Forever & Ever – Alessia Jourdain

Résumé - Forever & Ever - Alessia Jourdain


avis-de-jenni-les-tentatrices

-Merci à l’auteure pour la transmission de son roman en service de presse-

Avec ‘Forever & Ever’, Alessia Jourdain nous plonge dans une intrigue mêlant suspense et romance sur un fond dramatique…

Lorsque Finn est en voyage de noces avec Ava, ses instincts d’agent secret se mettent en alerte. Un certain mal être s’empare de lui avec la sensation d’être épié. Il contacte alors Alejandro, alias Gonz, son collègue, meilleur ami, ainsi que compagnon de sa petite sœur, pour évacuer ses doutes. Ce dernier lui demandera de rester sur ses gardes… Tous les deux savent de quoi ils parlent car ils en ont vu des choses par le passé et leur métier a fait qu’ils ne se sont pas fait que des amis autrefois…

Finn et Alejandro, c’est plus ou moins le même genre d’homme. Tous les deux aiment avoir le contrôle sur tout ce qui se passe autour d’eux et ont pour nature de se montrer très protecteur avec les personnes qui sont chères à leur cœur.

Embourbés par le train-train quotidien, ils oublieront de rester à l’affût et méfiants… Pourtant ces signaux ressentis par Finn ne l’ont pas trompé, car le mal arrive et s’immisce sans qu’il puisse savoir de quoi est ce qu’il s’agit vraiment… Sont-ils en danger ? Qui le traque ? Qui est visé ? Pourquoi et dans quel but ? Vengeance ? Pouvoir ? Argent ?

Anila ne connaît pas son passé et ne se rappelle plus vraiment le début de sa vie au Kosovo. Finn l’a sauvée et ses parents sont devenus les siens, il y a vingt ans de ça… Anila s’est construite à travers cette famille aimante. Elle a du caractère et une force mentale qui s’est forgée après avoir vécu des horreurs. Elle est devenue une femme faisant preuve d’une grande empathie, passionnée par son métier et par son homme, elle vit à ses côtés un amour torride et inconditionnel ! Sa relation avec Alejandro qui dure depuis quatre ans représente tout ce qui lui manquait dans sa vie. Même s’ils ont vingt ans d’écart, ils sont la moitié de l’autre. Ils se complètent d’une façon assez irréaliste, pour former un tout.

Mais Anila aussi gentille et généreuse soit-elle, est également très naïve puisqu’elle se lie facilement d’amitié avec les gens qu’elle côtoie par son travail. Malheureusement, certaines personnes n’ont pas une âme bienveillante et ont des intérêts bien précis pour expliquer leurs attitudes… Lorsqu’elle va rencontrer Devor, elle se sentira en confiance et intéressée par ce qu’il lui dira. Une complicité va se créer en douceur…

Le duo Anila/Alejandro est fougueux… Ils sont fusionnels et passionnels. Leur relation est envoutante et impérative. Aussi beau et vrai qu’est leur amour, ils resteront aveuglés par leur routine sans s’apercevoir que le danger s’immisce à petits pas dans leur union. La vie va les bousculer et leur faire vivre une terreur pour l’un, une confession remettant tout en question pour l’autre. Leur amour ressortira-t-il indemne ? Les dommages collatéraux seront-ils réparables ?

J’ai beaucoup aimé la profondeur de leur amour. Alejandro et Ani sont des êtres entiers, qui ont la main sur le cœur et qui aiment donner de leur personne pour faire le bien autour d’eux. On se laisse prendre par la tournure que prend le roman à nous entraîner dans du suspense où la tragédie serait susceptible d’éloigner nos deux amoureux. Cette histoire, c’est également des liens amicaux forts et tenaces avec un soutien sans faille des personnes qui leurs sont chers qui vont venir s’infiltrer et se battre à leurs côtés pour mener l’opération, surmonter les épreuves de la vie et les difficultés qu’ils vont rencontrer sur leurs chemins.

L’ensemble est bien traité et mis en place, mais je n’ai pas pour autant été emballée d’avoir la vision de quasiment tous les protagonistes qui gravitent autour de nos héros. Cela fait beaucoup d’informations à assimiler ainsi que des répétitions qui m’ont fait perdre de l’entrain dans ma lecture. Malgré tout, on reste curieux et désireux de poursuivre cette histoire jusqu’au bout parce que l’auteure met beaucoup d’énergie dans ses mots pour nous transporter dans son histoire, toujours en faisant preuve de beaucoup de douceur.

Cette histoire n’est pas ma préférée de celles qu’a écrites Alessia Jourdain car il m’a manqué ce « petit quelque chose » pour faire toute la différence, mais elle reste agréable à découvrir.

Note 3,5 logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2

Forever & Ever est une tendre romance new adult sous fond de suspense.

