mal à la cerner, cela représentait l’opportunité de m’attacher un peu plus à cette héroïne.

D’un certain côté, cela a été le cas. Les flash-back m’ont permis de comprendre ce qu’elle ressentait et le mécanisme de défense qui expliquait certaines de ses réactions de garce.

Pour autant…. Qu’est-ce qu’elle m’a énervée !!! Je n’ai pas réussi à suffisamment compatir pour comprendre ses blocages, et je me suis imaginée des milliers de fois la secouer pour la faire réagir.

Par contre, j’ai souffert le martyr pour Teagan… Pour tout ce qu’il vit, pour tout ce qu’il a vécu… J’ai vécu son désespoir et j’ai été révolté par toutes les injustices qu’il subit. Tout ce silence alors qu’il hurle sa rage et sa souffrance dans sa tête….c’était intenable …

J’ai parfois eu envie de sauter des pages… Non pas parce que c’était mal écrit, mais parce que Alexia Gaia nous torture en nous plongeant dans des scènes d’harcèlement et de sévices, en faisant évoluer l’intrigue au compte goutte.

Cela donnait une impression de longueur alors que ces chapitres sont tellement intenses qu’il ne s’agit pas de remplissage de page… C’est juste qu’en tant de lecteurs, on frôle d’overdose de tant d’injustice et qu’on a besoin du soulagement d’un happy end qui tarde trop à venir.

Une part de moi a préféré ce deuxième tome… Parce qu’il m’a faite ressentir des émotions extrêmement fortes…
Mais c’était tellement difficile nerveusement que le premier tome a été moment de lecture plus agréable….

Du coup, je ne peux noter ces deux livres qu’avec la même note… en vous recommandant de lire Adopted Love !

J’espère que Alexia Gaia a prévu d’écrire une histoire sur Sally et Benito… Je suis vraiment curieuse d’en savoir plus sur eux et vu la personnalité de ces personnages, cela devrait être plus que piquant et pleins d’humour.

 

Note 4


avis-de-jenni-les-tentatrices

-Je remercie les éditions Hugo Poche pour cette lecture en service presse-

On termine le premier opus à s’en ronger les ongles tellement on a peur pour Teagan et parce que Alexia Gaïa termine le chapitre en nous mettant dans une angoisse de dingue compte tenu les événements qui viennent s’ajouter. Je n’ai pas pu m’empêcher de sauter comme une furie sur le tome 2 pour trouver le réconfort dont j’avais besoin, ne serait-ce que pour me rassurer et me dire que ça va aller pour Teagan et Elena par la suite…

L’auteure a frappé fort avec son écrit et j’ai littéralement été happée par ‘Adopted Love’.  Cette histoire est complètement prenante et m’a tenue en haleine jusqu’à la dernière page. D’une part ça a été un véritable coup de cœur pour moi et d’autre part parce que sa plume m’a convaincue et m’a donné envie de la suivre de très près !

Dans cette suite on retrouve les personnages là où on les laisse précédemment. Teagan se retrouve dans une mauvaise posture le rendant totalement impuissant et c’est une torture contre laquelle il ne peut lutter parce qu’il est à condamner aux yeux de tous.

Déçu par les gens qui l’entoure et par ceux qui devraient le connaitre, tous se permettent de le juger trop facilement et radicalement alors qu’il est incapable de faire ce genre de chose. Passer de foyers en familles d’accueil en étant victime de violence à de multiples reprises comment reprocher à un jeune homme de se défendre de la seule manière qu’il connait ? En se battant. Il n’est pas violent par nature mais par nécessité pour sa survie… Malheureusement son look de rebel bad boy lui donne d’office l’étiquette du tocard criminel….  Mais finalement ses proches/connaissances le connaissent-ils vraiment ? Ont-ils vu au-delà de l’orphelin tatoué prêt à aller en prison un seul instant pour protéger sa lionne ? Est-ce qu’il leur a laissé la moindre chance de voir au-delà ? Pas sûr…D’autant que c’est quand on perd ce qu’on a qu’on se rend compte de la chance qu’on avait. Et il se trouve qu’aujourd’hui Teag est au plus mal et plus démuni que jamais puisqu’il a touché le bonheur du doigt avant qu’il ne soit écrasé par la vie…

