A double Tranchant: Révélations, Tome 2 – Feryel

Image résumé
Black Ink editions ( Novembre 2019) – Format numérique –

Avis de Valou

Je remercie les éditions Black Ink pour ce service presse.

Bon sang de bois ! La fin du premier tome nous a laissé pantois et a laissé Claire en plein doute. Mais qui est donc Antonio Cruz ? Une chose est certaine, lui sait parfaitement qui est Claire depuis le début, depuis cette fameuse nuit sur les docks où il lui a sauvé la vie…

D’emblée Feryel met la barre très haute pour commencer cette suite, en donnant la parole à Antonio, en alternance avec le point de vue de Claire. On va enfin en savoir davantage sur le beau gosse. Même si on a une petite idée de qui pourrait être le cadet Cruz, nous ne sommes en revanche pas prêtes pour ce qui va suivre !

Je l’avoue tout de suite, je préfère ce second tome au premier. Les jalons posés par l’auteure dans le premier opus, explosent littéralement. Rebondissements, nouveaux personnages secondaires, on découvre la face cachée de l’iceberg. Ne dit-on pas que le volume de la face immergée de l’iceberg est d’environ 90% de la taille totale ? Et bien cette image illustre parfaitement la suite de « A Double Tranchant ». Le jeu de dupes s’intensifie au pays des narcotrafiquants. Le danger est plus que palpable et Claire continue ses investigations, peut-être aveuglée par son envie de justice.  Il est à noter qu’elle n’est pas ménagée par Antonio, qui fait un pas en avant, pour ensuite reculer de 15 pas. Voilà l’essence de ce second tome : la passion dévorante qui anime ces deux-là est autant salvatrice que destructrice pour Claire. Elle éprouve des sentiments très forts pour Antonio, auprès de lui, elle se sent bien. Pourtant, elle va découvrir aussi l’autre visage de celui qu’elle aime : un visage sombre et meurtrier : Claire n’est pas certaine de pouvoir l’accepter.

La passion entre Claire et Antonio fait rage, leur amour est puissant. Ce tome est définitivement davantage axé sur leur relation. Entre eux, le feu ne s’arrête jamais. Ils s’aiment, font l’amour passionnément, puis se disputent, se séparent, se retrouvent, se disputent à nouveau et se réconcilient sur l’oreiller. C’est une véritable relation à couteaux tirés, ils s’aiment et se détestent. Leurs échanges sont savoureux, parfois tintés d’humour, ils adorent se titiller l’un comme l’autre, à base de « gros con » ou de « miss chieuse ». Mais ces montagnes russes pourraient les user. La patience et la tolérance de Claire vont être mises à rude épreuve.

Antonio est un personnage fort, de ceux qu’on n’oublie pas. A l’instar du personnage d’Abain dans « Esme » de Farah Anah, Antonio aime Claire plus que tout, elle est sa lumière. Mais il l’aime mal et est obligé de prendre des chemins plus que tortueux pour la maintenir en vie…

Côté thriller, l’auteure brouille encore les pistes car on doute de chaque personnage. Je me suis posée dix mille questions (oui, pas moins, je vous assure !!)  Qui est l’As de Cœur ? Les flics sont-ils tous des ripoux ? Et si l’origine de ces jeux de pouvoirs était bien plus ancienne qu’il n’y parait ? Quel est le rôle d’Antonio dans tout cela ? Bref, là où Feryel a réussi son pari, c’est que le lecteur est totalement embarqué par sa trame complexe et addictive. Je n’imagine même pas les schémas qu’elle a dû se créer pour sa storyline. Il va falloir vous accrocher et bien suivre l’histoire car cela vaut vraiment le coup ! J’ai dévoré cette suite. Le dénouement est particulièrement intense. Quand on pense que c’est terminé, l’auteure nous surprend encore avec un rebondissement inattendu. J’ai trouvé l’épilogue un poil court, j’aurai aimé en lire davantage sur l’après dénouement final.

Je vous recommande donc cette romantic suspens, mieux vaut lire les deux tomes à la suite pour ménager votre palpitant et votre p’tit cœur, accessoirement. Je suis épatée par la maîtrise de l’auteure de sa trame dense et complexe. La plume de Feryel est à suivre de près, en tous les cas, elle a su me conquérir !

« Ma souffrance trouve sa source dans l’omniprésence de son absence. Il m’aime, je l’aime, mais nous ne pouvons pas nous aimer ».

Claire.

Cliquez sur l’image ci-dessous pour vous procurer le format numérique sur Amazon:

COUV NUM

logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2

A Double Tranchant, Manipulations, Tome 1 – Feryel

Image résumé
Black Ink éditions ( Octobre 2019) – Format Numérique

Avis de Valou

Je remercie les éditions Black Ink pour ce service presse.