Anila McDougal est en couple avec Alejandro Gonzales, dit Gonz, ex-agent de la CIA de vingt ans son ainé. Ils vivent à Boston, où lui a une entreprise de sécurité et elle, a voir un café-pâtisserie. Finn, le frère d’Anila, est également l’ancien coéquipier de Gonz et veille sur sa toute nouvelle famille, sur sa précieuse sœur. La seule crainte des anciens agents est que leur passé resurgisse, surtout après les derniers événements et les trahisons.

Peut-on se défaire du passé ? Pourront-ils s’aimer en paix ?

Comme toujours Alessia Jourdain emplit ses écrits de beaucoup d’amour. Sa plume est délicate, précise qui fait ressortir tous les sentiments les plus profonds de ses personnages. Elle arrive toujours à nous présenter des hommes forts, protecteurs, conquérants, au cœur tellement tendre, rempli de bienveillance pour ceux qu’ils aiment. Tout comme les femmes, épaulent, veillent, en apportant également une force féminine.

Ses histoires racontent, souvent, la vie d’une famille de cœur ou d’amis, et là ce sont des coéquipiers, des frères d’armes et de leur entourage. Ils ont un passé, souvent douloureux, des failles, qui les ont façonnés mais ils sont toujours prêts à déplacer des montagnes pour sauver, aider, qui touchent, qui nous est bien compté au travers des yeux d’Ani ou de Gonz. Grâce à leurs explications, le lecteur entre dans leur quotidien. Cependant, beaucoup d’informations sont à intégrer entre tous les personnages présents dans cette histoire.

L’auteure fait entrer le point de vue d’un personnage inconnu qui fait monter la tension, construire le suspense de l’histoire. D’ailleurs l’angoisse, et le manque de discernement qui prennent ces hommes surentrainés, est très bien expliqué et géré par l’auteure. Ils sont humains et dépassés par les évènements.

 

Même si ce n’est pas l’histoire que j’ai préférée de cette auteure, c’est un livre qui se lit assez vite et qui nous donne du baume au cœur malgré le suspense qui perdure sur une partie de l’histoire.

 



–> Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format numérique :

Format numérique - Forever & Ever - Alessia Jourdain

Rappelle-moi cette douce mélodie qu’est l’amour – Alessia Jourdain

Résumé - Rappelle-moi cette douce mélodie qu’est l’amour - Alessia Jourdain.png
Rappelle-moi cette douce mélodie qu’est l’amour – Alessia Jourdain
Autoédition ~ Février 2019 ~ Env. 358 pages
Format numérique / Format broché

avis-de-jenni-les-tentatrices

-Je remercie l’auteure pour la lecture de son roman en service de presse-

J’aime les écrits d’Alessia Jourdain car on peut sans grand mal s’identifier à ses personnages tant ils nous parlent…

Dans « Rappelle-moi cette douce mélodie’, ses mots ne pourraient pas être plus justes qu’ils ne le sont. L’histoire de Philippine et Greg, pourrait être celle de n’importe qui parmi nous… car personne n’est à l’abris de vivre une telle situation tant il est facile de se laisser embourber par le train-train quotidien !

Greg et Phili c’était une relation invincible, passionnelle, voire même fusionnelle tellement c’était intense entre eux. Une complicité unique et profonde les unissait l’un a l’autre et renforçait leur couple. Ils avaient mis en place un bon équilibre entre vie privée, professionnelle, sociale et familiale. L’attraction entre eux restait dévorante… Je vous parle de cette relation aussi unique soit-elle au passé car ce qu’ils avaient n’existe plus…. Leur quotidien respectif les rattrape, et les entraînent à petits pas dans une routine qui va faire des ravages.

Ils voient les choses mais n’interviennent pas forcément se disant que ça ira mieux demain puis le surlendemain. Finalement, cela fait dix années que la situation n’évolue plus et qu’elle a même tendance à se dégrader. Greg et Philippine sont ensemble depuis très longtemps. L’un comme l’autre représente pour chacun son repère, son pilier. Ils ont surmonté de nombreuses épreuves et leur amour à toujours résisté. Leur relation vend du rêve et est enviée par d’autres, malheureusement les apparences peuvent être trompeuses car ce que l’on montre n’est pas forcément représentatif de ce que l’on pense…. A l’aube de la quarantaine, leur couple va se fissurer de jour en jour… Ils se sont perdus en cours de route et n’ont plus de temps à s’accorder, ne se regardent plus et ne partagent plus rien. Au bord de la rupture, tant leur crise perdure depuis bien trop longtemps, ces deux personnes ne font que se croiser et ne sont plus des amants mais une sorte de colocs…

La faute à quoi ? Des mauvaises habitudes qui prennent places. Des sentiments qui s’essoufflent. La perte de la spontanéité dans leur couple. La routine qui va casser l’attraction… Pourquoi ne pas avoir pris les choses en main dès que la relation se dégradait ? Pourquoi reporter le plus important à plus tard ? Comment faire lorsqu’on se sent démuni et qu’on a peur d’agir par peur de mal faire et de perdre ce qu’on a de plus précieux. Peut-on relancer la passion lorsque le point de non-retour est atteint ?