Voir la situation de Teagan s’empirer est assez lourd psychologiquement à gérer, surtout que ça va aller très loin et que Elena ne daigne même pas bouger le petit doigt pour éclaircir certains points. Elle m’a d’ailleurs mise hors de moi ! Plus ça prend des proportions au fil des chapitres, plus j’avais peur pour lui et je la détestais davantage ! Même si j’ai ressenti beaucoup de colère dans cette suite à cause du mutisme d’Elena, j’ai cependant aimé le fait que l’auteur alterne les points de vue pour montrer qu’ils mènent chacun leur propre combat… j’ai été touchée par leur histoire à chacun ainsi que par le mal être, leurs craintes, leurs peurs et les répercussions qui les conduisent dans une position faible, fragile et dangereuse. Ils ont autant besoin l’un de l’autre malheureusement leur amour est prisonnier et plein de fêlures. Mais alors qu’Elena est sa seule issue possible puisqu’elle possède la clé pour sortir Teagan de cet enfer, voilà que cette dernière lui tourne le dos en agissant de manière irrationnelle alors qu’elle a une emprise sur ses réactions…

Adopted Love Tome 2, c’est une suite toujours aussi prenante avec un suspense intenable et une souffrance déchirante. L’auteure prend le temps de nous torturer en faisant languir ses lectrices à la recherche du happy end tant attendu … J’aurai bien aimé toutefois quelques pages supplémentaires avec plus de détails et de menaces des tarés qui interviennent dans le plan d’attaque pour faire tomber Teag, mais aussi leurs pensées pour connaître leurs motivations hormis l’affluence de personne hautement placée.

Cette histoire ce n’est donc pas que du mélodrame c’est aussi un amour profond entre deux êtres torturés faits l’un pour l’autre qui ne demandent qu’à lâcher prise pour enfin être heureux au grand jour … tels qu’ils sont !

Note 5 logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2

 

Retrouvez ce livre sur Amazon en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (poche ou numérique) :

Adopted Love - 2 - Alexia Gaia BOOK  Adopted Love - 2 - Alexia Gaia EPUB

Adopted Love, Tome 1 – Alexia Gaïa

Adopted Love - 1 - Alexia Gaia IALU RESUME
Adopted Love, tome 1 – Alexia Gaia
Hugo Poche (octobre 2017) ~ Format numérique & Format poche ~ Env. 650 pages

avis-de-marina-fond-noir

La couverture de Adopted Love a attiré mon attention et m’a donnée envie de lire ce premier roman de Alexia Gaia. Il était bien au chaud dans ma (trop longue) P.A.L.

Et puis, lors d’un échange très sympa sur la fanpage de La librairie des filles, CS Quill m’a dit « Je suis sûre que ça va te plaire ! » La curiosité est devenue trop forte, et je me suis attaquée à cette lecture.

Dans un premier temps, l’âge du héros m’a fait craindre une histoire trop proche d’un Young Adult… La quarantenaire (passé !) que je suis, a du mal à accrocher avec les personnages trop jeune… Mais, très vite, la personnalité de Teagan m’a convaincu…

Ce premier tome de Adopted Love nous fait vivre l’histoire poignante de Teagan à travers les yeux du héros…. Alexia Gaia nous plonge dans la tête et le cœur d’un jeune écorché vif de 17 ans que la vie n’a pas épargné.

L’intrigue se met en place doucement et de manière à attiser notre curiosité, rendant cette histoire particulièrement addictive.
On découvre les épreuves que le héros a vécu, et l’étendue des séquelles qu’il en garde, au fil des chapitres.

Je me suis énormément attachée à Teagan. Son parcours m’a profondément touché et certains passages particulièrement déchirants m’ont mis les larmes aux yeux.

Pour autant, l’écriture acérée de Alexia Gaia, permet que l’on ne tombe pas dans le mélodrame. L’insolence, teintée d’humour sarcastique, des personnages, apporte du dynamisme et m’a souvent amusée.

J’ai eu un peu plus de mal avec Elena et son côté peste, mais les tensions mêlées d’attirance, que cela provoque entre elle et Teagan sont finalement du pur bonheur.

Les sujets abordés sont poignants et bouleversants, l’écriture est fluide, l’histoire bien construite, les personnages (même les secondaires) sont hauts en couleur et attachants et j’ai directement enchaîné sur le deuxième tome à la fin de celui-ci.