Absolument fan de Romantic Suspens, je suis ravie de me plonger dans « À double Tranchant, Manipulations », tout en découvrant la plume de Feryel.

Claire Stevens s’est d’abord dirigée vers des études de droit. Puis finalement, l’envie d’être sur le terrain a été plus forte que tout et elle a décidé d’orienter sa carrière professionnelle dans la police. Claire a intégré la brigade de LAPD (Police de Los Angeles). Au sein de l’équipe c’est une « bleue », elle est, notamment, cantonnée à la gestion de tâches administratives basiques et à la préparation du café de son coéquipier, Barnes. Elle brûle d’envie d’aller sur le terrain, de se confronter à la réalité, Claire en a besoin.

Coté cœur, la jeune femme au passé perturbé, est en couple avec Eddie Cruz depuis 3 ans. Lui aussi est flic, à la brigade criminelle. Très protecteur avec celle qu’il aime, il est ravi de savoir que Claire ne va pas sur le terrain. Pourtant, un soir son coéquipier va lui proposer de l’accompagner en patrouille sur les docks, Claire ne se doute pas un seul instant que sa vie va changer du tout au tout, lorsque Barnes va être assassiné, ayant surpris une transaction de trafic de drogue. Claire, elle, va être sauvée de justesse, par un mystérieux inconnu.

A la suite de cette nuit troublée, Claire va être la cible de menaces sérieuses. Lorsque son appartement va être incendiée, Eddie va lui proposer d’emménager chez sa mère. La jeune femme va accepter et va faire la connaissance du demi-frère d’Eddie, Antonio, personnage aussi beau gosse que désinvolte…Parallèlement, la DEA (service de police fédéral américain pour lutter contre le trafic de drogue) va lui proposer une mission d’infiltration à hauts risques.

Je vous préviens vous n’allez pas vous ennuyer une seule seconde avec ce premier tome ! L’auteure tisse sa toile, brouille les pistes avec une trame très dense, riche en personnages et informations. En lisant ce livre, je me suis dit mais «  qui manipule qui ? ». Parce qu’il s’agit bien de cela ici, un véritable jeu de dupes dans un milieu de pouvoir et d’argent sale : celui des cartels de narcotrafiquants.

Entre le Mexique et Los Angeles, les personnages vont être mis à rude épreuve. Claire est une femme attachante et déterminée. Son passé l’a marquée à vie, la lutte contre la drogue est devenu un combat personnel. Elle va tout faire pour comprendre ce qui se trame et surtout ce qui se cache derrière le meurtre de son coéquipier. La belle se met clairement en danger pour sa mission, la jeune femme serait-elle une tête brûlée ? En tous les cas, Claire croit profondément en l’impartialité de la police et au rôle de celle-ci pour déjouer les plans machiavéliques des narcotrafiquants…Le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle n’est pas au bout de ses peines…

Au-delà du fait que Feryel nous entraîne à corps perdus dans cette enquête aux ramifications insoupçonnées, elle tricote aussi une relation passionnante et passionnée entre Claire et Antonio. Aaah le bel Antonio !!! Un personnage complexe, qui ne parait pas être celui qu’il est en réalité, à moins que ce ne soit le contraire… Antonio est vu comme un « je-m’en-foutiste » par Eddie, qui ne vivrait que pour la bagatelle et le plaisir…

Mais c’est en réalité, un véritable caméléon qui excelle dans l’art de la manipulation. Claire est tout autant intriguée qu’attirée par ce beau gosse. Il est habité par une véritable dualité. Ces deux personnages se ressemblent malgré tout, de part leur enfance tourmentée.

Claire semble perdue entre Eddie et Antonio. Si au niveau professionnel, elle est sûre d’elle-même, elle a du mal à écouter son cœur et le désir qui bouleverse son corps. Feryel sait y faire pour nous rendre addict à la flamme qui brûle entre Claire et Antonio, quitte à ce que le lecteur soit un peu frustré dans ce premier tome, car on aimerait voir leur passion exploser. Mais je suis certaine que cette première partie lui permet d’asseoir sa trame pour nous laisser entrevoir la suite. Le suspens est à son comble, les rebondissement affluent. Comme je vous le disais précédemment : on ne s’ennuie pas une seule seconde !

>Je suis ravie d’avoir eu la chance d’enchaîner les 2 tomes d’affilée, car la fin du premier tome s’achève sur un cliffhanger de dingue !!! Accrochez-vous…Vous retrouverez mon avis sur l’opus suivant : «A double tranchant, Révélations » sur le blog, jeudi soir.

« Il dévore ma conscience, mordille ma lucidité, mon cœur explose et mon souffle se brise dans cette étreinte au goût d’interdit. »

Claire.

 

Cliquez sur l’image ci-dessous pour vous procurer le format numérique sur Amazon:

 

COUV NUM

logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2