Tout un ensemble de questions prend place dans notre tête afin de nous permettre d’analyser et de comprendre ce qui leur a échappé…. Un véritable gâchis en soi puisque leur rencontre c’était une évidence. Presque l’amour au premier regard. Un coup de foudre par excellence. Intrigués l’un par l’autre ils ont été inévitablement attirés l’un par l’autre.

L’auteure nous fait part du point de vue de personnes indispensables à cette histoire pour la rendre authentique. A travers les pensées de chacun on en apprend davantage sur le hier et le aujourd’hui. On apprend en toute intimité les souvenirs des moments partagés, le début de relation entre Phili et Greg ainsi que l’évolution de leur couple pour finalement aujourd’hui, arriver à un véritable désastre… Des promesses faites mais non tenues, un changement appliqué mais temporaire et non durable, une priorité qui passe au second plan…

 Un maelström de sentiments douloureux va venir nous bouleverser tellement leur relation va nous toucher. Peine, colère, abandon déception, peur… Phili se sent seule, délaissée et ignorée. Elle est devenue transparente et inutile aux yeux de Greg. Ils se sont embourbés dans une routine qui les tue à petit feu. Mais il ne voit rien… Comment faire ? Comment se battre ? Il faut être deux pour sauver un couple… s’il y’a encore quelque chose à sauver… mais agir seule ce ne serait pas être dans la désillusion ?!? Sa détresse m’a bouleversée. Elle va alors devenir sensible, fragile mais aussi vulnérable… Un homme va se montrer prévenant et avenant avec elle. Il est l’opposé de Greg mais il est tout aussi charmant, sa carrure lui confère une allure protectrice et elle se sent rassurée en sa présence. De fil en aiguille, il va rentrer dans sa vie, prendre soin d’elle, l’écouter, l’apaiser, la réconforter. Il sera le pansement de ses blessures…

C’est des chapitres très prometteurs qui nous touchent et qui nous permettent de mener, sans aucune retenue, la réflexion sur la nécessité de prendre soin de son couple pour entretenir les fondations de ce que l’on a pris soin de consolider au fil des années…

On en veut à Greg de ne pas être réceptif, de ne pas ouvrir les yeux pour se battre pour sa femme. Clairement on a du mal à supporter cet élan d’égocentricité à n’être concentré que sur sa petite personne. Et puis l’auteure vient perturber notre vision en lui donnant sa voix dans le récit… et on ne peut pas lui reprocher d’être égoïste. Oui il était concentré sur son rôle d’homme dans sa vie professionnelle mais il n’est pas quelqu’un de mauvais. Cet homme n’a pas un mauvais fond. Son ignorance et sa non disponibilité causée par son rythme prenant et éreintant ne le rendent qu’humain. Dans la vie on fait tous des erreurs. Par moment une piqûre de rappel est nécessaire pour prendre conscience de ce qu’on a et que rien nous est acquis… Comme dit l’adage c’est lorsque l’on perd ce auquel on tient le plus au monde que l’on se rend compte de son importance dans notre vie.

Je pourrais en dire davantage sur ce livre tant le récit est parlant et criant de vérité. J’ai beaucoup aimé la façon dont l’auteure à construite sa trame. Alessia Jourdain nous porte dans son histoire où l’on ressent l’amour, le besoin de l’autre, le désespoir, la confusion, l’indécision à prendre certaines décisions, mais surtout nous fait ressentir les tensions qui animent les personnages… qu’elles soient sensuelles et/ou colériques.

Encore une fois, n’importe qui peut rencontrer cette situation. Si certains l’acceptent, d’autres la combattent. Reprendre le dessus peut parfois être long et difficile mais qui a dit que le chemin ne serait pas semé d’embûches ? Il suffit de s’accrocher et de se battre pour ce qu’on veut après tout… mais à quel prix ?

 

Coup de Coeur

Note 5 logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2



Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (numérique ou broché) :

Format numérique - Rappelle-moi cette douce mélodie qu’est l’amour - Alessia Jourdain Format broché - Rappelle-moi cette douce mélodie qu’est l’amour - Alessia Jourdain

Back to you T.3: Eux, c’est moi – Alessia Jourdain

Back to you, Tome 3 : Eux, c’est moi – Alessia Jourdain
Something Else Editions – Janvier 2019 
Format numérique

Nous remercions l’auteure Alessia Jourdain pour ce Service de Presse.

Un roman tourné sur la vie et sur ce qu’elle apporte. C’est une succession d’événements, parfois bons parfois mauvais, d’embûches, d’aides, de rencontres, de séparation, de pertes, de nouveautés et de remises en question.

L’histoire d’Antoine fait chaud au cœur…

Derrière sa carapace de playboy immature, on va très vite entrapercevoir le vrai Antoine, qui en a gros sur la patate. Il y’a une douleur et une peine qu’on n’explique pas derrière son enthousiasme feint. Il a abandonné sa femme Lena et son fils, encore bébé… Pourquoi est-il parti sans se retourner et sans donner la moindre explication à Lena ?