Les seules choses que je pourrais reprocher à ce premier tome sont quelques longueurs, qui m’ont faite décrocher, et l’attitude d’Elena que je n’arrive pas à cerner totalement… Sans cela, Adopted Love était parti pour être un coup de cœur.

 

Note 4


avis-de-jenni-les-tentatrices

-Je remercie les éditions Hugo Poche pour cette lecture en service presse-

Je découvre ici la plume de Gaïa Alexia et j’en suis agréablement surprise tellement elle m’a déstabilisée ! Émouvant et totalement prenant, ‘Adopted Love’ est une histoire qui vous prend aux tripes et vous laisse sans voix !

Plus j’avance et plus l’histoire de Teagan m’intrigue… Il a une vie totalement pourrie et plus aucune envie de se battre pour en sortir. Après tout il a assez donné comme ça pour à chaque fois être déçu, ne serait-ce que d’avoir espéré une meilleure échappatoire… Cette fois on lui propose comme deal de tenir une année chez les Hills en se rachetant une bonne conduite et donc en reprenant le chemin de l’école par la même occasion pour ne pas finir en prison.

Il a beau tout avoir du Bad boy il est un écorché vif compte tenu l’horreur qu’il a vécu durant son enfance. Trimballé de foyers en maisons d’accueil, il a été confronté à des situations extrêmes toutes plus horribles les unes que les autres … sans jamais connaître la stabilité d’un foyer chaleureux et aimant. C’est pourquoi il a un fonctionnement simple : si on lui interdit de faire quelque chose, il mettra tout en place pour le faire quand même. Au contraire, qu’on lui demande de faire un truc, et il déguerpi au plus vite. Certes c’est un comportement débile et puéril mais c’est plus fort que lui et rien ni personne ne changera cela… Sa confrontation avec la famille Hills va s’avérer déroutante et explosive parce qu’il va lui être difficile de garder son self-control face au comportement de Elena, la lionne sauvage qui l’insupportable au plus haut point. Surtout qu’elle est complètement dingue et insolente la miss ! Elle le colle alors qu’il n’aime pas être proche des gens et même s’il n’aime pas toutes ces sensations qu’il ne connaît pas et qu’elle lui procure, il les savoure pourtant …

Cette histoire m’a retourné l’estomac tant j’avais mal pour ces personnages, tellement je me suis attachée à eux et sentie proche d’eux. L’auteure a un style simple et vraiment accessible, on n’a aucun mal à se mettre dans la peau des personnages. Et même si le récit est uniquement relaté du point de vue de Teagan, on comprend ce que lui et Elena vivent au quotidien … tout cela parce que la fluidité mais aussi le ton direct et précis de la plume de l’auteure nous fait ressentir les souffrances des personnages, nous permettant ainsi de nous identifier à eux pour bien les cerner et les comprendre.

Ce livre c’est une addiction parce que le commencer c’est ne plus pouvoir s’arrêter de le lire ! Gaïa Alexia fait passer un pèle mêle d’émotions dans son récit au point que j’en ai eu le cœur serré ! Mais ce n’est pas que du mélodrame pour autant… parce que même si l’auteure traite de sujets sensibles, délicats et terribles, je dois dire qu’avec ce premier tome être dans la tête de Teag c’est quelque chose ! C’est vraiment particulier et vraiment touchant parce que s’il m’a meurtrie par ses expériences passées qui ont bercées sa jeunesse il m’a aussi fait pouffer de rire dans ses réactions et ses non-dits verbaux !!!

Teagan et Elena sont prêts à exploser comme des cocottes minutes à n’importe quel moment, mais chacun à sa manière pour s’exprimer ! Tout du long on ressent beaucoup de stress, de tension et de pression tant l’auteure nous embarque dans un tourbillon de sensations pour en ressortir en hypertension et en tachycardie tellement on dévore chaque page à en perdre haleine pour savoir ce qui va se passer…

Et d’ailleurs je fonce sans plus tarder retrouver la racaille et la lionne pour poursuivre leurs combats… parce que la fin vous met dans une angoisse terrible !

 

shelleycoupdecoeurnoir

Note 5 


Retrouvez ce livre sur Amazon en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (poche ou numérique) :

Adopted Love - 1 - Alexia Gaia BOOK  Adopted Love - 1 - Alexia Gaia EPUB