The BOSS – Erin Graham

Image résumé
Editions Addictives, Collection Luv ( Mai 2019) – Format Numérique

Avis de Valou

Je remercie les éditions Addictives pour ce service presse.

Je ne connaissais pas la plume d’Erin Graham. Le résumé de « The Boss » m’a donné envie de la découvrir.

Milie et Marek. Les meilleurs amis du monde. Attachés l’un à l’autre. Toujours. Alors qu’ils ne sont encore que des ados, des sentiments très forts vont naître entre eux. Ce duo n’est pas seul, Vivian, Justin et Thomas viennent compléter l’équation. Milie est fière de pouvoir compter sur les Quadruplés auprès d’elle : ces 4 mecs qui donneraient tout pour lui plaire et la protéger. Une amitié pure se tisse entre ces 5 personnages. Mais l’amitié peut-elle survivre à toutes les épreuves ?

Un terrible drame va secouer cet ordre bien établi. 8 ans plus tard, la donne a changé.

Milie a besoin de tourner la page, de recréer du lien avec ses amis de toujours. Mais chacun a évolué de son côté. Marek, lui a très bien réussi professionnellement parlant. Il a bâti un empire. Elle va se faire embaucher dans l’entreprise de ce dernier et tenter de renouer contact…Il semblerait que le plus dur soit à venir, pour l’un comme pour l’autre…

Ce qui m’a plu d’emblée, c’est la qualité des personnages proposés. Milie a beaucoup souffert par le passé, de ces souffrances dont on ne se relève parfois pas. Elle est si forte et si fragile à la fois. J’ai toujours beaucoup aimé cette ambivalence dans les personnages féminins. Malgré ses traumatismes, elle va de l’avant, elle se bat. Son caractère et sa forte tête y sont certainement pour quelque chose.

Marek est l’archétype du boss glacial qui aime endosser ce rôle, comme une carapace pour se protéger des autres. Ce personnage est réellement profondément meurtri, blessé. A tel point qu’on se demande si toutefois, il pourra trouver une quelconque rédemption…

De la même manière que Milie, Marek a en lui une certaine dualité : ce côté intouchable, inatteignable et un côté terriblement touchant. Aussi, il mérite véritablement une mention spéciale ! J’aime lire les chapitres où il s’exprime. Son besoin de protéger Milie, quoiqu’il advienne, coûte que coûte est bouleversant de sincérité.

Lorsqu’elle peut s’exprimer, la complicité entre ces 2 personnages est tellement en osmose ! C’est vraiment plaisant à lire.

L’auteure aborde un certain nombre de thèmes forts au cours de ce roman. Tout azimut : La reconstruction de soi, la culpabilité et ses ravages, l’amitié…Erin Graham questionne aussi sur ce pourquoi nous nous sommes toujours interrogées : le premier amour est-il plus fort que tout ? Lisez le livre pour connaître la réponse d’Erin 🙂

Certains dialogues sont drôles, notamment lors des échanges avec les personnages secondaires, comme Roger ou Patricia. Ne vous y méprenez pas, dans cette romance New Adult, l’auteure mixe un savant mélange de moments légers et de moments beaucoup plus lourds et intenses. Vous l’aurez compris tous les ingrédients sont réunis pour vous offrir un très bon moment livresque. La lecture est totalement addictive, j’ai avalé le roman ! A la fin, Erin Graham vous propose un clin d’œil qui clôt à merveille ce roman à découvrir absolument !

cliquez sur les images ci-dessous pour vous procurer le format numérique sur Amazon:

 

Le club des menteurs, tome 1 : L’espion de la couronne – Céleste Bradley

L’espion de la couronne – Céleste Bradley
Éditions J’ai lu pour elle, Collection Aventures & Passions ~ Novembre 2018 
Format numérique / Format broché

*Je remercie les Éditions J’ai lu pour elle pour ce service de presse*

Toujours dans ma quête de lecture anti-stress, j’ai décidé de rester dans la romance historique. Quand on a envie d’une bonne dose de légèreté, c’est le genre qu’il faut pour décompresser avec Chick-Lit. Mais revenons à notre livre du jour. Une réédition du premier tome de la série « Le club des menteurs » de Céleste Bradley.

L’espion de la couronne est une romance historique à suspense avec beaucoup d’intrigues qui nous embarque dans un épisode digne de James Bond se déroulant au 19ème siècle.