Depuis sa vie de femme est en stand-by. Elle a pu avancer et se reconstruire sur le plan professionnel mais dans sa vie de femme c’est le plat total. Antoine l’a démoli au fond d’elle. Sa relation lui laisse un goût d’inachevé. Elle est reconnaissante et à beaucoup de respect envers lui car il lui a donné le plus merveilleux des petits garçons mais elle le déteste. À présent elle compte se reconcentrer sur elle, ce qui commence par une demande de divorce…

Des personnages torturés et envahis par leurs sentiments…

Sa vie à lui a bousculé trois fois… Et à chaque fois il a perdu une partie de lui. Certaines blessures se sont cicatrisées mais d’autres restent encore ouvertes… Cette fois il compte reprendre sa vie en main pour ne plus passer à côté de ce qu’il loupe en la foutant en l’air… Certes il a paniqué et n’a pas eu d’autres choix que de fuir ses pires angoisses… mais aujourd’hui il y’a ce gros poids de culpabilité en lui qui l’emprisonne. Il a loupé tellement de choses… à gâché tellement de choses… Il a fait une belle connerie. Saura-t-il réparer ses erreurs et avoir une seconde chance pour cette fois se montrer plus stable et bien agir ? Va-t-il regagner la confiance de ceux qui lui sont précieux pour tenir debout ? Que va-t-il faire pour récupérer la vie qu’il veut et qu’il mérite ?

Elle va le tester, il va paniquer et douter mais il n’arrêtera pas de se battre pour reconquérir le cœur de sa belle et se faire pardonner. Elle est devenue plus dure et méfiante et il ne veut plus la décevoir ni la rendre malheureuse. Mais… Comment refaire confiance à l’homme qui lui a brisé le cœur en mille morceaux ?

Tous deux vont en douceur se redécouvrir. Se séduire. S’apprivoiser. S’unir de nouveau…  L’auteure va alterner moments légers et moments intenses en famille, en couple, et solitaire. Elle axe son récit sur le pardon, le soutien et l’entraide des proches. Des membres sur qui l’on peut compter en cas de pépins qui répondent toujours présents sans vous juger le moins du monde.

Je me suis identifiée aux personnages. En tant que maman d’un petit garçon j’ai été bouleversée, et par moment même anéantie par tous les rebondissements que vont subir Antoine et Lena… Leur vie est loin d’être un long fleuve tranquille. Difficile d’y donner de la tête, de rester debout, de croire en soi quand on y voit que des difficultés et des complications qui vous retournent le cerveau. Mais ensemble et unis ils forment une équipe et allient leurs forces pour ressortir de chaque épreuve en étant deux fois plus fort. Ce ne sera pas facile tous les jours, ils vont mener un long combat mais leurs efforts vont porter leurs fruits et payer car au bout du chemin le bonheur les attend… à eux de ne pas se laisser détourner par les aléas de la vie … malheureusement c’est trop beau pour que ça se passe comme ça. Antoine et Léna vont pas mal encaisser finalement et vont y laisser des plumes lorsque ça leur pétera à la figure. Il va falloir s’accrocher… parce que oui une fois de plus l’auteure a décidé de ne pas les ménager !

Matty, personnellement je l’ai adopté ! Plus d’une fois j’ai craqué pour ce petit bonhomme, si insouciant, fragile, aimant et parfait. Mon cœur de maman s’est serré lorsqu’il est triste, a eu un regain d’amour lorsqu’il rit et s’épanouit, a loupé un battement lorsqu’on souffre pour lui… Que d’émotions !!!

Des trois tomes ma préférence va pour ce dernier roman. J’ai apprécié retrouver les autres personnages qui gravitent autour des héros. L’histoire de Antoine et Lena m’a conquise. Ils vont tous les deux sacrément morfler, chacun a sa façon. Alessia Jourdain leur laisse sans scrupule un minimum de répit avant de les entraîner dans un gouffre pouvant causer leurs pertes ! La destruction va faire des ravages si on ne prend pas le temps de se faire aider…

Note 4,5 logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2


C’est ce troisième opus qui aura ma préférence ! Ah… Ce Antoine m’aura touché en plein coeur, et pourtant… Heureusement, que j’ai lu les tomes précédents qui ne sont pas vraiment indispensables à la lecture de celui-ci, mais qui apportent un peu plus ! Je n’aurais pas eu les mêmes impressions, ni les mêmes  sentiments vis à vis du personnage d’Antoine, sans avoir lu le second livre, où l’on y fait sa connaissance et où l’on apprend dans les dernières pages, qu’il a rencontré une fille qui lui donne envie de se poser.

Pour ce dernier tome, presque trois années ont passé, on apprend qu’Antoine a une femme, Léna, un petit garçon Matt de deux ans, mais qu’il les a abandonnés, sans nouvelles depuis deux ans. Meurtrie par cette fuite et ce silence, Léna a fait face grâce à sa famille, ses amis, Ben et Camille. Elle a son commerce de traiteur et vit dans une petite maison a proximité de tout le monde.

