Ecorchés vifs – Mathias P. Sagan

Résumé - Ecorchés vifs - Mathias P. Sagan.png

Auto-édition (novembre 2016) – Environ 194 pages

Parution : Format broché & Format numérique 

avis-de-jenni-les-tentatrices

« Ecorchés vifs » de Mathias P. Sagan, c’est avant tout l’histoire de deux personnages atypiques. Benoit et Bruno ont beau être différents sur plusieurs tableaux, ils sont surtout deux êtres abimés par la vie… Entre eux il aura suffi d’un « instant » pour qu’ils aient tous les deux l’envie et le besoin de se battre pour se rapprocher l’un de l’autre.

Tout va commencer par un regard. Mais pas qu’un simple regard… Dans ces escaliers, le regard qu’ils s’échangent est profond, révélateur et unique. Et c’est ce regard en question qui va bousculer leur vie… ! (En tout cas pour Bruno qui prévoit tout d’ordinaire celle-là il ne l’a pas vu venir !)

De confidences en confidences, Benoit et Bruno se découvrent et apprennent l’un sur l’autre. Malgré l’attirance qui les relie comme un aimant, parviendront-ils à s’accepter et à se découvrir tels qu’ils sont ? Sauront-ils avancer ensemble malgré les « imperfections » de l’autre ? Peuvent-ils s’apporter le confort d’une relation ?

Exerçant le métier d’infirmière, je côtoie dans mon quotidien professionnel diverses pathologies, et je dois avouer que je ne suis pas restée insensible à l’histoire de Benoit et de Bruno, qui au fil de ma lecture m’ont fait penser à certains patients. Et pourtant au début de ma lecture je n’accrochais pas particulièrement, mais lorsque les personnages se dévoilent… j’ai aussitôt été happée par leur histoire, au point de ne pas voir les pages défilées !

J’ai été touchée par le personnage de Benoît. Sa fragilité, sa gentillesse, son désarroi, sa détresse, font de lui un héros atypique que j’ai affectionné dès l’instant où la vie s’est retournée contre lui. On pourrait parler d’empathie et de compassion, certes ! Mais c’est surtout une attache douloureuse que j’ai ressentie, avec une envie de le soutenir et de l’aider car il est avant tout un rescapé qui a besoin de soutien pour dépasser cette tragédie même si on ne se remet jamais d’une perte physique mais qu’on apprend et qu’on s’habitue à vivre sans. Mais pour y parvenir, encore faut-il pour cela être bien entouré et arrivé à verbaliser son état d’âme pour surmonter ce vide, se relever et garder l’espoir pour continuer d’avancer et même imaginer un soupçon de bonheur dans un futur proche. A ses côtés on est confronté aux sept étapes du deuil. A savoir : le choc – le déni – la colère et le marchandage – la tristesse – la résignation – l’acceptation – la reconstruction. Une fois ces étapes franchies, il ne tiendra qu’à lui de se redécouvrir, de retrouver gout à la vie et de retrouver confiance en soi… Subir une épreuve ne doit pas se résumer à aller de l’avant, il faut aussi se construire sur de nouvelles bases, apprendre l’acceptation. Comme un deuil, il faut savoir continuer en prenant en considération tous les facteurs environnants…

Et puis je dois admettre qu’il y’a un autre aspect qui m’a intriguée : la maladie de Bruno. J’ai apprécié que l’auteur prenne soin de développer les différentes caractéristiques de ce type de pathologie, comme un journal intime. Aux côtés de Bruno on est face à un handicap avec des contraintes au quotidien mais rien d’insurmontable pour autant puisque l’envie de se battre est plus importante. Il est quelqu’un a l’apparence normale qui essaie de vivre tous les jours tant bien que mal. Et finalement, je dirais que ses manies font tout son charme ! Il est un homme courageux qui ne s’avoue pas vaincu par sa différence en se fondant dans la masse du mieux que possible. Au lieu de s’isoler ou de se renfermer sur lui-même, il pousse ses barrières pour vivre dans un quotidien en collectivité, qui pourtant va lui prendre beaucoup de son énergie. Il adopte ses petites habitudes de vie qui font de lui une personne admirable.

Grâce aux différentes explications qui complètent le récit, le titre du livre prend tout son sens… et il est vrai qu’il lui va à la perfection ! « Ecorchés vifs », c’est avant tout l’histoire de deux écorchés par la vie, qui mènent un très beau combat contre l’injustice. L’auteur a fait un travail très approfondi pour rendre ce récit totalement prenant et réaliste. On est face à une très belle leçon de vie sur le handicap sous différentes formes ainsi que sur le combat qu’il entraîne pour voir demain sous un autre angle…

Une lecture profonde et unique en son genre étant donné les thèmes abordés. J’étais loin de me douter avant de la commencer qu’elle me toucherait autant… En fermant ce livre je suis pleinement satisfaite de ma lecture et je suis admirative de l’intensité de la plume de l’auteur. L’histoire est tellement lourde et puissante que j’étais dans ma bulle avec les deux B. J’ai adoré ressentir toutes ces émotions, découvrir le parcours des protagonistes et avancer à leurs côtés. J’ai aimé être confronté à la sensibilité, la fragilité, le renouveau, l’angoisse, les craintes, le deuil, l’acceptation. Un grand Merci Mathias pour cette belle romance (en service de presse), en compagnie de ces écorchés vifs.

 

shelleycoupdecoeurnoir                             Note 5LOGO LES TENTATRICES Service Presse - Fond Blanc - lectrice noire Version 2


–> Retrouvez ce livre sur Amazon :
format-broche-ecorches-vifs Format numérique - Ecorchés vifs.png

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.