Agatha Cunnington, notre James Bond girl est à la recherche de son frère James Cunnington qui a disparu sans lasser de traces. N’étant pas habitué à ne pas avoir de ses nouvelles, la jeune femme part à Londres afin d’enquêter sur sa disparition, seul ombre au tableau, étant célibataire, elle ne peut voyager seule. Elle décide donc de s’inventer un mari tout droit sortie de son imagination au combien débordante (j’ai eu parfois du mal à la suivre ^^).

Simon Rain et non pas James Bond, espion de sa majesté la reine est très doué dans son travail, lui aussi est à la recherche du frère d’Agatha et n’hésitera pas à se faire passer pour ce qu’il n’est pas persuadé que la jeune femme est l’amante de son collègue disparut et sait forcément où celui-ci se cache.

Un premier tome vraiment excellent, on rit beaucoup. Malgré le fait qu’elle ne sache pas mentir pour un sous, Agatha est une femme pleine de ressource, qui a plus d’un tour dans son sac. Elle est dotée aussi d’un humour assez spectaculaire et d’un caractère de dirigeante, une héroïne Badass comme je les aime. Simon ne se laissera pas faire et tiendra tête comme il se doit à notre charmante enquêtrice.

Une équipe de choc pour une romance pleine de rebondissements où l’on ne s’ennuie pas un seul moment. Je vous avoue que parfois, c’est un peu tiré par les cheveux, mais on passe tellement un bon moment avec ces personnages super attachants qu’on pardonne l’auteure.

Hâte d’avoir plus de temps pour lire la suite 🙂



–> Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (numérique ou broché) :

  

Heroes – Battista Tarantini

Des mois et des mois que j’attendais Heroes de Battista Tarantini, ayant flashé sur la couverture au Festival de la New Romance. C’est donc tout naturellement que je me sois jetée dessus dès la réception du Service de Presse. Je remercie d’ailleurs les Éditions Hugo Roman et l’auteure pour cette aventure Australienne.

J’ai été ravie de retrouver la plume de Battista son univers, son nouvel Homme de Papier et la toute nouvelle Amazone Grace.

Heroes est une histoire qui m’a embarquée dès les premières lignes, j’ai été emprisonné jusqu’à la fin dans cette Romance que j’ai trouvée très belle, une hymne à la Renaissance où les héros vont devoir livrer un véritable combat. Un combat qui leur permettra de vivre, d’aimer à nouveau mais surtout d’être heureux. 

La vie ou le Destin, leur a donné une seconde chance, à eux de la saisir et d’en faire quelque chose tel les héros de comics qu’ils aiment tant et dont ils ont certains traits de caractères.

Z et Grace ont été une véritable addiction lors de ma lecture, leur histoire est surprenante, addictive et épatante. J’ai adoré le caractère des deux…

Grace est une personne remarquable, son histoire m’a bouleversé c’est une véritable combattante mais une combattante qui s’est perdue en chemin et qui a besoin de se retrouver. Et pour cela il faut qu’elle renaisse complètement de ses cendres et qu’elle accepte le fait qu’elle a le droit de vivre.

Z est Le Brun ténébreux taciturne par excellence qui cache des choses, pour l’approcher il ne faut pas avoir peur d’y laisser quelques plumes et s’armer de beaucoup de courage. On découvre aussi  en lisant qu’il a été une véritable tête brûlée qui repoussait sans cesse les limites de la vie jusqu’au jour où le destin en a décidé autrement.

On est complètement conquis car ce sont des personnages vrais, leur amour est authentique et palpitant, au contact de l’autre ils se réveillent enfin, ils s’affrontent, ils trouvent la lumière et ils finiront bien par s’épanouir comme les Héros de Marvel et DC. 

Avec ce Roman Battista a frôlé la perfection pour moi, son écriture à encore une fois progressé cependant et avec Regret car j’ai vraiment adoré ce roman. Ce n’est pas un coup de coeur. 

Pourquoi ? Car même si les personnages s’aiment et qu’on le ressent, il m’a manqué le côté Passionnel, Sauvage et Intense qu’un homme aussi Ténébreux que Z peut avoir, son jeune âge y est peut-être pour quelque chose. Par ailleurs, même si les Flash-Back sur le passé de Z nous apprennent à mieux le connaître, je sais, je suis une enquiquineuse, mais j’aurais grandement apprécié avoir son PDV sur le déroulement actuel de l’histoire.  Cependant, en dehors de cela, ce roman est parfait.