Antoine culpabilise pour ses choix passés, il est rongé par les remords et ne sait pas comment faire pour revenir et se faire pardonner, son silence, sa fuite. Une lettre ? Car, il sait qu’il devra les revoir au mariage de Ben et Camille…

Comment sera-t-il accueilli par la femme qu’il aime malgré tout ? Comment réagira son fils ? Accepter a-t-elle de lui parler, de l’écouter ? Pourquoi est-il parti ?

C’est une véritable campagne de reconquête qu’entreprend Antoine, d’amour d’abord, de confiance, de lien paternel…

Rien n’est évident et l’auteure transmet fidèlement toute la culpabilité qui assaille ce personnage, ainsi que ses doutes, ses interrogations, sa fragilité, son humilité. Elle arrive à nous faire monter les larmes grâce à des mots justes qui rendent des scènes profondément touchantes, intenses et intimes. J’ai eu l’impression de partager ces moments avec ces personnages qui refont connaissance, qui s’apprivoisent à nouveau.

Ce couple m’a réellement émue, car si les failles masculines sont extrêmement bien décrites, la force et l’entêtement féminin de Léna est tout aussi fort. Cette mère louve qui protège son petit mais respecte par-dessus tout le père, en étant humaine et compréhensive malgré tout. Sa colère passera en second plan au profit du bien-être de son fils. Elle a tellement peur de souffrir, d’un nouvel abandon qu’elle ne lâche rien, ne fait pas de concessions ! Certains échanges, scènes sont drôles apportent de la fraîcheur, tout comme toute la bande d’amis qui forme une famille soudée prête à s’aider et se soutenir sans jamais juger. De telles amitiés font rêver… tout comme leur amour, et ils en ont à revendre aussi bien Antoine et Léna que Camille et Ben.

Un magnifique final à l’image de tous les personnages qui ont été créés par Alessia Jourdain, des thèmes forts tels que l’abandon et le pardon sont abordés de façon sincère et émouvante !

Vous l’aurez donc compris que j’ai adoré ce tome si je devais faire un reproche à l’auteure c’est qu’elle ne ménage pas ses personnages, et le cœur de ces lecteurs ! Mais peu importe, car tous font partager à travers leurs yeux, leurs pensées leurs sentiments, leurs émotions qu’on ne peut qu’en être chamboulée. Et c’est que je veux ressentir en lisant un livre : une multitude d’émotions !

 



Vous pouvez commander ce livre sur Amazon en cliquant sur la couverture du format numérique :

Back to you 3 Kindle

Back to you T.2 : Elle, c’est moi – Alessia Jourdain

Résumé - Back to you T.2 - Elle c’est moi - Alessia Jourdain
Back to you, Tome 2 : Elle, c’est moi – Alessia Jourdain
Something Else Editions – Février 2018 – Env. 223 pages
Format numérique

Nous remercions l’auteure Alessia Jourdain pour ce Service de Presse.

Impatiente et curieuse de poursuivre l’histoire de Camille et Benjamin, je me suis jetée sur ce second tome sans perdre de temps !

Et j’ai été agréablement surprise car je le trouve plus approfondi dans sa trame. La plume de l’auteure gagne en maturité et en sensations.

 

Place dans cette suite aux nouveaux départs… Camille a suivi Thibaut au Canada et Benjamin a gardé la maison de Camille, aux côtés de Maddie.

La communication reste fermée entre Benjamin et Camille. Il a essayé de la contacter mais elle refuse tout contact. Il respecte son choix et a malgré tout de ses nouvelles par le biais de Thibaut, devenu un ami sur qui il peut compter apparemment.

La frontière entre amour et amitié est fine… Chose dont va, ici, prendre conscience Benjamin en étant frappé par la réalité… L’éloignement d’un être cher… car vivre l’un sans l’autre n’est qu’un leurre. C’est tout bonnement impossible ! Quand vont-ils comprendre qu’ils s’aiment d’autre chose que d’amitié ? Ils ne le savaient pas hier, ni aujourd’hui, y’a-t-il un espoir pour demain ? Quel tournant peut prendre leur relation dorénavant ?

 

Y’a une certitude c’est qu’ils forment un tout… Elle c’est lui. Lui c’est elle.

J’adore la douceur dont fait preuve l’auteure dans ses mots pour porter toute l’affection qu’ont ses personnages. Benjamin est doux, prévenant, sécurisant, protecteur, tellement attentionné et tendre comme un marshmallow. On ne peut que l’aimer ! Il m’a apaisée dans son tempérament.

Camille c’est un peu plus complexe. Elle est dévouée et soucieuse de faire le bien des gens qu’elle porte dans son cœur, du coup elle est entière et investie dans ses relations. Quand elle donne elle ne donne pas à moitié. Elle a tellement souffert dans sa vie qu’elle perd ses repères mais malgré tout elle évolue et apprend à relativiser pour retenir que le positif dans sa vie même si la vie ne l’a pas épargnée. Elle est forte et a besoin d’un seul soutien finalement. Benjamin… ça a toujours été lui son roc. Malgré tout il y’a énormément de ratés entre eux. Cela aurait pu être évité s’ils prenaient la peine de se parler et de se dire les choses au lieu de se taire pour protéger l’autre.

