De l’amour et des anges – Azel Bury

De l'amour et des anges - Azel Bury RESUME

Auto-édition – 170 pages

Avis Jenni

Un résumé intéressant et des avis positifs m’ont poussée à découvrir « de l’amour et des anges ».

Mais je pense que j’ai loupé le coche pour cette lecture car elle ne m’a pas transportée comme je l’avais pensé…

C’est l’histoire d’Amy qui depuis six mois souffre de la perte de son cher et tendre. Mort dans un accident de voiture où elle était la conductrice elle ne parvient pas à faire son deuil et se sent responsable de cette tragédie.

Meurtrie par la douleur et l’absence d’Alex, elle décide de tout plaquer pour s’offrir un nouveau départ et débarque à Manchester. Là-bas, elle trouve refuge dans une auberge et se retrouve à partager la chambre avec trois mecs. L’un est absent, l’autre Lukas est très gentil avec elle, se montre très agréable et réconfortant. Et pour finir,  Angus, qui la trouble et qui lui fait ressentir des émotions qu’elle ne pensait pas avoir un jour…

Si Angus est intrigué par la rouquine, il cache ses sentiments. Ayant vécu quelque chose de terrible dans le passé il est encore un homme blessé aujourd’hui.

On ne badine pas avec l’amour… mais Lorsque deux âmes errent en peine, sous les yeux bienveillants de leurs amours respectifs, un petit coup de pouce ne serait-il pas le bienvenu pour réparer les cœurs brisés ?

 

Un avis plutôt décevant pour ma part. Il m’a été difficile de suivre et de réellement accrocher à cette histoire puisque ça part dans tous les sens avec un récit à quatre voix : Angus, Amy et les âmes des défunts. 

Tout finit par prendre sens…  mais à la fin. Ce qui est dommage. Il n’y a aucune surprise puisqu’on se doute de la finalité dès le début. L’histoire aurait pu être intéressante, mais la plume est loin d’être prenante.

Je n’ai pas du tout accrochée avec les personnages. J’ai trouvé leur relation peu crédible, avec des sentiments précipités.

L’héroïne a eu tendance à m’agacer et à m’exaspérer par son attitude. Concernant Angus, sa description est loin d’être affriolante, et son personnage m’est apparu trop fade. Il m’a manqué ici, un récit plus pimenté et torride, vous tenant en haleine tout du long. Certes on y parle de « tragédie » et de « travail sur soi pour faire son deuil » mais l’ensemble était trop plat pour moi.

Le sujet traité est touchant et peut émouvoir. C’est d’ailleurs ce qui rend l’histoire assez mignonne et légère… mais heureusement qu’il s’agit d’un roman court car j’aurais fini par décrocher.

Mais bon, je suis persuadée que ce livre saura satisfaire amplement d’autres lectrices…

Note 2,5

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.