L’auteure révèle le sentiment d’amour quand on le rencontre pour la première fois, qu’on le perd et qu’on se reconstruit et du fait qu’il laisse en chacun de nous une trace de son passage. L’aventure à leurs côtés est belle et fortifiante… même si elle n’épargne pas un seul instant ses personnages ! Mais je dois dire qu’elle ne nous épargne pas non plus puisqu’elle s’acharne à jouer avec notre palpitant à nous faire faire trois pas en avant et un pas en arrière !

L’arrivée d’Antoine est un tremplin dans cette histoire qui nous donne plus qu’envie de le découvrir en profondeur. J’ai hâte à présent de me plonger dans le troisième tome de cette saga.

 

Note 4 logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2


 

Comment ça, on n’a pas de recettes dans ce tome 2 ? Sacrilège !!!! Mais les hommes aux fourneaux, c’est agréable aussi !!!

Je ne ferai pas de résumé de ce tome puisque c’est la suite du premier et qu’il serait dommage de spolier l’histoire …

Et bien, je l’ai dévoré encore plus que le premier, peut-être parce que j’espérais tellement une fin heureuse, des retrouvailles entre Ben et Camille. La force de leurs sentiments qui perdure depuis tant d’années le mérite.

Alessia ne nous ménage pas dans cette suite, et ces héros non plus ! J’aurais stressé une bonne partie de ma lecture, oscillant entre : des « non, ce n’est pas possible ! », « Mais Parlez-vous ! »

Ce style bien à elle, qui nous fait complètement entrer par alternance dans la tête et le cœur de nos héros, a encore marché à 100 % cette fois-ci ! Leur histoire est laborieuse et semée d’embûches mais belle et soumise au destin.

Cette auteure arrive à rendre chaque décision, émotion naturelle, dépourvue de calcul ou de manipulation. La peur est un sentiment qui ne les a jamais lâchés et a bridé le comportement des jeunes gens.

Tout personnage, avec ses bons ou mauvais choix, n’est jamais soumis au jugement mais plutôt à la compréhension, l’empathie de Ben, Camille et leur entourage. Chaque être est accueilli avec ses failles, ses faiblesses, ses atouts dans la bulle familiale de ces deux êtres, emplis d’amour. Ils donnent et ont le leur rend bien.

Les nouveaux personnages qui entrent dans la vie de Camille et Ben sont tout aussi importants dans le déroulement et la dynamique de l’histoire ! Cet Antoine est juste exceptionnel… Je n’ai qu’une hâte découvrir son histoire !

J’ai pris tellement de plaisir à suivre la vie de ces deux êtres si touchants, que j’ai eu un pincement au cœur à les quitter à la fin de l’épilogue.



Vous pouvez commander ce livre sur Amazon en cliquant sur la couverture du format numérique :

Back to you T.1 : Lui, c’est moi – Alessia Jourdain

Résumé - Back to you T.1 - Lui c’est moi - Alessia Jourdain.png
Back to you, Tome 1 : Lui, c’est moi – Alessia Jourdain
Something Else Editions – Octobre 2017 – Env. 187 pages
Format numérique

Nous remercions l’auteure Alessia Jourdain pour ce Service de Presse.

Un roman où l’auteure vient frapper avec des mots justes et bien décrits les ravages causés par un sentiment profond : l’amour. Elle étudie finement ce sentiment sous différents angles donnant à son récit du poids lorsque l’on ferme ce livre tant on passe par différentes phases émotionnelles…

 

Camille et Benjamin sont meilleurs amis depuis qu’ils ont treize ans.

Elle a perdu ses parents dans un accident de voiture et a été recueillie par sa grand-mère. Quelques jours plus tard Benjamin vient lui parler… c’est comme ça qu’ils signent le début d’une belle et longue amitié… et ne plus se quitter.

Ils se connaissent par cœur, anticipent les réactions de l’autre, et savent parfaitement ce dont ils ont besoin. Ils se comprennent sans un mot et il ne s’est jamais rien passé entre eux venant entacher leur relation. Ça ne leur est pas vraiment venu à l’idée puisqu’ils se considèrent comme frère et sœur.

Aujourd’hui ils ont presque vingt-quatre ans et leur amitié est toujours indemne. Pourtant ils s’apprêtent à vivre un important bouleversement dans leur vie. Benjamin part pour quelques mois pour assurer son avenir professionnel qui lui permettra de vivre de sa passion… Jusqu’à présent, ils n’ont jamais été séparés. Comment vont-ils gérer l’absence et le manque de l’autre ?

Malheureusement depuis son départ, le temps passe, Benjamin ne revient pas et les échanges entre eux se font de plus en plus rares jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de son plus d’image. Six ans qu’elle n’a plus de nouvelles de Benjamin et voilà qu’elle le croise au détour d’un rayon en percutant le chariot de lui et de sa campagne… Pourquoi n’a-t-il pas poursuivi les échanges avec elle ? Alors qu’ils s’étaient promis de ne pas rompre le contact…

 

J’ai été surprise du fait que le récit s’adresse à nous. C’est aussi bien perturbant qu’intéressant je dois dire. Mais on s’y fait et je dirais même que cette façon de faire apporte une complicité entre les héros et le lecteur, et donc donne un peu plus de chaleur à l’écrit.

Alessia Jourdain alterne différents points de vue nous permettant de connaître les pensées de chacun pour mieux les cerner. On sent qu’entre eux le lien est fort et indélébile. Ils se complètent et forment un tout. La vie et les décisions prises les ont éloignés l’un de l’autre créant silencedistancefroideurrancœurpeine… et incompréhensionAujourd’hui ils se retrouvent et si certaines choses n’ont pas changées dans l’amour et le respect qu’ils se vouent, ils sont à présent chacun en couple de leurs côtés et sont heureux avec leurs conjoints respectifs mais certaines blessures persistent et elles ne peuvent être pansées que par celui ou celle qui les a commises… Mais est-ce possible d’entretenir une telle relation sous les yeux de leurs moitiés ? Cette amitié aussi unique et authentique soit-elle peut-elle être comprise par Maddie et Thibaut ? Et surtout, trouveront-ils leurs places ?

Protecteur, réconfortant et prévenant, Ben est un soutien hors pair dans la vie de Camille, voire même son pilier tant il a toujours été présent et derrière elle. Enfant, il a été touché et affecté par la solitude, qu’à son âge elle n’aurait pas dû connaître et il a mis un certain point d’honneur à ce qu’elle ne soit plus jamais seule. Elle était enfermée dans une mélancolie et un mutisme qu’elle subissait. Du coup il avait pris la décision de combler ce vide. J’ai été très touchée par l’amour qu’il lui porte. Du côté de Camille, elle donne aussi sans compter. Généreuse, bienveillante, avenante, elle est une femme au grand cœur qui prend soin de ceux qui lui sont précieux.

La plume de l’auteure est entraînante, même si le fait d’alterner les points de vue occasionne quelques répétitions, me donnant l’impression de stagner dans ma lecture et de tourner en rond par moment, la curiosité de savoir ce qu’il va se passer reste omniprésente. De nombreux incidents vont venir bousculer nos personnages… Et je dois dire que les événements qui surviennent sont quant à eux, pour certains prévisibles pour d’autres étonnants, et même poignants.

J’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire au départ et à comprendre certains agissements, mais j’ai été complètement happée par les dernières pages. On sent les rebondissements arriver et on appréhende un peu ce qui va suivre mais je dois avouer que la fin m’a chamboulée. Ces dernières lignes m’ont fait ressentir la souffrance de Camille et de Benjamin. La vie ne les épargne pas. Il y’a eu de nombreuses occasions ratées entre eux même s’ils ont toujours su avancer et préserver leur histoire… Mais là, on sent qu’on a atteint le point de non-retour et on a qu’une envie, c’est de se plonger dans le second tome pour les retrouver et les réconforter afin de rattraper ce goût d’inachevé qui nous enveloppe.

 

belle-decouverte

Note 4 logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2


 

Back to you tome 1 est magnifique New Adult qui mêle amitié et sentiments amoureux.

Camille, âgée de presque 30 ans, a un amoureux Thibault, infirmier, mais elle a surtout un meilleur ami, depuis ses 13 ans, Ben. Parti aux USA, six ans plus tôt pour ses études et sa passion le basket, ils entretiennent leur amitié mais tout s’arrête quatre plus tard d’un seul coup, à la demande de Ben. Camille en est détruite et le vit comme un nouvel abandon.

Deux années ont passé depuis cette coupure, la jeune femme vit donc avec Thibault et elle est correctrice littéraire. Sa mamie Lucette, qui l’avait recueillie à la mort de ses parents lorsqu’elle avait treize ans, vit quant à elle en maison de retraite. Lorsqu’au détour d’une allée de supermarché, Camille tombe sur Ben et sa compagne Maddie, c’est le choc, il est rentré !

Toutes ces années d’incompréhension, de peine, de rejet, refont surface… Comment réagiront-ils ? Pourquoi avoir couper les ponts ? Pardonner a-t-elle ? tant de questions sans réponses qui font mal …

C’est un livre excrément touchant avec énormément de sentiments exacerbés, très bien décrits.

Ces deux êtres sont bourrés d’émotions contenues qui leur ont rongé l’existence depuis trop longtemps. Ils ne demandent qu’à se retrouver,… pourtant toute l’ambivalence de cette histoire c’est que c’est amitié extrêmement forte et profonde qui les lie, à la limite de l’amour et pourtant ils sont heureux dans leurs couples respectifs, ne cherchent pas à se séduire. Ils sont tout l’un pour l’autre, ils s’aiment sans être amoureux…

Alessia a réussi brillamment à décrire tout le maelström de sentiments qui submergent nos deux héros, grâce une plume si juste et sa capacité à nous les rendre attachants. C’est vraiment tout un art qu’elle maîtrise à la perfection.

L’auteure rend cette relation est belle, même si parfois elle a été difficile, compliquée…

C’est une toute une famille qui entoure Ben et Camille, les protège les aime, les soutient. Tous les personnages qui les entourent et ils sont nombreux apportent quelque chose à cette histoire, dans l’évolution Ben et Camille, tout comme à leur amitié.

Le personnage de Camille est assez extrême, quand elle donne c’est sans compter, elle est bouleversante. J’ai aimé son humour, tout comme sa passion pour la cuisine… Elle a réussi à me donner l’eau à la bouche, ou l’envie de me mettre devant fourneaux, car c’est tellement facile quand elle nous en parle… Le clin d’œil recette est juste excellent : il faut que je tente la tarte aux pommes !

Je ne vous cache pas que j’ai hâte de connaître la suite et de voir comment l’auteure à mener cette histoire dans le prochain tome …

En tout cas Ben et Camille m’ont complètement embarqué dans leur univers, leur famille, leur lien. Je leur souhaite le meilleur …



Vous pouvez commander ce livre sur Amazon en cliquant sur la couverture du format numérique :

Tome 1 kindle

 

Hawaïan Vibes – Alessia Jourdain

Hawaïen Vibes – Alessia Jourdain – Auto Edition – Version Numérique – Sortie le 01/08/2018

Je remercie l’auteure, Alessia Jourdain, pour ce Service de Presse.

Une jolie romance aux couleurs chatoyantes et aux senteurs de monoï, on adhère à un duo : Jess-Neil, mais également à tout le groupe d’amis qui les entoure, telle une famille.

Neil, jeune diplômé de l’université, héritier de l’empire Mitchell, part faire un break de deux mois à Hawaï avec ses amis Gus et Doug. Il n’avait pas prévu de tomber amoureux quasiment au premier regard de Jess, durant ce séjour, mais il doit retourner à son avenir tout tracé à la tête de l’empire familial, depuis la mort de son père. Jess est une jeune surfeuse, qui a eu élu domicile sur cette île pour son plaisir, son idéal de vie. Ils nouent une histoire très forte mais sans promesse, sachant que chacun retournerait à sa vie après. Les années passent, et Neil est devenu ce qu’on attendait de lui, un PDG, fiancé à son amie d’enfance, cependant il n’a jamais oublié Jess, mais le sujet est tabou.

Son travail l’emmène à Hawaï, de nouveau, avec ses amis qui sont devenus ses collaborateurs, certains ont même gardé quelques contacts sur l’île …

Vont-ils se retrouver ? Quelles sortes de retrouvailles seraient celles de Neil et Jess ? Quelles en seraient les conséquences ?

Cette auteure réussit à ne pas nous faire détester les connards et les pestes, c’est fort ! Chaque personnage à bon fond, une excuse et ne veut aucun mal intentionnel à l’autre pourtant les personnages principaux ne s’épargneront rien… Que de gâchis pour ces deux âmes sœurs…

Neil est un homme loyal et droit, ce sont des qualités, mais chez lui, ce seront des défauts au point qu’il s’acharne aveuglément à tenir ses promesses. On se demande ce qu’il a devant les yeux, tellement c’est épais et encombrant. Pourtant, on arrive à le comprendre et à presque l’excuser de faire souffrir Jess. Leur rencontre a chamboulé leur univers mais également tout le monde qui gravite autour d’eux. C’est la magie de Neil et Jess !

Jess est un personnage solaire est profondément bon, malgré les aléas de la vie. Elle se donne entièrement en amitié comme en amour. On adhère à son style de vie simple dans ce coin de paradis.

J’ai aimé ce couple, tellement authentique tout en étant dépassé par ce qui les lie. On espère du positif pour eux, surtout, voyant tous les autres évoluer…

À certains moments, l’auteure multiplie les points de vue ce qui nous permet de mieux comprendre les intentions de chacun, mais je ne suis pas certaine, qu’ils soient nécessaires.

Le cadre idyllique se prête à tomber amoureux pourtant le chemin pour y arriver sera long et laborieux pour ces deux êtres, heureusement que leur entourage est présent. On pourrait se lasser, mais la vie de toute cette petite famille est mouvementée, surprenante, ce qui dynamise cette histoire qui n’est pas constamment centrée sur Neil et Jess.

C’est une lecture, plaisante et dépaysante ou l’auteur a su apporter des sentiments, de l’intrigue amoureuse dans un cadre idyllique, avec des personnages attachants ! On aurait presque d’aller chercher sa planche 😉 !

 

Vous pouvez commander ce livre sur Amazon en cliquant sur la couverture :